[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(3710 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "lb/>" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 701. M. L.. DISCOVRS ET CONSIDERATIONS Politiques &... (1650) chez Martin (Sébastien) à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_36. Référence RIM : M0_1120 ; cote locale : A_9_12. le 2012-10-01 14:12:42.

qui comme vn autre
Icare (pour s’estre trop approché de l’authorité suprême, de
ce Soleil ardent & redoutable qui brusle les aisles à tous les
temeraires que le vol emporte trop haut) est tombé dedans
sa disgrace, comme dans vne mer fatale où s’abysment tous<lb/> ses desseins. Que les mouuemens de la fortune sont à craindre, & que
les fauoris de cette inconstante Deesse ont peu de sujet de se
glorifier de sa faueur! Ceux qui establissent leur felicité sur
elle, prennent vn fondement de leur bon-heur bien peu solide,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 702. M. L.. DISCOVRS ET CONSIDERATIONS Politiques &... (1650) chez Martin (Sébastien) à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_36. Référence RIM : M0_1120 ; cote locale : A_9_12. le 2012-10-01 14:12:42.

du plus grand Prince de la terre, que tant de
milliers de soldats suiuoient, vient de ceder au bon-heur de
nos armes, & se voit reduit de receuoir iour à iour son manger
& son boire par la main de ses ennemis. S’il en faut croire le
sage Solon, ce que nous nommons la Fortune n’est point vne
Deïté qui nous soit heureuse, puis que selon son sentiment
nul ne peut estre dit heureux pendant la vie, & qu’elle ne
nous touche plus apres la mort. Crœsus n’auoit pas pû comprendre
cette verité dans l’abondance de ses richesses,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 703. M. L.. DISCOVRS ET CONSIDERATIONS Politiques &... (1650) chez Martin (Sébastien) à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_36. Référence RIM : M0_1120 ; cote locale : A_9_12. le 2012-10-01 14:12:42.

foudroyans
& des ames heroïques pour opposer aux ennemis de
ce Royaume. De tels deffenseurs se nommoient autrefois,
chez les Romains, des Boucliers & des Espées. On les nomme
encor par tout les appuis des Republiques & des Monarchies;
si nous les renuersons nous mesmes ne faudra-t’il pas
que nous tombions auec eux? Quelque grand que puisse estre
le Prince il est tousiours foible quand il manque de sujets de
cette force. Le nombre des autres est vn nombre inutile qui
ne peut pas grand chose de soy-mesme, & qui est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 704. M. L.. DISCOVRS ET CONSIDERATIONS Politiques &... (1650) chez Martin (Sébastien) à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_36. Référence RIM : M0_1120 ; cote locale : A_9_12. le 2012-10-01 14:12:42.

si nous les renuersons nous mesmes ne faudra-t’il pas
que nous tombions auec eux? Quelque grand que puisse estre
le Prince il est tousiours foible quand il manque de sujets de
cette force. Le nombre des autres est vn nombre inutile qui
ne peut pas grand chose de soy-mesme, & qui est beaucoup
moins capable de la victoire que de l’estonnement. Voyez
la lettre
du Roy
au Parlement.
page 3. Est-ce donc que nous n’auons plus d’ennemis, que nous emprisonnons nos deffenseurs? ou si c’est que nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 705. Mercier [de Poissy]. DOCTRINE CATHOLIQVE ET VERITABLE DE MONSIEVR... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1166 ; cote locale : A_2_34. le 2012-10-12 15:23:43.

peu frequentées, & que le Caresme n’estant
pas obserué à la coustume, il couroit risque de ne
l’estre plus du tout. Madame, luy respondis-ie, ne
vous estonnez pas de cela, ce n’est pas d’auiourd’huy
que la charité Diuine est refroidie; que de plusieurs
Chrestiens appellez à la Beatitude, il y en ait peu d’éleus
à la gloire, & que d’vn nombre presque infiny
de personnes qui paroissent religieuses à l’exterieur
& en leurs parolles, il y en ayt peu qui soient veritablement
zelées au seruice de Dieu.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 706. Molé, Mathieu. HARANGVES FAITES A LA REYNE REGENTE. PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 4 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_22 et B_4_1. Référence RIM : M0_1614 ; cote locale : C_5_37. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-03 01:43:50.

nous n’oserions
dire à Vostre Maiesté. Il n’est plus temps, Madame, de consulter vostre
politique & vostre raison ; le Peuple n’en a point. Ie ne sçay si on ne vous
trompe point, Madame, & si on vous a dit l’Estat où est vostre Royaume,
& vostre Ville de Paris : Le mal est si grand, qu’il est presque sans remede.
l’apprehende, que Vostre Maieste ne soit obligée d’accorder à la force, & à
la mutinerie du Peuple, ce qu’elle refuse à la tres-humble supplication du
Parlement.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 707. Molé, Mathieu. HARANGVES FAITES A LA REYNE REGENTE. PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_4 et C_5_37. Référence RIM : M0_1614 ; cote locale : A_4_22. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:41:21.

leur ministere, par des mouuemens de puissance absoluë,
& par des Edicts forcez, qui causent des vexations extraordinaires
si generales, qu’il n’y a aucune partie de la
France qui n’en ressente la rigueur; si bien que l’on peut
dire auec verité, que tous les Iuges priuez de l’honneur
& de la liberté de leurs fonctions, n’en ont plus
que le tiltre, & encore vn tiltre honteux & dedans
l’impuissance; l’on auoit tousiours pensé que le temps,
qui est le remede des maux des plus grands, le seroit
de ceux-cy; mais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 708. Molé, Mathieu. HARANGVES FAITES A LA REYNE REGENTE. PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_4 et C_5_37. Référence RIM : M0_1614 ; cote locale : A_4_22. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:41:21.

car comme vne paille qui se rencontre dans le diament
fait que l’on en diminuë le prix, puis qu’elle en oste
toute la lumiere esclatante. Aussi le peuple ne fera plus de
cas de ce premier Parlement de France, apres les desplaisirs
qu’il a receus aux yeux de tous les Princes & plus
grands du Royaume. Nous sommes obligez, Madame,
pour l’honneur de la Regence (seule consideration pour
laquelle nous l’auons soufferte) de faire entendre à Vostre
Majesté, que nous sçauons bien que cette iniure ne procede
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 709. Molé, Mathieu. HARANGVES FAITES A LA REYNE REGENTE. PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_1_4 et C_5_37. Référence RIM : M0_1614 ; cote locale : A_4_22. Texte édité par Site Admin le 2012-11-03 01:41:21.

seize Iuin, donné contre
luy, & trouuer bon que ses Arrests subsistent dans l’execution,
& de donner vne declaration de l’innocence du
Parlement iniustement accusé & iniurié. Nous ne fairons
rien dans l’assemblée qui tiendra que pour le bien, & le
>
seruice du Roy, & le repos de son Estat. Nous vous coniurons
tres-ardamment de nous continuer l’honneur de
vostre bien-veillance auec protestation que nous sommes
tres-obeyssans & tres fidelles seruiteurs.   AVTRE HARANGVE. MADAME, Nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 710. Molé, Mathieu. HARANGVES FAITES A LA REYNE REGENTE. PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_22 et C_5_37. Référence RIM : M0_1614 ; cote locale : B_4_1. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-03 01:47:18.

de leur fonction &
de leur ministere, par des mouuemens de puissance absolue,
& par des Edicts forcez, qui causent des vexations extraordinaires
si generales, qu’il n’y a aucune partie de la
France qui n’en ressente la rigueur; si bien que l’on peut
dire auec verité, que tous les Iuges priuez de l’honneur
& de la liberté de leurs fonctions, n’en ont plus
que le tiltre,& encore vn tiltre honteux & dedans
l’impuissance; l’on auoit tousiours pensé que le temps,
qui est le remede des maux des plus grands, le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 711. Molé, Mathieu. HARANGVES FAITES A LA REYNE REGENTE. PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_22 et C_5_37. Référence RIM : M0_1614 ; cote locale : B_4_1. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-03 01:47:18.

