[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° C_5_59

Image de la page

I. A. D. [1649], IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS. PROTECTEVRS DE L’ESTAT. CONSERVATEVRS DES LOIX. ET PERES DV PEVPLE. Tirées des anciennes Ordonnances, & des loix fondamentales du Royaume. DEDIEE AV ROY. Par I. A. D. , français, latinRéférence RIM : M0_1686. Cote locale : C_5_59.


Rois, seuls legitimes administrateurs de la Iustice,
laquelle ils ont eux-mesmes constituées TVTRICE
de leur Estat. Il est aisé de faire voir par les Loix
du Royaume, que les Parlemens doiuent auoir
seuls la connoissance & le gouuernement des affaires
publiques, que les Rois Mineurs sont particulierement
sous leur conduite, puisque dans leur
Majorité mesme, ils ont tousiours fait gloire de
sousmettre leur authorité. C’est ce que i’ay entrepris
de traitter contre les Ministres dont on a composé
VN CONSEIL D’ENHAVT, pour ne pas
dire vn amas de gens ennemis de l’Estat, lesquels
par vn excés d’impieté deschirent les entrailles de
leur Patrie, & tous noircis de crimes, ne se sçauroient
cacher que dans les playes de la Republique.
Mais ce qui me trauaille & me peine, est la crainte
de ne pouuoir pas respondre à la dignité du sujet,
& qu’il ne m’arriue comme à ces Peintres, lesquels
plus heureux en la matiere de leurs ouurages qu’en
leur Art, ternissent quelquesfois les plus belles couleurs
> par des lineamens obscurs & ombrageux, i’apprehende
de ne pouuoir pas satisfaire à la grandeur
de la matiere.
 
 
Fas mihi graiorum sacrata resoluere iura
Apparent Priami & veterum penetralia regum.
 
Aussi toutes les lignes de ce Discours n’aboutissent
qu’à vne recherche mysterieuse & sacrée des Loix fondamentales
de la Monarchie, & se reünissent comme
en leur centre en deux propositions principales, puisées
des maximes les plus pures de l’Estat.