[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(3710 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "e" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 601. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT. Portant... (1649) chez Targa (veuve de François) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 27 mars 1649.. Référence RIM : M0_260 ; cote locale : E_1_15. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-01 15:01:55.

Sieurs
Generaux, que ledit Cardinal Mazarin satisfera
audit Arrest du huictiesme Ianuier dernier sur les
peines y portées sans retardation Et sera le present
Arrest enuoyé aux Sieurs Deputez de ladite
Cour pour tenir la main à l’execution d’iceluy,
& y auoir tel esgard que de raison Fait en Parlement
ce vingt-septiesme iour de Mars mil six
cens quarante-neuf.  

Signé, DV TILLET. Collationné à l’Original, par moy Conseiller
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 602. Du Tillet [signé],... . ARRESTS DV CONSEIL D’ESTAT DV ROY, portant... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 22 pages. Langue : français. Du 26 juillet 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_360 ; cote locale : A_1_96. le 2012-04-07 16:42:12.

ladite presente année sur les deniers,
tant des Receptes Generales des Finances, que
du Taillon desdites Generalitez, sans qu’ils puissent
estre diuertis ny employez à aucun autre effet; & au
cas qu’ils ne se trouuent suffisans pour lesdits deux
quartiers, sadite Maisté pouruoira d’vn autre fonds
pour ce qui s’en defaudra: Et sera tenu ledit Belin,
faire les submissions à l’Hostel de Ville, pour l’execution
de ce que dessus en la forme ordinaire & accoustumée.
FAIT au Conseil d’Estat du Roy, tenu à
Compiegne, le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 603. Duval, Jean [?]. LA QVATRIESME PARTIE DV PARLEMENT BVRLESQVE... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 6 pages. Langue : français. Partie 4. Voir aussi C_12_38, B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2) et B_15_38 (partie 3). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_39. Texte édité par Site Admin le 2012-12-24 14:31:29.


Bref, sois miserable tousiours ?
Sans qu’aucun te preste secours ?
Et, quand au sommet de misere
T’aura mis diuine colere,
Personne de toy n’ayt pitié,
Au contraire l’inimitié
Qu’on aura contre ta personne,
Face que le monde bourdonne,
Que par là tu n’as satisfait
A ton detestable forfait,
A ton outrageuse malice
D’auoir medit de la Iustice.
(Pour complaire à des Renegats)
Du plus auguste des Senats.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 604. Duval, Jean [?]. LA QVATRIESME PARTIE DV PARLEMENT BVRLESQVE... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 6 pages. Langue : français. Partie 4. Voir aussi C_12_38, B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2) et B_15_38 (partie 3). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_39. Texte édité par Site Admin le 2012-12-24 14:31:29.


Bref, sois miserable tousiours ?
Sans qu’aucun te preste secours ?
Et, quand au sommet de misere
T’aura mis diuine colere,
Personne de toy n’ayt pitié,
Au contraire l’inimitié
Qu’on aura contre ta personne,
Face que le monde bourdonne,
Que par là tu n’as satisfait
A ton detestable forfait,
A ton outrageuse malice
D’auoir medit de la Iustice.
(Pour complaire à des Renegats)
Du plus auguste des Senats.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 605. Duval, Jean [?]. LA QVATRIESME PARTIE DV PARLEMENT BVRLESQVE... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 6 pages. Langue : français. Partie 4. Voir aussi C_12_38, B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2) et B_15_38 (partie 3). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_39. Texte édité par Site Admin le 2012-12-24 14:31:29.


Bref, sois miserable tousiours ?
Sans qu’aucun te preste secours ?
Et, quand au sommet de misere
T’aura mis diuine colere,
Personne de toy n’ayt pitié,
Au contraire l’inimitié
Qu’on aura contre ta personne,
Face que le monde bourdonne,
Que par là tu n’as satisfait
A ton detestable forfait,
A ton outrageuse malice
D’auoir medit de la Iustice.
(Pour complaire à des Renegats)
Du plus auguste des Senats.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 606. Duval, Jean [?]. LA TROISIESME PARTIE DV PARLEMENT BVRLESQVE.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Voir aussi C_12_38, B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2) et B_15_39 (partie 4). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_38. le 2012-12-24 14:35:03.

t’a fait auoir l’insolence ?
De menacer de la potence
Celuy, dont les plus beaux esprits
Admirent les gentils escrits.
Tu t’es donné beaucoup de peine,
Et mis ta ceruelle à la gesne,
Pour rimailler si sottement,
Et medire si lourdement,
Par impertinences si fades,
Du plus illustre des malades :
Quoy ! luy reprocher qu’il est gueux !
Crochu contrefaict, monstrueux,
Qu’il est vne viuante vlcere,
Et son corps remply de misere :
Penses-tu par là faire tort
A ce langoureux ?

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 607. Duval, Jean [?]. LA TROISIESME PARTIE DV PARLEMENT BVRLESQVE.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Voir aussi C_12_38, B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2) et B_15_39 (partie 4). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_38. le 2012-12-24 14:35:03.

   
Encor maudir reformateur !
Malautru versificateur !
Qui merites que l’on t’assomme,
Pourquoy t’addressera cet homme ?
Est tu certain qu’il a produit
La piece qui fait tant de bruit :
Aprens ! hibou, qui cherche noise,
Que c’est vn Bourgeois de Ponthoise,
Qui ne fait, pardieu, pas grand cas
De ton pitoyable fatras.    
Quoy broüiller vne Imprimerie
D’vne si vilaine asnerie :
Ne sçauoir faire vn meschant Vers :
Mettre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 608. Duval, Jean [?]. LA TROISIESME PARTIE DV PARLEMENT BVRLESQVE.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 3. Voir aussi C_12_38, B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2) et B_15_39 (partie 4). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_38. le 2012-12-24 14:35:03.

leur recite
Les jeux que i’ay mis dans ma suitte,
Mais FIEVBET, qui l’interrompt,
Luy dit, vous oubliés le plomb,
Et puis i’ay dedans ma valize
Dequoy chasser faineantize,
I’ay triquetracs ; cartes & dez,
Qui ne sont nullement pipez,l>

