[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(4147 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "lbert" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 501. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

la guerre recommança entre l’Empereur
Ferdinand & le Roy de Dannemarch au sujet
de l’inuasion du Palatinat qui dura trois ans,
auec perte de beaucoup de soldats & de Villes,
qui faillit à ruiner le Roy de Dannemarch :
Voyant deux de ses Prouinces prises par Albert
Valstein, en suitte la guerre par toute l’Allemagne
par Gustane Adolphe Roy de Suede, appellé
par les Protestans cõtre l’Empereur Ferdinand,
qui fut la plus cruelle & longue, ayant continué
depuis l’an 1631 iusques à l’an 1648. que la paix
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 502. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

Albert
Valstein, en suitte la guerre par toute l’Allemagne
par Gustane Adolphe Roy de Suede, appellé
par les Protestans cõtre l’Empereur Ferdinand,
qui fut la plus cruelle & longue, ayant continué
depuis l’an 1631 iusques à l’an 1648. que la paix
de Munster fut faite, paix que les Espagnols appellent
infame pour la religion, & furent contraints
dans la conjoncture du temps de l’accepter,
quoy qu’elle fut iugée dommageable à la
Religion Catholique. L’Italie n’a point demeuré
en repos : car elle s’est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 503. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

appellé
par les Protestans cõtre l’Empereur Ferdinand,
qui fut la plus cruelle & longue, ayant continué
depuis l’an 1631 iusques à l’an 1648. que la paix
de Munster fut faite, paix que les Espagnols appellent
infame pour la religion, & furent contraints
/> dans la conjoncture du temps de l’accepter,
quoy qu’elle fut iugée dommageable à la
Religion Catholique. L’Italie n’a point demeuré
en repos : car elle s’est veuë troublée par les
guerres, entre le feu Duc de Sauoye & l’Espagnol :
en celle de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 504. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

se fust bien gardé
de luy declarer la guerre & de la continuer, comment a fait
iusques à present.   Sur ces considerations, SIRE, selon les Ordres qui m’ont
esté données par la Seigneurie de Venise, qui a tousiours
tenu pour chose precieuse & honnorable, d’estre alliée de
vostre Maiesté & entretenu en tout temps la bonne amitié
& intelligence auec la France : Supplie vostre Maiesté pour
le repos de ses Peuples & de toute la Chrestienté, de se resoudre
à vne Paix Generale, selon la disposition à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 505. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

d’estre pendu
Mais bien plustost d’estre rompu
Puis expose sur vne rouë
Afin d’estre remply de bouë
Par ceux qu’il a persecutez,
Et qu’il a si fort mal menez:
Allez chef d’œnure de malice,
Allez vistement au supplice, "/>
Allez humeur de Gascon,
Allez pendart, allez frippon,
Allez autheur de malefice,
Allez condamné de Iustice,
Allez donc scelerat parfait,
Allez cacher vostre méfait.
Allez vous en dans la Toscane,
Aussi bien vous n’estes qu’vn asne,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 506. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Qu’a s’agrandir & terr asser
Tõus les plus grands & les chasser,
Qui n’aspire qu’au bien d’autruy
Pour ses parens comme pour luy.
La fourberie de iour en iour
Est la bride de son amour.
Tant y a le voila donc partyl>
Ce fils de putain d’antechry,
Il a bien fait de fuir fort
Afin d’euiter de Beaufort,
Qui a esté si debonnaire
De ne luy vouloir rien faire,
Car il auoit bien merité
D’estre tres bien recompensé
Par ce Prince qu’il auoit lezé,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 507. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

fort bien veu que Mazarin
Vouloit ioüer vn tour de faquin,
Mais s’en sont bien donnez de garde
Posant tous les iours la garde
Dans tous les endroits dangereux:
Ha que le voila bien peneux,
Le voila qui se desespere
Voyant qu’il ne gaigne de guere
Il deuoit plustost s’en aller
Que dans la France demeurer,
Mais le voicy qui se resout
De s’en retourner tout d’vn coup
Dans quelque païs esloigné
Pour se faire testiculer,
Et l’on dira voicy ce Iule,
Ce Cardinal sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 508. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 509. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 510. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 511. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 512. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 513. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 514. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 515. Anonyme. LA LISTE DES REPROVVEZ. Assemblez dans la... (1652 [?]) chez Balthazar (Pierre) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2314 ; cote locale : B_15_29. le 2012-12-09 07:00:38.

D’Orgeual.
La Berchére. Presidens des Enquestes. Perrot, sieur de Scindié.
Bragelonne. Conseillers tant de la grand
Chambre que des enquestes. Menardeau, Champré.
Le Febvre, cy-deuant
Preuost des Marchands.
Thubeuf, sieur Bouuile.
De Séve,
Tambonneau,
Mandat, Leoni.
Molé. sainte Croix.
Feydeau de Bernay boiteux.
Le Febvre de la Barre.
Le Procureur general
Foucquet.
Et Radigue cy-deuant le
Butefalle de la Cour.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 516. Anonyme. LA MANNE CELESTE, OV L’HEVREVSE ARRIVEE du... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2405 ; cote locale : A_6_5. le 2012-12-10 06:06:31.

naturel, &
des gens: mais elle est mesme appuyée du droict diuin, &
humain. C’est par cette raison que le Parlement & les Preuost des
Marchands & Escheuins de la Ville de Paris maintiennent
leur defense dans la prise des Armes, pour asseurer leurs vies,
leurs familles, leur repos, leur liberté, & celle de tous les
François, & conseruer leur honneur contre les mauuais &
pernicieux desseins du Cardinal Mazarin, Sycilien, & naturel
suiet du Roy d’Espagne, abusant du nom & de l’authorité
de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 517. Anonyme. LA MANNE CELESTE, OV L’HEVREVSE ARRIVEE du... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2405 ; cote locale : A_6_5. le 2012-12-10 06:06:31.