dans le diament
fait que l’on en diminuë le prix, puis qu’elle en oste
toute la lumiere esclatante. Aussi le peuple ne fera plus de
cas de ce premier Parlement de France, apres les desplaisirs
qu’il a receus aux yeux de tous les Princes & plus
grands du Royaume. Nous sommes obligez, Madame,
pour l’honneur de la Regence (seule consideration pour
laquelle nous l’auons soufferte) de faire entendre à Vostre
Majesté, que nous sçauons bien que cette iniure ne procede
de vostre part, vostre vertu, vostre pieté, vos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 712. Molé, Mathieu. HARANGVES FAITES A LA REYNE REGENTE. PAR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_22 et C_5_37. Référence RIM : M0_1614 ; cote locale : B_4_1. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-03 01:47:18.

bon que ses Arrests subsistent dans l’execution,
& de donner vne declaration de l’innocence du
Parlement iniustement accusé & iniurié. Nous ne fairons
rien dans l’assemblée qui tiendra que pour le bien, & le
seruice du Roy, & le repos de son Estat. Nous vous coniurons
tres-ardamment de nous continuer l’honneur de
vostre bien-veillance auec protestation que nous sommes
tres-obeyssans & tres-fidelles seruiteurs.   AVTRE HARANGVE. MADAME, Nous sommes venus icy pour tesmoigner à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 713. Monneraye [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi B_11_2 (avec titre non fautif) et E_1_52 (avec titre fautif).. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : E_1_90. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 15:48:14.

de la Harpe, vis à vis
la ruë des Mathurins.

M. DC. XLIX. ARREST DE LA COVR DE
Parlement de Rennes en Bretagne, contre
le nommé Iulles Mazarin, & ses fauteurs
& adherans, par lequel ils sont tous declarez
criminels de leze-Majesté, tous leurs
biens acquis & confisquez. EXTRAICT DES REGISTRES
de Parlement. CE jourd’huy la Cour, les deux Semestres assemblez,
sur le rapport fait par le Procureur General
du Roy, de l’enleuement de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 714. Monneraye [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi B_11_2 (avec titre non fautif) et E_1_52 (avec titre fautif).. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : E_1_90. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 15:48:14.

sur pareille peine. A permis & permet aux Communes
de leur courir sus au son du toxin : Et a ladite Cour
enjoint à tous les Officiers de ce ressort, de tenir la main
à l’execution du present Arrest, lequel elle ordonne d’estre
publié à son de trompe, & affiché par tout où besoin sera en
la maniere accoustumée, afin que personne n’en pretende
cause d’ignorance. FAIT à Rennes, en Parlement, le dix-huictiesme
Ianuier mil six cens quarante-neuf.  

Signé, MONNERAYE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 715. Monneraye [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi B_11_2 (avec titre non fautif) et E_1_52 (avec titre fautif).. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : E_1_90. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 15:48:14.

sur pareille peine. A permis & permet aux Communes
de leur courir sus au son du toxin : Et a ladite Cour
enjoint à tous les Officiers de ce ressort, de tenir la main
à l’execution du present Arrest, lequel elle ordonne d’estre
publié à son de trompe, & affiché par tout où besoin sera en
la maniere accoustumée, afin que personne n’en pretende
cause d’ignorance. FAIT à Rennes, en Parlement, le dix-huictiesme
Ianuier mil six cens quarante-neuf.  

Signé, MONNERAYE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 716. N. P. T. [?]. LA LETTRE ESCRITE AV ROY, PAR DES ANCIENS... (1652) chez Richard (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Daté et signé au colophon: du 23 août 1652.. Référence RIM : M0_2213 ; cote locale : B_2_11. le 2012-12-08 15:17:21.

nous ne contons à rien la ruine & suspension
des affaires, l’interruption du commerce
& la necessité pressante de tant de mille ames,
qui languissent & qui ne subsistent que par la
presence de Vostre Majesté. Nous n’auons point
d’autres lumieres pour voir ce qui nous creue les
yeux que celles que la raison fournit à ceux qui
regardent vostre bonne ville de Paris dans l’idée
de Dieu, pour connoistre la fin pour laquelle sa
prouidence a donné pour Apanage à la France cét
abbregé de l’Vniuers.   Il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 717. N. P. T. [?]. LA LETTRE ESCRITE AV ROY, PAR DES ANCIENS... (1652) chez Richard (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Daté et signé au colophon: du 23 août 1652.. Référence RIM : M0_2213 ; cote locale : B_2_11. le 2012-12-08 15:17:21.

en porter le nom) le Roy
estant auec le Peuple, & le Peuple auec le Roy, on
n’y voit point de poursuites partagées, puis que
l’vn ne peut trauailler à sa gloire, sans procurer le
bon-heur de l’autre.   Il est donc tres-euident que Dieu fait voir sa
>
puissance en V. M. auec plus d’éclat. que sur toutes
les autres Testes couronnées; puis qu’on ne
peut dire autre chose de Paris, sinon que c’est vn
commencement qui aura pour fin les bornes de
la terre: pourueu que Vostre Majesté anime par
sa presence ceux qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 718. N. P. T. [?]. LA LETTRE ESCRITE AV ROY, PAR DES ANCIENS... (1652) chez Richard (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Daté et signé au colophon: du 23 août 1652.. Référence RIM : M0_2213 ; cote locale : B_2_11. le 2012-12-08 15:17:21.

de sa gloire, vous regardant dans la pompe de vostre
Throsne, apres l’onction & les magnificences
de vostre Sacre, comme vn nouueau Salomon
dans celuy de son Pere, c’est ce que vous souhaitent,
de toute l’estenduë de leurs affections, les
Princes de vostre Sang, l’ayans tesmoigné par
leur Declaration derniere du vingt-deuxiesme
Aoust de la presente année, & en particulier.   De V. M. le 23. Aoust
1652. Les tres-obeyssants
& tres-fidels Subjets
N.P.T.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 719. N. P. T. [?]. LA LETTRE ESCRITE AV ROY, PAR DES ANCIENS... (1652) chez Richard (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Daté et signé au colophon: du 23 août 1652.. Référence RIM : M0_2213 ; cote locale : B_2_11. le 2012-12-08 15:17:21.

de sa gloire, vous regardant dans la pompe de vostre
Throsne, apres l’onction & les magnificences
de vostre Sacre, comme vn nouueau Salomon
dans celuy de son Pere, c’est ce que vous souhaitent,
de toute l’estenduë de leurs affections, les
Princes de vostre Sang, l’ayans tesmoigné par
leur Declaration derniere du vingt-deuxiesme
Aoust de la presente année, & en particulier.   De V. M. le 23. Aoust
1652. Les tres-obeyssants
& tres-fidels Subjets
N.P.T.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 720. N. P. T. [?]. LA LETTRE ESCRITE AV ROY, PAR DES ANCIENS... (1652) chez Richard (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Daté et signé au colophon: du 23 août 1652.. Référence RIM : M0_2213 ; cote locale : B_2_11. le 2012-12-08 15:17:21.

de sa gloire, vous regardant dans la pompe de vostre
Throsne, apres l’onction & les magnificences
de vostre Sacre, comme vn nouueau Salomon
dans celuy de son Pere, c’est ce que vous souhaitent,
de toute l’estenduë de leurs affections, les
Princes de vostre Sang, l’ayans tesmoigné par
leur Declaration derniere du vingt-deuxiesme
Aoust de la presente année, & en particulier.   De V. M. le 23. Aoust
1652. Les tres-obeyssants
& tres-fidels Subjets
N.P.T.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 721. N. P. T. [?]. LA LETTRE ESCRITE AV ROY, PAR DES ANCIENS... (1652) chez Richard (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Daté et signé au colophon: du 23 août 1652.. Référence RIM : M0_2213 ; cote locale : B_2_11. le 2012-12-08 15:17:21.