Et tels qu’on s’en sert chez SERCOTE
Chez qui tous les iours ie tripotte,
Ainsi pour tristesse amortir,
Nous pourrons tous nous diuertir :
Les vns jouront à toutes tables,
C’est vn jeu des plus delectables :
Autres jouront au triquetrac,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 609. Duval, Jean [?]. LE PARLEMENT BVRLESQVE DE PONTHOISE,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_12_38, B_15_36 (partie 2), B_15_38 (partie 3) et B_15_39 (partie 4). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_34. le 2012-12-24 14:37:24.

naguere.    
Le Roy donc leur fit son discours
Et ne par la point à des sourds :
Il leur dit… Messieurs la grand’barbe
Qui ne veut point que l’on l’esbarbe,
Auec peu de proxilité
Vous apprendra ma volonté.
Alors cét appliquer de cire
Qui veut vostre Ville proscrire,
Apres auoir toussé, craché,
Esternué, peté, mouché,
Et fait au Roy la reuerence
Ce crotesque discours commence.    
Messieurs… il fit vn alte-là
Prit sa barbe, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 610. Duval, Jean [?]. LE PARLEMENT BVRLESQVE DE PONTHOISE,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2), B_15_38 (partie 3) et B_15_39 (partie 4). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : C_12_38. le 2012-12-24 14:39:39.

Habitant de Paris,
Moy Bourgeois du petit pourpris,
De la Ville Ponthoisienne,
I’addresse cette Lettre mienne ;
Et n’esperez plus hardiment
De ma part aucun compliment,
Car vostre estat le mien n’esgalle,
Depuis trois iours qu’en capitalle,
Par grand honneur sa Majesté
A fait estre nostre Cité,
Ainsi cette preeminence
Veut que ie tienne ma prestance.    
Sçachez donc que le Parlement
D’estre à Ponthoise a fait serment :
Parlement, ou bien la figure
Des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 611. E. P.. HARANGVE FAITE A LA REINE, A AMIENS. (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1563 ; cote locale : A_4_21. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-10-28 02:15:54.

de toute la terre, & la seule terre où
Dieu a espandu sa grace, & le plus precieux tresor
de ses benedictions, qui ne luy manqueront iamais
non plus que sa Diuinité & qu’à leur
essence mesme ne se separe point d’eux, pourueu
qu’ils soient Rois tels qu’il faut, comme vous estes
mon Roy, nous le voyons à vostre sacrée personne,
Grand LOVIS, vostre pauure peuple est presque
abismé soubs le faix d’vne tyrannie nom pareille, ne
respirent plus que sa miserable fin. Grand Roy
rejetton de sainct Louis, faite nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 612. E. P.. HARANGVE FAITE A LA REINE, A AMIENS. (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1563 ; cote locale : A_4_21. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-10-28 02:15:54.

deperis de iour
en iour, amenez auec vous ce rejetton de ce grand
Roy sainct Louis vostre cher fils & Roy, venez le
faire asseoir en son lict de Iustice; Par ce moyen,
vous metterez vostre Royaume & vostre Estat en
repos; Il n’y aura grands ny petits qu’ils ne se jettẽt
à vos pieds, & ne vous sacrifiẽt leurs biens & leurs
vies, S’il y a quelques seditieux, vos deux Majestés
les feront éuanoüir en mesme temps, comme la
fumée se dissipe dans l’air.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 613. Favre (R. P.). HARANGVE FVNEBRE, PRONONCEE AVX OBSEQVES DE... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 42 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_5_44. Référence RIM : M0_1606 ; cote locale : A_4_32. le 2012-10-29 14:15:42.

comme s’il estoit à leur ame, ce que leur
ame est à leur corps : & entre les Politiques & les mondains,
ce sont ceux que l’on appelle les honnestes
gens, qui en toutes leurs actions ne regardent que la
gloire ; & qui ne se remuënt que par deux ressorts,
b/>
par l’honneur, & par la probité. C’est Messieurs, ce
que vous me permettrez auiourd’huy d’appeller la
vie de gloire.   La nature & la grace en auoient jetté les fondements
dans le DVC DE COLIGNY, il les a cultiuez
auec tout le soing possible,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 614. Favre (R. P.). HARANGVE FVNEBRE, PRONONCEE AVX OBSEQVES DE... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 42 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_5_44. Référence RIM : M0_1606 ; cote locale : A_4_32. le 2012-10-29 14:15:42.

il n’en
creut deuoir acquerir la possession qu’au prix de son
amour & de son industrie, & qu’il voulut à l’imitation
d’Alexandre, mesler quelque image des fatigues
de la guerre aux douceurs de son mariage : tant y a
qu’il fit vne alliance qui portant l’honneur & la vertu
dans sa Famille, la remplit de toute sorte de benedictions. Dittes-moy Messieurs, s’il vous plaist, s’il estoit
iudicieux dans le choix de ses amis ; ou s’il estoit heureux
à les rencontrer ; ie n’en sçaurois prendre de
plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 615. Favre (R. P.). HARANGVE FVNEBRE, PRONONCEE AVX OBSEQVES DE... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 42 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_5_44. Référence RIM : M0_1606 ; cote locale : A_4_32. le 2012-10-29 14:15:42.

attaché au monde par tous les liens les
plus forts que l’on se puisse imaginer ; qui auoit l’ame
toute pleine des pretentions d’vne tres-grande fortune,
qui se voyoit à la veille d’estre esleué au plus haut point
d’honneur, où puissent aspirer les plus grands hommes
dans vn Estat ; entend la nouuelle de sa mort auec vn
visage serain & constant, brize tous ses liens, romp
toutes ses chaisnes, & abandonne toutes ses esperances
en vn moment. Certes ce changement est vn coup de
la grace toute-puissante de nostre Dieu,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 616. Favre (R. P.). HARANGVE FVNEBRE, PRONONCEE AVX OBSEQVES DE... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 42 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_5_44. Référence RIM : M0_1606 ; cote locale : A_4_32. le 2012-10-29 14:15:42.

grands Capitaines l’on void des ennemis vaincus,
des lances brizées, le corps chargé de blessûres, la terre
baignée de sang, des trophées d’armes de tous costez,
& c’est ce que les guerriers appellent mourir, dans le
lict d’honneur. A la mort des Chrestiens, lon void les
biens mesprisez, les honneurs foulez aux pieds, les voluptez terrassées, les vices abbatus, les passions vaincuës,
les vertus victorieuses, les graces triomphantes,
toutes prestes à receuoir la couronne de gloire ; & c’est
ce qu’on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 617. Fonteneil, Jacques [?]. HARANGVE ET REMERCIEMENT fait au Roy par les... (1650) chez Mongiron Millanges (J.) à Bordeaux , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : D_2_45. le 2012-10-27 10:52:30.