& Escheuins de la Ville de Paris maintiennent
leur defense dans la prise des Armes, pour asseurer leurs vies,
leurs familles, leur repos, leur liberté, & celle de tous les
François, & conseruer leur honneur contre les mauuais &
pernicieux desseins du Cardinal Mazarin, Sycilien, & naturel
suiet du Roy d’Espagne, abusant du nom & de l’authorité
de la Reyne Regente, il se sert de la plume & du sceau du
Roy, de ses finances & de ses Trouppes, pour opprimer sans
raison legitime la liberté du Parlement & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 518. Anonyme. LA MARCHE DE L’ARMÉE DE MONSEIGNEVR LE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_33. Référence RIM : M0_2408 ; cote locale : B_7_19. le 2012-12-10 06:10:50.

au milieu
de la Cour. Sur cela on crie contre ce Prince,
on dit que ce sont des soupçons mal
fondez, & on fait passer pour vn crime le
soing qu’il prend de s’en deffendre. Et comme
il est mal-aysé de iustifier publiquement
des soupçons, quoy que legitimes, parce
qu’ils sont souuent fondez sur des causes secretes ;
& que d’ailleurs on opposoit l’authorité
du Roy aux deffiances du Prince,
les peuples qui estoient encore indifferens,
estoient en peine de se resoudre ; iusques à
ce qu’on a veu approcher le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 519. Anonyme. LA METAMORPHOSE DE MAZARIN, EN LA FIGVRE DV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2463 ; cote locale : B_13_40. le 2012-12-16 02:22:24.

meurtres de toutes sortes,
Pilloit Sevres, Meudon, S. Clou,
Ez plus affreus qu’vn loup garou,
Se rendoit par tout redoutable,
Et se monstroit vn maistre Diable,
Suiuy de Diables incarnez,
Et comme luy de vrays damnez.
Ouy: le temps viendra que l’infame,
Au lieu du Dragon Nostre-Dame,
Par toute la grande Cité,
En triomphe sera porté:
Et que suiuy de mainte aumusse,
Sous qui le scrupule se musse,
Il passera pour vn Dragon,
A face de demogorgon,
Exposant sa vile

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 520. Anonyme. LA METAMORPHOSE DE MAZARIN, EN LA FIGVRE DV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2463 ; cote locale : B_13_40. le 2012-12-16 02:22:24.

vn maistre Diable,
Suiuy de Diables incarnez,
Et comme luy de vrays damnez.
Ouy: le temps viendra que l’infame,
Au lieu du Dragon Nostre-Dame,
Par toute la grande Cité,
En triomphe sera porté:
Et que suiuy de mainte aumusse,
Sous qui le scrupule se musse,
Il passera pour vn Dragon,
A face de demogorgon,
Exposant sa vile carcasse,
Qui lors fera mainte laide grimasse,
Et qui fera crier sans fin,
Au Mazarin, au Mazarin:
Or quel plaisir de voir ce drolle,
Aprez auoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 521. Anonyme. LA METAMORPHOSE DE MAZARIN, EN LA FIGVRE DV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2463 ; cote locale : B_13_40. le 2012-12-16 02:22:24.

fierement,
Comme n’estant plus l’instrument,
D’vne amoureuse confidence,
Dieux ie ry dé-ja quand i’y pense,
Le croyant voir tel qu’en effect,
M’a paru ce Dragon infect,
Le Dragon dis-je Nostre-Dame
Duquel ie chante icy la game,
Dragon effroyable, hydeux;
Assez grand pour en faire deux.    
Disons vn mot de son histoire:
Saint Marcel en ait la victoire,
Et m’eist ce Mazarin à bas:
Que cela soit ou ne soit pas,
La chose passe pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 522. Anonyme. LA MISERABLE CHEVTE DV MINISTRE D’ESTAT... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir A_6_10. Référence RIM : M0_2483 ; cote locale : C_1_15. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 06:25:00.

regarder
sa lumiere, ne ressemble je pas à la Chauue sousris, qui ne se peut plaire à voir le Soleil, bien que la
nature luy ait donné des yeux pour le discerner ? Qui
dois-je accuser de mon mal-heur que moy mesme ?
Ne me deuoit il pas suffire de trahir le Roy, de tromper
la Reyne, de piller les Thresors du Royaume, &
de faire mourir de faim & de misere ses sujets, sans entre
prẽdre auec trop d’audace & de temerité, cét Auguste
Parlement de Paris, qui pour conseruer l’authorité
de son Monarque,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 523. Anonyme. LA MISERABLE CHEVTE DV MINISTRE D’ESTAT... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir A_6_10. Référence RIM : M0_2483 ; cote locale : C_1_15. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 06:25:00.

Les premieres
m’accusent de la mort de leurs maris, les seconds se
prennent à moy du trépas de leurs peres, & les autres
en general me conuainquent d’auoir esté le seul autheur
de leur misere.   Or puis que la tres-humble Remonstrance que le
Parlement de Paris a faite au Roy & à la Reyne me
fait connoistre qu’il demande, que ma mort expie
tous les execrables crimes que i’ay faits à la France, ie
me contente de ma cheute ; & pour euiter mon supplice,
ie luy dis adieu ; & selon l’aduis du grand

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 524. Anonyme. LA MORT DV CARDINAL MAZARIN, PREDIT PAR LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2494 ; cote locale : B_13_37. le 2012-12-16 06:34:12.

de quel costé nous ranger ; On tint Conseil pour
cet effet ; mais les Conseillers trembloient plustost
que les soldats & les Habitans. Ce que
voyans nos deux Generaux de Tauannes & de
Clinchampt, firent dire au peuple par l’vn de
leurs Secretaires : ces parole: Messieurs : Que craignez-vous ?
Il n’y a que deux iours que vous voyez les
ennemis deuant vos portes & vous fremissez, Ou est
cette ardeur qui paroissoit cy deuant sur vos visages ?
Et quoy aymez vous mieux estre esclaues de Mazarin
que de soustenir vostre Roy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 525. Anonyme. LA MORT DV CARDINAL MAZARIN, PREDIT PAR LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2494 ; cote locale : B_13_37. le 2012-12-16 06:34:12.

Ie vous veut bien dire, comme en passant
que le Duc de Lorraine approche, & n’est
qu’à dix lieuës de distances : les trouppes sont bien policées, & où elles passent ils n’y mettent
point l’espouuante. Enfin nous sommes resolus
de nous deffendre courageusement, si l’on nous
attaque nos deffenseurs sont vaillans : Ils ne craignent
pas de perdre leur vie pour nostre secours,
& ainsi nostre esperance est d’agir & non pas perir.
Adieu iusques au reuoir.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 526. Anonyme. LA MORT EFFROYABLE D’VN BOVLANGER... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2495 ; cote locale : C_6_24. le 2012-12-16 06:59:10.

LA MORT
EFFROYABLE
D’VN BOVLANGER
impitoyable de cette Ville.

