[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(295 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "uffert" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Enfin pour euiter ce mal
Il ne faut plus de Cardinal,
Mais de bons politiques en France
Qui sçauent regler les finances
Afin que sous nostre bon Roy
Chacun exerce son employ
Qu’on l’obeisse & le reuere,
Chose qui est tres-necessaire,
De l’aimer & de le cherir
Afin qu’il puisse se resiouyr
De voir tout son peuple fidelle
N’auoir autre chose en ceruelle
Sinon de dire auec moy,
Viue le Roy, Viue le Roy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

Monsieur, & voyez comment vous sçauez que le
Cardinal, comme premier Ministre, auoit vsurpé l’authorité de regler souuerainement
les Finances du Roy, tant en receptes que despens; & ainsi
pour vous satisfaire il vous faut faire voir les abus qu’il a commis & souffert
estre commis en l’vn & en l’autre, ce qui me sera fort facile, vous sçaurez
donc, Monsieur, que tout le reuenu du Roy consiste en deniers ou leuees
ordinaires & extraordinaires. Sous l’ordinaire i’y comprends quatre sortes de deniers, qui sont le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

& dont les Cours
Souueraines n’ont fait aucune verification de tiltres, apres quoy ie vay
commencer à vous faire voir le desordre qu’il y a eu dans la Recepte; &
puisapres si nous auons assez de loisir ie vous feray voir celuy de la despẽce. En la Recepte ie commence par le Domaine, il est vray qu’il y en a vne
bonne partie d’engagée il y a long-temps, mais cét engagement estant fait à
faculté de rachapt perpetuel, les Partisans du Cadinal ont incessamment
par les menaces de ce rachapt, si fort tourmenté les engagistes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

à vous faire voir le desordre qu’il y a eu dans la Recepte; &
puisapres si nous auons assez de loisir ie vous feray voir celuy de la despẽce. En la Recepte ie commence par le Domaine, il est vray qu’il y en a vne
bonne partie d’engagée il y a long-temps, mais cét engagement estant fait à
faculté de rachapt perpetuel, les Partisans du Cadinal ont incessamment
par les menaces de ce rachapt, si fort tourmenté les engagistes, que presque
tous les ans ils leurs faisoient payer des suppleemens dont les taxes
montoient plus que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

pour
vne Ordonnance de Comptant; à bon entendeur salut, c’est à dire vous
m’entendez bien; mais il y a plus, car ie sçay vn Domaine qui portoit
à la recepte generale 61. à 62. mille liures par an pour le Roy, qu’on a donné
depuis peu pour trente ou quarante mille liures: Bref, pour le peu de chose que le proprietaire n’en a osé faire registrer le conrract, voila pas vn
beau mesnage dans les affaires du Roy.   De plus, voyez encore vne autre violence, il y a eu vn party ou traitté
pour mettre sur les Tailles toutes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_69. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : A_7_4. le 2012-12-24 05:45:38.

pouuoir à ces soustraittans
d’y commettre qui bon leur sembloit; tellement qu’ils commettoient
pour les exercer vn seul homme ou plusieurs, qui faisoient les receptes
generalles & particulieres, & ausquels ils laissoient la liberté de faire
telles exactions & concussions qu’ils vouloient, pourueu qu’ils fussent
satisfaits de leur aduance ou forfait, & ces hommes ainsi proposez receuoiẽt
ce qu’ils pouuoient & de qui ils pouuoient sans aucun ordre ny regle de
Iustice, & leur auance rembourcée, s’estoit lors que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

impossible de mieux faire. Apres celà, afin de profiter de la science où il estoit
deuenu si excellent maistre, il tasche de s’accoster
des plus grands, & de chercher vn employ
qui le peut mettre à couuert des accidens
qui pourroient arriuer de sa subtile filouterie.
Si bien qu’il se mit à seruir le fils du Connestable
Colomne s’en allant en Espagne auec luy,
où il le quitta six mois aprez qu’il ne pouuoit
pas bien reussir en ses desseins & que l’humeur
des Epagnols se trouuoit incompatible auec
la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

Italiens d’aimer grandement
l’argent & de se passer à peu : desquelles
sommes tant du ieu que de son espargne, qui
n’estoient pas veritablement petites eû égard
à sa condition, il en deuint grandement pecunieux,
ce qui luy donna encor subjet de se
produire auec plus de hardiesse. C’est pourquoy
le Cheualier Georges l’appelle petit valet,
& fils d’vn Chapelier de Palerme. L’affection que Messieurs de Sachetty luy
porterent fut la cause de sa haute fortune ; car ils le mirent en si bonne estime

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

de son espargne, qui
n’estoient pas veritablement petites eû égard
à sa condition, il en deuint grandement pecunieux,
ce qui luy donna encor subjet de se
produire auec plus de hardiesse. C’est pourquoy
le Cheualier Georges l’appelle petit valet,
& fils dvn Chapelier de Palerme. L’affection que Messieurs de Sachetty luy
porterent fut la cause de sa haute fortune ; car ils le mirent en si bonne estime aupres du Cardinal
Antonio Barberin, qu’il sollicita le Pape
Vrbain VIII. lors seant en la Chaire de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

mil six cens vingt-huict, où
il fut presenté au Roy par le Cardinal de Bagny
lors Nonce du Pape, & où il fut parfaitement
bien reçeu de sa Maiesté, qui s’ouurit
grandement à luy, & qui luy communiqua
plusieurs affaires de consequence, en tesmoignage
b/>
de la grande estime qu’il faisoit de sa
perionne, à cause de la bonne opinion qu’on
luy auoit donnée de cét illustre Politique, &
mesme à cause des bons seruices qu’on luy
auoit fait entendre qu’il pouuoit rendre à la
Couronne.   En suite

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

le Roy de France & le
Roy d’Espagne, ne se sont iamais peu resoudre
à faire la paix, quelque propositions qu’on
ait sçeu faire de part & d’autre pour la cõclure.   Neantmoins le Cardinal de Richelieu, qui
auoit enuie de se seruir de ce fourbe en beau-d’affaires,
fit si bien pour cet Espagnol reuolté,
qu’il porta le Roy à prier encore pour vne secõde
fois sa Sainteté auec tant d’instance, que le Pape fut comme contraint de lui accorder ce
qu’il n’auoit aucunement enuie de faire pour
vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Balzac, Jean-Louis Guez de [?]. LA HARANGVE CELEBRE FAITE A LA REYNE SVR SA... (1649) chez Quinet (Toussaint) à Paris , 30 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1544 ; cote locale : A_4_17. le 2012-12-01 06:19:52.

soient incurables. Le premier iour de vostre Regence
nous a promis vn aduenir bien heureux, & si le peuple
Chrestien chastié si long-temps & si exemplairement
par la Iustice du Ciel doit enfin auoir sa grace de
Dieu irrite, vray-semblablement il la recevra par des
mains si pures & si innocentes que les vostres. La pluspart des Princes se preinent pour celuy qui
les a faits, & rapportent à leur bonne conduite la bonne
fortune de leurs Estats. Ils pensent estre la cause &
ne sont que les moyens, & encor des moyens si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Clément [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, POVR LA... (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 19 mai 1649.. Référence RIM : M1_24 ; cote locale : A_1_88. le 2012-03-31 16:45:24.

autres pieces attachées à ladite requeste. Et
tout consideré, LADITE COVR a ordonné & ordonne
que lesdits Supplians demeureront deschargez
dudit terme du loyer escheu à Pasques dernier, seulement,
sans neantmoins aucune repetition de ce qui se
trouuera auoir esté payé par lesdits Supplians. Fait en
Parlement le dix neufiesme May mil six cens quarante
neuf.   Maistre CLEMENT Procurenr. Collationné à l’Original par moy Conseiller
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Donné... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Jacques) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 mars 1649, avec permission. Voir aussi A_1_64. Référence RIM : M0_253 ; cote locale : E_1_104. Texte édité par Site Admin le 2012-04-01 03:51:48.

de
l’empescher en quelque sorte & maniere que ce
soit. ORDONNE en outre qu’il demeurera joint
aux interests dé ladite Cour & de cette Ville ; Cependant
sera incessamment faict fonds pour fournir
& aider à la subsistance desdites troupes, luy
permet prendre les deniers des Receptes des lieux
où il passera, iusques à la somme de trois cens mille
liures, pour la subsistance d’icelles troupes ; dont sera
donné aduis au sieur Duc de Longueuille, & à
tous qu’il appartiendra. FAIT en Parlement le
huictiesme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Du 17.... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 6 pages. Langue : français. Du 17 décembre 1648, avec privilège. Publié le 19 [au colophon].. Référence RIM : M0_214 ; cote locale : E_1_4. le 2012-04-01 03:56:32.

mil six cens quarante huict, l’Arrest
cy dessus a esté leu & publié à son de Trompe
& cry public par les Carrefours ordinaires &
extraordinaires de cette Ville & Fauxbourgs de Paris, par moy Iean Ioßier Iuré Crieur ordinaire
du Roy, en la Ville, Preuosté & Vicomté
de Paris, & affiché par tout ou besoin a esté : à
ce faire i’auois trois Trompettes, Iean du Bos
Juré Trompettes, & deux autres Trompettes,
Signé IOSSIER.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, POVR LA... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Du 14 avril 1649, avec privilège. Voir aussi E_1_108. Référence RIM : M0_264 ; cote locale : A_1_84. le 2012-03-31 15:38:45.

si mieux les
Proprietaires n’aymoient consentir & accorder la diminution
du prix desdits Baux, de moitié, tant pour les termes
de Noël, que ceux depuis escheus & qui escherroient
iusques à l’expiration desdits Baux, auec defenses de
mettre lesdits Baux à executiõ, ny de proceder au transport
& vente de leurs biens meubles: Autre par les Habitans
des ruës de la Draperie, Barrillerie & Geruais Laurent,
à ce qu’ils fussent deschargez de leurs Baux & du
payement de la demie année escheuë au iour de Pasques

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, POVR LA... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Du 14 avril 1649, avec privilège. Voir aussi E_1_108. Référence RIM : M0_264 ; cote locale : A_1_84. le 2012-03-31 15:38:45.

du prix desdits Baux, de moitié, tant pour les termes
de Noël, que ceux depuis escheus & qui escherroient
iusques à l’expiration desdits Baux, auec defenses de
mettre lesdits Baux à executiõ, ny de proceder au transport
& vente de leurs biens meubles: Autre par les Habitans
des ruës de la Draperie, Barrillerie & Geruais Laurent,
à ce qu’ils fussent deschargez de leurs Baux & du
payement de la demie année escheuë au iour de Pasques
dernier, & les Locataires & Sous locataires & Chambrelans
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi A_1_52. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : E_1_102. le 2012-04-01 15:14:46.

ARREST
DE LA COVR
/>
DE PARLEMENT. Portant que les quarente-six mil liures prouenant
de la recepte generale d’Auuergne,
seront conduits en cette Ville, & mis és
coffres de l’Hostel d’icelle. Du trentiesme Ianvier mil six cens quarante-neuf.

A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi A_1_52. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : E_1_102. le 2012-04-01 15:14:46.

Auec Priuilege de sa Majesté. EXTRAICT DES REGISTRES
de Parlement. LA Cour, toutes les Chambres assemblées,
deliberant sur l’execution de l’Arrest
d’icelle du dix-neufiesme de ce mois
que M. Mirlabau, Commis du Tresorier
de l’Espargne de Guenegaud, est en la Ville de Moulins,
conduisant la somme de quarante-six mil liures
prouenant de la recepte generale d’Auuergne pour
porter à l’Espargne, Aatresté & ordonné que ladite
somme de quarante-six mil liures, ou autres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi E_1_102. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : A_1_52. le 2012-04-01 15:17:06.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT. Portant que les quarente-six mil liures prouenant
de la recepte generale d’Auuergne,
seront conduits en cette Ville, & mis és
coffres de l’Hostel d’icelle. Du trentiesme Ianvier mil six cens quarante-neuf.

A PARIS,
Par les Imprimeurs & Libraires ordinaires du Roy.