à meilleur tiltre qu’au Iupiter des fables, le
tres-bon aussi bien que tres-grand ; nos reconnoissances sont trop peu pour vn
foibles pour vn bien si Auguste, nos encens font trop peu pour vn
si haut ouurage ; nos cœurs sont trop chetifs pour vn Prince si digne ;
si bien que n’ayant pas de quoy nous aquitter, cherchons par
nos vœux dans le Ciella recompense de l’image de Dieu.

FIN.

Sur l’Imprimé, A BOVRDEAVX,
Par I. MONGIRON. MILLANGES, Imprimeur ordinaire du Roy.
1650.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 618. Fonteneil, Jacques [?]. HARANGVE ET REMERCIEMENT fait au Roy par les... (1650) chez Mongiron Millanges (J.) à Bordeaux , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : D_2_45. le 2012-10-27 10:52:30.

à meilleur tiltre qu’au Iupiter des fables, le
tres-bon aussi bien que tres-grand ; nos reconnoissances sont trop peu pour vn
foibles pour vn bien si Auguste, nos encens font trop peu pour vn
si haut ouurage ; nos cœurs sont trop chetifs pour vn Prince si digne ;
si bien que n’ayant pas de quoy nous aquitter, cherchons par
nos vœux dans le Ciella recompense de l’image de Dieu.

FIN.

Sur l’Imprimé, A BOVRDEAVX,
Par I. MONGIRON. MILLANGES, Imprimeur ordinaire du Roy.
1650.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 619. Fonteneil, Jacques [?]. HARANGVE ET REMERCIEMENT fait au Roy par les... (1650) chez Mongiron Millanges (J.) à Bordeaux , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : D_2_45. le 2012-10-27 10:52:30.

à meilleur tiltre qu’au Iupiter des fables, le
tres-bon aussi bien que tres-grand ; nos reconnoissances sont trop peu pour vn
foibles pour vn bien si Auguste, nos encens font trop peu pour vn
si haut ouurage ; nos cœurs sont trop chetifs pour vn Prince si digne ;
si bien que n’ayant pas de quoy nous aquitter, cherchons par
nos vœux dans le Ciella recompense de l’image de Dieu.

FIN.

Sur l’Imprimé, A BOVRDEAVX,
Par I. MONGIRON. MILLANGES, Imprimeur ordinaire du Roy.
1650.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 620. Fonteneil, Jacques [?]. HARANGVE ET REMERCIEMENT fait au Roy par les... (1650) chez Mongiron Millanges (J.) à Bordeaux , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : D_2_45. le 2012-10-27 10:52:30.

à meilleur tiltre qu’au Iupiter des fables, le
tres-bon aussi bien que tres-grand ; nos reconnoissances sont trop peu pour vn
foibles pour vn bien si Auguste, nos encens font trop peu pour vn
si haut ouurage ; nos cœurs sont trop chetifs pour vn Prince si digne ;
si bien que n’ayant pas de quoy nous aquitter, cherchons par
nos vœux dans le Ciella recompense de l’image de Dieu.

FIN.

Sur l’Imprimé, A BOVRDEAVX,
Par I. MONGIRON. MILLANGES, Imprimeur ordinaire du Roy.
1650.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 621. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

saisie de mal le 19. Feurier,
& par des cris espouuantables, rendoit bien tesmoignage
que son corps souffroit grands douleurs. Elle fut dans
ce tourment iusqu’au 23. Feurier à midy : & auec l’ayde de
Seruais Cardon, Chirurgien, qui luy fit incision, elle se
desliura d’vn enfant. Que dis-je d’vn enfant ? ce fust plutost
d’vn Monstre espouuantable, n’ayant rien d’humain
que la face qui est assez passablement belle, horsmis qu’il
à la bouche extremement grande ; les oreilles comme
celles d’vn chat

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 622. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 623. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 624. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 625. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 626. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 627. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 628. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 629. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 630. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 631. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 632. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 633. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 634. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 635. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 636. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 637. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 638. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 639. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 640. G. D. B. [signé]. LA NAISSANCE D’VN MONSTRE ESPOVVENTABLE.... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. La page de titre est en page 2. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2524 ; cote locale : C_6_33. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-16 14:38:16.

ce
prodige n’a pas pris naissance sans quelque permission diuine
& pour nous aduertir de quelque sinistre accident.
Dieu vueille destourner ces fleaux de dessus nos testes,
& des habitans du Royaume de France. Mon cher Cousin,
c’est tout ce que i’auois à vous escrite, pour le present
Dans vne autre saison nous aurons peut estre quelque
chose plus serieux ou iouial. De Calais ce 27. Feurier
1649.   Vostre tres-humble & affectionné
Cousin & amy, G. D. B.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 641. Gramont, Antoine III de [?]. LA DEFAITE D’VNE PARTIE DV CONVOY DES... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège, lieu et date au colophon (du 16 février 1649).. Référence RIM : M0_963 ; cote locale : A_1_13. le 2012-11-17 01:07:30.

pas capable de le forcer. Ce Mareschal eut en ce mesme
temps la connoissance par la poussiére, & tost apres par la veuë
des escadrons, que les troupes du convoy marchoyent venans de
devers Chilli, sur le chemin du Long-boyau. Ce qu’ayant apperceu,
il envoya commander audit sieur de Castelnau de se joindre
à lui, sans s’amuser à l’ataque de Villejuifve, & en mesme
temps au sieur de Montmége, Mareschal de camp qui commandoit
la seconde ligne, d’observer ce qui sortiroit de Villejuifve,
& de s’y oposer, afin de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 642. Guyet [signé]. ARREST DE la Cour de Parlement, les Chambres... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 23 septembre 1648. Avec privilège.. Référence RIM : M0_207 ; cote locale : A_1_31. le 2012-03-26 08:04:29.

