[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(306 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Bourdeaux" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. Anonyme. LA FRANCE VICTORIEVSE AV ROY, OV... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1446 ; cote locale : C_5_20. le 2012-11-25 13:58:29.

les Anges tutelaires des Villes principales, où vos Parlemens
sont establis ; la premiere est celle du Parlement de
Paris, qui luit entre tous les autres, cõme le Soleil entre les
Astres ; celle du Parlement de Thoulouse, la suit immediatement
apres ; celles de Bourdeaux, de Roüen, de Dijon,
de Grenoble, d’Aix & de Rennes, marchent en mesme ordre,
& toutes leurs voix font vn accord si parfait, que cette
harmonie charme les cœurs & les oreilles, lors qu’ils font
entendre ces Vers ;    
Loing

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. LA GVERRE DECLAREE AV CARDINAL MAZARIN. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1526 ; cote locale : D_1_28. le 2012-11-30 10:07:55.

langue & la mesme force qui leur fit
deliurer Monsieur de Bruxelle pour obtenir vne chose qui leur
est bien plus importante & à tout le Royaume, qui est la paix generalle
& la liberté de leurs Princes du sang, & ne manqueront
point de seconder la ville de Bourdeaux dans son glorieux dessein,
dont l’execution sera vne espece de la benediction de Dieu pour le
repos & la tranquillité de la France.   Et les Gens des-interessez ausquels principalement les Amis des Princes
s’addressent, en penuent rendre iugement par ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. LA GVYENNE AVX PIEDS DV ROY, QVI SE PLAINT... (1649) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_76. Référence RIM : M0_1536 ; cote locale : C_5_34. le 2012-11-30 10:50:35.

du malade, & l’accompagner
de tourment à l’exemple de ce premier Medecin,
qui du Peloponese vint à Rome, & que les Romains
nommerent le Blesseur ou Faiseur de playes, à cause de sa
cruauté à coupper & brusler les malades. Pourquoy
cette grande Ville de Bourdeaux, & d’autres ébranlées
en leur deuoir ? Pourquoy tant de familles diuisées,
& les plus proches amitiez & alliances viollées ?
De telle sorte que l’accomplissement des anciennes
propheties semble estre proche, que le frere combattra
contre le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. LA GVYENNE AVX PIEDS DV ROY, QVI SE PLAINT... (1649) chez [s. n.] à Paris , 22 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_34. Référence RIM : M0_1536 ; cote locale : A_3_76. le 2012-11-30 10:46:51.

du malade, & l’accompagner
de tourment à l’exemple de ce premier Medecin,
qui du Peloponese vint à Rome, & que les Romains
nommerent le Blesseur ou Faiseur de playes, à cause de sa
cruauté à coupper & brusler les malades. Pourquoy
cette grande Ville de Bourdeaux, & d’autres ébranlées
en leur deuoir? Pourquoy tant de familles diuisées,
& les plus proches amitiez & alliances viollées?
De telle sorte que l’accomplissement des anciennes
propheties semble estre proche, que le frere combattra
contre le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

Paris tout vif bruslé.
O l’impertinent personnage!
Le bien du Roy a mis en gage.
Et si ie ne sçay pas comment
Paroissoit cet impertinent,
Il a commis tant d’adultere,
Et s’il est cause de la guerre,
Dans Paris ruiné les Bourgeois.
A Bourdeaux tous les Bourdelois,
Dans la Chãpagne les Champenois,
Dans la Touraine les Tourangeois
A causé des guerres ciuiles,
A ruiné d’illustres familles,
A fait mourir tant d innocens,
A causé tant de violemens,
A fait tout piller les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

mains de plusieurs particuliers ; tu le treuueras
aisément chez quelques Chantres de Nostre-Dame,
de la Saincte Chapelle, de Sainct Germain
de Lauxerois, & de Sainct Innocent. Lors que
i’en eus composé la parole, au temps que le
Mazarin emmenoit le Roy au siege de Bourdeaux,
il y eut trois Compositeurs de Musique
qui s’escriment dessus, mais entre tous vn
seul a le mieux rencontré, il n’y a point de danger
de le nommer icy, c’est G. le Febure de Many, qui a esté esleué Page dans la Musique du
feu Roy, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. LA POLITIQVE SICILIENNE, OV LES PERNICIEVX... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 34 pages. Langue : français. Signé: Le Génie des Provinces de France.. Référence RIM : M0_2817 ; cote locale : A_9_26. le 2012-12-23 01:29:53.

les peuples, desmolir les maisons, violer les femmes,
prophaner les Eglises, descendre les cloches; enfin, de renuerser
tour le bas Limosin & les lieux d’alentour; pour ne
pas trouuer resistance lors qu’il voudra, comme il a desia
dit, aller faire couper des testes à Bourdeaux. Voulant rendre
cette Prouince entre les mains de sa Niepce, si captiue,
qu’elle la puisse remettre entre celles du Roy d’Espagne,
pour lequel il trauaille, quand il aura quitté la France, qui ne
sera pas assez-tost pour nostre bon-heur.   Les innocens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. LA POLITIQVE SICILIENNE, OV LES PERNICIEVX... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 34 pages. Langue : français. Signé: Le Génie des Provinces de France.. Référence RIM : M0_2817 ; cote locale : A_9_26. le 2012-12-23 01:29:53.

&
Niort en Poictou ne viennent-ils pas de souffrir les mesmes
cruautez par les Regiments du Cardinal, & par ceux de la
Meilleraye aussi barbares que les autres, qui ont esgorgé
iusques aux enfans d’vn an, parce que ces deux Villes
auoient enuoyé des viures à Bourdeaux, où il a encore r’allumé
vne guerre par les ordres qu’il donne au Gouuerneur,
de faire des impositions sur le pays pour se deffrayer de l’argent
que sa tyrannie luy fit employer l’année passée? Enfin
voyons nous vne personne qui puisse dire du bien de ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. LA POLITIQVE SICILIENNE, OV LES PERNICIEVX... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 34 pages. Langue : français. Signé: Le Génie des Provinces de France.. Référence RIM : M0_2817 ; cote locale : A_9_26. le 2012-12-23 01:29:53.

nos
maux, qui ne seront iamais terminez que par sa mort. Considerez
que tous ceux qui ont pris les armes en France n’en
veulent qu’à ce traistre; qui ne se contentant pas d’y auoir
assez d’ennemis, excite encore ceux qui ne voudroient iamais
penser en luy. Voyez Bourdeaux, voyez le Poictou,
voyez le Limosin, voyez la Prouence, voyez la Normandie,
voyez la Champagne, voyez la Bourgogne, qui sont
des païs qui ne crient tous en general que contre ce fourbe.
Voyez en particulier Senlis qui vient d’estre vôlé iusques
dans les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE LANGON,... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. "Sur un imprimé à Bordeaux". Voir aussi B_7_30. Référence RIM : M0_2872 ; cote locale : C_12_47. le 2012-12-23 16:10:01.

pourquoy Mr le Prince de Conty, qui veille continuellement
à la conseruation de cette Prouince,
donna ordre au Marquis de Luysignan d’aller attaquer
cette place pour en chasser les ennemis, & pour
y punir les Habitans Coupables. Ce Marquis partit de Bourdeaux le 12. du mois
de Iuillet, accompagné des sieurs de Pybrac & de
Bourgongne, Mareschaux de Camp, & se rendit
deuant Langon le 14. du mesme mois sur les huict
heures du matin, auec deux Pieces de Canon. Il
auoit des forces considerables, à sçauoir les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE LANGON,... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. "Sur un imprimé à Bordeaux". Voir aussi B_7_30. Référence RIM : M0_2872 ; cote locale : C_12_47. le 2012-12-23 16:10:01.

Commandant l’attaque d’Anguien, fut blessé à la gorge, &
Barbuscan Capitaine dans le mesme Regiment, receut vn coup
de mousquet dans la cuisse à l’attaque des Carmes, où il se comporta
genereusement, comme fit aussi Gast son Lieutenant, & les
Volontaires de Bourdeaux, de Bazas, de la Reolle & de S. Macuaire. Il ne faut pas mesurer la grandeur de cette Victoire par la reputation
de cette Ville, mais par les suittes qu’elle traine apres
soy. Car outre que par ce moyen on a osté aux Ennemis vn poste
tres-auantageux, & qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE LANGON,... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. "Sur un imprimé à Bordeaux". Voir aussi C_12_47. Référence RIM : M0_2872 ; cote locale : B_7_30. le 2012-12-23 16:11:49.

pourquoy Mr le Prince de Conty, qui veille continuellement
à la conseruation de cette Prouince,
donna ordre au Marquis de Luysignan d’aller attaquer
cette place pour en chasser les ennemis, & pour
y punir les Habitans Coupables. Ce Marquis partit de Bourdeaux le 12. du mois
de Iuillet, accompagné des sieurs de Pybrac & de
Bourgongne, Mareschaux de Camp, & se rendit
deuant Langon le 14. du mesme mois sur les huict
heures du matin, auec deux Pieces de Canon. Il
auoit des forces considerables, à sçauoir les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE LANGON,... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. "Sur un imprimé à Bordeaux". Voir aussi C_12_47. Référence RIM : M0_2872 ; cote locale : B_7_30. le 2012-12-23 16:11:49.

Commandant l’attaque d’Anguien, fut blessé à la gorge, &
Barbuscan Capitaine dans le mesme Regiment, receut vn coup
de mousquet dans la cuisse à l’attaque des Carmes, où il se comporta
genereusement, comme fit aussi Gast son Lieutenant, & les
Volontaires de Bourdeaux, de Bazas, de la Reolle & de S. Macuaire. Il ne faut pas mesurer la grandeur de cette Victoire par la reputation
de cette Ville, mais par les suittes qu’elle traine apres
soy. Car outre que par ce moyen on a osté aux Ennemis vn poste
tres-auantageux, & qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

les
Princes, le peuple ne demande plus que la
Paix generale, ce perfide la leur refuse à son
preiudice : car s’il l’eut faite il se mettoit à couuert
de toutes les disgraces qui luy sont arriuées
en suitte. Au contraire il minute la perte
de la ville de Bourdeaux pour mieux faire
éclatter sa puissance : mais auparauant que
d’aller là, il faut qu’il tasche de se mettre bien
dans l’esprit du peuple. O l’estrange Politique !
il veut perdre le peuple, & se veut mettre bien
auec le peuple, ie ne puis pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

perdre des partis qui
sont capables de faire sousleuer toute l’Europe
contre ton Eminence ? Bon Dieu qui te
pourra appuyer contre des forces si redoutables ? mais plutost qui ne sera pas contre toy,
cependant que tu t’en iras à Belle Garde & à
Bourdeaux, & que tu abandonneras les deux
meilleures Prouinces de France au pillage des
plus grands ennemis de cette Couronne ?   Aussi tost dit, aussi tost fait, il fait partir leurs
Majestez pour s’en aller inuestir la ville de Bordeaux,
& pour son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

contraindre
le Roy à ne pas tenir sa parole à qui
que ce puisse estre qui est vne maxime tres pernicieuse
contre la foy, contre le droit des gens,
& contre la seureté publique. On l’accuse d’auoir
abusé de l’Authorité Royale pour perdre
la Ville de Bourdeaux. On l’accuse d’auoir hazardé
la personne du Roy, au voyage de Guyẽne
pour sa querelle particuliere. On l’accuse
d’auoir fait perir, nos armées en Allemagne,
en Espagne, en Italie, & en Flandre, d’auoir
abandonné nos alliez, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. LA SEVRE, L’ESCLATANTE ET LA GLORIEVSE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_10_45 et D_1_11. Référence RIM : M0_3668 ; cote locale : A_5_90. le 2012-12-30 02:54:05.

de gloire & d’honneur.   Chantons donc sans nous lasser des chants de triomphe
pour eux, encore qu’on crie par tout leur déroute.
Ceux qui sont morts & que nous loüons n’ont point
eu la lascheté de fuir. Il est vray que l’armée du Parlement
de Bourdeaux a esté mise en route: Il est vray
que la trahison de quantité de lasches, payez pour trahir
ceux qu’ils feignoient de seruir, a rompu l’ordre
des bataillons. Il est vray que ces perfides à la veuë
d’vne poignée d’ennemis ont fuy comme ils l’auoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. LA SEVRE, L’ESCLATANTE ET LA GLORIEVSE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_90 et D_1_11. Référence RIM : M0_3668 ; cote locale : C_10_45. Texte édité par Site Admin le 2012-12-30 02:50:23.

de gloire & d’honneur.   Chantons donc sans nous lasser des chants de triomphe
pour eux, encore qu’on crie par tout leur déroute.
Ceux qui sont morts & que nous loüons n’ont point
eu la lascheté de fuir. Il est vray que l’armée du Parlement
de Bourdeaux a esté mise en route : Il est vray
que la trahison de quantité de lasches, payez, pour trahir
ceux qu’ils feignoient de seruir, a rompu l’ordre
des bataillons. Il est vray que ces perfides à la veuë
d’vne poignée d’ennemis ont fuy comme ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. LA SEVRE, L’ESCLATANTE ET LA GLORIEVSE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_90 et C_10_45. Référence RIM : M0_3668 ; cote locale : D_1_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-30 02:52:28.

de gloire & d’honneur.   Chantons donc sans nous lasser des chants de triomphe
pour eux, encore qu’on crie par tout leur déroute.
Ceux qui sont morts & que nous loüons n’ont point
eu la lascheté de fuir. Il est vray que l’armée du Parlement
de Bourdeaux a esté mise en route : Il est vray
que la trahison de quantité de lasches, payez pour trahir
ceux qu’ils feignoient de seruir, a rompu l’ordre
des bataillons. Il est vray que ces perfides à la veuë
d’vne poignée d’ennemis ont fuy comme ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. LE IOVRNAL CONTENANT LES NOVELLES DE CE QVI... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 sur 11 (paginée de 3 à 8). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_11. le 2012-11-07 02:02:39.

se retirer hors de Paris, & de se
rendre aupres du Roy. En suite de la Declaration
des Princes, la Cour a ordonné qu’il seroit
deputé vers le Roy pour le remercier de l’esloignement
du C. M. & le supplier de venir dans
sa bonne Ville de Paris.   A Bourdeaux le 15. Aoust 1652. Nous auõs icy appris qu’il y a eu cõbat entre
la Flotte du Duc de Vẽdosme & des Espagnols,
apres auoir eu quelques escarmouches pendãt
deux iours. On écrit de la Rochelle que l’armée
Mazarine y a perdu 1200. hommes, qu’il y a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. LE IOVRNAL CONTENANT LES NOVVELES DE CE QVI... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 3 sur 11 (paginée de 25 à 40). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_13. le 2012-11-07 01:59:39.

