[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_10_20

Image de la page

Anonyme [[s. d.]], CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE : Sçauoir ; LEQVEL EST LE PLVS EXPEDIENT, & le plus avantageux à la France, que le Cardinal de Retz, ou le Cardinal Mazarin Gouuerne l’Estat. , françaisRéférence RIM : M0_779. Cote locale : B_10_20.


fois plus foibles & moins religieux.
 
Le Cardinal Mazarin succedant à l’ambition,
mais non pas à la conduite ny à la gloire de son
Predecesseur, voyant qu’il ne pouuoit estendre,
pas mesme conseruer des Conquestes qui sembloient
lasser leurs vainqueurs, negligeant l’honneur
du Royaume, & le repos de ses Peuples,
s’est contenté de faire sa fortune, & de reduire la
qualité de Ministre d’Estat, à celle de Fauory &
de Courtisan, s’emparant de l’esprit d’vne Reyne
Regente, pour abuser plus facilement de l’ignorance
& du peu de connoissance d’vn Roy mineur,
& jeune enfant.
Ce dessein luy a si heureusement reüssi, qu’on
le void maistre de la mere & du fils, possesseur de
tout l’argent de la France, joüissant d’vne infinité
de Charges & d’Abbayes, dispensateur de toutes,
les graces & de toutes les dignitez de l’Estat,
Conestable, Surintendant de la Marine, enfin
Roy en effect, qui est plus que s’il n’en auoit que
le nom, sans le Pouuoir & la Puissance. Les Princes
du sang jaloux d’vne fortune qui effaçoit leur
naissance, & le Parlement de Paris n’en pouuant
supporter l’insolence & le déreglement plus longtemps,
ont voulu y donner des bornes, s’opposer
aux Tyrannies qui en prouenoient, & remedier


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données