[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(11314 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Mazarins" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 201. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

qu’on peut à bon droit nommer
l’vn des plus genereux peuples du monde,
à sujet d’auoüer, qu’il n’y a point de personnes
d’esprit & de iugement, qui aye veu le commencement
& le progrez de la furieuse & violente
persecution, que les Cardinalistes Mazarins ont fait à
leur ville, & aux lieux circonuoisins, par le feu, le
fer, le viol, & le sacagement des Temples, & des Autels,
qui n’aye des iuges, que cette incomparable
Cité, la Reine de toutes les autres, quelque resistance
qu’elle eût pû faire,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 202. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

de l’empescher)
sortit de cette ville, comme si elle eut esté
empestée, tous les de marque du Royaume & la plus
grande partie de la Noblesse, sans que l’on songeast
que tout ce monde n’abandondoit Paris, que pour
s’aller ioindre à la legue endiablée des Mazarins pour le ruïner, & le mettre en poudre.   Helas! on de fut guere à ressentir les effets de la
haine mortelle, que tant de gens associez ensemble,
auoient conceuë, & contre l’Auguste Parlement,
& contre la ville qu’il auoit prise

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 203. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

de Chefs pour la conduitte
de l’armee qu’ils mettoient sur pied, virent en
vn moment vn miracle à leurs yeux. Comme Dieu
sçait faire des merueilles en vn instant? Le Prince de
Conty, & le Duc de Longueuille, qui apparemment
s’estoient declarez pour le parti de Mazarin, & qui s’estoient
mesmes retirez à sainct Germain auec le reste
de la Cour, inspirez du sainct Esprit, abandonnerent
cette infame ligue, & lors qu’on y pensoit le moins,
vinrent s’offrir de si bonne grace à seruir le Parlemẽt
& Paris, qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 204. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

par le stratagesme, & la surprise.   Toute la France sçait que depuis que l’armée Parisienne,
commandee tour à tour par nos six Generaux,
a pris la campagne, & s’est saisie des principaux postes,
& des plus importentes auenuës que la foiblesse
des Mazarins les a contraint de quitter, l’abondance
est retournee à Paris, que toutes les denrees y arriuent
de tous costez, & que tous les autres admire, ny sont
gueres plus cheres, qu’ils l’estoient auant que l’endiablé
Cardinal l’eut si mal menée. Cette

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 205. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

par ses
propres suiets, & qu’il d’eust plustost souhaiter leur
ruyne que leur agrandissement, si ne laisse t’il pas,
tant il a de bonté de se mettre en peine dequoy deuiendront
tant de seruiteurs sans maistre, apres que
la paix vniuerselle sera faite, & que Mazarin aura esté chastié de ses crimes, ou que preuenant son suplice,
il aura eu recours à la fuire pour se sauuer?   Se pourroit il non pas seulement vn Gentil-homme;
mais vne personne mediocre qui eust si peu de
cœur que de vouloir suiure dans son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 206. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

sans estre sommez reuinrent d’eux mesme trouuer le
Roy, & luy offrir de nouueaux seruices, pour ceux
qu’il y auoit long temps que ce coyon Italien leur
empeschoit de rendre à sa Maiesté. La mesme chose arriuera, Madame, des que dessasuiettie
des charmes de Mazarin Iules, vous verrez
clair dans les seines intentions, & du Parlement, &
de vos peuples, il n’y a rien qui puisse mieux les obliger
à mettre bas les armes, que de leur faire connoistre
que vous abandonnez entierement ce maistre,
& la disposition de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 207. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

bas les armes, que de leur faire connoistre
que vous abandonnez entierement ce maistre,
& la disposition de la Iustice, pour en faire vn chastiment
exemplaire. Mettez la main à ce dernier ouurage, Madame,
puis que vostre Majesté connoist bien que l’armée de
Mazarin diminuë, & qu’elle, ny ses chefs, quelques
grands Princes qu’ils soyent, ne peuuent pas resister
aux puissantes forces qu’on leur veut opposer, s’ils
continuent vouloir nourrir dans leur sein le vipere qui les mange, & qui les deuore.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 208. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

DECRET
INFERNAL
CONTRE
IVLES MAZARIN
ET
TOVS LES PARTISANS
DE FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques,
aux Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. DECRET INFERNAL CONTRE
Iules Mazarin, & tous les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 209. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

CONTRE
IVLES MAZARIN
ET
TOVS LES PARTISANS
DE FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques,
aux Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. DECRET INFERNAL CONTRE
Iules Mazarin, & tous les Partisans de France. PLVTON, Empereur des Tenebres,
estant aduerty par vn Demon de la
Terre, que Iules Mazarin Ministre
iniuste de la France, se preparoit à
venir faire sa demeure dãs son Empire infernal, fist
des hurlemens si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 210. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

Iacques,
aux Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. DECRET INFERNAL CONTRE
Iules Mazarin, & tous les Partisans de France. PLVTON, Empereur des Tenebres,
estant aduerty par vn Demon de la
Terre, que Iules Mazarin Ministre
iniuste de la France, se preparoit à
venir faire sa demeure dãs son Empire infernal, fist
des hurlemens si espouuentables, qu’ils firent fremir
tous les Demons, & redoublerent tellement
les tourmens des damnez, que croyans estre tous
perdus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 211. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

enseuelis dans
vn profond silence, pour apprendre quelle estoit
la cause de ces mouuemens si extraordinaires.
Mais ils furent bien estonnez, quand ils reconnurent
la parole de leur Maistre, qui d’vne voix rauque
& toute effarée pronõçoit le redoutable nom
de Mazarin, auec des apostrophes qui monstroiẽt
assez qu’il auoit grand peur de perdre sa couronne :
Ce qui leur fist croire que ledit Mazarin leur
apportoit secours a lencontre de luy & de tous les
Demons qui les tourmentoient, ils s’asseurent tellement
en ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 212. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

estonnez, quand ils reconnurent
la parole de leur Maistre, qui d’vne voix rauque
& toute effarée pronõçoit le redoutable nom
de Mazarin, auec des apostrophes qui monstroiẽt
assez qu’il auoit grand peur de perdre sa couronne :
Ce qui leur fist croire que ledit Mazarin leur
apportoit secours a lencontre de luy & de tous les
Demons qui les tourmentoient, ils s’asseurent tellement
en ses forces, en ses ruses accoustumées,
& en la cruauté dont il a tousiours traitté les hommes, qu’ils se croyent desia

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 213. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