de sa gloire, vous regardant dans la pompe de vostre
Throsne, apres l’onction & les magnificences
de vostre Sacre, comme vn nouueau Salomon
dans celuy de son Pere, c’est ce que vous souhaitent,
de toute l’estenduë de leurs affections, les
Princes de vostre Sang, l’ayans tesmoigné par
leur Declaration derniere du vingt-deuxiesme
Aoust de la presente année, & en particulier.   De V. M. le 23. Aoust
1652. Les tres-obeyssants
& tres-fidels Subjets
N.P.T.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 722. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTE A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_40. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : A_2_36. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-01 16:13:19. ; 4. Le "Rieur de la cour aux bouffons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 723. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTE A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_40. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : A_2_36. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-01 16:13:19. ; 9. "Lettre de consolation à la reine d'Angleterre sur la mort du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 724. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTE A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_40. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : A_2_36. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-01 16:13:19.

la Paix. MADAME, Ceux qui nous font du bien ont vn empire si
absolu sur nos volontez, que les peuples qui ont
idolatré vn Iupiter vn Mars vn Mercure vne Diane vne
Iunon se sont persuadez que c’estoit leurs Dieux & Déesses
tutelaires, lors qu’ils ont encensé leurs Auteis, & offert les victimes
sanglantes à l’immolation erronée d’vne fausse &
phantastique diuinité: Il est vray que toutes les Natiõs les plus
barbares se soumettent aux biens-faicteurs, & il n’est point de
cœur qui resiste aux attraits de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 725. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTÉ A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_36. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : C_7_40. le 2012-10-01 14:58:36.

les couronnes qu’il nous promet sont seulement pour
les debonnaires, qui passent par obeissance chrestienne au
dessus de l’iniure sans resentiment, prient pour ceux qui
les persecutent, & ne veulent point d’autre vangeance que
l’honneur destre tousiours exposez au tourment continuel
qui produit vn merite infini : La vertu ne consiste pas a vn
acte simplement, il faut vne habitude glorieuse pour pretendre
à l’aduantage d’vn tiltre superlatif, Madame, c’est
par ce digne assemblage des parfaits

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 726. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTÉ A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_36. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : C_7_40. le 2012-10-01 14:58:36.

cette
extreme passion qu’il à pour son Prince, toutes les deuises
de leurs enseignes de guerre estoient les tesmoins de leur zele,
il ne respiroit que le repos & ne combattoit que pour le
pain, & à l’vn & à l’autre, ils ont merité l’honneur de vos
graces & le charme de leurs douleurs, Madame vos ardentes
deuotions & les ieusnes austeres que vous faites en cette
saincte saison ont eu pitié de ceux que nos indigences nous
ont ordonnez, & lors que le temps de nostre redemption
nous est representé par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 727. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTÉ A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_36. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : C_7_40. le 2012-10-01 14:58:36.

celle que
vous nous aués donnée, les anciens auoient vn Temple dedié
au Dieu de la paix, la France donne ses vœux & ses aclamations
a vostre Maiesté comme à la puissance fauorable qui
a exaucé ces tristes gemissemens, que toute la terre vous comble
d’honneur & de benediction, & que dans les cœurs de
vos fidelles subiets, vous trouuiés autant d’autels ou le seruice
de vostre Maiesté soit le vray agent de tous leurs mouuemens,
qu’est ce que nous ne deuons pas a vne grande Reyne
de qui les humilitez & les modesties

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 728. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTÉ A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_36. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : C_7_40. le 2012-10-01 14:58:36.

douce, que
le brutal & le mecognoissant, sacrifie aux pieds de cete
pieuse Reyne les deireglemens, de son Esprit, infame &
mercenaire, & que le suiet de quelque inuention pernicieuse
ne le fasse plus choqquer contre les loix du deuoir
& de l’honneur, la iustice tient le poids & la balance,
pour rendre au méchant ce qu’il a peu aquerir de iustice
& de punition, il est vray que la misericorde regne
hautement, elle tient son siege & son empire parmy nous
à l’aduantage de nos defauts, mais sans encourir le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 729. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTÉ A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_36. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : C_7_40. le 2012-10-01 14:58:36.

Maistres les deferences, que leur rang exigent de
nos raisonnemens, & lors que nous subirons la loy
nous resterons si satisfaits, que nous brauerons le destin
& le bisarre cours de ces muances, il fut fondé autrefois
à Rome vn Temple, à la vertu & a l’honneur &amp; l’on
ne pouuoit aller a celuy si que par le premier comme
sa porte & son passage, ceste relation se trouue dans nos
deuoirs diuins & humains, mais le principal but que nous
deuons auoir c’est d’aimer & honnorer nos Princes plus
pour leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 730. Nervèze, Suzanne de. DISCOVRS HEROIQVE PRESENTÉ A LA REYNE... (1649) chez Loyson (Jean-Baptiste), Loyson (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_36. Référence RIM : M0_1124 ; cote locale : C_7_40. le 2012-10-01 14:58:36.

splendeur tres-heureuse, vostre prosperité
temporelle & eternelle seruira dexemple à toute la terre, &
vos volontés donnerons agreablement la Loy à tous vos
subiets sans diuision n’y repugnance. Madame, ma plume
qui a tousiours voué ces trauaux a l’honneur de vostre nom
n’a pas attendu les auctorités d’vne regence pour témoigner
mon zele tres humble, tous les temps sont esgaux à mes
fidelités, quoy que ie porte vn visage de douleur, mon cœur
est inflexible dans les fermes mouuemens de ces deuotions,
si vostre Maiesté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 731. Nicolaï, Antoine [?]. HARANGVE FAITE A MONSIEVR LE DVC... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1576 ; cote locale : A_4_15. le 2012-10-28 03:37:06.

les violences dont ils vsent pour
les augmenter. Les Poëtes feignent que Cerés voyageant
pour trouuer sa fille qu’elle auoit perduë, faisoit porter ses
flambeaux deuant elle, allumez au feu du mont Etnat, &
qu’en mesme temps qu’elle voyageoit, elle espandoit vne abondance
de fruicts sur ses peuples. Sa Maiesté est deuenuë dans
ses actions & dans le pas qu’elle fait voir sa Iustice, non pas
des feux materiels, comme ceux du mont Etnat, mais par des
feux spirituels qui tirent toute leur lumiere du Ciel, dont la
Iustice est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 732. Nicolaï, Antoine [?]. HARANGVE FAITE A MONSIEVR LE DVC... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1576 ; cote locale : A_4_15. le 2012-10-28 03:37:06.

puis citer l’exemple
de tous les Roys, de l’authorité desquels on ne se couuroit
pas pour faire ces violences: On peut dire aussi, que l’innocence
& la simplicité residoit en ce temps-là dans les cœurs,
que ces Compagnies estoient les retraites de la Vertu, que ses
Magistrats y estoient appellez par le merite, & non pas par
argent; au lieu que maintenant la venalité des Offices a fait
que ceux qui estoient les plus ennemis de la Iustice sont plus
aspres à en rechercher les Charges, de sorte qu’il semble
qu’elles ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 733. Nicolaï, Antoine [?]. HARANGVE FAITE A MONSIEVR LE DVC... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1576 ; cote locale : A_4_15. le 2012-10-28 03:37:06.

ne sçaurions le r’allumer qu’aux
rayons de la Puissance souueraine, qui est nostre Soleil, d’où
nous tirons toute nostre lumiere. L’Authorité Royale ressemble
à l’ame qui anime le corps, qui ne peut estre diuisée
ny en soy ny du corps, sans estre cause en mesme temps
de la ruine de son tout qu’à la confusion; & dont si cette
Puissance est diuisée, si des Particuliers & des Partisans s’en
seruent pour venir à bout de leurs pernicieux desseins. Si on
nous ferme la bouche, on nous veut faire passer vne balle
d’Edicts,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 734. Nicolaï, Antoine [?]. HARANGVE FAITE A MONSIEVR LE DVC... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1576 ; cote locale : A_4_15. le 2012-10-28 03:37:06.