A PARIS,

M. DC. XLIX.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 527. Anonyme. LA MORT EFFROYABLE D’VN BOVLANGER... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2495 ; cote locale : C_6_24. le 2012-12-16 06:59:10.

LA MORT
EFFROYABLE
D’VN BOVLANGER
impitoyable de cette Ville.

A PARIS,

M. DC. XLIX. LA MORT ESTRANGE
d’vn Boulanger impitoyable
de la Ville de Paris. Propter misriam inopum & gemitum pauperum nunc
exurgam dicit Dominus. ACAVSE de la misere des necessiteux,
& des pleurs des pauures
gens, ie me leueray tout maintenant
la verge à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 528. Anonyme. LA MORT EFFROYABLE D’VN BOVLANGER... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2495 ; cote locale : C_6_24. le 2012-12-16 06:59:10.

rencontre vn ieune garçon
fort agreable qui portoit deux gros pains fur
sa teste, elle luy demanda, disant, mon fils
ces pains sont ils à vendre, il respondit
qu’oüy, ie vous prie vendez les moy, ou du
moins vn ; elle conuient de prix à trente sols
pieces sans difficulté, elle luy donne vn escu
d’argent, ils en valoient plus de deux. Elle
s’en va chez-elle bien resioüie, & deschargeant
son pain sur sa table, elle trouue son
escu d’argent qui tomba en mesme instant.
La voila dans l’admiration, car elle estoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 529. Anonyme. LA MORT EFFROYABLE D’VN BOVLANGER... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2495 ; cote locale : C_6_24. le 2012-12-16 06:59:10.

toute la nuit dans des douleurs & des cris
éspouuantables, enuiron les quatre heures
du matin il dit ie me meurs ayez soin de mõ
ame, on fait venir vn homme d’Eglise qui
fit bien son deuoir, il dispose son malade à
souffrir & à mourir pour Dieu, tellement<lb/> que ce pauure homme apres auoir dit, mon
Dieu, ie vous ay trop offensé ayez pitié de
vostre pauure creature, il rendit son ame à
son Createur, il est croyable que Dieu ne la
pas voulu perdre, mais voicy le point effroyable,
vne heure apres son visage estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 530. Anonyme. LA NOCTVRNE CHASSE DV LIEVTENENT CIVIL. (1649 [?]) chez Société Typographique du pays grec et latin à Paris , 8 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2529 ; cote locale : C_2_31. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-16 15:04:27.


Sortir au iour sans nom ny marque
De la Presse de Variquet
De Preuetay, Sara, & Cotinet,
Qui ne se vendent & ne s’achette
Qu’entre chien, & loup en cachette,
Des satyriques ouurages en vers
Iouxte sur exemplaires d’Anuers,
Mais puisque l’Imprimeur me persse
De fournir le mien à sa presse,
Ie fais iudicieusement
Sa fin de son commencement,
Amy Locteur, & te proteste
Que tu verras bien tost le reste.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 531. Anonyme. LA NOVVELLE LIGVE FAITE A LA COVR CONTRE LE... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_12. Référence RIM : M0_2550 ; cote locale : C_12_25. Texte édité par Site Admin le 2012-12-17 07:40:59.

produit
quelques diuisions entre ceux mesmes qui y ont
les premiers rangs & qui approchent de plus prés Sa
Maiesté, il ne sera pas hors de prepos de faire sçauoir
aux Peuples le suiet de telles querelles, puis qu’ayant
esté meuës deuant le Roy mesme, la Reyne sa Mere,
& tout son Conseil, elles doiuent seruir à sa Maiesté
comme des inspirations que le Ciel luy enuoye pour
pouruoir aux affaires de son Estat : voicy comme
l’affaire se passa. Apres que la Nouuelle fut venuë à la Cour,
de la deffaite du Mareschal

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 532. Anonyme. LA NOVVELLE LIGVE FAITE A LA COVR CONTRE LE... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_12. Référence RIM : M0_2550 ; cote locale : C_12_25. Texte édité par Site Admin le 2012-12-17 07:40:59.

du Royaume : ces raisons sembloient assez
bonnes pour moyenner le retour du Roy, mais le
Mareschal du Plessis Praslin, le plus zelé de tous
les Mazarins, & qui a esté par son moyen si bien
recompensé de la léuée d’vn Siege, se mit à regarder
la Reyne & le Cardinal Mazarin, en se
riant de ce que Monsieur le Mareschal de Ville-Roy
auoit dit, dont ledit Sieur Mareschal s’estant
apperceu, luy respondit fort indigné, qu’il
n’auoit rien dit de ridicule, & qu’il ne sçauoit
pas ce qu’il pouuoit auoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 533. Anonyme. LA NOVVELLE LIGVE FAITE A LA COVR CONTRE LE... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_12. Référence RIM : M0_2550 ; cote locale : C_12_25. Texte édité par Site Admin le 2012-12-17 07:40:59.

se ioindre audit
Mareschal du Plessis. On dit que le Cardinal Mazarin
s’alla mettre au lict d’apprehension, & commanda
qu’on ne fit parler personne à luy, cela luy fit faire
trois selles plus qu’a l’ordinaire, & mesme luy
donna quelques accez de fievre. La Reyne eut beaucoup
de peine à faire appaiser cette émotion, chacun
commençant desia dans la Cour à crier, point de Mazarin ;
& les vns aux autres se disans voila vne belle
occasion à gagner cinquante mille escus, iusques aux
petits marmitons de la cuisine,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 534. Anonyme. LA NOVVELLE LIGVE FAITE A LA COVR CONTRE LE... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_12. Référence RIM : M0_2550 ; cote locale : C_12_25. Texte édité par Site Admin le 2012-12-17 07:40:59.

c’est à dire des
deffaites de François, qui sont signifiez par les Crapaux,
leurs anciennes armes, ainsi que nous auons
desia veu dans cette derniere bataille, Le ius enfin se
verra respandu c’est icy l’accomplissement de la prophetie,
car dans le Ius, on trouue Iules tout du long,
lequel apres auoir esté appuyé de la Reyne & de ses
Creatures, se verra enfin respandu, c’est à dire mort
au grand contentement de toute la France & pour le
salut de l’Estat.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 535. Anonyme. LA PAIX DEMANDEE PAR LES BONS FRANCOIS, AV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2647 ; cote locale : C_8_14. le 2012-12-17 12:41:07.

