LE COVRRIER BVRLESQVE DE LA GVERRE DE PARIS, Enuoyé à Monseigneur le Prince de Condé, pour diuertir son Altesse durant sa prison. Ensemble tout ce qui se passa iusques au retour de Leurs Maiestez.

Auteur
Saint-Julien, ? [?]
Éditeur
[s. n.]
Date d'édition
1650
Lieu d'édtion
[s. l.]
Langue
français
Nombre de pages
32
Référence Moreau
M0_814
Cote locale
D_1_14
Note
Jouxte la copie imprimée à Anuers, "Et se vend à Paris, au Palais". Partie 1. Voir aussi A_9_9 (partie 1). Dans Choix II de Moreau
Dernière modification
2013-07-22 15:47:33
Consulter (réservé aux utilisateurs autorisés)

Commentaires

Commentaire de : Patrick Rebollar, créé le 2013-02-09 09:59:50.
Notice Moreau : Deux parties. La seconde est intitulée : [M0_815] || Autre commentaire : "C'est une seconde édition corrigée du "Courrier françois", en vers. - Revue en 1650 pendant la prison du prince de Condé et dédiée au marquis d'Alluye, qui était de la cabale du duc de Beaufort, on comprend sans peine le sens des corrections nombreuses que l'auteur y a faites. Je crois qu'on ne sera pas fâché de trouver en regard de ce nouveau texte les passage du texte primitif qui s'en éloignaient le plus. L'auteur s'appelait Saint-Julien. Il était de Paris, né sur la paroisse de Saint-Paul. Il existe du "Courrier burlesque de la guerre de Paris", une édition de format in-12, dont les exemplaires sont aujourd'hui assez rares." (C. Moreau, "Choix de Mazarinades", vol. II, p. 68, note 1.)

Fac-similé de la première page