Sieur de Sauuebœuf, s’est retiré auec enuiron
cent Cheuaux du costé de Sarlac. Monsieur
le Comte de Maure, & le Marquis d’Aubeterre,
sont arriuez en cette Ville, comme aussi
le Marquis de Theobon apres auoir nettoyé
tous ces quartiers là des ennemis. De Bourdeaux le 29. Aoust, 1652. L’Armée du Comte de Harcourt, qui est en cette Prouince n’est pas considerable. Toutes
nos Trouppes s’assemblent pour faire vn corps
d’armée laquelle doit aller du costé de Perigort.   On nous asseure que Monsieur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. LE IOVRNAL CONTENANT LES NOVVELLES DE ce qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 2 sur 11 (paginée de 3 à 16). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_12. le 2012-11-07 02:06:41.

faire sa retraitte dans Sedan, que la Reyne vouloit
auoir pour son appanage, & qu’ainsi ce Gouuernement
auec les places que ce Cardinal &
ses Creatures occupent, luy vaudroit vn petit
Royaume Ce partement est confirmé par les
nouuelles de Bourdeaux. D’autres estiment
que ledit Comte a eu certaines nouuelles que
celuy qui tenoit Brisac, le deuoit liurer a l’Empereur,
& qu’il a escrit au Roy qu’il feroit voir
à sa Majesté les originaux de cette trahison de
Paris.   Le 26. vn Marchand

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. LE IOVRNAL CONTENANT LES NOVVELLES DE ce qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 2 sur 11 (paginée de 3 à 16). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_12. le 2012-11-07 02:06:41.

R. a protesté
au Parlemẽt qu’il demeuroit dans l’vnion
& qu’il ne fairoit iamais aucun accord qu’il n’y
eust vne Amnistie generale pour tous & vn
chacun & que tout ce qui est porté dans sa
Declaratiõ ne fut accomply de point en point. De Bourdeaux, le 19. & 22. Aoust 1652. On tient icy pour asseuré que le Comte de
Harcourt se retire de la Prouince, laissant son
Armée en mauuais estat. Le Marquis de S. Luc
est a present vers Montauban. Le Sieur de Poyanne est poursuiuy par le
Sieur de Marche,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

publié & affiché par
les cantons & carrefours accoustumez de la presente
Ville, & enuoyé par tout où besoin sera, pour y estre
fait semblable lecture & publication, & executé en
vertu du simple dictum, attendu ce que s’agist. FAIT
à Bourdeaux en Parlement, lesdites Chambres assemblées,
le trentiesme de Mars mil six cens quarante-neuf.   Signé DE LAROCHE. EXTRAICT DES REGISTRES
de Parlement. LA Cour ouy, & ce requerant le Procureur
General du Roy, attendu les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

liures, &
d’estre procedé contre eux extraordinairement. Et
afin que personne n’en pretende cause d’ignorance,
ordonne que le present Arrest sera leu, & publié à son
de trompe par tous les cantons, & carrefours accoustumez
de la presente Ville. Fait à Bourdeaux en Parlement
les Chambres assemblées, le 30. Mars 1649.

Signé DE LA ROCHE. LE 30. iour du mois de Mars 1649. les Arrests de la
Cour donnez le mesme iour, les Chambres assemblées,
ont esté leus & publiez ès lieux & cantons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

Signé DE LA ROCHE. LE 30. iour du mois de Mars 1649. les Arrests de la
Cour donnez le mesme iour, les Chambres assemblées,
ont esté leus & publiez ès lieux & cantons accoustumez de
la presente ville, par Nous Huissier au Parlement de Bourdeaux,
assisté de Maistres Durieu, Laurens Sainctmilion,
& Bardon, aussi Huissiers audit Parlement,
de Lestrilles l’vn des Iurats de la presente Ville,
Cheualier, & Archers du Guet: les Trompettes d’argent
sonnant, afin qu’il soit notoire à tous, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

& Bardon, aussi Huissiers audit Parlement,
de Lestrilles l’vn des Iurats de la presente Ville,
Cheualier, & Archers du Guet: les Trompettes d’argent
sonnant, afin qu’il soit notoire à tous, & que personne n’en
pretende cause d’ignorance. Fait à Bourdeaux les iours, mois
& an que dessus. Signé DVBOSQ. EXTRAICT DES REGISTRES DE
Parlement de Bourdeaux, touchant la Noblesse de la
Prouince du premier Auril 1649. SVR ce qui a esté representé à la Cour, que les
soins quelle a employés

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

Archers du Guet: les Trompettes d’argent
sonnant, afin qu’il soit notoire à tous, & que personne n’en
pretende cause d’ignorance. Fait à Bourdeaux les iours, mois
& an que dessus. Signé DVBOSQ. EXTRAICT DES REGISTRES DE
Parlement de Bourdeaux, touchant la Noblesse de la
Prouince du premier Auril 1649. SVR ce qui a esté representé à la Cour, que les
soins quelle a employés iusques icy pour conseruer
la paix dans cette Ville, d’où d’épendoit celle
de toute la Prouince, n’ont peu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

qu’il leur sera possible
en la presente ville pour le seruice du Roy, & conseruation
de la ville & de la Prouince. A declaré &
declare tant les Chefs, Generaux, que autres qui prendront
part dans les actes d’hostilité qui se feront contre
cette ville de Bourdeaux, & autres du ressort, &
qui s’assembleront, leueront, ou feront leuer des troupes
pour ce sujet, responsables de leur teste enuers le
Roy, de tous les éuenemens: & solidairement enuers
les particuliers de tous les pillages, degasts, & autres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

és lieux & carrefours accoustumez de cette ville,
& par tout ailleurs où besoing sera: Et d’autant que la
publicatiõ pourroit estre empeschée en diuers endroits
Ordonne que celle qui se fera en la presente ville, seruira
pour toute la Seneschaussee. Fait à Bourdeaux
en Parlement les Chambres assemblée le 3. Auril 1649.   Signé Le troisiesme iour du mois d’Auril 1649. l’Arrest de la
Cour donné les Chambres assemblées, a esté leu & publié
és lieux & cantons accoustumez de la presente ville, par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. De La Roche [signé], Dubosq... . ARRESTS DE LA COVR DV PARLEMENT DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Des 30 mars - 1er avril 1649.. Référence RIM : M0_157 ; cote locale : A_1_78. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-07 16:36:17.

seruira
pour toute la Seneschaussee. Fait à Bourdeaux
en Parlement les Chambres assemblée le 3. Auril 1649.   Signé Le troisiesme iour du mois d’Auril 1649. l’Arrest de la
Cour donné les Chambres assemblées, a esté leu & publié
és lieux & cantons accoustumez de la presente ville, par nous
Huissier au Parlement de Bourdeaux, assisté de Maistre Iean
Durieu, Laurens Sainctmilion, Pierre Baisses, Bechon Iurat
Arnaut, Cheualiers & Archers du Guet.

Signé BVBOSQ

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. De Laroche [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE Bordeaux... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux par Millange.. Référence RIM : M0_158 ; cote locale : A_1_89. le 2012-03-27 08:22:34.

imprimé à Bordeaux par Millange.

M. DC. XLIX. LOVIS par la grace de Dieu Roy
de France & de Nauarre, A tous
presens & aduenir: Sçauoir faisons,
Que sur ce qui a esté representé
à nostre Cour de Parlement
de Bourdeaux par Dusault pour
nostre Procureur general en nostredite Cour present;
Qu’ils ont esté aduertis depuis peu de deux
Ordonnances faictes & données à Cadillac les
huictiesme & dix-neufiesme d’Auril dernier, par
le Sieur Duc d’Espernon, Imprimées

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. De Laroche [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE Bordeaux... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux par Millange.. Référence RIM : M0_158 ; cote locale : A_1_89. le 2012-03-27 08:22:34.

de leurs charges, à peine de suspension d’icelles,
& d’en aduertir nostredite Cour au mois, &
à tous nos Huissiers & Sergens de faire sur ce tous
Exploicts requis & necessaires, sans y faire faute, à
mesmes peines de suspension de leurs charges.
Donné à Bourdeaux en nostredit Parlement les
Chambres d’iceluy assemblées, le vingt-vniesme
May, l’an de grace mil six cens quarante-neuf, &
de nostre regne le séptiesme   Par Arrest de la Cour. Signé DE LAROCHE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. De Pontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Daté du 9 septembre 1649 et édité le 11 à Bordeaux [au colophon]. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_164 ; cote locale : A_1_102. le 2012-03-27 09:57:58.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT
DE BOVRDEAVX. Portant que le Roy sera tres-humblement
supplié de donner vn autre Gouuerneur
à sa Province de Guyenne

Iuxte la Copie imprimée à Bourdeaux.

M. DC. XLIX. EXTRAICT
des Registres
du Parlement. SVR ce qui a esté representé
à la COVR, que depuis diuers
traictez de paix, mesmes celuy
qui fust fait auec le sieur Archeuesque de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. De Pontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Daté du 9 septembre 1649 et édité le 11 à Bordeaux [au colophon]. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_164 ; cote locale : A_1_102. le 2012-03-27 09:57:58.

à Bourdeaux.

M. DC. XLIX. EXTRAICT
des Registres
du Parlement. SVR ce qui a esté representé
à la COVR, que depuis diuers
traictez de paix, mesmes celuy
qui fust fait auec le sieur Archeuesque de
Bourdeaux, le sieur Duc d’Espernon, a
fait faire plusieurs pilliages ruynes, racauages,
volleries, démolitions de
maisons, degradation de bois dehaurete-
fustaye, tuër des Curez & Prestres
de la Campagne, & autres personnes, mis le feu en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. De Pontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Daté du 9 septembre 1649 et édité le 11 à Bordeaux [au colophon]. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_164 ; cote locale : A_1_102. le 2012-03-27 09:57:58.

 

Signé, DE PONTAC. Le vnzieme du susdits mois & an,
le present Arrest de la Cour, a esté
leu & publié, es lieux & Cantons accoustumez
de la presente ville par nous
Huissier en ladite Cour soussigné, assisté
de maistre Iean Riuier aussi Huissier
en ladite Cour, du Cheuallier du
Guest & archers, les Trompettes sonnant,
afin que personne n’en pretende
cause dignorance. Fait à Bourdeaux
le dit ionr & an que dessus. CAVSSAN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Depontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BORDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux. Daté du 16 août 1649 et publié le 19.. Référence RIM : M0_163 ; cote locale : A_1_101. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 08:35:17.

Procureur General du
Roy, la Cour, les Chambres d’icelle
assemblées, a fait inhibitions & deffenses
aux Gentils-hommes du ressort,
& à tous autres, de porter les armes
à la suite du sieur Duc d’Espernon,
dans le dessein qu’il a contre la
ville de Bourdeaux, & les enuirons
à peine de priuation de Noblesse, razement
de leurs maisons & degradations
des bois, & de responùre en
leur nom propre & priué, de tous les
degats, ruynes, rauages, despens,
dommages & interests, que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Depontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 14 août 1649. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_162 ; cote locale : A_1_100. le 2012-03-27 09:18:30.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT
DE BOVRDEAVX.

Du quatorziesme Aoust 1649. Portant que le Roy sera informé des troubles excitez
de nouueau, dans la ville de Bourdeaux, &
Prouince de Guyenne, par la continuation
des actes d’Hostilité.

A PARIS
Iouxte la coppie imprimé à Bourdeaux.

M. DC. XLIX. ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT
DE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Depontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 14 août 1649. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_162 ; cote locale : A_1_100. le 2012-03-27 09:18:30.

Du quatorziesme Aoust 1649. Portant que le Roy sera informé des troubles excitez
de nouueau, dans la ville de Bourdeaux, &
Prouince de Guyenne, par la continuation
des actes d’Hostilité.

A PARIS
Iouxte la coppie imprimé à Bourdeaux.

M. DC. XLIX. ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT
DE BOVRDEAVX.

Du quatorziesme Aoust 1649. SVR ce qui a esté representé, que la Cour à pris
soing à diuerses fois, de pacifier les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Depontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 14 août 1649. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_162 ; cote locale : A_1_100. le 2012-03-27 09:18:30.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT
DE BOVRDEAVX.

Du quatorziesme Aoust 1649. SVR ce qui a esté representé, que la Cour à pris
soing à diuerses fois, de pacifier les troubles
excitez dans la Ville de Bourdeaux, & Prouince
de Guyenne, & de rappeller la tranquilité,
à méme qu’il en a paru quelque occasion, & ayant esperé
que la negociation du sieur. Archeuesque de
Bourdeaux, seroit suiuie de l’esloignement des troupes,
de la restitution des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Depontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 14 août 1649. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_162 ; cote locale : A_1_100. le 2012-03-27 09:18:30.

à pris
soing à diuerses fois, de pacifier les troubles
excitez dans la Ville de Bourdeaux, & Prouince
de Guyenne, & de rappeller la tranquilité,
à méme qu’il en a paru quelque occasion, & ayant esperé
que la negociation du sieur. Archeuesque de
Bourdeaux, seroit suiuie de l’esloignement des troupes,
de la restitution des prisonniers, du delaissement
des maisons des particuliers, de la cessation des
leuées de deniers faites sans Commission, de la liberté
du Commerce, de la seureté du general & du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Depontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 14 août 1649. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_162 ; cote locale : A_1_100. le 2012-03-27 09:18:30.

de l’Estat, & contre les intentions de leurs Maiestez.
A quoy il est necessaire de pouruoir, & Oüy
le Procureur General du Roy, LA COVR, les
Chambres assemblées, A ORDONNÉ ET
ORDONNE, que le Roy sera informé des troubles
excitez de nouueau, dans la Ville de Bourdeaux,
& Prouince de Guyenne, par la continuation
des actes d’Hostilité, pratiquez contre la foy
des traittez & negociations precedentes: & neantmoins
que dans trois iours apres la publication du
present Arrest, au deuant l’Hostel de Puy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Depontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 14 août 1649. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_162 ; cote locale : A_1_100. le 2012-03-27 09:18:30.

à
BOVRDEAVX, en Parlement les Chambres assemblées,
le quatorziesme Aoust mil six cens quarante-neuf.  

