[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(4147 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "anglantes" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1101. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

public & ennemy de l’Estat ; nous n’auons
point voulu traitter auec luy de la Paix, comme estant criminel & ennemy
de la concorde. Considerans outre cela les mal-heurs qui sortiroient
d’vne telle Paix, qui allumeroit vn iour entre nous des guerres
bien plus sanglantes. Au contraire, nous auons estouffé nos haines
dans la consideration de la sincerité de vos desseins, que nous tascherons
auec nos troupes de conduire à la fin que vous desirez. Ie prie le
Ciel qu’il les fauorise. L’Archiduc LEOPOLD
VVILAVME. De

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1102. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

Sainct Quentin, & plusieurs autres, sembloient
ouurir les portes à son Altesse l’Archiduc Leopold, & luy dire tacitement,
que le Cardinal Mazarin portoit ses desseins à la ruine de la
France, puis qu’il auoit esté les garnisons de ses villes ; & ainsi les auoit<lb/> abandonnées à son Altesse, desquelles elle se fust emparée, si elle eust
esté moins genereuse. Elle a adjousté à cette generosité le refus de la
Paix à ce Cardinal, qui vouloit par des offres & conditions iniques,
achepter nos seruices contre vostre Estat, & se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1103. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

à la ruine de la
France, puis qu’il auoit esté les garnisons de ses villes ; & ainsi les auoit
abandonnées à son Altesse, desquelles elle se fust emparée, si elle eust
esté moins genereuse. Elle a adjousté à cette generosité le refus de la
Paix à ce Cardinal, qui vouloit par des offres & conditions iniques,
achepter nos seruices contre vostre Estat, & se seruir de la Paix pour
faire la guerre contre vous ; & dans vostre sang & celuy de tous les
François, assouuir ses vengeances. Nous n’auons point voulu mettre
son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1104. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

de la
Paix à ce Cardinal, qui vouloit par des offres & conditions iniques,
achepter nos seruices contre vostre Estat, & se seruir de la Paix pour
faire la guerre contre vous ; & dans vostre sang & celuy de tous les
François, assouuir ses vengeances. Nous nauons point voulu mettre
son crime en asseurance par nos armes, & luy seruir de Rempart contre
vostre Iustice, qui le poursuit comme perturbateur du repos public,
& ennemy des Roys : Au contraire, ie suis venu de la part du
Roy Catholique, mon Maistre, & de son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1105. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

nos seruices contre vostre Estat, & se seruir de la Paix pour
faire la guerre contre vous ; & dans vostre sang & celuy de tous les
François, assouuir ses vengeances. Nous n’auons point voulu mettre
son crime en asseurance par nos armes, & luy seruir de Rempart contre
vostre Iustice, qui le poursuit comme perturbateur du repos public,
& ennemy des Roys : Au contraire, ie suis venu de la part du
Roy Catholique, mon Maistre, & de son Altesse Royalle, vous offrir
la Paix ; & vous dire qu’ils mettent entre vos mains

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1106. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

faire la paix que
la guerre.   Decorum
est principi
cum victoriam
propè in
manibus
habeat, pacem
non
abnuere.
Liu, l. 3. Toute l’assemblée craignoit que ce discours finist, tant il est vray que
celuy qui parle de la Paix captiue facilement les cœurs, & trouue par
tout des auditeurs. Ce Courier ayant cessé Monsieur le premier President
luy dit qu’il donnast son Discours par escrit à la Cour, & qu’elle
y respondroit succinctement. Paris il n’est plus temps de craindre, puis que tu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1107. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

ce discours finist, tant il est vray que
celuy qui parle de la Paix captiue facilement les cœurs, & trouue par
tout des auditeurs. Ce Courier ayant cessé Monsieur le premier President
luy dit qu’il donnast son Discours par escrit à la Cour, & qu’elle
y respondroit succinctement. Paris il n’est plus temps de craindre, puis que tu trouues de la fidelité
dans tes ennemis. La sincerité de tes intentions attire l’Espagne
dans ton party. Releue tes esperances, & les porte iusques dans
le sein de ta victoire. Toute la terre veut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1108. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

sincerité de tes intentions attire l’Espagne
dans ton party. Releue tes esperances, & les porte iusques dans
le sein de ta victoire. Toute la terre veut prendre part à ta gloire, &
l’on voit tes ennemis t’offrir la paix pour venir vaincre auec toy. Tu
les as surmontez plutost par ta vertu que par tes armes. Conduis
tes desseins a la gloire de ton Roy, & celle de toutes les Nations : Et
toutes les Villes de la France marcheront sur tes pas. Voila desia cette genereuse Ville de Melun qui a sacrifié à sa Patrie sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1109. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

tes pas. Voila desia cette genereuse Ville de Melun qui a sacrifié à sa Patrie sa Garnison
infidelle, & s’est estroittement iointe auec toy par les mesmes chaisnes
dont elle a lié son traistre Gouuerneur. Voila la Victoire qui suit
tes desseins : Tes Generaux l’ont arrachée le dix-neufiesme Feurier
dans la Brie à tes ennemis. Enfin tu fais aduoüer à tout le monde
que tu merites d’auoir vn Roy, puis que ton sang est le glorieux prix
dont tu veux le rachepter.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1110. Anonyme. LE COVRIER EXTRAORDINAIRE, APPORTANT LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_827 ; cote locale : C_1_42. Texte édité par Site Admin le 2013-07-08 09:32:48.

tes pas. Voila desia cette genereuse Ville de Melun qui a sacrifié à sa Patrie sa Garnison
infidelle, & s’est estroittement iointe auec toy par les mesmes chaisnes
dont elle a lié son traistre Gouuerneur. Voila la Victoire qui suit
tes desseins : Tes Generaux l’ont arrachée le dix-neufiesme Feurier
dans la Brie à tes ennemis. Enfin tu fais aduoüer à tout le monde
que tu merites d’auoir vn Roy, puis que ton sang est le glorieux prix
dont tu veux le rachepter.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1111. Anonyme. LE COVRIER FRANÇOIS, APPORTANT TOVTES LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_01. le 2013-03-06 00:47:39.

