[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(1712 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Cheuaux" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1501. Pardieu d'Auremesnil, F. de... . LETTRE DE MONSIEVR D’AVREMESNIL Chef de la... (1649 [?]) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signée et datée du 21 mars 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_1974 ; cote locale : A_5_18. le 2014-05-25 15:47:01.

des Peuples, & principalement pour
les Parisiens & leurs voisins; ausquels vous
concourez auec le secours qu’ils ont receu
de sa Prouidence.   I’ay receu la vostre, par laquelle vous m’asseurez
que vous auez aux enuirons de Roüen
deux mille Cheuaux, cinq mille fantassins:
Ie vous enuoye cent cinquante Caualiers en
bon esquipage, tres-nobles, conduits par
Messire Philippes de Barrois, Sieur de la
Coursannalle, & Maubisson, petit fils du
descendant & courageux Guillaume de Barrois,
lequel gaigna la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1502. Pardieu d'Auremesnil, F. de... . LETTRE DE MONSIEVR D’AVREMESNIL Chef de la... (1649 [?]) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signée et datée du 21 mars 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_1974 ; cote locale : A_5_18. le 2014-05-25 15:47:01.

Bourding
pour la deffense de Henry quatriesme pendant
la Ligue, lequel luy & ses compagnons
ne respirent que l’honneur de vous suiure
sans estre à charge à personne. I’ay appris par
la derniere du Sieur de Croissy, que vous
auez de la basse Normandie mille Cheuaux, deux mille Fantassins, conduits par le Sieur
de Chamboy & le Comte de Croissi, trois
mille hommes du Sieur de Matignon, Baron
des Essarts deux mille, le Sieur de Cosmenil
Mestre de Camp des Regimens de Caualerie,
deux cens Cheuaux & cinq

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1503. Pardieu d'Auremesnil, F. de... . LETTRE DE MONSIEVR D’AVREMESNIL Chef de la... (1649 [?]) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signée et datée du 21 mars 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_1974 ; cote locale : A_5_18. le 2014-05-25 15:47:01.

basse Normandie mille Cheuaux, deux mille Fantassins, conduits par le Sieur
de Chamboy & le Comte de Croissi, trois
mille hommes du Sieur de Matignon, Baron
des Essarts deux mille, le Sieur de Cosmenil
Mestre de Camp des Regimens de Caualerie,
deux cens Cheuaux & cinq cens hommes de
pied, estant de present à Evreux.   Monseigneur il y a encor deux mille nobles
volontaires dans le Païs de Caux, qui
ne respirent que vostre ordre: de plus, nous
auons six mille hommes descendus du vingtiesme
de ce mois aux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1504. Peccot-Quanesi [signé]. LETTRE D’VN RELIGIEVX A MONSIEVR L’ABBÉ... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français, latin. Signature au colophon. Voir aussi C_3_78 et E_1_61. Référence RIM : M0_1893 ; cote locale : A_5_83. le 2014-05-24 02:34:02.

en seruant pour surprendre les bons esprits, & piper les
foibles. Si Mazarin par le nombre affreux des liures qui composent
sa Bibliotheque, s’efforce de passer pour quelque sçauant
Politique & quelque grand homme d’Estat, bien qu’il
ne soit qu’vn grand cheual propre pour l’étable; Vous affectez
de n’en point auoir, afin de paroistre comme ignorant,
& faire croire à ceux qui ne vous connoissent pas, que vostre
sang vous a donné le rang que vous tenez, & non pas
les fallaces d’vne philosophie. Car à vous voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1505. Peccot-Quanesi [signé]. LETTRE D’VN RELIGIEVX A MONSIEVR L’ABBÉ... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français, latin. Signature au colophon. Voir aussi A_5_83 et C_3_78. Référence RIM : M0_1893 ; cote locale : E_1_61. le 2014-05-24 06:53:54.

en seruant pour sur prendre les bons esprits, & piper les
foibles. Si Mazarin par le nombre affreux des liures qui composent
sa Bibliotheque, s’efforce de passer pour quelque sçauant
Politique & quelque grand homme d’Estat, bien qu’il
ne soit qu’vn grand cheual propre pour l’étable ; Vous affectez
de n’en point auoir, afin de paroistre comme ignorant,
& faire croire à ceux qui ne vous connoissent pas, que vostre
sang vous a donné le rang que vous tenez, & non pas
les fallaces d’vne philosophie. Car à vous voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1506. Peccot-Quanesi [signé]. LETTRE D’VN RELIGIEVX A MONSIEVR L’ABBÉ... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français, latin. Signature au colophon. Voir aussi A_5_83 et E_1_61. Référence RIM : M0_1893 ; cote locale : C_3_78. le 2014-05-24 06:53:18.

en seruant pour surprendre les bons esprits, & piper les
foibles. Si Mazarin par le nombre affreux des liures qui composent
sa Bibliotheque, s’efforce de passer pour quelque sçauant
Politique & quelque grand homme d’Estat, bien qu’il
ne soit qu’vn grand cheual propre pour l’étable ; Vous affectez
de n’en point auoir, afin de paroistre comme ignorant,
& faire croire à ceux qui ne vous connoissent pas, que vostre
sang vous a donné le rang que vous tenez, & non pas
les fallaces d’vne philosophie. Car à vous voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1507. Philippe IV d'Espagne... . LETTRE DV ROY D’ESPAGNE ENVOYÉE AV DVC DE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 7 pages. Langue : français. Datée du 2 avril 1652 et signée en page 5.. Référence RIM : M0_2145 ; cote locale : C_12_18. le 2014-06-02 10:46:19.

LETTRE
DV ROY
D’ESPAGNE
ENVOYÉE AV DVC
DE L’ORRAINE
SVR LA FRONTIERE
DE FRANCE.

POVR LE PRIER DE S’AVANCER
pour le soulagement de Mrs les Princes.

A PARIS,
Chez Iacob Cheualier, proche S. Iean de Lat.

M. DC. LII. LETTRE
DV ROY D’ESPAGNE,
ENVOYÉE AV DVC DE L’ORRAINE
Sur la Frontiere de France. POVR LE PRIER DE S’AVANCER
Pour le Soulagement de Messieurs
les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1508. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

depuis
Furnes, reuenant à Duntkerque, Bergues, Graueline,
Calais, Guines, Ardres, Marquile, Boulogne, Estaples,
Montruëil, Ruë, le Crotoy, Sainct Valery,
Abbeuille, & Amiens : En ces Villes la seroient la
Garnison de dix mil hommes de pied, & de deux mil
Cheuaux : Dans la proposition que ie fais, dont Vostre
EMINENCE, verra le détail de l’entretenement
des Troupes, le nombre est de quinze mil cincq cens quarante Maistres, Et des quatre vingts quatorze mil
cincq cens hommes de pied : La Caualerie en trente

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1509. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

l’autre
le feroit ainsi : Le feu Roy l’auoit resolu, &; desia enuoyé
des Troupes dans des Gouuernemens, &; s’il eust
vescu, il l’auroit fait dans tous les Gouuernemens,
I’ay desia marqué du costé de la Mer, dix mil hommes
de pied, & deux mil Cheuaux : Cela seroit pour s’opposer
aux entreprises que les ennemis pourroient faire
durant le temps que vingt mil hommes de pied, &
huict mil Cheuaux entreprendroient quelque siege
d’importance, de laquelle Cauallerie, la circonuallation
estant faite, on pourroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1510. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

fait dans tous les Gouuernemens,
I’ay desia marqué du costé de la Mer, dix mil hommes
de pied, & deux mil Cheuaux : Cela seroit pour s’opposer
aux entreprises que les ennemis pourroient faire
durant le temps que vingt mil hommes de pied, &
huict mil Cheuaux entreprendroient quelque siege
d’importance, de laquelle Cauallerie, la circonuallation
estant faite, on pourroit tirer Quatre mil Cheuaux
pour joindre auec les troupes qui s’opposeroient aux
ennemis. Il faut dix mil hommes de pied en Catalogne,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1511. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

pour s’opposer
aux entreprises que les ennemis pourroient faire
durant le temps que vingt mil hommes de pied, &
huict mil Cheuaux entreprendroient quelque siege
d’importance, de laquelle Cauallerie, la circonuallation
estant faite, on pourroit tirer Quatre mil Cheuaux
pour joindre auec les troupes qui s’opposeroient aux
ennemis. Il faut dix mil hommes de pied en Catalogne,
& trois mil Cheuaux, sans les troupes des Catalans,
& en Italie, deux mil cincq cens Cheuaux, & dix
mil hommes de pied, sans les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1512. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

quelque siege
d’importance, de laquelle Cauallerie, la circonuallation
estant faite, on pourroit tirer Quatre mil Cheuaux
pour joindre auec les troupes qui s’opposeroient aux
ennemis. Il faut dix mil hommes de pied en Catalogne,
& trois mil Cheuaux, sans les troupes des Catalans,
& en Italie, deux mil cincq cens Cheuaux, & dix
mil hommes de pied, sans les troupes de Madame de
Sauoye. Il semble que voila suffisamment de troupes.
Il est question de voir comment les entretenir ? Il leur
faut donner