nous ne voyons que la couuerture. Que si
nos bouches sont fermées, & si nos mains sont liées, pour
nous empescher de parler & de nous defendre, à tout le
moins nous sera-t’il permis de leuer les yeux vers le Ciel pour
implorer son secours, sur nostre Roy & sur son Royaume:
& il nous sera permis de dire, que nostre silence n’est point
vn aduis ny vn consentement aux Edicts que nous allons
verifier, pour faire voir que nous sommes veritables Seruiteurs
du Roy,  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 735. Nicolaï, Antoine [?]. HARANGVE FAITE A MONSIEVR LE DVC... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1576 ; cote locale : A_4_15. le 2012-10-28 03:37:06.

nous ne voyons que la couuerture. Que si
nos bouches sont fermées, & si nos mains sont liées, pour
nous empescher de parler & de nous defendre, à tout le
moins nous sera-t’il permis de leuer les yeux vers le Ciel pour
implorer son secours, sur nostre Roy & sur son Royaume:
& il nous sera permis de dire, que nostre silence n’est point
vn aduis ny vn consentement aux Edicts que nous allons
verifier, pour faire voir que nous sommes veritables Seruiteurs
du Roy,  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 736. Nicolaï, Antoine [?]. HARANGVE FAITE A MONSIEVR LE DVC... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1576 ; cote locale : A_4_15. le 2012-10-28 03:37:06.

nous ne voyons que la couuerture. Que si
nos bouches sont fermées, & si nos mains sont liées, pour
nous empescher de parler & de nous defendre, à tout le
moins nous sera-t’il permis de leuer les yeux vers le Ciel pour
implorer son secours, sur nostre Roy & sur son Royaume:
& il nous sera permis de dire, que nostre silence n’est point
vn aduis ny vn consentement aux Edicts que nous allons
verifier, pour faire voir que nous sommes veritables Seruiteurs
du Roy,  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 737. P. B. E.. DISCOVRS PROPHETIQVE sur la naissance de... (1650) chez Pelé (Denis) à Paris , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre, pagination de 5 à 8. Informations sur l'édition au colophon.. Référence RIM : M0_1141 ; cote locale : D_1_31bis. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 03:14:00.

humain d’y pouuoir atteindre, s’il n’est esleué
de sa place par quelque rauissement celeste. Il est vray que c’est vn
don de l’Esprit de Dieu, conferé à qui bon luy semble, sans consideration,
ny de parenté, ny de consanguinité charnelle. Cette façon
d’agir n’est pas subjette aux declarations particulieres, n’estant
qu’vne volonté diuine : Et certes quiconque n’adioustera pas foy aux
esclaircissemens de ces mysteres, n’entrera iamais en la vie eternelle
par vne voye plus certaine & moins infaillible. Mais il y a des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 738. P. D. P. P., Carigny (sieur... . LA VERITABLE APPARITION D’HORTENSIA... (1649) chez Sara (Robert) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_67 et C_10_44. Référence RIM : M0_3919 ; cote locale : A_5_102. le 2012-12-31 15:50:35.

humaines, y receuoir vn flambeau
de guerre & de diuisions. Ie ne puis donc te dire autre
chose, sinon songe à ta vie. Adieu.   Il est besoin de te dire icy vn mot pour ma iustification, cher Lecteur,
lors que i’introduis l’ombre d’vne femme qui n’estant pas de condition,
fait paroistre toutefois quelque teinture des belles lettres. Sçache donc
qu’elle a esté instruite en la compagnie des Philosophes de l’autre monde,
ie veux dire à la mode des Payens dans les champs Elisées.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 739. P. D. P. P., Carigny (sieur... . LA VERITABLE APPARITION D’HORTENSIA... (1649) chez Sara (Robert) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_67 et C_10_44. Référence RIM : M0_3919 ; cote locale : A_5_102. le 2012-12-31 15:50:35.

humaines, y receuoir vn flambeau
de guerre & de diuisions. Ie ne puis donc te dire autre
chose, sinon songe à ta vie. Adieu.   Il est besoin de te dire icy vn mot pour ma iustification, cher Lecteur,
lors que i’introduis l’ombre d’vne femme qui n’estant pas de condition,
fait paroistre toutefois quelque teinture des belles lettres. Sçache donc
qu’elle a esté instruite en la compagnie des Philosophes de l’autre monde,
ie veux dire à la mode des Payens dans les champs Elisées.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 740. Pepoly, Marco Flaminio... . LA LETTRE DV SIEVR PEPOLY COMTE BOLOGNOIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_2205 ; cote locale : A_5_64. Texte édité par Site Admin le 2012-12-08 14:32:08.

Sultanins par chacun
an, afin d’empescher & opposer des obstacles à la Paix des
Princes Chrestiens, afin qu’estans en paix ils ne fassent diuersion
de ses forces, & l’empeschassent de prendre Candie &
autres lieux de sa bien-seance: Ce qui a esté effectué durant
deux ans par vn noble Raguzien, nommé Francesco Maria
Sacri: dont comme l’on s’est apperceu à Rome que ton frere
auoit en ton nom receu ladite somme, l’on n’a point fait de difficulté
de l’expedier, ainsi que l’on sçait, afin de retirer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 741. PH. S. P., S. I. S. C. R.... . DIRÆ IN ANGLIAM. OB PATRATVM SCELVS... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : latin. Référence RIM : M0_1098 ; cote locale : A_4_39. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-30 06:55:40.

dedit caudatæ nomina Genti.
INSVLA sueta manus Regum infestare cruore,
Quam fore ciuili respersam sanguine, Vates
Præcinit, à Satanæ Merlinus sanguine cretus.
INSVLA vicino truculentior æquore, summi
Quam pia cura DEI toto diuisit ab Orbe
Ne qua foret tactu tellus polluta nefando.    
Fœlix qui primos vindictæ carpet honores
Parque nouo sceleri tormentum aptare valebit
Digna tibi indigno pro crimine damna rependens.   PH. S. P. S. I. S. C. R.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 742. PH. S. P., S. I. S. C. R.... . DIRÆ IN ANGLIAM. OB PATRATVM SCELVS... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : latin. Référence RIM : M0_1098 ; cote locale : A_4_39. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-30 06:55:40.

dedit caudatæ nomina Genti.
INSVLA sueta manus Regum infestare cruore,
Quam fore ciuili respersam sanguine, Vates
Præcinit, à Satanæ Merlinus sanguine cretus.
INSVLA vicino truculentior æquore, summi
Quam pia cura DEI toto diuisit ab Orbe
Ne qua foret tactu tellus polluta nefando.    
Fœlix qui primos vindictæ carpet honores
Parque nouo sceleri tormentum aptare valebit
Digna tibi indigno pro crimine damna rependens.   PH. S. P. S. I. S. C. R.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 743. Radigue [signé]. Arrest de la Cour DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 14 février 1649. Avec privilège. Voir aussi A_1_56. Référence RIM : M0_240 ; cote locale : E_1_103. le 2012-03-26 08:11:06.

Arrest de la Cour
DE PARLEMENT, PORTANT DEFENSES A TOVS
Quinqualiers, Armuriers & autres Marchands de
cette Ville & Faux-bourgs de Paris, de cacher,
receler ou destourner les Armes qu’ils ont en leur
possession, Auec injonction de faire leur declaration au Greffe de ladite Cour, de la quantité
qu’ils en ont. Du quatriéme Feburier mil six cens quarente-neuf.

A PARIS,
Par les Imprimeurs & Libraires ordinaires
du Roy.

M. DC.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 744. Radigue [signé]. Arrest de la Cour DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 14 février 1649. Avec privilège. Voir aussi A_1_56. Référence RIM : M0_240 ; cote locale : E_1_103. le 2012-03-26 08:11:06.

l’Arrest cy-dessus de Nosseigneurs de la
Cour de Parlement, a esté leu & publié à son de Trompe
& cry public, par tous les Carrefours ordinaires & extrordinaires
de cette Ville & Faux-bourgs, de Paris, par
moy Iean Iossier, Iuré Crieur ordinaire du Roy en la Ville,
Preuosté & Vicomté de Paris, & affıché par tout où besoin
a esté, Assısté de Didier Ordin, Iean du Bos, & Iacques
le Frain, Iurez Trompettes du Roy esdits lieux.