les autres productions d'esprit. » Enfin après douze courses, la paix étant conclue, le "Courrier" dut rendre sa place à la "Gazette". Il fit pourtant une treizième course et en tenta même une quatorzième ; mais il fut saisi en allant chez l'imprimeur. Pour trouver les treize courses dont parle l'auteur du "Commerce des lettres rétabli", il faut compter le "Courrier extraordinaire", qui se place entre la cinquième et la sixième. Ce "Courrier" a été désavoué, il est vrai ; mais dans la sixième course, de l'imprimerie de Florimond Badier, qui pourrait bien être une

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1112. Anonyme. LE COVRIER FRANÇOIS, APPORTANT TOVTES LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_01. le 2013-03-06 00:47:39.

course, de l'imprimerie de Florimond Badier, qui pourrait bien être une contrefaçon. Il a été imprimé chez Rollin de La Haye, comme les douze courriers ordinaires ; il est de la même forme et du même style ; il rend compte du voyage des gens du roi à Saint-Germain après l'affaire du héraut et la comédie de l'envoyé espagnol, voyage dont le "Courrier françois" ne parle pas ; enfin la "Suite et douzième arrivée du Courrier françois" a été imprimée, la paix étant conclue, ainsi que le dit l'auteur du "Commerce des lettres rétabli", puisqu'il y est fait mention de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1113. Anonyme. LE COVRIER FRANÇOIS, APPORTANT TOVTES LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_01. le 2013-03-06 00:47:39.

d'autres encore, et une réimpression qui a été faite à Rouen par les imprimeurs ordinaires du roi "sur l'imprimé à Paris". En somme, le "Courrier françois" est peu intéressant ; et il n'est pas rare. Ce qu'on doit y chercher, ce sont des dates. Voici pourtant un fait qui mérite d'être recueilli : « Le samedi 20 février, les prévôt des marchands et échevins de la ville de Paris vinrent au parlement, pour avoir l'ordre de la procession générale, faite en commémoration de la réduction de Paris en l'obéissance de Henri IV. » J'en ai vu une édition in-12, "Jouxte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1114. Anonyme. LE COVRIER FRANÇOIS, APPORTANT TOVTES LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_01. le 2013-03-06 00:47:39.

et il n'est pas rare. Ce qu'on doit y chercher, ce sont des dates. Voici pourtant un fait qui mérite d'être recueilli : « Le samedi 20 février, les prévôt des marchands et échevins de la ville de Paris vinrent au parlement, pour avoir l'ordre de la procession générale, faite en commémoration de la réduction de Paris en l'obéissance de Henri IV. » J'en ai vu une édition in-12, "Jouxte la copie imprimée à Paris chez Rollin de La Haye", s. l. (Rouen), 1649. Les quatre premières Arrivées sont paginées de 1 à 48 ; ce qui autorise à croire qu'elles ont été

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1115. Anonyme. LE COVRIER FRANÇOIS, APPORTANT TOVTES LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_01. le 2013-03-06 00:47:39. *

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1116. Anonyme. LE COVRIER FRANÇOIS, APPORTANT TOVTES LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_01. le 2013-03-06 00:47:39. >

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1117. Anonyme. LE COVRIER FRANÇOIS, APPORTANT TOVTES LES... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 1 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_01. le 2013-03-06 00:47:39.

sçaurez donc que le Mardy cinquiesme
iour de Ianuier 1649. l’apresdinée, la Reyne &
le Cardinal Mazarin menerent le Roy au Palais
d’Orleans, où l’ayant laissé dans la Chambre de
Madame la Duchesse, qui estoit malade au lict,
ils furent dans l’appartement de Monseigneur le
Duc, où ils furent fort long-temps en Conference ; apres laquelle
ils vindrent reprendre le Roy dans la Chambre de Madame la
Duchesse, & s’en retournerent au Palais Royal. Le mesme soir le Prince de Condé fut chez le Mareschal de
Grandmont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1118. Anonyme. LE COVRRIER BOVRDELOIS, APPORTANT LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_1_44 (parties 1 à 3). Référence RIM : M0_811 ; cote locale : B_6_37. le 2013-02-09 09:44:59.

Le Regiment de nos Bourgeois est
retourné dans son poste de la Bastide, aprés
s’estre retiré de deuant le Chasteau de la
Brede, qui est à trois lieuës de cette Ville;
laquelle place gardée comme elle est par soixante
Hommes de pied, trente Caualiers,
& plusieurs Paysans, il a reconnu ne pouuoir
prendre sans canon, qu’on n’a pas voulu
faire conduire; le Baron à qui elle appartient,
& qui a esté blessé aux sorties qu’il
a faites, ayant promis d’estre neutre. Toute
cette Prouince soûpire pour la Paix, ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1119. Anonyme. LE COVRRIER BOVRDELOIS, APPORTANT LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_1_44 (parties 1 à 3). Référence RIM : M0_811 ; cote locale : B_6_37. le 2013-02-09 09:44:59.

a esté blessé aux sorties qu’il
a faites, ayant promis d’estre neutre. Toute
cette Prouince soûpire pour la Paix, ne souhaittant
rien tant que de voir qu’on la luy
presente asseurée; Toutes ses Villes, & particuliérement
cette Capitale, estant prestes
d’oublier tous les mauuais traitemens qu’elles
peuuent auoir receu de la Cour, & de
se preparer par toutes sortes de soumissions
à r’entrer dans les bonnes graces de sa Majesté.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1120. Anonyme. LE COVRRIER BOVRDELOIS, APPORTANT LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_1_44 (parties 1 à 3). Référence RIM : M0_811 ; cote locale : B_6_37. le 2013-02-09 09:44:59.

a esté blessé aux sorties qu’il
a faites, ayant promis d’estre neutre. Toute
cette Prouince soûpire pour la Paix, ne souhaittant
rien tant que de voir qu’on la luy
presente asseurée; Toutes ses Villes, & particuliérement
cette Capitale, estant prestes
d’oublier tous les mauuais traitemens qu’elles
peuuent auoir receu de la Cour, & de
se preparer par toutes sortes de soumissions
à r’entrer dans les bonnes graces de sa Majesté.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1121. Anonyme. LE COVRRIER BOVRDELOIS, APPORTANT LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_1_44 (parties 1 à 3). Référence RIM : M0_811 ; cote locale : B_6_37. le 2013-02-09 09:44:59.