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1513. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

estant faite, on pourroit tirer Quatre mil Cheuaux
pour joindre auec les troupes qui s’opposeroient aux
ennemis. Il faut dix mil hommes de pied en Catalogne,
& trois mil Cheuaux, sans les troupes des Catalans,
& en Italie, deux mil cincq cens Cheuaux, & dix
mil hommes de pied, sans les troupes de Madame de
Sauoye. Il semble que voila suffisamment de troupes.
Il est question de voir comment les entretenir ? Il leur
faut donner quatre monstres, Sçauoir deux dans le
quartier d’Hyuer, & deux à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1514. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

rien entreprendre, & les esloignans
dans les Prouinces comme l’on fait, ils ruinent
tout le plat pays par leurs passages, & coustent beaucoup
plus pour les Estapes, & quand ils arriuent à la
frontiere en reuenant de leurs garnisons esloignées,
leurs cheuaux sont aussi ruinez que s’ils auoient fait
trois mois de Campagne : Il faudroit MONSEIGNEVR,
que les Villes qui sont dans les Prouinces
reculées des Frontieres, payassent les vstancilles aux
troupes qui seroient dans les Villes où seroient les garnisons,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1515. S. D. N. [signé] / Suzanne... . LETTRE DE CONSOLATION A MONSEIGNEVR LE DVC... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 6 pages. Langue : français. Signée "Susanne de Nervese" au colophon.. Référence RIM : M0_1918 ; cote locale : A_5_40. le 2014-05-24 08:52:39.

LETTRE
DE CONSOLATION
A MONSEIGNEVR
LE DVC DE
VANTADOVR,
CHEVALIER DES
ORDRES DV ROY, CY-DEVANT
Lieutenant pour le Roy és païs de
Languedoc, & Chanoine de l’Eglise
de Nôtre-Dame de Paris. Sur la mort de Monseigneur le Duc de Vantadour,
son Frere, Cheualier des Ordres du Roy, &
Lieutenant pour le Roy au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1516. S. D. N. [signé] / Suzanne... . LETTRE DE CONSOLATION A MONSEIGNEVR LE DVC... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 6 pages. Langue : français. Signée "Susanne de Nervese" au colophon.. Référence RIM : M0_1918 ; cote locale : A_5_40. le 2014-05-24 08:52:39.

A MONSEIGNEVR
LE DVC DE
VANTADOVR,
CHEVALIER DES
ORDRES DV ROY, CY-DEVANT
Lieutenant pour le Roy és païs de
Languedoc, & Chanoine de l’Eglise
de Nôtre-Dame de Paris. Sur la mort de Monseigneur le Duc de Vantadour,
son Frere, Cheualier des Ordres du Roy, &
Lieutenant pour le Roy au pais de Limosin.

A PARIS,
Chés GVILLAVME SASSIER, Imprimeur &
Libraire ordinaire du Roy, ruë des Cordiers
proche Sorbonne, aux deux Tourterelles.

M. DC. XXXXIX.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1517. S. D. N. [signé] / Suzanne... . LETTRE DE CONSOLATION A MONSEIGNEVR LE DVC... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 6 pages. Langue : français. Signée "Susanne de Nervese" au colophon.. Référence RIM : M0_1918 ; cote locale : A_5_40. le 2014-05-24 08:52:39.

Chés GVILLAVME SASSIER, Imprimeur &
Libraire ordinaire du Roy, ruë des Cordiers
proche Sorbonne, aux deux Tourterelles.

M. DC. XXXXIX. LETTRE
DE CONSOLATION
A MONSEIGNEVR
LE DVC DE
VANTADOVR,
CHEVALIER DES
ORDRES DV ROY, CY-DEVANT
Lieutenant pour le Roy és païs de
Languedoc, & Chanoine de l’Eglise
de Nôtre Dame de Paris. SVR LA MORT DE MONSEIGNEVR
le Duc de Vantadour son Frere, Cheualier des Ordres
du Roy, & Lieutenant pour le Roy au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1518. S. D. N. [signé] / Suzanne... . LETTRE DE CONSOLATION A MONSEIGNEVR LE DVC... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 6 pages. Langue : français. Signée "Susanne de Nervese" au colophon.. Référence RIM : M0_1918 ; cote locale : A_5_40. le 2014-05-24 08:52:39.

A MONSEIGNEVR
LE DVC DE
VANTADOVR,
CHEVALIER DES
ORDRES DV ROY, CY-DEVANT
Lieutenant pour le Roy és païs de
Languedoc, & Chanoine de l’Eglise
de Nôtre Dame de Paris. SVR LA MORT DE MONSEIGNEVR
le Duc de Vantadour son Frere, Cheualier des Ordres
du Roy, & Lieutenant pour le Roy au païs de
Limosin. MONSEIGNEVR, SI nous estions du temps des
Payens, qui prenoient des pleureurs à gages, pour rendre leur douleur plus connuë, les larmes
de toute la France feroient voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1519. Saint-Amant, Marc-Antoine... . LA ROME RIDICVLE. CAPRICE. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 55 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_8_65. le 2014-12-27 18:13:20.

vn Choucas qui prend son vol.  

LXII.  
Ferme, Cocher, de peur du crime
Qui provient d’incivilité ;
Nous devons toute humilité
A la pourpre Eminentissime :
O quel Regiment d’Estafiers !
Que ces chevaux sont gais & fiers
D’avoir des houpes cramoisies !
Rome étincelle sous leurs pas,
Et devant eux les jalousies
Font éclater tous leurs appas.  

LXIII.  
Maint trait d’œil glissant en fusée
De bas en

=> Afficher la page


Occurrence 1520. Saint-Amant, Marc-Antoine... . LA ROME RIDICVLE. CAPRICE. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 55 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_8_65. le 2014-12-27 18:13:20.

en fente, qu’en écusson.  

LXXVI.  
Nous rencontrerons quelque garce
En équipage masculin,
Qui suivant quelque Frestolin,
Nous donner a sujet de farce :
Ils seront possible attrapez,
Faisans les chevaux échappez,
Par les Sbirres de la Patroüille ;
Et la lument, & l’Etalon
Verront si c’est à la Citroüille
A vouloir faire le Melon.  

LXXVII.  
Nous ferons vn tour chez la Grecque,
Qui nous dira

=> Afficher la page


Occurrence 1521. Sandricourt,? de [?]. LE VISAGE DE LA COVR, ET LA CONTENANCE DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 21 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_4033 ; cote locale : B_3_14. le 2014-01-06 09:28:36.

La Reyne. Ma chemise m’est plus proche que ma camisole,
& qui m’aime, aime mon chien. Le Critique. Elle est comme le camelot, elle a pris son ply. Le Priué Conseil. Vn valet ne peut faire que ce que son maistre
luy commande, ny vn cheual bridé aller autrement,
que comme on le mene. Le Critique. Qui se fait beste, merite que loup le mange. Le mesme Priué Conseil. Nous sommes du bois dont on fait les vielles de
tous bons accords. Le Critique. Autrement, bas à toutes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1522. Sandricourt,? de [?]. LE VISAGE DE LA COVR, ET LA CONTENANCE DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 21 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_4033 ; cote locale : B_3_14. le 2014-01-06 09:28:36.

& hors de mon commandement. Le Critique. Ce n’est pas viande pour ses oyseaux, le morceau
luy passera bien loin du bec. Le Comte d’Harcourt. I’ay battu les buissons, d’autres auront pris les
oysillons. Le Critique. Les bons Cheuaux qui font l’auoine, ne la mangent
pas. Le Prince Thomas pourueu de la charge de Grand Escuyer. Iamais l’vn ne perd, que l’autre ne gaigne. Le Critique. Il ne falloit plus que cettui-cy pour nous
acheuer de peindre, il est pourueu, Dieu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1523. Sandricourt,? de [?]. LE VISAGE DE LA COVR, ET LA CONTENANCE DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 21 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_4033 ; cote locale : B_3_14. le 2014-01-06 09:28:36.

