[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(49 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Horoscope" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. HISTOIRE REMARQVABLE DE LA VIE ET MORT... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1649 ; cote locale : A_4_12. le 2012-11-03 08:53:01.

que i’ay preueu ce qui doit infailliblement arriuer
à nostre deloyal Ministre d’Estat Mazarin,
par le soin que i’ay pris d’estudier toutes ses actions
infames. Il ne faut point, pour luy predire
vne mort pareille à sa vie, consulter les Astres, ny
faire son Horoscope, comme il a desia esté fait.
On peut dire de luy, sans passer pour menteur, ce
que l’on a dit de Gauerston, qu’il n’auoit fait aucune
chose digne de loüange. Ie me figure qu’il
en sera de Mazarin ainsi que de cet insolent
Gascon, dont ie veux escrire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. LA CONFERENCE DV PARISIEN ET DV BORDELOIS.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_743 ; cote locale : C_1_26. le 2012-11-10 08:38:59.

Comme il vous plaira, Le Bordelois. Mais nous aurions plustost terminé nos affaires :
s’il ne venoit point de secours du costé de
Paris au Duc d’Espernon que nous esperons
d’attraper bien tost, quelque appareil & quelque
effet qu’il fasse pour secourir les assiegez. Le Parisien. Dieu veille mener le tout à vne bonne fin, &
faire amander le pain qui n’a esté si cher qu’il
est à present, horsmis le temps de la guerre il y
à septante ans.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. LA NOVVELLE LIGVE FAITE A LA COVR CONTRE LE... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_12. Référence RIM : M0_2550 ; cote locale : C_12_25. Texte édité par Site Admin le 2012-12-17 07:40:59.

donnez-la moy Roquelaure, ie ne suis point Mazarin :
Toutes ces petites attaques sont autant d’auertissemens
pour songer a sa conscience, mais (induratum
est cor Pharaonis) & se fie sur ce qu’vn Astrologue Italien
& Charlaran comme luy, luy a predit dans son
horoscope, que s’il passoit les derniers iours de Mars de cette année, il seroit le plus heureux homme du
monde parmy les plus mal-heureux, & se verroit
mesme honoré de tous ses ennemis. L’explication de
cette Prophetie est à deux visages s’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. LA PAIX DEMANDEE PAR LES BONS FRANCOIS, AV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2647 ; cote locale : C_8_14. le 2012-12-17 12:41:07.

France
Combien est admiré la vertu
Et la puissance
Que nostre grand Dieu
La veille continuer
Affin que la paix
Durant son reigne
Soit en vers les peuples continuez
Et que Dieu benisse la Princesse
Tout le cours de tes ans,
Et la Reyne ta mere pareillement,
Et Monsieur le Duc Daniou
Et Monseigneur le Duc d’Orleans
Madame son Espouse
Et tous nos Seigneurs
Les Princes du Sang
Les benisent tous eternellement.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Boucher [signé]. ARREST DE LA COVR DES AYDES, PORTANT... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 3 avril 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_151 ; cote locale : A_1_81. le 2012-04-03 15:20:47.

Et supplier
ledit Seigneur Roy & ladite Dame Reyne de
retourner en ladite Ville de Paris, l’honorer de leur
presence, Et pouruoir au soulagement des Villes,
Bourgs & Paroisses dependantes d’autres Eslections
que celle de Paris, qui ont souffert des pertes à cause
des passages & logemens des Gens de guerre, apres
information & verification faite desdites pertes.

Signé, BOVCHER. Collationné à l’original par moy Conseiller
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. DISCOVRS POLITIQVE, Sur le tord que le Roy... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi [?] à Paris [?] , 14 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée a Bordeaux.. Référence RIM : M0_1136 ; cote locale : B_20_23. le 2013-01-25 09:09:21.

par vn des premiers hommes du monde ; ta fortune
marche à costé de celle de CONDÉ. Son Altesse
Royalle a desia mis l’espée à la main, & s’est ouuertement
declarée contre ce General à simple tonsure qui vient redoubler tes apprehensions & tes troubles, c’est
ce coup que tu dois rendre ta gloire & ta reputation
consommée : Enfin acheuant ce discours ie n’ay d’autre
pourquoy à te dire, sinon que c’est vne necessité de
vaincre ou de mourir.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. LE CHEVALIER CHRESTIEN PARLANT DES MISERES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 23 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_122. Référence RIM : M0_696 ; cote locale : C_1_14. le 2013-06-30 17:05:30.