fait tres-expresses inhibitions & défenses,
& à toutes persõnes de l’empescher,
à peine d’en respondre en leurs noms.
Et sera le present Arrest à la diligence
du Procureur General, enuoyé par
toutes les Villes & lieux où besoin sera.
Enjoint à tous Officiers du Roy de
tenir la main à l’execution d’iceluy.
Faict en Parlement le vingt-troisiéme
Septembre 1648. Signé, GVYET.   Collationné à l’Original par moy Conseiller,
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 643. Guyet [signé]. ARREST DE la Cour de Parlement, les Chambres... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 23 septembre 1648. Avec privilège.. Référence RIM : M0_207 ; cote locale : A_1_31. le 2012-03-26 08:04:29.

fait tres-expresses inhibitions & défenses,
& à toutes persõnes de l’empescher,
à peine d’en respondre en leurs noms.
Et sera le present Arrest à la diligence
du Procureur General, enuoyé par
toutes les Villes & lieux où besoin sera.
Enjoint à tous Officiers du Roy de
tenir la main à l’execution d’iceluy.
Faict en Parlement le vingt-troisiéme
Septembre 1648. Signé, GVYET.   Collationné à l’Original par moy Conseiller,
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 644. Guyet [signé]. ARREST DE la Cour de Parlement, les Chambres... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 23 septembre 1648. Avec privilège.. Référence RIM : M0_207 ; cote locale : A_1_31. le 2012-03-26 08:04:29.

fait tres-expresses inhibitions & défenses,
& à toutes persõnes de l’empescher,
à peine d’en respondre en leurs noms.
Et sera le present Arrest à la diligence
du Procureur General, enuoyé par
toutes les Villes & lieux où besoin sera.
Enjoint à tous Officiers du Roy de
tenir la main à l’execution d’iceluy.
Faict en Parlement le vingt-troisiéme
Septembre 1648. Signé, GVYET.   Collationné à l’Original par moy Conseiller,
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 645. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

exercent, si le gouuernement d’vn
ambitieux & trop violent Ministre, n’auoit
esté indigne d’eux. Mais il est temps,
SIRE, de rejetter d’vn regne si innocent,
ces marques funestes & ces images
sanglantes qui s’offrent à nostre souuenir,
quand nous voyons des gens qui se
portent courageusement à deffendre vostre
Estat ; de dire celuy-là a esté banny,
& celuy-cy empoisonné. L’exil & les
supplices ne sçauroient plus ternir le vif
esclat de leur Pourpre. Et si c’est vn office
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 646. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23.

passion
extréme que nous auons pour vostre seruice.   MONSEIGNEVR, ceste qualité Eminente
de Cardinal, & Prince de l’Eglise, est d’vne
si haûte estime, & consideration parmy les Chrestiens
Catholiques, que nul ne se doit deffendre de lhonorer s’il ne veut encourir l’indignation
du Tout-Puissant ; Ce sont les Cardinaux qui
créent les Papes, & ce Pere Vniuersel des Fidelles
a qui les Roys deferent & rendent des homages
de submission & de dependance, est le
Lieutenant & Vicaire de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 647. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 648. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 649. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 650. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 651. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 652. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 653. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 654. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 655. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 656. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 657. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 658. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 659. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 660. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 661. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 662. L. G. [signé]. CONGRATVLATION TRES-HVMBLE A MONSEIGNEVR... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_755 ; cote locale : B_10_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 15:36:23. me persuade que vostre Eminence
trauaillera pour le salut public, vous serez
nostre Prince & Protecteur de Paix, le mediateur entre le Roy & ses Sujets, & d’vn employ si venerable,
suiuy d’vn succez aduantageux, vous
arriuerez au comble de ces contentements esleuez
& durables, que ie vous souhaitte auec humilité
& respect en qualité,  

MONSEIGNEVR, De vostre Eminence, Le tres-humble & tres-obeïssant
Seruiteur, L. G.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 663. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

d’Escosse, aux trois Cramailleres.

M. DC. XLIX. Auec Permission. EXTRAICT D’VNE
Lettre enuoyée de Ruel, en
datte du Vendredy 19. de ce
mois de Mars. Contenant le
veritable estat où sont à present
les affaires: Et refutant les faux
bruits que l’on a fait courir touchant
la Paix. MONSIEVR, L’incertitude où tout
le monde se trouue en
ces quartiers, touchant la
verité de l’estat present
des affaires, me persuadant qu’en estant
esloigné

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 664. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

dont la fausseté est
d’autant plus prejudiciable, qu’elle regarde
vne matiere importante, & que faisant
impression sur les esprits, elle les
peut porter à des desordres tres-grands,
suiuant la disposition qu’elle rencontre
en eux. Depuis la fin de la Conference
de Ruel, dont ie vous ay mandé le succez
& les particularitez, chacun a parlé
de la Paix, mais diuersement & faussement
pour la pluspart; les vns s’en sont
formez vne toute chymerique, & dont
le bruit seul estoit capable d’esmouuoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 665. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

particularitez, chacun a parlé
de la Paix, mais diuersement & faussement
pour la pluspart; les vns s’en sont
formez vne toute chymerique, & dont
le bruit seul estoit capable d’esmouuoir
sedition contre ceux dont les soins assidus
s’employent à nous la moyenner,
puis qu’ils en font les Articles autant indignes
du Parlement, que desauantageux
pour Paris, & pour toute la France: les
autres passant à l’extremité contraire,
nous en figurent vne dont les Articles
ne chassent seulement pas le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 666. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

par le depart continuel de
bled, bois, vins, & autres munitions de
Sainct Germain pour Paris. Voila ce que
le temps & la verité me permettent de
vous mander, quand l’effet respondra à
mes desirs, & aux vœux de tous les vrais
François, je vous annonceray la paix, &
vous asseureray, comme je fais à present,
d’auec quelle passion je souhaite meriter
la qualité de,   A Ruel ce 19. Mars 1649. Vostre tres-humble seruiteur,
DE LA CANAYE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 667. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

