[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° C_7_35

Image de la page

Anonyme [1649], DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION des Motifs, qui obligerent LOVYS LE IVSTE, Roy de France & de Nauarre, à rompre la paix qui fut faicte en l’an 1596. Entre HENRY IIII. son tres-honoré pere, & PHILIPPES II. Roy des Espagnes. OV SE VOIT LE NOMBRE DES places & des Principautez, que les Espagnols ont deuant ce temps la & du depuis vsurpées à ceste Couronne. , françaisRéférence RIM : M0_1108. Cote locale : C_7_35.


faicte par le Roy François premier, au traicté
de Noyon, il faut premierement montrer les
acquits de trente mille ducats, qui se doiuent
payer par an, depuis l’année mil cinq cens seize,
sans lesquels le Roy peut rentrer en ses
droits ; puis que ceste pretenduë renonciation
na esté que conditionnée. Et dautant que les
Espagnols produisent pour piece fondamentale,
le traitté de Cambray, en l’an mil cinq
cens vingt neuf, entre l’Empereur Roy d’Espagne,
Charles cinquiesme, & le Roy François,
par lequel il renonça aux droits du Royaume
de Naples, Duché de Milan, & Souueraineté
de Flandres : ie dis que telle renonciation
ne pouuoit preiudicier au Roy François, ny à
ses successeurs, dautant que le Royaume de
Naples, & le Duché de Milan, appartenoient
à Messieurs ses enfans, comme heritiers de la
Reyne Claude sa mere, fille du Roy Louys XII.
de l’estoc de laquelle sont procedez les droits
de cette Couronne en Italie.
 
L’on peut voir en tout ce que nous venons
de dire, comme l’Espagnol sous pretexte d’allience
& d’amitié, s’est seruy des Papes, des
Empereurs, & des Princes mescontens pour
faire la guerre aux François, & pour les priuer
de ces deux Couronnes de Naples & de
Sicile.


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données