Mareschal de Grancey amenant des forces de
Normandie au secours de la Reyne. Au besoin on voit qui amy est. Le Critique l’accusant d’auoir conniué à la prise
de Grauelines. Il n’a garde de courir aprés son éteuf, il y a
long-temps qu’il a vendu son cheual pour auoir
de l’auoine. Les faux Mazarins de la Cour. Il faut baiser la main dont on voudroit que le
bras fut coupé. Le Critique. Les braues se monstrent où ils sont. Monsieur le Duc d’Orleans. Patience irritée, deuient fureur.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1524. Sandricourt,? de [?]. LE VISAGE DE LA COVR, ET LA CONTENANCE DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 21 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_4033 ; cote locale : B_3_14. le 2014-01-06 09:28:36.

Le Critique. C’est marchandise de Paris, il n’y a que nicqueter Le Duc de Guise. On se garderoit plustost d’vn Larron, que d’vn
traistre. Le Critique. Malauisé a fort à faire. Le Comte Daugnon. Qui ne s’a vanture, n’a ny cheual, ny mule. Le Critique. Qui ne se hazarde, n’est iamais pendu. La Motte-Houdancourt. I’ay tout besoin de chercher vn autre nid, il n’y
a plus rien à faire icy pour moy. Le Critique. L’Espagnol n’a plus suiet de craindre l’Hyuer,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1525. Sarasin, Jean-François [?]. COQ-A-L’ASNE OV, LETTRE BVRLESQVE DV SIEVR... (1649) chez Voiture (veuve et héritiers de) [?] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_2_40. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_797 ; cote locale : E_1_125. le 2014-10-26 16:03:58.

COQ-A-L’ASNE
OV,
LETTRE BVRLESQVE
DV
SIEVR VOITVRE RESSVSCITÉ,
AV
PREVX CHEVALIER GVISCHEVS,
aliàs
LE MARESCHAL DE GRAMMONT. Sur les affaires & nouuelles du temps.

A PARIS,
Chez la veufue & heritiers de l’Autheur, ruë Bon-conseil,
à l’enseigne du bout du Monde.

M. DC. XLIX.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1526. Sarasin, Jean-François [?]. COQ-A-L’ASNE OV, LETTRE BVRLESQVE DV SIEVR... (1649) chez Voiture (veuve et héritiers de) [?] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_2_40. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_797 ; cote locale : E_1_125. le 2014-10-26 16:03:58.

temps.

A PARIS,
Chez la veufue & heritiers de l’Autheur, ruë Bon-conseil,
à l’enseigne du bout du Monde.

M. DC. XLIX. COQ-A-L’ASNE OV LETTRE BVRLESQVE
du Sieur Voiture ressuscité, au preux Cheualier
Guischeus, aliàs le Mareschal de Grammont.

Sur les affaires & nouuelles du temps.  
TROVVEZ bon que ie vous escriue,
Sans vous informer du Qui-Viue,
Et sans regarder de trauers
Cette trouppe de petits vers,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1527. Sarasin, Jean-François [?]. COQ-A-L’ASNE, OV LETTRE BVRLESQVE DV SIEVR... (1649) chez Voiture (veuve et héritiers de) [?] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_125. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_797 ; cote locale : C_2_40. le 2014-10-26 16:06:16.

COQ-A-L’ASNE,
OV
LETTRE BVRLESQVE
DV SIEVR
VOITVRE RESSVSCITÉ,
AV PREVX
CHEVALIER GVISCHEVS
aliàs
LE MARESCHAL DE GRAMMONT. Sur les affaires & nouuelles du temps.

A PARIS,
Chez la vefue & heritiers de l’Autheur, ruë Bonconseil,
à l’enseigne du bout du Monde.

M. DC. XLIX.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1528. Sarasin, Jean-François [?]. COQ-A-L’ASNE, OV LETTRE BVRLESQVE DV SIEVR... (1649) chez Voiture (veuve et héritiers de) [?] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_125. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_797 ; cote locale : C_2_40. le 2014-10-26 16:06:16.

du temps.

A PARIS,
Chez la vefue & heritiers de l’Autheur, ruë Bonconseil,
à l’enseigne du bout du Monde.

M. DC. XLIX. COQ-A-L’ASNE OV LETTRE BVRLESQVE
du Sieur Voiture ressuscité, au preux Cheualier
Guischeus, aliàs le Mareschal de Grammont.

Sur les affaires & nouuelles du temps.  
TROVVEZ bon que ie vous escriue,
Sans vous informer du Qui-Viue,
Et sans regarder de trauers
Cette trouppe de petits vers,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1529. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.
Aignan l’vn
des

=> Afficher la page


Occurrence 1530. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.

sa sœur. 13 Madame la
Princesse la
Doüairiere à
cause de la deuise
de Montmorancy
APLANOS, sincerement. 14 Mr le Prince
& Madame
de Longueuille. CHAP IX. D’vne lettre que l’incomparable 15 Germanicus
& deux siens Cheualiers escriuirent à l’Illustres Iulie :
& comme le genereux Osiermont d’Alsace le.
reposa de la response sur la Clergie de Vetturius, qui
moult noblement s’en acquitta. 15 Mr le Prince
Monsieur de la
Moussaye &
Mr. Arnaut
escriuirent

=> Afficher la page


Occurrence 1531. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.

au
dernier le 17 Lay de la fiévre qu’il harpa en presence
de Germanicus au Tournoy des neuf preux : Et comme
apres auoir ramentû les hauts faits de Germanicus,
les neuf Preux l’assirent au dixiesme siege,
surnommé par Merlin le siege d’accomplissement
de Cheualerie. 17 La piece sur
la maladie de
Mr le Prince
qu’il recita à
Chantilly, où
Mr le Prince
& sa Cour
couroient la
bague. CHAP. XII. C’est là en somme ce que contenoit la matiere de
ce Romant à laquelle M. François

=> Afficher la page


Occurrence 1532. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.

l’œil abbatu
La barbe iusqu’à la ceinture
Triste du trespas de Voiture   Neuf-Germain
qui fait
des Vers, les
syllabes du
nom de celuy
pour qui il les
fait seruant de
rimes. Cet homme menoit Pegaze en main, & ce cheual
venoit la, par ce que comme Voiture estoit petit
il auoit accoustumé de s’agenoüiller badinement
toutes les fois qu’il vouloit monter dessus. Le pauure
cheual marchoit auec grand peine, tant il auoit
les jambes de derriere gorgées de ces eaux qui luy

=> Afficher la page


Occurrence 1533. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.

de celuy
pour qui il les
fait seruant de
rimes. Cet homme menoit Pegaze en main, & ce cheual
venoit la, par ce que comme Voiture estoit petit
il auoit accoustumé de s’agenoüiller badinement
toutes les fois qu’il vouloit monter dessus. Le pauure
cheual marchoit auec grand peine, tant il auoit
les jambes de derriere gorgées de ces eaux qui luy
descendent incessamment, & qui se sont tellement
corrompues sur sa vieillesse, qu’enfin elles ont fait
vn vilain marais au pied du Parnasse, & produit
toutes les

=> Afficher la page


Occurrence 1534. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.

eaux qui luy
descendent incessamment, & qui se sont tellement
corrompues sur sa vieillesse, qu’enfin elles ont fait
vn vilain marais au pied du Parnasse, & produit
toutes les grenoüilles poetiques dont nous sommes
persecutez.  
Comme vn vieux cheual de renvoy
Maigre, harassé, courbatu
Venoit la debile monture
Aux funerailles de Voiture.   Son corbeau & son chien y venoient aussi, le
corbeau iettoit des cris pitoyables, & le chien ne
disoit mot, au contraire, il marchoit fort

=> Afficher la page


Occurrence 1535. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

1 Du grand & horrible combat de Vetturius contre
Brun de la Coste, & comme Vetturius fit sa priere
au Dieu Mars, qui ne luy seruit de rien. 1 Contre Mr
de la Coste
pour le ieu.