par le depart continuel de
bled, bois, vins, & autres munitions de
Sainct Germain pour Paris. Voila ce que
le temps & la verité me permettent de
vous mander, quand l’effet respondra à
mes desirs, & aux vœux de tous les vrais
François, je vous annonceray la paix, &
vous asseureray, comme je fais à present,
d’auec quelle passion je souhaite meriter
la qualité de,   A Ruel ce 19. Mars 1649. Vostre tres-humble seruiteur,
DE LA CANAYE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 668. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

par le depart continuel de
bled, bois, vins, & autres munitions de
Sainct Germain pour Paris. Voila ce que
le temps & la verité me permettent de
vous mander, quand l’effet respondra à
mes desirs, & aux vœux de tous les vrais
François, je vous annonceray la paix, &
vous asseureray, comme je fais à present,
d’auec quelle passion je souhaite meriter
la qualité de,   A Ruel ce 19. Mars 1649. Vostre tres-humble seruiteur,
DE LA CANAYE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 669. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

par le depart continuel de
bled, bois, vins, & autres munitions de
Sainct Germain pour Paris. Voila ce que
le temps & la verité me permettent de
vous mander, quand l’effet respondra à
mes desirs, & aux vœux de tous les vrais
François, je vous annonceray la paix, &
vous asseureray, comme je fais à present,
d’auec quelle passion je souhaite meriter
la qualité de,   A Ruel ce 19. Mars 1649. Vostre tres-humble seruiteur,
DE LA CANAYE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 670. La Plante, E. de [signé]. LA NOVVELLE VERITABLE DV FRANÇOIS... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Signature au colophon. Voir aussi A_6_40. Référence RIM : M0_2554 ; cote locale : C_6_36. Texte édité par Site Admin le 2012-12-17 12:30:28.

extreme passion : La premiere
c’est celle qui commande, celle qui suit c’est la
commandée, & l’autre ce sera l’obeïssante ; à l’vne
il est besoin de considerer l’authorité & la iustice,
à l’autre la possibilité & la facilité, & a celle-cy
b/>
l’honneur qui s’ensuiura de l’obeïssance & la recompense
du seruice, celle-là s’adresse à vous, celle-cy
regarde nos Generaux, & la derniere nous
est doucement presente ; mais ie me trompe, cette
mesme cause renserre en soy toutes ces particularitez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 671. Labbé, Jacques [?]. ARRHES DE PAIX VNIVERSELLE; SVR LES... (1649) chez Pétrinal (Jean), Jacquart (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_384 ; cote locale : A_2_6. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 08:13:07.

veritable des Graces renduës
à Dieu hors la France, mesme à la
nouvelle de cét heureux & Royal Germe,
du plus juste Roy des Lys, Fils aisné
de l’Eglise. En quoy vostre Majesté,
(MADAME) aggréera les vrayes marques
du Vif ressentiment des Genereux
François par toutes les magnificences
qu’ils ont fait esclater dans Rome Souveraine
de toute la Chrestienté, pour s’éjouyr
à l’orient de leur petit, mais desja Triomphant
Dominateur: receuil qui sera bien
receu de tous, sur tout s’ils apprenent que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 672. Laubespine,? de [signé]. LA LETTRE DE MONSIEVR DE CHASTEAV Neuf,... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Poitiers. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2013 ; cote locale : B_11_26. Texte édité par Site Admin le 2012-12-08 07:33:04.

tres-formidable qui donne
de la crainte, & de la terreur, & qui a vne
face terrible, vous l’apriuoiserez ou pour mieux
mieux dire vous l’accablez soubs la pesanteur de
sa faux: c’est ce qui fait esperer vn tres heureux
succes, & ayant vne si bonne cause fortifiée
par vn si bon Advocat, le gain est indubitable:
vostre eloquence Monseigneur ce sont les
ruedes atteintes que vous liurez aux ennemis; &
dans ce noble employ vous vous rendez infatigable,
aussi Dieu vous anime & fortifie vos
armes qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 673. Laubespine,? de [signé]. LA LETTRE DE MONSIEVR DE CHASTEAV Neuf,... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Poitiers. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2013 ; cote locale : B_11_26. Texte édité par Site Admin le 2012-12-08 07:33:04.

la defence des peuples oprimés
par vn impitoyable tyran, & partant l’euenement
en sera fauorable à sa plus grande
gloire, & au contentement de la France qui
sans cesse vous comble de mille benedictions
auec des prieres tres-feruentes pour vostre prosperité.<lb/> En fin Monseigneur vous estes l’appuy
de la couronne l’honneur, & le protecteur de la
patrie qu’estant soubs le pesant faix des affaires
Françoises qui est le cabinet où maintenant vous
tirez vos saintes & studieuses occupations
qui vous donneront vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 674. Le Maçon [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Du 8.... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 janvier 1592 [sic], avec privilège. Voir aussi E_1_92. Référence RIM : M0_203 ; cote locale : A_1_86. le 2012-03-31 16:49:50.

payeront que les deux tiers du contenu esdits Baux; lesdites
diminutions à commencer du terme escheu à la Sainct Remy
dernier: si mieux n’aiment les Proprietaires des Maisons
consentir la resolution desdits Baux; ce qu’ils seront tenus
d’opter dans huictaine apres la signification du present Arrest
à eux faite. FAICT en Parlement le huictiéme Ianuier mil
cinq cens quatre vingts douze. Signé, LE MAÇON.   Collationné à l’original par moy Conseiller Secretaire
du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 675. Lorraine, Charles de [signé]. DERNIERE LETTRE DE MONSIEVR LE DVC DE... (1652) chez Perier (Antoine) à Paris , 6 pages. Langue : français. Signature, date et lieu au colophon. Voir aussi B_8_58. Référence RIM : M0_1022 ; cote locale : B_8_49. le 2012-09-23 17:15:44.