Sorciers, Enchanteurs, Deuins,
& autres de mesme farine ; Et resolu entre eux de
faire vn bouleuersement dans nostre Empire Infernal,
sur l’esperance qu’vn Demon indiscret
leur a baillé, qu’ils deuoient bien tost estre secourus
par la venuë de Iules Mazarin, suiuy d’vne
trouppe de canaille de Maltotiers, Monopoleurs,
donneurs d’Aduis, porteurs d’Arrests, & de Quittances,
Habeleurs, Partisans, Traittans, Brigans,
Voleurs, Harpies, Engence de Viperes, Tygres,
Inhumains, Barbares, Sanguinaires,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 214. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

grand Conseil deuëment conuoqué dans nostre
Palais Infernal, au milieu des foudres & des flames,
bruits de tonnerre, où estoient toutes les
puissances qui sont sous nostre domination. Ordonné
pour garentir nostre Royaume de semblables
desordres, que Iules Mazarin, que seul nous
reconnoissons autheur & complice des choses cy-dessus
mentionnées, sera banny pour iamais de
nostre noire demeure, comme Perturbateur de
nostre repos, & l’Ennemy Capital de la Paix, & de
la Concorde, qui est entre nous, nonobstant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 215. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

nostre noire demeure, comme Perturbateur de
nostre repos, & l’Ennemy Capital de la Paix, & de
la Concorde, qui est entre nous, nonobstant les
droicts de pretentions qu’il y a eu iusques à present,
lesquels nous cassons & annulons, pour s’en
estre ledit Mazarin rendu indigne par la deprauation
de sa vie desbordée. Et à ce que, par vne effronterie
intolerable, il ne vueille forcer nos portes ;
nous ordonnons que toutes les aduenuës de
nos Prouinces, seront fortifiées de puissans ramparts,
armez des plus terribles armes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 216. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

d’opprobre. Fait au Tribunal epouuentable de
nostre horrible & eternelle memoire, signé des
plus affreux & abominables Demons de l’Abysme.
Et de nostre regne le Repentir, & scellé de
cire noire.    
Banny du Ciel & de la Terre,
Mazarin cherche les Enfers ;
Mais il n’y trouue que des fers
Tous prests à luy faire la guerre,
Il prend son essor vers la Mer,
Qui rebutant son Eminence,
Luy fait rechercher la potence
Puis qu’il ne luy reste que l’air.   TR.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 217. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

DECRET
INFERNAL
CONTRE
IVLES MAZARIN ET
TOVS LES PARTISANS
DE FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques,
aux Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. DECRET INFERNAL CONTRE
Iules Mazarin, & tous les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 218. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

CONTRE
IVLES MAZARIN ET
TOVS LES PARTISANS
DE FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques,
aux Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. DECRET INFERNAL CONTRE
Iules Mazarin, & tous les Partisans de France. PLVTON, Empereur des Tenebres,
estant aduerty par vn Demon de la
Terre, que Iules Mazarin Ministre
iniuste de la France, se preparoit à
venir faire sa demeure dãs son Empire infernal, fist
des hurlemens si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 219. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

Iacques,
aux Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. DECRET INFERNAL CONTRE
Iules Mazarin, & tous les Partisans de France. PLVTON, Empereur des Tenebres,
estant aduerty par vn Demon de la
Terre, que Iules Mazarin Ministre
iniuste de la France, se preparoit à
venir faire sa demeure dãs son Empire infernal, fist
des hurlemens si espouuentables, qu’ils firent fremir
tous les Demons, & redoublerent tellement
les tourmens des damnez, que croyans estre tous
perdus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 220. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

enseuelis dans
vn profond silence, pour apprendre quelle estoit
la cause de ces mouuemens si extraordinaires.
Mais ils furent bien estonnez, quand ils reconnurent
la parole de leur Maistre, qui d’vne voix rauque
& toute effarée pronõçoit le redoutable nom
de Mazarin, auec des apostrophes qui monstroiẽt
assez qu’il auoit grand peur de perdre sa couronne:
Ce qui leur fist croire que ledit Mazarin leur
apportoit secours a lencontre de luy & de tous les
Demons qui les tourmentoient, ils s’asseurent tellement
en ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 221. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

estonnez, quand ils reconnurent
la parole de leur Maistre, qui d’vne voix rauque
& toute effarée pronõçoit le redoutable nom
de Mazarin, auec des apostrophes qui monstroiẽt
assez qu’il auoit grand peur de perdre sa couronne:
Ce qui leur fist croire que ledit Mazarin leur
apportoit secours a lencontre de luy & de tous les
Demons qui les tourmentoient, ils s’asseurent tellement
en ses forces, en ses ruses accoustumées,
& en la cruauté dont il a tousiours traitté les hommes, qu’ils se croyent desia

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 222. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

Sorciers, Enchanteurs, Deuins,
& autres de mesme farine; Et resolu entre eux de
faire vn bouleuersement dans nostre Empire Infernal,
sur l’esperance qu’vn Demon indiscret
leur a baillé, qu’ils deuoient bien tost estre secourus
par la venuë de Iules Mazarin, suiuy d’vne
trouppe de canaille de Maltotiers, Monopoleurs,
donneurs d’Aduis, porteurs d’Arrests, & de Quittances,
Habeleurs, Partisans, Traittans, Brigans,
Voleurs, Harpies, Engence de Viperes, Tygres,
Inhumains, Barbares, Sanguinaires,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 223. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

nostre noire demeure, comme Perturbateur de
nostre repos, & l’Ennemy Capital de la Paix, & de
la Concorde, qui est entre nous, nonobstant les
droicts de pretentions qu’il y a eu iusques à present,
lesquels nous cassons & annulons, pour s’en
estre ledit Mazarin rendu indigne par la deprauation
de sa vie desbordée. Et à ce que, par vne effronterie
intolerable, il ne vueille forcer nos portes;
nous ordonnons que toutes les aduenuës de
nos Prouinces, seront fortifiées de puissans ramparts,
armez des plus terribles armes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 224. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

d’opprobre. Fait au Tribunal epouuentable de
nostre horrible & eternelle memoire, signé des
plus affreux & abominables Demons de l’Abysme.
Et de nostre regne le Repentir, & scellé de
cire noire.    
Banny du Ciel & de la Terre,
Mazarin cherche les Enfers;
Mais il n’y trouue que des fers
Tous prests à luy faire la guerre,
Il prend son essor vers la Mer,
Qui rebutant son Eminence,
Luy fait rechercher la potence
Puis qu’il ne luy reste que l’air.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 225. Anonyme. DEMOCRITE ET HERACLITE, RIANT ET PLEVRANT,... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_999 ; cote locale : A_2_42. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-23 02:45:35.

Italienne. Voicy donc le Seigneur Iules auec toutes
ses sourberies & galenteries, l’autre luy respond prestement, riant,
apres vne humble salutation, & se releuant auec vn geste pantalonnesque,
car il sçait faire plusieurs personnages Ouy, Monseigneur,
voicy le Mazarin qui vient offrir au seruice de Vostre Eminence, son
corps, ses biens, sa vie auec toutes ses fourberies, galenteries, & forfanteries,
lors le bon Seigneur l’embrassa, luy fit grandes carresses,
& l’emmena pour l’entretenir en particulier. Voila

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 226. Anonyme. DEPVTATION DV PARLEMENT D’ANGLETERRE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1007 ; cote locale : B_7_48. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:44:47.

d’entretenir nos troubles ciuils & se rendre necessaires
à aucun des Partis formez, pour par nos diuisions
& affoiblissement essayer d’affermir leur puissance
en France. C’est ce qui s’est passé en ce dernier trouble excité
au sujet du Cardinal Mazarin depuis l’emprisonnement
des Princes par ses conseils, que Monsieur le
Prince deliuré, contre la volonté dudit Cardinal, a
esté obligé de pouruoir à la conseruation de sa personne
par son esloignement de la Cour, ou il sçauoit
le mauuais dessein du mesme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 227. Anonyme. DEPVTATION DV PARLEMENT D’ANGLETERRE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1007 ; cote locale : B_7_48. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:44:47.

le prince pour luy faire entendre leur resolution
à l’assister d’vne Armée de huict à dix mille
hommes entretenus, afin de luy donner moyen de resister
à la violence par la force & le mettre en estat de
s’asseurer contre les mauuais desseins du Carninal
Mazarin. Au commencement de cette année, ces deux Deputez
du Parlement d’Angleterre arriuerent vers
Monsieur le Prince auec leur lettre de creance, & luy
proposerent l’offre d’vne Armée entretenuë de huict
à dix mille hommes pour sa deffense, demandant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 228. Anonyme. DEPVTATION DV PARLEMENT D’ANGLETERRE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1007 ; cote locale : B_7_48. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:44:47.