a esté blessé aux sorties qu’il
a faites, ayant promis d’estre neutre. Toute
cette Prouince soûpire pour la Paix, ne souhaittant
rien tant que de voir qu’on la luy
presente asseurée; Toutes ses Villes, & particuliérement
cette Capitale, estant prestes
d’oublier tous les mauuais traitemens qu’elles
peuuent auoir receu de la Cour, & de
se preparer par toutes sortes de soumissions
à r’entrer dans les bonnes graces de sa Majesté.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1122. Anonyme. LE COVRRIER BOVRDELOIS, APPORTANT LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_1_44 (parties 1 à 3). Référence RIM : M0_811 ; cote locale : B_6_37. le 2013-02-09 09:44:59.

a esté blessé aux sorties qu’il
a faites, ayant promis d’estre neutre. Toute
cette Prouince soûpire pour la Paix, ne souhaittant
rien tant que de voir qu’on la luy
presente asseurée; Toutes ses Villes, & particuliérement
cette Capitale, estant prestes
d’oublier tous les mauuais traitemens qu’elles
peuuent auoir receu de la Cour, & de
se preparer par toutes sortes de soumissions
à r’entrer dans les bonnes graces de sa Majesté.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1123. Anonyme. LE COVRRIER BOVRDELOIS, APPORTANT LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_1_44 (parties 1 à 3). Référence RIM : M0_811 ; cote locale : B_6_37. le 2013-02-09 09:44:59.

a esté blessé aux sorties qu’il
a faites, ayant promis d’estre neutre. Toute
cette Prouince soûpire pour la Paix, ne souhaittant
rien tant que de voir qu’on la luy
presente asseurée; Toutes ses Villes, & particuliérement
cette Capitale, estant prestes
d’oublier tous les mauuais traitemens qu’elles
peuuent auoir receu de la Cour, & de
se preparer par toutes sortes de soumissions
à r’entrer dans les bonnes graces de sa Majesté.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1124. Anonyme. LE CROTESQVE CARESME-PRENANT DE IVLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_851 ; cote locale : C_1_51. le 2013-07-16 04:11:39.

plus qu’elle n’aduanceroit,
& celuy-là auance tousiours. Son Eminence. Hé bien ! mais est ce là tout ce que tu as à me
donner à manger ? I’apprehende tellement de trouuer
le poisson de ce Caresme, que ie ne prendray
plus rien qu’en tremblant. Caresme-prenant. Ie n’ay plus rien à vous donner, tout le reste m’est
desia pris, ie vais mettre ordre aux saulces. Son Eminence. Faits-les donc bien de haut goust, car ie n’en ay
guere.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1125. Anonyme. LE DECALOGVE ROMAIN. (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_868 ; cote locale : C_2_45. Texte édité par Site Admin le 2013-07-16 04:17:31.

COMMANDEMENT. Au Roy de France.  
Cher fils aisné de mon Eglise
Roy tres-Chrestien mon fauorys
Planté vostre Cour dans Paris,
Et redonnez luy la franchise,
Deliurez vos peuples soubsmis
De la main de leurs ennemis,
Rendez plus petites vos tailles,
Les subsides & les imposts,
Vos peuples qui sont mes oüailles
Meritent de viure en repos.  

II. COMMANDEMENT. A l’Empereur.  
Si par mes vœux & mes prieres
Vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1126. Anonyme. LE DESESPOIR DE IVLLE MAZARIN SVR... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Voir aussi B_8_59. Référence RIM : M0_1061 ; cote locale : B_13_39. le 2013-07-16 11:08:48.

LE
DESESPOIR
DE IVLLE
MAZARIN
SVR L’ARRIVÉE DV DVC
Charle en France.

M. DC. LII. LE
DESESPOIR
DE
IVLLE MAZARIN.
SVR L’ARRIVEE DV DVC
Charle en France. Comme dit l’Ancien Prouerbe, qui a bien
commencé a desia presque paracheué
son ouurage; Voicy desia vn bon commencement
pour Messieurs les Princes pourueu
qu’ils continuent les affaires iront bien, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1127. Anonyme. LE DESESPOIR DE IVLLE MAZARIN SVR... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Voir aussi B_8_59. Référence RIM : M0_1061 ; cote locale : B_13_39. le 2013-07-16 11:08:48.

& aydez
a chasser celuy qui empesche les viures, qui
brusle nos Villes, qui rauage vostre Campagne,
profane nos Temples qui empesche le
Trafique de la Capitale de l’Europe, & qui
est cause que tant de pauure monde souffre
tant, enfin toute la pauure France n’en peut
plus si Dieu ne l’assiste, i’espere que par son
secours nous viendrons about de nos desseins
pourueu que nos Armes poursuiuent tousjours
auec autant de bon-heur comme elles
ont fait iusques icy.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1128. Anonyme. LE DESESPOIR DE IVLLE MAZARIN SVR... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Voir aussi B_8_59. Référence RIM : M0_1061 ; cote locale : B_13_39. le 2013-07-16 11:08:48.

& aydez
a chasser celuy qui empesche les viures, qui
brusle nos Villes, qui rauage vostre Campagne,
profane nos Temples qui empesche le
Trafique de la Capitale de l’Europe, & qui
est cause que tant de pauure monde souffre
tant, enfin toute la pauure France n’en peut
plus si Dieu ne l’assiste, i’espere que par son
secours nous viendrons about de nos desseins
pourueu que nos Armes poursuiuent tousjours
auec autant de bon-heur comme elles
ont fait iusques icy.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1129. Anonyme. LE DIOGENE FRANÇOIS, OV L’HOMME D’ESTAT... (1652) chez Poncet (Jacques) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1097 ; cote locale : B_20_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-17 08:44:44.

2013-07-17 08:44:44

français

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1130. Anonyme. LE DIOGENE FRANÇOIS, OV L’HOMME D’ESTAT... (1652) chez Poncet (Jacques) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1097 ; cote locale : B_20_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-17 08:44:44.

LE
DIOGENE
FRANÇOIS,
OV L’HOMME
D’ESTAT
A LA FRANCE
SOVSPIRANTE.