Signé, IOSSIER.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 745. S. N. (I. de) [signé]. EPITAPHE DE MONSIEVR DE NEMOVRS. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_1267 ; cote locale : B_9_24. le 2012-10-15 04:41:21.

panchans,
La Guerre nous oppresse, il n’est plus de Marchands,
Que Taille, que Maltote, & plus rien ne nous reste.    
Maltotiers & Marans, qui causez tant d’ennuis,
Que si vous me croyez & mes vers sont ouys,
Vous adorerez Dieu, le Prince & la Iustice :    
Autrement ie diray que vos sens ébloüis
N’ont point d’autres desseins qu’à suiure leur malice,
Et de troubler tousiours l’Empire de Loüis.   I. De S. N.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 746. S. N. (I. de) [signé]. EPITAPHE DE MONSIEVR DE NEMOVRS. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_1267 ; cote locale : B_9_24. le 2012-10-15 04:41:21.

panchans,
La Guerre nous oppresse, il n’est plus de Marchands,
Que Taille, que Maltote, & plus rien ne nous reste.    
Maltotiers & Marans, qui causez tant d’ennuis,
Que si vous me croyez & mes vers sont ouys,
Vous adorerez Dieu, le Prince & la Iustice :    
Autrement ie diray que vos sens ébloüis
N’ont point d’autres desseins qu’à suiure leur malice,
Et de troubler tousiours l’Empire de Loüis.   I. De S. N.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 747. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission. Autre édition de C_1_7. Voir aussi C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 sur les 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : D_1_9. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 10:30:55.

d’ouurir les yeux du Roy & de
Reine Regente, pour voir le sac & la misere, ou ces pestes ont reduit les peuples, leur
toucher le cœur de compassion à l’endroit de l’Estat, qui n’est plus qu’vn Hospital
de miserables ; & leur inspirer l’ardeur & le zele, pour tirer la vengeance proportionnée
au crime, de ceux qui ont ainsi ruiné le Royaume, en abusant de leur nom & de
leur authorité. D. Vos resolutions me consolent d’autant plus qu’elles sont claires & faciles ; &
si ie ne craignois de vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 748. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission. Autre édition de C_1_7. Voir aussi C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 sur les 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : D_1_9. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 10:30:55.

auec des distinctions si alambiquées, que vous auriez de la peine à les conceuoir.
Et moy suiuant les Canons de l’Eglise & dans la sincerité du Christianisme,
ie vous responds simplement que non, s’il ne veut luy-mesme se charger de la restitution,
qui en doit estre faite à son peuple, qui en a souffert la violence & le larcin. D. Quelle raison auez-vous de cela, la chose n’est pas de si petite consequence,
qu’elle ne merite bien de la sçauoir ? R. Il faut supposer pour l’entendre, que lors que l’on a dessein de faire des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 749. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_9 (autre édition) et C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : C_1_7. le 2012-04-20 10:37:53.

non seulement au Christianisme
mais au sens commun. D. Que dites-vous des Tresoriers des guerres, qui
profitent sur les payes de la Milice, & des Capitaines, qui
retiennent la solde des soldats, & cependant leur permettent
de voler pour s’entretenir ?p>
R. La mesme chose que i’ay dit des autres, que ce sont
des larcins, qui non seulemẽt obligent à restitution, mais
qui sont punissables par toute sorte de Loix politiques. Et ce que ie treuue de plus estrange dans cét abus ; est qu’au
lieu d’en faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 750. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_9 (autre édition) et C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : C_1_7. le 2012-04-20 10:37:53.

qu’ils ont de la faueur & des
amis qui les mettent à couuert de la recherche ? R. Non. Car supposé ce qui est certain, que c’est vn
bien injustement acquis & qui ne leur appartient
point, quand il n’y auroit que Dieu seul, à qui rien ne
peut estre caché, qui en eust la connoissance, leur conscience
n’en seroit pas moins chargée, ny moins obligée
de restituer : comme nous apprenons de l’Escriture Sainte,
que le fratricide de Caïn ne fut pas moins abominable,
encore qu’il n’y eust que Dieu qui en fust le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 751. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_9 (autre édition) et C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : C_1_7. le 2012-04-20 10:37:53.

comme nous apprenons de l’Escriture Sainte,
que le fratricide de Caïn ne fut pas moins abominable,
encore qu’il n’y eust que Dieu qui en fust le témoin :
comme le larron qui vole vne maison durant l’obscurité
de la nuict, & lors que tous les domestiques sont
enseuelis dans le sommeil, est plus criminel & plus punissable,
que s’il auoit commis le mesme larcin pendant le iour, pource qu’il adiouste à son peché vne circonstãce
odieuse, qui luy donne liberté sur la vie comme sur
les biens. Ainsi les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 752. Saint-Joseph (révérend... . CATECHISME DES PARTISANS, OV RESOLVTIONS... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_1_9 (autre édition) et C_1_8 (suite). Dans Choix I de Moreau. Pièce 31 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_652 ; cote locale : C_1_7. le 2012-04-20 10:37:53.

sommeil, est plus criminel & plus punissable,
que s’il auoit commis le mesme larcin pendant le iour, pource qu’il adiouste à son peché vne circonstãce
odieuse, qui luy donne liberté sur la vie comme sur
les biens. Ainsi les pretextes dont on se sert, pour rauir les
biens des peuples, ne sont que des circonstances, pour en
rendre le crime d’autant plus grand qu’on a moins de
liberté de s’en deffendre & de les preuoir. Et si celuy qui
a trouué quelque chose, ne peut licitement la garder, ny
l’estimer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 753. Scarron, Paul [faux]. LA CALOTTE DE MAZARIN Renuersée, SVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_619 ; cote locale : B_11_31. le 2012-11-09 09:31:20.


Il faut faire le Symonet,
Il se faut desguiser la teste
Pour dire que l’on n’est pas beste,
Qu’on est esloigné du commun,
Pour mõstrer que l’on est quelqu’vn;
Affin qu’en passant par la ruë
Le menu peuple nous saluë,
C’est le train de se maintenir,
C’est le moyen de paruenir,
Et de tost faire sa Fortune,
C’est pourquoy i’en veux porter vne:
Ay-je point attendu trop tart?
Et oüy, que le Diable y ait part.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 754. Scarron, Paul [faux]. LA CALOTTE DE MAZARIN Renuersée, SVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_619 ; cote locale : B_11_31. le 2012-11-09 09:31:20.


Il faut faire le Symonet,
Il se faut desguiser la teste
Pour dire que l’on n’est pas beste,
Qu’on est esloigné du commun,
Pour mõstrer que l’on est quelqu’vn;
Affin qu’en passant par la ruë
Le menu peuple nous saluë,
C’est le train de se maintenir,
C’est le moyen de paruenir,
Et de tost faire sa Fortune,
C’est pourquoy i’en veux porter vne:
Ay-je point attendu trop tart?
Et oüy, que le Diable y ait part.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 755. Scarron, Paul [faux]. LA CALOTTE DE MAZARIN Renuersée, SVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_619 ; cote locale : B_11_31. le 2012-11-09 09:31:20.


Il faut faire le Symonet,
Il se faut desguiser la teste
Pour dire que l’on n’est pas beste,
Qu’on est esloigné du commun,
Pour mõstrer que l’on est quelqu’vn;
Affin qu’en passant par la ruë
Le menu peuple nous saluë,
C’est le train de se maintenir,
C’est le moyen de paruenir,
Et de tost faire sa Fortune,
C’est pourquoy i’en veux porter vne:
Ay-je point attendu trop tart?
Et oüy, que le Diable y ait part.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 756. Scarron, Paul [faux]. LA CALOTTE DE MAZARIN Renuersée, SVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_619 ; cote locale : B_11_31. le 2012-11-09 09:31:20.