vous en donne des preuues par mon procedé en l’occasion
presente. Le Sr N. Colonel en mon armée, & Porteur de
celle-cy, vous dira plus precisemẽt les sentimẽts dãs lesquels
ie suis, & vous pouuez luy donner toute creance, estant vn
gentil-homme d’honneur, capable de toutes ces choses,
& auquel ie me confie plus qu’à personne du Monde. Ie
luy ay donné ordre & plein pouuoir d’agir en mon nom
en tout ce que vous iugerez qu’il sera necessaire. Cependant ie feray auancer mes Troupes à grandes
iournées, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 676. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, CONTENANT LA LEVÉE des... (1652) chez Estienne (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_916 ; cote locale : B_2_21. le 2012-07-19 09:26:37. le vingt-sixiéme
Septembre mil six cens cinquante-deux.
Signé, LOVIS, & plus
bas, DE GVENEGAVD, &
sellé.   Collationné à l’Original par moy Conseiller
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 677. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, PORTANT SVPRRESSION de... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_4. Référence RIM : M0_941 ; cote locale : E_1_109. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:45:45.

nous n’auons iamais pris aucune
resolution tant soit peu importante, & qui par
leur conduitte rendent vn tesmoignage bien authentique :
Combien ils ont tousiours approuué les
conseils, que nous a donnez nostre Cousin le Cardinal
Mazarin, comme ayant esté dirigez incessamment
au plus grand bien de cét Estat, & de nostre
seruice ? Cependant, lors que par vn traicté publicq,
l’Empereur a esté obligé separer les interests de
ceux de la Couronne d’Espagne, où ils sembloient
estre inseparablement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 678. Louis (XIV), De Guénégaud... . DISCOVRS, QVE LE ROY ET LA REYNE Regente,... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Du 17 août 1651, signé au colophon.. Référence RIM : M0_1142 ; cote locale : B_13_27. le 2012-10-08 06:42:11.

de conclure, ny reformer les abus qui se sont glissez dans
nostre Royaume, ainsi agité par tant de pernicieux desseins
& entreprises, si nous ne les preuenions & en arrestions le
cours, comme nous sommes resolus de faire, par les moyens
que Dieu nous a mis en main, dans l’asseurance que nous auons,
& que vous nous auez tousiours tesmoignée de vostre
fidelité & affection à maintenir nostre authorité, entretenir
nos Sujets dans l’obeyssance qu’ils nous doiuent, & que
nous nous asseurons que vous continuerez à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 679. Louis (XIV), De Guénégaud... . DISCOVRS, QVE LE ROY ET LA REYNE Regente,... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Du 17 août 1651, signé au colophon.. Référence RIM : M0_1142 ; cote locale : B_13_27. le 2012-10-08 06:42:11.

que nous auons,
& que vous nous auez tousiours tesmoignée de vostre
fidelité & affection à maintenir nostre authorité, entretenir
nos Sujets dans l’obeyssance qu’ils nous doiuent, & que
nous nous asseurons que vous continuerez à apporter tout
ce qui dépendra de vos soins, pour faire valoir nos bonnes
intentions, pour le bien & repos de nostre Royaume. FAIT
à Paris le dix-septiesme iour d’Aoust mil six cens cinquante-vn.   Signé LOVIS, Et plus bas, DE GVENEGAVD.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 680. Louis (XIV), De Guénégaud... . LA RESPONCE DV ROY, A Messieurs les Deputez... (1652 [?]) chez Hotot (Gilles) à Orléans , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Signatures au colophon, de "Melun, le 16 juin 1652". Indiquée par erreur comme [M0_3433] dans le catalogue de Tokyo.. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_59. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-26 14:35:03.

rendront aupres de
sa Majesté pour la seruir enuers tous & cõtre
tous, comme leur deuoir les y oblige. S’ils feront sortir du Royaume les Estrãgers
qu’ils y ont fait venir, & si l’on se
peut asseurer que celles d’Espagne & les
Lorraines veulent se retirer, sans que l’on
leur donne ce qu’ils pourroient demander
au preiudice du Roy & de l’Estat. Si les troupes qui sont sous leurs noms
qui font la guerre à sa Majesté en diuers
endroits du Royaume seront licentiées. Si celles des Espagnols qui

=> Afficher la page


Occurrence 681. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. PORTANT REVOCATION DES... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_939 ; cote locale : A_1_28. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 16:07:00.

Cependant comme cette conduite n’a seruy iusques icy qu’à rendre nos Ennemis plus intraictables,
& à augmenter l’auersion qu’ils ont pour la Paix, qu’ils
nous voyent souhaiter si fort, & en promouuoir la conclusion
auec tant d’ardeur, en attendant qu’il plaise à la
bonté Diuine leur toucher le cœur d’vn pareil desir, &
pendant que toutes nos Armées agissent, auec le succez
que chacun voit au dehors du Royaume, & que Nous y
faisons tant d’efforts pour donner à connoistre aux Ennemis
qu’ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 682. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, Portant restablissement... (1652) chez Cay (Denis de) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_15_48. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:30:29.

mil six cens cinquante-deux, & de nostre Regne le
dixiéme. Signées LOVIS, Et sur le reply, Par le
Roy, DE GVENEGAVD, & scellées sur double queuë
du grand Scel de cire jaune. Et au bas dudit reply
est escrit : Registrées au Greffe de la Chambre des Comptes,
ouy le Procureur general du Roy, pour estre executées selon
leur forme & teneur, les Semestres assemblez, le vingt-deuxiéme
iour d’Octobre mil six cens cinquante-deux. Signé, DENIS.   Extraict des Registres de la Chambre des Comptes.

