[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_18_5

Image de la page

Anonyme [1652], LE MERCVRE DE LA COVR, OV HISTOIRE COMIQVE DE CE TEMPS. Contenant tout ce qui se passe, tant à la Cour qu’à Paris. CINQVIESME PARTIE. Turbatus est à furore oculus meus, inueteraui inter omnes inimicos meos. Psalm. 6. , français, latinRéférence RIM : M0_2452. Cote locale : B_18_5.


Duc de Beaufort, ils prirent chacun deux Seconds,
& furent se battre derriere l’Hostel de
Vendosme, où Monsieur le Duc de Nemours
tira son coup de pistolet le premier, sur Monsieur
le Duc de Beaufort, dont vne balle luy passa dans
les cheuaux, & puis mit la main à l’espée, mais le
sieur de Beaufort voulant l’espargner, luy dit
qu’il demandast la vie, laquelle ledit Duc de Nemours
ne voulut accepter, & taschant à l’offenser
de son espée, le sieur de Beaufort luy lascha
son coup de pistolet dans l’estomach, dont il
mourut sur l’heure. Le combat finy par là, il y
eut aussi vn des Seconds du Duc de Beaufort
blessé à mort, & puis ils s’en retournerent, faisant
emporter les corps, dont toute la Cour de
Son Altesse Royale fut bien triste, & pour y redoubler
encore le deüil. C’est que presque au
mesme temps, Monsieur le Duc de Valois, fils
de Monsieur le Duc d’Orleans deceda. Enfin ce
n’estoit dans cette Cour que deüil, que larmes &
gemissemens.
 
Le Cardinal Mazarin. Vous voyez mes amis
comme tout mal-heur arriue à cette grande Cité,
depuis qu’elle a quitté le party du Roy, comme
l’on si entre-égorge, comme ses campagnes sont
ruinées, ses Villages aux enuirons deserts, &
tous les pauures Paysans circonuoisins contraints
de se retirer dans son pourpris, pour accroistre