Couronné
En sa ville de Paris vint & entra,
Et à tous ses ennemis pardonna,
Et lors qu’il fut entré
A Nostre Dame s’en est allé
Pour la prier & reclamer
D’vn cœur tout zelé,
A ce qu’il pleut à Dieu
De faire fleurir la France
En toute abonce,
Il a estably ce grand Rony
Et le fit Duc de Sully
Surintendant de ces Finances,
Et en amassa a grande abondance,
Vne pique en quarté
Sans son peuple foulé
Ces suiets ce resiouïssans
Vn disois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 536. Anonyme. LA PAIX DEMANDEE PAR LES BONS FRANCOIS, AV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2647 ; cote locale : C_8_14. le 2012-12-17 12:41:07.

theatre
De delices,
Nous ne voyons
Que douleurs
Et supplices.
Pauure France
Tu as esté esprouuee
Dans l’hiuer de cette année
Tu as eu de famine
Grand froid
Grandes caux
Et grande guerre
Mere & source de
Tous maux
Comme a senty
Cette noble
Et grande Ville
Ville incomparable
De toute la Chrestienté
Le siege demeure des Roys
Et vous Princes
Et Magistras
Prenez en main la cause
De nostre ieune potentat
Iusque Dieu luy aye

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 537. Anonyme. LA PAIX DEMANDEE PAR LES BONS FRANCOIS, AV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2647 ; cote locale : C_8_14. le 2012-12-17 12:41:07.

France
Combien est admiré la vertu
Et la puissance
Que nostre grand Dieu
La veille continuer
Affin que la paix
Durant son reigne
Soit en vers les peuples continuez
Et que Dieu benisse la Princesse
Tout le cours de tes ans,
Et la Reyne ta mere pareillement,
Et Monsieur le Duc Daniou
Et Monseigneur le Duc d’Orleans
Madame son Espouse
Et tous nos Seigneurs
Les Princes du Sang
Les benisent tous eternellement.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 538. Anonyme. LA PAIX DEMANDEE PAR LES BONS FRANCOIS, AV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2647 ; cote locale : C_8_14. le 2012-12-17 12:41:07.

France
Combien est admiré la vertu
Et la puissance
Que nostre grand Dieu
La veille continuer
Affin que la paix
Durant son reigne
Soit en vers les peuples continuez
Et que Dieu benisse la Princesse
Tout le cours de tes ans,
Et la Reyne ta mere pareillement,
Et Monsieur le Duc Daniou
Et Monseigneur le Duc d’Orleans
Madame son Espouse
Et tous nos Seigneurs
Les Princes du Sang
Les benisent tous eternellement.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 539. Anonyme. LA PAIX EN SON THROSNE DE GLOIRE, OV LA... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_46. Référence RIM : M0_2649 ; cote locale : A_6_53. le 2012-12-17 12:55:00.

LA PAIX
EN
SON THROSNE
DE GLOIRE,
OV
LA CORNE D’ABONDANCE
apportée du Ciel à tous les bons François,
par l’Ange Tutelaire de ce Royaume.

A PARIS,
Chez PIERRE VARIQVET, ruë S. Iean de Latran
deuant le College Royal.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. LA PAIX EN SON THROSNE
DE GLOIRE,
OV LA CORNE D’ABONDANCE
apportée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 540. Anonyme. LA PAIX EN SON THROSNE DE GLOIRE, OV LA... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_46. Référence RIM : M0_2649 ; cote locale : A_6_53. le 2012-12-17 12:55:00.

D’ABONDANCE
apportée du Ciel à tous les bons François,
par l’Ange Tutelaire de ce Royaume.

A PARIS,
Chez PIERRE VARIQVET, ruë S. Iean de Latran
deuant le College Royal.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. LA PAIX EN SON THROSNE
DE GLOIRE,
OV LA CORNE D’ABONDANCE
apportée du Ciel à tous les bons François, par l’Ange
Tutelaire de ce Royaume. LA Paix est vne Deesse si venerable, & si glorieuse,
que toutes les beatitudes naturelles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 541. Anonyme. LA PAIX EN SON THROSNE DE GLOIRE, OV LA... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_46. Référence RIM : M0_2649 ; cote locale : A_6_53. le 2012-12-17 12:55:00.

enuers des Vierges si
rauissantes. Amaltée, nourrice de Iupiter, se prosternoit à ses
pieds, & luy faisoit vne offrande eternelle de ce qu’elle auoit de
plus exquis, & de plus admirable. Enfin tous les plus iudicieux & tous les plus raisonnables de lVniuers ne la confiderent
maintenant que comme vne image mysterieuse de l’Estat Angelique.   Se peut il voir quelque chose dans le monde, qui puisse
mieux appuyer la dignité du Souuerain, ny qui puisse mieux
eterniser sa memoire? Qu’est ce qui le peut faire plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 542. Anonyme. LA PAIX EN SON THROSNE DE GLOIRE, OV LA... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_46. Référence RIM : M0_2649 ; cote locale : A_6_53. le 2012-12-17 12:55:00.

aux Decrets
de sa Prouidence infinie. Gedeon fit construire vn Autel
qu’il appelloit la Paix du Seigneur, & Iesus Christ touché de
pitié fût contraint de verser des larmes sur la ville de Ierusalem,
lors qu’elle ne voulut pas dessiller les yeux en faueur de la Paix,<lb/> que ce diuin Seigneur vouloit donner à son peuple. Ne nous a
t’il pas donné des bras pour nous acoler en signe de Paix, & le
sentiment du baiser pour se tesmoigner de l’amitié les vns aux
autres? La Raison est vne faculté de l’ame qui nous doit obliger

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 543. Anonyme. LA PAIX EN SON THROSNE DE GLOIRE, OV LA... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_46. Référence RIM : M0_2649 ; cote locale : A_6_53. le 2012-12-17 12:55:00.

de l’esprit & pour porter nostre entendement à la Paix interieure
de l’ame. Et quoi que les passions des hõmes soient d’vne nature à pouuoir iamais supporter des regles, & mesmes à se declarer ouuertement
les ennemis iurez de la Paix, que l’ame & le corps doiuent
inuiolablement conseruer l’vn pour l’autre; elles ne laissent
pas d’estre prudemment humiliées par la conduite de la Raison,
& de s’accommoder à la Paix que nostre entendement leur aura
prescrite. Enfin, si nous voulons curieusement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 544. Anonyme. LA PARFAITE D’ESCRIPTION DV COQVIN DV... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2689 ; cote locale : C_2_33. le 2012-12-17 15:01:11.

force : chez ces gens le poids des qualitez
Ne se reconnoist point qu’au bransle des balances ;
Il faut parler comme eux langage de Finances,
C’est à dire sçauoir promettre mais fourber,
Beaucoup dire, oser tout, en vn mot dérober.
Accusons en le temps. Quand le mal est extresme
Pour ce qui s’en ensuit d’ordinaire est de mesme.
C’est force en fait d’Estat que bien souuent ces coups
En blessent quelques vns pour le salut de tous.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 545. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_4_27. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_20_18. le 2012-12-18 14:12:49.