Il faut faire le Symonet,
Il se faut desguiser la teste
Pour dire que l’on n’est pas beste,
Qu’on est esloigné du commun,
Pour mõstrer que l’on est quelqu’vn;
Affin qu’en passant par la ruë
Le menu peuple nous saluë,
C’est le train de se maintenir,
C’est le moyen de paruenir,
Et de tost faire sa Fortune,
C’est pourquoy i’en veux porter vne:
Ay-je point attendu trop tart?
Et oüy, que le Diable y ait part.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 757. Servien, Abel [?]. HARANGVE DE MONSIEVR SERVIENT FAICTE AVX... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_43. Référence RIM : M0_1556 ; cote locale : A_4_10. le 2012-10-27 09:22:52.

iusques icy par toutes ses actions plus d’enuie de sortir de la
guerre presente pour en recommencer vne autre dans quelque
temps qui leur soit plus heureuse, que de faire vne paix
durable & sincere. Certes, Messieurs, c’est vne fatalité glorieuse pour vostre
pays, qu’apres auoir esté si long-temps le theatre de la guerre,
& l’escole où toutes les autres Nations en sont venu apprendre
le mestier, il soit deuenu le lieu où se tiennẽt les plus principaux
conseils de paix, & que le mesme lieu & climat qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 758. Servien, Abel [?]. HARANGVE DE MONSIEVR SERVIENT FAICTE AVX... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_10. Référence RIM : M0_1556 ; cote locale : C_5_43. le 2012-10-27 09:15:23.

rendre à Munster, la conduite que nous aurions à tenir auec
Messieurs vos Plenipotentiaires dans cette importante negociation,
qui tient depuis si long-temps les yeux & les esperances
de toute l’Europe attachées sur le succez qu’elle doit auoir, maintenant leurs Majestez m’ont fait l’honneur de me
renuoyer en ce lieu pour acheuer ce qui ne fust a’ors que
commencé, & pour resoudre par vos prudents aduis les
moyens de mettre vne derniere fin à ce grand ouurage, en
bien affermissant le repos que toute la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 759. Servien, Abel [?]. HARANGVE DE MONSIEVR SERVIENT FAICTE AVX... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_10. Référence RIM : M0_1556 ; cote locale : C_5_43. le 2012-10-27 09:15:23.

qu’ils
ont accoustumé de faire ; Il n’y a personne d’entre nous
qui ne cherchast toutes les seuretez possibles, s’il vouloit
feulement loger son argent, ou faire l’acquisition d’vne
Terre ; Ie ne sçaurois croire que pour faire vn Contract
où il s’agist de toute la fortune d’vne longue Guerre, de
l’honneur & de la seureté de deux puissants Estats. Il se
trouue quelqu’vn, Il se trouue quelqu’vn, dis-ie, qui ayme
mieux se fier en la promesse seule d’vn mauuais payeur,
que de prendre de bonnes Cautions pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 760. Servien, Abel [?]. HARANGVE DE MONSIEVR SERVIENT FAICTE AVX... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_10. Référence RIM : M0_1556 ; cote locale : C_5_43. le 2012-10-27 09:15:23.

lion de son espée ;
ils n’essayent aussi de luy arracher cette poignée de fleches,
qui est le symbole non seulement de l’vnion qui doit
demeurer entre vous, mais de celle qui attache vos Alliez
dans les interests de vostre Estat. Ie supplie vos Seigneuries de faire vn iugement aussi fauorable
de ce que i’ay l’honneur de leur dire, que les intentions
de leurs Majestez que i’explique, sont droittes & sinceres, elles
n’ont aucune pensée de retarder la paix, les precautions
que nous auons à prendre ensemble ne sont ny

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 761. Silhon [?]. AVIS AVX FLAMENS. Sur le Traité que les... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_485 ; cote locale : D_1_17. le 2012-04-13 16:33:25.

souffrances, que l’esperance qu’on vous a toujours
donnée d’vne Paix prochaine. Quand les effets n’ont point
suiuy cette esperance, on vous a persuadé qu’il ne tenoit qu’à
la France, que ce don du Ciel ne descendit en terre, & que
l’Espagne n’oublioit rien pour tarir les sources de la guerre
qui desoloit la Chrestienté. La guerre en general est vne chose si funeste que ceux qui
s’y trouuent embarquez sont obligez par toute sorte de
droits, de terminer le plustost qu’ils peuuent, celle-là mesme
qui se conduit sous la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 762. Silhon [?]. AVIS AVX FLAMENS. Sur le Traité que les... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_485 ; cote locale : D_1_17. le 2012-04-13 16:33:25.

a absolument desiré la generale, à laquelle
l’autre seruoit de planche : Comme celuy qui employe les
moyens, veut necessairement la fin qu’ils ont coustume de
produire, & celuy qui plante vn arbre, se propose de recueillir
les fruits qu’il a coustume de porter. En suite de cela vous remarquerez, Messieurs, que rien n’a
tant fait voir iusque icy, l’inuincible auersion que les Espagnols
ont pour la Paix, & l’ardente soif qui les trauaille d’immortaliser
la guerre ; que le Traité qu’ils viennent de faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 763. Silhon [?]. AVIS AVX FLAMENS. Sur le Traité que les... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_485 ; cote locale : D_1_17. le 2012-04-13 16:33:25.

Que l’empeschement
que Leganez apporta à la Paix, qui estoit aux termes de les
conclurre, fût suiuy de la defection de la Catalogne & du
Portugal, qui ne seroit point arriué, si la Paix eût esté concluë.
Que les Espagnols n’eussent point perdu le Roussillon,
/>
ny tout ce qu’ils ont depuis perdu en Flandres & en Italie, s’il
ne l’eussent rebutée en vne autre occasion, ou ils esperoient
de profiter de nos broüilleries.   Prenez garde que quelque chose de plus funeste, ne suiue la
resolution la plus contraire à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 764. Suau [signé]. ARREST DV PARLEMENT DE BORDEAVX, Sur la... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Du 13 juillet 1651. Sur l'imprimé à Paris, chez Nicolas Vivenay. Attention: le titre intérieur est différent (page 2).. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_46. Texte édité par Site Admin le 2012-04-07 11:29:03.

conseruer l’vnion dans la maison Royalle,
si necessaire au bien de l’Estat, & au repos
& tranquilité publique, & aux fins que
personne n’en pretende cause d’ignorance
sera le present Arrest affiché par les cantõs
& carrefours accoustumez de la presente
Ville, enuoyé dans tous les Sieges & Bailliages
du ressort, & executé en vertu du
simple dictum. Faict à Bordeaux en Parlement
les chambres assemblées, le 13. Iuillet
1651.  

Signé, SVAV.

=> Afficher la page


Occurrence 765. V. S. B. [signé]. LA METAMORPHOSE DE LA FRANCE, NVOYEE A VNE... (1649) chez Marette (Claude) à Paris , 7 pages. Langue : français. Signature et date au colophon. Voir aussi A_6_29. Référence RIM : M0_2462 ; cote locale : C_6_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-16 00:32:54.

comme la Danaë des Poëtes. Aussi, MADAME, je ne
doute point que tous leurs efforts ne se rencontrent inutils,
de mesme que ces anciens Titans dont ils imitent le procedé,
& que vous n’en voyez dans peu de temps d’enseuelis soubs
la mesme terre que leur temerité aura éleuéc contre son honneur
& sa pureté. Beaufort, la Mote-Houdancourt & Clanleu
ont désja lancez leurs foudres & le feu de leurs pistolets si
auant dans les entrailles & dans les poitrines de quelqu’vns
de ces petits audacieux,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 766. Vandôme, François de... . DERNIERE REQVESTE PRESENTEE A NOSSEIGNEVRS... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi E_1_129. Référence RIM : M0_1025 ; cote locale : C_9_68. le 2012-09-23 17:18:39.

d’iceluy : Et faisant
droict tant sur lesdites appellations qu’opposition, en
cassant les procedures desdits sieurs Maistres des
Requestes, & infirmant la procedure faite en execution
dudit Arrest, renuoyer ledit Suppliant absous
de ladite accusation, sans préjudice de ses droits &
actions contre ledit Cardinal Mazarin, & autres, aux
fins de reparation, dépens, dommages & interests, ou
autrement, à telles fins que de raison ; Et vous ferez
bien. Signé, FRANÇOIS DE VANDOSME.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 767. Vandôme, François de... . DERNIERE REQVESTE PRESENTEE A NOSSEIGNEVRS... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon. Voir aussi C_9_68. Référence RIM : M0_1025 ; cote locale : E_1_129. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 17:26:06.