A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1131. Anonyme. LE DVEIL DE PARIS SVR L’ELOIGNEMENT du... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Le titre est imprimé avec l'orthographe "DVEIL".. Référence RIM : M0_1064 ; cote locale : C_2_54. le 2013-07-20 09:40:57.

vn long orage :
Majestüeux Vainqueur d’Aigles & de Lyons,
Viens arrester mes maux & mes afflictions :
Et quoy qu’on m’ait renduë à tes yeux criminelle,
Crois que iamais Paris ne te fut infidelle.
Crois plutost qu’il n’est point de peuple sous tes loi
Qui soit plus que le mien amoureux de ses Roys,
Sur tous de toy, Grand Roy, que la perseuerance
De mes vœux enflamez & plains de confiance
M’obtint comme vn beau don de ces Diuines Mains
Qui reglent dans le Ciel le destin des humains.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1132. Anonyme. LE FESTIN BVRLESQVE DV FOVRBE OV LA... (1649) chez Musnier (André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1376 ; cote locale : C_5_7. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-20 10:19:41.

LE
FESTIN
BVRLESQVE DV FOVRBE
OV LA
MICARESME
DES

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1133. Anonyme. LE FILS DE L’IMPVDIQVE ; ET LE PERFIDE... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_60. Référence RIM : M0_1394 ; cote locale : C_5_10. le 2013-07-20 11:33:33.

  Le Roy tres-Chrestien Louys XIII. estant mort, & l’eminentissime Cardinal de Richelieu, il estima qu’il n’y deuoit
auoir personne qui ne fléchist soubs sa loy tyrannique,
pour laquelle establir il se couurit de la peau de brebis, afin
de gaigner l’affectiõ de la Reyne, & des Princes ; ce qui luy
succeda si bien, qu’en peu de temps il s’acquit vn tel empire
& authorité, qu’il ne se trouuoit personne mesme d’entre
les principaux du Royaume, qui eust ose entreprendre de
s’opposer à ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1134. Anonyme. LE FLAMBEAV D’ESTAT, AVEC LEQVEL TOVS LES... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1397 ; cote locale : B_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-20 11:39:58.

trop cruelles, pourueu
que cette clemence ne soit pas plus dangereuse
que la cruauté, comme celle qu’on exerceroit en
la personne de Mazarin, si on luy pardonnoit
ses crimes ; veu que c’est estre bien plus cruel de
ne pas punir vn tyran si funeste à l’Estat, que de
souffrir qu’il exerce ses tyrannies sur toute sorte
de personnes. C’est pour cela, preferablement
à toute autre chose, que les Arrests d’vn si auguste
Parlement que celuy de Paris, doiuent estre
inuiolables, quand ce ne seroit que pour deliurer
nostre pauure

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1135. Anonyme. LE FLEAV DE L’ESPRIT DE DIEV, SVR LES... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1399 ; cote locale : B_10_29. le 2013-07-20 11:51:37.

leurs demeures, & en toutes leurs
generations : si il veut que quand ils moissonneront
les terres qui sont à eux, qu’ils ne scient pas
tout & qu’ils en laissent vne partie pour les estrãgers
& pour les pauures.   Les Leuites qui estoient les veritables Prestres
dediez au seruice de Dieu, n’auoient point
de possession, parce que cet adorable Seigneur
estoit leur veritable heritage. On leur donnoit
seulement les sacrifices & les oblations des Hosties
& des victimes, pour leur subsistance. Ezechias
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1136. Anonyme. LE FORT ET PVISSANT BOVCLIER DV PARLEMENT,... (1649) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Datée, au colophon, du 23 mars 1649.. Référence RIM : M0_1402 ; cote locale : A_3_64. le 2013-07-20 16:50:53.

le restablissement de leur liberté
que celuy de vostre puissance, ils ont eu plus de veuë des interests de
vostre sacrée Personne que de tout ce qu’ils pouuoient souhaiter
pour leur égard, puis qu’ils ont tout hazardé leurs biens, leur repos,
leurs charges, leur liberté, leur vie, & tout ce que l’on peut dire pour
le soustien & la protection de vostre authorité, dont ils esperent que
vostre Maiesté conseruera vne eternelle reconnoissance.  

FIN. Du 23. Mars.
1649.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1137. Anonyme. LE FOVDROYEMENT DES GEANS MAZARINISTES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_61a, B_20_12 et C_5_12. Référence RIM : M0_1404 ; cote locale : B_13_48. le 2013-07-20 17:00:07.

faire le Gouuerneur,
& que Iules, de qui vous auez depuis si inconsiderément
pris les interests, vous en empescha auec violence,
aymant mieux d’y establir vn sien confident, qui venoit n’aguere
de faire prendre Courtray à l’Archiduc Leopold, que
de vous rendre iouyssant d’vn honneur que vous auiez si bien
merité? Qu’est deuenu vostre sentiment, auez vous degeneré
à l’illustre sang des Colignys, qui ont tousiours esté les
ennemis ouuerts des Tyrans? Ne deuiez-vous pas vous representer
que si à vne bataille en France

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1138. Anonyme. LE FOVDROYEMENT DES GEANS MAZARINISTES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_61a, B_20_12 et C_5_12. Référence RIM : M0_1404 ; cote locale : B_13_48. le 2013-07-20 17:00:07.

& magnanime de
Clanleu, est bien plus glorieux que le vostre! il est mort les
armes à la main, en combatant valeureusement pour conseruer le Poste de Charenton, que nos Generaux auoient confié
à sa fidelité, & à sa grande experience. Son courage inuincible
a refusé le quartier que vous luy auez voulu donner,
aymant mieux mourir courageusement pour le seruice de
son Roy, & de sa Patrie, que de se rendre laschement aux
ennemis de l’vn & de l’autre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1139. Anonyme. LE FOVDROYEMENT DES GEANS MAZARINISTES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_61a, B_20_12 et C_5_12. Référence RIM : M0_1404 ; cote locale : B_13_48. le 2013-07-20 17:00:07.

& magnanime de
Clanleu, est bien plus glorieux que le vostre! il est mort les
armes à la main, en combatant valeureusement pour conseruer le Poste de Charenton, que nos Generaux auoient confié
à sa fidelité, & à sa grande experience. Son courage inuincible
a refusé le quartier que vous luy auez voulu donner,
aymant mieux mourir courageusement pour le seruice de
son Roy, & de sa Patrie, que de se rendre laschement aux
ennemis de l’vn & de l’autre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1140. Anonyme. LE FOVDROYEMENT DES GEANS MAZARINISTES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_61a, B_20_12 et C_5_12. Référence RIM : M0_1404 ; cote locale : B_13_48. le 2013-07-20 17:00:07.