Que si par leur Conseil il acceptoit les offres du
Parlement d’Angleterre, & se seruoit de l’Armee
qu’il luy promettoit, ce ne seroit point contre le seruice
du Roy, duquel il protestoit ne se departir
iamais, mais contre le mauuais dessein du Cardinal
Mazarin son ennemy particulier & general de toute
la France, qu’il ne poseroit point les armes tant qu’il
seroit au Royaume: Et cela estant, il seroit le premier
qui iroit rendre ses deuoirs au Roy, luy offrir
ses trouppes qu’il n’auoit leuées que pour son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 229. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

auez
pû conter tous les coups d’espée qu’il a donné pour
briser vos fers. N’est-il pas vray que dès hier il eust
terminé vos maux, si vous l’eussiez tant soit peu secondé.
Et que vous ne seriez plus dans l’apprehension
d’estre exposez à la tyrannie du Mazarin, si vous eussiez autant aimé ce braue Prince qu’il vous a aimez.   Vous vous laissez charmer par cent pains que la
Cour vous enuoye ; Et vous ne voyez pas qu’elle n’a
d’autre dessein que d’en rapporter cent septiers de
bled ; &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 230. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

septiers de
bled ; & qu’auec les mesmes charrettes qu’elle fait
semblant de vous donner dequoy viure, elle emmene
des munitions de guerre pour vous faire mourir :
Mais le mal-heur est, que vous vous donnez à vn peu
d’apparence, & que vous ne voyez pas que Mazarin
& la Reyne vous flattent, parce qu’ils voyent bien
qu’ils ont besoin de vous-mesme, pour se defaire de
vous : Sçachez qu’il est temps de vous desabuser ;
que la Reyne est Espagnolle ; que le Mazarin est Italien,
& que Messieurs les Princes sont les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 231. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

à vn peu
d’apparence, & que vous ne voyez pas que Mazarin
& la Reyne vous flattent, parce qu’ils voyent bien
qu’ils ont besoin de vous-mesme, pour se defaire de
vous : Sçachez qu’il est temps de vous desabuser ;
que la Reyne est Espagnolle ; que le Mazarin est Italien,
& que Messieurs les Princes sont les Enfans de
la maison Royalle, qui ne sçauroient choquer la
Royauté, sans se choquer eux-mesmes, & qui ne sçauroient
se maintenir, qu’en maintenant Sa Maiesté. Si son Altesse Royale n’agissoit que par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 232. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

vostre Roy, & aux
Princes de son Sang : Et puis qu’il n’y a qu’eux qui risquent
tout ce qu’ils ont pour vous conseruer la liberté :
Est-il possible que vous soyez assez insensibles,
pour voir vn bougre, vn bougeron, vn Italien, &
pour tout dire vn Mazarin, qui iouyt des plaisirs de
la Cour entre les bras & les caresses de ses Mignõnes,
pendant que vos Compatriotes, vos Braues, vos Illustres,
ie veux dire, les Nemours, les Beauforts, les
Princes de Tarante, les Rochefoucauts, les Tavannes,
les Valons, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 233. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

cometes trop funestes de
vos mal-heurs. Si les chefs de vos diuisions sont destruits, les factionnaires
tourneront casaque : ceux que l’aveuglement
engage dans vn contraire party, se rangeront dans leur deuoir : Il n’y aura plus que les ennemis
de Mazarin qui tiendront le haut du paué : pour
estre François il faudra dire qu’on est ennemy de
cet ennemy de l’Estat : Et les troupes qui nous resistent
maintenant, parce que leurs chefs qui sont Mazarins
sont de la faueur, changeront bien-tost de
qualité, pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 234. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

dans leur deuoir : Il n’y aura plus que les ennemis
de Mazarin qui tiendront le haut du paué : pour
estre François il faudra dire qu’on est ennemy de
cet ennemy de l’Estat : Et les troupes qui nous resistent
maintenant, parce que leurs chefs qui sont Mazarins
sont de la faueur, changeront bien-tost de
qualité, pour n’épouser que vos interests.   Agissez donc auec vne vigueur, qui soit digne de
vous : N’abandonnez iamais S. A. R. qu’elle n’ait
abandonné premierement tout ce qu’elle protege
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 235. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

iamais S. A. R. qu’elle n’ait
abandonné premierement tout ce qu’elle protege
de Vauriens & de Faquins : Tesmoignez à M. le
Prince par vne correspondance d’affection, qu’il a
subiet de vous aymer, puisque vous l’aymez en reuanche ;
devoüez vous à sa suitte pour le suiure par
tout, ou sa prudence, sa valeur & son affection vous
voudront mener, & tenez pour certain, que si vous
le secondez, la perte de Mazarin & des Mazarins,
n’est pas vn affaire de quatre iours. FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 236. Anonyme. DERNIER ADVIS DONNÉ AVX PARISIENS, dans la... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1012 ; cote locale : B_14_40. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:43:18.

iamais S. A. R. qu’elle n’ait
abandonné premierement tout ce qu’elle protege
de Vauriens & de Faquins : Tesmoignez à M. le
Prince par vne correspondance d’affection, qu’il a
subiet de vous aymer, puisque vous l’aymez en reuanche ;
devoüez vous à sa suitte pour le suiure par
tout, ou sa prudence, sa valeur & son affection vous
voudront mener, & tenez pour certain, que si vous
le secondez, la perte de Mazarin & des Mazarins,
n’est pas vn affaire de quatre iours. FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 237. Anonyme. DERNIERE ET TRES-IMPORTANTE REMONSTRANCE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_14_50. Référence RIM : M0_1020 ; cote locale : B_4_25. le 2012-09-23 16:23:21.

DERNIERE
ET
TRES-IMPORTANTE
REMONSTRANCE
A LA REINE,
ET AV
SEIGNEVR IVLES MAZARIN,
pour haster son depart de
la France.

A PARIS,

M. DC. LII. Derniere & tres-importante
Remonstrance à la Reine, & au
seigneur Iules Mazarin, pour
haster son depart de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 238. Anonyme. DERNIERE ET TRES-IMPORTANTE REMONSTRANCE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_14_50. Référence RIM : M0_1020 ; cote locale : B_4_25. le 2012-09-23 16:23:21.

A LA REINE,
ET AV
SEIGNEVR IVLES MAZARIN,
pour haster son depart de
la France.

A PARIS,

M. DC. LII. Derniere & tres-importante
Remonstrance à la Reine, & au
seigneur Iules Mazarin, pour
haster son depart de la France. MADAME, Aujourd’huy que toute la France est en feu, les
Prouinces saccagées, les Villes en trouble, les Bourgs
pillez, les Villages confondus, les Campagnes rauagées,
les Maisons de plaisance, les Palais, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 239. Anonyme. DERNIERE ET TRES-IMPORTANTE REMONSTRANCE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_4_25. Référence RIM : M0_1020 ; cote locale : B_14_50. le 2012-09-23 16:25:42.

DERNIERE
ET
TRES-IMPORTANTE
REMONSTRANCE
A LA REINE,
ET AV
SEIGNEVR IVLES MAZARIN,
pour haster son depart de
la France.

