[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(295 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "receptes" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. Anonyme. LA IVSTIFICATION DV PARLEMENT ET DE LA VILLE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 19 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1796 ; cote locale : C_5_73. le 2012-12-07 14:52:39.

leur
auoiẽt interdit, & plusieurs autres bõnes consideratiõs pour
le seruice du Roy & bien de l’Estat ; NEANTMOINS ils
n’ont pris les Armes que pour empescher que cette émotion
populaire ne causast le pillage de la Ville de Paris, les Bureaux
des receptes du Roy, mesmes des maisons des Partisans,
& de celle du Cardinal Mazarin. CAR ce qui est arriué
en l’Hostel de Luynes, & ce qui s’est passé à l’endroit de
Monsieur le Chãcellier est desaduoüé de tous les Bourgeois
& Habitans de la Ville de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_7_4. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : C_6_69. le 2012-12-24 05:43:09.

me satisfait pas ; ie voudrois
quelque chose de plus pour contenter ma curiosité. Le P. Ie le puis faire, Monsieur, & voyez comment vous sçauez que le
Cardinal, comme premier Ministre, auoit vsurpé l’authorité de regler souuerainement
les Finances du Roy, tant en receptes que despens ; & ainsi
pour vous satisfaire il vous faut faire voir les abus qu’il a commis & souffert
estre commis en l’vn & en l’autre, ce qui me sera fort facile, vous sçaurez,
donc, Monsieur, que tout le reuenu du Roy consiste en deniers ou leuees

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_7_4. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : C_6_69. le 2012-12-24 05:43:09.

de gages & rentes, prouision ou despens pour la fausse
monnoye, & enfin toutes sortes de leuées violentes, & dont les Cours
Souueraines n’ont fait aucune verification de tiltres, apres quoy ie vay
commencer à vous faire voir le desordre qu’il y a eu dans la Recepte ; &
puis apres si nous auons assez de loisir ie vous feray voir celuy de la despẽce. En la Recepte ie commence par le Domaine, il est vray qu’il y en a vne
bonne partie d’engagée il y a long-temps, mais cét engagement estant fait à
faculté de rachapt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_7_4. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : C_6_69. le 2012-12-24 05:43:09.

violentes, & dont les Cours
Souueraines n’ont fait aucune verification de tiltres, apres quoy ie vay
commencer à vous faire voir le desordre qu’il y a eu dans la Recepte ; &
puis apres si nous auons assez de loisir ie vous feray voir celuy de la despẽce. En la Recepte ie commence par le Domaine, il est vray qu’il y en a vne
bonne partie d’engagée il y a long-temps, mais cét engagement estant fait à
faculté de rachapt perpetuel, les Partisans du Cadinal ont incessamment
par les menaces de ce rachapt, si fort tourmenté les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_7_4. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : C_6_69. le 2012-12-24 05:43:09.

de laquelle ils prenoient vne Quittance de
Finance, & en payement donnoient vne de l’Espargne qu’ils auoient pour
vne Ordonnance de Comptant ; à bon entendeur salut, c’est à dire vous
m’entendez bien ; mais il y a plus, car ie sçay vn Domaine qui portoit
à la recepte generale 61. à 62. mille liures par an pour le Roy, qu on a donné
depuis peu pour trente ou quarante mille liurés : Bref, pour le peu de chose que le proprietaire n’en a osé faire registrer le contract, voila pas vn
beau mesnage dans les affaires du Roy.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_7_4. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : C_6_69. le 2012-12-24 05:43:09.

cela, ils depossedoient les Receueurs generaux &
particuliers de l’exercice de leurs charges, & donnoient pouuoir à ces soustraittans
d’y commettre qui bon leur sembloit ; tellement qu’ils commettoient
pour les exercer vn seul homme ou plusieurs, qui faisoient les receptes
generalles & particulieres, & ausquels ils laissoient la liberté de faire
telles exactions & concussions qu’ils vouloient, pourueu qu’ils fussent
satisfaits de leur aduance ou forfait, & ces hommes ainsi proposez receuoiẽt
ce qu’ils pouuoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

ne me satisfait pas; ie voudrois
quelque chose de plus pour contenter ma curiosité. Le P. Ie le puis faire, Monsieur, & voyez comment vous sçauez que le
Cardinal, comme premier Ministre, auoit vsurpé l’authorité de regler souuerainement
les Finances du Roy, tant en receptes que despens; & ainsi
pour vous satisfaire il vous faut faire voir les abus qu’il a commis & souffert
estre commis en l’vn & en l’autre, ce qui me sera fort facile, vous sçaurez
donc, Monsieur, que tout le reuenu du Roy consiste en deniers ou leuees

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

de gages & rentes, prouision ou despens pour la fausse
monnoye, & enfin toutes sortes de leuées violentes, & dont les Cours
Souueraines n’ont fait aucune verification de tiltres, apres quoy ie vay
commencer à vous faire voir le desordre qu’il y a eu dans la Recepte; &
puisapres si nous auons assez de loisir ie vous feray voir celuy de la despẽce. En la Recepte ie commence par le Domaine, il est vray qu’il y en a vne
bonne partie d’engagée il y a long-temps, mais cét engagement estant fait à
faculté de rachapt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

violentes, & dont les Cours
Souueraines n’ont fait aucune verification de tiltres, apres quoy ie vay
commencer à vous faire voir le desordre qu’il y a eu dans la Recepte; &
puisapres si nous auons assez de loisir ie vous feray voir celuy de la despẽce. En la Recepte ie commence par le Domaine, il est vray qu’il y en a vne
bonne partie d’engagée il y a long-temps, mais cét engagement estant fait à
faculté de rachapt perpetuel, les Partisans du Cadinal ont incessamment
par les menaces de ce rachapt, si fort tourmenté les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

de laquelle ils prenoient vne Quittance de
Finance, & en payement donnoient vne de l’Espargne qu’ils auoient pour
vne Ordonnance de Comptant; à bon entendeur salut, c’est à dire vous
m’entendez bien; mais il y a plus, car ie sçay vn Domaine qui portoit
à la recepte generale 61. à 62. mille liures par an pour le Roy, qu’on a donné
depuis peu pour trente ou quarante mille liures: Bref, pour le peu de chose que le proprietaire n’en a osé faire registrer le conrract, voila pas vn
beau mesnage dans les affaires du Roy.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

cela, ils depossedoient les Receueurs generaux &
particuliers de l’exercice de leurs charges, & donnoient pouuoir à ces soustraittans
d’y commettre qui bon leur sembloit; tellement qu’ils commettoient
pour les exercer vn seul homme ou plusieurs, qui faisoient les receptes
generalles & particulieres, & ausquels ils laissoient la liberté de faire
telles exactions & concussions qu’ils vouloient, pourueu qu’ils fussent
satisfaits de leur aduance ou forfait, & ces hommes ainsi proposez receuoiẽt
ce qu’ils pouuoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. B. D. L. F.. LA RVINE ET DISETTE D’ARGENT, Commune... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3568 ; cote locale : B_20_42. le 2012-12-29 10:18:09.

d’affaire, & sans que les Laboureurs s’y occupent. Il se peut iuger le besoin de faire lesdites soyes sur les Estrangers,
qui en vne foire à Lyon, emportẽt plus de Thresors, qu’il
n’en faudroit à conduire, & soudoyer vne grande armée, &
pour leurs receptes, ils ont d’ordinaire leurs espions aux boutiques
des debiteurs, faisant courir les changes, & rechanges
frauduleux, & vsuraire sur lesdits debiteurs marchands, à la
perte euidente du commerce general, & du public. Les feuz Roys ayant apperçeu telle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Cinq Cieux (Souil de)... . DISCOVRS D’ESTAT, SVR L’ABSENCE ET LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1109 ; cote locale : B_3_24. le 2012-09-30 08:48:59.

cette Ordonnance, & que l’on compte plus d’Euesques
espions dedans Paris & à la suite du Mazarin, que
dans le reste du Royaume, il est aisé de se persuader qu’il
n’y a plus que l’iniustice qui regne, que les Prelatures ne
sont plus que des fermes & des receptes de Courtisans,
que la vertu n’est plus que pour les simples Prestres, &
que sainct Paul ne sçauoit pas ce que c’estoit des douceurs
de la Cour, ny d’estre amy du Mazarin, quand il a dit, que ;
Opo tet Episcopum irreprehensibilem esse, sobrium,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Donné... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Jacques) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 mars 1649, avec permission. Voir aussi E_1_104. Référence RIM : M0_253 ; cote locale : A_1_64. le 2012-04-01 03:52:55.

en quelque sorte & maniere que ce
soit. ORDONNE en outre qu’il demeurera joint
aux interests de ladite Cour & de cette Ville; Cependant
sera incessamment faict fonds pour fournir
& aider à la subsistance desdites troupes, luy
permet prendre les deniers des Receptes des lieux
où il passera, iusques à la somme de trois cens mille
liures, pour la subsistance d’icelles troupes; dont sera
donné aduis au sieur Duc de Longueuille, & à
tous qu’il appartiendra. FAIT en Parlement le
huictiesme Mars 1649. Signé, DV

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Donné... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Jacques) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 mars 1649, avec permission. Voir aussi A_1_64. Référence RIM : M0_253 ; cote locale : E_1_104. Texte édité par Site Admin le 2012-04-01 03:51:48.

quelque sorte & maniere que ce
soit. ORDONNE en outre qu’il demeurera joint
aux interests dé ladite Cour & de cette Ville ; Cependant
sera incessamment faict fonds pour fournir
& aider à la subsistance desdites troupes, luy
permet prendre les deniers des Receptes des lieux
où il passera, iusques à la somme de trois cens mille
liures, pour la subsistance d’icelles troupes ; dont sera
donné aduis au sieur Duc de Longueuille, & à
tous qu’il appartiendra. FAIT en Parlement le
huictiesme Mars 1649. Signé, DV

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, POVR... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 février 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_242 ; cote locale : A_1_58. le 2012-03-31 16:03:54.

rapportées
& veües par la Cour, estre ordonné ce qu’il appartiendra;
cependant, que les Arrests des dix-neufiéme
& trentiéme Ianuier dernier, seront executez: Ce faisant,
que par les ordres des Tresoriers de France en
chacune Generalité, les deniers des Receptes particulieres
seront incessamment & sans delay portez aux
Receptes generales, & d’icelles conduits & voiturez
en bonne & seure garde en l’Hostel de cette Ville de
Paris; comme aussi tous les deniers prouenans des
Fermes des Aydes, Gabelles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, POVR... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 février 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_242 ; cote locale : A_1_58. le 2012-03-31 16:03:54.

cependant, que les Arrests des dix-neufiéme
& trentiéme Ianuier dernier, seront executez: Ce faisant,
que par les ordres des Tresoriers de France en
chacune Generalité, les deniers des Receptes particulieres
seront incessamment & sans delay portez aux
Receptes generales, & d’icelles conduits & voiturez
en bonne & seure garde en l’Hostel de cette Ville de
Paris; comme aussi tous les deniers prouenans des
Fermes des Aydes, Gabelles & autres. A cét effet, enjoint aux Preuosts des Mareschaux,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_239 ; cote locale : A_1_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-03 15:11:15.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT. Portant que les deniers de la recepte generale
de Reims seront apportez en cette
Ville, & mis és coffres de l’Hostel d’icelle. Du trentiesme Ianuier mil six cens quarante-neuf.

A PARIS,
Par les Imprimeurs & Libraires ordinaires du Roy.

M. DC.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_239 ; cote locale : A_1_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-03 15:11:15.

REGISTRES
de Parlement. LA Cour toutes les Chambres assemblées,
deliberant sur l’execution de l’Arrest d’icelle
du dix-neufiesme de ce mois & an;
Et sur l’aduis qui a esté donné qu’il y a
vne somme de deniers assez notable prouenant
de la recepte generale de Chaalons en Champagne,
dont la conduite se fait pour porter à l’Espargne,
passant par la ville de Reims. A ARRESTÉ
ET ORDONNÉ que ladite somme sera à la Requeste
du Procureur general du Roy & diligence de
son Subsistud audit Reims, apportée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi A_1_52. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : E_1_102. le 2012-04-01 15:14:46.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT. Portant que les quarente-six mil liures prouenant
de la recepte generale d’Auuergne,
seront conduits en cette Ville, & mis és
coffres de l’Hostel d’icelle. Du trentiesme Ianvier mil six cens quarante-neuf.

A PARIS,
Par les Imprimeurs & Libraires ordinaires du Roy.

M. DC.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi A_1_52. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : E_1_102. le 2012-04-01 15:14:46.

les Chambres assemblées,
deliberant sur l’execution de l’Arrest
d’icelle du dix-neufiesme de ce mois
que M. Mirlabau, Commis du Tresorier
de l’Espargne de Guenegaud, est en la Ville de Moulins,
conduisant la somme de quarante-six mil liures
prouenant de la recepte generale d’Auuergne pour
porter à l’Espargne, Aatresté & ordonné que ladite
somme de quarante-six mil liures, ou autres plus
grandes s’il y en a, sera à la requeste du Procureur
General du Roy, & diligence de son Substitut à
Moulins, apportée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi E_1_102. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : A_1_52. le 2012-04-01 15:17:06.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT. Portant que les quarente-six mil liures prouenant
de la recepte generale d’Auuergne,
seront conduits en cette Ville, & mis és
coffres de l’Hostel d’icelle. Du trentiesme Ianvier mil six cens quarante-neuf.

A PARIS,
Par les Imprimeurs & Libraires ordinaires du Roy.