amoureusement,
& non pas auec vn Empire, qui nous assujettisse necessairement.
Quelle apparence donc que les Roys qui
ne sont que les Lieutenans de cette Maiesté infinie,
captiuent nostre esprit sous leurs volontez : C’est vn
secret toutesfois que vostre Maiesté tient entre ses
mains, Madame, nos cœurs se laissent aisément lier
à l’amour, & cet agreable principe de nostre liberté
rend souuent les armes aux agréemens d’vne amoureuse
conduite qu’il auoit refusée à la violence du
gouuernement : Comme l’amour est le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. LE SVBIET DV SECOVRS PROMIS PAR L'ARCHIDVC... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3730 ; cote locale : C_10_22. le 2013-12-28 09:39:23.

nous proposer vn accommodement : mais il semble qu’il y a esté aussi
pressé ; parce qu’il a reconnu que nous n’estions
pas tellement diuisez que nous ne puissions en
moins de trois iours ioindre nos forces ensemble
pour leur courre sus & couronner en vn momẽt
toutes les victoires que nous auons remportees
depuis le commencement de la guerre. Toutesfois
ie ne laisse pas de faire des veux pour la paix
& prie Dieu qu’il nous la donne stable & ferme.
Ainsi soit il.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_82 et C_5_54b. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : B_12_42. le 2013-04-26 16:12:05.

L’HOROSCOPE
DE
IVLES MAZARIN, Naifuement & fidellement expliquée
des Centuries de M. Nostradamus.
tant du passé, present qu’aduenir. Ensemble des Epithetes & Thesme Celeste sur toutes les Lettres
de son Nom & sur-nom.

LE POVRTRAICT DE SON PERE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_82 et C_5_54b. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : B_12_42. le 2013-04-26 16:12:05.

Audacieux. En bouffonneries Zany. Aux gens de merites Auare. Des biens du peuple Rapineux. A commander Inhabile. En son parler Nazard. Enigmes sur la vie de Iules Mazarin. L’HOROSCOPE
DE
IVLES MAZARIN,
Extraicte & naifuement expliquee des Centuries
de M. Nostradamus. QVOY que l’espée n’empesche la lecture
des Liures traictans des sciences
Astrologiques, l’occurrence du temps
present m’a faict venir en memoire d’auoir
leu autresfois vn liure imprimé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_82 et C_5_54b. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : B_12_42. le 2013-04-26 16:12:05.

qui se peut adopter & approprier
aux affaires du temps, lequel ayant attentiuement leu
& releu, enfin i’y trouuay deux Centuries principalles
à ce subject, qui predisent naifuement & entierement
l’Horoscope de Iules Mazarin indigne Cardinal, comme
pareillement les causes des troubles, dans lesquels
la France se trouue maintenant embarassée, non que
ie vueille attribuer iceux troubles prouenir de la fatalité des Astres, mais seulement de la puissance du Createur.   L’explication de ces deux Centuries est si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_82 et C_5_54b. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : B_12_42. le 2013-04-26 16:12:05.

 
Par vne nuict Gaule sera troublée.   Ce fut par vne nuict veritablement que la France a
esté troublée, puisque celle de la veille des Roys Iules
Mazarin enleua le Roy hors de son Palais ordinaire,
sans seulement en donner la cognoissance à ceux qui
doiuent estre tousiours auprés de sa personne.  
Du grand Crœsus l’Horoscope predit,
Par Saturnus sa puissance exillée.   Il peut à bon droit estre appellé Crœsus, puis que
par ses violences a extorqué & enuahy toutes les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_82 et C_5_54b. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : B_12_42. le 2013-04-26 16:12:05.

qu’il faudra
suiure pour bien faire, il ternira la gloire des Heros que
les Histoires nous vantent, & c’est que nous vous promettons
auec iuste raison par toutes les marques qu’il
nous donne de mille belle qualitez qu’il possede.   Addition des quatre vers de la Centurie
43. cy-dessus expliquée.  
Lutece en Mars, Senateurs en credit,
Par vne nuict Gaule sera troublée,
Du grand Crœsus l’Horoscope predit,
Par Saturnus, sa puissance exillée.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naisuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_54b et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : A_3_82. le 2013-04-26 16:18:39.