CHAPITRE I. Comme le Comte 2 Guicheus, le Cheualier de la
Mouche 3 & le Gentil Arnaldus Gabans entr’eux trois
enuoyerent par vn Menestrel ioyeusetez rimées à
Vetturius, & sa response. 2 Monsieur le
Mareschal de
Grammont. 3 Monsieur le
Contre de S.
Aignan l’vn
des

=> Afficher la page


Occurrence 1536. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

13 Madame la
Princesse la
Doüairiere à
cause de la deuise
de Mont-morancy
APLANOS, sincerement. 14 Mr le Prince
& Madame
de Longueuiile.

CHAP. IX. D’vne lettre que l’incomparable 15 Germanicus
& deux siens Cheualiers escriuirent à l’Illustre Iulie :
& comme le genereux Osiermont d’Alsace se
reposa de la response sur la Clergie de Vettutius, qui
moult noblement s’en acquitta. 15 Mr le Prince
Monsieur de la
Moussaye &
Mr. Arnaut
escriuirent

=> Afficher la page


Occurrence 1537. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

au
dernier le 17 Lay de la fiévre qu’il harpa en presence
de Germanicus au Tournoy des neuf preux : Et comme
apres auoir ramentû les hauts faits de Germanicus,
les neuf Preux l’assirent au dixiesme siege,
surnommé par Merlin le siege d’accomplissement
de Cheualerie. 17 La piece sur
la maladie de
Mr le Prince
qu’il recita à
Chantilly, où
Mr le Prince
& sa Cour
couroient la
bague.

CHAP. XII. C’est là en somme ce que contenoit la matiere de
ce Romant a laquelle

=> Afficher la page


Occurrence 1538. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

l’æil abbatu
La barbe iusqu’à la ceinture
Triste du trespas de Voiture   Neuf-Germain
qui fait
des Vers, les
syllabes du
nom de celuy
pour qui il les
fait seruant de
rimes. Cet homme menoit Pegaze en main, & ce cheual
venoit là, par ce que comme Voiture estoit petit
il auoit accoustumé de s’agenoüiller badinement
toutes les fois qu’il vouloit monter dessus. Le pauure
cheual marchoit auec grand peine, tant il auoit
les jambes de derriere gorgées de ces eaux qui luy

=> Afficher la page


Occurrence 1539. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

de celuy
pour qui il les
fait seruant de
rimes. Cet homme menoit Pegaze en main, & ce cheual
venoit là, par ce que comme Voiture estoit petit
il auoit accoustumé de s’agenoüiller badinement
toutes les fois qu’il vouloit monter dessus. Le pauure
cheual marchoit auec grand peine, tant il auoit
les jambes de derriere gorgées de ces eaux qui luy
descendent incessamment, & qui se sont tellement
corrompues sur sa vieillesse, qu’enfin elles ont fait
vn vilain marais au pied du Parnasse, & produit
toutes les

=> Afficher la page


Occurrence 1540. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

eaux qui luy
descendent incessamment, & qui se sont tellement
corrompues sur sa vieillesse, qu’enfin elles ont fait
vn vilain marais au pied du Parnasse, & produit
toutes les grenoüilles poetiques dont nous sommes
persecutez.  
Comme vn vieux cheual de renvoy
Maigre, harassé, courbatu
Venoit la debile monture
Aux funerailles de Voiture.   Son corbeau & son chien y venoient aussi, le
corbeau iettoit des cris pitoyables, & le chien ne
disoit mot, au contraire, il marchoit fort

=> Afficher la page


Occurrence 1541. Savoie, Charles-Amédée de... . LETTRE DE MONSIEVR LE DVC DE NEMOVRS, A SON... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signée et datée du 23 février 1652 au colophon.. Référence RIM : M0_2022 ; cote locale : B_5_37. le 2014-05-26 09:12:27.

LETTRE
DE MONSIEVR
LE DVC
DE NEMOVRS,
A SON ALTESSE
ROYALE: DANS LAQVELLE SONT CONTENVS
les Moyens infaillibles de faire la Paix Generale.

A PARIS,
Chez IACOB CHEVALIER, proche Saint
Iean de Latran.

M. DC. LII. LETTRE De Monsieur le Duc de Nemours,
à son Altesse Royale, dans laquelle
sont contenus les Moyens infaillibles
de faire la Paix Generale. MONSIEVR,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1542. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

ORDONNANCES
DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR
de Parlement & Chambre des Comptes.

POVR LE REIGLEMENT DE LA GENDARMERIE
& Cheuaux-legers. Leuës & publiées au Siege de la Connestablie & Mareschaussée
de France à la Table de Marbre du Palais à Paris,
le vingt-vn Ianuier 1649.

A PARIS,
Chez MARTIN COLLET, au Palais en la
Gallerie des Prisonniers.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1543. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

de France à la Table de Marbre du Palais à Paris,
le vingt-vn Ianuier 1649.

A PARIS,
Chez MARTIN COLLET, au Palais en la
Gallerie des Prisonniers.

M. DC. XLIX. REIGLEMENT
POVR LA GENDARMERIE
& Cheuaux-legers. PREMIEREMENT, Afin que nos Gens d’ordonnance
soyent contenus en la crainte de Dieu, & ne soyent sans
exercice de Religion durant le temps qu’ils seront és compagnies,
& qu’elles marcheront, soit au camp ou autres
lieux pour nostre seruice

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1544. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

aucuns
preuenus de Iustice: & aux Commissaires & Controolleurs de les
passer à la monstre. Et ceux desdites compagnies, qui seront deferez, enjoignons
ausdits Chefs les representer en justice, si requis en sont. 4 Ordonnons que celuy qui aura ioüé ses armes & Cheuaux, & celuy qui
les aura gaignez, soyent cassez de nos ordonnances, & lesdits armes &
cheuaux confisquez au profit du dénonciateur. 5 Et quand il aduiendra que nous voudrions faire remüer vne ou plusieurs
de nos Compagnies de nos ordonnances d’vne Prouince

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1545. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

ceux desdites compagnies, qui seront deferez, enjoignons
ausdits Chefs les representer en justice, si requis en sont. 4 Ordonnons que celuy qui aura ioüé ses armes & Cheuaux, & celuy qui
les aura gaignez, soyent cassez de nos ordonnances, & lesdits armes &
cheuaux confisquez au profit du dénonciateur. 5 Et quand il aduiendra que nous voudrions faire remüer vne ou plusieurs
de nos Compagnies de nos ordonnances d’vne Prouince ou gouuernement
en vn autre, ou les faire marcher ensemble, pour nostre seruice:
A ces fins sera par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1546. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

d’armes estre armé d’armet ou habillement de teste fermé, bon
corps de cuirasse, brassars ou auant-bras, tassettes, cuissots, auec les genoüillieres
& deuant de greues, l’estoc & l’espée d’armes, la selle armée
deuant & derriere: & auoir deux bons Cheuaux de seruice, auec pistolets. 10 L’Archer ou Cheuau-leger portera armet ou bourguignotte, sans qu’il
puisse auoir morion à baniere: aura bon corps de cuitasse, auant-bras ou
brassars, tassettes & cuissots, auec estoc & espée d’armes, & vn bon cheual

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1547. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

fermé, bon
corps de cuirasse, brassars ou auant-bras, tassettes, cuissots, auec les genoüillieres
& deuant de greues, l’estoc & l’espée d’armes, la selle armée
deuant & derriere: & auoir deux bons Cheuaux de seruice, auec pistolets. 10 L’Archer ou Cheuau-leger portera armet ou bourguignotte, sans qu’il
puisse auoir morion à baniere: aura bon corps de cuitasse, auant-bras ou
brassars, tassettes & cuissots, auec estoc & espée d’armes, & vn bon cheual
de seruice, outre celuy de bagage, & deux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1548. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

deux bons Cheuaux de seruice, auec pistolets. 10 L’Archer ou Cheuau-leger portera armet ou bourguignotte, sans qu’il
puisse auoir morion à baniere: aura bon corps de cuitasse, auant-bras ou
brassars, tassettes & cuissots, auec estoc & espée d’armes, & vn bon cheual
de seruice, outre celuy de bagage, & deux pistolets, 11. Que les simples courtauts ou hacquenées ne seront passez pour cheuaux
de seruice. Le Capitaine residant à la garnison, & marchant pour nostre
seruice, sera tenu auoir douze cheuaux, le Lieutenant huict,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1549. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