M. DC.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi E_1_102. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : A_1_52. le 2012-04-01 15:17:06.

de l’Arrest
d’icelle du dix-neufiesme de ce mois
& an; Et sur l’aduis qui a esté donné
que M° Mirlahau, Commis du Tresorier
de l’Espargne de Guenegaud, est en la Ville de Moulins,
conduisant la somme de quarante-six mil liures
prouenant de la recepte generale d’Auuergne pour
porter à l’Espargne, A arresté & ordonné que ladite
somme de quarante-six mil liures, ou autres plus
grandes s’il y en a, sera à la requeste du Procureur
General du Roy, & diligence de son Substitut à
Moulins, apportée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Du Tillet [signé]. ARRESTS DE LA COVR DE PARLEMENT. PORTANT... (1648) chez Mettayer (Michel) à Paris , 8 pages. Langue : français. Du 4 septembre 1648, avec privilège.. Référence RIM : M0_206 ; cote locale : A_1_29. le 2012-04-07 16:24:44.

le peut permettre, que au moins le
fonds soit laissé par chacun an dans les Estats du Roy de
deux quartiers & demy pour les Rentes sur le Sel, Aydes
Huitiesme & Vintiesme de Paris, & Clergé; & de
deux quartiers sur les huit millions de liures des Tailles
Receptes generales & prouincialles, & petites Tailles,
Rentes des Aysez, Gabelles de Lyonnois & cinq grosses
Fermes, dont le payement sera fait par preference à
toutes charges, mesmes à la partie de l’Espargne; &
qu’à l’arduenir les Adjudicataires des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Du Tillet [signé],... . ARRESTS DV CONSEIL D’ESTAT DV ROY, portant... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 22 pages. Langue : français. Du 26 juillet 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_360 ; cote locale : A_1_96. le 2012-04-07 16:42:12.

du Conseil d’Estat. SVR ce qui a esté representé au Roy estant
en son Conseil par les Preuost des Marchands
& Escheuins de la Ville de Paris,
Que le fonds des Huict millions de liures
des Rentes, constituées sur les Tailles,
Petites Rentes, & Receptes Generales, estant assignées
sur les Generalitez d’Orleans & Moulins, les
Receueurs & Payeurs d’icelles ont fait iusques à present
toutes les diligences necessaires pour le recouurement
des deniers, tant contre les Receueurs Generaux
& Particuliers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Du Tillet [signé],... . ARRESTS DV CONSEIL D’ESTAT DV ROY, portant... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 22 pages. Langue : français. Du 26 juillet 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_360 ; cote locale : A_1_96. le 2012-04-07 16:42:12.

des payemens sera faite
du premier quartier de la presente année 1649. pour
lequel, ensemble du deuxiéme, suiuant ladite Declaration;
le fonds sera fait de net dans les Estats qui
s’expediront pour ladite presente année sur les deniers,
tant des Receptes Generales des Finances, que
du Taillon desdites Generalitez, sans qu’ils puissent
estre diuertis ny employez à aucun autre effet; & au
cas qu’ils ne se trouuent suffisans pour lesdits deux
quartiers, sadite Maisté pouruoira d’vn autre fonds
pour ce qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Du Tillet [signé],... . ARRESTS DV CONSEIL D’ESTAT DV ROY, portant... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 22 pages. Langue : français. Du 26 juillet 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_360 ; cote locale : A_1_96. le 2012-04-07 16:42:12.

submissions au Greffe de l’Hostel de Ville, de payer
ladite somme de Sept cens cinquante mil liures pour
estre employée au payement du quartier de Ianuier
de ladite année 1648. des Rentes des Huict millions
sur les Tailles, Petites Rentes, celles de Payen, &
Receptes Generales, en sorte qu’il soit acquité dans le
premier iour de May de l’année prochaine. Et parce
que ladite somme de Sept cens cinquante mil liures
n’est suffisante pour payer ledit quartier, ledit Belin
& ses cautions seront tenus faire leurs submissions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Du Tillet [signé],... . ARRESTS DV CONSEIL D’ESTAT DV ROY, portant... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 22 pages. Langue : français. Du 26 juillet 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_360 ; cote locale : A_1_96. le 2012-04-07 16:42:12.

payer les quartiers suiuans, escheus
iusques à present: & à ce faire qu’ils seront contraints
comme pour les deniers de sa Majesté: Veu ladite Declaration,
& apres auoir consideré l’estat auquel la Ferme
desdites Gabelles est presentement, & le peu de
recepte qui se fait des droicts d’icelles par lesdits Adjudicataires,
à cause des ventes forcées des Sels qui
estoient dans les Greniers & du faux saunage, & que
la pluspart des particuliers sont tellement fournis de
Sel, qu’ils n’en prennent plus dans lesdits

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Estienne [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE PROVENCE,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Du 23 juin 1649 à Aix [au colophon].. Référence RIM : M0_342 ; cote locale : A_1_91. le 2012-03-27 09:55:43.

& deffences
à toutes les Communautez de la Prouince de
leur fournir viures ny subsistance, à peine de
pure perte aux Consuls, sans le pouuoir rejetter
sur le corps des Communautez ny du Pays.
Ordonne que Gaillard Tresorier du Pays tiendra
les deniers de la recepte de sa Charge en
cette ville d’Aix, & y fera sa residence, auec
deffences de porter lesdits deniers, ny les enuoyer
à Brignolle ny en autre part par l’ordre
dudit Sieur Comte d’Alais Gouuerneur, ny
souffrir que ses Commis contreuiennent ausdites

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

les
deux Couronnes. L. R. Ce que vous me dites est vray, mon Gouuerneur, ie ne
doute point que ce Cahier de frais ne soit bien grand: mais les richesses
sans mesure de ceux qui mettent la main dans mes Finances,
seruent d’vne conuiction infaillible contr’eux, que la recepte
est plus grande que la despense. L. G. SIRE, Vn Parfumeur sent le parfum; & V. M. ne le trouue
point estrange: la merueille seroit bien plus grande, l’argent estant
plus visqueux encor, & plus adherant que le muse, si vn Financier
ne sentoit point la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, PORTANT SVPRRESSION de... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_4. Référence RIM : M0_941 ; cote locale : E_1_109. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:45:45.

à armer nos bons Subjets de la ville de Paris
contre nous : Ordonne que des Commissions seront
desliurées pour leuer des gens de Guerre, tant dedans
que dehors ladite Ville, faire des Capitulations sur
nos bons Subjets, mettre les mains sur les deniers de
nos Receptes, abolir les droicts & Impositiõs qu’eux
mesmes auoient approuuées, Enfin vsurper en toutes
les fonctions de la Royauté, & faire toutes les
actions qui n’appartiennent qu’à vn Souuerain :
Nous nous sommes enfin resolus, quoy qu’auec vne
extréme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. PORTANT REVOCATION DES... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_939 ; cote locale : A_1_28. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 16:07:00.

tenir la main à l’execution de ce que dessus,
à peine d’en respondre en leurs propres & priuez noms.
ORDONNONS que les Receueurs generaux & particuliers
fassent leurs Charges, Excepté ceux qui sont
notoirement insoluables, & accusez d’obmmissions de
recepte, & autres maluersations. Et afin de donner encore
plus de soulagement à nosdits Subjets, & leur faire
sentir d’auantage les effets de la bonté que Nous auons
pour eux, ainsi que nous leurs auons assez fait cognoistre
dés nostre aduenement à la Couronne, en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. PORTANT REVOCATION DES... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_939 ; cote locale : A_1_28. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 16:07:00.

la main à l’execution de ladite Declaration, à peine
d’en respondre en leurs propres & priuez noms: Ordonne
que les Receueurs generaux & particuliers ferõt
leurs Charges, excepté ceux qui sont notoirement
insoluables & accusez d’obmissios de receptes & autres
maluersations: Veut encore sadite Majesté pour
le soulagement de sesdits sujets, en attendant qu’elle
aye moyen de leur dõner plus grande descharge. Que
d’oresnauant, à commancer l’année prochaine 1649.
ils soient deschargez d’vn demy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Jouxte la copie imprimée à Paris. Avec privilège. . Référence RIM : M0_944 ; cote locale : D_2_30. le 2012-07-18 09:51:31.

dont l’on conuiendra ; & sera payé pour ledit emprunt l’interest à
raison du denier douze ; duquel en tant que de besoin, sera fait par
nous don à ceux qui fourniront les sommes principales, sans que pour
les empaunts dont le remboursement sera assigné sur les Receptes
Generales, l’on puisse mettre les Tailles en party, ny en faire faire le
recouurement par autres que par nos Officiers ordinaires.  

VI. Nous ordonnons que les Eslections de Xaintes, Congnac & sainct
Iean d’Angely distraites de nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_21. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : D_1_65. le 2012-07-19 15:21:03.

& du reuenu des immeubles
soient appliquez au payement de nos
gens de Guerre sans pouuoir estre diuertis
ailleurs sous quelque tiltre que ce soit.
Et à ces fins que les Fermiers & Receueurs
desdits biens soient contraints au payement
de leurs Fermes & Receptes par toutes voyes
accoustumées pour nos propres affaites, nonobstant
tous payemens qu’ils pourroient alleguer
ou iustifier auoir faits par auance, lesquels
comme faits en fraude, & en faueur de
la Rebellion, Nous auons declarez nuls & de
nul effet,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT REVOCATION de... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_937 ; cote locale : A_1_95. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 15:38:20.

tenir la main à l’execution
de ce que dessus, à peine d’en respondre en leurs
propres & priuez noms: Ordonnons que les Receueurs
Generaux & particuliers facent leurs Charges,
excepté ceux qui seront notoirement insoluables,
& accusez d’obmissions de receptes & autres maluersations.
Et afin de donner encores plus de soulagement
à nosdits sujets, & leur faire sentir dauantage
les effets de la bonté que Nous auons pour eux,
ainsi que nous leur auons fait assez connoistre dés
nostre aduenement à la Couronne, en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_2_56. le 2012-07-18 09:47:20.

l’on conuiendra; & sera payé pour ledit emprunt
l’interest à raison du denier douze; duquel en tant
que de besoin, sera fait par nous don à ceux qui
fourniront les sommes principales, sans que pour
les emprunts dont le remboursement sera assigné
sur les Receptes Generales, l’on puisse mettre les
Tailles en party, ny en faire faire le recouurement
par autres que par nos Officiers ordinaires.  

VI. NOVS ordonnons que les Elections de Xaintes,
Congnac & Sainct Iean d’Angely, distraites de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_56, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_1_79. Texte édité par Site Admin le 2012-07-18 09:58:03.

l’on conuiendra; & fera payé pour ledit emprunt
l’interest à raison du denier douze; duquel en tant
que de besoin, sera fait par nous don à ceux qui
fourniront les sommes principales, sans que pour
les emprunts dont le remboursement sera assigné
sur les Receptes Generales, l’on puisse mettre les
Tailles en party, ny en faire faire le recouurement
par autres que par nos Officiers ordinaires.   VI. NOVS ordonnons que les Elections de Xaintes,
Congnac & Sainct Iean d’Angely, distraites de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Petitval (David du), Viret (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et D_2_30. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : E_1_128. le 2012-07-18 09:59:08.

dont l’on conuiendra ; & sera payé pour ledit emprunt
l’interest à raison du denier douze ; duquel en tant que
de besoin, sera fait par nous don à ceux qui fourniront les sommes
principales, sans que pour les emprunts dont le remboursement
sera assigne sur les Receptes Generales, l’on puisse
mettre les Tailles en party, ny en faire faire le recouurement
par autres que par nos Officiers ordinaires.

VI. NOVS ordonnons que les Elections de Xaintes, Congnac
& Sainct Iean d’Angely, distraites de nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY; CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_65. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : B_6_21. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-19 15:27:18.

& du reuenu des immeubles
soient appliquez au payement de nos
gens de Guerre sans pouuoir estre diuertis
ailleurs sous quelque tiltre que ce soit.
Et à ces fins que les Fermiers & Receueurs
desdits biens soient contraints au payement
de leurs Fermes & Receptes par toutes voyes
accoustumées pour nos propres affaires, non-obstant
tous payemens qu’ils pourroient alleguer
ou iustifier auoir faits par auance, lesquels
comme faits en fraude, & en faueur de
la Rebellion, Nous auons declarez nuls & de
nul effet,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Louis (XIV), De Loménie... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1651) chez Imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_52. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_906 ; cote locale : B_6_25. le 2012-07-19 15:40:50.

de nostre Royaume des Commissions, par lesquelles il donne pouuoir
de mettre sus des Gens de guerre à pied & à cheual de prendre
sous son authorité & commandement, de nos Villes & Places: Il s’est saisi, & ceux qui l’assistent des deniers de nos Receptes; constitué
nos Subjets prisonniers, qui n’ont voulu adherer à ses mauuaises
intentions: Aduoué toutes actions qui seront faites en execution
de ses ordres; Contraint les Habitans de nos Villes, qu’il a
estimé nous estre plus affectionnez, de sortir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Louis (XIV), De Loménie... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1651) chez Imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_52. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_906 ; cote locale : B_6_25. le 2012-07-19 15:40:50.

s’acquitter
effectuellement de ce qui est de leur deuoir, ainsi que plus
au long est porté par lesdites Lettres: Procez verbal fait par François
Monicault President au Grenier à Sel de Bourges, le dix-huictiesme
Septembre dernier, de l’enleuement des deniers de
la Recepte generale des Gabelles de Berry, par les sieurs de Persan
& Veymar, Lieutenans des gardes dudit Prince de Conty, par
l’ordre & commandement d’iceluy Prince. Autre procez verbal
dudit Monicault du vingt cinquieme dudit mois, sur l’ouuerture
faite de force

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Louis (XIV), Phélippeaux... . DECLARATION DV ROY, Accordée pour la... (1650) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 14 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_903 ; cote locale : B_2_26. Texte édité par Site Admin le 2012-07-19 08:39:27.

propos pour nostre
seruice, & pour asseurer le bien de nos sujets, si mieux
elle n’ayme d’aller à Mouron, à condition de reduire
la Garnison à deux cens hommes de pied, & cinquante
gardes à cheual, qui seront entretenus à nos dépens,
sur la recepte generale de Berry, en donnant les seuretez
necessaires ; Que ladite Garnison ny lesdites Gardes
ne ferõt aucun Acte d’hostilité ; Moyennãt quoy ceux
qui sont à present dans ledit lieu de Mouron, & dans
les autres chasteaux de Berry & Bourbonnois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission. Autre édition de C_1_7. Voir aussi C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 sur les 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : D_1_9. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 10:30:55.

satisfait à la iustice de Dieu, en rendant ce qui
est entré dans leurs coffres ?   R. Non, Ce n’est pas assez, ils sont encore responsables de toutes les vexations
illegitimes qui ont esté faites par leurs Commis, & toutes autres personnes employées
à leurs receptes. Il ne faut point de preuue pour cette resolution : Elle se iustifie
d’elle-mesme. Car s’il y a obligation de reparer le dommage, qu’auroit fait vn
bœuf ou vn cheual dans l’heritage d’autruy : Si vn Capitaine est responsable des
violences d’vn soldat, à plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_9 (autre édition) et C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : C_1_7. le 2012-04-20 10:37:53.