L’HOROSCOPE
/>
DE
IVLES MAZARIN,
Naisuement & fidellement expliquée
de Centuries de M. Nostradamus,
tant du passé, present qu’aduenir. Ensemble des Epithetes & Thesme Celeste sur toutes les Lettres
de son Nom & sur-nom.

LE POVRTRAICT DE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naisuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_54b et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : A_3_82. le 2013-04-26 16:18:39.

choses Malicieux. Sur les plus grands Audacieux. Aux gens de merites Auare. Des biens du peuple Rapineux. A commander Inhabile. En son parler Nazard. Enigmes sur la vie de Iules Mazarin. L’HOROSCOPE
DE
IVLES MAZARIN,<lb/> Extraicte & naifuement expliquee des Centuries
de M. Nostradamus. QVOY que l’espée n’empesche la lecture
des Liures traictans des sciences
Astrologiques, l’occurrence du temps
present m’a faict venir en memoire d’auoir
leu autresfois vn liure

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naisuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_54b et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : A_3_82. le 2013-04-26 16:18:39.

chose de remarque qui se peut adopter & approprier
aux affaires du temps, lequel ayant attentiuement leu
& releu, enfin i’y trouuay deux Centuries principalles
à ce subject, qui predisent naifuement & entierement
l’Horoscope de Iules Mazarin indigne Cardinal, comme
pareillement les causes des troubles, dans lesquels
la France se trouue maintenant embarassée, non que
ie vueille attribuer iceux troubles prouenir de la fatalité des Astres, mais seulement de la puissance du Createur.   L’explication de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naisuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_54b et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : A_3_82. le 2013-04-26 16:18:39.

à ceux qui
doiuent estre tousiours auprés de sa personne.  
Du grand Crœsus l’Horoscope predit,
Par Saturnus sa puissance exillée.   Il peut à bon droit estre appellé Crœsus, puis que
par ses violences a extorqué & enuahy toutes les richesses
du Royaume, en ayant fait à son propre; mais estant
menassé par Saturne, qui suiuant les Philosophes Cabalistes,
suiuant l’Analogie qu’ils font des sept Planettes
aux sept metaux, appellant l’or Soleil, l’argent Lune,
le cuiure Venus, l’estain

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naisuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_54b et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : A_3_82. le 2013-04-26 16:18:39.

qu’il faudra
suiure pour bien faire, il ternira la gloire des Heros que
les Histoires nous vantent, & c’est que nous vous promettons
auec iuste raison par toutes les marques qu’il
nous donne de mille belle qualitez qu’il possede.  

Addition des quatre vers de la Centurie
43. cy-dessus expliquée.  
Lutece en Mars, Senateurs en credit,
Par vne nuict Gaule sera troublée,
Du grand Crœsus l’Horoscope predit,
Par Saturnus, sa puissance exillée.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.

L’ICARE
SICILIEN,
OV
LA CHEVTE
DE MAZARIN,
AVEC SA METAMORPHOSE,
EN VERS BVRLESQVES : Où le Lecteur reconnoistra l’obligation que nous auons
au defunct Cardinal de Richelieu, de nous auoir
procuré vn si bon Ministre.

A PARIS.

M. DC. LII.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.

   
Icare estoit auec son Pere
En Crete, & faisoit maigre chere ;
Vn certain Cornard qui regnoit
Dans cette Isle les retenoit,
Malgré leurs dents, comme l’Histoire
Tasche de nous le faire croire ;
Il auoit iuré par Phœbus,</l>
Serment qui n’estoit point abus,
Car il venoit en ligne droite
De cette diuine brayette,
Qu’il n’appelloit point vainement.
Il auoit, dis je, fait serment,
De tirer cruelle vengeance
De cette tant insigne offence,
Que luy fit Dedale

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.