DE
la calomnieuse accusation intentée
par le Cardinal
IVLLES MAZARIN. A NOSSEIGNEVRS
de Parlement. SVPPLIE humblement François de Vendosme
Duc de Beaufort, disant, Que dés l’année
1643 ayant presenté sa Requeste à la Cour, aux
fins d’auoir l’honneur (qu’il estime precieux) d’estre
admis en vne si auguste Compagnie, en la qualité de
Pair de France ; dont il a souhaitté d’illustrer les tiltres avantageux qui luy sont acquis par son extraction, de
plusieurs Monarques & Souuerains.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 768. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC CHARLES FAITE A... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Mention "R. N. F." au colophon. Voir aussi A_5_2. Référence RIM : M0_897 ; cote locale : B_8_54. le 2012-11-16 15:15:20.

& prerogatiues : il n’y a acte
d’injustice qu’elle ne commette, ny laschetez
où elle ne s’abandonne, l’honneur ne la touche
point : ses plus fortes passions ne visent qu’à s’éleuer
au debris & à la perte de son prochain, sa conuoitise,
aussi infame que mercenaire, captiue ses sens,
& l’a fait tomber dans toute sorte de crimes : elle exile
la Vertu, fait triompher les vices : son insolence s’étend
par tout, & sa cruauté n’a point de bornes, les
pleurs ny les larmes ne la peuuent fléchir, aussi

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 769. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC CHARLES, FAITE A... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Mention "R. N. F." au colophon. Voir aussi B_8_54. Référence RIM : M0_897 ; cote locale : A_5_2. Texte édité par Site Admin le 2012-11-16 15:15:49.

aux Bourgeois
de Paris, en faueur de la France. IL n’y a rien qui soit plus charmant
pour attirer vne ame ambitieuse, que
de luy promettre des dons immenses,
immunitez & prerogatiues: il n’y a acte
d’injustice qu’elle ne commette, ny laschetez
/>
où elle ne s’abandonne, l’honneur ne la touche
point: ses plus fortes passions ne visent qu’à s’éleuer
au debris & à la perte de son prochain, sa conuoitise,
aussi infame que mercenaire, captiue ses sens,
& l’a fait tomber dans toute sorte de crimes:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 770. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC DE LORAINE A SON... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Au colophon: daté de Meaux le 25 mai 1652 et signé "Charle duc de Lorraine".. Référence RIM : M0_898 ; cote locale : B_8_48. le 2012-11-16 15:32:12.

DC. LII. Auec permission de son Altesse Royalle. LA DECLARATION DV DVC
de Lorraine, à son Altesse Royalle, & à Messieurs
les Princes, sur l’approche de ses Trouppes és enuirons
de Paris.

Ensemble sa Lettre escrite à Messieurs du Parlement,
sur ce sujet. MONSEIGNEVR, & chere Frere, I’ay desiré de tout mon cœur vous faire sçauoir
la sincerité de mon ame ; & n’ay sçeu jusques
à present, à cause de quantité d’obstacles,
lesquels se sont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 771. Voysin [signé]. ADVERTISSEMENT TRES-IMPORTANT ET TRES VTILE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 23 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_10. Référence RIM : M0_462 ; cote locale : B_14_38. le 2012-12-02 14:22:15.

ADVERTISSEMENT
TRES-IMPORTANT
ET TRES VTILE AV PVBLIC,
Touchant le retour du sieur d’Emery auec
L’ARREST
DE LA COVR
CONTRE IEAN
b/>
PARTICELLY, BANQVEROVTIER
& faulsaire & autres complices du
9. Auril 1620.

M. DC. XLIX. ADVERTISSEMENT
TRES-IMPORTANT ET
tres vtile au Public auec
L’ARREST DE LA COVR CONTRE
Iean Particelly,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 772. Anactofile [signé]. L’OYSEAV DE RIVIERE, OV LE TOVRNOY NAVAL.... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 40 pages. Langue : français, latin. En 88 pièces en 9 vers burlesques.. Référence RIM : M0_2587 ; cote locale : C_8_13. Texte édité par Site Admin le 2013-06-10 08:50:02.

legeres,
A mon goust, n’ont point de saueur.  

V.  
Vos vertus, & vos nobles faits,
Remplissent seuls ma conscience,
Qui voit qu’en vous gist la science,
Et de la guerre, & de la Paix :
Vôtre grand courage aux batailles,
Fit-il pas tant de funerailles,
Quand ses vastes coups il rua,
Qu’il fut l’Hector de nos murailles,
De nos Tours le Gargantua ?  

VI.  
Ie reprends quasi mon estoc,
Quand ie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 773. Anactofile [signé]. L’OYSEAV DE RIVIERE, OV LE TOVRNOY NAVAL.... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 40 pages. Langue : français, latin. En 88 pièces en 9 vers burlesques.. Référence RIM : M0_2587 ; cote locale : C_8_13. Texte édité par Site Admin le 2013-06-10 08:50:02.


Fait de l’Isle la place aux veaux ;
I’ay bien peur que la terre y croulle,
Et qu’on fasse des Bastardeaux.  

XVII.  
Raillerie à part : le desert
Qu’on voyoit dans cette Isle verte,
Auoit la face si couuerte,
Qu’alors on l’eut bien pris sans vert :
Dame Nature, ce me semble,
Et la belle saison ensemble,
Ont trauaillé cet échaffaut,
Sur qui, si la terre ne tremble,
On ne peut craindre le deffaut.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 774. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

la suite de ce mesme dessein il a dit publiquement en
sa place, que c’estoit a sa personne a qui l’on en vouloit, qu’il ne
tenoit plus sa vie que cõme precaire, que depuis long-temps l’on
fomentoit des entreprises funestes, & que les ennemis estoient
mesme dans la Compagnie, Tellement que ce qu’on dit les tesmoins
n’est qu’vne repetition de ce que ledit sieur premier President
a dit en public. Que ledit sieur a assez declaré ses sentimens, lors que ledit
sieur Coadjuteur voulant parler sur la premiere deposition, il luy
dit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 775. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

tant de témoignages d’vne hayne si haute
ment & si constamment declarée contre les Supplians : apres tant
de marques si sensibles & si reïterées d’vn interest personnel &
particulier, il ne seroit pas iuste que ledit sieur premier President
demeurast leur Iuge. CE CONSIDERE, Nosseigneurs ; attendu ce que dessus,
il vous plaise de vos graces ordonner que ledit sieur premier President
s’abstiendra de la connoissance & de la deliberation des informations
Et vous ferez bien.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 776. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

tant de témoignages d’vne hayne si haute
ment & si constamment declarée contre les Supplians : apres tant
de marques si sensibles & si reïterées d’vn interest personnel &
particulier, il ne seroit pas iuste que ledit sieur premier President
demeurast leur Iuge. CE CONSIDERE, Nosseigneurs ; attendu ce que dessus,
il vous plaise de vos graces ordonner que ledit sieur premier President
s’abstiendra de la connoissance & de la deliberation des informations
Et vous ferez bien.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 777. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

tant de témoignages d’vne hayne si haute
ment & si constamment declarée contre les Supplians : apres tant
de marques si sensibles & si reïterées d’vn interest personnel &
particulier, il ne seroit pas iuste que ledit sieur premier President
demeurast leur Iuge. CE CONSIDERE, Nosseigneurs ; attendu ce que dessus,
il vous plaise de vos graces ordonner que ledit sieur premier President
s’abstiendra de la connoissance & de la deliberation des informations
Et vous ferez bien.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 778. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