& magnanime de
Clanleu, est bien plus glorieux que le vostre! il est mort les
armes à la main, en combatant valeureusement pour conseruer le Poste de Charenton, que nos Generaux auoient confié
à sa fidelité, & à sa grande experience. Son courage inuincible
a refusé le quartier que vous luy auez voulu donner,
aymant mieux mourir courageusement pour le seruice de
son Roy, & de sa Patrie, que de se rendre laschement aux
ennemis de l’vn & de l’autre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1141. Anonyme. LE FOVDROYEMENT DES GEANS MAZARINISTES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_61a, B_20_12 et C_5_12. Référence RIM : M0_1404 ; cote locale : B_13_48. le 2013-07-20 17:00:07.

& magnanime de
Clanleu, est bien plus glorieux que le vostre! il est mort les
armes à la main, en combatant valeureusement pour conseruer le Poste de Charenton, que nos Generaux auoient confié
à sa fidelité, & à sa grande experience. Son courage inuincible
a refusé le quartier que vous luy auez voulu donner,
aymant mieux mourir courageusement pour le seruice de
son Roy, & de sa Patrie, que de se rendre laschement aux
ennemis de l’vn & de l’autre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1142. Anonyme. LE FOVDROYEMENT DES GEANS MAZARINISTES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_61a, B_20_12 et C_5_12. Référence RIM : M0_1404 ; cote locale : B_13_48. le 2013-07-20 17:00:07.

& magnanime de
Clanleu, est bien plus glorieux que le vostre! il est mort les
armes à la main, en combatant valeureusement pour conseruer le Poste de Charenton, que nos Generaux auoient confié
à sa fidelité, & à sa grande experience. Son courage inuincible
a refusé le quartier que vous luy auez voulu donner,
aymant mieux mourir courageusement pour le seruice de
son Roy, & de sa Patrie, que de se rendre laschement aux
ennemis de l’vn & de l’autre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1143. Anonyme. LE FRANÇOIS AFFECTIONNÉ à sa patrie. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_4_18. Référence RIM : M0_1409 ; cote locale : C_4_20. le 2013-07-20 17:24:49.

qui vous presse,
Soustenez tousiours les beaux lys,
Aimez sans fin Louys & luy faites caresse,
Et vos maux seront abolis.    
Ouurez vos tours & vos rempars
Pour receuoir de toutes parts
Et regaler chez vous les Princes & la Reyne,
Mais fermez-les bien vistement
Quand ce monstre qui les entraine
Voudra porter ses pas en vostre apartement.    
Ayant chez nous nostre ennemy
Nous sommes vaincus à demy,
Pour donc vous maintenir mettez-vous en deffence,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1144. Anonyme. LE FRANÇOIS DES-ABVSÉ, MONSTRANT LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1410 ; cote locale : B_16_55. le 2013-07-20 17:30:42.

que par delices & voluptez, qui corrompent
les plus excellentes natures, si bien que châcun
ayant besoin de trop de bien pour fournir aux superfluitez
de sa dépense, on n’y void plus que rapines & exactions,
faueurs & iniustices, & les ieunes gens sy gastent
& effeminent à tel poinct, que souuent ils sont perdus de
corps & de mœurs auant qu’ils ayent atteint l’âge de
vingt ans ; d’où vient qu’on ne void plus en eux cette
vigueur & dexterité qui les rendoit capables de
tous exercices &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1145. Anonyme. LE FVNESTE HOC DE IVLES MAZARIN. (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre, informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_3_59 et C_4_33. Référence RIM : M0_1457 ; cote locale : B_13_63b. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-24 08:16:05.


Cela nous est Hoc Mazarin.    
Dans vn iour de réjouyssance,
Ou chacun cryoit le Roy boit;
Mazarin, dans la peur préuoit
Qu’on diminuëra sa puissance,
Si bien qu’en faueur de la nuit,
Il fit sortir à petit bruit
Le Roy, nostre Reyne Regente,
Pour les mener à Saint Germain;
Mais que bien-tost tu t’en repente,
Cela nous est Hoc Mazarin.    
Nostre Conty, si vostre frere
Tient le party de ce voleur,
Nous opposons vostre valeur,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1146. Anonyme. LE FVNESTE HOC DE IVLES MAZARIN. (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre, informations éditoriales au colophon. Voir aussi B_13_63b et C_4_33. Référence RIM : M0_1457 ; cote locale : A_3_59. Texte édité par Site Admin le 2013-07-24 08:14:32.

Hoc Mazarin.    
Dans vn jour de réjouyssance,
Ou chacun cryoit le Roy-boit;
Mazarin, dans la peur, prévoit
Qu’on diminuëra sa puissance,
Si bien qu’en faveur de la nuit,
Il fist sortir à petit bruit
Le Roy, nostre Reyne Regente,
Pour les mener â Saint Germain;
Mais que bien-tost tu t’en repente,
Cela nous est Hoc Mazarin.    
Nostre Conty, si vostre frere
Tient le party de ce volleur,
Nous opposons vostre valeur,
Sous qui toute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1147. Anonyme. LE GEANT SICILIEN TERRASSÉ PAR LES BONS... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi A_3_70. Référence RIM : M0_1473 ; cote locale : C_5_26. le 2013-07-24 16:05:37.

cours qui enseignoient à regler les mœurs. De sorte qu’on les a tousiours estimé
les plus necessaires pour la conuersation de la vie :
Plusieurs grands personnages de l’antiquité nous les
ont laissées comme des thresors qu’on ne doit point
mespriser, & i’ose dire en quelque façon qu’ils ont
prophetisé dans quelques rencontres par le succez de
ce qu’ils auoient veu de leur temps, ou de ceux qui les
auoient precedez. Lors qu’ils nous ont laissé par écrit
qu’il s’estoit trouué des Geans auec tant d’audace

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1148. Anonyme. LE GENEREVX PRINCE AVX PARISIENS, DE MOVRIR... (1652) chez Langevin (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1483 ; cote locale : B_13_41. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-07-24 16:34:55.