   
Les Mazarins tant fils que pere,
L’on ne parle point de la mere,
Elle estoit desia ad patres,
En Sicile faisoient flores ;
Les plus rafinez de cette Isle
Ne cognoissoient rien dans leur stile,
En fait de voler & piller,
Ils sçauoient l’art de gouspiller
Mieux que tous les hommes du monde,
Leur excroque estoit sans seconde,
Et estoit arriuée au point
Que d’égale elle n’auoit point.
Tout le peuple de la Sicile,
Aussi bien des Champs que de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.

en seue ;
Oüy cela leur espargneroit
Maint bord de cotte, & on verroit
Mainte dondon qui court, qui trotte
Parmy les bourbiers & les crotte,
Et s’eschauffe l’entresaison
S’en sauuer de cette façon.
Si quelqu’vn en tenoit boutiquel>

Il auroit bien de la pratique ;
Maints solliciteurs de procez,
Gens qui se crottent à l’excez,
Maintes gens qui portent galoche,
Ceux-là mesme qu’on tire en coche,
Maintes & maints Clercs gratte papiers,
Maints Escoliers portant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.


Quand on crie derriere-deuant,
Il a veu comme nos deux drosles
Galopoient entre les deux poles,
Dedale qui estoit adroit
Ne marqua point à filer droit,
Mais Icare fist le folastre,
Aussi fist il la bonne emplastre,
Pour s’estre raillé sans raison
Des aduis de ce bon grison,
De belle heure la culebutte,
Se voyant plus haut que la butte
Ou d’Ethna ou de Causasus,
Il s’écria, ah bon Iesus !
Ou suis-je monté sans eschelle,
Vrayement on me la baille belle
De m’auoir fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35.

lustre. Elle y verra par
qui est-ce que les Souuerains ont esté eleus, & à quelle fin ils furent créez dans vne dignité si eminente.
Vostre Majesté y verra encore SIRE,
iusques où se peut estendre le legitime pouuoir que
Dieu vous a donné sur tous vos Sujets : & finalement
vous y pourrez apprendre s’il est permis
aux Peuples de iuger de vos actions, & de quelle
reuerence ils doiuent vser en parlant de vostre sacrée
personne. Ouy, SIRE, c’est vn Recueil que
i’ay fait de tout ce que l’Histoire Saincte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35.

deuint si grand & si puissant, qu’il commandoit à toute la
terre. Durant cet âge les armes & les Royaumes, desquels
les Historiens font tant de mention, commencerent à paroistre.
L’Empire des Sicyoniens, des Egyptiens, & des
Braëtiens, s’érigerent en suite, par l’extréme ambition
qui n’abandonne iamais les hommes. Apres cela la ruine
des vns, fût le principe de quelques autres. Et mesmes
aujourd’huy nous en voyons de si puissans, qu’il semble
que la fortune qui les a mis au plus haut faiste de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 26. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35.

commencerent à paroistre.
L’Empire des Sicyoniens, des Egyptiens, & des
Braëtiens, s’érigerent en suite, par l’extréme ambition
qui n’abandonne iamais les hommes. Apres cela la ruine
des vns, fût le principe de quelques autres. Et mesmes
aujourd’huy nous en voyons de si puissans, qu’il semble
que la fortune qui les a mis au plus haut faiste de la grandeur
où ils sont, ne soit pas en estat de les deffaire sans se
détruire elle mesme. Les Histoires curieuses nous instruisent
assez des estranges reuolutions que cette

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35.

Et il leur respõdit, qu’ouy :
& quand il fut en la maison, Iesus-Christ luy vint au deuant,
disant : Simon, que te semble ? Les Roys de la terre
de qui prennent-ils les tributs, ou les censiues ? Est-ce de
leurs enfans ou des estrangers ? Et sainct Pierre luy dit, des
estrangers. Les enfans sont donc francs, respondit Iesus-Christ.
Mais afin que nous ne les offensions pas, va-t’en
en la mer, & jette l’hameçon, & le premier poisson qui
montera pren-le, & quand tu luy auras ouuert la gueulle,
tu y trouueras vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35.

de
l’Escriture : Mais pour l’imprimer beaucoup mieux dans
leur memoire, & pour empescher aussi qu’on ne les
fraudast des choses qui leur sont deuës, il les recommandent
tres-particulierement à Timothée, lors qu’il dit,
I’admoneste deuant toutes choses, qu’on face requestes,
oraisons, supplications, & actions de graces, pour tous
ceux qui sont constituez en dignité, afin qu’ils meinent vne
vie tres-paisible, qu’ils ayent vne pieté fort tranquille, &
qu’ils regnẽt dans vne parfaite hõnesteté : ce qui est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35.

