[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° A_2_4

Image de la page

Anonyme [1649], ADVERTISSEMENT FAIT PAR MONSIEVR DE CHASTILLON REVENV DES CHAMPS ELISEES, A MONSIEVR LE PRINCE DE CONDE A S GERMAIN EN LAYE. , françaisRéférence RIM : M0_457. Cote locale : A_2_4.


que d’vne personne, n’est point du tout à plaindre, & celle
qui n’a qu’vn ennemy à combattre, n’est en danger en aucune
façon.
 
Mais tu és d’autant plus esloigné d’aymer la ville de Paris,
que tu as consenty à la priuer de son Roy, & que tu trauaille
tous les iours a esteindre le Parlement, seul appuy de
l’Estat. Qui ayme sa Patrie, doit desployertous les efforts
de son pouuoir, & toutes les preuues de sa vertu, à luy conseruer
ceux qui la soustiennent ; & ce d’autant plus, que dans
ce temps malheureux, elle a mal-aisement peu conseruer vn
amour, qui ait preferé à son interest le salut de sa Patrie, & à
son ambition la conseruation de la mesme.
Si tu espere d’immortaliser ton nom par cette action, tu te
trompe : tu n’aprehende pas de mon amitié ny de mon estat,
que ie regarde maintenant de trauers ta generosité ; il n’y a
que les Papillons qui se plaisent de se brusler dans la lumiere,
dont ils ne peuuent souffrir l’esclat. Ces pensées si basses
ne peuuent sortir que des personnes de peu de merite, & qui
n’ont iamais rencontré que le mespris dans leurs pays ; mais
ie diray encore que tu te trompe, par ce que ton entreprise
passe chez les plus vaillans & sages Guerriers de ce temps,
pour temerité, pour ambition & pure folie.
Ces personnes qui peuuent plaire aux viuants de leur siecle,
ont vn grand bon heur ; c’est ce qui leur donne le courage
pour faire des actions heroïques & se mettre en credit,
mais ton entendement ne croit pas peut-estre les choses, de
l’execution desquelles il ne peut tien sçauoir que par le sort ;
peut-estre que tu crois que la verité & la cognoissance des
choses ne peut est e presentée aux Princes par la main des
hommes de plus basse condition que toy à cause qu’ils sont
tes inferieurs, mais par celle de quelque esprit bien-heureux.
C’est pour cela que ie suis venu icy en sortãt du Purgatoire.
Ie preuois que la posterité ne representera pas cette action
aux siecles futurs pour vn excez de cruauté, & pour vne surabondance
d’ambition, mais la fera passer pour vne feinte
des Escriuains & vne fable du peuple.
Ie parle auec liberté, parce que la generosité de Chastillon


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données