morion à baniere: aura bon corps de cuitasse, auant-bras ou
brassars, tassettes & cuissots, auec estoc & espée d’armes, & vn bon cheual
de seruice, outre celuy de bagage, & deux pistolets, 11. Que les simples courtauts ou hacquenées ne seront passez pour cheuaux
de seruice. Le Capitaine residant à la garnison, & marchant pour nostre
seruice, sera tenu auoir douze cheuaux, le Lieutenant huict, l’Enseigne & Guidon, six chacun: le Mareschal des logis, cinq: l’homme d’armes, trois:
l’Archer ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1550. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

d’armes, & vn bon cheual
de seruice, outre celuy de bagage, & deux pistolets, 11. Que les simples courtauts ou hacquenées ne seront passez pour cheuaux
de seruice. Le Capitaine residant à la garnison, & marchant pour nostre
seruice, sera tenu auoir douze cheuaux, le Lieutenant huict, l’Enseigne & Guidon, six chacun: le Mareschal des logis, cinq: l’homme d’armes, trois:
l’Archer ou Cheuau-leger, deux.   12. S’il se trouue aucun Chef, homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger,
auoir emprunté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1551. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

pour cheuaux
de seruice. Le Capitaine residant à la garnison, & marchant pour nostre
seruice, sera tenu auoir douze cheuaux, le Lieutenant huict, l’Enseigne & Guidon, six chacun: le Mareschal des logis, cinq: l’homme d’armes, trois:
l’Archer ou Cheuau-leger, deux.   12. S’il se trouue aucun Chef, homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger,
auoir emprunté cheuaux & armes pour passer à la monstre: Nous voulons
& declarons iceux cheuaux acquis & confisquez au profit du denonciateur:
Et celuy qui aura

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1552. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

seruice, sera tenu auoir douze cheuaux, le Lieutenant huict, l’Enseigne & Guidon, six chacun: le Mareschal des logis, cinq: l’homme d’armes, trois:
l’Archer ou Cheuau-leger, deux.   12. S’il se trouue aucun Chef, homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger,
auoir emprunté cheuaux & armes pour passer à la monstre: Nous voulons
& declarons iceux cheuaux acquis & confisquez au profit du denonciateur:
Et celuy qui aura commis tel abus, estre cassé, & à iamais priué de
nos ordonnances. 13.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1553. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

douze cheuaux, le Lieutenant huict, l’Enseigne & Guidon, six chacun: le Mareschal des logis, cinq: l’homme d’armes, trois:
l’Archer ou Cheuau-leger, deux.   12. S’il se trouue aucun Chef, homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger,
auoir emprunté cheuaux & armes pour passer à la monstre: Nous voulons
& declarons iceux cheuaux acquis & confisquez au profit du denonciateur:
Et celuy qui aura commis tel abus, estre cassé, & à iamais priué de
nos ordonnances. 13. Enjoignons aux Commissaires &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1554. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

le Mareschal des logis, cinq: l’homme d’armes, trois:
l’Archer ou Cheuau-leger, deux.   12. S’il se trouue aucun Chef, homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger,
auoir emprunté cheuaux & armes pour passer à la monstre: Nous voulons
& declarons iceux cheuaux acquis & confisquez au profit du denonciateur:
Et celuy qui aura commis tel abus, estre cassé, & à iamais priué de
nos ordonnances. 13. Enjoignons aux Commissaires & Controolleurs ordinaites de nos guerres,
faisans les monstres & reueues de nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1555. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

qui aura commis tel abus, estre cassé, & à iamais priué de
nos ordonnances. 13. Enjoignons aux Commissaires & Controolleurs ordinaites de nos guerres,
faisans les monstres & reueues de nostre gendarmerie, de ne passer
aucuns chefs, hommes d’armes, Archers ou Cheuaux-legers, comme
presens, s’ils ne comparent en personne, armez & montez en l’equipage
susdit, ains les casser & mettre leur solde en deniers à nous reuenans bons.
Semblablement les défaillans à ladite monstre seront mis absens & cassez. 14 Ne se feront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1556. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

15 Nous voulons que d’oresnauant, faisans par les Commissaires & Controolleurs
ordinaires de nos guerres, les monstres de nostredite gendarmerie,
ils n’ayent sur peine de priuation de leurs estats, à enrooller ne passer
aucuns pour hommes d’armes, Archers ou Cheuaux-legers, s’ils ne sont
Gentil-hommes viuans noblement, ou qu’ils ne nous ayent fait seruice en
nostre Infanterie, commandans en tiltre de Capitaine, Lieutenant, Enseigne,
ou Sergent Major, pour le moins l’espace de six ans. Et que ceux
qui voudront entrer en place

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1557. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

nous ayent fait seruice en
nostre Infanterie, commandans en tiltre de Capitaine, Lieutenant, Enseigne,
ou Sergent Major, pour le moins l’espace de six ans. Et que ceux
qui voudront entrer en place d’homme d’armes, soyent aagez de vingt
à vingt-vn an, & l’Archer ou Cheuau-leger de dix-sept ans au moins. 16 Ne voulons aussi qu’aucun puisse cy-apres estre receu en place de Lieutenant,
Enseigne, Guidon, ou Mareschal des logis, qu’il ne nous ayt fait
seruice en qualité d’homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger, l’espace
de trois ans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1558. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

à vingt-vn an, & l’Archer ou Cheuau-leger de dix-sept ans au moins. 16 Ne voulons aussi qu’aucun puisse cy-apres estre receu en place de Lieutenant,
Enseigne, Guidon, ou Mareschal des logis, qu’il ne nous ayt fait
seruice en qualité d’homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger, l’espace
de trois ans pour le moins: dequoy il apportera attestation des Capitaines,
soubs lesquels il nous aura fait ledit seruice. 17 Quand vn homme d’armes sera trouué mal monté, & qu’à deux monstres
il luy aura esté commandé & enjoint de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1559. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

si l’on trouue qu’il ait bien dequoy, & il ne tienne
qu’à sa mauuaise volonté, le Roy veut & ordonne qu’en ce cas il soit cassé,
& perde ses gages du quartier. 18 S’il aduenoit que les Capitaines prissent en haine aucun homme
d’armes, Archers ou Cheuaux legers de leurs compagnies, à cause qu’ils
pourroient estre vicieux & mal-viuans, & que ce ne soit à l’appetit de
quelque rapporteur, ou flatteur, ledit Capitaine le pourra casser en plaine
monstre, & non autrement, & faire enrooller vn autre en son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1560. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

gages, & soldes des gens d’armes,
comme dessus est dit: & qu’iceux Commissaires facent toutes choses,
afin de contenter le peuple le mieux qu’il sera possible, en sorte qu’il n’en
puisse venir aucune plainte. 21 Et ne pourra aucun homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger prendre
au logis qui luy aura esté baillé en sa garnison aucun viure pour soy ou ses
cheuaux, si ce n’est en payant, du consentement, commun accord &
bonne volonté de son hoste. Et si autrement il se fait par aucuns hommes
d’armes. Archers où

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1561. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

choses,
afin de contenter le peuple le mieux qu’il sera possible, en sorte qu’il n’en
puisse venir aucune plainte. 21 Et ne pourra aucun homme d’armes, Archer ou Cheuau-leger prendre
au logis qui luy aura esté baillé en sa garnison aucun viure pour soy ou ses
cheuaux, si ce n’est en payant, du consentement, commun accord &
bonne volonté de son hoste. Et si autrement il se fait par aucuns hommes
d’armes. Archers où Cheuaux-legers, Nous voulons les delinquans estre
incontinent atrestez & prins par les Capitaines, sur la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1562. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

Archer ou Cheuau-leger prendre
au logis qui luy aura esté baillé en sa garnison aucun viure pour soy ou ses
cheuaux, si ce n’est en payant, du consentement, commun accord &
bonne volonté de son hoste. Et si autrement il se fait par aucuns hommes
d’armes. Archers où Cheuaux-legers, Nous voulons les delinquans estre
incontinent atrestez & prins par les Capitaines, sur la plainte seule de
l’hoste ou hostesse offensez, & icelle plainte sommairement verifiée, en
estre fait sur l’heure & au mesme instant, par les Capitaines &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1563. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