la nouuelle Carthage, & vaincu Asdrubal leur Chef en
Espagne, fut appellé Roy, ainsi que Plutarque le recite :
combien que par vne merueilleuse modestie il le refusast,
sçachant bien que ce tiltre estoit odieux au peuple de
Rome. Pareillement Ciceron ayant deliuré les Romains
de la conjuration de Catilina, fut appellé pere de la patrie.
Ce qui n’a pas esté seulement pratiqué entre les Payens &
les Ethniques, mais aussi entre le peuple de Dieu, lequel
ayant apperçeu ce diuin Miracle de la multiplication des
cinq pains & des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Mengau, Jacques. SECOND ADVERTISSEMENT A MESSIEVRS LES... (1651 [?]) chez Bouchet (J.) à Paris , 24 pages. Langue : français. Extrait du privilège (mentionnant le nom de l'auteur) du roi en page 2. Partie 2. Référence RIM : M0_446 ; cote locale : D_1_37. le 2013-03-03 18:36:39.

Rebollar (2013-03-03 18:36:39) Notice Moreau: avec un portrait de Nostradamus, gravé en bois sur le titre. La pièce est précédée d'une "Lettre d'avertissement et de présentation", signée J. M. (Jacques Mengau). Ce Mengau était professeur ès mathématiques.* Il avait obtenu, le 10 mai 1649, un privilège général pour toutes ses œuvres, spécial pour le « Dictionnaire, servant à l'explication des mots les plus difficiles, desquels les anciens cosmographes, géographes et astronomes ont parlé fort obscurément, soit par énigmes, paraboles, emblèmes que par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Mengau, Jacques. SECOND ADVERTISSEMENT A MESSIEVRS LES... (1651 [?]) chez Bouchet (J.) à Paris , 24 pages. Langue : français. Extrait du privilège (mentionnant le nom de l'auteur) du roi en page 2. Partie 2. Référence RIM : M0_446 ; cote locale : D_1_37. le 2013-03-03 18:36:39. * Est-ce de lui qu'il est parlé dans ces vers de la "Rimaille sur les plus célèbres bibliotières de Paris" (1649): « Mangot... Gonin / Fournissent le Zoar

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Mengau, Jacques. SECOND ADVERTISSEMENT A MESSIEVRS LES... (1651 [?]) chez Bouchet (J.) à Paris , 24 pages. Langue : français. Extrait du privilège (mentionnant le nom de l'auteur) du roi en page 2. Partie 2. Référence RIM : M0_446 ; cote locale : D_1_37. le 2013-03-03 18:36:39.

j’admire davantage en ce quatrain est, que
nostre Oracle a fait couler en peu de mots, la Garde que les Bourgeois de Paris font à present pour empescher
qu’on n’enleve point le Roy, ainsi que l’on fit
il y a deux ans. Toutefois l’Oracle nous fait entendre
cette Garde à contre-sens, en ce qu’il dit : Le Roy
tiendra, les siens captif ostage ; Comme qui diroit, I’ay fait
vn prisonnier, mais il m’ameine. De maniere que par
ces paroles, il entend que les Bourgeois sont captifs
en se soûmettant à la garde du Roy ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Nervèze, Suzanne de [signé]. LE RIEVR DE LA COVR AVX BOVFONS, Satiriques,... (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Signature en page 4. Autre signature "D'Aubray", au colophon.. Référence RIM : M0_3549 ; cote locale : C_9_85. le 2013-12-09 13:33:12.

à gages,
& Compteurs de nouuelles,

A PARIS,
Chez IEAN BRVNET, ruë neuve sainct Louys,
au Canon Royal, proche le Palais.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. A
MADAME
MADAME
DE
b/>
LYONNE. MADAME, La tristeste & le chagrin inseparables de la mauuaise
fortune, semblent si fort vnis à ma personne qu’il sufit de
de se souuenir de mon nom pour prendre vne memoire locale
de tous les maux imaginables, mais comme toute ma vie est
vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Nervèze, Suzanne de [signé]. LE RIEVR DE LA COVR AVX BOVFONS, Satiriques,... (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Signature en page 4. Autre signature "D'Aubray", au colophon.. Référence RIM : M0_3549 ; cote locale : C_9_85. le 2013-12-09 13:33:12.