M. DC.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant que... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 30 janvier 1649, avec privilège. Voir aussi E_1_102. Référence RIM : M0_238 ; cote locale : A_1_52. le 2012-04-01 15:17:06.

les Chambres assemblées,
deliberant sur l’execution de l’Arrest
d’icelle du dix-neufiesme de ce mois
& an; Et sur l’aduis qui a esté donné
que M° Mirlahau, Commis du Tresorier
de l’Espargne de Guenegaud, est en la Ville de Moulins,
conduisant la somme de quarante-six mil liures
prouenant de la recepte generale d’Auuergne pour
porter à l’Espargne, A arresté & ordonné que ladite
somme de quarante-six mil liures, ou autres plus
grandes s’il y en a, sera à la requeste du Procureur
General du Roy, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 13 janvier 1649, mais du "25 janvier 1649" [au colophon]. À vérifier, voir aussi E_1_9. Référence RIM : M0_233 ; cote locale : A_1_40. Texte édité par Site Admin le 2012-04-01 15:21:26.

ARREST
DE LA COVR
DE PARLEMENT. Portant quouuerture sera faite de toutes les
Chambres de la maison du Cardinal Mazarin,
& description sommaire de tout ce qui se
trouuera dans ladite maison. Du treiziesme Ianvier mil six cens quarante neuf.

A PARIS,
Par les Imprimeurs & Libraires

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 13 janvier 1649, mais du "25 janvier 1649" [au colophon]. À vérifier, voir aussi E_1_9. Référence RIM : M0_233 ; cote locale : A_1_40. Texte édité par Site Admin le 2012-04-01 15:21:26.

à la
Cour, toutes les Chambres assemblées,
par le Procureur General du
Roy; A ce qu’attendu qu’en execution
de l’Arrest de ladite Cour
du troisiesme de ce mois & an, il
a fait saisir les biens du Cardinal
Mazarin, & establir Commissaire Mr Iean de Loynes,
& que par le procés Verbal de saisie, il paroist que
dans ladite maison y a plusieurs Chambres fermées,
& importe de les faire ouurir pour faire saisir ce qui
s’y trouuera; Requerant que lesdites Chambres fussent
ouuertes en presence de l’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Du Tillet [signé]. DECLARATION DE MONSEIGNEVR LE DVC... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_882 ; cote locale : B_5_41. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-27 09:57:19.

& à la Maison de
Ville de Paris, qu’ils n’auoiẽt aucun interest particulier,
& que si-tost que le Cardinal Mazarin
seroit éloigné du Royaume conformement à la Declaration du sixiéme Septembre
1651. & Arrests de la Cour, ils poseroient
b/> volontiers les armes. Cõme cét interest public
a esté le seul motif de leur cõduite, ils sont obligez
de témoigner à cette Compagnie qu’ils
auoient desia pleinement executé les choses
qu’ils ont promis, si l’Amnistie qu’il a pleû
au Roy d’accorder

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Du Tillet [signé]; Bourbon,... . LA DECLARATION DE MONSEIGNEVR LE PRINCE DE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_886 ; cote locale : C_7_6. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-12 14:36:28.

Enregistrée en Parlement pour l’execution de
l’Arrest du huictiesme Januier dernier
contre le Cardinal Mazarin.

POVR LE SOVLAGEMENT
des Peuples & la Paix Generale. Du Samedy 20 Mars

A PARIS,
Chez ALEXANDRE LESSELIN, ruë de la vieille
Boucleric, prés le pont S. Michel.

M. DC. LXIX. Auec Permission. LA DECLARATION DE
Monseigneur le Prince de Conty, & de
Messieurs les Generaux ; Enregistrée en
Parlement pour l’execution

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Du Tillet [signé]; Bourbon,... . LA DECLARATION DE MONSEIGNEVR LE PRINCE DE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_886 ; cote locale : C_7_6. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-12 14:36:28.

ce, il auoit esté dressé
memoire, signé dudit sieur Prince de Conty, lequel
il a requis estre inceré & mis au Greffe, ce qui a
esté fait d’vn commun vœu, arresté qu’il sera deliuré
autant du present acte : Et a encor ledit sieur Prince
de Conty, dit, que Monsieur le Duc de Longueuille
sera dans les mesmes sentimens. Fait en Parlement
l’an & iour susdit. Signé DV TILLET.   Collationé par moy Conseiller Secretaire
du Roy, Maison & Couronne de France,
& de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Du Tillet [signé]; Bourbon,... . LA DECLARATION DE MONSEIGNEVR LE PRINCE DE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_886 ; cote locale : C_7_6. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-12 14:36:28.

ce, il auoit esté dressé
memoire, signé dudit sieur Prince de Conty, lequel
il a requis estre inceré & mis au Greffe, ce qui a
esté fait d’vn commun vœu, arresté qu’il sera deliuré
autant du present acte : Et a encor ledit sieur Prince
de Conty, dit, que Monsieur le Duc de Longueuille
sera dans les mesmes sentimens. Fait en Parlement
l’an & iour susdit. Signé DV TILLET.   Collationé par moy Conseiller Secretaire
du Roy, Maison & Couronne de France,
& de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Du Tillet [signé]; Bourbon,... . LA DECLARATION DE MONSEIGNEVR LE PRINCE DE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_886 ; cote locale : C_7_6. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-12 14:36:28.

ce, il auoit esté dressé
memoire, signé dudit sieur Prince de Conty, lequel
il a requis estre inceré & mis au Greffe, ce qui a
esté fait d’vn commun vœu, arresté qu’il sera deliuré
autant du present acte : Et a encor ledit sieur Prince
de Conty, dit, que Monsieur le Duc de Longueuille
sera dans les mesmes sentimens. Fait en Parlement
l’an & iour susdit. Signé DV TILLET.   Collationé par moy Conseiller Secretaire
du Roy, Maison & Couronne de France,
& de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Favre (R. P.). HARANGVE FVNEBRE, PRONONCEE AVX OBSEQVES DE... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 42 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_4_32. Référence RIM : M0_1606 ; cote locale : C_5_44. le 2012-10-29 14:13:13.

pensé, qu’où
la desobeïssance seroit vn crime, la temerité peut passer
pour vne espece de vertu. Mais quand ie le regarde par
les miserables conditions de l’infirmité humaine, quand
ie le considere comme vn pecheur obligé de rendre
conte de toute sa vie, deuant la face de ce redoutable
Iuge, des viuans & des morts ; que ie me souuiens que
sa mort precipitée ne luy a pas donné tout le temps,
qu’il eut bien desiré pour faire penitence ; Et que ie sçay
par vn Oracle qui ne peut mentir, qu’il faut expier ses
crimes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Louis (XIV), De Guénégaud... . DISCOVRS, QVE LE ROY ET LA REYNE Regente,... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Du 17 août 1651, signé au colophon.. Référence RIM : M0_1142 ; cote locale : B_13_27. le 2012-10-08 06:42:11.

que nous auons,
& que vous nous auez tousiours tesmoignée de vostre
fidelité & affection à maintenir nostre authorité, entretenir
nos Sujets dans l’obeyssance qu’ils nous doiuent, & que
nous nous asseurons que vous continuerez à apporter tout
ce qui dépendra de vos soins, pour faire valoir nos bonnes
intentions, pour le bien & repos de nostre Royaume. FAIT
à Paris le dix-septiesme iour d’Aoust mil six cens cinquante-vn.   Signé LOVIS, Et plus bas, DE GVENEGAVD.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, Portant restablissement... (1652) chez Cay (Denis de) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_15_48. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:30:29.

mil six cens cinquante-deux, & de nostre Regne le
dixiéme. Signées LOVIS, Et sur le reply, Par le
Roy, DE GVENEGAVD, & scellées sur double queuë
du grand Scel de cire jaune. Et au bas dudit reply
est escrit : Registrées au Greffe de la Chambre des Comptes,
ouy le Procureur general du Roy, pour estre executées selon
leur forme & teneur, les Semestres assemblez, le vingt-deuxiéme
iour d’Octobre mil six cens cinquante-deux. Signé, DENIS.   Extraict des Registres de la Chambre des Comptes.

=> Afficher la page


Occurrence 58. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, Portant restablissement... (1652) chez Cay (Denis de) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_15_48. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:30:29.

mil six cens cinquante-deux, & de nostre Regne le
dixiéme. Signées LOVIS, Et sur le reply, Par le
Roy, DE GVENEGAVD, & scellées sur double queuë
du grand Scel de cire jaune. Et au bas dudit reply
est escrit : Registrées au Greffe de la Chambre des Comptes,
ouy le Procureur general du Roy, pour estre executées selon
leur forme & teneur, les Semestres assemblez, le vingt-deuxiéme
iour d’Octobre mil six cens cinquante-deux. Signé, DENIS.   Extraict des Registres de la Chambre des Comptes.

=> Afficher la page


Occurrence 59. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_21. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : D_1_65. le 2012-07-19 15:21:03.

contre leurs Personnes, posterité
& memoire, selon la rigueur de nos Ordonnances,
& que cependant tous leurs
biens, meubles, & immeubles, soient saisis
& annotez, & Commissaires establis
pour le regime d’iceux : Voulant que
tous les deniers prouenans de la vente
desdits meubles, & du reuenu des immeubles
soient appliquez au payement de nos
gens de Guerre sans pouuoir estre diuertis
ailleurs sous quelque tiltre que ce soit.
Et à ces fins que les Fermiers & Receueurs
desdits biens soient contraints au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT REGLEMENT SVR le... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 20 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi C_7_4. Référence RIM : M0_936 ; cote locale : A_1_33. le 2012-09-15 12:15:08.

du simple, suiuant l’Ordonnance. Voulons aussi que
si aucune desdites Rentes se trouue constituée depuis
le mois de Ianuier six cens trente, sans Edict verifié,
qu’elles soient declarées & les declarons dés à
present nulles: Et pour l’execution de ce, Nous en
auons renuoyé & renuoyons la cognoissance à nostredite
Cour de Parlement, à laquelle entant que
besoin est en attribuons toute iurisdiction, & icelle
interdite à tous autres Iuges.   VII. VOVLANS aussi maintenir en leur entier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_2_56. le 2012-07-18 09:47:20.

ny reseruer,
qui se trouueront auoir agy ou contribué en quelque
sorte que ce soit aux choses cy-dessus specifiées,
soient restablis dans tous leurs biens, honneurs, dignitez,
preéminences, prerogatiues, charges, Gouuernements
Offices & Benefices au mesme estat
qu’ils se trouuoient au sixiéme de Ianuier dernier,
Mesmes les sieurs Marquis de Noirmonstier, Comte
de Fiesque, de Laigue, Sainct Ibar, la Sauuetat & la
Boulaye: Comme aussi que tous ceux qui ont pris les
armes à l’occasion des presens mouuemens, seront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_56, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_1_79. Texte édité par Site Admin le 2012-07-18 09:58:03.

nostre Espargne les sommes aux termes dont
l’on conuiendra; & fera payé pour ledit emprunt
l’interest à raison du denier douze; duquel en tant
que de besoin, sera fait par nous don à ceux qui
fourniront les sommes principales, sans que pour
les emprunts dont le remboursement sera assigné
sur les Receptes Generales, l’on puisse mettre les
Tailles en party, ny en faire faire le recouurement
par autres que par nos Officiers ordinaires.   VI. NOVS ordonnons que les Elections de Xaintes,
Congnac &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. PORTANT REGLEMENT sur le... (1649) chez Mettayer (Michel) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avc privilège. Voir aussi A_1_33. Référence RIM : M0_936 ; cote locale : C_7_4. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 12:18:57.

aussi
que si aucune desdites Rentes se trouue constituée depuis le mois de
Ianuier 630. sans Edict verifié, qu’elles soient declarées & les declarons
dés à present nulles : Et pour l’execution de ce, Nous en auons
renuoyé & renuoyons la connoissance à nostredite Cour de Parlement,
à laquelle entant que besoin est en attribuons toute iurisdiction,
& icelle interdite à tous autres Iuges.  