à la justice de Dieu, en rendant
ce qui est entré dans leurs coffres ? R. Non, ce n’est pas assez, ils sont encore responsables
de toutes les vexations illegitimes qui ont esté faites
par leurs Commis, & toutes autres personnes employées
à leurs receptes. Il ne faut point de preuue
pour cette resolution ; Elle se iustifie d’elle mesme, Car
s’il y a obligation de reparer le dommage qu’auroit fait
vn bœuf ou vn cheual dans l’heritage d’autruy. Si vn
Capitaine est responsable des violences d’vn soldat,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Anonyme. LA VERITÉ PRONONÇANT SES ORACLES sans... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Première partie. Voir aussi B_17_19 (2e partie). Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3998 ; cote locale : B_17_18. le 2013-01-05 06:06:55.

ayme son Roy, & ne
veut point changer de gouuernement. Il est vray
qu’il a bon besoin d’estre purgé, mais pour se guerir
il n’est pas besoin qu’il fasse corps nouueau. Le Medecin
qui luy ordonneroit des remedes pour ce
changement, auroit luy mesme besoin de sa recepte. L’Estat se remettra s’il veut se reünir, La reünion
ne peut estre causée que par l’esloignement de ceux
ou celles qui le diuisent ? Que faut il faire pour cela,
il faut auoir le cœur bon, à l’espreuue de toute sorte
de pitié, & n’espargner

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Anonyme. LE CENSEVR POLITIQVE. AV TRES-AVGVSTE... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 28 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_2_27. Référence RIM : M0_668 ; cote locale : E_1_120. le 2013-06-30 11:45:02.

suite aussi-tost controllez.
Que tout Récépissé, Promesse, ou Contre lettre,
Et tout ce qu’on pourroit au Receueur promettre,
Soit reputé pour nul & de mauuaise foy,
Et sans qu’au Collecteur il serue enuers le Roy.
Car quand le Receueur diuertist sa recepte,
Ce qu’il fait au comptoir il le fait en cachette :
Et lors les Collecteurs qu’on appelle allouez,
Et mesme ceux en chef estans amadoüez,
Les vns par beau semblant, les autres par contrainte
Luy baillent leurs deniers ou par force, ou par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Anonyme. LE CENSEVR POLITIQVE. AV TRES-AVGVSTE... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 28 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_2_27. Référence RIM : M0_668 ; cote locale : E_1_120. le 2013-06-30 11:45:02. la recepte monte.
Or c’est à cette fin qu’au controlle requis,
Il faut enregistrer dans dix iours les acquits ;
Et suiure en ce sujet l’ordre de la foraine,
Où l’acquit du Marchand est controllé sans peine,
Enrollant par Parroisse, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Anonyme. LE CENSEVR POLITIQVE. AV TRES-AVGVSTE... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 28 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi E_1_120. Référence RIM : M0_668 ; cote locale : C_2_27. le 2013-06-30 11:56:15.

en suite aussi tost controllez.
Que tout Recepissé, Promesse, ou Contre-lettre,
Et tout ce qu’on pourroit au Receueur promettre,
Soit reputé pour nul & de mauuaise foy,
Et sans qu’au Collecteur il serue enuers le Roy.
Car quand le Receueur diuertist sa recepte,
Ce qu’il fait au comptoit il le fait en cachette :
Et lors les Collecteurs qu’on appelle alloüez,
Et mesme ceux en chef estans amadoüez,
Les vns par beau semblant, les autres par contrainte
Luy baillent leurs deniers ou par force, ou par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Anonyme. LE CENSEVR POLITIQVE. AV TRES-AVGVSTE... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 28 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi E_1_120. Référence RIM : M0_668 ; cote locale : C_2_27. le 2013-06-30 11:56:15.

ayant registre double,
Si vous verifiez, vous n’y verrez que trouble.
Vous voyez donc, Messieurs, qu’il faut que vostre soin,
Les prests estans à bas, suruienne à ce besoin ;
Afin qu’à tout moment on puisse voir le compte,
Et l’estat actuel où la recepte monte.
Or c’est à cette fin qu’au controlle requis,
Il faut enregistrer dans dix iours les acquits ;
Et suiure en ce sujet l’ordre de la foraine,
Où l’acquit du Marchand est controllé sans peine,
Enrollant par Parroisse, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Anonyme. LE COVP D’ESTAT DE LA GVYENNE presenté à... (1651) chez Dubois (Gilles) à Paris , 15 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Bordeaux.. Référence RIM : M0_799 ; cote locale : B_6_39. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 08:08:31.

cherchés retraite dans les Cloistres,
& vous vous cachez dans les lieux les plus retirez, pendant
qu’on propose & qu’on resout dans vostre Senat
des ligues & des vnions contre le Roy, pendant qu’on
depute des Commissaires pour enleuer les deniers de
ses Receptes, & qu’on ordonne la leuée de diuerses
troupes pour s’opposer à ses armées? Pretendez vous
pouuoir conseruer à si peu de fraiz cette qualité de Peres
du peuple & de Tuteurs des Rois, qui fait le Paradoxe
du temps, & qui a causé tant de funestes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Anonyme. LE COVP D’ESTAT DE LA GVYENNE presenté à... (1651) chez Dubois (Gilles) à Paris , 15 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Bordeaux.. Référence RIM : M0_799 ; cote locale : B_6_39. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 08:08:31.

& ce courage que vous aués autrefois
témoigné à repousser quelques legeres iniures que
vous pretẽdiez auoir esté faites à vôtre dignité? Croyés
vous qu’il y ait moins d’offense de se saisir des deniers
du Roy, de faire curée de son bien, de piller ses receptes,
que d’arrester le carrosse d’vn de vos Prelats?   * L’vnion
du Parlement
de
Bordeaux
& de la
Bourgeoisie,
auec
Messieurs
les Princes,
a esté
jurée dans
l’Eglise S.
André. * On a veu dans vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Anonyme. LE MATHOIS OV MARCHAND MESLE PROPRE A TOVT... (1649) chez Henault (Jean) à Paris , 12 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2420 ; cote locale : C_4_51. le 2013-09-21 05:13:46.


Ioüant vn peu de passe passe.
Ie degraisse, i’oste la crasse
Auec vn peu d’eau de merluz :
Ie fais des gros & petits culz
Pour Bourgeoises & Damoiselles ;
Ie me cognois bien en pucelles,
En les serrant vn peu de pres,
Ie sçay les receptes & aprests
De tous maux, fusse mengerie,
Verolle, chancre, bauerie,
Mal de reins sans aucun soucy,
I’en sçay guarir, il est ainsi :
On ne m’en sçauroit rien apprendre,
N’y moins que ce soit me reprendre,
Tant suis asseuré de mon

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Anonyme. LE PARTISAN TENTÉ DV DESESPOIR PAR LE DEMON... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_6_61 et E_1_70. Référence RIM : M0_2722 ; cote locale : C_6_54. le 2013-09-30 10:26:46.

iugemens de celuy dont tu
veux que la iustice soit si rigoureuse. Le Demon. Non, ie suis ton tesmoin, auec ta conscience, & celuy qui produira deuant Dieu le Registre du compte de tes crimes horribles, pris sur les memoires
escrits de ta main dans les receptes & despenses de tes Bureaux, &
qui seray bien-tost ton Bourreau, pour te faire voir en effet le pouuoir que
i’ay sur toy.  

L’AVTHEVR. A ces mots le Partisan saisi d’effroy, d’entendre que cette voix se
rendoit tousiours plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Anonyme. LE PARTISAN TENTÉ DV DESESPOIR PAR LE DEMON... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 12 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_54 et E_1_70. Référence RIM : M0_2722 ; cote locale : A_6_61. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-09-30 10:25:02.

iugemens de celuy dont tu
veux que la iustice soit si rigoureuse. Le Demon. Non, ie suis ton tesmoin, auec ta conscience, & celuy qui produira deuant Dieu le Registre du compte de tes crimes horribles, pris sur les memoires
escrits de ta main dans les receptes & despenses de tes Bureaux, &
qui seray bien-tost ton Bourreau, pour te faire voir en effet le pouuoir que
i’ay sur toy.  

L’AVTHEVR. A ces mots le Partisan saisi d’effroy, d’entendre que cette voix se
rendoit tousiours plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Anonyme. LE PARTISAN TENTÉ DV DESESPOIR PAR LE DEMON... (1649) chez Berthelin (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Paris. Voir aussi A_6_61 et C_6_54. Référence RIM : M0_2722 ; cote locale : E_1_70. le 2013-09-30 10:28:40.

iugemens de celuy dont tu
veux que la iustice soit si rigoureuse. Le Demon. Non, ie suis ton tesmoin, auec ta conscience, & celuy qui produira deuant Dieu le Registre du compte de tes crimes horribles, pris sur les
memoires escrits de ta main dans les receptes & despenses de tes Bureaux,
& qui seray bien tost ton Bourreau, pour te faire voir en effet le
pouuoir que i’ay sur toy.  

L’AVTHEVR. A ces mots le Partisan saisi d’effroy, d’entendre que cette voix se
rendoit tousiours plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Anonyme. LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C.... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 17 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2931 ; cote locale : C_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-30 07:24:59.

que l’or qui a esté espãdu par le traffic des Marchands,
& qui auoit esté accumulé en France de longue main
n’y est plus, & qu’il en est bien loin sous le nom de Mazarin, de
son pere & de ses confidans. Si bien que les Commis de l’Espargne,
des autres Receptes à Paris, Receueurs particuliers &
generaux, les Marchands, les Banquiers, comme ceux qui ont
encores quelques bourses se demandent les vns aux autres par
tout la France, que sont deuenus deux cens soixante millions qui
ont esté conuertis en la fabrique des Louys

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Anonyme. L’AVTHORITÉ DES ROYS, DES PRINCES, DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_434 ; cote locale : B_15_27. Texte édité par Site Admin le 2013-02-02 10:21:20.

de vostre ayeul le Roy François premier
que Dieu absolue, & prenez peine de faire en
sorte, que vous soyez reconnu pour vn bon & sage
Roy, par vostre bon & iuste gouuernement. Pour y paruenir plus aisement, il faut reuenir au
bon mesnage de vos Finances, la recepte desquelles
doit tousiours estre des moyens que Dieu vous offre,
petite ou grande selon les occasions, sans rançonner
& ruïner vostre peuple de tant de nouuelles daces &
imposts, qui ne font qu’affoiblir vostre Estat, & accueillir
la haine de chacun

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Anonyme. L’AVTHORITÉ DES ROYS, DES PRINCES, DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_434 ; cote locale : B_15_27. Texte édité par Site Admin le 2013-02-02 10:21:20.

& les remarquez & leur Conseil tres-malin,
vous conseillant de ne les pas ruiner, & vous
disans qu’il en faut auoir pitié, & les retirer par douceur,
& non les laisser venir au but où ils pretendent. Et apres que vous aurez estably vostre recepte, en
la forme susdite, il faut y rapporter vostre despence de
telle sorte qu’elle n’excede la recepte, afin que ne
soyez induit à trauailler vostre peuple. Il vous est aisé
de retrancher beaucoup de despence superfluë, qui se
fait iournellement en pompes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Anonyme. L’AVTHORITÉ DES ROYS, DES PRINCES, DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_434 ; cote locale : B_15_27. Texte édité par Site Admin le 2013-02-02 10:21:20.

vous
disans qu’il en faut auoir pitié, & les retirer par douceur,
& non les laisser venir au but où ils pretendent. Et apres que vous aurez estably vostre recepte, en
la forme susdite, il faut y rapporter vostre despence de
telle sorte qu’elle n’excede la recepte, afin que ne
soyez induit à trauailler vostre peuple. Il vous est aisé
de retrancher beaucoup de despence superfluë, qui se
fait iournellement en pompes, luxe, bastimens inutiles,
& principalement en dons, que vous faites sans
mesure, sous le couuert du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Anonyme. L’HEVREVSE RENCONTRE D’VNE MINE D’OR... (1649) chez Henault (Mathurin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_5_52. Référence RIM : M0_1631 ; cote locale : A_3_81. le 2013-02-06 13:03:05.

créer & eriger en tiltre d’Offices des Receueurs particuliers dudit
Tribut, sinon en chacune Parroisse, au moins en chacune
Eslection, Preuosté, ou Chastelenie, & des Receueurs Generaux
en chacune Prouince: Ausquels attribuant des gages au
denier dix de leur recepte, ils financerõt par consequent à raison
du denier dix. Et par ainsi ladite finance montera à pareille somme
que ledit Tribut. Et cette finance pourra seruir au remboursement
des Officiers desdites Tailles & Gabelles, qui demeureront
esteints & supprimez. Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Anonyme. L’HEVREVSE RENCONTRE D’VNE MINE D’OR... (1649) chez Henault (Mathurin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_81. Référence RIM : M0_1631 ; cote locale : C_5_52. le 2013-02-06 13:03:39.

créer & eriger en tiltre d’Offices des Receueurs particuliers dudit
Tribut, sinon en chacune Parroisse, au moins en chacune
Eslection, Preuosté, ou Chastelenie, & des Receueurs Generaux
en chacune Prouince : Ausquels attribuant des gages au
denier dix de leur recepte, ils financerõt par consequent à raison
du denier dix. Et par ainsi ladite finance montera à pareille somme
que ledit Tribut. Et cette finance pourra seruir au remboursement
des Officiers desdites : Tailles & Gabelles, qui demeureront
esteints & supprimez. Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Anonyme. L’INCONNV A LA REYNE. Où elle est... (1652) chez Beley (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1693 ; cote locale : B_16_25. le 2013-06-08 07:07:17.

par leurs conseils,
les autres par leur courage, & que l’authorité, auec le
credit, s’emparant des coeurs qui leur obeissoiẽt. Il pouuoit
arriuer à la Monarchie, quelque bréche dãgereuse à
reparer. Cela eust esté bon parmy des Italiens, cela eust
esté de recepte parmy la decadence des Romains qui
faisoient pour lors tout aussi-tost des nouueaux Empereurs
que l’argent auec quelque magnanimité leur auoit
éblouy les yeux, mais chez des peuples sousmis de tout
temps à leur Souuerain, dans vne Regence si bien commencée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Anonyme. L’OFFICIER DE CE TEMPS DE LA MAISON... (1652) chez [s. n.] à Paris , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2585 ; cote locale : B_3_25. le 2013-06-09 10:03:14.

que vous pensez, & vos mauuais conseillers
le vous font accroire, pour leur profit particulier. Mais y a-t’il homme si hebeté, qui croye qu’vn
Roy soit pauure & necessiteux, qui a quantité de
millions à despendre comme vous auez par année,
& dont recepte se fait à vostre profit : Cela ne se
peut nier : car il se iustifie en vostre chambre des
Comptes. En quel temps est ce que les Roys de
France ont iamais fait telle recepte approchante du
reuenu des plus grands Monarques de la terre, &
suffisante pour armer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Anonyme. L’OFFICIER DE CE TEMPS DE LA MAISON... (1652) chez [s. n.] à Paris , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2585 ; cote locale : B_3_25. le 2013-06-09 10:03:14.