inseparables de la mauuaise
fortune, semblent si fort vnis à ma personne qu’il sufit de
de se souuenir de mon nom pour prendre vne memoire locale
de tous les maux imaginables, mais comme toute ma vie est
vne continuelle guerre, & que par les conseils de la prudence
/> humaine sans lesion de la foy, ie cherche souuent le
remede de mes douleurs en cachant leur violence, ie me suis
auisée de donner au public sous la faueur de vostre authorité vn Rieur, qui sera le truchement de mon humeur solitaire,
& s’il plaist à vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Nervèze, Suzanne de [signé]. LE RIEVR DE LA COVR AVX BOVFONS, Satiriques,... (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Signature en page 4. Autre signature "D'Aubray", au colophon.. Référence RIM : M0_3549 ; cote locale : C_9_85. le 2013-12-09 13:33:12.

au contraire est la marque de vostre bestise si vous
auiez plus de lumiere vous feriez de meilleure grace les
actions qui vous donnent tant de censeurs, & comme
vous nespargnez non plus la vertu que le vice, &
qu’indifferemment vous donnez sur le releué & le rauale
sans pouuoir soustenir vostre pensée que par obstinaiton
enragée, vous serez tres iustement le but & la
risée des sages, qui par vn certain droit de préeminence
vous rangeront dans le pitoyable rang de la grenouïlle
Desope, petite beste qui mescognoist

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. ADVIS D’VN BOVRGEOIS de Paris,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_502 ; cote locale : B_17_5. le 2014-11-29 11:30:26.

ce soit, & par
des voyes estranges & funestes. Quelque amnistie qu’il fasse
publier, il se moque de tout, il n’a point de parole, il ne fait
& n’agist que pour son vtile, & se moque de l’honneste. Il
tient cette maxime bien haute, que les Rois n’ont point d’obligation
à la parole qu’ils donnent à leurs Sujets : En fin s’il
demeure tout est perdu, c’est vn Italien, c’est à dire, vn vindicatif ;
il est de basse extraction & Italien, c’est à dire, vn
cruel vindicatif. Point de pardon auec les lasches, ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. LES TRAHISONS DESCOVVERTES DE MAZARIN DANS... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi B_12_51. Référence RIM : M0_3793 ; cote locale : B_13_28. le 2014-03-01 10:35:30.

replicquer pour ne pas paroistre ridicule, estant contraint de dire
auec eux qu’à bien considerer, il estoit vray que la Reyne seule,
estoit la cause de tous nos malheurs: mais ce qui m’acheua de
persuader que tant qu’elle subsistetoit, nous n’aurions iamais
de bon temps, ny le Roy de seureté dans son Royaume, puis
qu’on n’en trouuoit plus dans ses paroles les plus sacrées, fut les
suiuantes remarques qu’ils firent sur diuerses lettres du Roy toûchant
celle du 22. Feurier, que sa Majesté escrit de Saumur, au
Parlement de Paris,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. LVTETIÆ AD REGINAM suasoria &... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : latin. Voir aussi A_4_42. Référence RIM : M0_2336 ; cote locale : C_3_104. le 2014-06-23 06:55:00.

conuertemur,
innoua dies nostros sicut à principio, sed proiiciens repulisti, tu irata es
contra nos sumus irati contra te vehementer, sis nobis in bonam Reginam sicut
fuimus tibi semper in bonam vrbem Parisiensem : nun quid satis super flumina
Parisiorũ sedimus, & illic fleuimus, reuertere, reuertere, pulchra Sunamitis,
intueamur vultum Regis, disperde omnes inimicos meos, fiat pax in
virtuté tua & abundantia in turribus meis. Anna Anna conuertere ad populum
tuum Parisiensem.

FINIS.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Caussin, Nicolas (R. P.). LETTRE DE CONSOLATION DV REVEREND PERE... (1649) chez Saradin (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 13 avril 1649 au colophon. . Référence RIM : Mx ; cote locale : A_5_39. le 2014-05-24 10:00:23.
son dessein estoit de viure auec vne compagnie de vierges & de
veufues, qui seroient dans le monde, sans tenir rien de luy & que
là elle offriroit à Dieu le sacrifice de son obeïssance.  

