[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n°C_5_45

Image de la page

Anonyme [1649], LA TRES-ELOQVENTE HARANGVE FVNEBRE QVI FVT PRONONCEE PAR LE P. LEON CARME, A L’ENTERREMENT DV PERE IOSEPH CAPVCIN, Fort entendu & employé aux affaires d’Estat aupres du Cardinal de Richelieu. Sacramentum Regis abscondere bonum est opera autem Dei reuelare & confiteri honorificum est. , français, latinRéférence RIM : Mx. Cote locale : C_5_45.


Mais ie confesse que la seule euuie capable de toucher
mon cœur, seroit ce grand ouurage du Caluaire,
d’auoir planté vn Ordre dans vn Ordre, inspiré à vne
sainte Princesse le dessein d’vne Reforme si parfaite,
tourné la plus notable partie de ses soins & de son credit
à tirer des coppies du Caluaire, & les rendre si parfaites,
que ce sont autant de montagnes dignes de porter
la Croix du Sauueur du monde.
 
N’est-ce pas se montrer en cela tres-eminent Disciple
de S. Paul & Enfant de S. François, qui ne pensoient
& ne parloient que de la Croix ? Et c’est, ie l’aduouë,
par la regle de deux vnis à vn troisiesme ; C’est,
dis-ie, ce nœud precieux de la Croix & du Caluaire qui
m’a fait principalement respecter le defunct, depuis
que ie l’ay cogneu, & qui m’oblige de rendre ce remerciment
à la charité, par laquelle il est deuenu Pere de
cette Congregation, vrayment sainte & religieuse, luy
disant au nom de ces benistes Filles.
 
Purpureos spargam flores, animamque parentis,
His saltem accumulem donis, & fungarinani
Munere.
 
Mais (M.) puis que le Pere est mort, n’attendez plus
que ie le fasse reuiure dans le seruice de son Prince & de
sa Patrie ; ie n’en ay certes ni le loisir ni la volonté, & mõ
texte me l’a defendu dés le commencement ; Sacramentum
Regis abscondere bonum est. Le Roy du Ciel enueloppe
son trône de lumieres, qui sont des tenebres : &
nous ne deuons pas quasi moins de foy, de reuerence
& d’obeyssance aux conduites des Princes qu’au Sacrement
de la Religion, Sacramentum Regis abscondere,