VII. Voulans aussi maintenir en leur entier les droicts de nostre Domaine,
Nous ordonnons que tous Acquereurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY; CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_65. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : B_6_21. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-19 15:27:18.

ou vente faits par
les complices de ladite Rebellion depuis la
naissance des presens mouuemens, lesquels
comme frauduleux, Nous auons pareillement
declarez nuls & de nul effet. Et en attendant
qu’il soit plus amplement procedé
contre les personnes desdits Princes, & de
ceux qui les assistent; AVONS fait & faisons
tres-expresses inhibitions & deffenses à tous
Gouuerneurs, Maires & Escheuins de nos Villes
& places, & à tous nos autres Subjets, de
donner logement, passage, retraitre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Louis (XIV), De Guénégaud,... . EDICT DV ROY, PORTANT AMNISTIE GENERALE De... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1185 ; cote locale : B_2_19. le 2012-10-14 06:08:02.

ce requerant le Procureur
General du Roy, pour estre executé selon sa forme
& teneur, & coppies collationnées à l’Original enuoyées
aux Bailliages & Seneschaussées de ce Ressort, pour y estre
pareillement leu, publie & registré à la diligence des Substituts
dudit Procureur General, qui seront tenus certifier
la Cour auoir ce fait au mois: A Paris en Parlement,
tenu au Chasteau du Louure, le Roy seant en son Lit de
Iustice le vingt-deuxiéme Octobre mil six cens cinquante-deux.
DV TILLET.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Louis (XIV), Phélipeaux... . DECLARATION DV ROY, PAR LAQUELLE tous les... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_920 ; cote locale : A_1_14. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-20 10:54:19.

se souviennent du misérable estat auquel ils estoient réduits lors
que la puissance du Roy deffunct nostre tres-honoré Seigneur & Pere les
tira de la servitude de ceux qui sont bien au dessous de leur condition, qui
s’estoient rendus leurs maistres: Ils verront qu’il est bien plus avantageux
de demeurer sous l’obeyssance de leur Roy légitime, que sous la tirannie
de ceux qui veulent vsurper sa puissance: Que peuuent-ils iamais esperer
de leur rebellion que la perte de leurs bi?s, la necessité de leurs familles, &
enfin pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Louis (XIV), Phélipeaux... . DECLARATION DV ROY, PAR LAQUELLE tous les... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_920 ; cote locale : A_1_14. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-20 10:54:19.

& tres-aimé Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs, Pairs,
& Officiers de nostre Couronne, & plusieurs grands Seigneurs estans
prés de nous. DONNÉ à S. Germain en Laye le dix-septiéme iour de
Février, l’an de grace 1649, & de nostre regne le sixiéme. Signé LOVIS,
& plus bas, Par le Roy la Reine Regente sa Mere presente, PHELY-PEAVX,
& seellé du grand seau de cire jaune.   Collationné aux originaux par moy Conseiller
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. M. B. J. V. D. R. D. L. P. P.... . EXAMEN DES PARALELLES FAITS PAR VN EXCELLENT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1319 ; cote locale : B_13_18. le 2012-10-17 14:22:15.

Monsieur le Predicateur entre Dauid & le Cardinal
Mazarin, ie crois qu’il ne les auroit mis en auant s’il auoit bien
consideré son fait, dautant que quand il croit auoir bien dit à l’aduantage
du Mazarin, il le condamne par la suite de l’Histoire rapportée
audit premier Liure des Rois chap. 29. v. 3. 49. Or les Princes
Philistins marchoient par cent & par milliers, & Dauid auec ses hommes
estoient en la derniere compagnie auec Achis. Et les Princes des Philistins
dirent à Achis, que veulent ces Hebreux cy? Achis leur dit, ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_9 (autre édition) et C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : C_1_7. le 2012-04-20 10:37:53.

les Partis ? R. Non, parce qu’ils sont Iuges, & que l’vne des
principales conditions d’vn bon Iuge, est d’estre entierement
des-interessé. Et s’il ne leur est pas permis d’estre
les Iuges des causes qui regardẽt leurs parens, à plus
forte raison ne peuuent-ils point cognoistre de celles,
où ils seroient engagez par leur propre interest. D. Que diriez-vous donc de ceux qui ne se contentent
pas d’entrer en secret dans les Partis, mais qui en
outre se font donner des Commissions du Conseil, pour
cognoistre de tous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Scarron, Paul [faux]. LA CALOTTE DE MAZARIN Renuersée, SVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_619 ; cote locale : B_11_31. le 2012-11-09 09:31:20.


Il faut faire le Symonet,
Il se faut desguiser la teste
Pour dire que l’on n’est pas beste,
Qu’on est esloigné du commun,
Pour mõstrer que l’on est quelqu’vn;
Affin qu’en passant par la ruë
Le menu peuple nous saluë,
C’est le train de se maintenir,
C’est le moyen de paruenir,
Et de tost faire sa Fortune,
C’est pourquoy i’en veux porter vne:
Ay-je point attendu trop tart?
Et oüy, que le Diable y ait part.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Anonyme. LA VERITÉ RECONNVE PAR MONSEIGNEVR LE... (1652) chez Lombard (Pierre) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_4002 ; cote locale : B_7_44. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-01-05 15:17:34.

tu les iours, à perdre l’vn, à oster la vie à l autre,
est ce là la fonction d’vn Cardinal ; Non, non
songe à toy, abaisse toy & t’humilie deuant
Dieu & deuant les hommes, autant que tu
tes esleué, Regarde la main de ce grand
Dieu pres à lancer ses foudres sur ta malheureuse
teste, fais penitence afin que Dieu te
pardonne toutes tes pilleries & voleries, &
qu’il ne te donne point la mort etenelle, que
tu as a iuste raison meritée.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Anonyme. LE CENSEVR POLITIQVE. AV TRES-AVGVSTE... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 28 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi E_1_120. Référence RIM : M0_668 ; cote locale : C_2_27. le 2013-06-30 11:56:15.


Les acquits soient en suite aussi tost controllez.
Que tout Recepissé, Promesse, ou Contre-lettre,
Et tout ce qu’on pourroit au Receueur promettre,
Soit reputé pour nul & de mauuaise foy,
Et sans qu’au Collecteur il serue enuers le Roy.
Car quand le Receueur diuertist sa recepte,
Ce qu’il fait au comptoit il le fait en cachette :
Et lors les Collecteurs qu’on appelle alloüez,
Et mesme ceux en chef estans amadoüez,
Les vns par beau semblant, les autres par contrainte
Luy baillent leurs deniers ou par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Anonyme. LE CENSEVR POLITIQVE. AV TRES-AVGVSTE... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 28 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi E_1_120. Référence RIM : M0_668 ; cote locale : C_2_27. le 2013-06-30 11:56:15.

cas le Comptable ayant registre double,
Si vous verifiez, vous n’y verrez que trouble.
Vous voyez donc, Messieurs, qu’il faut que vostre soin,
Les prests estans à bas, suruienne à ce besoin ;
Afin qu’à tout moment on puisse voir le compte,
Et l’estat actuel où la recepte monte.
Or c’est à cette fin qu’au controlle requis,
Il faut enregistrer dans dix iours les acquits ;
Et suiure en ce sujet l’ordre de la foraine,
Où l’acquit du Marchand est controllé sans peine,
Enrollant par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Anonyme. LE CHANGEMENT D'ESTAT A LA MAIORITÉ DV ROY. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_9. Référence RIM : M0_679 ; cote locale : B_6_31. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-06-30 16:45:31.

ces Trois Personnages, nous donnent des gages
asseurez du pieux & juste Gouuernement
dans lequel sa Majesté tesmoigna Jeudy, de
vouloir conduire ses Peuples, & qui auec la
mesme Pieré & Iustice, nous demande la correspondance
d’vne parfaite sousmission: Nostre
legitime Liberté s’y rencontrera auec le
Repos; Et l’Ennemy de la France, qui n’esperoit
de resource que dans nos Diuisions,
sera contraint de nous laisser joüyr d’vne profonde
Paix

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Anonyme. LE CHANGEMENT D'ESTAT A LA MAIORITÉ DV ROY. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_9. Référence RIM : M0_679 ; cote locale : B_6_31. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-06-30 16:45:31.

ces Trois Personnages, nous donnent des gages
asseurez du pieux & juste Gouuernement
dans lequel sa Majesté tesmoigna Jeudy, de
vouloir conduire ses Peuples, & qui auec la
mesme Pieré & Iustice, nous demande la correspondance
d’vne parfaite sousmission: Nostre
legitime Liberté s’y rencontrera auec le
Repos; Et l’Ennemy de la France, qui n’esperoit
de resource que dans nos Diuisions,
sera contraint de nous laisser joüyr d’vne profonde
Paix

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Anonyme. LE COVP D’ESTAT DE MONSIEVR LE PRINCE DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 18 pages. Langue : français. Voir aussi M1_73. Référence RIM : M0_803 ; cote locale : B_7_10. le 2013-02-09 08:15:28.

Il goustoit les plaisirs de sa liberté dans le repos de son
ame, comme il s’est veu menacé dans cette bonace, &
tout l’Estat d’vn nouueau trouble. Le Cardinal Mazarin
s’estoit imaginé que luy ouurant les portes de la
citadelle du Haure il le rendroit tellement son obligé,
qu’il le maintiendroit dans la durée de son ministere,
contre tous les efforts qu’on faisoit pour le chasser,
s’estant veu trompé dans ses esperances. Ce Prince
ayant bien recognu qu’il ne luy auoit donné sa liberté,
que dans l’extremité, ne la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Anonyme. LE COVP D’ESTAT DE MONSIEVR LE PRINCE DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 18 pages. Langue : français. Voir aussi M1_73. Référence RIM : M0_803 ; cote locale : B_7_10. le 2013-02-09 08:15:28.

par sa liberté, ny manquer aux obligations qu’il à au Parlement, à Monsieur le Duc
d’Orleans, aux gens de bien & aux peuples pour sa deliurance,
ils ont creu que sa retraite auoit de iustes causes, &
que sa suite nous produiroit du bien. Mais la faction du
C. Maz. n’a pas manqué de s’en preualoir, ses emissaires ont
dit qu’il ne s’estoit absenté que pour ses interests & contenter
son ambition, que le veritable sujet de sa sortie estoit
le refus que la Reyne luy auoit fait du Gouuernement
de Prouence

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Anonyme. LE MAVVAIS SVCCEZ DE L’ESPION DE MAZARIN,... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_34. Référence RIM : M0_2422 ; cote locale : A_6_19. le 2013-09-21 05:16:05.

oste à vn pauure larron la vie pour autre chose
sinon pour vne robbe, ou autre petite chose qu’il a
oublié pourquoy donc demeurera viuant, celuy lequel
trouble & murine toute vne Republique, &
qui ayant ruiné toutes les Prouinces, cherchent par
des voyes aussi criminelles que tiranniques la perte
du plus vertueux Senat de l’Europe, luy qui a trempé
ces mains dans plus d’Ames innocentes, que n’õt
fait autre fois les Herodes ny les Nerons le souffrirons
nous d’auantages? Le diuin Platon ne ce contante pas de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Anonyme. LE PARTISAN TENTÉ DV DESESPOIR PAR LE DEMON... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 12 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_54 et E_1_70. Référence RIM : M0_2722 ; cote locale : A_6_61. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-09-30 10:25:02.

la iustice soit si rigoureuse. Le Demon. Non, ie suis ton tesmoin, auec ta conscience, & celuy qui produira deuant Dieu le Registre du compte de tes crimes horribles, pris sur les memoires
escrits de ta main dans les receptes & despenses de tes Bureaux, &
qui seray bien-tost ton Bourreau, pour te faire voir en effet le pouuoir que
i’ay sur toy.  

L’AVTHEVR. A ces mots le Partisan saisi d’effroy, d’entendre que cette voix se
rendoit tousiours plus affreuse & estonnante, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Anonyme. LE PARTISAN TENTÉ DV DESESPOIR PAR LE DEMON... (1649) chez Berthelin (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Paris. Voir aussi A_6_61 et C_6_54. Référence RIM : M0_2722 ; cote locale : E_1_70. le 2013-09-30 10:28:40.

ie suis ton tesmoin, auec ta conscience, & celuy qui produira deuant Dieu le Registre du compte de tes crimes horribles, pris sur les
memoires escrits de ta main dans les receptes & despenses de tes Bureaux,
& qui seray bien tost ton Bourreau, pour te faire voir en effet le
pouuoir que i’ay sur toy.  