& le Roy de Nauarre, moyen
tres-propre pour vne bonne vnion.   Long-temps auparauant, recognoissant que
les partialitez des Princes & des Grands sont
tousiours desastreuses aux Estats, voyant que
la Reyne Catherine de Medicis aymoit quelque
Seigneur de sa nation & cognoissant que les
Grands du Royaume s’en plaignoient : il eut la
hardiesse de la supplier de moderer cette affection,
ce qu’elle fit, & celuy qu’elle affectionnoit
y apporta tant de modestie & de bonne
conduite que sa fortune ne fut iamais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 546. Anonyme. LA PIECE CHARMANTE DE CABINET DESCOVVERTE. (1649) chez Mérault (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_56. le 2012-12-18 14:19:48.

Millours du monde,
le fruit que ie porte à mon ventre, qui ressemble à
la rose & au lys, leur est si agreable, & leur donne
tant de courage, que vous les verriez marcher en
Capitaine auec leurs vieux souliers, & leurs bas
de couleurs, & les plus grands Heros du siecle,
dont la gloire ternit le lustre & l’esclat de celle
d’Alexandre, sont contraints d’aduoüer que
leurs grands cœurs sont animés aux combats
par l’ardeur de ma genereuse essence. Mars auroit
souuent changé son cimeterre en vne

=> Afficher la page


Occurrence 547. Anonyme. LA POVRPRE ENSANGLANTEE. (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_61. Référence RIM : M0_2836 ; cote locale : A_6_73. le 2012-12-23 07:44:38.

la tache qui nous a
soüillez depuis quelques mois & que l’innocence
de nostre ieune Monarque sera
quelque iour la cause, que le Ciel perdant
le desir que peut estre il auoit eu de nous
perdre, nous restablira dans nostre premiere
fortune, & que faisant vn euanoüir de
nos yeux toute autre couleur qui pourroit
nous estre miserable, & il n’y laissera plus
desormais que l’incarnat, le blanc & le bleu,
qui s’estoient comme presque retirez de
nous.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 548. Anonyme. LA POVRPRE ENSANGLANTEE. (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_61. Référence RIM : M0_2836 ; cote locale : A_6_73. le 2012-12-23 07:44:38.

la tache qui nous a
soüillez depuis quelques mois & que l’innocence
de nostre ieune Monarque sera
quelque iour la cause, que le Ciel perdant
le desir que peut estre il auoit eu de nous
perdre, nous restablira dans nostre premiere
fortune, & que faisant vn euanoüir de
nos yeux toute autre couleur qui pourroit
nous estre miserable, & il n’y laissera plus
desormais que l’incarnat, le blanc & le bleu,
qui s’estoient comme presque retirez de
nous.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 549. Anonyme. LA POVRPRE ENSANGLANTEE. (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_61. Référence RIM : M0_2836 ; cote locale : A_6_73. le 2012-12-23 07:44:38.

la tache qui nous a
soüillez depuis quelques mois & que l’innocence
de nostre ieune Monarque sera
quelque iour la cause, que le Ciel perdant
le desir que peut estre il auoit eu de nous
perdre, nous restablira dans nostre premiere
fortune, & que faisant vn euanoüir de
nos yeux toute autre couleur qui pourroit
nous estre miserable, & il n’y laissera plus
desormais que l’incarnat, le blanc & le bleu,
qui s’estoient comme presque retirez de
nous.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 550. Anonyme. LA POVRPRE ENSANGLANTEE. (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_61. Référence RIM : M0_2836 ; cote locale : A_6_73. le 2012-12-23 07:44:38.

la tache qui nous a
soüillez depuis quelques mois & que l’innocence
de nostre ieune Monarque sera
quelque iour la cause, que le Ciel perdant
le desir que peut estre il auoit eu de nous
perdre, nous restablira dans nostre premiere
fortune, & que faisant vn euanoüir de
nos yeux toute autre couleur qui pourroit
nous estre miserable, & il n’y laissera plus
desormais que l’incarnat, le blanc & le bleu,
qui s’estoient comme presque retirez de
nous.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 551. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_7_4. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : C_6_69. le 2012-12-24 05:43:09.

payoit en 1628. 40. mil liu. passoit és annees 1645.
& 1646. deux cent mil liures ; voyez qu’elle augmentation sur le peuple, &
pourtant en 1626. le Roy en receuoit presque autant comme à present. Le G. Comment cela se peut il entendre ? Le P. Ie vais vous le dire. De cette Eslection que ie vous donne pour
exemple, & qui portant en 1626. 40. mil liu. le Roy en auoit de reste les
charges desduites, montant de 61. mil liures à 34. mil liures en quatre quartiers
bien payez, sans non-valleurs, & sans remise de prest ny d’interest.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 552. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 553. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 554. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 555. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 556. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 557. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 558. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 559. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 560. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 561. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 562. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 563. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

Nos Princes ne seront plus suiets à tes
maudites Loix; Ils seront exempts de tes
crimes, le Roy te chassera dés aussi tost
qu’il aura reconneu tes fourberies & nul
n’osera iamais plus parler de ton nom qui se rencontre & rencontrera tousiours parmy
nous estrange & scandaleux. C’est à quoy
tu deurois songer, en te rendant inuisible
parmy nous, & tres-apparent dans les Enfers.
C’est ce que te souhaitte celuy qui fut
tousiours ton amy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 564. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