la force,
vous vainquent par l’artifice & la trahison. Affin que
le Cardinal Mazarin demeure, apres auoir minuté
le sac de Paris, apres nous auoir mis aux termes de
nous faire perir tous d’vn seul coup. Il pretend y reuenir
plus glorieux & triomphant que iamais. Que
diront les Nations estrangers? Que dira toute l’Europe:
Il ose bien auoir cette audace apres y auoir
Commis vne si grande infidelité, qui a minuté & minutte
encore à present ton sac & ta ruyne, & qui n’a
n’y Dieu n’y Religion, & tient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1149. Anonyme. LE GOVVERNEMENT DE L’ESTAT PRESENT, Où... (1652) chez [s. n.] à Paris , 13 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_27. Référence RIM : M0_1502 ; cote locale : B_13_32. le 2013-07-27 15:53:31.

semblable à celle d’vn badin,
Et si son pere n’estoit doux,
Il en pourroit estre jaloux ;
Sa femme apprend d’vn bon Stoïque
La naturelle politique,
Est que tout vice estant égal
L’adultere est vn petit mal :
Mais pour punir cette coquette
Il luy rend ce qu’elle luy preste.
Si tu demandes des Herauts
Qui nous deliurent de nos maux,
Les Brezay & les Meslerayes
Sont les Medecins de nos playes ?
Si tu veux des foudres de Mars
Qui seruent de viuans rempars,
Coeslin dans la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1150. Anonyme. LE GRAND BREVIAIRE DE MAZARIN, REFORMÉ A... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1505 ; cote locale : A_3_16. le 2013-07-27 16:26:20.

qu’il dise son Breuiaire à la Romaine, le
sien ne vaut plus rien, depuis que Nosseigneurs de
Parlement en ont leué la couuerture, qui estoit
l’authorité Royale, adieu donc Mazarin, puisque
tu as acheué ton office, va reuoir l’Italie, car la
commemoration de tes Confesseurs les Partisans
est inutile, & celle des Martyrs François qui demandent
vengeance à Dieu, te doit faire mourir
de regret, si tu n’ayme mieux perdre la vie sur vn
eschassaut. Vade non vale.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1151. Anonyme. LE GRAND COMBAT DV PARLEMENT, ET DV CONSEIL... (1652) chez Ricard (Le Bossu) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1506 ; cote locale : B_10_15. le 2013-07-27 16:32:24.

chancelante sans en tirer d’autre aduantage que la
gloire de l’auoir fait, & que dans cette occasion mesme
il n’y a que l’interest public qui l’a engagé, il
seroit inutile de rechercher des exemples de cette verité
dans les siecle passé, il ne faut que faire vn petit
retour sur nous mesmes pour descouurir le Couronnement
de la tirannie, & comme l’on a rauagé tout
le Royaume, & fait changer de nom, & de titre aux
François, tant ialoux de leur liberté.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1152. Anonyme. LE GRAND GERSAY BATTV, OV LA CANNE DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1510 ; cote locale : C_4_25. le 2013-07-28 15:58:01.

menasse
Il change leur tiedeur en glace.
Voicy, dit-il, ces grands Heros
Qui parmy les verres & les pots
Et dans l’attaque des bouteilles,
Font tous les iours tant de merueilles.
Voicy ces faiseurs de discours
Qui s’entretiennent tous les iours
Au despens de ma renommée
Qu’ils ont fletrie & diffamée,
(Au moins & chacun l’entent bien
De paroles & de dessein.)
Car chacun aussi doit bien croire
Que d’effet nul ne le peut faire.
Or sus qu’elle est vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1153. Anonyme. LE GRAND GERSAY BATTV, OV LA CANNE DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1510 ; cote locale : C_4_25. le 2013-07-28 15:58:01.

suiue encor pour le combatre,
Ainsi reuiens de tes deserts
Gersay c’est du temps que tu perds,
Si ton accident te tourmente
Il n’est rien là qui te contente.
Beaufort est dedans sa maison
Il vit en Prince auec raison ;
Il ne songe plus à l’outrage
Qu’à vengé son noble courage ;
Mais il demeure au plein pouuoir
Si tu desire de le voir ;
De faire encor agir la canne
Adieu Gersay, T. N. Q. A.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1154. Anonyme. LE GRAND GERSAY BATTV, OV LA CANNE DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1510 ; cote locale : C_4_25. le 2013-07-28 15:58:01.

suiue encor pour le combatre,
Ainsi reuiens de tes deserts
Gersay c’est du temps que tu perds,
Si ton accident te tourmente
Il n’est rien là qui te contente.
Beaufort est dedans sa maison
Il vit en Prince auec raison ;
Il ne songe plus à l’outrage
Qu’à vengé son noble courage ;
Mais il demeure au plein pouuoir
Si tu desire de le voir ;
De faire encor agir la canne
Adieu Gersay, T. N. Q. A.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1155. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

ceste douceur accoustumée,
qui l’avoit rendu un peu auparauant
si moderé en leur endroit; il ne ueut
plus estre leur azile s’ils ne sont parfaitement
soúmis à l’authorité Royalle; il mesprise l’amitié
d’vn peuple qui luy resiste & qui fait
des iugemens temeraires de ses intentions, &
préferant les interests de l’Estat à ceste affection
vulgaire, il ne ueut agir que pour son
Roy, & les ueut obliger à faire le mesme: Ses
menaces qui portent le coup avec elles, furent
suiuies de quelques effets rigoureux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1156. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

siécles passez ont pû laisser à la posterité:
mais il en a encor donné de si rares
que ceux des siécles à uenir pourront se rendre
les plus redoutables de leurs temps s’ils
suivent ses glorieuses traces; Les traits de sa
prudence ne feront pas moins de sages Ministres;
mais que l’on en treuve quelqu’un
qui soit aussi uaillant que luy & aussi sçavant
Politique tout ensemble, c’est ce que
la posterité n’oseroit se promettre, & ie croy
qu’en ce point il est jnimitable, dans ce degré
éminent de perfection,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1157. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

desormais à l’instabilité, apres avoir soûmis
toutes les puissances à une seule, & avoir
fait triompher l’authorité Royalle par ses
glorieuses conquestes; on peut dire que
pour rendre la Monarchie florissante &
par la Guerre & par la Paix sa personne
estoit absolument necessaire, & que celuy
que l’on peut nommer le prince par excellence
devoit treuver ce plus haut point de
Politique qui consiste à mettre l’Estat au
pouvoir d’estre florissant dans la Paix, &
de se conserver cét éclat qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1158. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