=> Afficher la page


Occurrence 40. Caussin, Nicolas (R. P.). LETTRE DE CONSOLATION DV REVEREND PERE... (1649) chez Saradin (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 13 avril 1649 au colophon. . Référence RIM : Mx ; cote locale : A_5_39. le 2014-05-24 10:00:23.

ce qu’il a donné, & fait remonter
tant de belles vertus à leur source? Vous vous plaignez de
ce qu’elle estoit parfaite; mais vous auriez bien plus de sujet de
vous plaindre, si elle estoit morte imparfaite: elle vous osteroit les
esperances de sa beatitude, &; vous augmenteroit les regrets de sa
mort: vous douteriez de son bon-heur, sans douter de son deceds, &
vous seriez affligée de la perte du corps, sans asseurance du bien de
l’ame. Mais cette genereuse fille ayant marqué la route du Ciel par
les pas de ses vertus, vous

=> Afficher la page


Occurrence 41. Caussin, Nicolas (R. P.). LETTRE DE CONSOLATION DV REVEREND PERE... (1649) chez Saradin (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 13 avril 1649 au colophon. . Référence RIM : Mx ; cote locale : A_5_39. le 2014-05-24 10:00:23.

c’estoit vn merueilleux support à vostre famille
affligée, tant elle auoit de sens & de cœur pour la conduite d’vne
maison. Elle estoit fille & tenoit le rang d’vne vraye mere par sa
prudence & par ses soings, elle démelloit les affaires embrouillées,
elle donnoit de la certitude aux douteuses, & l’éclaircissement aux obscures; ses sollicitations estoient pressentes, & ses negociations
fort heureuses. Mais si l’iniquité des temps, & la malice des hommes
ne font point de fin aux procés, faut-il pour cela

=> Afficher la page


Occurrence 42. Caussin, Nicolas (R. P.). LETTRE DE CONSOLATION DV REVEREND PERE... (1649) chez Saradin (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 13 avril 1649 au colophon. . Référence RIM : Mx ; cote locale : A_5_39. le 2014-05-24 10:00:23.

des paroles, & des actions qui donnent du soulagement
à vostre cœur, & de l’edification au prochain. C’est ce
que ie desire pour vous, & i’espere que Dieu fera vos couronnes de
mes propres souhaits, & que vous aggrerez cette consolation de
ma plume, qui vous renouuelle les asseurances de la resolution que
i’ay faite d’estre à iamais,

MADAME, Vostre tres-humble & obeïssant
seruiteur en nostre Seigneur.
NICOLAS CAVSSIN. De Paris, ce 13. Avril 1649.

=> Afficher la page


Occurrence 43. Caussin, Nicolas (R. P.). LETTRE DE CONSOLATION DV REVEREND PERE... (1649) chez Saradin (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 13 avril 1649 au colophon. . Référence RIM : Mx ; cote locale : A_5_39. le 2014-05-24 10:00:23.

& des actions qui donnent du soulagement
à vostre cœur, & de l’edification au prochain. C’est ce
que ie desire pour vous, & i’espere que Dieu fera vos couronnes de
mes propres souhaits, & que vous aggrerez cette consolation de
ma plume, qui vous renouuelle les asseurances de la resolution que
i’ay faite d’estre à iamais,

MADAME, Vostre tres-humble & obeïssant
seruiteur en nostre Seigneur.
NICOLAS CAVSSIN. De Paris, ce 13. Avril 1649.

=> Afficher la page


Occurrence 44. Caussin, Nicolas (R. P.). LETTRE DE CONSOLATION DV REVEREND PERE... (1649) chez Saradin (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 13 avril 1649 au colophon. . Référence RIM : Mx ; cote locale : A_5_39. le 2014-05-24 10:00:23.

& des actions qui donnent du soulagement
à vostre cœur, & de l’edification au prochain. C’est ce
que ie desire pour vous, & i’espere que Dieu fera vos couronnes de
mes propres souhaits, & que vous aggrerez cette consolation de
ma plume, qui vous renouuelle les asseurances de la resolution que
i’ay faite d’estre à iamais,

MADAME, Vostre tres-humble & obeïssant
seruiteur en nostre Seigneur.
NICOLAS CAVSSIN. De Paris, ce 13. Avril 1649.