Signé, DEPONTAC. Le quatoziesme d’Aoust audit an, le present Arrest
a esté par nous Iean Cauaille, Huissier en la
Cour du parlement de Bourdeaux, en compagnie
de Fronçois Bardon, aussi Huissier en ladite Cour, nostre
collegue, assistez du Cheualier du Guest, Archers
& Trompettes ordinaires de la Ville, leu, publié aux
cantons & carrefours accoustumez, & en la place de
l’Hostel de Puypaulin

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LA TVTELLE DES ROYS MINEVRS EN FRANCE. Auec... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 64 pages. Langue : français. Voir aussi B_3_1. Partie d'un plus grand ensemble, voir commentaires et M1_226.. Référence RIM : M0_3901 ; cote locale : B_3_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-30 17:16:32.

vniuersel de tous les Ordres
du Royaume, & confirmée en suite par le
Conseil, & par le Parlement. Peu apres le
Sacre du Roy à Rheims, on traitta de son
mariage auec Anne d’Austriche Infãte d’Espagne,
qui fut celebré cinq ans apres en la
ville de Bourdeaux, & consommé depuis à
Paris. En suite la punition de quelques Seigneurs
coupables, aussi bien que l’aduancement
à la Cour des personnes de condition
& de merite, acquirent au ieune Roy le surnom de Iuste, qu’il a soustenu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Fonteneil, Jacques [?]. HARANGVE ET REMERCIEMENT fait au Roy par les... (1650) chez Mongiron Millanges (J.) à Bordeaux , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : D_2_45. le 2012-10-27 10:52:30.

mesme temps la deffiance de son procedé,
& le dessein d’autoriser la parole d’vn Roy ; Les troupes qu’il
enuoya rauager nos maisons aux portes de la ville, contre l’authorité
de nos Priuileges, qui nous exemptent du logement des
gens de guerre à dix lieuës de Bourdeaux, nous animerent au
combat pour nostre liberté ; les Temples prophanez, les Prestres
assommez, nos canons enleuez, nostre ville battuë, nos biens
pillez, nos champs desolez, la paix violée, la Iustice interdite,
nostre innocence adroittement contrainte sous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Fonteneil, Jacques [?]. HARANGVE ET REMERCIEMENT fait au Roy par les... (1650) chez Mongiron Millanges (J.) à Bordeaux , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : D_2_45. le 2012-10-27 10:52:30.

son Prince ? Quel Prince plus aymable d’auoir
tendu la main à son peuple abbatu ? que ses actions s’accordent
auec celles de Dieu, puis qu’en ce mesme temps qu’vn Dieu enfant
porte la paix aux hommes, vn Roy mineur la donne à ses sujets.
Ce n’estoit pas assez que Bourdeaux tousiours soûmis aux
ordres de ses Rois, tousiours zelé au salut de l’Estat ayt esté le
Theatre, sur lequel les Anges ont serré le sacré nœud qui vous a
mis au monde, il falloit qu’il souffrit, pour estre fait le Temple de
la felicité, ayant esté l’objet

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Fonteneil, Jacques [?]. LE REMERCIMENT DES BOVRDELOIS, AV ROY, Sur... (1650) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : A_9_1. le 2012-10-27 11:02:39.

LE
REMERCIMENT
DES
BOVRDELOIS,
AV ROY, Sur le suiet de la Paix. Iouxte la coppie imprimée à Bourdeaux par I. M. MILLANGES.

A PARIS,
Chez Nicolas Bessin, au Palais, en l’allée S. Michel.

M. DC. L. LE REMERCIMENT DES BOVRDELOIS
au ROY, sur le sujet de la Paix. SIRE, Il est des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Fonteneil, Jacques [?]. LE REMERCIMENT DES BOVRDELOIS, AV ROY, Sur... (1650) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : A_9_1. le 2012-10-27 11:02:39.

temps la deffiance de son procedé,
& le dessein d’autoriser la parole d’vn Roy: Les
troupes qu’il enuoya rauager nos maisons aux portes
de la ville, contre l’authorité de nos Priuileges, qui
nous exemptent du Logement des gens de guerre à dix
lieuës de Bourdeaux, nous animerent au combat pour
nostre liberté: les Temples prophanez, les Prestres assommez,
nos canons enleuez, nostre ville battüe, nos
femmes forcees, nos biens pillez, nos champs desolez,
la paix violee, la Iustice interdite, nostre innocence
adroittement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Fonteneil, Jacques [?]. LE REMERCIMENT DES BOVRDELOIS, AV ROY, Sur... (1650) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : A_9_1. le 2012-10-27 11:02:39.

son Prince? Quel Prince plus aymable d’auoir
tendu la main à son peuple abbatu? que ses actions accordent
auec celles de Dieu, puis qu’en ce mesme temps
qu’vn Dieu enfant porte la paix aux hommes, vn Roy
mineur la donne à ses sujets. Ce n’estoit pas assez que
Bourdeaux tousiours soûmis aux ordres de ses Roys,
tousiours zelé au salut de l’Estat, ayt esté le theatre sur
lequel les Anges ont serré le sacré nœud qui vous a mis
au monde, il falloit qu’il souffrit, pour estre fait le Temple
de la felicité, ayant esté l’objet

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Lanauze,? [signé]. LA LEVÉE DV SIEGE DE VILLENEVVE... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Sur un imprimé à Bordeaux. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_2298 ; cote locale : B_14_37. le 2012-12-09 06:32:12.

LA LEVÉE
DV SIEGE
DE VILLENEVVE
D’AGENOIS,
ESCRITE PAR VN GENTILHOMME
de ladite Ville d’Agenois, à vn
Bourgeois de la Ville de Bourdeaux. Sur vn Imprimé à Bordeaux,

A PARIS,
Chez NICOLAS VIVENAY, Imprimeur ordinaire
de Monseigneur le Prince de Condé.

M. DC. LII. LA LEVÉE DV SIEGE
de Ville-neufue d’Agenois :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Lanauze,? [signé]. LA LEVÉE DV SIEGE DE VILLENEVVE... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Sur un imprimé à Bordeaux. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_2298 ; cote locale : B_14_37. le 2012-12-09 06:32:12.

VIVENAY, Imprimeur ordinaire
de Monseigneur le Prince de Condé.

M. DC. LII. LA LEVÉE DV SIEGE
de Ville-neufue d’Agenois : Escrite par vn Gentilhomme
de ladite Ville d’Agenois,
à vn Bourgeois de la Ville
de Bourdeaux. VOVS n’auriez pas de sentiment du
bien public ; & vous seriez ennemy
de la Prouince, si vous ne goûtiez
comme vous deuez la bonne Nouuelle
de la leuée du Siege a Ville-neufue
d’Agenois. S’il est vray ce
qu’on a dit que la tristesse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Lanauze,? [signé]. LA LEVÉE DV SIEGE DE VILLENEVVE... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Sur un imprimé à Bordeaux. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_2298 ; cote locale : B_14_37. le 2012-12-09 06:32:12.

où tout a esté entierement rauagé :
ils en ont esté estonnés, mais non pas troublez. Le
souuenir qu’ils ont d’auoir serui genereusement &
fidellement le Roy & Son Altesse, auec profit &
vtilité pour toute la Prouince, mesmement à la
Ville de Bourdeaux, auec laquelle ils ont l’honneur
& la gloire de s’estre inuiolablement vnis, fait
vne si forte impression sur leur esprit, qu’il n’est
point de mal-heur qui les accable, & qu’ils ne surmontent
par leur Vertu. Ils connoissent trop bien
le prix de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Louis (XIV), De Guénégaud... . LA RESPONCE DV ROY, A Messieurs les Deputez... (1652 [?]) chez Hotot (Gilles) à Orléans , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Signatures au colophon, de "Melun, le 16 juin 1652". Indiquée par erreur comme [M0_3433] dans le catalogue de Tokyo.. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_59. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-26 14:35:03.

qu’ils pourroient auoir fait contre son seruice. Si les Villes & Places fortifiées & gardées
sous les ordres de Mr. le Prince de Condé, ne seront
pas remises en l’estat ausquelles elles estoiẽt
auparauant les presens mouuemens. Si la Ville de Bourdeaux ne rentrera pas dans
son deuoir, & si les establissemens qui ont esté
faits contre le seruice du Roy depuis les presens
mouuemens, ne seront pas reuoquées, & toutes
les choses remises en l’estat qu’elles deuoient
estre, suiuant les articles de la

=> Afficher la page


Occurrence 79. Louis (XIV), De Guénégaud,... . EDICT DV ROY, PORTANT AMNISTIE GENERALE De... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1185 ; cote locale : B_2_19. le 2012-10-14 06:08:02.

& qui dépendent
de luy, tant pour faire sortir de Stenay,
Bourg en Guyenne, & d’autres lieux, toutes les
Trouppes des Espagnols qui s’y trouueront, que
pour faire retirer des Costes de France les Vaisseaux,
Galleres & Barques qui sont dans la riuiere de Bourdeaux,
appaitenans au Roy Catholique ou à ses
Sujets. Que nostredit Oncle le Duc d’Orleans, &
nostredit Cousin le Prince de Condé feront marcher
droict à la Frontiere de Flandres les Trouppes
estrangeres qui sont aux enuirons de Paris, ausquels
il sera

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Phelypeaux [signé]. DECLARATION DE LA VOLONTÉ DV ROY, estant en... (1650) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège et Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_875 ; cote locale : D_1_22. le 2012-05-27 09:52:31.

Debas, sont encor à
present, pour presser les ennemis d’envoyer des secours d’hommes,
de vaisseaux & d’argent en suite du nouveau Traité, signé avec pouvoir
& ordre des deux parties à S. Sebastien : & dont la ratification
ayant esté expediée de puis à Bourdeaux, a esté envoyée par De bas à
Madrid : par lequel Madame la Princesse, les sieurs de Boüillon & de
la Rochefoucaut, s’obligent d’exciter vn embrazement general dans
le Royaume, pour donner moyen aux Espagnols d’y faire des progrez
du costé de la Guyenne,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

du mesme Parlement faites au Roy sur ce sujet,
& les Lettres écrittes à la Reyne Regente, à
Mr le Duc d’Orleans, & à Mr le Prince.

A PARIS.

M. DC. LI. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT
de Bourdeaux donné toutes les Chambres
assemblées pour la Iustification de
Mr le Prince. LA COVR, Les Chambres assemblées,
deliberant sur la Lettre du Roy
à elle écritte du 20. Aoust 1651. & lecture
faite d’vn imprimé, portant tiltre
de DISCOVRS, non

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

luy
plaise   NOSTRE SOVVERAIN SEIGNEVR,
Combler Vostre Royalle & Sacrée Maiesté de ses graces & benedictions, Vos tres humbles, tres-obeissans, & tres-fidelles
Seruiteurs, Officiers & Sujets,
les Gens tenants la Cour de Parlement
de Bourdeaux. Escript à Bourdeaux en Parlement, les Chambres assemblées,
le xxx. d’Aoust, 1651. LETTRE DV PARLEMENT
de Bordeaux, Escritte toutes les Chambres
Assemblées, à la Reine; pour la justification de
Monsieur le Prince, sur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

NOSTRE SOVVERAIN SEIGNEVR,
Combler Vostre Royalle & Sacrée Maiesté de ses graces & benedictions, Vos tres humbles, tres-obeissans, & tres-fidelles
Seruiteurs, Officiers & Sujets,
les Gens tenants la Cour de Parlement
de Bourdeaux. Escript à Bourdeaux en Parlement, les Chambres assemblées,
le xxx. d’Aoust, 1651. LETTRE DV PARLEMENT
de Bordeaux, Escritte toutes les Chambres
Assemblées, à la Reine; pour la justification de
Monsieur le Prince, sur le sujet de l’escript
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

nous a donnée,
& dans toutes les occasions Vostre Maiesté
nous verra.   La suscription estoit, A la Reyne Mere du Roy,
Regente en France. MADAME, Vos tres-humbles, tres-obeissans
Seruiteurs les Gens tenant la Cour
de Parlement de Bourdeaux. Escripte à Bourdeaux en Parlement, les Chambres
Assemblées, le 30. Aoust, 1651 LETTRE DV PARLEMENT
de Bordeaux escrite à Son Altesse Royalle,
toutes les Chambres assemblées, pour la justification
de Monseigneur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

dans toutes les occasions Vostre Maiesté
nous verra.   La suscription estoit, A la Reyne Mere du Roy,
Regente en France. MADAME, Vos tres-humbles, tres-obeissans
Seruiteurs les Gens tenant la Cour
de Parlement de Bourdeaux. Escripte à Bourdeaux en Parlement, les Chambres
Assemblées, le 30. Aoust, 1651 LETTRE DV PARLEMENT
de Bordeaux escrite à Son Altesse Royalle,
toutes les Chambres assemblées, pour la justification
de Monseigneur le Prince. Tres-illustre &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

de Parlement de Bordeaux,
SVAVLD. La sucription estoit, à tres-illustre, & tres-honoré
Seigneur le Seigneur Duc d’Orleans. Escrit à Bordeaux en Parlement les Chambres
assemblées le 30. Aoust 1651. LETTRE DV PARLEMENT
de Bourdeaux escrite à Monsieur le Prince
toutes les Chambres assemblées sur le sujet de
son innocence. Tres-illustre & tres-honoré Seigneur, La fidelité que vostre Altesse a tousjours
euë au seruice du Roy, dont les effets ont esté si
profitables à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

que nous prenons à vos interests, dans lesquels
nous serons tousjours, & dans vne parfaite reconnoissance
nous agirons auec l’affection que
doiuent,   Tres-Illustre & tres-honoré Seigneur, Vos tres-humbles & tres-obeissans seruiteurs les
Gens tenans la Cour de Parlemeut de Bourdeaux. SVAV. La suscription, estoit à tres-illustre & tres-honoré
Seigneur, le Seigneur, Prince de Condé. Escrit à Bourdeaux en Parlement les Chambres,
assemblées le 30. Aoust, 1651.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

que nous prenons à vos interests, dans lesquels
nous serons tousjours, & dans vne parfaite reconnoissance
nous agirons auec l’affection que
doiuent,   Tres-Illustre & tres-honoré Seigneur, Vos tres-humbles & tres-obeissans seruiteurs les
Gens tenans la Cour de Parlemeut de Bourdeaux. SVAV. La suscription, estoit à tres-illustre & tres-honoré
Seigneur, le Seigneur, Prince de Condé. Escrit à Bourdeaux en Parlement les Chambres,
assemblées le 30. Aoust, 1651.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Voysin, Joseph [?]. HARANGVE FAITE AV PARLEMENT de Paris par... (1650) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1579 ; cote locale : D_1_34. le 2012-10-28 03:46:51.

HARANGVE FAITE AV PARLEMENT
de Paris par Monsieur de Voysin,
Conseiller Deputé du Parlement de Bourdeaux. Ensemble l’Extraict des Registres, contenant la Deliberation
du Parlement de Paris.

A PARIS,

M. DC. L. HARANGVE
FAITE AV PARLEMENT
de Paris par Monsieur de Voysin,
Conseiller

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Voysin, Joseph [?]. HARANGVE FAITE AV PARLEMENT de Paris par... (1650) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1579 ; cote locale : D_1_34. le 2012-10-28 03:46:51.

l’Extraict des Registres, contenant la Deliberation
du Parlement de Paris.