Enfin cette grande Ville a
fait connoistre qu’elle n’avoit point de
passion plus forte que celle de revoir son
jeune Roy & sa Majesté Regente, & c’est
pour leur arriuée qu’elle reserue la meilleure
partie de sa joye & de ses applaudissements.p>
Ainsi les maux les plus uiolents font
naistre assez souvent les plus grands delices,
& il faut quelque-fois vser de rigueur
pour donner la possession d’un bien
inestimable, le mal que fait souffrir le
remede porte avec soy la guerison de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1159. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

avec soy la guerison de la
partie offensée, le repos du public ne se
doit point retarder par la crainte de causer
quelques maux particuliers qui treuvent
leur fin dans ce bon-heur general,
& les desordres ne sont iamais grands
qui laissent le bon ordre en leur place;
la Guerre qui fait des malheureux ne promet
pas moins que la felicité de la Paix.
Enfin toutes les choses regardent le point
du bonheur & elles n’ont besoin que de
conduitte pour y arriver: personne ne
doute plus que les affaires de la France
sous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1160. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1161. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1162. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1163. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1164. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1165. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1166. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1167. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1168. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1169. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1170. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1171. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1172. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1173. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1174. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1175. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1176. Anonyme. LE GVERRIER POLITIQVE; DISCOVRS QVI POVRRA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1532 ; cote locale : A_3_74. le 2013-08-10 05:11:24.

doute plus que les affaires de la France
sous la conduitte de nos Guerriers politiques
ne treuvent un succez heureux, &
que cette Monarchie ne soit toújours florissante,
mesme dans les plus doux charmes
d’une Paix Generale puisqu’elle à
pû contraindre ses ennemis à luy demander
ce bien apres qu’ils ont reconnu qu’elle estoit jnvincible sous l’authorité d’un
Monarque qui peut conter les années
de son regne par ses glorieuses conquestes.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1177. Anonyme. LE GVIDE AV CHEMIN DE LA LIBERTÉ FAISANT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Pièce 27 sur les 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1534 ; cote locale : B_3_23. le 2013-08-10 06:30:50. , & du depuis la France
n’a veu qu’vne suite continue le de mal heurs.
La prison de François premier acheua de ruiner le
Royaume, & cette ruine s’est continuée par les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1178. Anonyme. LE GVIDE AV CHEMIN DE LA LIBERTÉ FAISANT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Pièce 27 sur les 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1534 ; cote locale : B_3_23. le 2013-08-10 06:30:50.

vn autre particulier. Aussi tout le general a vn
droict encore plus grand de se defaire de ceux
qui destruisent la societé ciuile. Nous auons des
exemples non seulement de plusieurs grands
hommes, lesquels apres auoir fait tous leurs efforts
pour deffendre leur liberté & celle de leur
Patrie, ont mieux aymé perdre le iour que de tenir
leur vie & leurs dignitez des Tyrans; mais encore
des Villes & des Nations entieres ont mieux
aymé s’enseuelir dans leur ruines que de suruiure
à leur liberté. Mais il semble que nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1179. Anonyme. LE GVIDE AV CHEMIN DE LA LIBERTÉ FAISANT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Pièce 27 sur les 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1534 ; cote locale : B_3_23. le 2013-08-10 06:30:50.

de la maintenir,
& c’est le maior natu que la Loy ordonne:
car la mesme raison qui en exclud les femmes en
doit exclurre ceux qui ont la raison plus imbecille
que les femmes.   Ceux qui ont delaré les Roys Majeurs à l’aage
de treize ans, ont esté bons œconomes, mais
mauuais Politiques. Pour disposer d’vn heritage
de trois sols, il faut auoir atteint l’aage de vingt-cinq
ans, & pour gouuerner vn Royaume, il ne
faut que quatorze. Comme si tous les Roys
estoient des Salomons, ou que l’on se doiue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1180. Anonyme. LE IVDICIEVX REFVS DV PARLEMENT DE DONNER... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1766 ; cote locale : E_1_27. le 2013-08-30 10:22:12.

deffendons & que tu oppresses : C’est la
cause de Dieu, puis que nostre Roy est le Fils Aisné de son Eglise, & qu’il peut estre veritablement
appellé le Present du Ciel, enuoyé dans nos
iours pour rendre la France plus heureuse qu’elle
n’a esté depuis trente années, elle ne peut neantmoins
esperer cette felicité, qu’en continuant le
genereux dessein qu’elle a de demander ta teste,
puisque le commencement de son bon-heur dépend
de faire vn sacrifice de ton corps infame,
par vn supplice égal à ta

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1181. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1182. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1183. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1184. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1185. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1186. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1187. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1188. Anonyme. LE LYS FLEVRISSANT CVLTIVE PAR LA PAIX. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_3_105. Référence RIM : M0_2337 ; cote locale : A_5_22. le 2013-09-03 23:07:23.

souffre plus qu’elle s’absente
de chez toy, puis cét esloignement seroit le plus
grãd de tes malheurs. Frãce rend mille actions de grace
à tes Anges Tutelaires, & souuiens toy que tu n’as
point de Heros dont la valeur ne soit égalle à celle des
anciens triomphateurs. Les Hydres (s’il s’en trouue)
seront étoufées par les bras de tes Hercules, & tu
peux reposer en paix à l’ombre de leurs Palmes.   Cumvictor arma posuit, & victũ, decet
Deponere odia.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1189. Anonyme. LE MANIFESTE CIRCVLAIRE DE MONSEIGNEVR LE... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_7_2. Référence RIM : M0_2352 ; cote locale : B_6_11. le 2013-09-03 23:40:18.

Il arriua qu’ils eurent assez d’artifice pour
m’imputer des desseins particuliers, que ie desguisois
seulement de l’apparence trompeuse de ce
beau pretexte ; & cette imposture se trouuant
mal heureusement secondée par la trop grande
credulité de la Reyne, qui d’ailleurs auoit tousiours
regardé le bannissement du Mazarin, comme
vn attentat de la fraude sur les droits absolus
de l’authorité Souueraine, ils ne manquerent pas
de la faire hautement esclater dans l’Estat, auec
tous les plus beaux desguisemens dont ils se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1190. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA NOBLESSE DE NORMANDIE PAR... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2356 ; cote locale : C_12_30. le 2013-09-04 00:02:09.