L’AVTHEVR. A ces mots le Partisan saisi d’effroy, d’entendre que cette voix se
rendoit tousiours plus affreuse & estonnante, & peut-estre aussi de quelque
signe d’application de la main

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Anonyme. LE PASSE PAR TOVT DV TEMPS, OV LA SOVRDE... (1649) chez Charles (N.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2729 ; cote locale : A_6_76. Texte édité par Site Admin le 2013-09-30 10:33:02.

de l’employ à la seconde; qui gagnoit
insensiblement les oreilles lors que le bruit
de l’autre est inutile. Ceux mesme qui ont le plus
d’interest dans la reuolution de la fortune, sont
rauis quand ils peuuent confier à la fidelité de
quelque amy leurs plus secrettes pensées, croyans
en cela abbaisser leur seuerité, & alleger leur conscience.
Et moy ie suis rauy quand j’écris, de ne
choquer personne, afin de n’estre repris apres de
personne.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Anonyme. LES RAISONS DE LA RETRAITTE, ET DV RETOVR DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2963 ; cote locale : B_8_52. le 2013-02-15 09:43:38.

a laissé
Feignant d’auoir esté chassé,
Si Charles auoit esté traistre
Il ne viendroit pas comme vn maistre
Les Princes ne l’auroient receu
Si le secret ils n’auoient sceu
Mais motus dans la Politique,
Bien tost le pouuoir tyrannique
Se trouuera tout reformé,
Et beaucoup que l’on a nommé,
De Mazarin engeance sotte,
Auront bien ioüé la marotte
Passant pour les vrays ennemis
Des Princes qui sont leurs amis.
Mais reuenons à ce problesme,
Ie suis en vne peine extresme,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Anonyme. L’ECHO LVGVBRE DE LA FRANCE, AVEC... (1649) chez Guillery (Jacques) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_42. Référence RIM : M0_1180 ; cote locale : C_7_63. le 2013-02-02 14:12:19.

contre
luy en nostre faueur vn Arrest plus sanglant que celuy
du Parlement, qui luy faisoit plus de grace qu’il ne meritoit.
Armez vous donc peuples François, & venez soulager
l’oppression de Paris, qui est le chef & le cœur de
cét Estat. Asseurez vous que si ceste ville capitale venoit
à perir, selon les intentions pernicieuses des Mazarins,
les autres villes exposées à leurs brigandages, suiuroient
bien tost le mesme bransle dans vne commune ruine.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Anonyme. L’ECHO LVGVBRE DE LA FRANCE, AVEC... (1649) chez Guillery (Jacques) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_42. Référence RIM : M0_1180 ; cote locale : C_7_63. le 2013-02-02 14:12:19.

contre
luy en nostre faueur vn Arrest plus sanglant que celuy
du Parlement, qui luy faisoit plus de grace qu’il ne meritoit.
Armez vous donc peuples François, & venez soulager
l’oppression de Paris, qui est le chef & le cœur de
cét Estat. Asseurez vous que si ceste ville capitale venoit
à perir, selon les intentions pernicieuses des Mazarins,
les autres villes exposées à leurs brigandages, suiuroient
bien tost le mesme bransle dans vne commune ruine.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Anonyme. L’ECHO LVGVBRE DE LA FRANCE, AVEC... (1649) chez Guillery (Jacques) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_42. Référence RIM : M0_1180 ; cote locale : C_7_63. le 2013-02-02 14:12:19.

contre
luy en nostre faueur vn Arrest plus sanglant que celuy
du Parlement, qui luy faisoit plus de grace qu’il ne meritoit.
Armez vous donc peuples François, & venez soulager
l’oppression de Paris, qui est le chef & le cœur de
cét Estat. Asseurez vous que si ceste ville capitale venoit
à perir, selon les intentions pernicieuses des Mazarins,
les autres villes exposées à leurs brigandages, suiuroient
bien tost le mesme bransle dans vne commune ruine.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Anonyme. L’HEVREVSE RENCONTRE D’VNE MINE D’OR... (1649) chez Henault (Mathurin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_81. Référence RIM : M0_1631 ; cote locale : C_5_52. le 2013-02-06 13:03:39.

conuiendra
créer & eriger en tiltre d’Offices des Receueurs particuliers dudit
Tribut, sinon en chacune Parroisse, au moins en chacune
Eslection, Preuosté, ou Chastelenie, & des Receueurs Generaux
en chacune Prouince : Ausquels attribuant des gages au
denier dix de leur recepte, ils financerõt par consequent à raison
du denier dix. Et par ainsi ladite finance montera à pareille somme
que ledit Tribut. Et cette finance pourra seruir au remboursement
des Officiers desdites : Tailles & Gabelles, qui demeureront
esteints &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Anonyme. L’HEVREVX RETOVR DV ROY, AVEC LA PAIX DANS... (1652) chez Clément (Philippe) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_24. Référence RIM : M0_1632 ; cote locale : B_8_14. le 2013-02-06 15:18:52.

deuant de sa Maiesté, fut receu auec des acclamatiõs
& des cris de viue le Roi, par plus d’vn million
de personnes. Il ne faut point douter que les Bourgeois n’ayãt
esté rauis, la ioye ayant occupé toutes les facultez
de leur ame voyant que sa Maiesté vient en perso.
ne pour declarer elle mesme dans son Louure, où
le Parlement a eu Ordre de se rendre l’Amnistie
Generalle, pour tout ce qui s’est passé despuis les
derniers troubles iusques à present.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Anonyme. L’INIVSTE AV THROSNE DE LA FORTVNE, OV LE... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1695 ; cote locale : C_5_60. le 2013-06-08 07:14:02.

  Il a voulu par la dissipation des Finances, par l’exil
la mort, ou l’emprisonnement des Princes & des
personnes de mérite, par vne puissance illégitime, &
par mille ressorts d’vne jntrigue odieuse, embrouïller &
confondre l’odre de l’Esta: Ayant les premiers Princes
à sa dévotion & sa solde, & vsurpant le pouvoir de la Régence :
que lui falloit-il davantage pour tout renverser ?
Mais son esprit lent & tardif au possible, a bien paru en
ce rencontre, n’ayant pû sortir d’vne entreprise

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_27 et B_14_15. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_7_56. le 2013-03-03 07:38:27.

de la tyrannie du Cardinal Mazarin, il fit prendre
les armes à la Capitale Ville du Royaume, il desliura
des Commissions pour leuer des Gens de guerre, il enuoya
des Garnisons dans les places voisines, & donna
pouuoir de prendre les deniers dans les Receptes, mit sur
pied des Trouppes qui combattirent celles que le Ministre
auoit fait approcher de Paris, & enfin inuira tous les autres
Parlemens du Royaume à se joindre à luy pour deffendre
& soustenir sa cause, & fortifier ses Armes qu’il croyoit
justes, parce qu’elles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Anonyme. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_27 et B_7_56. Référence RIM : M0_3410 ; cote locale : B_14_15. Texte édité par Site Admin le 2013-03-03 07:33:41.

l’année mil six cens quarante-neuf, lors que pour se
deffendre de la tyrannie du Cardinal Mazarin, il fit prendre
les armes à la Capitale Ville du Royaume, il desliura
des Commissions pour leuer des Gens de guerre, il enuoya
des Garnisons dans les places voisines, & donna
pouuoir de prendre les deniers dans les Receptes, mit sur
pied des Trouppes qui combattirent celles que le Ministre
auoit fait approcher de Paris, & enfin inuita tous les autres
Parlemens du Royaume à se joindre à luy pour deffendre
& soustenir sa cause, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. SECOND ADVERTISSEMENT Aux Parisiens. Affiche... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Au colophon, la mention: "Fin de la seconde affiche".. Référence RIM : M0_3604 ; cote locale : B_19_13. Texte édité par Site Admin le 2013-03-04 22:03:15.

les affrons qu’il en a receu.
Monsieur le Prince s’est esclaircy selon tes souhaits,
monstre luy maintenant la reconnoissance
que tu luy en dois auoir, afin que tu le retienne
aupres de toy, afin qu’il s’oppose vigoureusement
aux entreprises de ton Ennemy, & afin
qu’il te restablisse dans vne tranquillité heureuse,
qu’on n’entende plus parler que de la destruction
entiere de tes Ennemis, & I’vnion indissoluble
de Son Altesse auec le Peuple.   FIN de la seconde Affiche.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. SVITTE ET NEVFIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 9 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_09. Texte édité par Site Admin le 2013-03-06 01:05:10.

dont vous apprendrez quelque
chose par la Relation de cette neufiesme arriuée. Le Mercredy dixiesme de Mars 1649. nouuelles sont arriuez de Lizieux en Normandie, que le Baron de Mare faisant des leuées de Caualerie
& d’Infanterie pour le Comte de Harcour, apres auoir abandonné Argentan
& Alençon, le sieur de Chamboy vn des Lieutenans de Monsieur
le Duc de Longueuille, auec six cens Cheuaux qu’il auoit leuez en cette
contrée, eut aduis que l’Assemblée de quelques troupes ennemies se
faisoit dans le Chasteau du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. SVITTE ET NEVFIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 9 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_09. Texte édité par Site Admin le 2013-03-06 01:05:10.

qu’il a fait en quelque lieu, que l’on ne sçait sa marche. Le Mardy 16. Monsieur de Sainctot, grand Maistre des Ceremonies
de France, est arriué à Paris, qui a apporté les sauf-conduits pour
Messieurs les Deputez, qui sont partis l’apresdinée du mesme iour pour
aller traitter des interests de Messieurs nos Generaux, & faire en sorte
que la declaration du mois d’Octobre dernier, si iudicieusement concertée,
& si equitablement octroyée pour le bien & soulagement du
peuple, ne reçoiue aucune atteinte, & soit inuiolablement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. SVITTE ET NEVFIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 9 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_09. Texte édité par Site Admin le 2013-03-06 01:05:10.

armée à
Vitry & és enuirons. Le Mercredy 17. Monsieur le Duc de Boüillon conuallecent de sa
maladie, est allé coucher au quartier de l’armée, pour releuer Monsieur
le Mareschal de la Mothe, lequel auoit releué Monsieur le Duc
de Beaufort, & continuë à y faire entretenir la discipline & les ordres
militaires, dont il a vne si parfaite connoissance, lesquelles trouppes
sont en tres bon estat. Ce mesme iour ont esté apportées en Parlement lettres de Monsieur
le Duc de Longueville, escrites à Roüen le 15. Mars, par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. SVITTE ET SECONDE ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 2 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_02. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-06 01:22:47.