22 D’oresnauant les compagnies de nos ordonnances seront seront logées &
tiendront garnisons és bonnes villes closes de nostre Royaume, suiuant les
anciennes ordonnances de nostre gendarmerie, esquelles seront baillez
logis & vtensiles aux hommes d’armes, Archers ou Cheuaux-legers desdites
compagnies: à sçauoit linge de table, de lict, vaisselle & autres menus
vtensiles de menage, sans que ceux des villages, & plat pays soient
aucunement tenus à la fourniture desdites vtensiles ne ceux de nosdites
ordonnances de payer aucune

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1564. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

& autres menus
vtensiles de menage, sans que ceux des villages, & plat pays soient
aucunement tenus à la fourniture desdites vtensiles ne ceux de nosdites
ordonnances de payer aucune chose pour l’vsage d’iceux, ne pareillement
pour ledit logis d’eux & leurs cheuaux: lesquels vtensiles leurs seront baillez
par inuentaire de justice, estimation d’iceux prealablement faite, pour
en vser comme bons peres de famille, & au desloger les rendre és especes
qu’ils leurs auront esté fournis. 23 Defendans aussi tres-expressément

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1565. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

solde: & si aucuns s’y en trouuent, nous voulons qu’ils soient mis és mains desdits Preuosts, des Connestable & Mareschaux de France, pour estre
punis comme vagabons.   24 Defendans tres-expressément à tous hommes d’armes, Archers ou
Cheuaux-legers de nosdites ordonnances, qu’allans par pays ils n’ayent
à s’escarter ny abandonner la trouppe, ains à suyure leur chef & enseigne:
& qu’estans en leurs garnisons ils ne fourragent ou souffrent leurs valets
fourrager ne piller en quelque maniere que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1566. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

ce soit, les viures & denrées qu’ils porteront & vendront tant esdits lieux
où ils passeront qu’és garnisons, ains à les bailler à prix raisonnable, selon
le cours du marché & saison du temps. 26 Tous chefs & membres de compagnies, tant de gens à cheual qu’à
pied, qui se trouueront auoir prins, exigé & extorqué deniers, pour ne loger
és maisons & villages, seront punis de mort, sans esperance de grace,
pardon & remission. 27 Defendons à toutes personnes, sur peine de la vie, d’aller à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1567. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

pardon & remission. 27 Defendons à toutes personnes, sur peine de la vie, d’aller à la suitte
des compagnies de gens de guerre, soit pour y viure à leur adueu, ou acheter
d’eux butin, & autre chose. 28 Ne pourront lesdits hommes d’armes, Archers ou Cheuaux-legers,
ne leurs vallets, allans par pays & sejournans esdites garnisons, s’escarter
de leurs compagnies, piller ne fourrager en aucune maniere, sur peine
d’estre pendus & estranglez. Pareillement lesdits hommes d’armes, Archers
ou Cheuaux legers allans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1568. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

d’armes, Archers ou Cheuaux-legers,
ne leurs vallets, allans par pays & sejournans esdites garnisons, s’escarter
de leurs compagnies, piller ne fourrager en aucune maniere, sur peine
d’estre pendus & estranglez. Pareillement lesdits hommes d’armes, Archers
ou Cheuaux legers allans & retournans desdites garnisons, ne pourront
s’assembler plus grande troupe que de dix, tant maistres que vallets,
logeans & viuans par les lieux & endroits où ils passeront, en payant au
prix du marché, sur les mesmes peines que dessus; si ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1569. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

ils passeront, en payant au
prix du marché, sur les mesmes peines que dessus; si ce n’est qu’ils marchent
ensemble soubs la conduite d’vn Chef ou membre desdites compagnies:
lequel en ce cas respondra des actions & déportemens desdits
hommes d’armes, Archers ou Cheuaux-legers en son propre & priué
nom. 29 Defendons en outre à nostre Lieutenant Ciuil à Paris, & tous autres
Iuges, entreprendre aucune jurisdiction ny cognoissance, pour ce qui
concerne le faict de nostredire gendarmerie: d’autant que ce seroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1570. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

tres-expressément enjoignons, que ledit
Lieutenant, sans forme ne figure de procez, & suiuant les anciennes ordonnances,
mesmes sans s’arrester aux formalitez accoustumées, il les ait
à vuider sommairement, & de plain.   REIGLEMENT POVR LES
CHEVAVX-LEGERS. PREMIEREMENT, Auons defendu & defendons tres-expressément
à tous Capitaines de nouuelles bãdes desdits Cheuaux legers, & autres
de ne soustraire les soldats les vns des autres: & ausdits soldats de chãger
de Capitaines, encores que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1571. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

sans s’arrester aux formalitez accoustumées, il les ait
à vuider sommairement, & de plain.   REIGLEMENT POVR LES
CHEVAVX-LEGERS. PREMIEREMENT, Auons defendu & defendons tres-expressément
à tous Capitaines de nouuelles bãdes desdits Cheuaux legers, & autres
de ne soustraire les soldats les vns des autres: & ausdits soldats de chãger
de Capitaines, encores que les monstres & payemens qui leur seront
cy-apres faits, soient pour auoir serui, ou bien pour seruir iusques à l’autre
prochaine

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1572. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

aura de nous, selon ce que dessus est dit, sur peine à celuy
desdits Capitaines qui fera le contraire, de priuation de sondit estat de
Capitaine. 4 Dauantage, voulons & entendons qu’és roolles qui seront d’oresnauant
dressez pour les monstres desdites bandes de cheuaux-legers, tant vieilles
que nouuelles, les noms & surnoms au vray des Capitaines, Lieutenans
& Enseignes y soient les premiers inscripts: puis ceux des appointez, à raison
de vingt-cinq liures, & apres ceux qui auront vingt liures: & puis ceux
qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1573. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

& apres ceux qui auront vingt liures: & puis ceux
qui n’auront que séize liures treize sols quatre deniers tournois le tout par mois. Tous lesquels seront selon ledit ordre appellez à ladite monstre, &
payez particulierement par le Tresorier desdits cheuaux-legers ou ses
commis, en presence desdits Commissaires & Controolleurs.   5 Et ne sera aucun receu ny passé, s’il n’est en estat & équipage requis,
d’armes & cheuaux à luy appartenans. Et là où il se trouueroit aucuns qui
en eussent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1574. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

appellez à ladite monstre, &
payez particulierement par le Tresorier desdits cheuaux-legers ou ses
commis, en presence desdits Commissaires & Controolleurs.   5 Et ne sera aucun receu ny passé, s’il n’est en estat & équipage requis,
d’armes & cheuaux à luy appartenans. Et là où il se trouueroit aucuns qui
en eussent emprunté, Nous auons dés à present comme pour lors, declaré
icelles armes & cheuaux empruntez à nous confisquez. 6 Sera permis aux Habitans des lieux de garnison, de faire garde aux portes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1575. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

  5 Et ne sera aucun receu ny passé, s’il n’est en estat & équipage requis,
d’armes & cheuaux à luy appartenans. Et là où il se trouueroit aucuns qui
en eussent emprunté, Nous auons dés à present comme pour lors, declaré
icelles armes & cheuaux empruntez à nous confisquez. 6 Sera permis aux Habitans des lieux de garnison, de faire garde aux portes
d’iceux, & ce seulement pour ne laisser sortir aucun soldat de Caualerie
ou Infanterie, sans congé du Maistre de camp du Régiment, ou de celuy
qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1576. Vaudémont, Charles de (duc... . LETTRE DV DVC DE LORRAINE, ENVOYEE A S. A.... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 10 mai 1652 au colophon.. Référence RIM : M0_2109 ; cote locale : B_8_44. le 2014-06-02 08:07:41. pour
monter à cheual, afin que dans peu
de iours ie vous tesmoigne de viue
voix que ie suis,   MADAME, Vostre tres humble & obeyssant
frere & seruiteur,
CHARLES DVC DE LORRAINE. Du Camp prés d’Estauge ce 10. May 1652.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1577. Vaudémont, Charles de (duc... . LETTRE DV DVC DE L’ORRAINE A MADAME LA... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 30 avril 1652 au colophon. Voir aussi B_8_56. Référence RIM : M0_2103 ; cote locale : B_8_45. le 2014-06-02 07:23:35.

DV DVC
DE L’ORRAINE
A MADAME LA DVCHESSE
D’ORLEANS
SA SOEVR. Touchant la marche de son Armée, &
les asseurances qu’il luy donne, qu’il
vient se joindre à S. A. R. pour esloigner
le Mazarin.

A PARIS,
Chez IACOB CHEVALIER, prés Sainct Iean
de Latran.