A PARIS,

M. DC. LII. Derniere & tres-importante
Remonstrance à la Reine, & au
seigneur Iules Mazarin, pour
haster son depart de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 240. Anonyme. DERNIERE ET TRES-IMPORTANTE REMONSTRANCE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_4_25. Référence RIM : M0_1020 ; cote locale : B_14_50. le 2012-09-23 16:25:42.

A LA REINE,
ET AV
SEIGNEVR IVLES MAZARIN,
pour haster son depart de
la France.

A PARIS,

M. DC. LII. Derniere & tres-importante
Remonstrance à la Reine, & au
seigneur Iules Mazarin, pour
haster son depart de la France. MADAME, Aujourd’huy que toute la France est en feu, les
Prouinces saccagées, les Villes en trouble, les Bourgs
pillez, les Villages confondus, les Campagnes rauagées,
les Maisons de plaisance, les Palais, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 241. Anonyme. DEVXIESME ET DERNIERE REQVESTE PRESENTÉE A... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1068 ; cote locale : B_5_27. le 2012-09-28 04:48:46.

il est
grandement important de pourueoir, & d’aller au deuant, & que de plus, l’esperance se perd
de pouuoir faire la recolte des biens qui sont à
la Campagne, à cause des armées qui l’a ruinent,
& qui se continuëra tant que le Cardinal Mazarin
sera en France: Ce qui nous a donné sujet
de reïterer nos tres-humbles Remonstrances à
Vostre Altesse Royale, ensemble les mesmes
propositions, d’vn armement que les Bourgeois
de la Ville & Faux Bourgs, offrent pour fortifier
& faire effectuer ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 242. Anonyme. DEVXIESME ET DERNIERE REQVESTE PRESENTÉE A... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1068 ; cote locale : B_5_27. le 2012-09-28 04:48:46.

faire effectuer ses iustes & raisonnables
desseins, de Vostre Altesse Royale, de Messieurs
les Princes & de bon nombre d’autres personnes
affectionnées au bien & au repos du public,
que tous vniuersellement desirent & demandent,
& forcer le Cardinal Mazarin à sortir du
Royaume sans plus y reuenir, pour estre luy seul
la cause principale de l’extréme misere que
nous souffrons. C’est pourquoy continuans &
perseuerans en nos premieres intentions d’exposer
tout ce que Dieu nous a donné de forces
& de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 243. Anonyme. DEVXIESME ET DERNIERE REQVESTE PRESENTÉE A... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1068 ; cote locale : B_5_27. le 2012-09-28 04:48:46.

Messieurs les Princes, la Cour de Parlement,
& la plus saine & meilleure partie des
Bourgeois de la Ville & Faux Bourgs de Paris,
ne conspirent qu’à s’entretenir en vne bonne &
constante vnion, pour contraindre les adherans
du Cardinal Mazarin à fournir aux frais
d’vne armée si necessaire pour ce deffaire de cét
ennemy; que si nous sommes si mal-heureux,
de n’estre oüys ny considerez en nos plaintes &
tres-humbles Remonstrances, nous nous verrons
contraints, & à nostre grand regret,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 244. Anonyme. DEVXIESME ET DERNIERE REQVESTE PRESENTÉE A... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1068 ; cote locale : B_5_27. le 2012-09-28 04:48:46.

Ce consideré, MONSEIGNEVR, il
plaira à vostre Altesse Royale, de faire cognoistre
au Parlement cette nostre resolution, afin
que puissions estre asseurez de ce que nous ferons
pour ne point estre cause de nostre desvnion,
ce qui donneroit sujet au Cardinal Mazarin
de continüer en son mauuais dessein, qui
est de nous perdre, protestans qu’en voyant sa
bonne volonté, de preuenir ces extrémes malheurs,
nous témorgnerons aux effets que nous
sommes, & serons tousiours, MONSEIGNEVR,

De Vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 245. Anonyme. DEVXIESME LISTE CONTENANT Les Noms de ceux... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1069 ; cote locale : B_8_15. le 2012-09-28 05:01:20.

de ceux qui estoient en
l’Assemblée faicte le Mardy
xxiv. Septembre 1652.
au Palais Royal. IL eust esté grandement difficile de reconnoistre
dans Paris le grand nombre de personnes
de tous estats qui tiennent le party du
Cardinal mazarin, pource qu’il n’y a Compagnie
ny Communauté qui ne s’y en trouuent, &
qui ne sçauent les lieux où ils se doiuent assembler,
& n’eust esté celle du vingt-quatriesme Septembre
au Palais Royal au sceu & veu d’vn
chacun on ne les eust peû

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 246. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_30. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : A_2_43. le 2012-09-28 05:15:02.

gens; montez plus
haut. Spacamon. Ie ne prends pas garde à ce que tu dis, on ne peut estre offensé
par vn fol, par vn enfant, ou par vn yurogne. Quels
freres au-tu qui ne soient les enfans de ton pere ou de ta
mere? Gilles. Ceux d’entre les Mazarinistes qui pendant la trefue ont
fait Gille, & vne infinité d’autres qui sont demeurez, esperant
que Mazarin reuiendroit, & maintenant qu’ils sçauent le contraire, & qu’il faut necessairement qu’il s’en aille, ils
sont deuenus niais.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 247. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_30. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : A_2_43. le 2012-09-28 05:15:02.

par vn fol, par vn enfant, ou par vn yurogne. Quels
freres au-tu qui ne soient les enfans de ton pere ou de ta
mere? Gilles. Ceux d’entre les Mazarinistes qui pendant la trefue ont
fait Gille, & vne infinité d’autres qui sont demeurez, esperant
que Mazarin reuiendroit, & maintenant qu’ils sçauent le contraire, & qu’il faut necessairement qu’il s’en aille, ils
sont deuenus niais.   Spacamon. Pourquoy, sot, le nommes-tu Mazarin, il est bien Cardinal
pour toy? Sçais-tu pas qu’il le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 248. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_30. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : A_2_43. le 2012-09-28 05:15:02.

& vne infinité d’autres qui sont demeurez, esperant
que Mazarin reuiendroit, & maintenant qu’ils sçauent le contraire, & qu’il faut necessairement qu’il s’en aille, ils
sont deuenus niais.   Spacamon. Pourquoy, sot, le nommes-tu Mazarin, il est bien Cardinal
pour toy? Sçais-tu pas qu’il le faut traitter d’Eminence. Gilles. Aga, Eminence? Ie ne croyois pas que ce fut vne femme,
toutesfois le Gazetier Desinteressé le dit, & puis qu’il est
desinteressé ie le veux croire.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 249. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_43. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : C_7_30. le 2012-09-28 05:17:05.

gens ; montez plus
haut. Spacamon. Ie ne prends pas garde à ce que tu dis, on ne peut estre offensé
par vn fol, par vn enfant, ou par vn yurogne. Quels
freres as-tu qui ne soient les enfans de ton pere ou de ta
mere ? Gilles. Ceux d’entre les Mazarinistes qui pendant la trefue ont
fait Gille, & vne infinité d’autres qui sont demeurez, esperant
que Mazarin reuiendroit, & maintenant qu’ils sçauent le contraire, & qu’il faut necessairement qu’il s’en aille, ils
sont deuenus niais.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 250. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_43. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : C_7_30. le 2012-09-28 05:17:05.

par vn fol, par vn enfant, ou par vn yurogne. Quels
freres as-tu qui ne soient les enfans de ton pere ou de ta
mere ? Gilles. Ceux d’entre les Mazarinistes qui pendant la trefue ont
fait Gille, & vne infinité d’autres qui sont demeurez, esperant
que Mazarin reuiendroit, & maintenant qu’ils sçauent le contraire, & qu’il faut necessairement qu’il s’en aille, ils
sont deuenus niais.   Spacamon. Pourquoy, sot, le nommes-tu Mazarin, il est bien Cardinal
pour toy ? Sçais-tu pas qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 251. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_43. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : C_7_30. le 2012-09-28 05:17:05.