necessiteux, qui a quantité de
millions à despendre comme vous auez par année,
& dont recepte se fait à vostre profit : Cela ne se
peut nier : car il se iustifie en vostre chambre des
Comptes. En quel temps est ce que les Roys de
France ont iamais fait telle recepte approchante du
reuenu des plus grands Monarques de la terre, &
suffisante pour armer contre les plus puissans ennemis que puissiez auoir, pourueu qu’il soit mesnagé ?
Car il ne reste que cela.   Aucuns de vos predecesseurs ont autresfois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Anonyme. L’OFFICIER DE CE TEMPS DE LA MAISON... (1652) chez [s. n.] à Paris , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2585 ; cote locale : B_3_25. le 2013-06-09 10:03:14.

du papier ou parchemin, faute d’argent. Les rentes ne sont payées qu’en partie
sur la ville de Paris, faute d’argent, le quel vous prenez
& destournez comme il vous plaist ? & cependant
il se fait pour ce regard mille tours de passe-passe,
en la recepte de ladite ville, infinies ceremonies
nouuelles tantost sur la reception des quittances,
tantost à vne distribution de billets, tantost en des
remises affectées de payement toutes inuentions &
ruses, pour reculer le reuenu, duquel vos pauures
sujets deuroient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_56 et B_14_15. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_6_27. le 2013-03-03 07:35:55.

pour se
deffendre de la tyrannie du Cardinal Mazarin, il fit prendre
les armes à la Capitale Ville du Royaume, il desliura
des Commissions pour leuer des Gens de guerre, il enuoya
des Garnisons dans les places voisines, & donna
pouuoir de prendre les deniers dans les Receptes, mit sur
pied des Trouppes qui combattirent celles que le Ministre
auoit fait approcher de Paris, & enfin inuita tous les autres
Parlemens du Royaume à se joindre à luy pour deffendre
& soustenir sa cause, & fortifier ses Armes qu’il croyoit
justes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_27 et B_14_15. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_7_56. le 2013-03-03 07:38:27.

pour se
deffendre de la tyrannie du Cardinal Mazarin, il fit prendre
les armes à la Capitale Ville du Royaume, il desliura
des Commissions pour leuer des Gens de guerre, il enuoya
des Garnisons dans les places voisines, & donna
pouuoir de prendre les deniers dans les Receptes, mit sur
pied des Trouppes qui combattirent celles que le Ministre
auoit fait approcher de Paris, & enfin inuira tous les autres
Parlemens du Royaume à se joindre à luy pour deffendre
& soustenir sa cause, & fortifier ses Armes qu’il croyoit
justes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_27 et B_7_56. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_14_15. Texte édité par Site Admin le 2013-03-03 07:33:41.

pour se
deffendre de la tyrannie du Cardinal Mazarin, il fit prendre
les armes à la Capitale Ville du Royaume, il desliura
des Commissions pour leuer des Gens de guerre, il enuoya
des Garnisons dans les places voisines, & donna
pouuoir de prendre les deniers dans les Receptes, mit sur
pied des Trouppes qui combattirent celles que le Ministre
auoit fait approcher de Paris, & enfin inuita tous les autres
Parlemens du Royaume à se joindre à luy pour deffendre
& soustenir sa cause, & fortifier ses Armes qu’il croyoit
justes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. SVITTE ET HVITIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 8 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_08. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-06 01:20:15.

Parlement de
Paris, touchant les Arrests qu’ils ont rendus sur la necessité presente, auec
lesdits Arrests, par le premier desquels ils ont ordonné que tous comptables & fermiers apporteroient en l’Hostel commun de la ville de Roüen,
les deniers de leurs receptes. Par le second, que le sel du grenier & magazin
de Roüen seroit vendu aux habitans de la ville & lieux circonuoisins
pendant quinze iours, au prix de dix liures le boisseau, & les deniers employez
vtilement pour le seruice du Roy & conseruation de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. SVITTE ET HVITIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 8 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_08. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-06 01:20:15.

& maniere que ce soit. Et encores ordonné, qu’il
demeureroit ioinct aux interests de ladite Cour & de la ville de Paris : &
cependant qu’il sera fait fonds pour fournir & ayder à la subsistance desdites
troupes, & luy permet de prendre les deniers des receptes es lieux où
il passera, iusques à la somme de trois cens mille liures pour la subsistance
d’icelles, dequoy seroit donné aduis à Monsieur le Duc de Longueuille, &
autres qu’il appartiendra. Et encores ledit iour, la Cour ordonna que les deniers de la vente

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. SVITTE ET HVITIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 8 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_08. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-06 01:20:15.

le Cardinal Mazarin abusant de l’authorité de sa Majesté, auoit
fait bailler des Commissions à plusieurs particuliers pour leuer des troupes,
auec pouuoir de tirer en vertu des ordonnances du Mareschal de la Meilleraye, les deniers qui se trouueroient aux bureaux des receptes, pour
employer à la leuée desdites troupes, qui se fait contre le seruice du Roy, &
du Public, & entr’autres par les sieurs de Courcelles, Galerandes, Lauerdin,
& Damilly, és Prouinces d’Anjou, du Maine, & du Perche, Mesdits
sieurs du Parlement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. SVITTE ET QVATRIEME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 4 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_04. le 2013-03-06 01:15:09.

Prouince, & defenses à toutes personnes de faire
aucunes leuées ny logemens de Guerre, sans ordre & attache dudit
Sieur Duc de Longueuille. Et le troisiéme, que les deniers des Tailles & autres, seroient conduits
& voicturiez aux Bureaux Generaux de leurs Receptes, où ils demeureront
iusques à ce qu’autrement en ait esté ordonné, &c. L’interest que l’on auoit de faire sçauoir aux Prouinces l’estat des assaires
de cette Ville, & le peu d’asseurance & de fidelité que l’on auoit
esprouué aux Couriers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. SVITTE ET SECONDE ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 2 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_02. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-06 01:22:47.

Quartiers, de faire détendre toutes les chaisnes, & fait
defenses à toutes personnes de les tendre qu’ils n’en ayent ordre, & ce
tant de iour que de nuict, à cause des passages de la Caualerie qui doiuent
tousiours estre libres. L’on a trouué au Bureau de la recepte generale des Gabelles, deux
cens soixante & tant de mil liures en deniers comptans, que les Adiudicataires
& Receueurs auoient cachez contre le serment qu’ils auoient
fait au Parlement, qu’ils n’auoient aucuns deniers procedans de la recepte
generale

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. SVITTE ET SECONDE ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 2 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_02. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-06 01:22:47.

a trouué au Bureau de la recepte generale des Gabelles, deux
cens soixante & tant de mil liures en deniers comptans, que les Adiudicataires
& Receueurs auoient cachez contre le serment qu’ils auoient
fait au Parlement, qu’ils n’auoient aucuns deniers procedans de la recepte
generale desdites Gabelles. Le nommé la Raillere, assez conneu pour les maux qu’il a faits au
peuple, tant comme principal arcboutant de Particelle, dit d’Emery, cy-deuant
Sur Intendant des Finances, que pour auoir fait imposer plusieurs
droits sur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Anonyme. SVITTE ET TROISIEME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 3 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_03. le 2013-03-06 01:24:50.

choses que
les Partisans & gens d’assaires, (qui sont fuis de Paris de peur d’estre punis)
y auoient cachez. Ce iour a esté rendu Arrest, par lequel la Cour a ordonné, que les Receueurs
des Villes de Moulins & de Chalons, apporteroient les deniers de
leurs Receptes és coffres de l’Hostel de Ville de Paris. Ce mesme iour, les Iuges & Consuls des Marchands de Paris nouuellement
éleus, ont fait le serment au Parlement à cause de leursdites
charges. Le Regiment d’Infanterie de Monseigneur le Prince de Conty,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Anonyme. SVITTE ET TROISIEME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 3. Voir aussi C_1_40 (parties 1 à 12). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : E_1_126. Texte édité par Site Admin le 2013-03-06 01:08:03.

choses que
les Partisans & gens d’affaires, (qui sont fuis de Paris de peur d’estre punis)
y auoient cachez. Ce iour a esté rendu Arrest, par lequel la Cour a ordonné, que les
Receueurs des Villes de Moulins & de Chalons, apporteroient les deniers
de leurs Receptes és coffres de l’Hostel de Ville de Paris. Ce mesme iour, les Iuges & Consuls des Marchands de Paris nouuellement
éleus, ont fait le serment au Parlement à cause de leursdites
charges. Le Regiment d’Infanterie de Monseigneur le Prince de Conty,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

leur profit
partie de vostre ancien & sacré domaine, l’engagemẽt
de vos aydes & tailles, Creations d’Offices, leuées de
deniers ordinaires & extraordinaires, emprunts faits
tant dedãs que dehors le Royaume, rentes costituées,
tant sur le Clergé, sel, receptes generales, aydes, qu’autres
natures de deniers. C’est, Sire, ce qui fait que toute
vostre France estonnée de leur effronterie, s’escrie
maintenant à vous, vous demande la perfection de
ce grande affaire vous demande iustice de ceux qui
par leurs artificieux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

le deffaut de
fonds. Et lors que durant le viuant de Louys XIII. vostre
Pere, que Dieu absolue, Nosseigneurs du Conseil, ont desiré
de voir de quartier en quartier le fonds qu’ils pouuoient
auoir en leurs mains. Lesdits Tresoriers dressoient
vn Estat abregé de la recepte & dépence par eux faite,
auquel ils faisoient obmission de recepte & augmentation
dedépence, par la fin duquel il leur estoit tousiours deub
du reste, faute de fonds au commencement & au milieu
l’année, ce qui donnoit lieu aux prests & aduances

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

Pere, que Dieu absolue, Nosseigneurs du Conseil, ont desiré
de voir de quartier en quartier le fonds qu’ils pouuoient
auoir en leurs mains. Lesdits Tresoriers dressoient
vn Estat abregé de la recepte & dépence par eux faite,
auquel ils faisoient obmission de recepte & augmentation
dedépence, par la fin duquel il leur estoit tousiours deub
du reste, faute de fonds au commencement & au milieu
l’année, ce qui donnoit lieu aux prests & aduances qu’ils foient à leurs Maiestez, sous noms d’autres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

lieu aux prests & aduances qu’ils foient à leurs Maiestez, sous noms d’autres desquels
ils se remboursoient par leurs mains, ensemble des sommes
notables qui estoient stipulées pour lesdites aduances
& interests d’icelles faites du fond de leurs receptes, par le
moyen dequoy ils couuroient & absourboient tous les deniers
comptans de leur recepte.   Second, que lesdits Tresoriers voyans que les predecesseurs,
Sire, pour le bien & la necessité de leurs affaires, Ordonnoient
grandes & notables

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

desquels
ils se remboursoient par leurs mains, ensemble des sommes
notables qui estoient stipulées pour lesdites aduances
& interests d’icelles faites du fond de leurs receptes, par le
moyen dequoy ils couuroient & absourboient tous les deniers
comptans de leur recepte.   Second, que lesdits Tresoriers voyans que les predecesseurs,
Sire, pour le bien & la necessité de leurs affaires, Ordonnoient
grandes & notables sommes de deniers, & qu’il conuenoit les
payer comptant ou assigner en l’Espargne. Ils disoient aux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

les
payer comptant ou assigner en l’Espargne. Ils disoient aux vns
qu’il n’y auoit aucuns deniers és coffres du Roy, & aux autres,
Qu’ils auoient assigné & deliuré mandemens, pour grandes
sommes lesquelles ne pourront estre acquittées entierement
és receptes generales. Ce qui donnoit suiet aux vns de traicter
par composition : & aux autres de demander leurs assignations,
ausquels estoient deliuré mandemens (apres, toutesfois les assignations
precedentes leuées & acquittées) sur les receptes generales,
les plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

acquittées entierement
és receptes generales. Ce qui donnoit suiet aux vns de traicter
par composition : & aux autres de demander leurs assignations,
ausquels estoient deliuré mandemens (apres, toutesfois les assignations
precedentes leuées & acquittées) sur les receptes generales,
les plus chargez d’assignations, & dont les Receueurs
Generaux s’entendoient auec eux. Qui estoit à dire qu’il falloit
composer où auec le Receueur general, ou reuenir à la reformation
reassignation, & par consequent à composition.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

leur exercice. Qui estoient que les plus difficiles seroient
assignez pour les faire reuenir vn iour à ladite reassignation
& accõmodation, & aux autres plus faciles & de bonne
affaire, leur dire librement qu’il n’y auoit aucun moyen qu’ils
fussent payez aux Receptes generales pour les raisons susdites :
mais que s’ils se vouloient ayder, ils en seroient payez &
asseurez d’vne bonne partie l’année qu’ils r’entroient en exercice,
mesmes que dés à present il leur en seroit payé quelque
somme. A quoy le particulier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

auoir acquis, ils ne manquoient
de ruses, artifices & inuentions, par le moyen desquels
ils consommoient partie du fonds clair & net, & pour la
plus grande faisoient des emprunts sous les noms de leurs
amis, dont lesdits Tresoriers de l’Espargne feignoient des receptes
actuelles, comme dit est, qui estoit engager, obliger
& rendre la Couronne redeuable par la recepte. Cinquiesme, que lesdits Tresoriers non comptans d’auoir
rendu les feux Rois endebtez par telles receptes il les ont encores
rendus redeuables de grandes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

partie du fonds clair & net, & pour la
plus grande faisoient des emprunts sous les noms de leurs
amis, dont lesdits Tresoriers de l’Espargne feignoient des receptes
actuelles, comme dit est, qui estoit engager, obliger
& rendre la Couronne redeuable par la recepte. Cinquiesme, que lesdits Tresoriers non comptans d’auoir
rendu les feux Rois endebtez par telles receptes il les ont encores
rendus redeuables de grandes & notables sommes de deniers
par la fin & closture de leurs comptes. Voila (SIRE,) par quels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_16_43. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : C_12_40. Texte édité par Morvan Perroncel (Le séparateur de pages et les liens vers l'image de la page 1 sont manquants. À réparer.). le 2013-09-30 15:15:51.

amis, dont lesdits Tresoriers de l’Espargne feignoient des receptes
actuelles, comme dit est, qui estoit engager, obliger
& rendre la Couronne redeuable par la recepte. Cinquiesme, que lesdits Tresoriers non comptans d’auoir
rendu les feux Rois endebtez par telles receptes il les ont encores
rendus redeuables de grandes & notables sommes de deniers
par la fin & closture de leurs comptes. Voila (SIRE,) par quels moyens vn nombre de Tresoriers
& leurs complices, sangsues, de l’Estat ont principalement depuis
soixante

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

profit
partie de vostre ancien & sacré domaine, l’engagemẽt
de vos aydes & tailles, Creations d’Offices, leuées de
deniers ordinaires & extraordinaires, emprunts faits
tant dedãs que dehors le Royaume, rentes cõstituées,
tant sur le Clergé, sel, receptes generales, aydes, qu’autres
natures de deniers. C’est, Sire, ce qui fait que toute
vostre France estonnée de leur effronterie, s’escrie
maintenant à vous, vous demande la perfection de
ce grande affaire vous demande iustice de ceux qui
par leurs artificeux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

le deffaut de
fonds. Et lors que durant le viuant de Louys XIII. vostre
Pere, que Dieu absolue, Nosseigneurs du Conseil, ont desiré
de voir de quartier en quartier le fonds qu’ils pouuoient
auoir en leurs mains. Lesdits Tresoriers dressoient
vn Estat abregé de la recepte & dépence par eux faite,
auquel ils faisoient obmission de recepte & augmentation
de dépence, par la fin duquel il leur estoit tousiours deub
du reste, faute de fonds au commencement & au milieu
l’année, ce qui donnoit lieu aux prests & aduances

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

Pere, que Dieu absolue, Nosseigneurs du Conseil, ont desiré
de voir de quartier en quartier le fonds qu’ils pouuoient
auoir en leurs mains. Lesdits Tresoriers dressoient
vn Estat abregé de la recepte & dépence par eux faite,
auquel ils faisoient obmission de recepte & augmentation
de dépence, par la fin duquel il leur estoit tousiours deub
du reste, faute de fonds au commencement & au milieu
l’année, ce qui donnoit lieu aux prests & aduances qu’ils foient à leurs Maiestez, sous noms d’autres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

lieu aux prests & aduances qu’ils foient à leurs Maiestez, sous noms d’autres desquels
ils se remboursoient par leurs mains, ensemble des sommes
notables qui estoient stipulées pour lesdites aduances
& interests d’icelles faites du fond de leurs receptes, par le
moyen dequoy ils couuroient & absourboient tous les deniers
comptans de leur recepte.   Second, que lesdits Tresoriers voyans que les predecesseurs,
Sire, pour le bien & la necessité de leurs affaires, Ordonnoient
grandes & notables

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

desquels
ils se remboursoient par leurs mains, ensemble des sommes
notables qui estoient stipulées pour lesdites aduances
& interests d’icelles faites du fond de leurs receptes, par le
moyen dequoy ils couuroient & absourboient tous les deniers
comptans de leur recepte.   Second, que lesdits Tresoriers voyans que les predecesseurs,
Sire, pour le bien & la necessité de leurs affaires, Ordonnoient
grandes & notables sommes de deniers, & qu’il conuenoit les
payer comptant ou assigner en l’Espargne. Ils disoient aux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

les
payer comptant ou assigner en l’Espargne. Ils disoient aux vns
qu’il n’y auoit aucuns deniers és coffres du Roy, & aux autres,
Qu’ils auoient assigné & deliuré mandemens, pour grandes
sommes lesquelles ne pourront estre acquittées entierement
és receptes generales. Ce qui donnoit suiet aux vns de traicter
par composition : & aux autres de demander leurs assignations,
ausquels estoient deliuré mandemens (apres, toutesfois les assignations
precedentes leuées & acquittées) sur les receptes generales,
les plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

acquittées entierement
és receptes generales. Ce qui donnoit suiet aux vns de traicter
par composition : & aux autres de demander leurs assignations,
ausquels estoient deliuré mandemens (apres, toutesfois les assignations
precedentes leuées & acquittées) sur les receptes generales,
les plus chargez d’assignations, & dont les Receueurs
Generaux s’entendoient auec eux. Qui estoit à dire qu’il falloit
composer où auec le Receueur general, ou reuenir à la reformation
reassignation, & par consequent à composition.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

leur exercice. Qui estoient que les plus difficiles seroient
assignez pour les faire reuenir vn iour à ladite reassignation
& accõmodation, & aux autres plus faciles & de bonne
affaire, leur dire librement qu’il n’y auoit aucun moyen qu’ils
fussent payez aux Receptes generales pour les raisons susdites :
mais que s’ils se vouloient ayder, ils en seroient payez &
asseurez d’vne bonne partie l’année qu’ils r’entroient en exercice,
mesmes que dés à present il leur en seroit payé quelque
somme. A quoy le particulier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

auoir acquis, ils ne manquoient
de ruses, artifices & inuentions, par le moyen desquels
ils consommoient partie du fonds clair & net, & pour la
plus grande faisoient des emprunts sous les noms de leurs
amis, dont lesdits Tresoriers de l’Espargne feignoient des receptes
actuelles, comme dit est, qui estoit engager, obliger
& rendre la Couronne redeuable par la recepte. Cinquiesme, que lesdits Tresoriers non comptans d’auoir
rendu les feux Rois endebtez par telles receptes il les ont encores
rendus redeuables de grandes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

partie du fonds clair & net, & pour la
plus grande faisoient des emprunts sous les noms de leurs
amis, dont lesdits Tresoriers de l’Espargne feignoient des receptes
actuelles, comme dit est, qui estoit engager, obliger
& rendre la Couronne redeuable par la recepte. Cinquiesme, que lesdits Tresoriers non comptans d’auoir
rendu les feux Rois endebtez par telles receptes il les ont encores
rendus redeuables de grandes & notables sommes de deniers
par la fin & closture de leurs comptes. Voila (SIRE,) par quels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 124. M. L. M. D.. LE PERROQVET PARLANT A LA COVR, Qui... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_40. Référence RIM : M0_2749 ; cote locale : B_16_43. le 2013-09-30 15:05:18.

amis, dont lesdits Tresoriers de l’Espargne feignoient des receptes
actuelles, comme dit est, qui estoit engager, obliger
& rendre la Couronne redeuable par la recepte. Cinquiesme, que lesdits Tresoriers non comptans d’auoir
rendu les feux Rois endebtez par telles receptes il les ont encores
rendus redeuables de grandes & notables sommes de deniers
par la fin & closture de leurs comptes. Voila (SIRE,) par quels moyens vn nombre de Tresoriers
& leurs complices, sangsues, de l’Estat ont principalement depuis
soixante

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Saint-Julien,? [?]. LE COVRRIER BVRLESQVE DE LA GVERRE DE PARIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anuers, "Et se vend à Paris, au Palais". Partie 1. Voir aussi A_9_9 (partie 1). Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_814 ; cote locale : D_1_14. le 2013-07-22 15:47:33.

arresta
Que declaration & Bulle,
Toute sentence seroit nulle,
Et tout Arrest fait contre luy :
Ordonnant que dés auiourd’huy
Il reuint s’il pouuoit en France :
Et de plus pour la subsistance
Que cent mille escus il prendroit
Ez receptes qu’il trouueroit.    
Le Mardy la Cour estonnée
Sur la remonstrance donnée
Par le Procureur General
Que quelqu’vn du party Royal
Fist deliurer l’autre semaine
Sous l’authorité de la Reine
Des commissions à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Saint-Julien,? [?]. LE COVRRIER BVRLESQVE DE LA GVERRE DE PARIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 28 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers; "Et se vend à Paris, au Palais". Partie 1. Voir aussi D_1_14 (partie 1). Dans Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_814 ; cote locale : A_9_9. le 2013-07-22 15:50:23.

arresta
Que declaration & Bulle,
Toute sentence seroit nulle,
Et tout Arrest fait contre luy :
Ordonnant que dés aujourd’huy
Il reuint s’il pouuoit en France :
Et de plus pour la subsistance
Que cent mille escus il prendroit
Ez Receptes qu’il trouueroit.    
Le Mardy la Cour estonnée
Sur la remonstrance donnée
Par le Procureur General
Que quelqu’vn du party Royal
Fist deliurer l’autre semaine
Sous l’authorité de la Reine
Des commissions à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Saint-Julien,? [?]. LE HVICTIESME COVRRIER FRANCOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Partie 8 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_08. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-12 14:38:58.

dés auiourd’huy
S’il se peut, il reuienne en France,
Et que ses trouppes il aduance.
Enioint de le laisser marcher
Et deffence de l’empescher
Ordonne pour sa Subsistance
Que iusques à la concurrence
De cent mille escus il prendra,
Es receptes qu’il trouuera
Ce iour voulut la Cour entiere
Que de la vente iournaliere
Des meubles du sieur Cardinal,
Les deniers fussent à cheual
Portez entre les mains des hommes
Nommez pour receuoir ces sommes ;
Nonobstant opposition
Saisie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Saint-Julien,? [?]. LE HVICTIESME COVRRIER FRANCOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Partie 8 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_08. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-12 14:38:58.

la Reine
Fait deliurer l’autre sepmaine
Des Commissions à plusieurs
Pour leuer guerroyants Messieurs,
Auec vne pleine puissance
En vertu de quelque Ordonnance
Du Mareschal Surintendant,
Depescher par tout cependant
Dedans les Bureaux des receptes,
Et d’y prendre les sommes faites
Pour employer à leurs soldats,
Tant de pied comme de dadas :
Notamment aux Sieurs de Courcelles
Doüez de Commissions telles,
Les Gallerandes, Lauerdins,
D’Amillys qui font les badins,
Dont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Saint-Julien,? [?]. LE QVATRIESME COVRRIER FRANÇOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_04. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-02-12 14:25:25.

de l’vstencille,
Vaisselle d’argent, & deniers
Chez beaucoup de particuliers
Que ces grands voleurs de Finance
Ont cachez auant leur absence.    
Ce iour fit vn Arrest la Cour
Que par force ou par amour
On feroit porter la recepte
Que les Receueurs auroient faite
Soit de Chalons soit de Moulins,
Dans les coffres des Escheuins.    
Et lors dans la grande Escurie
Le Regiment d’Infanterie
Du puissant Prince de Conty
Dont le feu n’est point

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. CONTRACT DE MARIAGE DV PARLEMENT AVEC LA... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission (au colophon). L'information d'édition est en fin de pièce (p.8). Dans Choix I de Moreau. Pièce 1 des 52 de Carrier. Voir aussi C_1_36. . Référence RIM : M0_783 ; cote locale : D_2_7. le 2014-02-03 16:17:00.

raisonnable,
puis qu’il ne doit estre composé que de parties secretes. Que le fonds necessaire à la despence & entretien des maisons
royalles sera fait dés le commencemẽt de chacune année, & neantmoins
ne pourra estre leué par aduance : mais au temps que les receptes
ou les fermes qui y serõt destinées le deuront produire, & qu’il
ne sera diuerty pour quelque cause ou occasion que ce puisse estre. Que les charges de l’Estat seront payées chacune année, suiuant
ce qui a esté reglé par la derniere Declaration du mois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. CONTRACT DE MARIAGE DV PARLEMENT AVEC LA... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission (au colophon). L'information d'édition est en fin de pièce (p.8). Dans Choix I de Moreau. Pièce 1 des 52 de Carrier. Voir aussi C_1_36. . Référence RIM : M0_783 ; cote locale : D_2_7. le 2014-02-03 16:17:00.

Taillon & Subsistance, lesquels pour
faire la substance de l’Estat sont tirez de celle du peuple seront imposez
& leuez par l’authorité & ministere des Officiers preposez à ces
fins, payez par les contribuables en quatre diuers payemens, & portez
és Receptes generales & à l’Espargne és quatre quartiers de l’année,
ainsi qu’il est prescrit par les Ordonnances & Reglemens sur ce
faits, bien & deuement verifiez & approuuez. Qu’il ne sera iamais fait ny souffert aucun party des deniers de la
Taille,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. CONTRACT DE MARIAGE DV PARLEMENT AVEC LA... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission (au colophon). L'information d'édition est en fin de pièce (p.8). Dans Choix I de Moreau. Pièce 1 des 52 de Carrier. Voir aussi D_2_7.. Référence RIM : M0_783 ; cote locale : C_1_36. le 2014-02-03 16:18:44.

raisonnable,
puis qu’il ne doit estre composé que de parties secretes. Que le fonds necessaire à la despence & entretien des maisons
royalles sera fait dés le commencemẽt de chacune année, & neantmoins
ne pourra estre leué par aduance : mais au temps que les receptes
ou les fermes qui y serõt destinées le deuront produire, & qu’il
ne sera diuerty pour quelque cause ou occasion que ce puisse estre. Que les charges de l’Estat seront payées chacune année, suiuant
ce qui a esté reglé par la derniere Declaration du mois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. CONTRACT DE MARIAGE DV PARLEMENT AVEC LA... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission (au colophon). L'information d'édition est en fin de pièce (p.8). Dans Choix I de Moreau. Pièce 1 des 52 de Carrier. Voir aussi D_2_7.. Référence RIM : M0_783 ; cote locale : C_1_36. le 2014-02-03 16:18:44.

Taillon & Subsistance, lesquels pour
faire la substance de l’Estat sont tirez de celle du peuple seront imposez
& leuez par l’authorité & ministere des Officiers preposez à ces
fins, payez par les contribuables en quatre diuers payemens, & portez
és Receptes generales & à l’Espargne és quatre quartiers de I’année,
ainsi qu’il est prescrit par les Ordonnances & Reglemens sur ce
faits, bien & deuement verifiez & approuuez. Qu’il ne sera iamais fait ny souffert aucun party des deniers de la
Taille,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. LE VRAY AMATEVR DE LA PAIX, CONTRE LES ADVIS... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 22 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_4065 ; cote locale : A_5_101. le 2014-01-06 10:00:29.

artifices ordinaires
des Financiers les puisse diuertir à d’autres vsages,
sous pretexte du remboursement des despenses passées;
& que ledit emprunt ne tirera point en consequence pour
mettre les Tailles en party, mais que le remboursement
sera assigné sur les receptes generales, & que le recouurement
n’en puisse estre fait par d’autres que par les Officiers
ordinaires. Tes mauuaises intentions sont donc bien
extremes, qui te couurent les yeux d’vn bandeau pour
t’empescher de voir la grande moderation de ce secours

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. LES DELIBERATIONS Prises & arrestées en... (1652) chez Coulon (veuve d'Antoine) [?] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_993 ; cote locale : B_11_27. le 2014-02-04 15:28:23.