A PARIS,

M. DC. L. HARANGVE
FAITE AV PARLEMENT
de Paris par Monsieur de Voysin,
Conseiller Deputé du Parlement
de Bourdeaux. MESSIEVRS, Nos maux vous ont esté assés cognus
pendant le temps que les plaintes
de toute vne Prouince, d’vne ville capitalle, & d’vn
Parlement opprimé, vous ont esté portées sur ce
Bureau trés-auguste ; Nos mal-heurs ont esté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Voysin, Joseph [?]. HARANGVE FAITE AV PARLEMENT de Paris par... (1650) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1579 ; cote locale : D_1_34. le 2012-10-28 03:46:51.

la Prouince ; Le desir
de conseruer cette paix, l’apprehension de perdre
ce repos, nous obligea de demeurer fermes dãs
la demande du changemẽt de Gouuerneur, c’est le
seul gage de nos asseurances ; & pour le poursuiure
Messieurs les Deputés du Parlement de Bourdeaux
ont esté plus d’vn an aux pieds de leurs Majestés
sans auoir peu rien obtenir, on leur demandoit vn
peu d’obeïssance, (ce sont les termes dont on vsoit)
bien qu’ils ne s’en soient jamais separés, & qu’il soit
de nostre fidelité de la rẽdre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Voysin, Joseph [?]. HARANGVE FAITE AV PARLEMENT de Paris par... (1650) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1579 ; cote locale : D_1_34. le 2012-10-28 03:46:51.

sont
ce que les Anciens appelloient afflictiones judicij,
lesquels estans suiuis du voyage que le Roy fait en
Guyenne ont tellement effrayé les peuples, qu’ils
croyent que sa Majesté ne peut auoir d’autre objet
que de remettre & de faire recognoistre dans Bourdeaux
Monsieur d’Espernon, qui a trouué toute sorte
de support prés de Monsieur le Cardinal Mazarin,
& de se deffaire des gens de bien qui se sont opposés
à ses oppressions ; ce qui seroit ruiner entierement
la Prouince si on ne nous estoit pas celuy
qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Voysin, Joseph [?]. HARANGVE FAITE AV PARLEMENT de Paris par... (1650) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1579 ; cote locale : D_1_34. le 2012-10-28 03:46:51.

sont coupables, des personnes si cheres & si considerables
à l’Estat, lesquels estans nais sujets du Roy,
sont nais sujets aux Loix, & doiuent estre jugés par
leurs Iuges naturels.   Ce sont les chefs de nos plaintes que le Parlement
de Bourdeaux m’a fait l’honneur de me commettre
pour les porter à ce Parlement tres auguste, les oppressions
faites par le Gouuerneur de la Prouince,
qui nous forcent d’en poursuiure le changement,
les contreuentions aux Declarations & volontés du
Roy concernant la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. DISCOVRS POLITIQVE, Sur le tord que le Roy... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi [?] à Paris [?] , 14 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée a Bordeaux.. Référence RIM : M0_1136 ; cote locale : B_20_23. le 2013-01-25 09:09:21.

Ministres
qui empoisonnent l’oreille de mon Roy. Ce n’est donc pas sans raison que l’entrée du Cardinal
Mazarin dans le Royaume, laquelle est vn effet de
cette doctrine, a fait dire à Monseig le Duc d’Orleans,
dans sa Lettre écritte à la Cour de Parlement de Bourdeaux,
qu’elle alloit causer le desordre dans l’esprit de
peuples, & attirer apres soy la desolation de l’Estat.
Elle porte encor les affaires & les esprits dans le desespoir
de l’accommodement & de la Paix, puis que, supposé
l’administration

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. LE COVP D’ESTAT DE LA GVYENNE presenté à... (1651) chez Dubois (Gilles) à Paris , 15 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Bordeaux.. Référence RIM : M0_799 ; cote locale : B_6_39. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 08:08:31.

vn Roy majeur marche
à grands pas pour vous secourir, declarez-vous hardiment,
vous verrez bien-tost Cesar & sa fortune.   Pour vous genereux guerriers, Atletes incomparables, petits neueux de ces anciens Goths, redoutables
Frondeurs du Parlement de Bourdeaux, ie vous
vois trop obstinez & trop attachez à vostre nouuelle
secte, pour entreprendre de vous ramener par
mes exhortations au deuoir des subjets enuers leur
Roy, des Officiers de Iustice enuers leur Souuerain.
Ie ne desespererois pourtant pas de vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. LE COVP D’ESTAT DE MONSIEVR LE PRINCE DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 18 pages. Langue : français. Voir aussi M1_73. Référence RIM : M0_803 ; cote locale : B_7_10. le 2013-02-09 08:15:28.

par ses sollicitations
a rompu tous les attachemens qu’il auoit auec l’Espagne,
& s’est rendu aupres du Roy pour luy continuer ses seruices. Il a si fort passionné le repos de la France, que
pour terminer ce funeste differend entre le Parlement de
Bourdeaux, la Prouince de Guyenne, & Monsieur le Duc
d’Espernon, il a abandonné ses interests vtils, ayant quitté
à ce Duc le Gouuernement de Bourgongne, qui est de
soixante huict mil liures de reuenu, pour prendre celuy
de Guyenne, qui ne vaut au Gouuerneur que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. LE COVRRIER BOVRDELOIS. Apportant toutes les... (1649) chez Lerat (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_1_44_2 (partie 2), C_1_44_3 (partie 3) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_1. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-09 09:31:03.

LE
COVRRIER
BOVRDELOIS. Apportant toutes les Nouuelles de ce qui s’est
passé tant dedans la Ville de Bourdeaux
que dehors.

A PARIS,
Iouxte la copie Imprimee par Iean le Rat, ruë
des sept Voyes, deuant le College Reims,
à l’image Sainct Estienne.

M. DC. XLIX. LE
COVRRIER
BORDELOIS

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. LE MANIFESTE DES BOVRDELOIS, Contenant le... (1651) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée. Pièce 29 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_2386 ; cote locale : C_12_31. le 2013-02-09 14:07:09.

XIII. & XIV. du passé. Iouxte la coppie Imprimée.

Chez SIMON LE PORTEVR, au Mont
sainct Hilaire. 1652. LE MANIFESTE
DES BOVRDELOIS.
Contenant le recit veritable de ce qui s’est passe dans
la Ville de Bourdeaux le 13. & 14. du passé. Ceux qui voudront iuger sainement de la conduitte
des Bourdelois depuis qu’ils sont aux
prises auec les Ennemis domestiques de la France,
trouueront qu’ils ont non seulement donné des
preuues d’vne singuliere valeur, mais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. LE MANIFESTE DES BOVRDELOIS, Contenant le... (1651) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée. Pièce 29 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_2386 ; cote locale : C_12_31. le 2013-02-09 14:07:09.

tous les autres
François, qu’ils se sont monstrez plus zelés pour
le bien public, ont fait plus deffort pour rompre
ses chaisnes, & semblent auoir entrepris de donner
à tout le Royaume la liberté que nous auons perduë
depuis tant de Siecles. La Ville de Bourdeaux, quelque changement
qu’elle ait eu dans son estat a tousiours esté traittée
comme libre. Les Romains ne l’ont pas seulement
affranchie lors qu’elle a esté sous leur domination,
ils luy ont encores départy comme à l’vne de leurs
colonnies, l’honneur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. LE MANIFESTE DES BOVRDELOIS, Contenant le... (1651) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée. Pièce 29 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_2386 ; cote locale : C_12_31. le 2013-02-09 14:07:09.

la Monarchie.
Mais despuis que de personnes de foy ont
asseuré que l’assemblé dite de l’Ormée a preualu
sur le parlement & le party des Princes, que la plus
part des Conseillers & mesme le Prince de Conty,
& les deux Princesses ont abandonné Bourdeaux,
personne ne reuoque plus en doubte qu’ils n’ayent
leué l’estandart de la liberté, & qu’ils ne se vuellent
mettre en Republique.   Le XIII. du passé ils firent cette Ordonnance. Sur
l’aduis receu par la Compaignié de l’Ormée d’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

LE
REVEILLE-MATIN
DE LA
FRONDE
ROYALLE,
SVR
LA HONTEVSE PAIX
de Bourdeaux. LE REVEILLE-MATIN
DE LA FRONDE
ROYALLE,
SVR
LA HONTEVSE PAIX
de Bourdeaux. LA France, qui entre toutes les Monarchies de la
Chrestienté, a eu de tout temps l’aduantage d’auoir
eu des Rois les plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

LE
REVEILLE-MATIN
DE LA
FRONDE
ROYALLE,
SVR
LA HONTEVSE PAIX
de Bourdeaux. LE REVEILLE-MATIN
DE LA FRONDE
ROYALLE,
SVR
LA HONTEVSE PAIX
de Bourdeaux. LA France, qui entre toutes les Monarchies de la
Chrestienté, a eu de tout temps l’aduantage d’auoir
eu des Rois les plus iustes du monde, a esté
neanmoins reduite à cette extremité de misere,
que le Sceptre venant à tomber entre les mains des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

a à gouuerner vn Estat, exposant le ROY à la honte de voir
chasser ignominieusement deuant ses yeux vn Gouuerneur,
pour la seule conseruation duquel, abandonnant la
France à la discretion des ennemis, il a desgarny nos Frontieres,
pour mener deux armées entieres deuant Bourdeaux,
chercher le cimetiere des plus illustres personnages qui y au oient du commandement, pour y reüssir si
bien qu’il a fait.   On eut pû en quelque façon supporter vne telle imprudence,
si elle eut pû estre legitimement protestée de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

fait que pour authoriser
sa tyrannie en France, il n’y a point d’homme d’honneur
qui puisse approuuer vne telle conduitte. Vn bon Ministre n’eut-il pas deu auoir esgard (sans porter
les choses à l’extremité) aux tres-humbles remonstrances,
que le Parlement de Bourdeaux fit à sa Maiesté,
la suppliant de ietter ses yeux de compassion sur les violances
du Duc d’Espernon, duquel il demandoit auec
soûmission l’esloignement pour la tranquillité de la Prouince,
pour le repos du peuple, & pour le bien de l’Estat,
dans vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

qui n’entendoit iamais parler que des
actions de ce grand Conquerant, n’y ayant point d’endroit
en toute sa vaste estenduë, où l’on n’ait sceu, qu’il
a tousiours mené au triomphe tous ceux qu’il a conduit
au combat.   En effet, le Parlement de Bourdeaux, qui entre tous
ceux de France s’est acquis à plus iuste tiltre le nom de
Protecteur du Peuple, a iugé que la personne de Monsieur
le Prince estoit si necessaire pour la conseruation de
l’Estat, qu’il a estimé ne pouuoir iamais rendre d’action
plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

actions, que ce faux Ministre a mis
au iour, il n’y en a point, (& ne m’en puis encore taire)
qui nous fasse mieux connoistre insques où peut aller son
ambition dereglée, que l’impudence qu’il a euë d’obliger
la Reyne de faire commandement au Parlement de
Bourdeaux de ne point voir Monseigneur le Duc d’Anjou, ny Mademoiselle, s’il n’estoit en dessein de voir le
Cardinal ! ô prodige de vanité ! ô monstre de gloire, qui
faits trancher de pair le plus infame de tous les Italiens,
auec le Frere & la Cousine

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

agreable que
le Parlement fit son deuoir, sans commettre vne telle lâcheté ;
ce qui a fait dire à Mazarin, qu’en Gascogne il
auoit trouué chaussure à son pied. Les plus simples s’imaginent que le Cardinal n’a pas
mal reüssi, puis qu’il est entre dans Bourdeaux, mais
considerant le suiet qui l’a obligé à entreprendre ce
voyage, & sçachant qu’il n’est sorty de Paris que pour
maintenir Monsieur d’Espernon en Guyenne, sçachant
qu’il n’a iamais monstré son nez dans le Traicté de Paix ;
sçachant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

au commencement de cette
Conference, dont on a esté obligé de reformer la
pluspart des termes par sa duplicité, il n’a pas neanmoins
encore resté de commettre cent actes d’hostilité apres
la Paix faite & publiée, dans le temps mesme que le
Roy estoit dans Bourdeaux il a fait brusler la maison de
Monsieur de Bordes Conseiller au Parlement, il a souffert
que les Suisses ait commis cent insolences, à la discretion
desquels il ne se contentoit pas de liurer le bien
des Bourgeois au dedans & au dehors de la Ville, mais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

aux Italiens
qu’on ne doit pas se frotter de trop pres aux Gascons,
ont enuoyé leurs ames en l’autre annoncer le danger
qu’il y a de suiure les sentimens de Mazarin. S’il y a quelque chose digne de remarque en tout ce
qui s’est fait au voyage de Bourdeaux, & qui doiue plus
animer les bons François, doit estre l’aduersion naturelle
qu’on a reconneu que nostre ieune Monarque auoit
pour ce Monstre de Sicile, qui apres en auoir donné
plusieurs fois connoissance à toute la Cour, apres s’en
estre plusieurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

pas sceu descouurir celuy qui auoit escrit ce billet
signé de la propre main du Roy, auquel suiuant la volonté
de sa Maiesté, Monsieur le Duc d’Orleans a obeï par
message exprez, qui dans l’instant de son arriuée obligea
la Cour de se resoudre à sortir de Bourdeaux contre la volonté
du Cardinal, qui vouloit caballer pour trahir le
Parlement. Tous ceux qui ont quelque peu de zelle pour le vray
seruice du Roy, ne devroient ils pas rougir de honte,
voyant sa Maiesté reduitte à l’extremité de ne pouuoir
auoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

qui voyant Monsieur le Duc d’Orleans dans
le dessein de terminer bien tost la guerre, à d abord enuoyé
vn courrier Secret à ses Agents qu’il à laissez dans
Paris, par lequel il leur ordonne de tenir en longueur cette
resolution iusques à ce que les affaires de Bourdeaux
luy permettent de s’en venir, pour y faire n’aistre d’autres
difficultez, & que pour colorer leur dessein, il falloit
dans le Conseil de S. A. R. mettre l’Authorité du
Roy, eu auant pour la conseruation de laquelle, disoit-il,
on entretiendroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

homme, qui vient d’estre
la risée d’vne populace bien inferieure en nombre à celle
du plus petit Faux-bourg de cette ville ? Les Princes,
Ducs & Pairs, Mareschaux de France, & autres Officiers
de la Couronne le recognoistront ils apres que le Parlement
de Bourdeaux l’a tant mesprisé ? Celuy de Paris, ne
le mesprisera il pas, puis que le Presidial de Bourdeaux ne
l’a daigné regarder, enfin les Protecteurs du peuple Messieurs
de Beaufort & Coadiuteur pourront-ils voir encore
la sansuë du sang des pauures sans auoir de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

plus petit Faux-bourg de cette ville ? Les Princes,
Ducs & Pairs, Mareschaux de France, & autres Officiers
de la Couronne le recognoistront ils apres que le Parlement
de Bourdeaux l’a tant mesprisé ? Celuy de Paris, ne
le mesprisera il pas, puis que le Presidial de Bourdeaux ne
l’a daigné regarder, enfin les Protecteurs du peuple Messieurs
de Beaufort & Coadiuteur pourront-ils voir encore
la sansuë du sang des pauures sans auoir de l’aduersion
pour ce mesme Tyran, qui tasche de les destacher
par presens, par caresses, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS OV LA MISERE DV PAIS DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 1. Voir aussi A_7_40 (partie 2), C_10_15 (partie 1) et C_10_16 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : A_7_39. le 2013-02-11 14:26:58.