tant de témoignages d’vne hayne si haute
ment & si constamment declarée contre les Supplians : apres tant
de marques si sensibles & si reïterées d’vn interest personnel &
particulier, il ne seroit pas iuste que ledit sieur premier President
demeurast leur Iuge. CE CONSIDERE, Nosseigneurs ; attendu ce que dessus,
il vous plaise de vos graces ordonner que ledit sieur premier President
s’abstiendra de la connoissance & de la deliberation des informations
Et vous ferez bien.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 779. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

tant de témoignages d’vne hayne si haute
ment & si constamment declarée contre les Supplians : apres tant
de marques si sensibles & si reïterées d’vn interest personnel &
particulier, il ne seroit pas iuste que ledit sieur premier President
demeurast leur Iuge. CE CONSIDERE, Nosseigneurs ; attendu ce que dessus,
il vous plaise de vos graces ordonner que ledit sieur premier President
s’abstiendra de la connoissance & de la deliberation des informations
Et vous ferez bien.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 780. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

tant de témoignages d’vne hayne si haute
ment & si constamment declarée contre les Supplians : apres tant
de marques si sensibles & si reïterées d’vn interest personnel &
particulier, il ne seroit pas iuste que ledit sieur premier President
demeurast leur Iuge. CE CONSIDERE, Nosseigneurs ; attendu ce que dessus,
il vous plaise de vos graces ordonner que ledit sieur premier President
s’abstiendra de la connoissance & de la deliberation des informations
Et vous ferez bien.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 781. Anonyme. A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMEMT. (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Le titre porte la coquille "parlememt" pour "parlement".. Référence RIM : M0_6 ; cote locale : C_9_16. le 2013-02-21 08:44:52.

tant de témoignages d’vne hayne si haute
ment & si constamment declarée contre les Supplians : apres tant
de marques si sensibles & si reïterées d’vn interest personnel &
particulier, il ne seroit pas iuste que ledit sieur premier President
demeurast leur Iuge. CE CONSIDERE, Nosseigneurs ; attendu ce que dessus,
il vous plaise de vos graces ordonner que ledit sieur premier President
s’abstiendra de la connoissance & de la deliberation des informations
Et vous ferez bien.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 782. Anonyme. A TOVS LES HABITANS DE LA TERRE, L’HEVREVX... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_11 ; cote locale : B_18_34. le 2013-03-26 18:16:30.

Genie.

SALVT.

AVANT-PROPOS. L’AMOVR du souuerain bien, & le mesme souuerain
bien de l’homme, est cét heureux Genie, que ie vous
presente icy à touts, & qui du Ciel auant vous enuoye
le salut par ma bouche, &amp; qui vous annonce dans
cét escrit les moyens necessaires & infaillibles pour atteindre
& paruenir à la vraye felicité. Ie ne puis point douter qu’vn
si bon amy que celuy-là ne reçoiue de bons accueils de vous,
& que son abord ne vous soit aussi cher que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 783. Anonyme. A TOVS LES HABITANS DE LA TERRE, L’HEVREVX... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_11 ; cote locale : B_18_34. le 2013-03-26 18:16:30.

à mon discours la force d’vne parfaite eloquence,
pour nous faire aggreer mon dessein, & pour meriter quelque
loüange & remerciment de vous auoir dedié le petit trauail
de cét ouurage, & pour vous parler d’vne plume assez
hardie & assez forte à vous conuaincre & persuader ce qu’elle
pretend de vous faire entendre, sur le sujet que i’ay entrepris.
Le choix particulier que i’en ay fait vous peut faire juger si
i’ay eû dessein de vous seruir en la chose du monde la plus excellente
& qui vous touche le plus, qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 784. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.

APPARITION
AV
CARDINAL MAZARIN
DANS BOVILLON, DE L’OMBRE DE SON
Neueu Manchiny retourné des
Enfers, pour l’exhorter à bien faire,
& sa rencontre auec Saint Maigrin
en l’autre monde. ad>APPARITION
au Cardinal Mazarin dans Boüillon,
de l’ombre de son Neueu
Manchiny retourné des Enfers,
pour l’exhorter à bien faire, & sa
rencontre auec Saint Maigrin en
l’autre monde.  
Mon cher Oncle, à part tout respect,
(Aussi

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 785. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.

promptement cét eau,
Ie fus tout d’vn coup bien en peine,
Si c’estoit le Tybre ou la Seine
Fleuues, que i’ay tousiours cheris,
L’vn à Rome, & l’autre à Paris :
Mais ce passeur ayant fait gile,
Il me souuint de mon virgile,
Du Cocite, Stix, Acheron,
Et de la barque de Caron,
Où passa Monseigneur Enée
Pour voir la troupe fortunée
Du bon homme Anchise & des siens
Dans ces beaux Champs Elisiens ;
Me voicy donc (dis-je en moy-mesme)
Nonobstant ma faueur supréme,
Me

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 786. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.

passion
Tourner sans cesse auec sa Rouë,
Et faire vne effroyable moüe,
Tandis que luy mesme se fuit,
Et que luy mesme se poursuit.
Ie vis dans la trouppe damnée
Ce vain, & fou de Salmonée,
De qui l’esprit trop orgueilleux
Se seruit de l’art merueilleux
De contrefaire le tonnerre
Pour paroistre vn Dieu sur la terre :
Mais ie trouuay bien en ce lieu,
Qu’il est vn Diable, & non vn Dieu.
Ie vis le criminel Tantale
Dans sa Penitence fatale,
Qui bruslant de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 787. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.

dans la trouppe damnée
Ce vain, & fou de Salmonée,
De qui l’esprit trop orgueilleux
Se seruit de l’art merueilleux
De contrefaire le tonnerre
Pour paroistre vn Dieu sur la terre :
Mais ie trouuay bien en ce lieu,
Qu’il est vn Diable, &amp; non vn Dieu.
Ie vis le criminel Tantale
Dans sa Penitence fatale,
Qui bruslant de soif parmy l’eau
Tendoit son auide museau
Pour tascher d’en prendre sans doute,
Et n’en prenoit pas vne goute,
Ie vis vn affamé Vautour
Paistrir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 788. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.

cémon.
Ils auoient trop bonne ceruelle.
On ne croit point cette nouuelle,
Elle est veritable pourtant ;
Et cela m’est trop important
De ne point dire de mensonge,
Encor qu’il semble que ie songe,
Ie suis vne Ombre de credit,
Ie l’ay veu, d’autres me l’ont dit,
Que tous ces gens d’experience,
Soit pour la guerre ou la science,
Là bas parmy tant de malheurs
Sont deuenus des Batteleurs
De la troupe de Bellespine
Seruans Pluton & Proserpine,
Pour leur donner

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 789. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.

surnommé le Superbe,
Lors qu’il est las de paistre l’herbe,
Va faire le gaigne-petit
Pour contenter son appetit
Auec quelque piece tapée
Dont il aura quelque lippée.
Brute ce pere si brutal
Y fait suiuant l’Arrest fatal,
Vne certaine Theriaque
Pour vn corps hypocondriaque.
Camille y fait le Charlatan
Auec vn autre Oruietan,
Qu’il fait d’vne façon nouuelle,
Et pour Monsieur Polichinelle
On voit Monsieur Coriolan
Qui fait le fin & le galan.
Le grand Scipion va

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 790. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN. v>

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 791. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 792. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 793. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 794. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 795. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 796. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 797. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 798. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 799. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 800. Anonyme. APPARITION AV CARDINAL MAZARIN DANS... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_137 ; cote locale : B_12_64. le 2013-11-15 10:43:05.


Sont des aueugles begueyans :
Mais reuenons à nostre affaire,
Qui t’est a present necessaire,
Suy, de grace, mes bons aduis
Ils meritent d’estre suiuis,
Ie veux ton bien, non ton dõmage,
Ie parle pour ton aduantage,
Et ne dis rien qu’en bon Neueu
Apres tant de mal que i’ay veu,
Sers t’en, si tu veux, pour toy méme,
Mais ton visage deuient blesme,
Adieu l’Oncle, touche la main,
Ie reuiendra y te voir demain.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Dernier