& cinq escus sur les petites
portes. Que pour obuier aux desordres qui pourroient
aduenir en la dispensation des deniers, leuez dont on a eu des exemples pendant
les dernieres guerres, il seroit nommé par la
Ville, trois sortes de Bourgeois pour la Recepte
& la mise desdits deniers, & qu’en cas
que les susdites taxes ne pussent faire ledit
fond de huict cent mille liures, il seroit pourueu
d’autres voyes en la premiere Assemblée
de la Ville.   En suitte de cette Deliberation, le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. LES SERVICES QVE LA MAISON DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2.. Référence RIM : M0_3666 ; cote locale : C_11_30. le 2014-02-26 15:13:24.

peut dire qu’il ayt
tiré autre aduantage de cet employ fatal, que la gloire d’auoir bien
serui la Reyne l’Espargne estant si racourcie qu’on estoit contraint
de prendre les Tailles des mains des Cotisateurs, sans attendre que
les deniers passassent dans l’ordre des receptes.   Les gratifications qu’on luy reproche si souuent, & qu’on auroit
honte de mettre en ligne de compte à vn autre particulier moins
meritant & moins considerable sans les comparer aux immenses
Thresors que l’Italie voit rouler qui remplissent toutes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 137. Anonyme. LISTE DES OFFICIERS DE CE ROYAVME, QVI SONT... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2313 ; cote locale : C_3_98. le 2014-06-22 12:31:42.

DES
OFFICIERS
DE CE ROYAVME, QVI SONT DECHARGEZ OV
moderez du Prest & Aduance, pour estre receus à
payer le Droict Annuel en la prochaine année 1650. Pour seruir tant ausdits Officiers, qu’à tous les Commis
establis aux Bureaux des Receptes dudit Droict Annuel. Auec l’Instruction ausdits Commis, de ce qu’ils doiuent faire en
chacune Generalité pour la recepte dudit Droict Annuel, Prest
& Aduance, suiuant les Declarations du Roy verifiées, Arrests
donnez en consequence, & Reglements des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Anonyme. LISTE DES OFFICIERS DE CE ROYAVME, QVI SONT... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2313 ; cote locale : C_3_98. le 2014-06-22 12:31:42.

à
payer le Droict Annuel en la prochaine année 1650. Pour seruir tant ausdits Officiers, qu’à tous les Commis
establis aux Bureaux des Receptes dudit Droict Annuel. Auec l’Instruction ausdits Commis, de ce qu’ils doiuent faire en
chacune Generalité pour la recepte dudit Droict Annuel, Prest
& Aduance, suiuant les Declarations du Roy verifiées, Arrests
donnez en consequence, & Reglements des Parties Casuelles.

A PARIS,
Par ANTOINE ESTIENE, premier Imprimeur & Libraire
ordinaire du Roy, ruë S.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Anonyme. LISTE DES OFFICIERS DE CE ROYAVME, QVI SONT... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2313 ; cote locale : C_3_98. le 2014-06-22 12:31:42.

11. Octobre 1648. tous les Officiers
des Presidiaux, Bailliages, Seneschaussées, Prevostez, Vigueries
& autres Iustices Royales du Royaume, sont deschargez
dudit Prest & Aduance. Instruction de ce qui est à faire par les Commis à la
Recepte du Prest & Droict Annuel dans les
Generalitez pour l’année 1650. Seront enuoyées affiches par les Villes de la
Generalité où il y a Presidiaux, Elections &
Greniers à Sel, en nombre suffisant ; & en sera
appose aux lieux principaux, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. Anonyme. LISTE DES OFFICIERS DE CE ROYAVME, QVI SONT... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2313 ; cote locale : C_3_98. le 2014-06-22 12:31:42.

aux principales Eglises, à la porte du Bureau
des Finances, & autres lieux accoustumez, afin que tous les Officiers
soient informez du temps auquel se fera l’ouuerture du
Droict Annuel pour ladite année 1650. & de la Ville, ruë &
lieu où le Bureau de la recepte d’iceluy sera estably. Les Officiers qui ont paye l’Annuel les années 1648. & 1649.
seront receus à payer pour l’année 1650. en iustifiant des originaux
des quittances de Messieurs Housset & de Flandres ; Sçauoir
pendant le mois de Decembre par les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. Anonyme. LISTE DES OFFICIERS DE CE ROYAVME, QVI SONT... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2313 ; cote locale : C_3_98. le 2014-06-22 12:31:42.

pour ladite année 1650.   Et si aucuns desdits Officiers residans dans ladite Ville estoiẽt
malades dans leur lict ou eussent quelque incommodité qui les
empeschast d’aller en personne audit Bureau payer ledit Prest
& Droict Annuel, lesdits Commis à ladite Recepte, se transporteront
eux-mesmes au logis desdits malades, assistez ou du
Lieutenant general du lieu, ou du Procureur du Roy, ou d’autres
Officiers de Iustice, auec deux ou trois tesmoins, pour faire
signet s’il est possible ausdits Officiers, l’ampliation dans le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. Anonyme. LISTE DES OFFICIERS DE CE ROYAVME, QVI SONT... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2313 ; cote locale : C_3_98. le 2014-06-22 12:31:42.

par ledit sieur Tresorier, & non autrement,
auec vn bordereau des especes qu’ils auront receuës.   Le 15. Ianuier estant passé, ne sera receu aucun Officier à payer
ledit Droict Annuel, ains lesdits Sieurs Commis feront arrester
& clotre le Registre de leur recepte par Messieurs les Tresoriers
de France, & le renuoyeront à mesme temps audit sieur Picart,
en son logis, ruë du grand Chantier, prés les Enfans
rouges à Paris. LES VILLES OV SONT ESTABLIS
lesdits Bureaux pour ladite Recepte.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. Anonyme. LISTE DES OFFICIERS DE CE ROYAVME, QVI SONT... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2313 ; cote locale : C_3_98. le 2014-06-22 12:31:42.

le Registre de leur recepte par Messieurs les Tresoriers
de France, & le renuoyeront à mesme temps audit sieur Picart,
en son logis, ruë du grand Chantier, prés les Enfans
rouges à Paris. LES VILLES OV SONT ESTABLIS
lesdits Bureaux pour ladite Recepte. Paris. Roën. Caën. Alençon. Soissons. Amiens. Chaalons. Dijon. Lyon. Grenoble. Aix. Montpellier. Montauban. Toulouze. Nauarre. Bordeaux. Limoges. Ryom.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. Anonyme. MEMOIRES ET PLAINTES Des Rentiers de... (1649) chez Pépingué (Edme) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. La pièce commence en page 2.. Référence RIM : M0_2447 ; cote locale : A_4_1. le 2014-07-06 03:12:52.

vn quartier tout entier en six cens cinquante & cinquante
vn, bien que quand les derniers mouuemens sont
arriuez, la recolte des Aydes eust esté entierement faite,
estant constant que pendant les mois d’Octobre, Nouembre
& Decembre, l’on fait presque toute la recepte. Tellement
que les derniers mouuemens ne deuoient point seruir
de pretexte à aucun reculement de quartier. Mais quoy que les Rentiers eussent desia souffert ce preiudice
& plusieurs autres, neantmoins l’Arrest du Conseil
n’a pas seulement esté executé;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. Anonyme. MEMOIRES presentez à Nosseigneurs de... (1650) chez Mettayer (Michel) à Paris , 9 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2448 ; cote locale : A_9_34. le 2014-07-06 03:18:11.

seroit la ruine toute entiere. Et de fait la Cour l’à ainsi entendu par son Arrest. Car apres auoir ordonné la distribution des dix huit sur chasque nature
de rente, sçauoir trois pour les Gabelles, trois pour le Clergé,
trois pour les Aydes, trois pour les Receptes generales & pour
les Tailles, trois pour les Rentes des entrées, & trois pour les
Rentes des cinq grosses Fermes. Dans les articles qui suyuent,
sçauoir le 4. le 5. le 6. & le 7. où l’on parle de la conseruation
des rentes en general, l’on parle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. Anonyme. OBSERVATIONS SVR QVELQVES LETTRES ECRITES AV... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 77 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Gravure du portrait du cardinal Mazarin en page 4. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_2572 ; cote locale : C_12_35a. le 2014-07-07 05:03:15.

a tiré de ce brigandage dans vne année
iusques à huit cens mille liures, qu’il ioüit
encore à present, sous le nom de la Reyne du
tiers de tout ce qui est escumé sur les deux mers :
& qu’il tient à Thoulon vn homme, qui authorise
ces voleries, & fait la recepte de ce qui en
prouient ? S’il nous contraint d’en dire dauantage,
nous luy ferons connoistre, que nous sommes,
plus sçauans en ses affaires, qu’il n’est en
celles de la France. Il a prié qu’on ne luy communiquast
aucune chose, tãt qu’il sera tenu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. Anonyme. OVIDE PARLANT A TIESTE, Luy monstrant... (1652) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_12_36. Référence RIM : M0_2637 ; cote locale : B_18_37. le 2014-07-10 16:05:03.

point comme, il
se fait, l’establir seulement par la force des exemples,
mais qu’estant tousiours iusqu’à son origine, i’y trou-
I’ay le fondement si foible, qu’à peine que ie ne m’en
dégoutasse, moy qui auois à la confirmer en autruy.
C’est cette recepte, par laquelle Platon entreprend
de chasser les desnaturées & preposteres amours de
son temps : qu’il estime souueraine & principale.
Assçauoir que l’opinion publique les condamne, que
chacun en fasse de mauuais contes : Recepte, par le
moyen de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. Anonyme. OVIDE PARLANT A TIESTE, Luy monstrant... (1652) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_12_36. Référence RIM : M0_2637 ; cote locale : B_18_37. le 2014-07-10 16:05:03.

en autruy.
C’est cette recepte, par laquelle Platon entreprend
de chasser les desnaturées & preposteres amours de
son temps : qu’il estime souueraine & principale.
Assçauoir que l’opinion publique les condamne, que
chacun en fasse de mauuais contes : Recepte, par le
moyen de laquelle, les plus belles filles n’attirent
plus l’amour des peres, ny les freres plus excellents
en beauté, l’amour des sœurs. Les fables mesmes de
Thyeste, d’Oedipe, de Macarée, ayans auec le
plaisir de leur chant, infus cette vtile

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. Anonyme. OVIDE PARLANT A TIESTE, Luy monstrant... (1652) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_18_37. Référence RIM : M0_2637 ; cote locale : C_12_36. le 2014-07-10 16:13:06.

point comme, il
se fait, l’establir seulement par la force des exemples,
mais qu’estant tousiours iusqu’à son origine, i’y trou-
I’ay le fondement si foible, qu’à peine que ie ne m’en
dégoutasse, moy qui auois à la confirmer en autruy. C’est cette recepte, par laquelle Platon entreprend
de chasser les desnaturées & preposteres amours de
son temps : qu’il estime souueraine & principale
Assçauoir que l’opinion publique les condamne, que
chacun en fasse de mauuais contes : Recepte, par le
moyen de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. Anonyme. OVIDE PARLANT A TIESTE, Luy monstrant... (1652) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_18_37. Référence RIM : M0_2637 ; cote locale : C_12_36. le 2014-07-10 16:13:06.

en autruy. C’est cette recepte, par laquelle Platon entreprend
de chasser les desnaturées & preposteres amours de
son temps : qu’il estime souueraine & principale
Assçauoir que l’opinion publique les condamne, que
chacun en fasse de mauuais contes : Recepte, par le
moyen de laquelle, les plus belles filles n’attirent
plus l’amour des peres, ny les freres plus excellents
en beauté, l’amour des sœurs. Les fables mesmes de
Thyeste, d’Oedipe, de Macarée, ayans auec le
plaisir de leur chant, infus cette vtile

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

& arrests qui sont és mains des Receueurs,
& qu’aucuns Rentiers ne baillent leurs quittances en temps & lieu,
ils deuroient auoir payé toute la premiere seconde feuille, & les additions
huict iours, quinze iours & plus auant la derniere sepmaine
de leur recepte. Bref, ils deuroient auoir appellé toutes les parties
quinze iours, trois sepmaines & plus, auant la derniere sepmaine de
leur recepte : Aucuns Receueurs se seruent d’vn artifice ; c’est qu’au
commencement d’vn quartier ils payent peu du quartier courant ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

auoir payé toute la premiere seconde feuille, & les additions
huict iours, quinze iours & plus auant la derniere sepmaine
de leur recepte. Bref, ils deuroient auoir appellé toutes les parties
quinze iours, trois sepmaines & plus, auant la derniere sepmaine de
leur recepte : Aucuns Receueurs se seruent d’vn artifice ; c’est qu’au
commencement d’vn quartier ils payent peu du quartier courant ; & sur la fin pour ne point paroistre mauuais payeurs, payent dauantage.
Tousiours retention de deniers du quartier courant,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 153. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

sur quel quartier, & sur quelle somme du quartier se fait le payement,
lesquels recepissez ne seront valides s’ils ne sont tels, & ne
contiennent le Bordereau des especes fournies. OBSERVATION. Les Receueurs sont & doiuent estre certains de leur recepte, ainsi il sera facile
aux Receueurs, y estans obligez de cotter dans leurs recepissez sur quel quartier, &
sur quelle somme du quartier se fait le payement. Pour exemple, vn Receueur confessera auoir receu 5000. liures sur & tant moins
de 75000. liures pour vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 154. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

La somme de 5000. liu restant à payer de 75000. liu. pour vn quartier escheu le
tel iour. Par telles formes de recepissez il n’y aura iamais de compte à faire auec les Receueurs,
le dernier recepissé d’vn Receueur iustifiera iusques au dernier sol l’estat de sa
recepte, & il n’echerra plus des contestations entre Messieurs les Deputez, & les
Receueurs pour l’ouuerture des quartiers. Et si aucun Receueur a moins de ce qui
luy faut, c’est que le departement du fonds des Rentes d’vne mesme nature est mal
fait, & en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 155. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

pour
chacune contrauention applicable, comme dessus.   OBSERVATION. Comme les Adjudicataires en leur donnant quittances de comptables sont obligez
de bailler aux Payeurs des Rentes ampliations des quittances, sur lesquellés les
Receueurs doiuent compter de leurs receptes à la Chambre, ainsi il est raisonnable
que lesdits Adjudicataires, ou ceux qui seront d’eux proposez, baillent à chacun Receueur
ampliation de son recepissé, pour pouuoir rendre compte, & iustifier par les
Payeurs de leurs receptes à Messieurs de l’Hostel de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 156. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