Prouince de Brie, deffit des Troupes Mazarines qui emmenoient quantité de bestial, & particulierement quatre à
cinq cens porcs, lesquels il fit conduire à Paris.   L’on a écrit de Roüen le Mercredy 20. que le Comte de Harcourty
estant allé pour s’emparer du Gouuernement de la Prouince de Normandie,
au preiudice de Monsieur le Duc de Longueuille, & que le
Parlement de Roüen s’estant assemblé sur les propositions dudit Comte
de Harcourt (qui pendant la deliberation demeura logé au Conuent des
Chartreux, éloigné

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. SVITTE ET SEPTIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 7 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_07. le 2013-03-06 01:29:04.

que tout ce que l’on pouuoit
esperer de la Reyne estoit reduit à cent muids de bleds par chacun iour,
qui seroient liurez dés ce iourd’huy, à raison de cent cinquante liures le
muid, à la charge que la Conference se commenceroit dés demain à
Ruel : Surquoy Messieurs du Parlement, qui en toutes leurs actions ont
tousiours traicté auec respect & douceur, en ont encores vsé de mesme
en ce rencontre & accepté lesdites offres, & fait aduertir Messieurs les
Deputez de se disposer à partir demain du matin pour Ruel.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. SVITTE ET SEPTIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 7 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_07. le 2013-03-06 01:29:04.

demain à
Ruel : Surquoy Messieurs du Parlement, qui en toutes leurs actions ont
tousiours traicté auec respect & douceur, en ont encores vsé de mesme
en ce rencontre & accepté lesdites offres, & fait aduertir Messieurs les
Deputez de se disposer à partir demain du matin pour Ruel. Resolution
certes non seulement genereuse, mais encore tres-prudente de cét Auguste
Senat, lequel encore qu’il sçache qu’il y a des armes prestes, tant
dedans le Royaume, que chez les estrangers, pour se ioindre à celle
dont il n’a encore vsé que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Anonyme. SVITTE ET TROISIEME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 3. Voir aussi C_1_40 (parties 1 à 12). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : E_1_126. Texte édité par Site Admin le 2013-03-06 01:08:03.

de Paris de peur d’estre punis)
y auoient cachez. Ce iour a esté rendu Arrest, par lequel la Cour a ordonné, que les
Receueurs des Villes de Moulins & de Chalons, apporteroient les deniers
de leurs Receptes és coffres de l’Hostel de Ville de Paris. Ce mesme iour, les Iuges & Consuls des Marchands de Paris nouuellement
éleus, ont fait le serment au Parlement à cause de leursdites
charges. Le Regiment d’Infanterie de Monseigneur le Prince de Conty, Generalissime
de l’Armée du Roy contre le Cardinal Mazarin, a fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Anonyme. SVITTE ET TROISIESME ARRIVEE DV COVRIER... (1649) chez Lerat (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Imprimé chez Jean "Rat" au lieu de "'Le Rat". Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_2 (partie 2) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 09:42:00.

de Dieu, que vous n’auez iamais
esté refusée de ce que vous auez demandé
à vostre cher Fils nostre Seigneur
en faueur de vos tres-humbles seruiteurs.
Regardez nous donc saincte Vierge d’vn
œil de pitié, & obtenez de vostre bien-aimé
Fils en faueur des pauures affligez qui
gisent ça bas en terre vne Paix generale,
afin que nous puissions luy rendre graces
d’vn si grand bienfait, & que nous vous
puissions loüer eternellement dans le Ciel.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

La Republique de Venise ne souffre point les
Estrangers dans son Senat. Les Suisses n’admettent
dans les charges que leurs Compatriotes,
& les Princes des Païs bas, trouuent entre les
Loix, l’obseruation desquelles ils sont obligez de
jurer quand ils entrent dans le Gouuernement,
celle de ne donnet aucune charge publique aux
Estrangers.

IX. Que vous diray ie des aurres païs de l’Europe
les Coustumes en sont diuerses, mais par tout
l’inclination a esté de tout temps égale,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

par l’endroit qui leur estoit le plus sensible.  

XI. Les François qui ont tousiours voulu viure selon
leur ancienne liberté, n’ont iamais peu souffrir
le Ministere des Estrangers, non seulement
parce qu’ils se voyent par eux deuancez dans les<lb/> charges & dans les honneurs, dont ils sont tres-ialoux :
Mais parce qu’il leur a esté presque impossible
de s’accoustumer à la legereté des Anglois,
à la pesanteur des Allemands, au faste des
Espagnols, & à la longueur des Italiens, tant à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

Les François qui ont tousiours voulu viure selon
leur ancienne liberté, n’ont iamais peu souffrir
le Ministere des Estrangers, non seulement
parce qu’ils se voyent par eux deuancez dans les
charges & dans les honneurs, dont ils sont tres-ialoux :
Mais parce qu’il leur a esté presque impossible
de s’accoustumer à la legereté des Anglois,
à la pesanteur des Allemands, au faste des
Espagnols, & à la longueur des Italiens, tant à bien resoudre qu à bien faire les nouuelles façons
d’agir qu’on a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

des Italiens, tant à bien resoudre qu à bien faire les nouuelles façons
d’agir qu’on a voulu introduire parmy eux, & sur
tout dans les choses où il y va de l’interest des
particuliers leur ont esté insupportables. Et nostre
Histoire nous remarque peu qui en ayent remporté
tout l’auantage qu’ils s’en estoient promis.
Charlemagne eut beaucoup de peine à estouffer
par addresse & par force, les conspirations que
les Lorrains firent contre luy, parce que pour la
Iustice & pour les armes, il se seruoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

qu’on a voulu introduire parmy eux, & sur
tout dans les choses où il y va de l’interest des
particuliers leur ont esté insupportables. Et nostre
Histoire nous remarque peu qui en ayent remporté
tout l’auantage qu’ils s’en estoient promis.
Charlemagne eut beaucoup de peine à estouffer
par addresse & par force, les conspirations que
les Lorrains firent contre luy, parce que pour la
Iustice & pour les armes, il se seruoit plustost des
Estrangers que de ceux du païs. Charles Duc de
Bourgogne apres auoir essuyé les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

ceux du païs. Charles Duc de
Bourgogne apres auoir essuyé les plaintes que ses
subjets firent contre luy, de ce qu’il auoit éleué
le Comte de Campobachy Napolitain, iusques à
sa faueur & à son Ministere, trouua qu’il auoit
donné ses affections à vn Traistre, & que son
Estat estoit en danger par l’infidelité de celuy à
qui il en auoit confié la conduite. Charles le
Simple ayant voulu au mespris des François remettre
les principaux soins de ses affaires à des
Allemands, fut enfin par eux-mesmes despoüillé
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

donné ses affections à vn Traistre, & que son
Estat estoit en danger par l’infidelité de celuy à
qui il en auoit confié la conduite. Charles le
Simple ayant voulu au mespris des François remettre
les principaux soins de ses affaires à des
Allemands, fut enfin par eux-mesmes despoüillé
de sa Couronne, & finit sa vie en prison. Et Lothaire
son petit fils ne s’estant point rendu prudent
par le mal heur d’autruy, laissa l’Empire si
foible & si fragille à son fils, qu’il fut le dernier
de la race de Charlemagne qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

en vn
seul, rappellez en vostre memoire la fin tragique
du Mareschal d’Ancre, & l’Arrest de la Cour de
Parlement contre les Estrangers pour les exclure
du Ministere, & prestez l’oreille aux murmures
qui s’esleuent à tout moment contre le Cardinal
/>
Mazarin, dont on ne peut supporter la façon d’agir
entierement contraire à celle de nostre Nation.
Ie ne touche point à sa vie & ne suis pas capable
de iuger de ses deportemens ; mais posons
qu’ils fussent les plus mauuais du monde, & certes
il y a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

point ses plus intimes amis) que la lenteur
auec laquelle il fait du bien, rend ses ennemis
ceux qui le reçoiuent, parce qu’ils l’ont payé au
double auant que de le receuoir. Que la difficulté
qu’il y a à le voir & à luy parler, est ce qui a ruïné
dans les cœurs de toute la Noblesse, l’affection
qu’on auoit pour luy lors qu’il n’estoit zelé
que pour le bien de l’Estat ; parce que les François
croyent qu’on les oblige deux fois quand on
leur donne promptement, estans accoustumez à
la façon de viure des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

reçoiuent, parce qu’ils l’ont payé au
double auant que de le receuoir. Que la difficulté
qu’il y a à le voir & à luy parler, est ce qui a ruïné
dans les cœurs de toute la Noblesse, l’affection
qu’on auoit pour luy lors qu’il n’estoit zelé
que pour le bien de l’Estat ; parce que les François
croyent qu’on les oblige deux fois quand on
leur donne promptement, estans accoustumez à
la façon de viure des Ducs de Luynes & de Richelieu,
qui enuoyoient chercher les honestes
gens chez eux pour leur faire du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. M. N. R. F. J.. L’ESTAT EN TROVBLE Par le Gouuernement DES... (1652) chez Chrétien (Antoine) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1296 ; cote locale : B_16_53. le 2013-02-05 15:33:31.

à le voir & à luy parler, est ce qui a ruïné
dans les cœurs de toute la Noblesse, l’affection
qu’on auoit pour luy lors qu’il n’estoit zelé
que pour le bien de l’Estat ; parce que les François
croyent qu’on les oblige deux fois quand on
leur donne promptement, estans accoustumez à
la façon de viure des Ducs de Luynes & de Richelieu,
qui enuoyoient chercher les honestes
gens chez eux pour leur faire du bien, & qui preuenoient
les desirs de ceux qui en meritoient. En
vn mot, les promesses generalles qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

sang, le tout meslé ensemble
Le Ciel de Sol fremit & en tremble,
Viuant n’a veu ce qu’il pourra bien voir.   Cette desolation sera si grande que peu en rechapera
dit nostre Oracle, notamment quand il
parle de Messieurs du Parlement, Centurie neufiéme
Quatrain cinquante & vn.  
Contre les rouges sectes le banderont
Feu, eau fer, corde par paix se minera,
Au point mourir ceux qui machineront
Fors vn que monde sur tout ruinera.   Il faudroit auoir l’esprit & le don de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

par
la conduite du Cardinal Mazarin ie suis contraint
malgré moy d’en parler, quoy qu’il soit l’erreur
de toute la France, duquel on verra vn grand
changement, ainsi que nostre Oracle a remarqué
dans la Centurie sixiéme quatrain 70.  
Au chef du monde le grand Chyren sera
Plus outre apres ayme, craint, redouté
Son bruit & los les Cieux surpassera,
Et du seul titre victeur fort contenté.   De maniere que par ce Quatrain nostre Oracle
nous fait esperer vne grande Metamorphose du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

d’en parler, quoy qu’il soit l’erreur
de toute la France, duquel on verra vn grand
changement, ainsi que nostre Oracle a remarqué
dans la Centurie sixiéme quatrain 70.  
Au chef du monde le grand Chyren sera
Plus outre apres ayme, craint, redouté>

Son bruit & los les Cieux surpassera,
Et du seul titre victeur fort contenté.   De maniere que par ce Quatrain nostre Oracle
nous fait esperer vne grande Metamorphose du
Cardinal Mazarin, soit en sa condition, puis qu’il
doit estre le premier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

vne grande Metamorphose du
Cardinal Mazarin, soit en sa condition, puis qu’il
doit estre le premier entre tous les Monarques du
monde, quant à ces faits ils surpasseront les Cieux,
c’est à dire la pẽsée des plus iudicieux, ce qui est fort
difficile à croire le voyant à present dans la hayne
presque de tout le monde, de maniere que sa renommée
passera si auãt qu’elle penetrera les Cieux,
puisque aussi il doit paruenir dans la sacrée Monarchie,
& pour lors il demeurera satisfait & tres-content :
Finalement la hayne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

entre tous les Monarques du
monde, quant à ces faits ils surpasseront les Cieux,
c’est à dire la pẽsée des plus iudicieux, ce qui est fort
difficile à croire le voyant à present dans la hayne
presque de tout le monde, de maniere que sa renommée
passera si auãt qu’elle penetrera les Cieux,
puisque aussi il doit paruenir dans la sacrée Monarchie,
& pour lors il demeurera satisfait & tres-content :
Finalement la hayne qu’on à present
contre luy se changera, parce que par ses faits il fera aymer &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

changera, parce que par ses faits il fera aymer & craindre tout ensemble, c’est pourquoy
nous pouuons dire qu’on le choque en vain :
cela estant, il faut croire que la nature l’a mis au
monde pour vn plus grand bien que les hommes
ne peuuent penetrer.   Ie sçay bien que les esloges que nostre Oracle
attribuë audit Cardinal, fascheront la pluspart des
esprits irritez ; mais si cela doit estre, il le faudra
souffrir, parce que toutes choses y contribuëront,
qui est en effet vn effect de la preuoyance de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

hommes
ne peuuent penetrer.   Ie sçay bien que les esloges que nostre Oracle
attribuë audit Cardinal, fascheront la pluspart des
esprits irritez ; mais si cela doit estre, il le faudra
souffrir, parce que toutes choses y contribuëront,
qui est en effet vn effect de la preuoyance de Dieu,
ce qui se preuue en ce que la pluspart des Messieurs
du Parlement ont tourné casaque, & contredit
ce qu’ils auoient declamé par vn Arrest, l’ont
aboly par vn autre, ce n’est pas sans cause si nostre
Oracle a dit dans la Centurie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

93.  
Dans Auignon tout le Chef de l’Empire
Fera Arrest pour Paris desolé,
Tricact tiendra l’annibalique Ire,
Lyon par change sera mal consolé.   L’on voit par ce Quatrain comme Paris sera desolé, & comme toute la Cour s’en ira en Auignon,
à cause de sa desolation, il se voit comme le Cardinal
y est nommé par ces mots, Tricast tiendra Lannibalique
Ire, Il faut entendre par le mot de Tricast
les Prouenceaux, à cause d’vne riuiere qui passe en
Prouence qu’on appelle la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

ainsi que nostre Oracle a remarqué dans la
Centurie 8. Quatrain 9. lors qu’il dit.  
Pendant que l’Aigle & le Coq à Sauonne
Seront vnis, mer leuant & Hongrie,
L’armée à Naples, Palerme marque d’Ancone,
Rome, Venise, par barbe orrible cree.   Il semble par ce Quatrain, que le Turc doiue
attaquer Rome, mais auparauant cela l’Empire
sera vni à la France, qu’il faut entendre par ces
mots, Pendant que l’Aigle & le Coq à Sauonne seront
vnis : Il faut entendre par le Coq la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

Pendant que l’Aigle & le Coq à Sauonne
Seront vnis, mer leuant & Hongrie,
L’armée à Naples, Palerme marque d’Ancone,
Rome, Venise, par barbe orrible cree.   Il semble par ce Quatrain, que le Turc doiue
attaquer Rome, mais auparauant cela l’Empire
sera vni à la France, qu’il faut entendre par ces
mots, Pendant que l’Aigle & le Coq à Sauonne seront
vnis : Il faut entendre par le Coq la France, & par
l’Aigle l’Empire, pour le surplus il se voit comme
le Turc doit attaquer Rome ; estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 124. Mengau, Jacques. L’HOROSCOPE IMPERIAL DE LOVIS XIV.... (1652) chez Huart (François) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Avec privilège. Portrait de Louis XIIII (sic) en page 2. Le nom de Mengau est mentionné dans l'extrait du privilège, p. 20. Voir aussi B_2_27. Référence RIM : M0_1667 ; cote locale : C_5_53b. le 2013-04-27 16:53:22.