& vne infinité d’autres qui sont demeurez, esperant
que Mazarin reuiendroit, & maintenant qu’ils sçauent le contraire, & qu’il faut necessairement qu’il s’en aille, ils
sont deuenus niais.   Spacamon. Pourquoy, sot, le nommes-tu Mazarin, il est bien Cardinal
pour toy ? Sçais-tu pas qu’il le faut traitter d’Eminence. Gilles. Aga, Eminence ? Ie ne croyois pas que ce fut vne femme,
toutesfois le Gazetier Desinteressé le dit, & puis qu’il est
desinteressé ie le veux croire.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 252. Anonyme. DIALOGVE DE DEVX FEVILLANTINES, SVR LES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1077 ; cote locale : C_7_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-28 07:44:23.

DIALOGVE
DE DEVX
FEVILLANTINES,
SVR LES AFFAIRES
DE
MAZARIN.

A PARIS,

M. DC. XLIX. DIALOGVE DE DEVX
Fuillantines, sur les affaires de Mazarin. Mere Elizabeth. MA bonne sœur Catherine vn iour
assistant à la predication i’appris
que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 253. Anonyme. DIALOGVE DE DEVX FEVILLANTINES, SVR LES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1077 ; cote locale : C_7_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-28 07:44:23.

DIALOGVE
DE DEVX
FEVILLANTINES,
SVR LES AFFAIRES
DE
MAZARIN.

A PARIS,

M. DC. XLIX. DIALOGVE DE DEVX
Fuillantines, sur les affaires de Mazarin. Mere Elizabeth. MA bonne sœur Catherine vn iour
assistant à la predication i’appris
que toute chose auoit son temps, que la
pourmenade suiuoit la retraite, qu’il estoit
loisible à vne solitaire de s’entrenir de discours
honnestes auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 254. Anonyme. DIALOGVE DE DEVX FEVILLANTINES, SVR LES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1077 ; cote locale : C_7_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-28 07:44:23.

lasche
action de faire du bien à son prochain, de pardonner
à son ennemy : ie voy bien ma sœur que
vostre vocation n’est pas du saint Esprit, vous
portez du mal à vn homme qui fait regner les
Hospitaux. Sœur Catherine. I’apperçois que la maison est Mazariniste
qu’lle profite apres ce ministre, qu’elle sera sans
doute flambée s’il n’obtient pardon de ses offenses. Mere Elizabet. Ces paroles sont estranges, pensez-vous que
nostre maison ne soit apuyée que de ce Cardinal. Sœur Catherine. Elle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 255. Anonyme. DIALOGVE DE IODELET ET DE LORVIATAN Sur les... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Pièce 14 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1080 ; cote locale : C_7_20. le 2012-09-28 07:54:34.

vient le desespoir, du desespoir la confusion, & mal-heur
aux Autheurs de ces maux. De grace Regente allez au Vade
Grace, prenez le Cilice, abaissez vostre courroux, le Cloistre
est vostre faict pour vostre salut, vostre bien & vostre reputation,
& si nopce Mazarine vous plaist ne nous faites pas
payer les violons ; Faites en seconde nopces des heritiers
pou Castille, vostre lignée nous suffit. Gaston chassez d’aupres
de vous ce perfide la Riuiere, songez à vous, pensez à
vous & faites mieux, le Bourreau a commencé dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 256. Anonyme. DIALOGVE DE IODELET ET DE LORVIATAN Sur les... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Pièce 14 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1080 ; cote locale : C_7_20. le 2012-09-28 07:54:34.

apres la campagne
de remettre les choses pires que deuant, de desquiller
le Prince, destruire le Parlement, & se vanger du peuple.   Iodelet.. Quoy dans Anne nous en garde de nouuelles, concertan
l’vn maudit dessein de si longue main : c’est pour cela
que Mazarin pretend s’allier des Vendosmes pour s’oppoier
a Bourbon, le pere est capable de pis, & Mercœur est assez
idiot pour le faire la n’aduienne que Beaufort signalement
estimé consente à cette lascheté. L’Oru Tu es encore du vieux temps, les Grand

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 257. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

DIALOGVE
DE ROME
ET
DE PARIS. Au sujet de Mazarin.

M. DC. XLIX. DIALOGVE
DE ROME
ET
DE PARIS,
Au suject de Mazarin. Rome. IE m’estonne de ce que vous auez la hardiesse
de vous vouloir esgaler à moy, qui suis, non
pas à la verité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 258. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

DIALOGVE
DE ROME
ET
DE PARIS. Au sujet de Mazarin.

M. DC. XLIX. DIALOGVE
DE ROME
ET
DE PARIS,
Au suject de Mazarin. Rome. IE m’estonne de ce que vous auez la hardiesse
de vous vouloir esgaler à moy, qui suis, non
pas à la verité la plus ancienne ville du monde,
mais celle qui a commandé à toutes les
autres, & qui y commande encore à cette heure, si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 259. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

faire de m’en dire dauantage à ce
sujet-là, ie sçay trop de qui vous voulez parler, mais ie
vous supplie bien fort de me proposer vostre sentimẽt
sur ce que ie suis en doute, sçauoir est, de qui vous auez
esté pirement traittée, du Cardinal de Richelieu, ou
de Mazarin. Paris. La chose n’est pas trop difficile à resoudre, puis que
le deffunct Cardinal estoit né dans la Prouince de Poictou,
qui est vne des meilleures de toutes celles sur
qui i’ay pouuoir. Il estoit noble d’extraction & de
fait, & d’vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 260. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

à bout.   Rome. Vous me rauissez en me disant tant de belles conditions
qui se rencontroient dans cét homme, mais
d’où peut donc venir qu’on estoit mal content de
luy, & que l’on murmuroit contre sa fortune, aussi
bien que contre celle du Cardinal Mazarin? Paris. A cela ie vous respondray, qu’il en est des Fauoris
des Rois & des Princes, comme de ces Dames qui paroissent
extrémement belles à la premiere œillade qu’on iette sur elles, mais si l’on s’arreste vn peu longtemps
à les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 261. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

à propos, en recompense
il a fait du bien; Et de sçauoir lequel des deux doit emporter
l’auantage, ce n’est pas icy que ie le dois esplucher,
mais ie vous puis asseurer que tout le plus grand
desplaisir qu’il a iamais fait à la France, c’est d’auoir instruit
Mazarin dans vne escole où il luy a appris la
science de nous perdre, & de nous ruiner tout à fait;
Toutesfois ie veux croire que ce n’est pas la faute du
Maistre, mais de l’escalier, dont il luy a esté impossible
de changer la mauuaise humeur, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 262. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

est l’endroit où
le Roy & la Reyne ont pris leur logis, aux despens du
Louure, lequel par ce moyen demeure frustré de la
presence du Roy, pour qui il a esté basty par Henry le
Grand, à dessein qu’il fust la demeure de ses successeurs. Le Palais de Mazarin est fort estimé pour vne
escurie où l’on peut mettre cent cheuaux de front,
les mangeoires & les ratteliers y sont faits à la guise
de vostre pays, & comme il n’espargne point la despense,
i’estime qu’il en eut fait faire encore vne autre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 263. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

pour vous en dire la verité, cela me touche vn
peu de bien prés, car ie suis marrie qu’vn homme qui
porte le titre de Cardinal, soit tel comme il est, aussi
deuez vous bien croire que ie n’en fais pas grand
estime, & que i’aymerois mieux vn Diable chez
moy que Mazarin: Car le Sainct Pere pourroit chasser
le mauuais esprit par le pouuoir que IESVS-CHRIST
luy en a donné, mais il faut qu’vn Royaume
entier se sousleue, & prenne les armes, pour deposseder
Mazarin encore auec toutes leurs forces
n’ont-ils sceu venir à bout