=> Afficher la page


Occurrence 683. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT REGLEMENT SVR le... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 20 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi C_7_4. Référence RIM : M0_936 ; cote locale : A_1_33. le 2012-09-15 12:15:08.

droicts & impositions,
à peine de concussion.   III. Et afin aussi que nous puissions receuoir le iuste
prix de nos reuenus, Voulons qu’à l’aduenir nos
Fermes soient baillées en nostre Conseil au plus offrant
& dernier encherisseur, & procedé à l’adiudication
à la lumiere esteinte, apres publications sur
les lieux, encheres & remises, sans aucuns deniers
d’entrée ny d’auance; Et les Fermes du Barrage &
autres domaniales, faites par les Tresoriers generaux
de France en la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 684. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT REVOCATION de... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_937 ; cote locale : A_1_95. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 15:38:20.

contenu au Registre, Que le Roy & la Reyne
seront tres-humblement suppliés, remettre au Peuple
le quart de la Taille, Taillon & Subsistances pour
les annés six cens quarante-sept, quarante-huict, &
quarante-neuf, & de laisser fonds pour les gages des
Officiers. FAIT en Parlement le dix-huictiéme
Iuillet mil six cens quarante-huict.  

Signé, DV TILLET. Collationné aux Originaux par moy Conseiller
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 685. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_2_56. le 2012-07-18 09:47:20.

& obeïssances que nous pouuions desirer
d’eux, auec les asseurances de leur fidelité à nostre
seruice: DE l’Aduis de la Reyne Regente nostre
tres-honorée Dame & Mere, de nostre tres-cher &
tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, de nostre tres-cher
& tres-amé Cousin le Prince de Condé, & de
nostre certaine science, plaine puissance & authorité
Royale, NOVS AVONS dit & declaré, disons &
declarons par ces presentes signées de nostre main,
Voulons & nous plaist, Que tous les Arrests qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 686. Louis (XIV), De Guénégaud,... . EDICT DV ROY, PORTANT AMNISTIE GENERALE De... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1185 ; cote locale : B_2_19. le 2012-10-14 06:08:02.

& en outre fera remettre en nos mains
dans ledit temps les ordres necessaires, & qui dépendent
de luy, tant pour faire sortir de Stenay,
Bourg en Guyenne, & d’autres lieux, toutes les
Trouppes des Espagnols qui s’y trouueront, que
pour faire retirer des Costes de France les Vaisseaux,
Galleres & Barques qui sont dans la riuiere de Bourdeaux,
appaitenans au Roy Catholique ou à ses
Sujets. Que nostredit Oncle le Duc d’Orleans, &
nostredit Cousin le Prince de Condé feront marcher
droict à la Frontiere de Flandres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 687. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Signatures au colophon.. Référence RIM : M4_29 ; cote locale : B_20_9. le 2012-07-19 09:48:55.

ceux qui retomberont ausdits blasphémes, sera
fait registre particulier de ceux qui auront esté
pris & condamnez. Voulons que tous ceux
qui auront oüy proferer lesdits blasphémes,
qu’ils ayent à le reueler aux Iuges des lieux
dans vingt-quatre heures ensuiuant, à peine de
soixante sols parisis d’amende, ou plus grande
s’il y échet : Declarons neantmoins que nous
n’entendons comprendre les enormes blasphémes,
qui selon la Theologie appartiennent au
genre d’infidelité, & dérogent à la bonté &
grandeur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 688. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Signatures au colophon.. Référence RIM : M4_29 ; cote locale : B_20_9. le 2012-07-19 09:48:55.

teneur,
Et coppies collationnées à l’original des presentes, enuoyée-aux
Bailliages & Senechaussées de ce ressort, pour y estre pareillement
leuës, publiées & registrées à la diligence desdits Substituts.
qui seront tenus certifier la Cour auoir ce fait au mois, A Paris
en Parlement le Roy y seant, le septiéme Septembre mil six
cens cinquante-vn. Signé, GVYET. Collationné aux Originaux par moy Conseiller,
Secretaire du Roy, Maison Couronne de
France, & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 689. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT ABOLITION... (1650) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 6 pages. Langue : français. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_921 ; cote locale : A_9_14. le 2012-07-20 11:08:33.

& que le tumulte fait en nostre
bonne Ville de Paris l’vnziéme Decembre dernier,
par nombre de gens armez & attroupez iusques
dans nostre Palais, crians aux armes, qu’il falloit
fermer les Boutiques, & repousser la force par la force,
soit de cette qualit, & par l’ordre des Loix punissable
exemplairement & seuerement; & d’autant
plus que cette action a esté precedee & suiuie de diuers
monopoles, pratiques, menees, assemblées, &
conseils tenus contre le bien de nostre seruice & le
repos de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 690. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT ABOLITION... (1650) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 6 pages. Langue : français. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_921 ; cote locale : A_9_14. le 2012-07-20 11:08:33.

la clemence est la propre vertu des bons Princes, & qu’estans l’Image de Dieu sur
la terre, ils doiuent, autant qu’ils peuuent, pardõner
à leurs Subjets, & ne les point traitter par rigueur
de Iustice: Ce que nous faisons d’autant plus volontiers,
b/>
que nous y sommes portez par nostre inclination
naturelle, l’Education & les Conseils de la
Reyne Regente, nostre tres-honorée Dame &
Mere, & par l’exemple des Roys derniers decedez,
nos Tres-honorez Seigneurs, Pere & Ayeul, qui
apres auoir reduit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 691. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT ABOLITION... (1650) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 6 pages. Langue : français. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_921 ; cote locale : A_9_14. le 2012-07-20 11:08:33.

& par l’exemple des Roys derniers decedez,
nos Tres-honorez Seigneurs, Pere & Ayeul, qui
apres auoir reduit leurs Subjets à l’obïssance par la
force, & à la gloire de leurs Armes, les ont traittez
par clemence & par grace, & ont mieux aymé regner
b/>
comme Peres de leurs Peuples, que comme
Roys Triomphans & Vainqueurs. A CES
CAVSES, & pour autres grandes considerations
à ce nous mouuans, prejugeans bien de tous nos
Subjets, & nous confians en leur affection & fidelité;
deuëment informez des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 692. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR L’INNOCENCE de... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_20_25. Référence RIM : M0_947 ; cote locale : B_6_7. le 2012-09-15 16:01:11.