LE SOLDAT
BOVRDELOIS
OV
LA MISERE DV
PAIS DE
GASCONGNE. Ensemble ce qui s’est passé en la Bataille.

A PARIS,
Iouxte la copie imprimée à Bourdeaux,
par Michel Millange.

M. DC. XLIX. LE SOLDAT BORDELOIS OV LA
misere du pays de Gascongne. LES Armes sont justes lors qu’elles sont
necessaires, & le seruice du Roy, le salut
public, la deffence

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS OV LA MISERE DV PAIS DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 1. Voir aussi A_7_40 (partie 2), C_10_15 (partie 1) et C_10_16 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : A_7_39. le 2013-02-11 14:26:58.

d’Espernon le deuoit par des raisons particulieres:
car quoy que la Guyenne aye esté gouuernée
par des Roys de Nauarre, des Princes du
Sang, ausquels ont succedé ces genereux Princes
de Lorraine, iamais le Parlement & les autres
Ordres de la ville de Bourdeaux & de toute
la Prouince n’ont tesmoigné plus de respect,
de zele & d’amour, qu’à Monsieur d’Espernon.
Tout à coup son cœur s’est changé, & il a voulu
fonder son authorité sur la crainte, la pouuant
establir sur l’amour: On n’esleue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS OV LA MISERE DV PAIS DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 1. Voir aussi A_7_40 (partie 2), C_10_15 (partie 1) et C_10_16 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : A_7_39. le 2013-02-11 14:26:58.

que le Parlement
qui doit Iustice à tous, & sur tout aux
Peuples, & aux Villes qui viuent sous sa protection,
n’auoit pas voulu souffrir cette entreprise;
on a r’enuoyé ses Deputez auec mespris, saisi
les passages de deux Riuieres, blocque la ville
de Bourdeaux, qui est nostre Mere commune,
diuerty les troupes du Roy contre l’ordre exprés
qu’elles auoient d’aller en Catalogne, entrepris
sans ordre de sa Majesté d’assieger la Ville
Capitale de Guyenne: Et au mesme temps
que l’homme du Roy son Commissaire est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS OV LA MISERE DV PAIS DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 1. Voir aussi A_7_40 (partie 2), C_10_15 (partie 1) et C_10_16 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : A_7_39. le 2013-02-11 14:26:58.

Le desarmement & esloignement des Troupes
tant par eau que par terre, se fera au plustost,
& au mesme iour. 2. Les Troupes seront retirées à la distances
de dix lieuës ordonnées par le feu Roy: &
pour ne donner ombrage à la Ville de Bourdeaux,
suiuant la route qui leur sera ordonnée
par sa Majesté. 3. L’ouuerture des passages, & le commerce
sera libre, tant par terre que par les deux
riuieres. 4. Le Chasteau de Langoiran auec les
meubles qui y estoient, ensemble celuy de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS OV LA MISERE DV PAIS DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 1. Voir aussi A_7_40 (partie 2), C_10_15 (partie 1) et C_10_16 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : A_7_39. le 2013-02-11 14:26:58.

les deniers de la taille, subsistance
ou autrement. 7. Tous les prisonniers de guerre seront rendus de part & d’autre.   8. Il y aura seureté entiere pour les personnes
& les biens des particuliers, tant du Parlement
que de la Ville de Bourdeaux, & autres
qui les ont assistez: & à ces fins sa Majesté sera
suppliée de donner la Declaration necessaire. 9. Il sera mis dans le Chasteau Trompette
iusques à 40. sacs de farine au plûtost qu’il se
pourra, & sur l’aduis qui sera donne par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS OV LA MISERE DV PAIS DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 1. Voir aussi A_7_40 (partie 2), C_10_15 (partie 1) et C_10_16 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : A_7_39. le 2013-02-11 14:26:58.

ont
esté données trois cautions, qui demeureront
deschargées dés lors que cela sera effectué. 11. On pourra continuer la garde de la Ville
tant qu’il sera necessaire. 12. Le Chasteau du Ha sera remis entre les
mains du Sieur Marquis de Roquelaure, ou
ceux qui auront charge de luy. Faict à Bourdeaux
le premier de May 1649. Ainsi signez DV BERNET,
ARGENSON, DESVDIRAVT
Commissaire, DVSAVLT Deputé, RICHON
Deputé, CALVIMONT Iurat,
CONSTANT Deputé, & FOVQVES
Deputé.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

LE SOLDAT
BOVRDELOIS,
OV
LA MISERE DV
PAIS DE
GASCONGNE. Ensemble ce qui s’est passé en la Bataille.

A PARIS,
Iouxte la copie imprimée à Bourdeaux,
par Michel Millange.

M. DC. XLIX. LE SOLDAT BORDELOIS OV LA
misere du pays de Gascongne. LES Armes sont justes lors qu’elles sont
necessaires, & le seruice du Roy, le salut
public, la deffence

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

d’Espernon le deuoit par des raisons particulieres :
car quoy que la Guyenne aye esté gouuernée
par des Roys de Nauarre, des Princes du
Sang, ausquels ont succedé ces genereux Princes
de Lorraine, iamais le Parlement & les autres
Ordres de la ville de Bourdeaux & de toute
la Prouince n’ont tesmoigné plus de respect,
de zele & d’amour, qu’à Monsieur d’Espernon.
Tout à coup son cœur s’est changé, & il a voulu
fonder son authorité sur la crainte, la pouuant
establir sur l’amour : On n’esleue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

que le Parlement
qui doit Iustice à tous, & sur tout aux
Peuples, & aux Villes qui viuent sous sa protection,
n’auoit pas voulu souffrir cette entreprise ;
on a r’enuoyé ses Deputez auec mespris, saisi
les passages de deux Riuieres, blocqué la ville
de Bourdeaux, qui est nostre Mere commune,
diuerty les troupes du Roy contre l’ordre exprés
qu’elles auoient d’aller en Catalogne, entrepris
sans ordre de sa Majesté d’assieger la Ville
Capitale de Guyenne : Et au mesme temps
que l’homme du Roy son Commissaire est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

Le desarmement & esloignement des Troupes
tant par eau que par terre, se fera au plustost,
& au mesme iour. 2. Les Troupes seront retirées à la distances
de dix lieuës ordonnées par le feu Roy : &
pour ne donner ombrage à la Ville de Bourdeaux,
suiuant la route qui leur sera ordonnée
par sa Majesté. 3. L’ouuerture des passages, & le commerce
sera libre, tant par terre que par les deux
riuieres. 4. Le Chasteau de Langoiran auec les
meubles qui y estoient, ensemble celuy de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 124. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

les deniers de la taille, subsistance
ou autrement. 7. Tous les prisonniers de guerre seront rendus de part & d’autre.   8. Il y aura seureté entiere pour les personnes
& les biens des particuliers, tant du Parlement
que de la Ville de Bourdeaux, & autres
qui les ont assistez : & à ces fins sa Majesté sera
suppliée de donner la Declaration necessaire. 9. Il sera mis dans le Chasteau Trompette
iusques à 40. sacs de farine au plûtost qu’il se
pourra, & sur l’aduis qui sera donne par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

qui demeureront
deschargées dés lors que cela sera effectué. 11. On pourra continuer la garde de la Ville
tant qu’il sera necessaire. 12. Le Chasteau du Ha sera remis entre les
mains du Sieur Marquis de Roquelaure, ou
ceux qui auront charge de luy. Faict à Bourdeaux
le premier de May 1649. Ainsi signez DV BERNET,
ARGENSON, DESVDIRAVT
Commissaire, DVSAVLT Deputé, RICHON
Deputé, CALVIMONT Iurat,
CONSTANT Deputé, & FOVQVES
Deputé. Souz la foy de ce traitté on m’a fait retirer,
on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

de Bordeaux ; Ayant
esté aduerty que nostre Ordre donné pour la
surceance du trauail du Reduict de Libourne,
& de la demolition de ce qui a esté faict depuis
le quatriesme du present mois n’a point esté executé ;
Nous partons presentement de la Ville
de Bourdeaux pour procurer l’execution d’iceluy,
suyuant les volontez du Roy, que Nous
auons receu depuis peu de iours plus particulieres,
& pour faire executer toutes les autres
clauses de nostre premier ordre faict pour pacifier
lesdits troubles de ladite Ville &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

lesdits troubles de ladite Ville & prouince ;
Attendu que les Habitans de ladicte Ville de
Bordeaux nous ont tesmoigné qu’ils estoient
prests d’obeyr de leur part aux volontez de
leurs Majestez, & protesté n’auoir autre intention
que leur seruice. Faict à Bourdeaux le
vingt-huictiesme iour du mois de May mil
six cens quarante-neuf.

Signé ARGENSON. C’est le suject de nos armes : Tous ceux qui
seront ennemis du seruice du Roy, de leur patrie,
de la pieté, de la religion, qui ayment

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Anonyme. LE TRIOMPHE DE L’INNOCENCE MANIFESTÉ Par... (1651) chez [s. n.] à Paris , 56 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_33. Référence RIM : M0_3873 ; cote locale : B_6_5. le 2013-02-11 14:51:33.

luy opposeroit des forces prestes. On retira
l’année passée les trouppes qu’on auoit en
Flandre, en Italie, & dans la Catalogne, & l’on
laissa prendre à l’Espagnol & au Duc Charles les
conquestes de plusieurs belles campagnes pour
pour attaquer Bourdeaux, ne croyés pas qu’on
en fit moins pour resister à cét ennemy qu’on
veut comme quoy que ce soit opprimer ? Nous
ne sçauons qu’auec trop d’asseurance que les aduantages
de l’Espagne ne font pas mal au cœur
aux puissances qui gouuernent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Anonyme. LE TRIOMPHE DE L’INNOCENCE MANIFESTÉ Par... (1651) chez [s. n.] à Paris , 56 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_33. Référence RIM : M0_3873 ; cote locale : B_6_5. le 2013-02-11 14:51:33.

d’inclination & d’interest à sa personne,
il ne sçauroit entreprendre rien plus à propos
que de leur procurer la paix. N’est ce pas toute
sa passion ? N’a-ce pas esté son premier soing &
son plus grand zele depuis sa prison ? Il experimente
que Bourdeaux s’attache à luy d’vne façon
extraordinaire, & tout à fait obligente,
pour ce que cette Ville estime qu’elle luy est obligée
de sa conseruation ; N’a t’il pas sujet d’attendre
que Paris, & toute la France en fera de mesmes,
s’il luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. LE TRIOMPHE DE L’INNOCENCE MANIFESTÉ Par... (1651) chez [s. n.] à Paris , 59 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_5. Référence RIM : M0_3873 ; cote locale : C_11_33. le 2013-02-11 14:53:09.

qu’elle luy opposeroit des forces prestes. On retira
l’année passée les trouppes qu’on auoit en
Flandre, en Italie, & dans la Catalogne, & l’on
laissa prendre à l’Espagnol & au Duc Charles les
conquestes de plusieurs belles campagnes pour
attaquer Bourdeaux, ne croyés pas qu’on
en fit moins pour resister à cét ennemy qu’on
veut comme quoy que ce soit opprimer ? Nous
ne sçauons qu’auec trop d’asseurance que les aduantages
de l’Espagne ne font pas mal au cœur
aux puissances qui gouuernent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. LE TRIOMPHE DE L’INNOCENCE MANIFESTÉ Par... (1651) chez [s. n.] à Paris , 59 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_5. Référence RIM : M0_3873 ; cote locale : C_11_33. le 2013-02-11 14:53:09.

d’inclination & d’interest à sa personne,
il ne sçauroit entreprendre rien plus à propos
que de leur procurer la paix. N’est ce pas toute
sa passion ? N’a-ce pas esté son premier soing &
son plus grand zele depuis sa prison ? Il experimente
que Bourdeaux s’attache à luy d’vne façon
extraordinaire, & tout à fait obligente,
pource que cette Ville estime qu’elle luy est obligée
de sa conseruation ; N’a t’il pas sujet d’attendre
que Paris, & toute la France en fera de mesmes,
s’il luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. LE TROMPETTE OV HERAVT DV CIEL, Denonçant... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3895 ; cote locale : B_16_38. Texte édité par Site Admin le 2013-04-21 04:19:34.

portes, & a fallu, presque, par tout s’en aller auec honte :
Ce qui ne fut point arriué si sa Majesté n’eust esté conduitte
par la Reyne sa Mere, & par vous, Messieurs de son
Conseil, abusans de son foible aage. Quel grand coup
d’Estat auez-vous enfanté ? Bourdeaux petite ville, par
sa vaillance, par la iustice de sa cause, & à vostre honte,
& de vos grands Capitaines, s’est conseruée sa liberté,
auec honneur & louange, & ont monstré en receuant
leur Roy en leur ville, qu’ils estoient meilleurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. LE VOEV DES BONS BOVRDELOIS FAIT A... (1651) chez Preuveray (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux par Pierre du Coq.. Référence RIM : M0_4045 ; cote locale : B_7_38. le 2013-02-12 15:01:06.

LE VOEV
DES BONS
BOVRDELOIS
FAIT A MONSEIGNEVR
LE PRINCE
DE CONDÉ
GOVVERNEVR DE GVYENNE.

Iouxte la Copie imprimée à Bourdeaux par Pierre du Coq

A PARIS,
Chez FRANÇOIS PREVVERAY, Impr. ord. de Monseigneur
le Prince de Condé, ruë Saint Iacques au Croissant
d’argent, proche la Porte.