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 264. Anonyme. DIALOGVE DE ROME ET DE PARIS. Au sujet de... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1083 ; cote locale : A_2_50. Texte édité par Site Admin le 2012-09-28 07:59:43.

grand
estime, & que i’aymerois mieux vn Diable chez
moy que Mazarin: Car le Sainct Pere pourroit chasser
le mauuais esprit par le pouuoir que IESVS-CHRIST
luy en a donné, mais il faut qu’vn Royaume
entier se sousleue, & prenne les armes, pour deposseder
Mazarin encore auec toutes leurs forces
n’ont-ils sceu venir à bout de leurs entreprise.   Paris. A moins d’vne speciale assistance du Ciel, ie crois
que ie n’auray iamais la force de m’en deffaire, mais
toutesfois il faut laisser faire le temps, qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 265. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

DIALOGVE
DV
CAR MAZARIN,
ET DV MARQVIS
DE LA VIEVVILLE,
Sur-Intendant des Finances.

M. DC. LII. Dialogue de Mazarin & du Marquis
de la Vieuville, Sur-intendant
des Finances. Mazarin, BON jour Monsieur le Marquis,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 266. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

DIALOGVE
DV
CAR MAZARIN,
ET DV MARQVIS
DE LA VIEVVILLE,
Sur-Intendant des Finances.

M. DC. LII. Dialogue de Mazarin & du Marquis
de la Vieuville, Sur-intendant
des Finances. Mazarin, BON jour Monsieur le Marquis, ie vous
ay enuoyé querir, pour vous dire, que
voicy bien des affaires, & qu’il nous faut de l’argent. Le Marquis, Monseigneur, ie l’ay bien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 267. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

DV
CAR MAZARIN,
ET DV MARQVIS
DE LA VIEVVILLE,
Sur-Intendant des Finances.

M. DC. LII. Dialogue de Mazarin & du Marquis
de la Vieuville, Sur-intendant
des Finances. Mazarin, BON jour Monsieur le Marquis, ie vous
ay enuoyé querir, pour vous dire, que
voicy bien des affaires, & qu’il nous faut de l’argent. Le Marquis, Monseigneur, ie l’ay bien préveu depuis
hier, quand i’appris la déroute de Monsieur d’Oquincourt.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 268. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

BON jour Monsieur le Marquis, ie vous
ay enuoyé querir, pour vous dire, que
voicy bien des affaires, & qu’il nous faut de l’argent. Le Marquis, Monseigneur, ie l’ay bien préveu depuis
hier, quand i’appris la déroute de Monsieur d’Oquincourt. Mazarin, Ie suis bien réjoüy que vous y ayez pensé,
vous estes le seul dans le Conseil qui me soulagez, il faut
que ie fasse tout. Le Marquis, Monseigneur, ie le reconnois bien, & cela
me fait peine; car ie crains que Vostre Eminence ne
succombe à tant de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 269. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

Ie suis bien réjoüy que vous y ayez pensé,
vous estes le seul dans le Conseil qui me soulagez, il faut
que ie fasse tout. Le Marquis, Monseigneur, ie le reconnois bien, & cela
me fait peine; car ie crains que Vostre Eminence ne
succombe à tant de travail. Mazarin, Ie me porte bien, je suis robuste, & viendray
bien à bout de mes ennemis, si i’ay de l’argent. Le Marquis, Monseigneur, combien faut-il. Mazarin, I’ay besoin de dix millions de liures, dans
le premier iour d’Octobre: Sçavoir, de deux millions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 270. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

bien, & cela
me fait peine; car ie crains que Vostre Eminence ne
succombe à tant de travail. Mazarin, Ie me porte bien, je suis robuste, & viendray
bien à bout de mes ennemis, si i’ay de l’argent. Le Marquis, Monseigneur, combien faut-il. Mazarin, I’ay besoin de dix millions de liures, dans
le premier iour d’Octobre: Sçavoir, de deux millions
comptans, & de seize cens mil liures par mois, pendant
les mois de May, Iuin, Iuillet, Aoust, & Septembre. Le Marquis, Monseigneur la somme est grande, si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 271. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

cens mil liures par mois, pendant
les mois de May, Iuin, Iuillet, Aoust, & Septembre. Le Marquis, Monseigneur la somme est grande, si vostre Eminence veut examiner l’estat des affaires, ie luy
feray voir en demie heure, si cela se peut, ou non.   Mazarin, Ie le veux bien, & ie vous diray mesme en
quoy i’en ay besoin. Le Marquis, Monseigneur, cela est necessaire, car il y
a quelques fois des dépences pressées, où il faut du content,
& c’est ce qui m’embarrasse le plus: Les autres, ou
on se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 272. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

i’en ay besoin. Le Marquis, Monseigneur, cela est necessaire, car il y
a quelques fois des dépences pressées, où il faut du content,
& c’est ce qui m’embarrasse le plus: Les autres, ou
on se contente d’assignations, ne me donnent pas tant
de peine. Mazarin, Monsieur le Marquis ie vous entends bien;
c’est à dire, que vous faictes des assignations ce que vous
voulez. Le Marquis, Oüy Monseigneur, ie les recule ainsi que
bon me semble. Mazarin, Cela est fort bien; car pourveu que la dépence
soit faicte par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 273. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

on se contente d’assignations, ne me donnent pas tant
de peine. Mazarin, Monsieur le Marquis ie vous entends bien;
c’est à dire, que vous faictes des assignations ce que vous
voulez. Le Marquis, Oüy Monseigneur, ie les recule ainsi que
bon me semble. Mazarin, Cela est fort bien; car pourveu que la dépence
soit faicte par les particuliers, il n’importe pas
qu’ils soient payez de leurs assignations. Le Marquis, Monseigneur, i’admire vostre Eminence,
elle n’ignore de rien. Mazarin, Cela est vray, i’ay tant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 274. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

que
bon me semble. Mazarin, Cela est fort bien; car pourveu que la dépence
soit faicte par les particuliers, il n’importe pas
qu’ils soient payez de leurs assignations. Le Marquis, Monseigneur, i’admire vostre Eminence,
elle n’ignore de rien. Mazarin, Cela est vray, i’ay tant veu d’affaires de
de toutes façons; mais travaillons Monsieur le Marquis,
& couvrez-vous, ie ne veus pas de ceremonie. Le Marquis, Monseigneur, iesuis en mon deuoir, ie
ne me couvriray pas devant vous, vous estes mon

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 275. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