Palerme marque d’Ancone,
Rome, Venise, par barbe orrible cree.   Il semble par ce Quatrain, que le Turc doiue
attaquer Rome, mais auparauant cela l’Empire
sera vni à la France, qu’il faut entendre par ces
mots, Pendant que l’Aigle & le Coq à Sauonne seront
vnis : Il faut entendre par le Coq la France, & par
l’Aigle l’Empire, pour le surplus il se voit comme
le Turc doit attaquer Rome ; estant attaquée, les Romains prieront le Roy de France pour leur donner
du secours, ayant esté nommé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Saint-Julien,? [?]. LE DIXIESME COVRRIER FRANCOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 12 pages. Langue : français. Partie 10 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_10. Texte édité par Site Admin le 2013-02-12 14:43:11.

Reine
N’auoit point tesmoigné de haine
Pour Dame generale paix,
Et que pour remplir nos souhaits,
Monsieur le Comte de Brienne
Priera de la part de la Reine,
Le Nonce de sa Sainteté,
Et l’Ambassadeur deputë
Des Venitiens, qu’il escriue
Al’Archiduc, qu’en paix il viue,
Et que s’il luy plaist arrester
Vn lieu conuenable à traitter,
Au mesme instant nostre Ambassade
Partira : fut-elle malade.   Fin du dixiesme Courrier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Saint-Julien,? [?]. LE DOVZIESME COVRRIER FRANCOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 10 pages. Langue : français. Partie 12 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_12. le 2013-02-12 14:47:14.


D’en garder ceux qu’il luy plaira,
Qu’à present elle souldoira.    
Ce fut ce iour-là qu’aux Bons-Hommes
Se rencontrerent deux grands hommes,
Monsieur le Prince de Condé
Dont la valleur a secondé
Le rang de feu Monsieur son pere
Le Prince de Conty son frere,
Ensemble Madame leur sœur
Qui s’embrassent de grand cœur
Ou le Duc de Boüillon malade,
Au Prince vint faire accollade.   Fin du Courrier Burlesque.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Saint-Julien,? [?]. LE PREMIER COVRRIER FRANÇOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_01. le 2013-02-12 14:18:00.

   
Le Vendredy iour qu’on fait maigro
Messieurs, sur le traittement aigre
Qu’on auoit fait aux Gens du Roy
Voulurent que selon la Loy,
Dans le plus beau papier de France
La Reine receut Remonstrance :
Et que veu que le Cardinal
Est seul autheur de tout le mal,
Et de la misere presente
Dont on a preuue suffisante,
Il est iugé mal à propos
Auoir troublé nostre repos :
Ennemy de nostre bon SIRE,
Et de son Estat qu’il deschire :
Enioint à luy que dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Saint-Julien,? [?]. LE PREMIER COVRRIER FRANÇOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_01. le 2013-02-12 14:18:00.

on veüille dire
Que nous n’auons pas dequoy frire,    
Le Samedy neuf dudit mois,
Sortit force vaillants Bourgeois
Pour faciliter les passages
Aux hommes des prochains Villages,
Qui trouuant libre le chemin
Fournirent les Marchez de pain
Qu’on receut auec allegresse.
Excepté les pains de Gonesse
Que quinze cens colintampons
Asseurerent estre fort bons,
Comme des gardes quelque bande,
La pinte de S. Denis grande,
Gardes qui parurent tres-fiers
Aux pauures choux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Saint-Julien,? [?]. LE SEPTIESME COVRRIER FRANCOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 10 pages. Langue : français. Partie 7 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_07. le 2013-02-12 14:30:26.


Et qui seroient desia venus.
Si les chemins n’estoient rompus.    
Ce iour reglement de la Ville
Tres-necessaire & tres-vtille
A commandé de boullanger
Pain d’vne liure pour manger
Et qu’ils vendront dans vne place <l>Pour la plus basse populace
Receurent des passe-par-tous    
Mercredy vingt & quatre tous
Messieurs assemblez, appellerent
Les noms suiuans qu’ils deputerent
Le premier President Molé,
Apres lequel fut appellé
Monsieur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. EXAMEN DES DIVERS SENTIMENS SVR L’ARREST... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1318 ; cote locale : B_15_15. le 2014-07-12 09:08:23.

& Ainsi nous prendrons ces belles
Paroles de Henry IV. que le Roy est le premier
Magistrat comme vn des plus excellents
Apophtecmes qui se puisse trouuer dans le receüil
des Sentences des sages.   Nostre discoureur adiouste que les maux du
peuple de Paris reflechissent auec vsure sur le cœur
du Roy qu’il plaint l’aueuglement des meschants et
la seruitude des bons. Si les maux de Paris le touchoient
il n’auroit pas deffendu sur peine de la
vie d’y porter des viures, il plaint l’aueuglement
des meschãts, mais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. EXAMEN DES DIVERS SENTIMENS SVR L’ARREST... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1318 ; cote locale : B_15_15. le 2014-07-12 09:08:23.

& qu’il
peust tout ce qu’il veut, sans examiner si les Sujects
ont droit de s’opposer aux volontez du
Prince lors qu’elles ne sont pas legitimes, c’est
à dire, conformes aux loix fondamentales, &
pour le bien de l’Estat. Et pour procurer le bien
des mesmes Subiects ces Politiques interessez
veulent des demõstrations plus fortes que celles
de Mathematiques, ne se souuenant pas que
la morale & la politique doit fonder toutes ces
deliberations sur le bien ou commun ou particulier
que cettui cy cede à l’autre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. Factum du procès intenté contre César de... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1362 ; cote locale : A_6_58. le 2014-10-12 12:05:17.

l’Estat & les
termes ausquels est l’affaire qui se presente, empeschent
qu’il puisse y auoir aucune raison de douter
aux défences & en la protection par eux requises. Lesquelles sont d’autant plus justes que par nouueaux
artifices, il y a continuelles entreprises contre
le repos & la vie desdits sieurs Pere & Fils &
qu’ils sont priuez de la jouïssance de leurs Maisons
par des gens de guerre, qui font des degasts irreparables
en leurs terres, mesme à la ruine des sujets
du Roy.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. Factum du procès intenté contre César de... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1362 ; cote locale : A_6_58. le 2014-10-12 12:05:17.

l’Estat & les
termes ausquels est l’affaire qui se presente, empeschent
qu’il puisse y auoir aucune raison de douter
aux défences & en la protection par eux requises. Lesquelles sont d’autant plus justes que par nouueaux
artifices, il y a continuelles entreprises contre
le repos & la vie desdits sieurs Pere & Fils &
qu’ils sont priuez de la jouïssance de leurs Maisons
par des gens de guerre, qui font des degasts irreparables
en leurs terres, mesme à la ruine des sujets
du Roy.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. LE VRAY PARISIEN, ET LA HARANGVE D’VN... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_4071 ; cote locale : A_5_106. le 2014-01-06 10:18:46.

& l’honneur
de vostre pays.   Vn bruict de voix parlant du cœur de tous ses compagnons
respondit à ces paroles, par l’expression d’vn desir
violent de combattre & vaincre les ennemi, par tout où ils
se presenteront: Et charmez des vertus de ce Noble Bourgeois,
ils ne respirerent plus qu’vne guerre ouuerte, pour
chasser Mazarin de cét Estat, & r’appeller vne Paix immortelle,
qui fasse incessamment refleurir les Lys sur la teste sacrée
de nostre ieune Roy.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. LES DERNIERES PAROLES DV ROY D’ANGLETERRE,... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1037 ; cote locale : A_5_1. le 2014-02-04 16:26:42.

  Dieu veuïlle appaiser les troubles de la France,
ce Peuple belliqueux ne laissera pas cette iniure
impunie. Le Roy defendra la querelle de sa
Tante & de ses Cousins: il y va de son interest.
Le Parlement mesme de Paris contribuëra à vostre
cause, il sçait fort bien qu’il n’est pas permis
de mettre la main sur les Oingts du Seigneur, il
sçait que les Roys ne tiennent leurs Couronnes
que de Dieu; ils donneront au Roy & aux Princes,
des conseils genereux pour vostre restablissement,
& pour se venger de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. LES SOVPIRS DE LA FRANCE, faits à son... (1652) chez Guychard (Jean) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_16_12. le 2014-02-26 15:49:06.

pour absoudre.    
La paix est le bien du commun,
Mais à moins que l’on restituë
Ce qui appartient à chacun,
Au lieu de la faire, on la tuë :
France, prend garde là, si ta Paix n’a ce point,
Croy moy, ce n’est point là la tienne,
C’est vne Paix Italienne ;
Qui Paix en apparence, en effet ne l’est point :
La veritable Paix ennemie du vice,
Est mere du bon-heure, mais fille de Iustice.  

FIN.

=> Afficher la page


Occurrence 137. Anonyme. LISTE GENERALE. DE TOVS LES MAZARINS Tant du... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2319 ; cote locale : B_12_21. le 2014-06-23 06:12:25.

Parlement que de Messieurs de
la Ville, qui sont sortis de Paris
le huict & neufiesme de Iuillet. Auec les Confessions des quatre Escheuins
faites dans l’Hostel de cette dite Ville
à plusieurs Curez & Vicaires de cette
Ville de Paris. LORS que la France iouïssoit des conquestes
ordinaires qu’elle a accoustumé depuis sa
Monarchie, mais la continuation que le Cardinal
de Richelieu en auoit faite par les armes de
Louis treiziesme, sous la conduite de plusieurs braues
generaux, dont chacun a veu le fruict de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Anonyme. LISTE GENERALE. DE TOVS LES MAZARINS Tant du... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2319 ; cote locale : B_12_21. le 2014-06-23 06:12:25.

des quatre Escheuins
faites dans l’Hostel de cette dite Ville
à plusieurs Curez & Vicaires de cette
Ville de Paris. LORS que la France iouïssoit des conquestes
ordinaires qu’elle a accoustumé depuis sa
Monarchie, mais la continuation que le Cardinal
de Richelieu en auoit faite par les armes de
Louis treiziesme, sous la conduite de plusieurs braues
generaux, dont chacun a veu le fruict de toutes ces
victoires, & du depuis la mort dudit Roy dont est
yssu Louis quatorziesme, dont nous esperions vn repos
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Anonyme. LISTE GENERALE. DE TOVS LES MAZARINS Tant du... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2319 ; cote locale : B_12_21. le 2014-06-23 06:12:25.