M. DC. LI. LE VOEV DES BONS

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C.... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 17 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2931 ; cote locale : C_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-30 07:24:59.

s’est seruy du mesme la Raliere, pour restablir la diminution
qu’on auoir accordé de faire sur les entrées de Paris ;
pour indemniser les habitans de la guerre excitée contre cette
Ville par cet eminent fourbe, qui a fait innouer aussi aux traittez
de Paris, Rouen, Bourdeaux & d’Aix. 22. Qu’il a fait mourir de faim vne infinité de familles à Paris
& ailleurs par des grandes chertez de grains, causée par la guerre
de cette Ville, & deuant cela par vne tres-grande quantité de
passe-ports qu’il a fair expedier pour le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C.... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 17 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2931 ; cote locale : C_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-30 07:24:59.

suruices qu’il luy a rendus. 41. Qu’à fait le Chancelier pour l’auoir disgracié sinon d’auoit
plusieurs fois representé au Mazarin qu’il estoit necessaire de
moderer les choses. 42. Mais nous vous prions qu’auoit fait les peuples de Paris,
Roüen, Bourdeaux & Aix que d’auoir repoussé ses tyrannies,
comme l’on fait encores vers Bourdeaux ; Ville qui a esté obligée
pour le seruice du Roy, pour son salut, de se deliurer des entraues
du Chasteau Trompette, comme elle le declare par le
Manifeste qu’elle a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C.... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 17 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2931 ; cote locale : C_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-30 07:24:59.

pour auoir esté obligee de se refugier en vne ville frontiere du
Royaume. Et qu’à fait son fils qu’il faille que le Mazarin aye
osté le Roy de Paris, où la presence de sa Maiesté est si necessaire,
veu que la France est assaillie à main-armée pour le conduire
à Bourdeaux, afin qu’à la presence & saueur du Roy il puisse
faire declarer cette ville criminelle, & la prendre encore qu’elle
soit au Roy, pour auoir receu comme nous auons dit, cette Princesse
& son fils le Duc d’Anguien, Ville qui s’estimeroit criminelle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 137. Anonyme. LES SENTIMENS D’VN FIDELLE SVIET DV ROY,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3648 ; cote locale : B_11_22. le 2013-02-15 14:15:22.

faueur des parricides des Roys, il enuoye à Londres, il employe le secours de ces mains cruelles.
encore teintes & fumantes du sang de leur Monarque, & les
partisans de sa caballe publiant par tout l’entrée de quatre
mille Escossois, dans la riuiere de Bourdeaux, ne craignent
point de faire d’vne alliance si honteuse, vn suiet de gloire & de
trophée.   D’autre costé Monsieur le Cardinal, qui auoit souffert durant
plusieurs mois, sans plainte, & sans murmure, les outrages, dont
on l’auoit chargé en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Anonyme. LES SENTIMENS D’VN FIDELLE SVIET DV ROY,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3648 ; cote locale : B_11_22. le 2013-02-15 14:15:22.

& dont elle s’efforce
par mille artifices de corrompre la fidelité. Apres la detention
de ce Prince, a-t’il reduit auec vne incroyable diligence
les places de Normandie & de Bourgogne dans
les rigueurs extremes de l’hyuer, puis secouru Guise, dompté
Bourdeaux, appaisé toute la Guyenne, dans les chaleurs
extremes de l’esté ? pour toute recompense de si grands
seruices, on redouble contre luy les efforts de la cabale, & de
l’intrigue, au mesme temps qu’on les pouuoit croire esteintes
& estouffées.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

le Cardinal de Chastillon est assez connu, & celuy
rendu contre Messire Guillaume Roze Euesque de Senlis. Ils sont raportez
l’vn & l’autre dans la compilation des Libertez de l’Eglise
Gallicanne. Tout le monde sçait aussi les Arrests rendus au Parlement de Bourdeaux
contre le Cardinal de Sourdis les 15. & 19. Nouembre 1615. Et
la raison qu’ont les Parlemens de iuger ainsi les Euesques & les Cardinaux,
principalement dans les accusations celebres & de crimes d’Estat
sans qu’ils puissent demander leur priuilege,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et C_12_34 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : E_1_86. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-16 03:23:16.

le Cardinal de Chastillon est assez connu, & celuy
rendu contre Messire Guillaume Roze Euesque de Senlis. Ils sont raportés
l’vn & l’autre dans la compilation des Libertés de l’Eglise
Gallicanne. Tout le monde sçait aussi les Arrests rendus au Parlement de Bourdeaux
contre le Cardinal de Sourdis les 15. & 19. Nouembre 1615. Et la
raison qu’ont les Parlemens de iuger ainsi les Euesques & les Cardinaux,
principalement dans les accusations celebres & de crimes d’Estat
sans qu’ils puissent demander leur priuilege,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_12_34 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : B_5_23. le 2013-02-16 03:23:35.

le Cardinal de Chastillon est assez connu, & celuy
rendu contre Messire Guillaume Roze Euesque de Sensis. Ils sont raportez
l’vn & l’autre dans la compilation des Libertez de l’Eglise
Gallicanne. Tout le monde sçait aussi les Arrests rendus au Parlement de Bourdeaux
contre le Cardinal de Sourdis les 15. & 19. Nouembre 1615. Et
la raison qu’ont les Parlemens de iuger ainsi les Euesques & les Cardinaux,
principalement dans les accusations celebres & de crimes d’Estat
sans qu’ils puissent demander leur priuilege,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. Anonyme. LETTRE ESCRITE DE BOVRDEAVX, Contenant... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Daté au colophon.. Référence RIM : M0_2216 ; cote locale : C_3_87. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-20 01:32:48.

nous endõmager, puis qu’ils auoient
esté choisis pour les meilleurs soldats que le Gouuerneur
auoit peu trouuer : mais aussi-tost que Mr
de Sauuebeuf commença de se bien porter, & qu’on
eut ietté son esperance sur luy, les Bourgeois de la
ville de Bourdeaux ne voulurent plus tenir le siege
en longueur, tant parce qu’il causoit beaucoup de
desordres parmy la campagne, qu’encore il les tenoit
en suspens de ce qui en pouuoit arriuer. Pour
ce sujet le Parlement prononça vn Arrest le 15. de
ce present mois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. Anonyme. LETTRE RENDVË AV ROY EN PARTICVLIER, Pour... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2254 ; cote locale : B_2_34. le 2013-04-09 16:51:34.

teste
aux plus puissantes armées des plus grands Princes. Du
temps de la bataille de Poictiers, où le Roy Iean fut pris, le Prince de Galles, auant que combatre, luy fit offre de tendre
tout ce qu’il auoit conquis luy & ses gens, depuis son
depart de Bourdeaux, & de rendre aussi tout le pillage : mais
le Roy ne voulut pas accepter cét offre, mais vouloit que le
Prince & quatre des plus grands Seigneurs de son armée se
rendissent à luy à sa volonté. Le Prince qui estoit genereux,
aima mieux combatre que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. Anonyme. MANIFESTE DES PROVINCES FAIT AVX PARLEMENS,... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2387 ; cote locale : C_11_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-21 14:25:04.

en nous la volonté
en execution de vostre Arrest, d’employer
tout ce qui nous reste de forces & de moyens
pour donner la chasse aux Mazarins iusques hors
le Royaume.   MANIFESTE DE LA PROVINCE
de Guyenne au Parlement de Bourdeaux. MESSIEVRS, S’il y a Prouince en France qui ait occasion
de se plaindre c’est celle de Guyenne, & de se
ressentir de la guerre injuste que Iule Mazarin luy
a faite pour l’auancement de son malheureux dessein,
qui estoit de la ruiner soubs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. Anonyme. MANIFESTE DES PROVINCES FAIT AVX PARLEMENS,... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2387 ; cote locale : C_11_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-21 14:25:04.

ponctuellement le seruice
& l’obeïssance deuë au Roy, & pour recompense
vn tyran parfaict, a voulu immoler nos vies & nos fortunes
à sa tyrannie, en ruïnant & desolant la Province,
par la guerre qui alloit à l’entiere desolation
de la ville de Bourdeaux, si dans la genereuse resolution
de ses braues Senateurs, & le courage de
ses habitans elle ne se fust deffenduë. C’est pourquoy
puisque Mazarin est à present tombé en la
haïne publique, & que vous, MESSIEVRS, auez
embrassé l’vnion du Parlement de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 31 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_40. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : A_6_85. le 2013-02-22 05:02:28.

general & quatre Intendans,
qui sont les sieurs Tubeuf, Mauroy, le Charon & de Monterailles. Trois Tresoriers de l’Espargne: à sçauoir les sieurs de Guenegaud,
de la Basiniere, & de Castille-Ianin. Quatre Secretaires du Conseil: à sçauoir les sieurs de Bourdeaux,
Bordier, Roüer de Fonteine & Payen, chacune de ces quatre
charges, vaut du moins 800000. liutes. Il y a quatre Tresoriers des parties casuelles qui reçoiuent les
deniers qu’on finance pour les Offices de ceux qui sont morts sans
payer le droict annuel,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 31 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_40. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : A_6_85. le 2013-02-22 05:02:28.

Les Generalitez sont au nombre de vingt deux: à sçauoir,
Paris.
Caën.
Dijon.
Soissons.
Tours.
Lyon.
Thoulouse.
Bourges.
Chaalons.
Riom.
Angers.
&
Roüen.
Orleans.
Grenoble.
Amiens.
Poictiers.
Bourdeaux.
Montpellier.
Alençon.
Moulins.
Montauban.
Limoges. Aux Receueurs generaux de chaque Generalité, les Receueurs
particuliers des Villes, apportent les deniers prouenans des Tailles,
que les Esleus de chaque Eslection imposent sur les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 31 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_40. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : A_6_85. le 2013-02-22 05:02:28.

à sçauoir, Le Parlement de Paris, pour les Prouinces de France, Champagne,
Picardie, Berry, Poictou, Anjou, Touraine, Orleans,
Auuergne, Angoulesme, Lyonnois, Forests, Beaulse &
autres. Roüen pour la Normandie. Thoulouze pour le Languedoch. Bourdeaux pour la Guyenne. Grenoble pour le Dauphiné. Dijon pour la Bourgogne. Aix pour le Prouence. Paû pour le Bearn & Nauarre. Rennes pour la Bretagne. Metz pour la Lorraine. Le Parlement
de Metz est à
present en la
Ville de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_6_85. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : C_6_40. le 2013-02-22 05:06:56.

qui sont les sieurs le Camus, Tubeuf, Mauroy, le Charon &
Malier de Monheruille. Trois Tresoriers de l’Espargne : à sçauoir les sieurs de Guenegaud,
de la Basiniere, & Ieannin de Castille. Quatre Secretaires du Conseil : à sçauoir les sieurs de Bourdeaux,
Bordier, Boüer des Fonteines & Galland, chacune de ces
quatre charges, vaut du moins 800000. liures. Il y a trois Tresoriers des parties casuelles qui reçoiuent les
deniers qu’on finance pour les Offices de ceux qui sont morts sans
payer le droict

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_6_85. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : C_6_40. le 2013-02-22 05:06:56.

sont au nombre de vingt deux : à sçauoir. Paris. Caën. Dijon. Soissons. Tours. Lyon. Thoulouse. Bourges. Chaalons. Riom. Angers. Roüen. Orleans. Grenoble. Amiens. Poictiers. Bourdeaux. Montpellier. Alençon. Moulins. Montauban. Limoges. Aux Receueurs generaux de chaque Generalité, les Receueurs
particuliers des Villes, apportent les deniers prouenans des Tailles,
que les Esleus de chaque Eslection imposent sur les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_6_85. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : C_6_40. le 2013-02-22 05:06:56.

à sçauoir, Le Parlement de Paris, pour les Prouinces de France,
Champagne, Picardie, Berry, Poictou, Anjou, Touraine,
Orleans, Auuergne, Angoulesme, Lyonnois, Forests,
Beausse, & autres. Roüen pour la Normandie. Thoulouze pour le Languedoc. Bourdeaux pour la Guyenne. Grenoble pour le Dauphiné. Dijon pour la Bourgongne. Aix pour la Prouence. Paû pour le Bearn & Nauarre. Rennes pour la Bretagne. Mets pour la Lorraine. Le Parlement
de Merz est à
present en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. Anonyme. PROMPT ET SALVTAIRE ADVIS VIVE IESVS-CHRIST,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_70. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2903 ; cote locale : A_6_80. le 2013-02-23 01:08:36.

de Bordeaux; Ayant
esté aduerty que nostre Ordre donné pour la
surceance du trauail du Reduict de Libourne,
& de la demolition de ce qui a esté faict depuis
le quatriesme du present mois n’a point esté executé;
Nous partons presentement de la Ville
de Bourdeaux pour procurer l’execution d’iceluy,
suyuant les volontez du Roy, que Nous
auons receu depuis peu de iours plus particulieres,
& pour faire executer toutes les autres
clauses de nostre premier ordre faict pour pacifier
lesdits troubles de ladite Ville &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 153. Anonyme. PROMPT ET SALVTAIRE ADVIS VIVE IESVS-CHRIST,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_70. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2903 ; cote locale : A_6_80. le 2013-02-23 01:08:36.

lesdits troubles de ladite Ville & prouince;
Attendu que les Habitans de ladicte Ville de
Bordeaux nous ont tesmoigné qu’ils estoient
prests d’obeyr de leur part aux volontez de
leurs Majestez, & protesté n’auoir autre intention
que leur seruice. Faict à Bourdeaux le
vingt-huictiesme iour du mois de May mil
six cens quarante-neuf.

Signé ARGENSON. C’est le suject de nos armes: Tous ceux qui
seront ennemis du seruice du Roy, de leur patrie,
de la pieté, de la religion, qui ayment

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 154. Anonyme. REFVTATION DE LA PIECE DE PONTOISE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3067 ; cote locale : B_15_16. le 2013-02-24 13:24:53.

publics
faites le procez à qui le merite.   Demandez encore vn coup aux peuples qui les
pille : qui enleue tous les tresors de l’Estat : qui
le accable de Tailles de & Subsides : qui empesche
la paix & qui cause la guerre qui a voulu perdre
Bourdeaux & laisse rauager la Picardie & la
Champagne qui a fait arrester les Princes du
Sang, & qui les a voulu perdre : qui a enleué le
Roy & bloqué Paris : & finalement qui s’est emparé
de l’Authorité Royale, & qui fait tous les
affaires

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 155. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3111 ; cote locale : A_9_20. Texte édité par Site Admin le 2013-05-15 16:30:30.

d’Aluimar estoit au Palais, & estant
entré dans la grand’Chambre, mit sur le bureau vne lettre de
cachet qui estoit dattee du 26. May, par laquelle le Cardinal
Mazarin sous le nom du Roy, commandoit au Parlement,
d’empescher que ladite Princesse n’entrast dans Bourdeaux,
& en cas qu’elle y fust arriuee, de l’arrester & de se saisir de sa
personne, & de celle du Duc d’Enguien. Il rendit vne pareille
lettre aux Iurats. Les Chambres s’estant assemblees enuiron sur les dix heures,
incontinent apres la Princesse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 156. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3111 ; cote locale : A_9_20. Texte édité par Site Admin le 2013-05-15 16:30:30.

dans la presente ville en toute seurete & asseurance, lesquels
à ces fins la Cour a mis sous la protestion & sauuegarde du
Roy & de sa Iustice. C’eust esté vne lascheté sans exemple & reprochable à perpetuité
au Parlement & à la ville de Bourdeaux, d’auoir liuré entre
les mains du Mazarin ou du Duc d’Espernon Madame la Princesse
& Monsieur le Duc d’Enguien: Cela seroit honteux à la
France & dommageable à l’Estat, si cette Princesse ne trouuant pas de seureté & d’azile dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Anonyme. RELATION DE TOVT CE QVI S’EST FAIT ET... (1652) chez Maret (veuve de Claude) à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_3141 ; cote locale : B_7_31. le 2013-02-25 07:35:05.