de mon dernier desastre,
& que mes mauuais destins ont trouué l’écuëil invincible,
où ie vois enfin eschouer ma fortune
auec toutes ses prosperités? La necessité que l’honneur me prescrit de faire voir vn cœur inébranlable,
dans la plus imortelle de mes disgraces,
m’oblige à chercher vnazile, où ie puisse me mettre
à l’abri de tant de trauerses sous sa protection,
afin de pouuoir me resoudre à ce funeste changement
par la paisible cõtemplation des raisons
que i’en pourrai reconnoistre les causes;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 565. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’elles se puissent reioindre, quelque
passion neantmoins qu’elles puissent auoir, pour
auoir, pour oster le preiugé d’attenter desormais
a de samblables desseins par la vengeance de celui
que vous auez fait heureusement reussit pendant
leurs diuisions.   <p>Ie ne pense pas neantmoins que l’Espagne qui
n’a pas manqué de faire reconnoistre Republique
par vn Ambassadeur exprés, des que vous
vous estes declarez contre la Royauté, & qui par
ce moyen semble vous auoir autant engages à
son parti, qu’elle s’est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 566. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 567. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 568. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 569. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 570. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 571. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 572. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 573. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 574. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 575. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

qu’outre cela ie pence
l’auoir de beaucoup obligée, en luy donnant sujet
de pousser ses conquestes pendant que ie fomentois
les dissentions de la France; comme elle doit
sans doute se confesser ma redeuable de l’emprisonnement
d’vn Prince, qui la mettoit en danger
de perdre tous les pais bas, si ie ne l’eusse arresté
dans le bois de Vincenne. Pour la France, ie ne doute pas que ma protection
ne luy donne de la jalousie, & que la haine
generalle que tout l’Estat a contre moy, ne luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 576. Anonyme. LA REMONTRANCE PRESENTÉE AVX ESCHEVINS... (1652) chez Pousset (François) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_3332 ; cote locale : B_16_56. le 2012-12-25 03:00:19.

LA
REMONTRANCE
PRESENTÉE AVX ESCHEVINS
& Bourgeois de la Ville de Paris, sur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 577. Anonyme. LA REMONTRANCE PRESENTÉE AVX ESCHEVINS... (1652) chez Pousset (François) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_3332 ; cote locale : B_16_56. le 2012-12-25 03:00:19.

LA
REMONTRANCE
PRESENTÉE AVX ESCHEVINS
& Bourgeois de la Ville de Paris, sur la descente
de la Chasse de sainte Geneuiefue, pour
la Paix generale. Auec la Harangue presentée à Monseigneur le Duc
d’Orleans sur le mesme subiet.

Le tout dedié à son Altesse Royale. Par son tres-humble &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 578. Anonyme. LA REMONTRANCE PRESENTÉE AVX ESCHEVINS... (1652) chez Pousset (François) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_3332 ; cote locale : B_16_56. le 2012-12-25 03:00:19.

mains, elle fut enfin
déliurée par son intercession. Voicy vne exemple
assez memorable, Monseigneur,
sans toutes les autres que ie vous diray en
bref, cõme lors que les Normands rauagoiẽt
toute la France, voicy donc le troisiéme
Miracle fait par l’intercession de cette Vierge,
euuiron l’an 1233. sous le Regne de Saint
Louys, auquel temps la Seine déborda d’vne
telle façon qu’on fut contraint d’auoir
recours au souuerain remede, & de descendre
la Chasse de Sainte Geneuiefue, & la porter
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 579. Anonyme. LA RENCONTRE DES ESPRITS DV DVC DE... (1649) chez Sara (Henri) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_8_51. Référence RIM : M0_3347 ; cote locale : C_9_58. Texte édité par Site Admin le 2012-12-25 15:19:02.

qui l’a causée. Ie vous prie maintenant de contenter ma
curiosité, & de m’apprendre les veritables raisons qui engagent tant
de Princes & de Seigneurs à preferer l’interest d’vn Estranger à leur
propre conseruation.   CH. Ces motifs sont aussi differens que les personnes qui les suiuent.
La Reyne appuye les desseins du Cardinal Mazarin de l’authorité
du Roy par vne bonté trop facile, & naturelle à celles de son
sexe, qui l’oblige à croire toutes les méchantes & calomnieuses impressions
que ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 580. Anonyme. LA RENCONTRE DES ESPRITS DV DVC DE... (1649) chez Sara (Henri) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_8_51. Référence RIM : M0_3347 ; cote locale : C_9_58. Texte édité par Site Admin le 2012-12-25 15:19:02.

donne du Parlement, & des
Parisiens : Monsieur le Duc d’Orleans y est retenu comme par force,
& par le pouuoir qu’il a donné sur son esprit à vn homme peu considerable :
Monsieur le Prince y est engagé par l’ambition naturelle
qu’il a d’acquerir de la gloire, & par le plaisir & la vanité de voir vne
Reyne implorer son assistance, & le regarder comme son Protecteur :
Pour ce qui est des autres Seigneurs qui l’accompagnent dans cette
action, ils le suiuent aueuglément, comme le reste des poissons suit le
dauphin,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 581. Anonyme. LA RENCONTRE D’VN GASCON ET D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3346 ; cote locale : C_9_61. le 2012-12-25 15:07:27.

& par mes stratagemes. Incontinent que ie seray à Paris
iou referay mon équipage, & me seray tout de bon connetre
pour le Marquis de Roche-vlanche. I’y dois receboir
deux mille pistoles, dont i’acheteray vn carrosse,
des chebaux, & feray auiller des Pages & des Laquais. Ie donnerois bien mille francs d’appuntement à vn Escuyer
qui eut le courage, & l’addresse du mien ; si bous en
connoissez quelqu’vn iou lou prendray de vostre main,
sçachant vien que bous ne connoissez que des hommes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 582. Anonyme. LA RENCONTRE D’VN GASCON ET D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3346 ; cote locale : C_9_61. le 2012-12-25 15:07:27.

Gascon parloit de cette sorte, à Alcidon
qui estoit sur le point de luy repartir, vn homme
armé de deux pistollets, & bien monté l’interrompit par
ce discours ; Monsieur, vn Preuost & huict archers vous
suiuent à dessein de vous faire prisonnier, sauuez vous ils<lb/> vous accusent d’estre vn deserteur d’armée, c’est vn auis
que ie vous donne seruez vous en. Le Gas. Seroit-il vien possiule que ces couquins se méprisent
de me croire vn deserteur d’armée, iou qui suis
vne personne extraordinaire ? Ha ! Ciel, coubre moy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 583. Anonyme. LA RENCONTRE INOPINÉE DE MARS ET DE VENVS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_9_60 (partie 2) et A_8_46 (partie 1). Référence RIM : M0_3348 ; cote locale : C_9_59. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-25 15:27:22.