Cela est vray, i’ay tant veu d’affaires de
de toutes façons; mais travaillons Monsieur le Marquis,
& couvrez-vous, ie ne veus pas de ceremonie. Le Marquis, Monseigneur, iesuis en mon deuoir, ie
ne me couvriray pas devant vous, vous estes mon bien-facteur. Mazarin, Ie vous aime, & i’ay faict vn bon recit de
vous à la Reyne. Le Marquis, Monseigneur, mon fils le Cheualier me
l’a dit, & qu’il le sçauoir de bonne part. Mazarin, Il me faut pour la maison du Roy, de la Reyne, & de Monsieur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 276. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

en mon deuoir, ie
ne me couvriray pas devant vous, vous estes mon bien-facteur. Mazarin, Ie vous aime, & i’ay faict vn bon recit de
vous à la Reyne. Le Marquis, Monseigneur, mon fils le Cheualier me
l’a dit, & qu’il le sçauoir de bonne part. Mazarin, Il me faut pour la maison du Roy, de la Reyne, & de Monsieur d’Anjou, Escurie, Venerie,
Gardes du Corps, Gardes Escossoises, cent Suisses, &c.
trois millions.   Pour vne armée Navale en la mer de Ponant, trois
cent mil liures.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 277. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

qui a esté perdu,
trois cent mil liures. Pour ma maison, entretien de mon Neveu & de
mes Nieces. dix-huit cens mil liures. Somme dix millions de liures. Le Marquis, Monseigneur, ie voy bien que c’est
quasi tout argent contant qu’il faut fournir. Mazarin, Ie le croy comme vous, & vous voyez
bien qu’il ne se peut moins. Le Marquis, Cela est vray, & Vostre Eminence se
réduit à fort peu de chose. Mazarin, En ce temps icy ie ne veux que le necessaire. Le Marquis, Mais Monseigneur, il y a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 278. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

Monseigneur, ie voy bien que c’est
quasi tout argent contant qu’il faut fournir. Mazarin, Ie le croy comme vous, & vous voyez
bien qu’il ne se peut moins. Le Marquis, Cela est vray, & Vostre Eminence se
réduit à fort peu de chose. Mazarin, En ce temps icy ie ne veux que le necessaire. Le Marquis, Mais Monseigneur, il y a bien d’autres
dépences. Mazarin, Il est vray, mais ie ne m’en soucie pas,
vous voyez bien que ie ne mets rien pour la Catalogne,
car ie la veus abandonner. Ie ne mets

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 279. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

vous voyez
bien qu’il ne se peut moins. Le Marquis, Cela est vray, & Vostre Eminence se
réduit à fort peu de chose. Mazarin, En ce temps icy ie ne veux que le necessaire. Le Marquis, Mais Monseigneur, il y a bien d’autres
dépences. Mazarin, Il est vray, mais ie ne m’en soucie pas,
vous voyez bien que ie ne mets rien pour la Catalogne,
car ie la veus abandonner. Ie ne mets que deux cent mil liures pour les galeres,
à cause que ie ne veus pas qu’elles aillent à la mer. Ie ne parle point de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 280. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

convient donner
pour son Domaine d’Evreux: celles qui sont leuées
pour les nouveaux Suisses, & plusieurs autres qu’il ne
sera pas aisé de retarder. Voy la Monseigneur, six cens quatre-vingt mil liures
que nous pouuons tirer des fermes, à tout rompre. Mazarin, Comment, & il se leve tant d’argent. Le Marquis, Monseigneur, ce qui se leve sur les fermes
est quasi tout les rentes, & pour les gages des
Officiers. Mazarin, Quand i’auray defaict le Prince de Condé,
ie ne veus plus payer de rentes, ny de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 281. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

six cens quatre-vingt mil liures
que nous pouuons tirer des fermes, à tout rompre. Mazarin, Comment, & il se leve tant d’argent. Le Marquis, Monseigneur, ce qui se leve sur les fermes
est quasi tout les rentes, & pour les gages des
Officiers. Mazarin, Quand i’auray defaict le Prince de Condé,
ie ne veus plus payer de rentes, ny de gages. Le Marquis, Monseigneur, c’est ce qu’il faut faire
le plus promptement qu’il sera possible. Mazarin, I’en viendray à bout, quand les troupes
qui me viennent de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 282. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

est quasi tout les rentes, & pour les gages des
Officiers. Mazarin, Quand i’auray defaict le Prince de Condé,
ie ne veus plus payer de rentes, ny de gages. Le Marquis, Monseigneur, c’est ce qu’il faut faire
le plus promptement qu’il sera possible. Mazarin, I’en viendray à bout, quand les troupes
qui me viennent de toutes parts seront arriuées. Le Marquis, Monseigneur, i’apprends que vos levées
vont bien lentement, à cause que vous ne leur
donnez point d’argent. Mazarin, Il est vray, mais ie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 283. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

qu’il sera possible. Mazarin, I’en viendray à bout, quand les troupes
qui me viennent de toutes parts seront arriuées. Le Marquis, Monseigneur, i’apprends que vos levées
vont bien lentement, à cause que vous ne leur
donnez point d’argent. Mazarin, Il est vray, mais ie leur donne de bons
quartiers pour les recompenser. Le Marquis, Monseigneur cela empesche bien la leuée
des Tailles. Mazarin, Que n’importe que la France soit ruynée,
ie veus mettre le feu par tout, ou subsister. Le Marquis,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 284. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

que vos levées
vont bien lentement, à cause que vous ne leur
donnez point d’argent. Mazarin, Il est vray, mais ie leur donne de bons
quartiers pour les recompenser. Le Marquis, Monseigneur cela empesche bien la leuée
des Tailles. Mazarin, Que n’importe que la France soit ruynée,
ie veus mettre le feu par tout, ou subsister. Le Marquis, Monseigneur V. E. fait fort bien de
se vanger, l’offence a esté grande, il faut tout desoler,
ie seruiray bien Vostre Eminence en ce rencontre; car
si elle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 285. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

ie veus mettre le feu par tout, ou subsister. Le Marquis, Monseigneur V. E. fait fort bien de
se vanger, l’offence a esté grande, il faut tout desoler,
ie seruiray bien Vostre Eminence en ce rencontre; car
si elle se retire, il faudra que ie m’en fuye aussi. Mazarin, Mais voyons où nous prendrons le reste
de nos dix millions. Le Marquis, Monseigneur, nous aurons bien pendant
les neuf mois de cette année de la Generalité de
Paris, vn million. Des Generalitez de Rouën, Caën & Alençon par
estimation, vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 286. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