Monarque laquelle nostre
malheur commun nous fait disputer à cet
Estranger, il est certain que sa Majesté prendra
cette querelle comme tres aduantageuse pour
luy quand mesme elle auroit dessein de ne se
point declarer pour nous. Aussi le Ciel s’est manifestement declaré pour le party le plus iuste. Et comme Dieu est
le protecteur des Roys & l’ennemy des Tyrans
aussi a il desja tesmoigné qu’il combartoit pour
les Princes, leur ayant donné nonobstant le
nombre des ennemis & l’aduantage des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1191. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

reputation à l’Estat en ce peu de temps, que n’auoit
fait tous les efforts qui auoient esté faits
depuis la declaration de la guerre : Et certes
tous ces grands progrez ont plustost esté vne
marque de nostre bonne conduite, & du bon
conseil que nous auions choisi, que l’effect des
forces qui nous eussent esté laissees par le feu
Roy : estant certain que la dissipation & le desordre
des Finances (qui sont les nerfs de la
guerre) estoient lors de nostre entrée au gouuernement dans le plus fort de leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1192. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

mais aussi ont donné vn
grand poids aux affaires des alliez de la Couronne,
& par vn dernier bon-heur ont enfanté
la paix d’Allemagne, d’autant plus aduantageuse
à l’Estat, que par le moyen d’icelle, toutes
les places de çà & de là le Rhin ont es mises à
couuert, & auroient grandement contribué à
la paix generale, & au repos de la Chrestiente
si la continuation d’iceux n’eust point esté interrompuë
par l’ambition de ceux à qui la longueur
de nostre Regence estoit ennuyeuse, lesquels
sur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1193. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

de ceux à qui la longueur
de nostre Regence estoit ennuyeuse, lesquels
sur les dernieres années d’icelle, au lieu de
nous donner moyen de la paracheuer aussi heureusement
qu’elle auoit esté commencée,
prirent resolution de nous chocquer ouuertement,
ensemble l’authorité Royale, qui estoit
deposée en nos mains par vne declamation publique
contre nostre conduite, & celle du Cardinal
Mazarin, auquel nous auions confie le
principal maniment des affaires, bien que nostre rang & les soins continuels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1194. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

accompagnees d’vn tel progrez, que la victoire les a suiuies par
tout, les bords de la Charente, tant par la leuee
du siege de Congnac, que les diuers combats
remportez sur le party contraire, rendans vn
tesmoignage asseuré de la Iustice des armes du
Roy, nous auons iugé qu’il estoit temps de faire
valoir ces aduantages, en faisant rappeller
par le Roy, ledit Cardinal Mazarin, ce qu’ayant
esté fait, il seroit, suiuant les ordres à luy donnez,
entré dans ce Royaume, où il est maintenant,
accompagné des troupes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1195. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

nous entreprenons aujourd’huy de reparer
le tort que l’on nous à fait. Et pour y paruenir, il suffira de considerer en
premier lieu, que quand l’on s’est opposé à nos
volontez, on à tousiours pris le pretexte dudit
Cardinal Mazarin. Consequamment nous
sommes d’autant plus obligez de le faire retourner,
que malgré nous on la fait esloigner, autrement
seroit vne marque esuidente de foiblesse (en vn temps ou il conuient monstrer des
forces) & de plus ceder à la passion & à la
violence de ceux qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1196. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

criminels de leze Majesté, puisque
les volontez du Roy doiuent estre receuës
aueuglement de tous ses sujets, sans exception
de qui que ce soit. En troisiesme lieu, ne sert d’alleguer que
le retour de ce Ministre est contreuenir aux
Declarations données sur la seureté de son
esloignement, puis qu’elles sont du temps de
la Minorité, & qu’aujourd’huy le Roy estant
Majeur, iugeant comme il fait le retour dudit Cardinal necessaire pour le bien de son
Estat, peut reuoquer lesdites Declarations
& en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1197. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

forte à ceux du party contraire, qui soubs pretexte
de maintenir l’athorité du Roy,
voudroient limiter son pouuoir, en empeschant
l’effect de ses volontez : Ioint la protestation que nous faisons, que dés le
moment que le Roy sera satisfait par le
retour paysible dudit Cardinal, nous n’employerons
nos soins à autre chose que
pour procurer la paix à l’Estat, le repos à la
Chrestienté & le soulagement des peuples.  

Chez SALOMON DE LA FOSSE,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1198. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

forte à ceux du party contraire, qui soubs pretexte
de maintenir l’athorité du Roy,
voudroient limiter son pouuoir, en empeschant
l’effect de ses volontez : Ioint la protestation que nous faisons, que dés le
moment que le Roy sera satisfait par le
retour paysible dudit Cardinal, nous n’employerons
nos soins à autre chose que
pour procurer la paix à l’Estat, le repos à la
Chrestienté & le soulagement des peuples.  

Chez SALOMON DE LA FOSSE,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1199. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

forte à ceux du party contraire, qui soubs pretexte
de maintenir l’athorité du Roy,
voudroient limiter son pouuoir, en empeschant
l’effect de ses volontez : Ioint la protestation que nous faisons, que dés le
moment que le Roy sera satisfait par le
retour paysible dudit Cardinal, nous n’employerons
nos soins à autre chose que
pour procurer la paix à l’Estat, le repos à la
Chrestienté & le soulagement des peuples.  

Chez SALOMON DE LA FOSSE,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1200. Anonyme. LE MANIFESTE DE LA REYNE, SVR LE RETOVR DV... (1652) chez Lafosse (Salomon de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est mentionné au colophon. Sans portrait d'Anne d'Autriche. Voir aussi C_12_28. Référence RIM : M0_2359 ; cote locale : B_4_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-04 17:14:01.

forte à ceux du party contraire, qui soubs pretexte
de maintenir l’athorité du Roy,
voudroient limiter son pouuoir, en empeschant
l’effect de ses volontez : Ioint la protestation que nous faisons, que dés le
moment que le Roy sera satisfait par le
retour paysible dudit Cardinal, nous n’employerons
nos soins à autre chose que
pour procurer la paix à l’Estat, le repos à la
Chrestienté & le soulagement des peuples.  

Chez SALOMON DE LA FOSSE,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Premier 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 Dernier