Pont Care Conseiller à la deuxiesme
Chambre. Monsieur d’Aubray, Lieutenant Ciuil & Iuge de
Police. Monsieur le Mareschal de l’Hopital, cy-deuant
Gouuerneur de Paris. Monsieur le Cardinal de Retz, Coadiuteur de
Paris. Monsieur de Longueil, Chambre. Voila la teneur de tout ce que l’on te puis apprendre
de la bonne issuë de tous les Mazarins, qui nous
font voir la verité de ce que tu dois esperer de leurs
entreprise par leurs fuitte General à tous.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. Anonyme. LISTE GENERALE. DE TOVS LES MAZARINS Tant du... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2319 ; cote locale : B_12_21. le 2014-06-23 06:12:25.

Pont Care Conseiller à la deuxiesme
Chambre. Monsieur d’Aubray, Lieutenant Ciuil & Iuge de
Police. Monsieur le Mareschal de l’Hopital, cy-deuant
Gouuerneur de Paris. Monsieur le Cardinal de Retz, Coadiuteur de
Paris. Monsieur de Longueil, Chambre. Voila la teneur de tout ce que l’on te puis apprendre
de la bonne issuë de tous les Mazarins, qui nous
font voir la verité de ce que tu dois esperer de leurs
entreprise par leurs fuitte General à tous.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. Anonyme. LISTE GENERALE. DE TOVS LES MAZARINS Tant du... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2319 ; cote locale : B_12_21. le 2014-06-23 06:12:25.

Pont Care Conseiller à la deuxiesme
Chambre. Monsieur d’Aubray, Lieutenant Ciuil & Iuge de
Police. Monsieur le Mareschal de l’Hopital, cy-deuant
Gouuerneur de Paris. Monsieur le Cardinal de Retz, Coadiuteur de
Paris. Monsieur de Longueil, Chambre. Voila la teneur de tout ce que l’on te puis apprendre
de la bonne issuë de tous les Mazarins, qui nous
font voir la verité de ce que tu dois esperer de leurs
entreprise par leurs fuitte General à tous.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. Anonyme. LISTE GENERALE. DE TOVS LES MAZARINS Tant du... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2319 ; cote locale : B_12_21. le 2014-06-23 06:12:25.

Pont Care Conseiller à la deuxiesme
Chambre. Monsieur d’Aubray, Lieutenant Ciuil & Iuge de
Police. Monsieur le Mareschal de l’Hopital, cy-deuant
Gouuerneur de Paris. Monsieur le Cardinal de Retz, Coadiuteur de
Paris. Monsieur de Longueil, Chambre. Voila la teneur de tout ce que l’on te puis apprendre
de la bonne issuë de tous les Mazarins, qui nous
font voir la verité de ce que tu dois esperer de leurs
entreprise par leurs fuitte General à tous.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. Anonyme. LISTE GENERALE. DE TOVS LES MAZARINS Tant du... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2319 ; cote locale : B_12_21. le 2014-06-23 06:12:25.

Pont Care Conseiller à la deuxiesme
Chambre. Monsieur d’Aubray, Lieutenant Ciuil & Iuge de
Police. Monsieur le Mareschal de l’Hopital, cy-deuant
Gouuerneur de Paris. Monsieur le Cardinal de Retz, Coadiuteur de
Paris. Monsieur de Longueil, Chambre. Voila la teneur de tout ce que l’on te puis apprendre
de la bonne issuë de tous les Mazarins, qui nous
font voir la verité de ce que tu dois esperer de leurs
entreprise par leurs fuitte General à tous.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. Anonyme. MESSAGER DV CARDINAL DE RICHELIEV, ENVOYE... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_6_12. Référence RIM : M0_2460 ; cote locale : C_6_16. le 2014-07-06 03:55:06.

qui vous obsedent, il se
treuuast quelque fidelle Conseiller qui vous instruisit
des choses que vous deuez faire desormais
pour vous maintenir. Mais c’est vn des
malheurs des Grands, que la verité n’entre iamais
chez eux que masquée, & qu’il faille qu’on
leur écriue de l’autre monde, ce qu’on n’ose leur
dire en celuy cy. Adieu,  

Des Champs Elisées, où le Soleil ne luit iamais,
pour y distinguer les iours d’auec les nuicts.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. Anonyme. MESSAGER DV CARDINAL DE RICHELIEV, ENVOYÉ... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_16. Référence RIM : M0_2460 ; cote locale : A_6_12. le 2014-07-06 03:53:49.

tant de flatteurs qui vous obsedent, il se
treuuast quelque fidelle Conseiller qui vous instruisit
des choses que vous deuez faire desor
mais pour vous maintenir. Mais c’est vn des
malheurs des Grands, que la verité n’entre iamais
chez eux que masquée, & qu’il faille qu’on
leur écriue de l’autre monde, ce qu’on n’ose leur
dire en celuy-cy. Adieu.   Des Champs Elisées, où le Soleil ne luit iamais,
pour y distinguer les iours d’auec les nuicts.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_21 et C_11_12. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_7_23. le 2014-07-07 05:16:27.

confiées.
Les seruices que Mr le Prince a rendus à l’Estat
depuis la Minorité, ont pour le moins merité de les
conseruer, s’ils n’ont peu obtenir la concession de la
charge & des gouuernemens que la mort de Mr le Duc
de Brezé, son beau-pere, tué dans le seruice, luy faisoit
iustement esperer au même temps qu’il prenoit Dun-Kerque.   Ces aduantages que Mr le Prince tire de sa naissance,
ou de la succession de Mr son pere, ne luy deuroient
pas estre si souuent obiectée par ceux qui n’y
ont rien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. Anonyme. PANEGYRIQVE DV ROY TRES-CHRESTIEN LOVYS XIV... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 23 pages. Langue : français. Voir aussi B_19_2 et C_11_13. Référence RIM : M0_2663 ; cote locale : B_1_8. le 2014-07-12 07:06:12.

que meur, & que
les bons Conseils qui naissent aux autres des infirmités
de leur âge, ne seroient iamais la possession
de ses vieux ans.   C’est ce qu’on a dit SIRE, d’vn Prince de vostre
Sang, deuenu si agreable par ses peines & par
ses Victoires, qui a tant fait de chemin, n’estant
encore que dans son point du iour, dont tous les
pas sont marqués par autant de felicitez publiques ;
Vn Prince SIRE, qui ne doit pas seulement
tourner la teste pour regarder ceux qui l’accusent,
mais monter promptement au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. Anonyme. PANEGYRIQVE DV ROY TRES-CHRESTIEN LOVYS XIV... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 23 pages. Langue : français. Voir aussi B_19_2 et C_11_13. Référence RIM : M0_2663 ; cote locale : B_1_8. le 2014-07-12 07:06:12.

par ses peines & par
ses Victoires, qui a tant fait de chemin, n’estant
encore que dans son point du iour, dont tous les
pas sont marqués par autant de felicitez publiques ;
Vn Prince SIRE, qui ne doit pas seulement
tourner la teste pour regarder ceux qui l’accusent,
mais monter promptement au Capitole comme
Scipion, pour dire à ce tas ramassé d’enuieux que
l’Histoire de sa vie sera tousiours en dépit d’eux
celle de son pays, & que Rome ne contera iamais
ses plus belles iournées que par le denombrement
de ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. Anonyme. PANEGYRIQVE DV ROY TRES-CHRESTIEN LOVYS XIV.... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 23 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_8 et B_19_2. Référence RIM : M0_2663 ; cote locale : C_11_13. le 2014-07-12 07:10:23.

on ne verroit paroistre de luy aucun fruict qui ne
fust cent fois pourry plustost que meur, & que
les bons Conseils qui naissent aux autres des infirmités
de leur âge, ne seroient iamais la possession
de ses vieux ans.   C’est ce qu’on a dit SIRE, dvn Prince de vostre
Sang, deuenu si agreable par ses peines & par
ses Victoires, qui a tant fait de chemin, n’estant
encore que dans son point du iour, dont tous les
pas sont marqués par autant de felicitez publiques ;
Vn Prince SIRE, qui ne doit pas seulement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. Anonyme. PANEGYRIQVE DV ROY TRES-CHRESTIEN LOVYS XIV.... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 23 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_8 et B_19_2. Référence RIM : M0_2663 ; cote locale : C_11_13. le 2014-07-12 07:10:23.

ce qu’on a dit SIRE, d’vn Prince de vostre
Sang, deuenu si agreable par ses peines & par
ses Victoires, qui a tant fait de chemin, n’estant
encore que dans son point du iour, dont tous les
pas sont marqués par autant de felicitez publiques ;
Vn Prince SIRE, qui ne doit pas seulement
tourner la teste pour regarder ceux qui l’accusent,
mais monter promptement au Capitole comme
Scipion ; pour dire à ce tas ramassé d’enuieux que
l’Histoire de sa vie sera tousiours en dépit d’eux
celle de son pays, & que Rome

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

ma vie,
Mon corps autrefois si puissant
Maintenant foible & languissant,
De ses extremes maux, n’a plus qui le deliure,
Traistres qui me percez le flanc,
Pensez vous que ie puisse viure,
Apres que vos fureurs, m’ont osté tout mon sang?    
Vous auez d’vne fausse amorce
Et d’vne perfide façon,
Dessus le chef de mon Samson,
Porté les durs cizeaux qui trahirent sa force,
Mais quelqu’asseurez que soyez
Si fermement que vous croyez.
Vostre iniuste puissance

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.


Traistres qui me percez le flanc,
Pensez vous que ie puisse viure,
Apres que vos fureurs, m’ont osté tout mon sang?    
Vous auez d’vne fausse amorce
Et d’vne perfide façon,
Dessus le chef de mon Samson,
Porté les durs cizeaux qui trahirent sa force,
Mais quelqu’asseurez que soyez
Si fermement que vous croyez.
Vostre iniuste puissance à ce coup establie,
On la verra soubs son effort
Dans vostre sang enseuelie,
Et son heur restably, suruiura vostre mort.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 153. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 154. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 155. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 156. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 162. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 163. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Anonyme. PLAINTES DE LA FRANCE, Sur... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2790 ; cote locale : B_6_2. le 2014-07-12 09:53:51.

vostre iustice,
Et regardez vn peu vostre mal de plus prez.    
Ne perdez pas la souuenance
De ce que leur bras vous valut,
Rendez leur salut pour salut,
Et pour vous deliurer faites leur deliurance,
Des mesmes traicts sur eux lancez
Vos propres chefs sont menacez.
Vous estes exposez aux coups du mesme orage;
Fuyez tant de maux preparez,
Et de peur d’vn commun naufrage,
Sauuez vous par le Port que vous leur ouurirez.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Anonyme. RECIT VERITABLE DE CE QVI C’EST PASSÉ DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_8_60, B_1_16 et E_1_72. Référence RIM : M0_3010 ; cote locale : C_9_10. le 2014-07-26 15:40:18.

Puis l’on assembla les Chambres, & fut
proposé d’arrester tous les deniers du Roy, tant
des Prouinces que de Paris, ce qui fut remis à la
deliberation de l’apresdinée, qui fust employée
à donner quelques ordres necessaires pour l’armement,
& à receuoir la plainte & la protestation
des Deputez du Parlement de Prouence, qui donnerent
parole que toute leur Prouince estoit à leur
deuotion, & qu’elle se ioindroit volontiers aux
interests du Parlement de Paris.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 176. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 177. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 178. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 179. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 180. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 181. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 182. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 183. Anonyme. REFLECTIONS SERIEVSES ET IMPORTANTES Sur les... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_11_23. Référence RIM : M0_3064 ; cote locale : B_6_26. le 2014-08-11 14:35:56.