Province de Bourgongne par estimation,
deux cent mil liures. De la Provence par estimation, cent cinqante
mil liures. De la Bretagne par estimation, quatre cent mil liu.
Somme six millions neuf cens mil liu. Et des fermes, six cens quatre-vingt mil liu. Mazarin, Il me manque doncques deux millions quatre cens vingt mil liures.
Et que deuient donc tout ce qui se leue.   Le Marquis, Monseigneur, il s’employe aux charges,
aux remises & remboursements des Traittans &
Fermiers, Thresoriers de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 287. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

quatre cens vingt mil liures.
Et que deuient donc tout ce qui se leue.   Le Marquis, Monseigneur, il s’employe aux charges,
aux remises & remboursements des Traittans &
Fermiers, Thresoriers de l’Espargne, & des Parties
Casuelles. Mazarin, Ie veus que le Roy fasse banqueroutte
pour vne bonne fois à tous ses Subjets. Le Marquis, Monseigneur, c’est mon intention, &
ie la feray; mais il faut excepter les Tresoriers de l’Epargne,
A cause qu’ils sont informez de tout ce que
vostre Eminence a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 288. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

ie la feray; mais il faut excepter les Tresoriers de l’Epargne,
A cause qu’ils sont informez de tout ce que
vostre Eminence a pris dans les coffres du Roy, & ils
le pourroient bien dire à Messieurs du Parlement, qui
n’en sçavent pas tout le détail. Mazarin, Il faut donner ordre à cecy, asseurément
mes affaires ne sont pas bien ménagées, on vous trompe,
monsieur le Marquis, vous vous fiez à vn homme
qui est plus fin que vous, vous m’entendez bien. Le Marquis, Monseigneur, i’ay demandé des memoires
contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 289. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

mes affaires ne sont pas bien ménagées, on vous trompe,
monsieur le Marquis, vous vous fiez à vn homme
qui est plus fin que vous, vous m’entendez bien. Le Marquis, Monseigneur, i’ay demandé des memoires
contre luy, mais on ne m’en fournit point.
Mazarin, On m’a promis de me faire voir qu’il
prend à toutes mains, & d’autres aussi, que ie ne veus
plus souffrir. Le Marquis, Monseigneur, ie n’en sçay rien, il est
vray que mon fils le Chevalier fait quelques affaires,
mais c’est tousiours pour servir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 290. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

à toutes mains, & d’autres aussi, que ie ne veus
plus souffrir. Le Marquis, Monseigneur, ie n’en sçay rien, il est
vray que mon fils le Chevalier fait quelques affaires,
mais c’est tousiours pour servir vostre Eminence en
plusieurs intrigues qu’il a. Mazarin, Il me faut fournir iusques à mes dix
millions, cherchez-les ou vous voudrez. Le Marquis, Monseigneur, cela ne se peut, si vostre
Eminence ne se veut aider. Mazarin, Que faut-il faire? Le Marquis, Monseigneur, Vostre Eminence peut
vendre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 291. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

c’est tousiours pour servir vostre Eminence en
plusieurs intrigues qu’il a. Mazarin, Il me faut fournir iusques à mes dix
millions, cherchez-les ou vous voudrez. Le Marquis, Monseigneur, cela ne se peut, si vostre
Eminence ne se veut aider. Mazarin, Que faut-il faire? Le Marquis, Monseigneur, Vostre Eminence peut
vendre les Benefices, quand elle les devroit donner au
denier deux. Mazarin, Ne le fay-je pas: c’est dequoy ie supplée
à plusieurs dépences particulieres qu’il me convient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 292. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

ou vous voudrez. Le Marquis, Monseigneur, cela ne se peut, si vostre
Eminence ne se veut aider. Mazarin, Que faut-il faire? Le Marquis, Monseigneur, Vostre Eminence peut
vendre les Benefices, quand elle les devroit donner au
denier deux. Mazarin, Ne le fay-je pas: c’est dequoy ie supplée
à plusieurs dépences particulieres qu’il me convient
faire. Le Marquis, Vostre Eminence peut aussi vendre
les charges de la guerre qui vacqueront, & les donner
au tiers de leur valeur, les Gouvernemens aussi

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 293. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

iurez d’huistres à l’écaille, qui
iouyront des mesmes honneurs que les Vendeurs de
marée. I’ay encor vn memoire de plusieurs autres avis qui
ne me semblent pas mauvais, & sur lesquels i’ay travaillé,
mais ie ne m’en souviens pas à present. Mazarin, Ces avis sont bons; mais il faut l’authorité
pour mettre les Cours Souueraines à la raison,
afin que ces Edicts soient facilement verifiez. Le Marquis, Monseigneur vostre Eminence a raison,
ces gens-là sont difficiles, ils ne font beaucoup de
peine en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 294. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

à la raison,
afin que ces Edicts soient facilement verifiez. Le Marquis, Monseigneur vostre Eminence a raison,
ces gens-là sont difficiles, ils ne font beaucoup de
peine en execution des Declarations de Iuillet & Octobre
1648. lesquelles il faut supprimer. Mazarin, C’est mon intention, & ie l’aurois fait,
si le Mareschal d’Oquincourt ne se fust pas laissé battre; mais ce rencontre me rompt mes mesures.   Le Marquis, Monseigneur, vostre Eminence prend
trop cette affaire à cœur, ie l’en trouue bien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 295. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

cette affaire à cœur, ie l’en trouue bien changée
& abbatuë Mais Monseigneur, ie songe aux dépences
que vous m’avez proposé: Vostre Eminence ne
met rien pour tous les gages du Conseil, pensions &
montres d’armées: cela fera bien des mal-contents. Mazarin, Que m’importe, ie ne leur veus rien
donner, ils n’oseroient avoir grondé ; car ie les ferois
sortir de la Cour. Le Marquis, Monseigneur, il y a des gens bien fascheux,
qui ne souffriront pas volontiers ce retranchement. Mazarin, Ie ne m’en soucie pas,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 296. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

fera bien des mal-contents. Mazarin, Que m’importe, ie ne leur veus rien
donner, ils n’oseroient avoir grondé ; car ie les ferois
sortir de la Cour. Le Marquis, Monseigneur, il y a des gens bien fascheux,
qui ne souffriront pas volontiers ce retranchement. Mazarin, Ie ne m’en soucie pas, ie suis le maistre,
vous le voyez bien, mais trouuez de l’argent; car il
en faut: Autrement ie seray contraint d’accepter quelques
offres qu’on me fait pour la Sur-Intendance, sans
la mettre en tiltre d’Office, on m’en a desia offert

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 297. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

Hongrie, Nous aurions la Paix, & l’argent ne seroit
pas si difficile à recouvrer, ie vous envoyrois tous les
ans trois millions de liures en Louys d’or, à dix liures
piece, pourveu qu’il luy plust me faire conserver dans
la sur-intendance. Mazarin, Monsieur le Marquis vous n’estes pas
mal plaisant, ie voy bien que vous pensez à vous, ie
penseray à moy, trouvez de l’argent seulement, sinon
ie sçauray bien vous faire rendre compte de vostre
administration: Ie sçay tout ce que vous auez faict, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 298. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

ie voy bien que vous pensez à vous, ie
penseray à moy, trouvez de l’argent seulement, sinon
ie sçauray bien vous faire rendre compte de vostre
administration: Ie sçay tout ce que vous auez faict, &
i’ay de bons memoires de ce qui s’est passé dans les finances,
depuis le mois de Novembre de l’année mil
six cens quarente-neuf. Ce Dialogue a esté envoyé par vn Valet de Chambre des
Cardinal Mazarin, à vn sien Amy, le douziesme iour
d’Avril de la presente année.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 299. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

DIALOGVE
DV
CAR. MAZARIN,
ET DV MARQVIS
DE LA VIEVVILLE,
Sur-Intendant des Finances.

M. DC. LII. Dialogue de Mazarin & du Marquis
de la Vieuville, Sur-intendant
des Finances. Mazarin. Bonjour Monsieur le Marquis,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 300. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

DIALOGVE
DV
CAR. MAZARIN,
ET DV MARQVIS
DE LA VIEVVILLE,
Sur-Intendant des Finances.

M. DC. LII. Dialogue de Mazarin & du Marquis
de la Vieuville, Sur-intendant
des Finances. Mazarin. Bonjour Monsieur le Marquis, ie vous
ay enuoyé querir, pour vous dire, que
voicy bien des affaires, & qu’il nous faut de l’argent. Le Marquis, Monseigneur, ie l’ay bien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Dernier