LA
RENCONTRE INOPINÉE
DE MARS
ET DE VENVS
DANS LE COVRS
DE LA REYNE,
ARRIVEZ NOVVELLEMENT
EN FRANCE. PREMIER ENTRETIEN.

A PARIS,

M. DC. XLIX. LA RENCONTRE INOPINÉE
DE MARS ET DE VENVS
DANS LE COVRS
DE LA REYNE,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 584. Anonyme. LA RENCONTRE INOPINÉE DE MARS ET DE VENVS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_9_60 (partie 2) et A_8_46 (partie 1). Référence RIM : M0_3348 ; cote locale : C_9_59. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-25 15:27:22.

DE MARS
ET DE VENVS
DANS LE COVRS
DE LA REYNE,
ARRIVEZ NOVVELLEMENT
EN FRANCE. PREMIER ENTRETIEN.

A PARIS,

M. DC. XLIX. LA RENCONTRE INOPINÉE
DE MARS ET DE VENVS
DANS LE COVRS
DE LA REYNE,
ARRIVEZ NOVVELLEMENT
EN FRANCE.

PREMIER ENTRETIEN. VENVS. Chere Cypris ce spectacle qui paroist de loin à nos
yeux, & qui nous cause de la crainte aussi bien que
de l’estonnement estant icy seulettes en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 585. Anonyme. LA RENOMMEE DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3350 ; cote locale : C_9_62. Texte édité par Site Admin (La page 15 de l'original est numérotée 16 sur l'imprimé mais 15 dans l'image numérique. Le lien est à refaire. ). le 2012-12-25 15:51:52.

M. DC. XLIX. LA
RENOMMEE
DE MONSIEVR
LE MARESCHAL
DE TVRENNE Vne Fille volante la trompette à la main,
qui vient du costé d’Orient, fend les nuës
auec vne promptitude incroyable ; desia
b/>
elle a passé le Rhin ; la voicy qui fuit des
extremitez de la France, & qui s’approche ; mais escoutons
elle s’arreste sur Paris. Cette Fille Immortelle fait trois fois le tour
de cette superbe ville, & puis s’arrestant sur le Palais
de la Iustice,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 586. Anonyme. LA RENOMMEE DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3350 ; cote locale : C_9_62. Texte édité par Site Admin (La page 15 de l'original est numérotée 16 sur l'imprimé mais 15 dans l'image numérique. Le lien est à refaire. ). le 2012-12-25 15:51:52.

vne promptitude incroyable ; desia
elle a passé le Rhin ; la voicy qui fuit des
extremitez de la France, & qui s’approche ; mais escoutons
elle s’arreste sur Paris. Cette Fille Immortelle fait trois fois le tour
de cette superbe ville, & puis s’arrestant sur le Palais
de la Iustice, & se suspendant de ses aisles, elle
sonne si hautement de sa trompette d’argent, qu’elle
se fait entendre aisément de tous ceux qui veulent
escouter. Il n’y a pas long temps, dit-elle, que partant d’icy,
ie portay les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 587. Anonyme. LA REQVESTE PRESENTEE AV CONSEIL PRIVE PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3503 ; cote locale : C_9_71. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-26 10:34:48.

Germain,
qui pour se garantir des insupportables violences
des Mazarinistes, ont tasché d’y treuuer du
refuge pour leur denrées, aussi bien que pour leur
personne. Neantmoins cette pauure ville de Paris
s’est treuuée iusques à present si dénuée de toute sorte
de marchandises, quoy qu’elle soit si proche de
Sainct Germain où toutes choses affluent, que ses
Habitans & Bourgeois eussent esté abbatus par la famine & les trauaux de la guerre, si leurs Corps de
Garde n’eussent esté abondamment fournis de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 588. Anonyme. LA RESOLVTION DES MAVVAIS CONSEILLERS DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3512 ; cote locale : B_3_21. le 2012-12-26 11:02:42.

Volleries, d’oppression &
& de violence qu’ils souffre il y a si long tẽps,
par les gens de Guerre respandus en tant de
Pays, & qui commettent toute les barbaries
& mauts inouyes.   Cette courageuse resolution de son Altesse
Royale & de Messieurs les Princes de s’opposer
aux entreprises du Mazarin & de leurs ennemis
rõpra leurs malheureux desseins, pour
ne les pouuoir executer pendant qu’il auront
à leurs trousses vne si belle armée, & seront
contraints de quitter la partie auec la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 589. Anonyme. LA RESPONSE DV ROY A MESSIEVRS LES DEPVTEZ... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3433 ; cote locale : B_12_10. le 2012-12-26 14:32:59.

pour nous
enchanter. Il faut tousiours chercher ses auantages,
& mettre des gens sur pied, & puis on leur
accordera tous les Articles qui se trouueront raisonnables. Il y a desia long-temps qu’on leur presche
qu’il faut esloigner premierement le Cardinal
>
Mazarin pour donner entrée à la Paix. C’est
pourquoy iusqu’ à ce qu’on entende dire qu’il est
à cent lieuës d’icy, on aura peine à croire la Paix.
Cela leur est pourtant encore facile, puis qu’il
est en leur puissance; c’est ce que ie trouue de
plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 590. Anonyme. LA RESPONSE DV ROY A MESSIEVRS LES DEPVTEZ... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3433 ; cote locale : B_12_10. le 2012-12-26 14:32:59.

Il y a desia long-temps qu’on leur presche
qu’il faut esloigner premierement le Cardinal
Mazarin pour donner entrée à la Paix. C’est
pourquoy iusqu’ à ce qu’on entende dire qu’il est
à cent lieuës d’icy, on aura peine à croire la Paix.
Cela leur est pourtant encore facile, puis qu’il
est en leur puissance; c’est ce que ie trouue de
plus estrange, de nous faire tant pâtir & auoir
le remede à nos maux. La pluspart des amis du Cardinal luy ont conseillé
de s’esloigner, luy representant qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 591. Anonyme. LA RESPONSE DV ROY A MESSIEVRS LES DEPVTEZ... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3433 ; cote locale : B_12_10. le 2012-12-26 14:32:59.