SI DONNONS
EN MANDEMENT à nostre Cour de Parlement
de Paris, & toutes nos autres Cours, Qu’ils
ayent à faire lire, publier & registrer nostre presente
Declaration, pour estre executée selon sa forme
& teneur. CAR TEL EST NOSTRE PLAISIR.
En temoin dequoy Nous auons fait mettre nostre
Scel à ces Presentes. DONNÉES à Paris le quatriéme
iour de Septembre, l’an de grace mil six cens
cinquante-vn, & de nostre regue le neufiéme;
Signées LOVIS: Et sur le reply, Par le Roy, la
Reyne Regente sa Mere presente, DE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 693. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR L’INNOCENCE de... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_20_25. Référence RIM : M0_947 ; cote locale : B_6_7. le 2012-09-15 16:01:11.

General du Roy;
tout consideré: LADITE COVR A ordonné
& ordonne, Que lesdites Lettres seront registrées
au Greffe d’icelle, & icelles publiées en la presence
dudit Seigneur Roy, tenant son lict de Iustice, suiuant
l’Arrest du quatriéme dudit present mois. Fait
en Parlement le cinquiéme iour de Septembre mil
six cens cinquante-vn.  

Signé, GVYET. Collationné aux originaux par moy Conseiller &
Secretaire du Roy, Maison & couronne
de France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 694. Louis (XIV), Phélipeaux... . DECLARATION DV ROY, PAR LAQUELLE tous les... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_920 ; cote locale : A_1_14. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-20 10:54:19.

ses
mauvais desseins, il s’est servi des Officiers du Parlement de Roüen, afin
que par leurs exemples ces peuples se laissassent plus aisément emporter
à ses injustes intentions. Nous avons bien du déplaisir de voir que nos sujets ayent esté si facilement trompez, & leur faute excite plustost en nous
des mouvemens de compassion, que de colére à l’encontre d’eux, Nous
voudrions bien qu’ouvrant les yeux, ils pussent aussi promptement connoistre
la vérite de leur malheureuse condition où l’on les a engagez,
qu’ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 695. M. B. J. V. D. R. D. L. P. P.... . EXAMEN DES PARALELLES FAITS PAR VN EXCELLENT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1319 ; cote locale : B_13_18. le 2012-10-17 14:22:15.

nuict, & qu’il emporta sa Lance posée au
cheuet dudit Saul chap. 26. v. 12. ce qui fit connoistre à l’armée
d’Israël comme aussi à Saul, que Dauid nauoit point
voulu tremper ses mains au sang du Roy Saul, encore qu’il le
poursuiuist à mort. Dauid sé pouuoit confier en Dieu, puis qu’il auoit destourné
la peruerse volonté que Saul auoit contre luy, quand Saul
mesme confessa sa faute, & dit à Dauid chap. 26. v. 25. Benis
sois tu mon fils Dauid, & vrayement en faisant prospereras, &
auras grande puissance.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 696. M.. HARANGVE ROYALE prononcée deuant leurs... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_31. Référence RIM : M0_1612 ; cote locale : C_5_42. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:34:05.

est le premier mobile & la cause de toutes leurs
actions, & comme il n’est la cause & le principe, il en est aussi
la fin & le couronnement. Oüy, grand Prince, c’est le Dieu
que vous adorez, & qui seul est adorable, qui vous gaigne des
victoires, &; qui vous en donne l’honneur ; c’est luy qui rend
vos conquestes glorieuses, & qui veut que vous en receuiez la
gloire. C’est luy qui a ioint aux bornes de vostre Empire,
Graueline, DunKerque, Lens, Piombino, Portolongone, &
qui ordonne que vos suiets

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 697. M.. HARANGVE ROYALE prononcée deuant leurs... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_31. Référence RIM : M0_1612 ; cote locale : C_5_42. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:34:05.

vos loüanges, & que les grandes qualitez que vous possedez
eminemment nous obligent d’estre à iamais vostres par estime,
comme nous le somme par droit de naissance ; agreez donc Sire
que nous fassions ce que le Ciel nous commande, & permettez
qu’en mon particulier i’aye l’honneur de me dire,   De vostre Majesté, Le tres-humble, tres-obeïssant,
tres-fidel seruiteur & suiet,
M. HARANGVE ROYALE
prononcée deuant leurs Majestez à
Compiegne. SIRE,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 698. M.. HARANGVE ROYALE prononcée deuant leurs... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_31. Référence RIM : M0_1612 ; cote locale : C_5_42. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:34:05.

les periodes, les
influences, les effets. Si nous ne protestons qu’il est le
Pere des generations, la cause vniuerselle de toutes les
belles productions de la terre, le plus excellent de tous
les Planettes, la source des lumieres, le flambeau du
iour, l’ame de tous les metaux, la gloire & l’honneur des Cieux. Comme ce n’est rien dire de Dieu, que de
l’appeller vn estre Souuerain, si nous ne disons encor
qu’il est independant, absolu, infiny, tout puissant, tout
sage, immortel, la bonté par essence, la source de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 699. M.. HARANGVE ROYALE prononcée deuant leurs... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_31. Référence RIM : M0_1612 ; cote locale : C_5_42. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:34:05.

la pieté, la justice & la magnanimité, & ces trois rares
Vertus se trouuent eminemment en vostre sacrée Personne.
En effet, si la pieté est vne parfaite cognoissance
de Dieu ; si c’est elle qui nous porte à reuerer ses Autels,
& à respecter ses Temples ; si c’est elle qui nous
fait passionner l’honneur de son seruice, & rechercher
auec empressement tout ce qui peut estre agreable aux
yeux de sa diuine Majesté. Ne pouuons nous pas dire
que cette Vertu est profondement enracinée dans vostre
cœur, puis que tous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 700. M.. HARANGVE ROYALE prononcée deuant leurs... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_31. Référence RIM : M0_1612 ; cote locale : C_5_42. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:34:05.

& à respecter ses Temples ; si c’est elle qui nous
fait passionner l’honneur de son seruice, & rechercher
auec empressement tout ce qui peut estre agreable aux
yeux de sa diuine Majesté. Ne pouuons nous pas dire
que cette Vertu est profondement enracinée dans vostre
cœur, puis que tous ceux qui ont l’honneur d’estre
aupres de vostre personne remarquent qu’elle a de
grandes inclinations pour les exercices de la Religion
qu’elle professe ; qu’elle honore beaucoup les ceremonies
de l’Eglise ; qu’elle respecte les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Dernier