Receueurs doiuent compter de leurs receptes à la Chambre, ainsi il est raisonnable
que lesdits Adjudicataires, ou ceux qui seront d’eux proposez, baillent à chacun Receueur
ampliation de son recepissé, pour pouuoir rendre compte, & iustifier par les
Payeurs de leurs receptes à Messieurs de l’Hostel de Ville, & a Messieurs les Deputez
des Rentiers. Par le Reglement du II. Iuillet 1645. les recepissez doiuent estre controllez par
le Controlleur de la partie, comme les quittances comptables sont & doiuent estre
controllées, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

iuste que le payement manquast, il semble plus doux d’obliger les
Payeurs de bailler coppie de la derniere ampliation, comme il est contenu en l’article. Si le Reglement du II. Iuillet 1645. estoit executé, il y auroit plus de seureté pour
les Rentiers. Dans les receptes des Tailles & autres, le Receueur & le Controlleur sont tenus
auoir vn Registre relié, dont les feuillets sont paraphez par premier & dernier, &
transcrire en iceux le payemens ainsi les Receueur & le Controlleur peuuent estre
obligez, ainsi qu’il est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

iour de Payement ce qu’ils doiuent payer pour le quartier courant, comme a esté
prouué cy-dessus ; ainsi il est iuste que le Controlleur, bref celuy qui fera le controlle,
ait le double des feuilles aux fins du contenu au 24. art. & que le mesme qui s’obserue
dans les receptes des Tailles, que le mesme s’obserue dans l’Hostel de Ville.   Aucuns, mais mal, distinguent pour la fonction, les Controlleurs d’auec les exerçans
les controlles, & pour preuenir toute objection, on a mis l’vn & l’autre. Les Receueurs disent que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

à la mesme
heure qu’il l’auroit fait le iour precedent. OBSERVATION. Ces 9. & 10. art. sont conformes au Reglement du II. Iuillet 1645. & Arrest
de la Cour du 4. Septembre 1648. XI. Enjoindre aux Receueurs, Controlleurs, Commis, bref exerçans
les receptes & controlles de faire faire l’appel, & payer iusques
à la concurrence des sommes que les Receueurs auront en leurs
mains, tant de la sepmaine courante, que des sepmaines passees, à
peine de 100. liu. d’amende pour chacune contrauention, applicable
le tiers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

dit sur le 5. art. le surplus de l’articie est assez sous-entendu
par l’expression d’iceluy : les Controlleurs, c’est à dire, ceux qui sont les
controlles ayans coppie des ampliations des Receueurs, comme il est dit par le 5.
article, sçauront iusques au dernier sol la recepte des Receueurs, ainsi capables
de satisfaire audit article.

XVII. Permettre au Deputé qui se trouuera à l’appel de parapher le
controlle de la derniere sepmaine, à cette fin enioindre aux Controlleurs,
bref à ceux qui feront les controlles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

les vns
& les autres qui en pourroient profiter & en ce cas sera tenu le Receueur
de laisser l’argent dans vn coffre au Greffe de la Ville. OBSERVATION. La raison est deduite en cét article.

XXX. Nul Payeur, ou Commis aux Receptes des Rentes de l’Hostel
de Ville ne pourra estre directement, ou indirectement Controlleur,
ou interessé à aucun controlle, ou commission de controlle, à peine
de la perte de son Office, de sa debte & interests, & de 500. liu.
d’amende applicable, vn tiers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 162. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

en l’art. (interessé à aucun controlle, ny commission de controlle)
atticle qui doit estre indefiny pour toute sorte de nature de Rentes de l’Hostel
de Ville.

XXXI. Defenses aux Receueurs, Controlleurs, leurs Commis, Domestiques,
ou exerçans les receptes & controlles desdites Rentes, de
respondre à l’appel qui se fait des Rentiers, ny receuoir aucune partie
de Rentes, s’ils ne sont proprietaire du fond des Rentes, à peine
de 500. liu. d’amende pour chacune contrauention, applicable comme
dessus, & où

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 163. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

gaiges par aduance souffrent les inexecutions sans les denoncer à
Messieurs de l’Hostel de Ville. Aucuns Controlleurs font fort bien leurs charges,
Ce payement de gaiges n’est rien en comparaison des parties de rentes que lesdits
Payeurs, Controlleurs, Commis, ou exerçans les receptes & controlles reçoiuent
pour les vne & les autres, dont les sommes sont immenses, car souuent elles
absorbent vne bonne partie de la recepte, les plus clairs & les meilleurs
deniers. Il n’y a artifice dont aucuns Payeurs, Controlleurs, Commis ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

Ce payement de gaiges n’est rien en comparaison des parties de rentes que lesdits
Payeurs, Controlleurs, Commis, ou exerçans les receptes & controlles reçoiuent
pour les vne & les autres, dont les sommes sont immenses, car souuent elles
absorbent vne bonne partie de la recepte, les plus clairs & les meilleurs
deniers. Il n’y a artifice dont aucuns Payeurs, Controlleurs, Commis ou exerçans les receptes & controlles, ne se seruent pour paruenir à leurs fins
profiter, & receuoir les grandes remises qui leur sont faites par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

reçoiuent
pour les vne & les autres, dont les sommes sont immenses, car souuent elles
absorbent vne bonne partie de la recepte, les plus clairs & les meilleurs
deniers. Il n’y a artifice dont aucuns Payeurs, Controlleurs, Commis ou exerçans les receptes & controlles, ne se seruent pour paruenir à leurs fins
profiter, & receuoir les grandes remises qui leur sont faites par les proprietaires
absens, en sorte qu’ils causent le desordre de l’anticipation & changement de
lettres pour leurs interests d’estre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

& interests des Rentiers,
de 200. liu d’amende, & autre plus grande, applicable comme
dessus, & selon les cas, de punition corporelle. Defenses à toutes
personnes de prester leurs noms à aucuns Payeurs, Controlleurs,
leurs Commis, Domestiques, ou exerçans les receptes & controlles
desdites Rentes pour respondre & receuoir aucune partie, à
peine de pareille somme, applicable comme dessus. OBSERVATION. Ces premieres defences sont dans l’ordre naturel qu’on n’aille receuoir le bien
d’autruy à son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

leuée : comme si le Rentier qui n’a rentes suffisantes
pour pouuoir estre Deputé deuient proprietaire de la quantité de rentes qu’il
conuient auoir. Ou dans vn moment ne doit estre leuée, comme les Receueurs, Controlleurs,
leurs Commis, ou ceux qui ont exercé les Receptes & Controlles des Rentes de
l’Hostel de Ville, n’en ayans plus les qualitez & fonctions apres quelque petit interualle
de temps, comme de six mois, sont & doiuent estre declarez capables de
droict de la deputation, s’ils ne sont & n’ont esté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

de leur part il est arriué quelques contrauentions aux Reglements & Arrests ils
n’auront garde de le dire : ainsi il semble raisonnable qu’il s’escoule quelque espace
de temps sans pouuoir estre Deputez, apres qu’ils auront quitté les qualitez & fonctions
desdites receptes & controlles. La Recompense & la Peine sont les deux appuys de la Loy, s’il s’agist de defences,
sans certaine peine establie souuent il y a contrauention à la Loy, ce qui a
paru & paroist dans l’execution de l’Arrest de la Cour du 29. Decembre 1649.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

y en auoit qui ne fussent de la qualité portée
par l’Arrest, ils feroient bien de se retirer : ce qu’il n’auoit dit és Assemblées precedentes. Les Deputez sont pour veiller à la conseruation des Rentes, ainsi les Receueurs,
Controlleurs, leurs Commis, ou exerçans les receptes & controlles des Rentes de
l’Hostel de Ville doiuent estre exclus de toutes Assemblées, tant chez les Quartiniers
qu’en l’Hostel de Ville pour l’estection des Deputez : & il y a eu des Assemblées,
ou des Controlleurs, Commis ou exerçans les Controlles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

peut par sa prudence ordonner ; Que les Bourgeois
assemblés chez les Quartiniers declarerõt auoir suffisamment des Rentes pour estre Deputés ;
N’estre & n’auoir esté traitans, cautions, associez ou interessez de traitans ; N’estre Receueurs,
Controlleurs, Commis aux receptes & controlles des Rentes de l’Hostel de Ville, ou
s’ils l’ont esté, qu’il y a plus de six mois qu’ils ne le sont plus auec peine, en cas qu’à l’aduenir
il apparoisse du contraire d’estre priuez d’vne année d’arrerages de leurs Rentes de la perte
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Anonyme. PLAINTE CONTRE LE DESORDRE DV PAYEMENT DES... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 29 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2776 ; cote locale : C_12_44. le 2014-07-12 09:36:29.

en cét article sera, comme il a esté,
sans effect, & vaudroit mieux qu’il n’y eust que douze Deputez, que dix-huict, &
aucuns d’eux fussent ou eussent esté traitans, cautions, associez, ou interessez de traitans,
fussent Receueurs, Controlleurs, Commis aux Receptes & Controlles des
Rentes de l’Hostel de Ville, ou qu’ils n’eussent l’interest qu’il conuient auoir pour
estre Deputé.   Pour trouuer le nombre des 30. Bourgeois Rentiers dans chacun quartier, ou
nombre approchant ; il est necessaire de cognoistre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Anonyme. RECIT VERITABLE DE CE QVI C’EST PASSÉ AV... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] Langue : français. Référence RIM : M0_3008 ; cote locale : C_11_22. le 2014-07-26 15:29:28.

ny commettre aucuns
actes d’hostilité, & entreprises contre l’authorité
du Roy & tranquillité publique, ains enioint
à ceux qui ont pris les armes de les poser &
se separer, donner liberté ausdits prisonniers
qu’ils détiennent, & aux receptes du Roy y mettre
ses deniers y pris, & toutes autres choses en
tel estat qu’elles estoient auant la prise des armes,
& dans vn mois se rendre ledit Prince, & les autres
Princes, Ducs, & Pairs, & autres Officiers
de la Couronne prez du Roy, pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

droicts qu’il a pleu au Roy attribuer à leurs
Offices, suiuant ses Edicts & Declarations bien & deüement verifiées, &
du droict Annuel, sans payer aucun Prest : & à l’égard des droicts qui se
leuent sur les contribuables aux Tailles, qu’il en sera fait recepte & despense
pour estre iugez. SVR le cinquiéme article, Faisant droict sur la requeste
des legitimes Proprietaires des rentes assignées sur les Huict millions de
liures des Tailles, ORDONNE ladite Chambre, que conformément audit
Arrest du Conseil du 19. Septembre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

de l’Espargne. FAIT defenses ladite Chambre à tous Receueurs generaux
des Finances, Receueurs generaux des deniers du Clergé, & à tous
Fermiers & autres comptables, de deliurer aucunes sommes de deniers aux
Receueurs & Payeurs des rentes constituées sur les Receptes & Fermes
de sa Majesté & dudit Clergé, ny ausdits Receueurs & Payeurs de les receuoir
qu’en vertu des quittances desdits Receueurs & Payeurs ; en chacune
desquelles, les especes des deniers, & le quartier au payement duquel la
somme contenuë en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

pour sur son
requisitoire estre ordonné ce que de raison : & ledit temps passé, les reuenus
desdits domaines seront saisis à sa requeste, ou de ses Substituts sur les
lieux, & regis par les Ordonnances des Tresoriers generaux de France,
dont sera fait recepte dans les Estats au profit de sa Majesté, desquels domaines
la finance sera verifiée, tant sur les comptes esquels en doit estre fait
recepte, que sur les chapitres de despense de l’Espargne, des dons par rolles,
acquits patens, remboursemens, airerages de pensions &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 176. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

à sa requeste, ou de ses Substituts sur les
lieux, & regis par les Ordonnances des Tresoriers generaux de France,
dont sera fait recepte dans les Estats au profit de sa Majesté, desquels domaines
la finance sera verifiée, tant sur les comptes esquels en doit estre fait
recepte, que sur les chapitres de despense de l’Espargne, des dons par rolles,
acquits patens, remboursemens, airerages de pensions & recompenses
pretextées, & sur le menu des comptans, lequel à cét effet sera enuoyé en
ladite Chambre. SVR le huictiéme article, Que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 177. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

l’establissement desdites Estapes. SVR le quatorziéme article, Que
toutes Commissions pour leuer ou receuoir les deniers du Roy, non verifiées
par la Chambre, demeureront reuoquées ; & qu’aucun ne se pourra
immisser en l’exercice d’aucunes Commissions pour faire la recepte desdits
deniers, qu’apres qu’elles auront esté verifiées par ladite Chambre, conformément
à l’Ordonnance, à peine de concussion & de quinze cens liures
d’amende, sinon és cas esquels les Tresoriers generaux de France sont fondez
par l’Ordonnance &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 178. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

à l’Ordonnance, à peine de concussion & de quinze cens liures
d’amende, sinon és cas esquels les Tresoriers generaux de France sont fondez
par l’Ordonnance & non autrement ; Et que tous Commissionnaires,
Fermiers & Comptables, qui se sont immissez à la recepte des deniers du
Roy, des Villes & du public, seront incessamment pour suiuis à la requeste
du Procureur General du Roy, pour en compter, & à ce faire contraints
par corps, nonobstant tous Arrests de descharge & surseance qu’ils auroient
obtenus ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 179. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

compter, & à ce faire contraints
par corps, nonobstant tous Arrests de descharge & surseance qu’ils auroient
obtenus ou pourroient obtenir cy-apres, comme estans lesdits Arrests contre
son seruice, le bien de ses affaires, & donnant sujet à ceux qui ont fait
la recepte de ses deniers, de les retenir, les conuertir en leurs affaires, & les
faire perdre à sa Majesté par leur insoluabilité ; Que les Arrests de ladite
Chambre pour les faire compter, selont executez, Et que les Commissaires
& Intendans cy-deuant enuoyez par les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 180. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

executez, Et que les Commissaires
& Intendans cy-deuant enuoyez par les Prouinces, presenteront à ladite
Chambre dans deux mois leurs Commissions & Procez verbaux, contenans
les noms de ceux qui ont esté commis dans les Prouinces de leurs Intendances,
pour faire la recepte des deniers du Roy, à peine de radiation de
leurs Estats & appointemens, & de respondre par eux de la perte qui en
pourroit arriuer, Pour ce fait & communiqué au Procureur General du
Roy, estre ordonné ce que de raison ; & qu’à la diligence dudit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 181. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

de confiscation de corps & de biens ; Et sans qu’aucunes
auances puissent estre faites sur lesdites Tailles que pour la premiere
demie année mil six cens quarente-neuf seulement, & que ceux qui les auront
faites puissent s’immisser directement ou indirectement en la recepte, ny troubler les Officiers, & sans qu’ils puissent receuoir leur remboursement
que par les mains du Tresorier de l’Espargne : le tout aux peines cy-dessus.
Le second Article sera pareillement executé, ce faisant, a fait ladite
Cour inhibitions &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 182. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

sixiéme, que des rentes assignées sur le Sel, payables tant à l’Hostel
de Ville de Paris, que Lyon, Clergé & Aydes, il en sera payé par preference
à la partie de l’Espargne, deux quartiers & demy par chacun an : comme
aussi que de celles assignées tant sur les Receptes generales que prouinciales,
Tailles & autres natures de deniers, il en sera pareillement payé deux
quartiers & demy, suiuant l’Arrest du Conseil du 19. Septembre 1643. Et
à cette fin le Roy sera tres-humblement supplié de laisser fonds pour le
payement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 183. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

pour
tenir la main à l’execution de ce que dessus, à peine d’en respondre
en leurs propres & priuez noms : Ordonnons que les Receueurs
generaux & particuliers facent leurs Charges, excepté ceux qui seront
notoirement insoluables, & accusez d’obmissions de receptes
& autres maluersations. Et afin de donner encores plus de soulagement
à nosdits Subjets, & leur faire sentir dauantage les effets de
la bonté que nous auons pour eux, ainsi que nous leur auons fait
assez cognoistre dés nostre aduenement à la Couronne, en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 184. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ A PARIS,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi A_8_74 et C_9_25. Référence RIM : M0_3117 ; cote locale : B_1_18. le 2014-08-12 09:41:39.