desloge, ce ne sera que pour appaiser
les esprits de la Cour, qui sont grandement
irritez contre contre luy, & laisser vn peu dissiper
ces vapeurs qui le menassent d’vn plus grand
orage, qu’il ne pourroit iamais éuiter, donnant
encore ordre à vn retour prochain, mais neantmoins
a cela à vn retour prochain, mais neantmoins
à cela pres, donnons-luy cette satisfaction,
& qu’il s’en aille auec ces folles esperances,
apres la Paix que cet esloignement nous
donnera, nous pouruoirons à trouuer des obstacles
pour son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 592. Anonyme. LA RESPONSE DV ROY FAITE AVX REMONTRANCES de... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3439 ; cote locale : B_8_46. le 2012-12-27 15:40:19.

dignité & du
rang qu’ils tiennent ils ont quelque chose
qui les distingue & les met de beaucoup
au dessus du commun des hommes, d’où
nous ne deuons pas trouuer estrange s’ils
imitent en la pluspart de leurs actions celuy
dont ils sont icy bas l’image viuante, & si
lors qu ils veulent faire sçauoir leur volonté
ils se seruent du ministere de leurs Chanceliers,
ou de quelque personnage de merite,
plustost que de l’exprimer eux mesmes à
leurs peuples Ie dis cecy pour empescher le murmure,
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 593. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS. (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_8_3. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : C_9_84. le 2012-12-28 13:46:23.

l’obtenir du
Ciel. Quant nous aurions tous les suiets imaginables
de craindre ou de hair ceux qui l’approchent,
sa seule consideration nous deuroit
vaincre, & persuader mesme au péril de
nostre vie de nous abandonner à sa discretion.
Ce n’est pas luy qu’on doit exhorter,
qu’il se montre à son Peuple il en triomphe.
C’est à la Reyne sa Mere, qu’il se faut addresse ;
i’espere qu’elle trouuera bon que ie luy
die, qu’on laisse à ses bontez d’acheuer le
grand ouurage de nostre salut. Qu’elle consulte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 594. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS. (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_8_3. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : C_9_84. le 2012-12-28 13:46:23.

Le chastiment n’est plus
vn remede, quand il extermine ce qu’il corrige ;
il l’est bien moins, lors qu’il ruine ceux
qui l’exercent. Ce grand deluge qui noya
le Monde, l’a bien moins changé, que ces
legeres flammes qui tomberent sur la teste
des Apostres : l’amour fait plus que la mort.
Si pour tant de bonnes actions que cette auguste
Reyne a faites, & de vertus qu’elle a
pratiquées, il luy reste encore quelque Semei
à souffrir, qu’elle regarde plustost Dauid
que Iezable. Toute sa vie passée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 595. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS. (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_8_3. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : C_9_84. le 2012-12-28 13:46:23.

& les Tyrans peuuent oster la vie, il n’y a que
Dieu & les personnes diuines qui la donnent.
Vaut-il pas mieux renoncer à vne vangeance
qui n’est ny Françoise, ny Chrestienne,
que de voir vne funeste montagne de victimes,
qui fasse douter si l’on est iuste ou
cruel. Mais quant toutes ces raisons seroient
impuissantes sur l’esprit d’vne Reyne toute
remplie de clemence & de misericorde, elle
ne doit plus pretendre de chastier les Coupables,
puis qu’elle ne les peut plus choisir. Les
bons & les fideles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 596. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS. (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_8_3. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : C_9_84. le 2012-12-28 13:46:23.

martyre
est innocent & leur mort vtile, elle ne sera
pas mesnagée de ceux qui là souffriront, elle
sera seulement regrettée & enuiée de ceux
qui ne feront pas le mesme sacrifice. Ils veulent
bien auec ce qui leur reste de sang glacé
dans les veines, esteindre l’embrasement
qu’on prepare au plus superbe Empire de
l’Vniuers. Ils demandent à la Reyne, qui seule
doit estre l’interprette des volontez de
nostre Roy, qu’il luy plaise d’ordonner ce
que l’on desire de leur obeyssance. Il n’y a
pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 597. Anonyme. LA RVADE D’VN POVLAIN QVI A FAICT TREMBLER... (1651) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3564 ; cote locale : C_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-12-29 08:09:26.

& ie diray seulement
que c’est vne grande pitié qu’vn Roy ne soit pas
libre d’aller ou il luy plaist, à confesse i’entend, ce qui est pourtant permis à la moindre personne du Royaume,
cette charge ne doit pas estre affectée à vn corps ny à vn
particulier, par ce que cela faict naistre de l’enuie & de
la ialousie à tous les autres corps & particuliers capables
de cét employ & la chose est si fort importãte que dans
toutes libertez celle là du choix de Directeur de conscience
doit estre la premiere

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 598. Anonyme. LA RVADE D’VN POVLAIN QVI A FAICT TREMBLER... (1651) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3564 ; cote locale : C_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-12-29 08:09:26.

tousiours assez
dequoy se satisfaire non pas à cause qu’vn mesme
Predicateur se pourroit espuiser par ce que les sources
de l’Escriture Saincte sont Eternelles aussi bien que leurs
veritez, mais parce que c’est priuer vn Roy d’entendre
les premiers oracles de son Royaume, c’est priuer les
plus Elocquans & les premiers hommes de ce ministere
de l’honneur d’entretenir leur Souuerain, c’est vouloir
attacher à la langue & à la parole d’vn seul homme toutes
les graces que le Ciel à destinées de verser dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 599. Anonyme. LA RVADE D’VN POVLAIN QVI A FAICT TREMBLER... (1651) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3564 ; cote locale : C_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-12-29 08:09:26.

fois vn party y en ayant beaucoup
dans la deuotion mesme de veritable aussi bien que
de voix differentes pour arriuer à la Saincteté, à peine
pourra il changer ses brisées, vn guide tout seul n’est pas propre pour tant de chemins & dans les maladies Corporelles,
si la pratique est bonne de prendre la consulte
de plusieurs Medecins dans les Spirituelles beaucoup
plus importantes, si cela n’est pas encore plus necessaire,
ie vous en faits les Iuges.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 600. Anonyme. LA RVADE D’VN POVLAIN QVI A FAICT TREMBLER... (1651) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3564 ; cote locale : C_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-12-29 08:09:26.

fois vn party y en ayant beaucoup
dans la deuotion mesme de veritable aussi bien que
de voix differentes pour arriuer à la Saincteté, à peine
pourra il changer ses brisées, vn guide tout seul n’est pas propre pour tant de chemins & dans les maladies Corporelles,
si la pratique est bonne de prendre la consulte
de plusieurs Medecins dans les Spirituelles beaucoup
plus importantes, si cela n’est pas encore plus necessaire,
ie vous en faits les Iuges.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Dernier