M. DC. LII. LETTRE
DV DVC DE L’ORRAINE
A MADAME LA DVCHESSE
D’ORLEANS SA SOEVR. Touchant la marche de son Armée, & les asseurances
qu’il luy donne,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1578. Vaudémont, Charles de (duc... . LETTRE DV DVC DE L’ORRAINE A MADAME LA... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 30 avril 1652 au colophon. Voir aussi B_8_45. Référence RIM : M0_2103 ; cote locale : B_8_56. le 2014-06-02 07:26:37.

DV DVC
DE L’ORRAINE
A MADAME LA DVCHESSE
D’ORLEANS
SA SOEVR. Touchant la marche de son Armée, &
les asseurances qu’il luy donne, qu’il
vient se joindre à S. A. R. pour esloigner
le Mazarin.

A PARIS,
Chez IACOB CHEVALIER, prés Sainct Iean
de Latran.

M. DC. LII. LETTRE
DV DVCDE L’ORRAINE
A MADAME LA DVCHESSE
D’ORLEANS SA SOEVR. Touchant la marche de son Armée, & les asseurances
qu’il luy donne,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1579. Vendosme, François de... . LETTRE DE MONSEIGNEVR LE DVC DE BEAVFORT,... (1652) chez Petrinal (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signée et datée du 29 mars 1652 au colophon.. Référence RIM : M0_2000 ; cote locale : C_12_16. le 2014-05-25 10:43:43.

prisonniers que nos troupes
ont fait sur les ennemis nous
ont declaré l’estat pitoyable de l’armé
du C. Mazarin, asseurans que la
disette y est si grande, que la liure de
pain y vaut quatorze sols ; & qu’ils
n’ont point de foin pour leurs cheuaux.
Ce qui les a obligez iusques icy
de sejourner auec tant d’incommoditez,
est l’esperance qu’ils ont du secours
des trouppes que le sieur de
Vauuecourt leur a promis. Mais la
disposition de nostre armée est telle,
que la jonction des trouppes ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1580. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

ny
les charges qui soient capables de me charmer, non plus que par
le passé. C’est le seul interest de l’honneur & la gloire de seruir
vne personne de vostre merite, à laquelle on peut donner auec plus
de sujet que n’a pas fait celuy qui a fait l’inscription du cheual de
bronze, au defunct Cardinal de Richelieu, le titre superbe & fastueux
de Prince, dons l’esprit, la generosité & les merites surpassent
celles de ceux qui l’ont precedé. Mais V. E. sçaura s’il luy
plaist, que ie me trouue bien empesché, & comme au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1581. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

sans
pardonner au Coadiuteur, quoy que mon Euesque, faisant croire
au peuple qu’il ne luy donnoit des benedictions que pleines de
despit, de ce que V. E. n’auoit pas voulu timbrer sa Mittre du
casque du gouuernement de Paris. Ce fut en semant ces libelles
que le Cheualier de la Valette fut pris & conduit prisonnier en la
Conciergerie, ou son procez luy estant fait, on l’eust racourcy de
toute la teste, aussi bien que de ses meubles, si Monsieur le Prince
de Condé n’eut pas escrit à Monsieur de Boüillon, qui fut cause
qu’au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1582. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

iamais,
tant qu’il vous seruira, comme il fait : si bien que pour se
remettre dans les bonnes graces de ces deux Princesses, & pour
éuiter les coups de baston de Monsieur le Prince ; il fera signer à
son maistre vostre Arrest : d’eussiez-vous estre tiré à quatre cheuaux,
où renfermé dans le corps d’vn cheual mort, pour y estre
deuoré des vers, comme l’on dit que nos Allemans l’ont pratiqué
sur des Prestres.   Le Card Tout ce que tu dis n’est pas sans raison, aussi
n’est-ce pas là mon principal appuy, quoy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1583. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

fait : si bien que pour se
remettre dans les bonnes graces de ces deux Princesses, & pour
éuiter les coups de baston de Monsieur le Prince ; il fera signer à
son maistre vostre Arrest : d’eussiez-vous estre tiré à quatre cheuaux,
où renfermé dans le corps d’vn cheual mort, pour y estre
deuoré des vers, comme l’on dit que nos Allemans l’ont pratiqué
sur des Prestres.   Le Card Tout ce que tu dis n’est pas sans raison, aussi
n’est-ce pas là mon principal appuy, quoy qu’il le semble en apparence. Gaz. Où donc,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1584. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

des paїsans de Montmorency & de Saint Oüen, sur le sujet
de ces mouuements. V. E. seroit pasmée de rire, ces bonnes
gens croyent que vostre escurie est trois fois plus grande que Paris,
encore que vous n’ayez d’ordinaire que cent, ou six vingts pieces
de cheuaux de prix ; Que les chanteurs que vous auez fait venir
d’Italie, sont des femmes qui n’ont pas ce qui les distingue d’auec
les hommes ; Et appellent les Allemans qui sont autour de Paris
des Lauements, comme si les Parisiens à l’imitation de ceux de
Ierusalem

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1585. Anonyme. LE PASSE-TEMPS DE VILLE-IVIF EN VERS... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2731 ; cote locale : C_8_21. le 2015-02-26 10:35:23.


S’ils n’auoient épaisse cuirasse
A triple rang de cuir de vache,
Qu’ils ont volé parmy les champs
Aux miserables paysans.    
C’est plaisir de voir la Noblesse
Ne tenir plus de sa mollesse
L’vn a cheual tres-bien monté,
Ayant le sabre à son costé
Pistolet d’arçon à la selle,
La carabine sous l’aisselle,
Les boutons d’or aux casaquins,
Et la canne dedans les mains.
Les autres à beau pied sans lance
S’en vont auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1586. Anonyme. LE PASSE-TEMPS DE VILLE-IVIF EN VERS... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2731 ; cote locale : C_8_21. le 2015-02-26 10:35:23.

de l’escurie
Aux honneurs de nostre patrie,
Qui n’ayant manié que le foüet
Housse, estrille, brosse, frotoy
Veut nous commander à baguette
Ce n’est pas ainsi qu’on les tratite
Mercy-bleu trancher nos morceaux
Comme il souloit faire aux cheuaux,
Ouy ie le dirois à sa Barbe
Dit vne qui s’appelloit Barbe
Malgré luy, & malgré ses dents
I’allons dehors, i’allons dedans
Malgré son nez sa belle mine
I’auons du bled, de la farine
Pour bien viure dedans Paris
Sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1587. Anonyme. LE PASSE-TEMPS DE VILLE-IVIF EN VERS... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2731 ; cote locale : C_8_21. le 2015-02-26 10:35:23.


Faschez seuls de ce qu’ils n’ont pas
De ces parfumez ceruelats.
Tout y paroist plein d’allegresse
La seruante suit la maistresse
Tout paroist gaillard & dispost
Les femmes & filles font des sauts
Les caualiers y font les drolles
Les cheuaux font des caracolles ;
Il n’est pas iusques au chien roquet
Qui ne fasse le freluquet,
Qui ne fasse postiqueries
Saute, faisant des singeries
Tantost courant vn peu deuant,
Apres son maistre demeurant,
Tantost folastrant à la guiche,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1588. Anonyme. LE PASSE-TEMPS DE VILLE-IVIF EN VERS... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2731 ; cote locale : C_8_21. le 2015-02-26 10:35:23.

roquet
Qui ne fasse le freluquet,
Qui ne fasse postiqueries
Saute, faisant des singeries
Tantost courant vn peu deuant,
Apres son maistre demeurant,
Tantost folastrant à la guiche,
Tantost fuyant comme vne biche,
De sorte que chiens & cheuaux
Mulets, & autres animaux
Desirent estre aussi de la feste
L’vn hannit, clabaude, tempeste :
Cela ioint aux grandes clameurs
De nos iolis voyageurs
Fait tel bruit par toute la plaine
Qu’il s’entend au delà de seine
Fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1589. Anonyme. PROCEZ VERBAL, DE LA CONFERENCE faite à... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 35 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_2_28. Référence RIM : M0_2892 ; cote locale : A_1_65. le 2015-06-28 16:10:55.