& ses Emissaires, nous
veulent perdre, en les perdant, nous ne deuons rien
oublier pour chasser ces Harpies en les conseruant:
Et le sentiment vniuersel de tous les Gens de bien,
est d’aller à Limours supplier Son Altesse Royale,
de reuenir dans cette Ville, à la garde des Bourgeois,
& d’en chasser tout ce qu’il y reste de Mazarin, afin
d’oster tous les obstacles qu’on fait naistre à la reünion
de la Maison Royale, & à la tranquillité publique.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 184. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ A PARIS,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_1_18 et C_9_25. Référence RIM : M0_3117 ; cote locale : A_8_74. le 2014-08-12 09:36:30.

que l’on leur pourroit demander en faueur du Cardinal Mazarin sous le nom du
Roy qu’il vsurpe, & qu’elles ne manqueront pas de refuser passage
aux troupes qui leur pourroient venir, & d’arrester les deniers qu’ils
voudroient tirer des receptes des Prouinces: Et particulierement encore
elles sont inuitées de n’adiouster aucune creance aux nouuelles
qu’ils pourroient semer de leurs aduantages. Nous aurons vn soin
particulier de les tenir informées de la verité de tout ce qui arriuera, &
par ce moyen la France

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 185. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ A ROME, EN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Daté du 24 février 1652 au colophon.. Référence RIM : M0_3119 ; cote locale : B_10_12. le 2014-08-12 09:47:45.

rien de ce
qui est icy en nostre pouuoir, pour bien celebrer
le iour de cette Promotion, dont ie vous aurois
mandé plus expressement les particularitez : Comme
aussi les noms de ceux qui ont estez Promeus en
mesme temps, si le Courier qui vous en va porter
la nouuelle ne m’obligeoit de finir cette Lettre, &
de vous protester que le Climat de Rome n’a pas
changé le dessein que i’ay fait d’estre toûjours,   MONSIEVR, Vostre, &c. A Rome le Ieudy
24. Fevrier 1652.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 186. Anonyme. RELATION DE CE QVI S’EST PASSÉ AV... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3122 ; cote locale : B_8_41. le 2014-08-12 09:56:17.

retirer du Conseil, on y en admet trois, ce n’est
pas bien le moyen de calmer les troubles : bien
nous a pris que le Roy d’Ethiopie est mort, car
s’il estoit encore envie, sans doute nous le verrions
Ministre, où tout au moins du Conseil,
comme les autres, & nous verrions en France
l’establissement des Mores. Enfin, il faut esperer
que Dieu remediera à tout cela, & que le changement
de ces personnes, changera nos maux en
vne felicité perdurable.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 187. Anonyme. RELATION VERITABLE CONTENANT L’ESTAT du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3179 ; cote locale : B_19_42. le 2014-08-13 07:08:37.

la ville sont, celuy de S. A. R. de Valois, d’Enguien,
de Conty, & de Languedoc.   Le Vendredy septiesme Iuin, Messieurs Deslandes
& Doujat, Deputez de la Cour, furent supplier
son Altesse Royale de se transporter au Parlement,
pour entendre les plaintes qui se font des
degasts causez par les trouppes estrangeres qui
sont aux enuirons de Paris ; de ce que Sadite Altesse
a souffert l’entrée desdites trouppes en France, &
aussi du reproche que Sa Majesté a enuoyé faire à
la Cour du canon que les assiegez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 188. Anonyme. RELATION VERITABLE De la mort barbare &... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3241 ; cote locale : C_9_33. le 2014-08-14 15:28:00.

& serez contables deuant Dieu, d’vne partie
de ce crime, pour ne l’auoir pas détourné, si vous
n’en tesmoignez des ressentimens de colere & de
vengeance. Et toy Occean qui enuironne cét Isle
malheureuse, que ne vomis-tu les eaux de tes abysmes
pour la submerger : Dieu, laschez luy la bride,
& rompez les limites que vous luy auez prescrites
de ce costé-là : Et que tous les Elemens conspirent
à la destruction de ces barbares, si les hommes
& les Princes n’y veulent pas trauailler.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 189. Anonyme. REMERCIEMENT DES BOVRGEOIS DE PARIS, A... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. . Référence RIM : M0_3279 ; cote locale : A_8_65. le 2014-08-24 07:55:39.

estouffez les autheurs des blasphemes, des meurtres, des
violemens, des sacrileges & des brulemens. Vous ne
sçauriez defendre la cause du Peuple, que vous ne defendiez
celle de Dieu. Vous ne sçauriez destruire la Tyrannie,
sans restablir l’Authorité Royale vsurpée & captiue
entre les mains d’vn Estranger. C’est cette derniere
teste qui finira nos mal-heurs, qui nous redonnera
auec nostre bon Roy, la Paix tant souhaitée par
tous les bons François, & l’abondance de toutes choses.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 190. Anonyme. REMERCIEMENT DES BOVRGEOIS DE PARIS, A... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. . Référence RIM : M0_3279 ; cote locale : A_8_65. le 2014-08-24 07:55:39.

estouffez les autheurs des blasphemes, des meurtres, des
violemens, des sacrileges & des brulemens. Vous ne
sçauriez defendre la cause du Peuple, que vous ne defendiez
celle de Dieu. Vous ne sçauriez destruire la Tyrannie,
sans restablir l’Authorité Royale vsurpée & captiue
entre les mains d’vn Estranger. C’est cette derniere
teste qui finira nos mal-heurs, qui nous redonnera
auec nostre bon Roy, la Paix tant souhaitée par
tous les bons François, & l’abondance de toutes choses.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 191. Anonyme. REMONTRANCE DE LA REINE D’ANGLETERRE A LA... (1649) chez Feugé (Robert) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_44. Référence RIM : M0_3304 ; cote locale : A_8_54. le 2014-08-29 14:05:37.

point que ie le suis; mes regrets à qui i’auois donne
cette trefue, me saisissent & ne me donnent plus
d’autre loisir que celuy de vous prier au nom de
Dieu, Madame, pour le bien du Roy, pour vostre
bien, pour celuy de vostre peuple, & pour la gloire
de Dieu, de peser l’importance de ma lettre, de vous
debarrassér de ce meschant homme, ennemy de
vostre repos, & de croire que ie suis & seray toute
ma vie, MADAME. Vostre tres-affectionnée
sœur & seruante.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 192. Anonyme. SIGNE PRODIGIEVX D’VNE COMMETTE apparu... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_10_12. Référence RIM : M0_3673 ; cote locale : A_7_32. le 2014-10-04 15:25:12.

qui doibt arriuer. Courez apres
ce Dragon d’Italie, qui a rauy nostre bon Roy, François ou est ton cœur, ou est
ton courage, y a t’il pas asses long temps
qu’il est captif, allons le deliurer, apres
cette deliurance la France sera en vn repos
eternel, l’on ne verra plus de diuisions,
plus de mescontentemens ny de debats,
l’on ne parlera plus de miseres.   Ie prie Dieu qu’il nous fasse cette grace
de viure en repos, & de regarder la
France en pitié.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 193. Anonyme. SIGNE PRODIGIEVX D’VNE COMMETTE apparu... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_10_12. Référence RIM : M0_3673 ; cote locale : A_7_32. le 2014-10-04 15:25:12.

qui doibt arriuer. Courez apres
ce Dragon d’Italie, qui a rauy nostre bon Roy, François ou est ton cœur, ou est
ton courage, y a t’il pas asses long temps
qu’il est captif, allons le deliurer, apres
cette deliurance la France sera en vn repos
eternel, l’on ne verra plus de diuisions,
plus de mescontentemens ny de debats,
l’on ne parlera plus de miseres.   Ie prie Dieu qu’il nous fasse cette grace
de viure en repos, & de regarder la
France en pitié.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 194. Anonyme. SIGNE PRODIGIEVX D’VNE COMMETTE apparu... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_10_12. Référence RIM : M0_3673 ; cote locale : A_7_32. le 2014-10-04 15:25:12.

qui doibt arriuer. Courez apres
ce Dragon d’Italie, qui a rauy nostre bon Roy, François ou est ton cœur, ou est
ton courage, y a t’il pas asses long temps
qu’il est captif, allons le deliurer, apres
cette deliurance la France sera en vn repos
eternel, l’on ne verra plus de diuisions,
plus de mescontentemens ny de debats,
l’on ne parlera plus de miseres.   Ie prie Dieu qu’il nous fasse cette grace
de viure en repos, & de regarder la
France en pitié.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 195. Anonyme. SIGNE PRODIGIEVX D’VNE COMMETTE apparu... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_10_12. Référence RIM : M0_3673 ; cote locale : A_7_32. le 2014-10-04 15:25:12.

qui doibt arriuer. Courez apres
ce Dragon d’Italie, qui a rauy nostre bon Roy, François ou est ton cœur, ou est
ton courage, y a t’il pas asses long temps
qu’il est captif, allons le deliurer, apres
cette deliurance la France sera en vn repos
eternel, l’on ne verra plus de diuisions,
plus de mescontentemens ny de debats,
l’on ne parlera plus de miseres.   Ie prie Dieu qu’il nous fasse cette grace
de viure en repos, & de regarder la
France en pitié.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 196. Anonyme. SIGNE PRODIGIEVX D’VNE COMMETTE apparu... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_10_12. Référence RIM : M0_3673 ; cote locale : A_7_32. le 2014-10-04 15:25:12.

qui doibt arriuer. Courez apres
ce Dragon d’Italie, qui a rauy nostre bon Roy, François ou est ton cœur, ou est
ton courage, y a t’il pas asses long temps
qu’il est captif, allons le deliurer, apres
cette deliurance la France sera en vn repos
eternel, l’on ne verra plus de diuisions,
plus de mescontentemens ny de debats,
l’on ne parlera plus de miseres.   Ie prie Dieu qu’il nous fasse cette grace
de viure en repos, & de regarder la
France en pitié.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 197. Anonyme. TRAITTÉ DE L’ANCIENNE DIGNITÉ ROYALE, ET... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3796 ; cote locale : B_2_25. le 2014-10-12 05:25:13.

& les seruices qu’on auoit faits à leur Republique, comme
si quelqu’vn par vne action tres-genereuse les auoit deliurez
de la seruitude de quelque Tyran, ou bien qu’il eust
amplifié les limites de leurs Souueraineté, & rendu par ce
moyen là quelques autres Prouinces tributaires à leur puissance,
ou finalement que par l’institution de quelques bonnes
loix, il eust rendu l’estat de leur vie beaucoup plus noble
& beaucoup plus illustre: Ainsi le peuple pour gratifier leur
merite, les esleuoient à cette dignité Royale,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 198. Anonyme. TRAITÉ DE PAIX DE L’AME AVEC SON DIEV, DE... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3797 ; cote locale : C_10_36. le 2014-10-12 05:22:14.

humblement à deux genoux, les
larmes aux yeux, le sanglot dans la bouche, & la Contrition
dans le cœur ; elle vous demande pardon, presente satisfaction
pour ses offenses, ne luy refusez pas l’entrée à vos
Bontez, qui est le seul refuge qui l’anime au milieu de ses
amertumes ; puis qu’elle rencontrera la douceur dans ce
cœur amoureux de Iesus, qui ne respire que Paix, Grace &
Misericorde pour le pecheur.   Tout est promis à l’amour, mais tout est deu à la perseuerance.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 199. Anonyme. TRES-HVMBLES REMONSTRANCES FAITES AV ROY,... (1651) chez Chouqueux (André) à Paris , 24 pages. Langue : français. Information éditoriale au colophon.. Référence RIM : M0_3836 ; cote locale : B_1_4. le 2014-10-12 09:45:39.

fussent seruy, pour faire valoir le Monopole,
& ruiner vos peuples, Receuez leurs plaintes, faites leur Iustice,
tirés comme le Soleil vne nuée deuant vostre face, qui auroit
paru irritée à vos peuples, par l’artifice, & l’interest de ce Ministre
& de ces Traictans, & versez en des eaux de benedictions sur
vos sujets, c’est à dire, seruez vous de vostre bonté naturelle, &
faites leur sentir les iustes effets de vos graces, retirez les de la
persecution, reuoquez ces nouuelles impositions, & reparez les
torts qu’ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 200. Boyer, Paul (sieur du Petit... . REMARQVES DES SIGNALEZ BIENS-FAITS RENDVS A... (1649) chez Noël (François) à Paris , 31 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3266 ; cote locale : C_9_34. le 2014-08-16 02:54:39.

bonté se rend dignement visible à nos sens, ou que
comme vne Reyne doüée d’vne grace que Dieu semble
auoir desniée à la pluspart des testes couronnées : Ouy,
MADAME, nous deuons croire que vous estés l’vnique
en vostre espece, & que toutes les nations de la
terre n’ont iamais veu rien de viuant parmy nous, ny
de plus Maiestueux ny de plus Auguste. Et certes
l’administration de ceste Monarchie ne pouuoit pas
tomber entre les mains d’vn esprit plus esclairé en la
conduitte de ses affaires de quelque importance

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3