RELATION
DE
TOVT CE QVI
S’EST FAIT ET PASSÉ
dans la Leuée du Siege
DE MIRADOVX.

Par Monsieur le Prince. Iouxte la coppie imprimée à Bourdeaux.

A PARIS,
Chez la Vefue MARETTE, en la grande Salle
du Pallais

M. DC. LII. RELATION
de tout ce qui s’est fait &
passé dans la Leuée du
Siege de Miradoux. PVIS que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Anonyme. RELATION DE TOVT CE QVI S’EST FAIT ET... (1652) chez Maret (veuve de Claude) à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_3141 ; cote locale : B_7_31. le 2013-02-25 07:35:05.

les assembler
deuant Miradoux, à cause de la necessité du
fourage. Desia le Sieur de Marchin estoit arriué au
Camp auec des forces considerables; le Regiment
de Lusignan s’y estoit aussi rendu despuis
quelques iours; Et quand les Regimens de
Conty, de Bourdeaux, & de Montpouillan, qu’on
attendoit d heure en heure, se seront ioints au reste
de l’Armée, il y aura prés de trois mille Cheuaux &
quatre mille Fantassins. Celle du Comte d’Harcourt est composée de
deux mille Chevaux pour le plus, & toute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Anonyme. RELATION VERITABLE DE CE QVI S’EST FAIT... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3201 ; cote locale : B_19_29. le 2013-02-25 08:33:37.

n’en estre pas escoutez ; c’est les faire prisonniers
sans les declarer tels, violer la foy publique hautement,
& deffendre à Messieurs les Princes d’y
enuoyer les leurs qui n’y seroient pas plus libres,
ny mieux receus. Si le Roy estoit à Poictiers, où
à Bourdeaux comme il y a suiuy le Mazarin, encore
la detention de ces Grands Senateurs ne seroit
pas sans pretexte, mais n’estans qu’à vne
heure de chemin de Paris, & les empescher d’y
venir faire leurs Charges, & d’y rendre compte de leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. Anonyme. RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX &... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_42. Référence RIM : M0_3387 ; cote locale : C_12_5. le 2013-02-25 14:45:25.

Gouruille autresfois Laquais,
conduisoit cette Negociation, « qu’il fut
enuoyé à son Altesse Royale, que ce Monsieur
le Laquais entretenoit Monsieur, pendant
qu’à d’autres heures, » il auoit des Conferances
plus intimes & plus secretes chez le sieur de Bourdeaux,
auec Ondedei qui y estoit caché Il fait que Gouruille
entretienne Monsieur, pendant qu’il est auec deux
autres ce qui repugne selon le sentiment des
Theologiens & luy fait faire vn voyage versle Mazarin,
dans lequel il luy fait esperer que Monsieur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Anonyme. RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX &... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_5. Référence RIM : M0_3387 ; cote locale : B_6_42. le 2013-02-25 14:46:55.

Gouruille autresfois Laquais,
„conduisoit cette Negociation, qu’il fut
„enuoyé à son Altesse Royale, que ce Monsieur
„le Laquais entretenoit Monsieur, pendant
„qu’à dautres heures, il auoit des Conferances
plus intimes & plus secretes chez le sieur de Bourdeaux,
auec Ondedei qui y estoit caché. Il fait que Gouruille
entretienne Monsieur, pendant qu’il est auec deux
autres ce qui repugne selon le sentiment des
Theologiens & luy fait faire vn voyage vers le Mazarin,
dans lequel il luy fait esperer que Monsieur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 162. Anonyme. RESPONSE AV LIBELLE INTITVLÉ BONS ADVIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3377 ; cote locale : B_14_41. le 2013-02-25 15:05:46.

de ses petites Donzelles n’eut voulu complaire
à la passion d’vn Gouuerneur ? Si dans le commencement
des desordres de cette Prouince, on eut commandé
de la part du Roy à Monsieur d’Espernon de venir à la
Cour rendre compte de ses actions, & au Parlement de
Bourdeaux d’y enuoyer des Deputez pour y entendre leurs
remonstrances on eut épargné le sang de tant de bons
François, & la Guyenne ne seroit point à present en danger
d’estre desolée par vne guerre que le Ministre y a malicieusement
fomentée : Mais il faut bien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 163. Anonyme. RESPONSE AV LIBELLE INTITVLÉ BONS ADVIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3377 ; cote locale : B_14_41. le 2013-02-25 15:05:46.

Guyenne ne seroit point à present en danger
d’estre desolée par vne guerre que le Ministre y a malicieusement
fomentée : Mais il faut bien qu’il ait des
moyens qui nous sont incogneus pour terminer tous ces
desordres, puis qu’il a dit aux Deputez du Parlement de
Bourdeaux qui sont à Paris, qu’il en viendroit aussi facilement
à bout, qu’il met sa Calotte. Ie m’estonne qu’il ne leur
ait dit que pour faire mettre bas les armes à tous ceux à qui
le desespoir & sa mauuaise conduite les ont fait prendre,
il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. RESPONSE AV SEDITIEVX ESCRIT INTITVLÉ LE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3384 ; cote locale : B_17_21. Texte édité par Site Admin le 2013-03-01 09:32:26.

ou
qu’il se retire.   Voyla Monsieur le faux Royaliste, la cause
de toutes nos guerres Ciuiles, & voila la cause
de toutes nos disgraces qui sont arriuées en
suitte de cela à Monsieur le Prince depuis qu’il
quitta Bourges, iusqu’à son tetour de Bourdeaux
à Paris, & que vous prenez plaisir d’exagerer
aussi bien que le contenu de sa lettre,
auec des termes si emphatiques. Ce que vous
auez voulu absolument obmettre pour ne le
pas iustifier contre toutes les suppositions &
les calomnies Mazariniques.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_56 et B_14_15. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_6_27. le 2013-03-03 07:35:55.

les
Loix du Royaume la sincerité de ses intentions & de sa conduite,
apres auoir declaré qu’il n’a rien fait pour la seureté de
sa personne, & de la Prouince dont il est Gouuerneur, en s’opposant
au retour du Mazarin, que du consentement du Parlement
de Bourdeaux, qui n’est pas moins depositaire de l’authorité
Souueraine du Roy que celuy de Paris, il demandera
s’il n’est pas dans les mesmes termes qu’estoit Monsieur le
Prince de Conty son frere, lors que du consentement du Parlement
de Paris, il prit les armes contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_27 et B_14_15. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_7_56. le 2013-03-03 07:38:27.

les
Loix du Royaume la sincerité de ses intentions & de sa conduite,
apres auoir declaré qu’il n’a rien fait pour la seureté de
sa personne, & de la Prouince dont il est Gouuerneur, en s’opposant
au retour du Mazarin, que du consentement du Parlement
de Bourdeaux, qui n’est pas moins depositaire de l’authorité
Souueraine du Roy que celuy de Paris, il demandera
s’il n’est pas dans les mesmes termes qu’estoit Monsieur le
Prince de Conty son frere, lors que du consentement du Parlement
de Paris, il prit les armes contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_27 et B_7_56. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_14_15. Texte édité par Site Admin le 2013-03-03 07:33:41.

les
Loix du Royaume la sincerité de ses intentions & de sa conduite,
apres auoir declaré qu’il n’a rien fait pour la seureté de
sa personne, & de la Prouince dont il est Gouuerneur, en s’opposant
au retour du Mazarin, que du consentement du Parlement
de Bourdeaux, qui n’est pas moins depositaire de l’authorité
Souueraine du Roy que celuy de Paris, il demandera
s’il n’est pas dans les mesmes termes qu’estoit Monsieur le
Prince de Conty son frere, lors que du consentement du Parlement
de paris, il prit les armes contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Anonyme. SECRET DE LA DISGRACE IMAGINAIRE DV COMTE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3625 ; cote locale : B_14_46. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-04 22:27:47.

SECRET
DE LA DISGRACE
IMAGINAIRE
DV COMTE D’HARCOVRT
AVEC L’ESTAT DE SON ARMÉE
En Guyenne, & vne relation fidelle de
ce qui s’est passé de plus Considerable
dans Bourdeaux.

A PARIS,
Chez Iacob Cheualier, ruë de sainct Iean de Latran,
sur la terre de Chambray.

M. CD. LII. SECRET
DE LA DISGRACE
IMAGINAIRE
DV COMTE D’HARCOVRT
AVEC L’ESTAT DE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Anonyme. SECRET DE LA DISGRACE IMAGINAIRE DV COMTE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3625 ; cote locale : B_14_46. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-04 22:27:47.

de Chambray.

M. CD. LII. SECRET
DE LA DISGRACE
IMAGINAIRE
DV COMTE D’HARCOVRT
AVEC L’ESTAT DE SON ARMÉE
En Guyenne, & vne Relation fidelle de ce qui
s’est passé de plus Considerables dans
Bourdeaux. Les discours que chacun fait, pour
sçauoir si le Comte d’Harcourt est
mal auec le Mazarin, où si les bruits
que l’on desbitte par tout touchant
son mescontentement de la Cour, sont faux
ou veritables, sont plutost des marques du
zele des bons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Anonyme. SECRET DE LA DISGRACE IMAGINAIRE DV COMTE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3625 ; cote locale : B_14_46. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-04 22:27:47. , on nous mande de Bourdeaux qu’il est si peu veritable que
le Grand Escuyer de France, soit mal auec le
plus grand cheual de l’Estat, que sur les ordres
qu’il à d’affliger la Guienne, est le desir
qui le possede d’en sortir plus viste, qu’il n’y
est entré, il a repassé la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Anonyme. SECRET DE LA DISGRACE IMAGINAIRE DV COMTE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3625 ; cote locale : B_14_46. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-04 22:27:47.

venir aux mains, & de donner
vn combat si sanglant & si opiniastré,
que non seulement ils recouurerent l’vn leurdit
bestail, mais tuerent plus de cent Maistres,
& prirent la plus part du bagage & des
cheuaux de ces Caualiers Mazarins. Dequoy
ceux de Bourdeaux estant aduertis leur enuoierent
des munitions de guerre, auec quatre
cent hommes d’infanterie qui se ietterent
dans cette ville sans aucun danger, à la fureur
de la Garonne, sur laquelle elle est bastie &
cituée.   La Brigade de l’Isle bonne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Anonyme. SECRET DE LA DISGRACE IMAGINAIRE DV COMTE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3625 ; cote locale : B_14_46. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-04 22:27:47.

est bastie &
cituée.   La Brigade de l’Isle bonne est à Crion, &
fait souuent des courses aupres de la Bastide,
sans operer autre chose que d’auoir fait prendre
les armes aux paysans, qui en desmontent
la plus part, & vont tous les iours à Bourdeaux y vendre les cheuaux qu’ils gaignent
en cette petite guerre. Qu’ainsi ne soit, le
12. du present mois de May, plusieurs paysans
y arriuerent en trouppes, montez comme des
saincts Georges, auec douze grands cheuaux
chargez de bottes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. SECRET DE LA DISGRACE IMAGINAIRE DV COMTE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3625 ; cote locale : B_14_46. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-04 22:27:47.

sont tellement retranchez à la faueur des petites
montagnes, des bois, & des vignes qui
couure cette contrée ; qui est comme impossible
de les aborder, encore moins de les attaquer
auec quelque aduantage.   Le 10. du present mois de May le parlement
de Bourdeaux s’assembla & donna Arrest
contre la fronde de l’ormée, auec deffence
de s’assembler n’y attoupper sans permission
des Iurats à peine de la vie; & faut sçauoir
que cette fronde de l’ormée est vne assemblée
des habitans de Bourdeaux de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. SECRET DE LA DISGRACE IMAGINAIRE DV COMTE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3625 ; cote locale : B_14_46. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-04 22:27:47.

parlement
de Bourdeaux s’assembla & donna Arrest
contre la fronde de l’ormée, auec deffence
de s’assembler n’y attoupper sans permission
des Iurats à peine de la vie; & faut sçauoir
que cette fronde de l’ormée est vne assemblée
des habitans de Bourdeaux de toute
sorte de conditions, qui se fait à la porte du
Chapeau Rouge dans vne grande allée d’Ormeaux
qui est là, où ils ordonnent & deliberent
des affaires de la guerre faisans executer
leur resolutions sans autre ordre superieur. Les Illustres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Anonyme. SVITE DV SOLDAT BORDELOIS, CONTENANT LES... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 2. Voir aussi A_7_39 (partie 1), C_10_15 (partie 1) et C_10_16 (partie 2) . Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : A_7_40. le 2013-02-11 14:32:53.

l’armée du Parlement
de Bordeaux, & les troupes de Monsieur le Duc
Despernon Gouuerneur de la Prouince. Ensemble le nombre des morts & blessez,
de part & d’autre.

A PARIS,
Chez Claude Morlot, Iouxte la copie imprimée à
Bourdeaux, par Michel Millange.

M. DC. XLIX. SVITE DV SOLDAT BORDELOIS,
Contenant les particularitez de ce qui s’est passé
en la Bataille deuant la ville de Libourne en
Gascongne: Entre l’armée du Parlement de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 176. Anonyme. SVITE DV SOLDAT BORDELOIS, CONTENANT LES... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Partie 2. Voir aussi C_10_15 (partie 1), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_16. le 2013-02-11 14:29:47.

l’armée du Parlement
de Bordeaux, & les troupes de Monsieur le Duc
Despernon Gouuerneur de la Prouince. Ensemble le nombré des morts & blessez,
de part & d’autre.

A PARIS,
Chez Claude Morlot, Iouxte la copie imprimée à
Bourdeaux, par Michel Millange.

M. DC. XLIX. SVITE DV SOLDAT BORDELOIS,
Contenant les particularitez de ce qui s’est passé
en la Bataille deuant la ville de Libourne en
Cascongne : Entre l’armée du Parlement de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 177. Anonyme. SVITTE ET TROISIESME ARRIVEE DV COVRIER... (1649) chez Lerat (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Imprimé chez Jean "Rat" au lieu de "'Le Rat". Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_2 (partie 2) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 09:42:00.

sainct Estienne.