l’assistance que l’en leur pourroit demander en saueur du Cardinal Mazarin sous le nom du
Roy qu’il vsurpe, & qu’elles ne manqueront pas de refuser passage
aux troupes qui leur pourroient venir, & d’arrester les deniers qu’ils
voudroient tirer des receptes des Prouinces: Et particulierement encore
elles sont inuitées de n’adiouster aucune creance aux nouuelles
qu’ils pourroient semer de leurs aduantages. Nous aurons vn soin
particulier de les tenir informées de la verité de tout ce qui arriuera, &
par ce moyen

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 185. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ A PARIS,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi A_8_74 et B_1_18. Référence RIM : M0_3117 ; cote locale : C_9_25. le 2014-08-12 09:34:53.

l’assistance que l’on leur pourroit demander en faueur du Cardinal Mazarin sous le nom du
Roy qu’il vsurpe, & qu’elles ne manqueront pas de refuser passage
aux troupes qui leur pourroient venir, & d’arrester les deniers qu’ils
voudroient tirer des receptes des Prouinces : Et particulierement encore
elles sont inuitées de n’adiouster aucune creance aux nouuelles
qu’ils pourroient semer de leurs aduantages. Nous aurons vn soin
particulier de les tenir informées de la verité de tout ce qui arriuera, &
par ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 186. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ A PARIS,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_1_18 et C_9_25. Référence RIM : M0_3117 ; cote locale : A_8_74. le 2014-08-12 09:36:30.

l’assistance que l’on leur pourroit demander en faueur du Cardinal Mazarin sous le nom du
Roy qu’il vsurpe, & qu’elles ne manqueront pas de refuser passage
aux troupes qui leur pourroient venir, & d’arrester les deniers qu’ils
voudroient tirer des receptes des Prouinces: Et particulierement encore
elles sont inuitées de n’adiouster aucune creance aux nouuelles
qu’ils pourroient semer de leurs aduantages. Nous aurons vn soin
particulier de les tenir informées de la verité de tout ce qui arriuera, &
par ce moyen

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 187. Anonyme. RELATION GENERALE, De tout ce qui s’est... (1652) chez Petrinal (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3172 ; cote locale : B_8_32. le 2014-08-13 06:30:19.

auoit enuoyé au Duc de Lõgueuille
reuint icy, qui rapporta que ce Duc feroit tout ce
qu’il plairoit à sadite A. R. Il est certain que ledit Duc fait
de grandes leuées, & qu’il en a les commissions du Roy, auec ermission de prẽdre les deniers des receptes pour cet effet,
de sorte qu’on ne peut encore rien dire de certain de ses intentions.   Le Mercredy 10. Auril. Vn Courier arriua en ceste ville depesché de monsieur le
Prince à son A. R. qui luy rendit vne lettre de luy, par laquelle
il faisoit entendre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 188. Anonyme. RELATION VERITABLE DE CE QVI S’EST PASSÉ... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3218 ; cote locale : B_15_45. le 2014-08-14 12:48:39.

des
Marchands Merciers, & l’vn des Maistres de
l’Hostel-Dieu de Paris prit la parole, representa
au Roy la misere publique que le depeuplement
de la campagne, & la ruine des Fermiers & des
Laboureurs, auec le peu que l’on auoit receu au
bureau de la recepte generalle de l’Hostel Dieu
estoit cause que l’on ne pouuoit plus entretenir
aucuns pauures, bien loin d’en substanter trois
mille que l’on estoit prest de renuoyer, & de
mettre sur le carreau, n’y ayant en l’Hostel-Dieu aucun moyen pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 189. Anonyme. REMARQVES IMPORTANTES A LA CAVSE COMMVNE,... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. . Référence RIM : M0_3267 ; cote locale : A_8_33. le 2014-08-16 02:57:06.

pour l’vsage de son Maistre. Ie
luis asseuré qu’il fait encores la mesme offre. Il a de
plus esté touché cinq mil liures pour les fortifications
de Charenton, Elles ont esté payées de la mesme
sorte, & auec la mesme sincerité. Voila en peu de
paroles la recepte & l’employ de tous les deniers qui
ont esté deliurez à Monsieur le Duc d’Elbeuf. Et cependant
on murmure effrontément, qu’il y a trouué,
outre sa subsistance, vn seruice entier de vaisselle
d’argent, parce que la sienne est neufue. Quoy qu’on
ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 190. Anonyme. REMARQVES IMPORTANTES A LA CAVSE COMMVNE,... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. . Référence RIM : M0_3267 ; cote locale : A_8_33. le 2014-08-16 02:57:06.

quel aduantage trouue-t’il dans
la guerre? L’a-t’on veu prendre plaisir à épandre le
sang humain? C’est le naturel le plus tendre qui fut
iamais. En tire-t’il quelque profit? Sa despensera triplé
depuis que la guerre est commencée, sans auoir
fait aucune recepte. En est-il plus grand Seigneur?
Ie le laisse à penser aux sages, & les prie de se souuenir
que l’on a disposé de son Gouuernement! Monsieur le Duc d’Elbeuf a autant d’interest à la
Paix, qu’aucune autre du Royaume. Il n’a pas de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 191. Anonyme. REMONSTRANCES TRES-HVMBLES A LA REYNE MERE... (1650) chez Dupont (Pierre) à Paris , 23 pages. Langue : français. Avec permission. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3343 ; cote locale : B_4_24. le 2014-08-28 17:45:10.

rentes, gaiges d’officiers
payemens de la gendarmerie & autre despence qu’il
faut faire, afin que par vne bonne œconomie vous regliez
en sorte les finances du Roy, que les glueuses mains ne
puissent retenir ceux qui doiuent venir de net dans ses coffres.
La recepte & despence veuë & sçeuë au vray faictes
s’il vous plaist, que la despence tant ordinaire qu’extraordinaire
du Royaume pour le rendre durable, ne surmonte
le reuenu du Roy : si la despence excede le reuenu, c’est à
dire, qu’il ne peut gueres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 192. Anonyme. SENTENCE DE L’OFFICIAL d’Amiens, donnée... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Partie 2. Voir aussi B_9_14 (partie 1). Référence RIM : M4_41 ; cote locale : B_9_15. le 2014-10-03 16:09:22.

Et auquel Conseil dont ledit
sieur de la Coste demeurera chef, suiuant le pouuoir à
luy expedié, Nous voulons & entendons estre par luy &
auec luy, les trois ou quatre de vous, en l’absẽce ou legitime
empeschement des autres, faits & dressez les estats de recepte
& despence, tant dudit le Sueur Receueur General &
tuteur comptable, que de tous autres Receueurs Fermiers
particuliers, & autres personnes ayans eu maniment des
Terres, reuenus & autres biens appartenant à nosdits Enfans
tant à cause de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 193. Anonyme. SENTENCE DE L’OFFICIAL d’Amiens, donnée... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Partie 2. Voir aussi B_9_14 (partie 1). Référence RIM : M4_41 ; cote locale : B_9_15. le 2014-10-03 16:09:22.

President Forget, sieur de la Coste, & sans qu’au moyen
de la presente Commission on puisse pretendre ores, ny responsables
d’aucun maniment & charge desdits biens & reuenus
de nosdits Enfans, dont ceux à qui nous en auons baillé ou
bailleront cy-apres la recepte & administration, demeureront
seuls chargez suiuant les prouisions qui en ont esté ou
seront par nous expediées, validans dés à present tout ce
qui sera par ledit Conseil ordonné, resolu & arresté, pour
le bien des affaires de nosdits Enfans, declarans que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 194. Anonyme. SENTENCE DE L’OFFICIAL d’Amiens, donnée... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Partie 2. Voir aussi B_9_14 (partie 1). Référence RIM : M4_41 ; cote locale : B_9_15. le 2014-10-03 16:09:22.

A
CES CAVSES, & d’autant qu’il est necessaire commettre &
deputer quelque digne Personnage, pour auoir le manimẽt
entier de tous les biens qui appartiennent & pourront appartenir
cy-après à nosdits Enfans naturels, & en tenir compte
general, tant en recepte que despense. Nous, comme
Pere, ayant soin de la conseruation du bien de nosdits Enfans
naturels, & par Nous legitimez ; Pour l’asseurance &
connoissance certaine que nous auons de la fidelité & affection
que nostre bien amé Me. Denis le Sueur a porté,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 195. Anonyme. SENTENCE DE L’OFFICIAL d’Amiens, donnée... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Partie 2. Voir aussi B_9_14 (partie 1). Référence RIM : M4_41 ; cote locale : B_9_15. le 2014-10-03 16:09:22.

des Assignations, mandemens & autres
prouisions concernans les deniers deubs à deffuncte nostredite
Cousine, & à icelle assignez, tant à nostre Espargne
qu’ailleurs, comme estans lesdits deniers escheus, & appartenans
à ladite succession, & de tout faire recepte & despense,
& en rendre compte chacun an pardeuant ceux que
nous auons ordonnez & establis pour Conseil à nosdits
Enfans, & rapportant par le Tresorier de nostre Espargne,
present & à venir, ou autres qu’il appartiendra, les Quittances
dudit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 196. Anonyme. SENTENCE DE L’OFFICIAL d’Amiens, donnée... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Partie 2. Voir aussi B_9_14 (partie 1). Référence RIM : M4_41 ; cote locale : B_9_15. le 2014-10-03 16:09:22.

du mois de May dernier nommé & ordonné Maistre
Denis le Sueur, pour auoir le maniment general, change
& administration de tous les biens, pensions, bien faits,
gages & appointemens, & de tous autres reuenus appartenans
à nosdits Enfans, & de tout faire recepte &
despense, & en rendre compte. Et quant aux bagues,
joyaux, perles, pierres precieuses, vaisselle d’argent, &
autres meubles generalement quelconques, delaissez par
le decés de deffunte nostre tres-chere Cousine la Duchesse de Beaufort,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 197. Anonyme. TRAICTE DE PAIX ENTRE SA MAIESTÉ... (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 32 pages. Langue : français, espagnol, néerlandais. Jouxte la copie imprimée à Bruxelles. Daté du 30 janvier 1648 et signé au colophon. Voir aussi C_10_37. Référence RIM : M0_3798 ; cote locale : A_7_62. le 2014-10-12 05:19:10.

prendront à leur charge, & payeront tout, premierement depuis ce mesme iour les rentes annuelles,
qui deuant l’an 1572. ont esté hypotequées sur ledit
peage, & desquelles les proprietaires & tireurs de rente
ont esté en possession & recepte deuant le commencement
de ladite guerre; ce que feront pareillement les
proprietaires des susdits autres peages.  

XIII. Le sel blanc boüilly, venant des Prouinces vnies en
celles de sadite Majesté, y sera receu & admis, sans y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 198. Anonyme. TRAICTÉ DE PAIX ENTRE SA MAIESTÉ... (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 34 pages. Langue : français, espagnol, néerlandais. Jouxte la copie imprimée à Bruxelles. Portrait gravé de Philippe IV roi d'Espagne en page 4. Daté du 30 janvier 1648 et signé au colophon. Voir aussi A_7_62. Référence RIM : M0_3798 ; cote locale : C_10_37. le 2014-10-12 05:15:51.

prendront à leur charge, & payeront tout, premierement depuis ce mesme iour les rentes annuelles,
qui deuant l’an 1572. ont esté hypotequées sur ledit
peage, & desquelles les proprietaires & tireurs de rente
ont esté en possession & recepte deuant le commencement
de ladite guerre ; ce que feront pareillement les
proprietaires des susdits autres peages.  

XIII. Le sel blanc boüilly, venant des Prouinces vnies en
celles de sadite Majesté, y sera receu & admis, sans y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 199. Anonyme. TRES-HVMBLES REMONSTRANCES DV PARLEMENT DE... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 26 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3833 ; cote locale : C_9_51. le 2014-10-12 09:34:31.

estoient auparauant,
& qu’ils ne voulussent point tirer auantage de
nos respects & de leurs desobeïssances. Apres auoir armé
vos Peuples, emprisonné vos plus fideles seruiteurs, creé
des Intendants de Iustice, ruiné vos Domaines, pris les
deniers de vos Receptes & des Consignations, ils ont
traitté auec Vôtre Majesté par des Plenipotentiaires, sous
des conditions comme de Souuerain à Souuerain, iusqu’à
refuser à son Altesse Royale la conseruation d’vn seul
Officier, dont il pouuoit disposer auec toute sorte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 200. Bourlon,? [signé]. REMONSTRANCES TRES-HVMBLES QVE PRESENTE AV... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Daté du 14 octobre 1648 et signé au colophon.. Référence RIM : M0_3345 ; cote locale : A_8_73. le 2014-08-28 17:54:07.

de quelque qualité & condition qu’elles soient,
qui sont employez au maniement & administration des
deniers de sa Majesté, & du public, & d’apporter vne Iustice
si exacte en l’audition, examen & iugement des comptes,
qu’elle ny admette aucune recepte qui ne soit faite par l’authorité
des Roys, declarée par leurs Lettres Patentes, dont
celles qui regardent la leuée des Tailles pour le courant de
l’année, soient receuës par les Tresoriers generaux de France des
lieux, & les autres verifiez és compagnies

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3