de Monsieur le Mareschal de Grammont deuant & au
bout du pont dudit lieu de S. Cloud, du costé du Bois de Boulogne,
au lieu desdits Suisses, quatre Compagnies de caualerie en trois
escadrons les vint joindre dans ledit bois, où estoit ledit sieur
Mareschal de Grammont à cheual, auec plusieurs Seigneurs, Gentils-hommes
& Officiers, qui les conduisirent iusques hors ledit
Bois, & lesdits Gardes iusques à la porte de la Conference, au bout
du Cours-la-Reyne.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1590. Louis (XIV), De Loménie... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1651) chez Hotot (Gilles) à Orléans , 12 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_25. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_906 ; cote locale : D_1_52. Texte édité par Patrick Rebollar le 2015-08-22 16:37:32.

voulu secoüer le joug d’obeïssance, à laquelle
ils estoient tenus enuers leurs Princes
Souuerains. Il a enuoyé en diuerses
Prouinces de nostre Royaume des Commissions,
par lesquelles il donne pouuoir
de mettre sus des Gens de guerre à pied &
à cheual, de prendre sous son Authorité &
Commandement, de nos Villes & Places :
Il s’est saisi, & ceux qui l’assistent des deniers
de nos Receptes ; constitué nos Sujets
prisonniers, qui n’ont voulu adherer à ses
mauuaises intentions : Aduoüé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1591. Scarron, Paul [?]. LE PASSE-PORT, ET L’ADIEV DE MAZARIN. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_8_20. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2730 ; cote locale : D_1_29. le 2015-05-05 03:51:00.

ET
L’ADIEV DE MAZARIN.

EN VERS BVRLESQVES.  
Adieu donc pauure Mazarin,
Adieu mon pauure Tabarin,
Adieu mon conseiller supreme,
Adieu destructeur de Caresme,
Adieu peste du Carnaual,
Adieu beau, mais meschant cheual,
Adieu l’oncle aux Mazarinettes,
Adieu pere aux Marionettes,
Adieu l’Autheur des Theatins,
Adieu maistre des Triuelins,
Adieu grand faiseur de machines,
Adieu cause de nos ruines,
Adieu grand remueur de glands,
Adieu le plus beau

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1592. Scarron, Paul [?]. LE PASSE-PORT, ET L’ADIEV DE MAZARIN. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_8_20. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2730 ; cote locale : D_1_29. le 2015-05-05 03:51:00.

i’ayme la France,
Et les grands soins de la Regence
Me diuertissent seulement,
Car la Cour est mon element.
Il est bien doux de voir des Princes
Et des Gouuerneurs de Prouinces,
Des Ducs, & Pairs, des Mareschaux
Loüer mon hostel à cheuaux,
Et dire que mon Eminence
Sçait mieux ioüer qu’hõme de France.
Ie l’auoüe c’est grand plaisir
Mais parlons vn peu à loisir.
Respondez-moy Messire Iule
Qui passez pour parant d’Iüle
Parce que sommes tous venus
Nous, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1593. Scarron, Paul [?]. LE PASSE-PORT, ET L’ADIEV DE MAZARIN. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_8_20. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2730 ; cote locale : D_1_29. le 2015-05-05 03:51:00.

climat Sicilien
Si mieux n’aimez l’Italien
Que deuez aimer dauantage
Car il me souuient d’vn passage
Qui dit que le cœur, & l’argent
Vont tousiours ensemble logeant.
Vous respondrez, qu’auez en France
Encor beaucoup plus de cheuance,
Que derechef partis, & prests
Doiuent grossir vos interests ;
Mais c’est iustement l’encloüeure,
Et c’est pour vous à la malheure
Que pour empescher tels desseins
Paris en veut venir aux mains,
On crira tousiours guerre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1594. Scarron, Paul [?]. LE PASSE-PORT, ET L’ADIEV DE MAZARIN. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_29. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2730 ; cote locale : C_8_20. le 2015-05-05 03:52:35.

PORT, ET
L’ADIEV DE MAZARIN.

EN VERS BVRLESQVES.  
Adieu donc pauure Mazarin,
Adieu mon pauure Tabarin,
Adieu mon conseiller supreme,
Adieu destructeur de Caresme,
Adieu peste du Carnaual,
Adieu beau, mais meschant cheual,
Adieu l’oncle aux Mazarinettes,
Adieu pere aux Marionettes,
Adieu l’Autheur des Theatins,
Adieu maistre des Triuelins,
Adieu grand faiseur de machines,
Adieu cause de nos ruines,
Adieu grand remueur de glands,
Adieu le plus beau

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1595. Scarron, Paul [?]. LE PASSE-PORT, ET L’ADIEV DE MAZARIN. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_29. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2730 ; cote locale : C_8_20. le 2015-05-05 03:52:35.

i’ayme la France,
Et les grands soins de la Regence
Me diuertissent seulement,
Car la Cour est mon element.
Il est bien doux de voir des Princes
Et des Gouuerneurs de Prouinces,
Des Ducs, & Pairs, des Mareschaux
Loüer mon hostel à cheuaux,
Et dire que mon Eminence
Sçait mieux ioüer qu’hõme de France,
Ie l’auoüe c’est grand plaisir
Mais parlons vn peu à loisir.
Respondez-moy Messire Iule
Qui passez pour parant d’Iüle
Parce que sommes tous venus
Nous, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1596. Scarron, Paul [?]. LE PASSE-PORT, ET L’ADIEV DE MAZARIN. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_29. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2730 ; cote locale : C_8_20. le 2015-05-05 03:52:35.

climat Sicilien
Si mieux n’aimez l’Italien
Que deuez aimer dauantage
Car il me souuient d’vn passage
Qui dit que le cœur, & l’argent
Vont tousiours ensemble logeant.
Vous respondrez, qu’auez en France
Encor beaucoup plus de cheuance,
Et que derechef partis, & prests
Doiuent grossir vos interests ;
Mais c’est iustement l’encloüeure,
Et c’est pour vous à la malheure
Que pour empescher tels desseins
Paris en veut venir aux mains,
On crira tousiours guerre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1597. Anonyme / ou Chauvigny de... . LA CVSTODE DE LA REYNE QVI DIT TOVT. (1649) chez Morlot (Claude) [?] à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Rare.. Référence RIM : M0_856 ; cote locale : B_4_15. le 2016-08-02 12:23:40.

vn exemple à la Posterité
Digne de ton chastiment d’eternelle memoire,
Paris ie te perdray: car ie veux pour ma gloire
Que l’on cherche quelque iour où tu auras esté.    
Ville par trop rebelle escoute mon project,
Vn Cheual autre fois perdit la belle Troye:
Mais ie sens en mon cœur vne secrette joye,
Que c’est assez d’vn Asne pour vn si grand effect.    
Iulle que ce discours flattoit en l’asseurant
Montra bien que son Asne estoit d’aise rauie,
Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1598. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

connoistre la verité de ce que ie dis, ie vous
supplie de vous souuenir, que lors que ce Prince laissa toutes choses pour
accourir à vostre secours, il auoit sous son nom vn Regiment de trente
Compagnies d’Infanterie, vne Compagnie de Gens-d’armes, & vne
Compagnie de Cheuaux-legers : & qu’en cette occasion ces Troupes surprises
ou gagnées l’abandonnerent, horsmis quelques Officiers qui s’attacherent
à leur deuoir & à sa personne. Que vostre premier soin ayant esté
de refaire le Regiment qu’il venoit de perdre, vous luy en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1599. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

venoit de perdre, vous luy en leuastes vn autre
de Caualerie, & que vous pristes encore le dessein de remettre sur pied
ses deux Compagnies d’Ordonnance. Mais alors la necessité de vos affaires
ne vous ayant pas permis d’en treuuer le fond, les Gens-d’armes & les
Cheuaux-legers ne furent point restablis, & le Regiment d’Infanterie
ayant esté défait à la prise de Charenton, pour cette mesme raison ne fut
remis qu’à dix Compagnies. La paix se conclud à quelques iours de là, &
tout le monde se treuua en l’estat où il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1600. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

La paix se conclud à quelques iours de là, &
tout le monde se treuua en l’estat où il s’estoit veu auant le commẽcement
des troubles. Cela suffisoit ce me semble pour faire qu’on rendist à Monsieur
le Prince de Conty son Regiment, ses Gens-d’armes & ses Cheuaux legers.
Sa condition ne deuoit pas estre pire, parce qu’il auoit protegé vostre
bon droit, & il ne pouuoit estre plus mal-traitté que les particuliers
d’vn party, à la teste duquel il s’estoit trouué. Mais de plus on luy a promis
par vn article separé le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18