M. DC. XLIX. SVITTE ET TROISIESME ARRIVEE
DV
COVRIER
BOVRDELOIS, IE vous ay dit par ma premiere
copie que le chasteau
Trompette auoit esté
pris par nos Habitans de
Bourdeaux, il reste donc
maintenant à vous dire la
composition qu’ils ont faite pour en sortir
auec caution de leurs vies. Il ne faut iamais se défier de la diuine
Prouidence, ains au contraire il faut toujours
la conuier d’assister ceux qui ne demandent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 178. Anonyme. SVITTE ET TROISIESME ARRIVEE DV COVRIER... (1649) chez Lerat (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Imprimé chez Jean "Rat" au lieu de "'Le Rat". Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_2 (partie 2) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 09:42:00.

a-il
donc pas plus de gloire de triompher en
mourant que de viure vaincu, il est vray, il
n’en faut plus douter, puis qu’auiourd’huy
nous en auons vn exemple tout nouueau
deuant les yeux.   Ie vous ay donc dit, chers Lecteurs, que
nos Habitans de Bourdeaux ont pris le
chasteau Trompette, ie vous le reitere pour
vous dire & vous raconter la composition
que les gens de Monsieur le Duc d’Espernon
ont faite auec les Habitans de Bourdcaux. Nos Bourgeois s’estoient desia aguerris
à la prise du chasteau

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 179. Anonyme. SVITTE ET TROISIESME ARRIVEE DV COVRIER... (1649) chez Lerat (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Imprimé chez Jean "Rat" au lieu de "'Le Rat". Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_2 (partie 2) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 09:42:00.

dans
vn Parlement si fameux & dans vne ville si
magnifique, le sainct Esprit a inspiré nos
Bourgeois de leur permettre de sortir à
composition. Voicy donc la composition qu’ils ont
faite, il a esté dit & ordonné par Messieurs
du Parlement de Bourdeaux qu’il seroit
permis aux Soldats qui estoient en garnison
dans le chasteau Trompette de sortir auec leur equipage, sçauoir leurs habits sur
le corps, le mousquet sur lespaule, balle en
bouche, la mesche allumée & le tambour
battant ; &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 180. Anonyme. SVITTE ET TROISIESME ARRIVEE DV COVRIER... (1649) chez Lerat (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Imprimé chez Jean "Rat" au lieu de "'Le Rat". Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_2 (partie 2) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 09:42:00.

sortir auec leur equipage, sçauoir leurs habits sur
le corps, le mousquet sur lespaule, balle en
bouche, la mesche allumée & le tambour
battant ; & de plus qu’ils seront conduits
six lieuës par delà la ville par les Soldats des
bourgeois de Bourdeaux, crainte qu’il n’arriuast
quelque accident à la sortie de cette
garnison.   Ie vous diray de plus qu’il fut pareillement
ordonné & permis au Gouuerneur
de sortir auec deux habits, & sa femme, &
defenses aux Soldats d’emporter aucun

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 181. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

auec quelques Gentils-hommes Hugunots
de quitter le froc, & de conuoler en premieres nopces. Le
mesme Seigneur Prince Testateur declare pareilement, qu’il a esté enfin confirmé en sa susdite creance, par la genereuse resolution
de la pluspart du Clergé de Bourdeaux, qui luy ont fait
l’honneur de ne vouloir iamais denoncer excommunié & Anathematisé,
& sur vn d’entr’eux, qui chasque fois qu’on luy est
allé faire des plaintes des Sacrileges que son Altesse Serenissime
faisoit & ses vaillans & triomphans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 182. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

Item, Veut & ordonne le Seigneur Prince Testateur, apres
qu’il aura pleu au destin de faire vne diuision de son ame & de
son corps, que son mesme corps soit enseuely en l’Eglise des P. P.
Augustins, dans le tombeau de François de Candale, viuant
Bourgeois de Bourdeaux & Euesque d’Aire, lequel tombeau les
Bourde lois ont espargné plus que son Chasteau dé Puypaulin,
outre l’attente dé son Altesse, & l’ont laissé en son entier, ce
qui doit estre reputé pour vn miracle. Et afin que le Parlement
& le peuple de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 183. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

de Bourdeaux & Euesque d’Aire, lequel tombeau les
Bourde lois ont espargné plus que son Chasteau dé Puypaulin,
outre l’attente dé son Altesse, & l’ont laissé en son entier, ce
qui doit estre reputé pour vn miracle. Et afin que le Parlement
& le peuple de Bourdeaux agréent qu’il soit deposé en tel lieu,
& qu’ils soient inuitez de faire ses funerailles les plus magnifiques
& triomphantes qu’ils poutront, Consent son Altesse Serenisime,
que comme ce fameux Capitaine Iean Zisca de Boheme,
commanda qu’apres sa mort

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 184. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

faire semblablement de sa peau vn tambour, dont
le son les assurera grandement contre tous les ennemis qu’ils
pourroient auoir cy-apres ; laquelle sienne peau son Altesse Serenissime
donne & legue, & par droict d’institution & legat, delaisse
à la ville de Bourdeaux la faisant & instituant en ce, son heritiere
particuliere. Item, Le Seigneur Prince Testateur donne & legue & par
droit d’institution & legat, delaisse au sieur Marquis de Chambaret,
fils d’vn Pere tres genereux, & qui sans la traison

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 185. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.
que les Bourdelois,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 186. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

quatre plus beaux
bonets de nuict qui se trouueront dans sa Garde-robbe apres son
decez, pour estre destinez à chacun desdits Deputez, les faisant
en ce, ses heritiers particuliers. Item, le Prince codicillant dit & declare : qu’il ne peut souffrir
le tort que Bourdeaux se fait, & la honte qu’il acquiert de demander
depuis si long-temps & si obstinement le changement
d’vn autre Gouuereneur ; Car voyant que son Eminence, à qui
les Bourdelois font cette demande : & son Altesse Serenissime
sont estroictement vnies, ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 187. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

lequel il ordonne leur estre signifie à sa diligence de ses executeurs
testamentaires.   Item, dit & declare le dit codicillant, que tandis qu’il faisoit semblant
de secourir le feu Chasteau Trompete, & de se preparer à
mettre à feu & à sang Bourdeaux, sa chere Patrie, il obtint pour
estre plus animé en cette haute expedition, du Reuerend Pere
en Dieu, Iule Mazarin, Cardinal sous le nom du Roy, la confiscation
de tous les biens des Bourdelois (sauf de ceux qui fauorisoient
son Altesse codicillante) lesquels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 188. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

qu’apres sa mort, elles soient bien dorées
par l’excellant Dorreur & Peintre Fournier, à la façon des anciens
Preux, comme fut la barbe du Duc de Lorraine apres la bataille
de Nancy, l’an 1477 & qu’apres elles soient razées par le meilleur
Chirurgien de Bourdeaux, pour estre mises & encloses dans
vn beau vase de cristal, lequel sera placé & colloqué dans vne
corniche de la Tour du Marché de Bourdeaux, afin que tous
ceux & celles qui passeront pardeuant de si precieuses Reliques
tirent le chapeau & fassent la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 189. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

du Duc de Lorraine apres la bataille
de Nancy, l’an 1477 & qu’apres elles soient razées par le meilleur
Chirurgien de Bourdeaux, pour estre mises & encloses dans
vn beau vase de cristal, lequel sera placé & colloqué dans vne
corniche de la Tour du Marché de Bourdeaux, afin que tous
ceux & celles qui passeront pardeuant de si precieuses Reliques
tirent le chapeau & fassent la reuerence décemment, comme il appartient à la memoire d’vn si bon Pere du peuple, & d’vn tel liberateur
& restaurateur de sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 190. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.
son de ce, vne Buthysie, sacrifice sort solemnel, laquelle sienne
Barbe & ses Moustaches, ledit Codicillant de surplus, donne &
legue & par droit d’instirution & légat, delaisse à la ville de Bourdeaux,
la faisant en ce, son heritiere particuliere.   Item, dit & declare ledit Codicillant, que cõme les exploits de
son A. Serenissime sont dignes de loüanges immortelles, il veut
& ordonne qu’il en soit fait vn perperuel Anniuersaire, & que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 191. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26.

de loüanges immortelles, il veut
& ordonne qu’il en soit fait vn perperuel Anniuersaire, & que
chaque iour des Calendes de May, On fasse à son honneur des
jeux floraux de la Gaye science à l’instar de ceux de Dame Clemence
de Tholose. en l’Hostel de Ville de Bourdeaux, où son
Image releuée en bosse de beau marbre, sera mise au bout de la
grand’Salle dudit Hostel, laquelle pour cette fin sera agrãdie de
la moitié, pour receuoir vne plus grande affluance de Poëtes
contendans, dont les Poësies, composées à l’honneur &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 192. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE DVC D’ESPERNON. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3763 ; cote locale : D_1_27. Texte édité par Site Admin le 2013-03-08 20:56:26. & legat, delaisse ausdites Regratieres, les faisant en ce ses heritieres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 193. Anonyme. VERITABLES RAISONS DE L’VNION DV PARLEMENT... (1651) chez Court (Guillaume de La) à Bordeaux , 15 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Voir aussi D_1_57. Référence RIM : M0_3977 ; cote locale : C_11_19. Texte édité par Site Admin le 2013-03-10 09:49:16.

Adressées au Roy.

A BOVRDEAVX,
Par GVILLAVME DE LA COVRT, Imprimeur
ordinaire du Roy, & de son Altesse.

M. DC. LI. VERITABLES RAISONS
DE L’VNION du PARLEMENT de
Bourdeaux, Auec Monsieur
le Prince. ADRESSÉES AV ROY. SIRE, NOVS ne doutons pas que nos Ennemis
n’ayent donné à Vostre Majesté de mauuaises impressions de ce qui s’est passé à l’arriuée
de Monsieur le Prince de Condé dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 194. D. VV. [?]. LE HERAVLT FRANCOIS. OV Le Paranymphe de... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Partie 2. Voir aussi A_3_68 (partie 1).. Référence RIM : M0_1624 ; cote locale : A_3_69. le 2013-08-11 10:42:23.

ne pouuant plus subsister en son poste,
elle fut contrainte d’aller camper à la portée du canon de Terragone,
où elle tomba en des necessitez si pressantes, qu’apres auoir mangé
toutes les prouisions de la ville, il en tenoit la prise infaillible, si
l’Archeuesque de Bourdeaux eust bien gardé le costé de la mer. Le
secours qu’elle receut par là n’estant pas toutefois de si grande consideration
qu’il pust exempter l’Armée & la Ville des incommoditez
qu’elles souffroient: Le Roy Catholique enuoya ses ordres au Marquis
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 195. D. VV. [?]. LE HERAVLT FRANCOIS. OV Le Paranymphe de... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Partie 2. Voir aussi A_3_68 (partie 1).. Référence RIM : M0_1624 ; cote locale : A_3_69. le 2013-08-11 10:42:23.

pour venir en Cour,
selon les ordres qu’il en auoit receus au retour de la derniere défaite
des Espagnols deuant Mirauet, il fut arresté prisonnier dans Lyon,
mis dans vne des forteresses de cette ville, & gardé là-dedans iusques
en 1648. que la Cour de Parlement de Bourdeaux ayant reconnû
que son zele au bien de l’Estat faisoit tous ses crimes, le mit dans
les droits de sa liberté par vn Arrest iustement donné.   Son salut s’estant alors trouué dans l’integrité de ses Iuges, ses ennemis
qui ne l’auoient pû perdre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 196. Davenne, François [?]. LETTRE PARTICVLIERE DE CACHET envoyée par... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2250 ; cote locale : C_3_9. le 2013-02-20 02:03:10.

qu’on en verra esclorre quelque iour à leur avantage, si leurs
desseins reüssissent, ou à leur desarroy, si Dieu les deçoit. Son Altesse pour vous fausser sa parolle la quatriesme,
ou pour mieux dire la centiesme fois, vous auoit promis que
dans dix iours l’affaire de Bourdeaux seroit accommodé, & au
moment qu’elle vous faisoit ces belles promesses, elle envoye des ordres particuliers à Thoulouse, comme porte la deliberation
des Capitouls, afin qu’il s delivrent les poudres &
canons que Mazarin demande au nom du Roy,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 197. Davenne, François [?]. LETTRE PARTICVLIERE DE CACHET envoyée par... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2250 ; cote locale : C_3_9. le 2013-02-20 02:03:10.

ferme, iusqu à ce que la premiere
occasion le fera retracter. C’est la coustume de la Cour, & à
moins que de la renouueler on n’en aura iamais que cela.   Son Altesse, pour ourdir peut estre la toille de sa perte, consent,
suiuant sa procedure, à faire perir Bourdeaux, avec vn
semblant de le proteger. On a reduit cette Cité, & toute la France
à ne croire plus les Ministres, apres avoir, comme qui jouë
à la paulme, faussé leur parolle tant de fois ; on l’obstine en l’oppressant :
Mazarin veut faire tout pendre s’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 198. Du Tillet [signé]. TRES-HVMBLES REMONSTRANCES PAR ESCRIT FAITES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_55. Référence RIM : M0_3841 ; cote locale : B_13_31. le 2013-03-10 09:21:29.

Conty, & le
Duc de Longueuille sur des conjectures legeres, s’imaginant qu’vn
attentat de cette nature ne produiroit aucune alteration dans le
Royaume, & qu’on laisseroit souffrir en prison le Sang Royal, sans
en considerer l’importance, interdit le Parlement de Bourdeaux par
mauuais conseils, & contraint la Ville & la Prouince à prendre les
Armes, abandonné aux Espagnols non seulement la Champagne,
mais. Isle de France & les enuirons de Paris, lors que vos meilleures
Troupes estoient employées pour accabler vos Subjects,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 199. Du Tillet [signé]. TRES-HVMBLES REMONSTRANCES PAR ESCRIT FAITES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_31. Référence RIM : M0_3841 ; cote locale : D_1_55. le 2013-03-10 09:28:20.

Conty, & le
Duc de Longueuille sur des conjectures legeres, s’imaginant qu’vn
attentat de cette nature ne produiroit aucune alteration dans le
Royaume, & qu’on laisseroit souffrir en prison le Sang Royal, sans
en considerer l’importance, interdit le Parlement de Bourdeaux par
mauuais conseils, & contraint la Ville & la Prouince à prendre les
Armes, abandonné aux Espagnols non seulement la Champagne,
mais l’Isle de France & les enuirons de Paris, lors que vos meilleures
Troupes estoient employées pour accabler vos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 200. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48.

la mort méme, eut encore
assés de sens & de vigueur en cette extremité pour
luy reprocher l’horreur de son crime, & luy representer
la verité de son innocẽce. XIII. D’auoir eu des priuautez
messeantes, & contre l’honneur auec Bertrand
Archeuesque de Bourdeaux, & auec Gontran
Boson grand Seigneur de France. XIV. D’auoir voulu
corrompre par argent Gregoire de Tours, & de
l’auoir contraint de se iustifier en plein Concile d’vn
crime qu’il n’auoit pas commis. XV. D’auoir entretenu
des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4