[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n°B_12_62

Image de la page

Anonyme [1652], LA TRES-HVMBLE ET VERITABLE REMONSTRANCE DE NOSSEIGNEVRS DV PARLEMENT POVR L’ELOIGNEMENT DV CARDINAL MAZARIN. Presenté au Roy estant à Sully, Par Nosseigneurs les Deputez. , françaisRéférence RIM : M0_3808. Cote locale : B_12_62.


& de la puissance des armes.
 
Nous voyons maintenant qu’il a causé tant de desordres,
que nous sommes dans les guerres estrangeres, &
dans les domestiques, que nous auons perdu plusieurs
places qui nous estoient laissées par les traittez qu’il a
rompu auec les Espagnols, & ont cette obligation au
cardinal Mazarin, que non seulement il leur a rendu les
conquestes qu’il croit estre sienne ; mais encore celles
qui auoient esté faites sous le regne du deffunt Roy vostre
Pere, & ce qui est plus estonnant ; c’est qu’il employe
maintenant vostre puissance, & n’est rentré dans
vostre Royaume, que pour persecuter les Princes qui
auoient gagné ce qu’il perd en les voulant predre, ne
se souciant pas que les anciens ennemis de la France la
pillent, lors qu’il y met le feu pour en chasser s’il peut
les enfans de la maison, qui ont souuent exposé leur
vie pour vous acquerir de la gloire, comme si ce n’estoit
pas assez de faire perdre les fruits de leurs genereuses
conquestent, s’il ne destruisoit encor leurs personnes.
SIRE il n’est pas en nostre pouuoir d’exprimer les
rares merites, & les grandes actions de Monseigneur le
Duc D’orleans vostre Oncle ; nous ne dirons pas les
plus importantes prises des places durant vostre minorité
qui ont esté les effets de ses sages conseils, soing, vigilance,
courageuses entreprises, veritables affections, &
respects pour vostre personne, & le bien de vostre Estat.
Nous ne pouuons passer sous-silence les combats de
Monsieur le Prince de Conde, la terreur de vos armes
qu’il a portées sur l’Escote, sur le Rhein, sur le Dannube,
& ailleures. Il semble maintenant. SIRE, que tout
cela soit effacé, pour faire triompher de ces Princes vn
estranger, qui ayant esté chassé par vos declarations reuient
pour prendre le gouuernail de vostre Royaume,
ayant oblige les plus sages pilotes à se retirer, lors qu’ils
ont veu qu’il venoit auec resolution d’employer vostre