[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_15_32

Image de la page

Anonyme [1652], DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE PARIS, ET Qu’il ne peut estre interdit ny transferé hors de la Capitale du Royaume, pour quelque cause ny pretexte que ce soit. , françaisRéférence RIM : M0_857. Cote locale : B_15_32.



Il est vray que le Roy est Majeur, & que la Reine n’est plus
Regente ; mais il est trop vray aussi qu’elle a trop de pouuoir
dans les Conseils, & trop d’authorité dans le Gouuernement
d’vn Estat où elle n’a plus de part, & qui ne se conduit point
en quenouïlle ; on n’a changé que le Bouchon, puisque nous
beuuons tousiours du mesme vin que pendant sa Regence.
Fredegonde, Brunehaut, Plectrude & Iudith allumerent
& entretindrent toutes leurs vies des guerres Ciuiles en ce
Royaume, & mirent en ialousie le pere auec le fils, le frere
auec le frere, pour se maintenir & entretenir leur ambition
de commander dans ces discordes. La Reine Blanche ayant
enuahy la tutelle du Roy saint Louis aagé d’onze à douze
ans, pour empescher que les Estats ne luy ostassent le gouuernement,
mit en guerre les Catholiques contre les Albigeois
declarez heretiques par sentence du Pape, apres quoy
l’on fut tout surpris d’apprendre que tous les grands du
Royaume estoient de cette Secte ou s’entendoient auec eux,
ainsi qu’elle leur vouloit faire croire ; & de fait sous ce pretexte
specieux & plain de religion elle se deffit d’eux adroitement ;
& comme le Roy son fils vint à estre grand, apres
l’auoir tenu bas, & esleué auec beaucoup de crainte & de rigueur,
elle l’enuoya contre les infideles dans la terre Saincte,
pour par ce moyen demeurer tousiours seule dans le
Gouuernement.
Si les Estats de ce Royaume n’eussent remedié de bonne
heure à l’audace effrenée d’Isabeau de Bauiere femme de
Charles VI. & ne l’eussent enuoyée promener à Tours, elle
n’eut pas degeneré du naturel des autres, comme elle monstra
en son commencement, à ce qu’assure Monstrelet. Madame
de Beaujeu ayant eu charge par les Estats de Tours d’auoir
soin de la personne du Roy Charles VIII. son frere,
voulut estre Maistresse du Gouuernement aussi, & pour en
venir plus facilement à bout, elle tira le Roy de Paris, &
l’esloigna des Princes du Sang, & de ses bons & fideles Conseillers
& Magistrats, ce qui ne fit pas peu de bruit, comme
nostre Histoire raconte bien au long.


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données