=> Afficher la page


Occurrence 45. Caussin, Nicolas (R. P.). LETTRE DE CONSOLATION DV REVEREND PERE... (1649) chez Saradin (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signée et datée du 13 avril 1649 au colophon. . Référence RIM : Mx ; cote locale : A_5_39. le 2014-05-24 10:00:23.

& des actions qui donnent du soulagement
à vostre cœur, & de l’edification au prochain. C’est ce
que ie desire pour vous, & i’espere que Dieu fera vos couronnes de
mes propres souhaits, & que vous aggrerez cette consolation de
ma plume, qui vous renouuelle les asseurances de la resolution que
i’ay faite d’estre à iamais,

MADAME, Vostre tres-humble & obeïssant
seruiteur en nostre Seigneur.
NICOLAS CAVSSIN. De Paris, ce 13. Avril 1649.

=> Afficher la page


Occurrence 46. D. B. [signé] = Cyrano de... . REMONSTRANCE DE LA NOBLESSE A LA REYNE... (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 2, p. [9]-15, et partie 3, p.[17]-24. Voir aussi A_8_24 (partie 1), C_9_46 (partie 2) et C_9_47 (partie 3).. Référence RIM : M0_3312 ; cote locale : A_8_25. le 2014-08-24 23:14:10.

de fondement & d’appuy à tout le reste. S’il est vray
ce qu’a dit vn des premiers Peres de l’Eglise, comme
cette qualité nous empesche d’en douter, qu’il n’est
pas iusques aux mousches & aux fourmis qui ne releuent
icy bas la gloire de Dieu; quelque mal-heureuse
que puisse estre nostre condition dans son origine,
elle ne laisse pas de nous consoler, quand
nous songeons qu’elle contribuë quelque chose à
vostre gloire, comme il n’est point d’herbe en effet
qui n’ait sa vertu, ny d’estoille quelque petite

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Mercier, V. [signé]. PANEGYRIQVE ROYAL DE LOVYS QVATORZE. Vnius... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission. Signé en page 4. Voir aussi C_6_47. Référence RIM : M0_2668 ; cote locale : A_6_54. le 2014-07-12 07:17:31.

cette pensée du Sainct Esprit m’apprend que veritablement
le pays est infortuné, qui à vn ieune Roy,
pour deux raisons, ou parce que le Prince est mal-auisé,
& à peu de naissance, ou parce qu’il est idolatre. En
effet tous les Empires où le Souuerain des Monarques
n’a pas commandé, ont esté de courte durée; leur âge
a fait assez connoistre qu’ils estoient seulement nez
pour mourir, & non pas pour dominer: Leur berceau
leur a seruy de cercueil, & la mort qui frappe inconsidérement
tous les hommes; semble

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Mercier, V. [signé]. PANEGYRIQVE ROYAL DE LOVYS QVATORZE. Vnius... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission. Signé en page 4. Voir aussi C_6_47. Référence RIM : M0_2668 ; cote locale : A_6_54. le 2014-07-12 07:17:31.

courage
vous deuoit rendre le vainqueur des Nations, le Triomphateur
de la terre, & le Souuerain de l’Vniuers. Que
vous estiez destiné pour estre la terreur de vos voisins,
& les delices de vostre Peuple. Que le Soleil ne deuoit
auoir pour vous que des lumieres; la terre des roses, le
Ciel des benedictions. Que tous vos combats deuoient
estre des victoires; Vos victoires des triomphes; Vos
triomphes des conquestes; Et vos conquestes des Empires.
Si donc, GRAND PRINCE, dés le commencement
de vostre naissance, & dans vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. LE DVEL DE MONSIEVR LE DVC DE BEAVFORT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_14_16. Référence RIM : M0_1176 ; cote locale : B_9_21. le 2015-06-28 07:23:48.

Mr le Duc de Beaufort n’abuse pas de son authorité,
comme le Coadiuteur de sa Prelature ; l’vn est
reglé dans ses desirs, c’est pourquoy il reüssit dans toutes ses entreprises ; & l’autre qui a vn esprit ambitieux,
ne sçauroit se contenter de sa fortune :
eo maiora cupit, quo maiora venerunt : C’est pourquoy
elle ne voit iamais cette fin heureuse, ny vn succez fauorable.   Quand le Coadiuteur se declara contre le Mazarin,
lors qu’il eust enleué le Roy la veille des
Roys de 1649. & qui leua vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice