[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(11314 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Mazarin" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

propres
maux, que mesconnoissants des fatigues &
des peines qu’il prend depuis six mois pour le
public, si vous ne luy tesmoignez dans cette
rencontre les bons desseins que vous auez de
le seconder. Ce grand Prince ayant apris que le Cardinal Mazarin faisoit venir des Trouppes de toutes
parts pour grossir de sorte son Armée, qu’il
peut promptement blocquer Paris, parce
qu’on ne l’y vouloit point receuoir, comme
vous voyez qu’il y marchoit à grands pas, a
estimé qu’il ne pouuoit vous donner des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

que Monsieur le Duc d’Orleans
ne pouuoit abandonner Paris sans danger, il
est d’abord party, courant nuict & iour pour
se venir mettre à la teste de l’Armée que Monsieur
le Duc de Nemours à conduit affin de
s’opposer à ce pernicieux dessein du Cardinal
Mazarin.   Il n’est point necessaire d’exagerer icy toutes
les raisons qui vous doiuent faite contribuer
auec vigueur à la perte de cét Estranger,
vostre propre interest, & la iuste haine que
tous les gens de bien doiuent auoir pour luy,
vous attachent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

France puisse iamais esperer
pour obtenir sa tranquillité si chacun y veut
contribuer selon son pouuoir, voyant que son
Altesse Royalle n’y espargne ny ses amis, ny
son sang, puis qu’il a exposé Mademoiselle
qui a empesché auec tant de courage que le
Cardinal Mazarin ne soit entré dans Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre Ennemy mortel le Cardinal
Mazarin.   Enfin Messieurs, il ne faut point se flatter,
le mal est à l’extremité, il se rendra incurable
si l’on n’y apporte vn souuerain remede, &
n’y en a point de meilleur que de faire comme
font tous ceux qui veulent bien reüssir,
c’est à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

Bourgeois qu’il à gaigné par les Festins qu’il
leur a fait, pour s’opposer au bonheur qui
vous arriue par vn resultat de l’Hostel de Ville
conclu par 7. a 8. de ses Factionnaires, cét
horrible dessein eust causé nostre perte entiere
s’il l’eust peu faire reüssir : & il est homme a
en tenter bien d’autres pour faire abandonner
Paris à la discretion du Cardinal Mazarin
son Maistre, si l’on le souffre dans la charge
qu’il possede.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

propres
maux, que mesconnoissants des fatigues &
des peines qu’il prend depuis six mois pour le
public, si vous ne luy tesmoignez dans cette
rencontre les bons desseins que vous auez de
le seconder. Ce grand Prince ayant apris que le Cardinal Mazarin faisoit venir des Trouppes de toutes
parts pour grossir de sorte son Armée, qu’il
peut promptement blocquer Paris, parce
qu’on ne l’y vouloit point receuoir, comme
vous voyez qu’il y marchoit à grands pas, a
estimé qu’il ne pouuoit vous donner des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

que Monsieur le Duc d’Orleans
ne pouuoit abandonner Paris sans danger, il
est d’abord party, courant nuict & iour pour
se venir mettre à la teste de l’Armée que Monsieur
le Duc de Nemours à conduit affin de
s’opposer à ce pernicieux dessein du Cardinal
Mazarin.   Il n’est point necessaire d’exagerer icy toutes
les raisons qui vous doiuent faire contribuer
auec vigueur à la perte de cét Estranger,
vostre propre interest, & la iuste haine que
tous les gens de bien doiuent auoir pour luy,
vous attachent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

France puisse iamais esperer
pour obtenir sa tranquillité si chacun y veut
contribuer selon son pouuoir, voyant que son
Altesse Royalle n’y espargne ny ses amis, ny
son sang, puis qu’il a exposé Mademoiselle
qui a empesché auec tant de courage que le
Cardinal Mazarin ne soit entré dans Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre Ennemy mortel le Cardinal
Mazarin.   Enfin Messieurs, il ne faut point se flatter,
le mal est à l’extremité, il se rendra incurable
si l’on n’y apporte vn souuerain remede, &
n’y en a point de meilleur que de faire comme
font tous ceux qui veulent bien reüssir,
c’est à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

Bourgeois qu’il a gaigné par les Festins qu’il
leur a fait, pour s’opposer au bonheur qui
vous arriue par vn resultat de l’Hostel de Ville
conclu par 7. a 8. de ses Factionnaires, cét
horrible dessein eust causé nostre perte entiere
s’il l’eust peu faire reüssir : & il est homme a
en tenter bien d’autres pour faire abandonner
Paris à la discretion du Cardinal Mazarin
son Maistre, si l’on le souffre dans la charge
qu’il possede.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

grands ny
petits qui ne deplorent la fatalité, ou plustost
le damnable Ministere qui plonge tout le
monde dans vn malheur si vniuersel. On ne void neantmoins aucune apparẽce de
Treue à toutes ces disgraces: puis que le Roy
possede & obsede par la faction Mazarine semble
tirer des subiets de triomphe des plus lugubres
euenemens qui arriuent iournellement. Et toutes nos affaires sont dautant plus dignes
de compassion qu’il semble que la
Reyne fasse ses plus cheres delices de toutes
les clameurs que les vols, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

tout les bons & veritables François, apres
s’estre iettez entre les bras de la misericorde
de Dieu, de faire reflection sur les raisons
suiuantes. La premiere qu’il n’y a presques plus de Prouinces
que la guere n’ayt entierement ruinées. Que le Mazarin fait feu violet pour gagner les
enuirons de Paris, pour y renouueler auec volupté
toutes les hostilitez qui s’y commirent au
commencement de l’année 1649. Que pour cét effect il fait tous ses efforts
pour assembler des Troupes pour s’y acheminer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

& que pour dernier
remede, apres que touttes les voyes de l’obeïssance,
du respect, & de la modestie des
Cours Souueraines ont esté inutiles, il soit
par vn Arrest solemnel deffendu à tous les
Peuples, de payer ancuns imposts tant que le
Cardinal Mazarin sera dans le Royaume.
C’est l’vnique remede de ruiner entierement
vn party qui ne tend à autre chose qu’à
desoler pour iamais & sans esperance d’aucune
ressource la plus florissante, la plus glorieuse
& la plus redoutable nation de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

cru que ie n’estois plus en estat de
m’y pouuoir opposer, que pour y succomber, enfin
auec plus de honte. Il n’est plus temps de le dissimuler, SIRE, la
complaisance aveugle que i’ay eu iusques à present
pour la protection, dont Vostre Majesté honore le C.
Mazarin, seroit desormais criminelle; & ie serois entierement
indigne de l’honneur qu’elle me fait de
m’écouter, si dans la plus dangereuse, & la plus importante
crise des affaires de son Estat, ie luy espargnois vne verité, que ie ne puis luy laisser

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

le repos, & de renuerser le plus ferme Estat de Vostre
Monarchie.   Il faut que i’auoüe sincerement à V. M. que ie
m’estois tousiours persuadé qu’il ne me seroit pas trop
difficile, de disposer les Esprits des Parisiens à souffrir
le C. Mazarin, & l’asseurance que i’auois qu’il n’estoit
point d’intrigue, qu’on ne fit iouër par mes ordres,
pour faire plus heureusement reussir ce dessein,
au gré de ses souhaits, me fortifioit d’autant plus dans
cette creance, que plus ie voyois de disposition

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

à la protection de M. le Prince. Quoy que mes pressentimens ne fussent que trop biẽ
fondés, comme il n’a que trop paru dans leur suitte, ie
me resolus neanmoins de ne m’oublier point dans cette
occasion, & de soliciter vigoureusement tout ce que
le C. Mazarin auoit d’amis & de partizans dans Paris,
pour les obliger de suiure leur pointe auec la mesme force & la mesme chaleur qu’ils auoient fait esclatter
par le passé; Et de ne considerer point M. le Prince que
comme vn ennemy qui donnoit plus de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.
& que c’estoit desormais vn crime d’Estat que de s’interesser
dans Paris pour le restablissement d’vn Ministre
dont les armes venoient fraischement d’eschoüer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

d’vne ie ne
sçay quelle impuissance à ne pouuoir plus desormais
estre vaincus.   En effet, Sire, depuis ce changement du Duc de
Lorraine, il a semblé qu’vne l’etargie Politique s’estoit
emparé du party des Princes; & que la faction du C.
Mazarin n’auoit plus qu’à se preualoir de ce bel auantage
pour l’execution de tous ses desseins. Nous auõs
vigoureusement trauaille à nous en preualoir: Nous
auons fait considerer à tous nos amis, qu’il estoit tẽps
de reueiller nos premiers vigueurs, de faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

est à la veille de voir vne desolation qui ne finira
peut estre iamais, qu’auec la perte de tout l’Estat. Ie confesse à V. M. SIRE, que ie n’ay iamais
eu d’autre dessein que celuy de seconder les inclinations
de V. M. pour le restablissement du
C. Mazarin; pendant que les longueurs de la
guerre balançoient presque esgallement les affections
de vos peuples; & qu’on pouuoit esperer
auec quelque sorte de probabilité, qu’on les
feroit à la fin pancher en faueur de celuy que
vous honorez de vostre protection.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

tous vos sujets & sur tout les Parisiens
sont plustost en estat de rompre que de fléchir
pour nous donner cette satisfaction qu’ils
iugent contraire à la tranquillité de l’Estat: le
pense qu’il est à propos de ne s’opiniastter plus à
la protection du C. Mazarin, & de relacher plustost
de cette pretention ou imaginaire ou legitime,
que de s’aheurter à la faire valoir malgré
les resistances generalles de tous vos peuples. Si tous les plus sages politiques ont approuué
la bonté de Henry le Grand sans la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

en obtenir cette
faueur,   C’est contre mes sentimens & contre mes inclinations
particulieres SIRE, que ie sollicite
vostre bonté: V. M. sçait aussi bien que moy les
attachements que la reconnoissance m’oblige
d’auoir pour le restablissement du C. Mazarin;
elle sçait les grandes obligations que i’ay à sa generosité,
& pour lesquelles sans doute ie ne
pourrois point me dispenser de luy desuoüer
iusqu’à la derniere goutte de mon sang. Mais ie
ne me souuiens plus de mes interests particuliers
lors que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

vaincre,
sans temerité; &, si i’oze trancher la parole,
qu’on ne peut point l’attaquer sans injustice.   Ces parolles estonnerent toute la Cour, le
Roy s’en trouua tellement surpris qu’il ne sçauoit
plus à quoy se determiner: la Reyne & le
Mazarin qui auoient esperé vn peu plus de complaisance
du Mareschal de l’Hospital, apres les
effets de generosité qu’ils en auoient ressenty luy
témoignerent aigrement que sa harangue estoit
importune à sa Majesté, & suppliant adroitement
le Roy de considerer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

à ce
bon homme de se taire; enjoignant cependant à
vn Capitaine de Gardes de se saisir au plustost de
sa personne, pour oster à tous les autres, par l’exemple
de cette punition, la hardiesse de parler
sincerement à sa Majesté. Messieurs qui serués le Card. Mazarin, iugez
maintenant de la honte & de l’indignité de vostre
esclauage: vostre liberté n’est seulement pas
soubs les fers de ce Cyclope, il faut mesme que
vostre langue subisse la mesme tirannie, & qu’il
ne nous soit permis de dire, que ce que vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

qu’vn Coquin estranger nous maistrise auec
tant d’empire qu’il ne nous laisse seulement pas
la liberté de dire que vous estes miserables. Rebutez
vous, rebutez vous de cette soumission
qui n’est pas françoise, ayez honte de ployer sous
l’authorité d’vne grandeur bastarde; faites vn
peu de reflection sur ce que vous estes, & pour
ne regarder le Mazarin qu’auec mespris, qu’auec
haine, qu’auec indignation: souuenés vous de
grace que vous estes françois.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.

Princes pour rempart n’ayant pas vn festu,
De peur d’estre supris, délogent snbito,
Et la necessité fit ceder la vertu.   ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui le nom a si loin retenty,
Dont tant de Mazarins ont le bras ressenty,
Au lieu de nous hair, ayez en memento
Que l’impuissance auoit nostre cœur abbatu,
Nous n’auons pas manqué de vouloir profecto,
Mais la necessité fit ceder la vertu.   AVTRE BALADE.
SVR LA DEMOLITION

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.

pouldre ny plomb, leurs bleds sont consommez,
Le secours vient à tard, sa force est comme nulle,
Et dans l’extremité ces frondeurs renommez,
Vont sortir glorieux sans estre desarmez:
S’ils ont versé du sang, ce n’est pas sans le vendre,
Le Soldat Mazarin s’en est bien apperceu,
Mais les voila dehors, ne pouuant plus attendre,
Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit peu.   ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui l’abord eut surpris Alexandre
A la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58.

Princes pour rempart n’ayant pas vn festu,
De peur d’estre supris, délogent snbito,
Et la necessité fit ceder la vertu.  

ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui le nom a si loin retenty,
Dont tant de Mazarins ont le bras ressenty,
Au lieu de nous haïr, ayez en memento
Que l’impuissance auoit nostre cœur abbatu,
Nous n’auons pas manqué de vouloir profecto,
Mais la necessité fit ceder la vertu.   AVTRE BALADE.
SVR LA DEMOLITION DE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58.

pouldre ny plomb, leurs bleds sont consommez,
Le secours vient à tard, sa force est comme nulle,
Et dans l’extremité ces frondeurs renommez,
Vont sortir glorieux sans estre desarmez :
S’ils ont versé du sang, ce n’est pas sans le vendre,
Le Soldat Mazarin s’en est bien apperceu,
Mais les voila dehors, ne pouuant plus attendre,
Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit peu.  

ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui l’abord eut surpris Alexandre
A la haute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Anonyme. BALLADE DV MAZARIN GRAND IOVEVR DE HOC. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_566 ; cote locale : B_13_63a. le 2012-04-20 04:49:56.

BALLADE
DV
MAZARIN
GRAND IOVEVR
DE
HOC.

A PARIS,
Chez IEAN BRVNET, ruë neuue sainct
Louys, au Canon Royal, proche le Palais.

M. DC. XLIX. BALLADE DV MAZARIN, GRAND
ioueur de Hoc.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Anonyme. BALLADE DV MAZARIN GRAND IOVEVR DE HOC. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_566 ; cote locale : B_13_63a. le 2012-04-20 04:49:56.

BALLADE
DV
MAZARIN
GRAND IOVEVR
DE
HOC.

A PARIS,
Chez IEAN BRVNET, ruë neuue sainct
Louys, au Canon Royal, proche le Palais.

M. DC. XLIX. BALLADE DV MAZARIN, GRAND
ioueur de Hoc.  
Enfin il en aura desia le forfait clAC
Et le ieune frondeur aussi ferme qu’vn rOC
Sanglera la croupiere à ce ioüeur de hOC
Dont l’auarice a mis nostre France au bissAC
Les enquestes pour luy sont pires que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

BALLET
DANCÉ
DEVANT LE ROY,
ET LA REINE REGENTE SA MERE.
PAR LE TRIO MAZARINICQVE.
POVR DIRE ADIEV A LA FRANCE. EN VERS BVRLESQVES. Premiere entrée. Mazarin vendeur de Baume. Seconde entrée. Ses deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

BALLET
DANCÉ
DEVANT LE ROY,
ET LA REINE REGENTE SA MERE.
PAR LE TRIO MAZARINICQVE.
POVR DIRE ADIEV A LA FRANCE. EN VERS BVRLESQVES. Premiere entrée. Mazarin vendeur de Baume. Seconde entrée. Ses deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

POVR DIRE ADIEV A LA FRANCE. EN VERS BVRLESQVES. Premiere entrée. Mazarin vendeur de Baume. Seconde entrée. Ses deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce Maquerelle. La cadette Garce. Sixiéme entrée. Les Partisans leueurs de manteaux.

GRAND BALLET. Le Trio Mazarinique representant les figures des sept
Planettes.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce Maquerelle. La cadette Garce. Sixiéme entrée. Les Partisans leueurs de manteaux.

GRAND BALLET. Le Trio Mazarinique representant les figures des sept
Planettes.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vieilles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. BALLET EN VERS BVRLESQVES.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

les figures des sept
Planettes.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vieilles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. BALLET EN VERS BVRLESQVES. ENTREE PREMIERE. Mazarin habillé en vendeur de Baume.  
Messieurs ie vous offre mon Baume,
Le meilleur que dans ce Royaume
Ie puisse iamais debiter,
Ie ne veux pas vous le venter,
Mais faites en l’experience,
Lors admirant ma quinte essence,
Vn chacun

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.


Ainsi ma composition
Est faicte auec perfection
Si quelqu’vn de vous en souhaite
Il faut que maintenant il iette
Son mouchoir auec vn escu
Ou bien qu’il me montre le eu.   SECONDE ENTREE. Les deux Niepces de Mazarin danseuses dessus la corde.  
Nous dansons si bien sur la corde
Que nostre teste aux pieds s’accorde,
Plus viste qu’vn moulin à vent
Nous y courons le plus souuent,
O que c’est vn bel exercice
De practiquer cét artifice,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

procez,
Car nostre Auguste compagnie,
Ne veut pas qu’on le denie,
Aussi bien que les Arracheurs,
Nous parressons des grands prescheurs,
Ceux qui croyent à nos parolles,
Sans doutes sont des testes folles.   QVATRIESME ENTRÉE. Le Mazarin habillé en vendeur d’oublie,  
I’Ay quitté d’estre Basteleur,
Il faut estre trop grand parleur,
Pour bien faire cétte exercice,
I’ay maintenant vn autre office,
Ie vends d’oublies, des cornets,
Et vous seriez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.


I’appuye ma grande esperance,
Ie dits que c’est sur la Regence,
Elle a dequoy me maintenir,
Et de me faire paruenir,
Aux plus hautes charges du monde,
C’est où tout mon bon-heur se fonde.   CINQVIESME ENTRÉE. La Niepce aisnée de Mazarin represente vne Maquerelle,
Et la cadette vne Garce.  
Dans cét agreable Ballet,
Nostre personnage est si laid,
Qu’à peine osons-nous le dire,
Vous en creueriez tous de tire,
Sans doute en voyant nos habits,
Tissus de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

qu’on chastie,
Aujourd’huy si seuerement,
La rigueur de nostre tourment,
N’aura pas tousiours la durée,
Nous aurons encor la curée,
Et peut-estre que des demain,
Nous mettrons impots sur le pain.   LE GRAND BALLET. Le Trio Mazarinicque.  
Nous representons en figure,
Sept Astres qui font leur demeure,
Au dessous du grand Firmament,
N’en ayez pas d’estonnement,
Ces sept Astres des sept Planettes,
Disent par leurs langues muettes,
Qu’ils influent sur les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

Le Trio Mazarinicque.  
Nous representons en figure,
Sept Astres qui font leur demeure,
Au dessous du grand Firmament,
N’en ayez pas d’estonnement,
Ces sept Astres des sept Planettes,
Disent par leurs langues muettes,
Qu’ils influent sur les metaux,
Pour qui vous souffrez tant de maux,
Tant que vous en auez en France,
Nous les aurons par violence,
Mais que nous soyons dans le trin,
Du grand Ministre Mazarin.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

en a bien ramenez
De la fierté de leurs pensées,
Des esprits les plus obstinez.
Les folles ardeurs sont passées.    
Tel qui faisoit le depiteux
Contre la Cour, & pour la fronde,
Qui baiseroit le trou honteux
Du plus grand Mazarin du monde.    
Tel qui faisoit de l’arrogant,
Qui prenoit le monde à partie,
A l’heure est plus souple qu’vn gant,
Et ne songe qu’à sa sortie.    
Tel qui parloit pour l’vnion
De toutes les Cours

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

fois
Pour faire vne fois bonne chere,
La mignonne se vent à trois
Pour pouuoir Payer sa Bouchere.    
On ne vent plus morceau de pain,
Qu’auparauant on examine,
Si le grain n’en est pas Lorrain,
Si la fleur n’est point Mazarine.    
Enfin des petits aux plus grands
Le mal se respand dans nos vaines,
Du plus pauure au Duc d’Orleans,
Chacun à la part de ses peines.    
Il n’est pas iusques au Lorrain,
Qui vit aux despens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.

beau Prince
Qui regna iamais sur les cœurs,
Ouy? François montrez vos ardeurs,
Voicy la plus belle iournée,
Du siecle la plus fortunée.    
Sus donc que vos cœurs soient vnis,
Que tous soupçons en soient bannis,
Plus de Mazarins, plus de Fronde,
Qu’on n’entende plus dans le monde
Prononcer ces noms odieux,
Employez vos cœurs & vos yeux
A considerer ce Monarque,
Qui va faire languir la Parque,
En reduisant ses ennemis
Par force ou par crainte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Anonyme. CENSVRE GENERALLE DE TOVS LES LIBELLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_673 ; cote locale : C_1_11. le 2012-04-29 14:59:25.

d’esprit, &
que sçachant qu’vne piece est insolente & satyrique, on infere
aussi-tost qu’elle est bonne par vne brutale consequence. Il me semble que i’entens desia quelques-vns de ces seditieux
me taxer d’estre de la caballe, & m’appeller Mazariniste,
pour me mettre en horreur dans l’esprit du vulguaire,
& l’empescher de reconnoistre mes veritables intentions,
qui ne tendent qu’à les des-abuser de ces illusions
pernicieuses ; quoy que cette iniure n’ayt aucun fondement,
ie suis obligé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Anonyme. CENSVRE GENERALLE DE TOVS LES LIBELLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_673 ; cote locale : C_1_11. le 2012-04-29 14:59:25.

de submission ;
Les honnestes gens desquels ie suis connu, pourront
dire que la faueur ne m’a iamais fait commettre des
lascheté, & que i’ay tousiours proportionné l’estime d’vne
personne à la grandeur de sa seule vertu. Pour ce qui est de
celle du Cardinal Mazarin, ie n’en ay receu ny desplaisir
ny faueur particuliere, & quant il s’est apparamment porté
contraire à ma Patrie, i’ay tesmoigné autant de zele à sa
deffense que l’occasion & la necessité me l’ont pu permettre.
Mais à present que les affaires sont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_1_12.. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : E_1_121. le 2012-04-29 15:14:16.

d’allusions &
d’antitheses, indignes d’estre refutées. Dans la cinquiesme comme vn Prophete de mal-heur,
il menace Paris de maux espouuantables qu’il s’est forgé
dans son imagination sans aucune apparence de fondement,
veu que quand mesme le Cardinal Mazarin auroit
dessein de se vanger de cette Ville, il n’en aura iamais les
occasions qu’il a laissé passer dans vn temps, auquel il estoit
plus obligé de s’en seruir. Il tasche de confirmer cette Prophetie dans la sixiesme,
par vne mauuaise peinture qu’il fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_1_12.. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : E_1_121. le 2012-04-29 15:14:16.

de la Iustice diuine,
sans que l’on puisse iuger ce qu’il pretend par cette remonstrance,
puis qu’il se plaint des maux qui sont desia
passez, & qu’il auroit tort d’en desirer le remede, puis qu’il
les iuge irremediables. Quant à ce qui touche le Cardinal
Mazarin, l’on voit appertement que c’est plutost la haine
que la charité qui anime son zele, en voulant attirer la vengeance
diuine sur sa teste, au lieu d’implorer pour luy sa
misericorde. Les 15. 16. 17. 18. & 19. sont des declamations pleines
d’iniures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_121. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : C_1_12. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 15:25:42.

d’allusions &
d’antitheses, indignes d’estre refutées. Dans la cinquiesme comme vn Prophete de mal-heur,
il menace Paris de maux espouuantables qu’il s’est forgé
dans son imagination sans aucune apparence de fondement,
veu que quand mesme le Cardinal Mazarin auroit
dessein de se vanger de cette Ville, il n’en aura iamais les
occasions qu’il a laissé passer dans vn temps, auquel il estoit
plus obligé de s’en seruir. Il tasche de confirmer cette Prophetie dans la sixiesme,
par vne mauuaise peinture qu’il fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_121. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : C_1_12. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 15:25:42.

de la Iustice diuine,
sans que l’on puisse iuger ce qu’il pretend par cette remonstrance,
puis qu’il se plaint des maux qui sont desia
passez, & qu’il auroit tort d’en desirer le remede, puis qu’il
les iuge irremediables. Quant à ce qui touche le Cardinal
Mazarin, l’on voit appertement que c’est plutost la haine
que la charité qui anime son zele, en voulant attirer la vengeance
diuine sur sa teste, au lieu d’implorer pour luy sa
misericorde. Les 15. 16. 17. 18. & 19. sont des declamations pleines
d’iniures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Anonyme. CHANTS ROYAVX, SVR L’EMINENCE, ET SVR LES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_684 ; cote locale : C_2_28. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 03:01:26.

a reduits à la mendicité,
Auec raison : puis qu’on a l’imprudence
De supporter auec impunité,
Vn estranger Charcuitier de la France.    
Faut-il, François, souffrir que l’impudence
D’vn estranger ruine vostre grandeur ?
Que Mazarin par son impertinence
(Quoy qu’il ne soit remply que d’ignorance)
Se mesle aussi d’estre vostre Recteur ?
Falloit il donc eslire pour Ministre ?
Vn maladroit ? vn insolent ? vn cuistre ?
Si vous auiez le moindre sentiment,
Vous puniriez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Anonyme. CHANTS ROYAVX, SVR L’EMINENCE, ET SVR LES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_684 ; cote locale : C_2_28. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 03:01:26. & par vostre rigueur
Vous chasserez bien loing son Eminence,
Qui n’ozera se dire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Anonyme. CODICILE TRES-VERITABLE DE IVLES MAZARIN... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_706 ; cote locale : B_12_53. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 05:50:42.

CODICILE
TRES-VERITABLE
DE IVLES
MAZARIN
FAIT PAR LA PERMISSION
DV ROY,
DANS S. GERMAIN EN LAYE.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vielles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. CODICILE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Anonyme. CODICILE TRES-VERITABLE DE IVLES MAZARIN... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_706 ; cote locale : B_12_53. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 05:50:42.

LA PERMISSION
DV ROY,
DANS S. GERMAIN EN LAYE.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vielles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. CODICILE TRES-VERITABLE
de Iules Mazarin, fait par la permission du Roy
dans Sainct Germain en Laye. CETTE guerre ciuille dont i’esperois
vn succés plus fauorable à mes
desseins, m’oblige auec iuste raison
de songer ou plustost d’examiner
l’estat de ma condition & de ma

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Anonyme. CODICILE TRES-VERITABLE DE IVLES MAZARIN... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_706 ; cote locale : B_12_53. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 05:50:42.

de pierreries, & vn Mars d’argent parseme
d’Emeraudes & de saphyrs; & en second lieu, apres
auoir fait plusieurs legats à mes domestiques &
fauoris, i’auois fait & constitué heritieres vniuerselles
de tous mes biens, Marie & Anthoinette
Mazarin mes deux niepces, & auois esleu pour
executeur de mon testament Monsieur de la Meilleraye
& Monsieur le Chancelier, lesquels i’eslis
aussi pareillement pour executeurs de mon present
Codicille; par lequel ie n’entens point reuocquer
ny annuller mondit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

COMBAT
DONNÉ PAR
les troupes Mazarines,
à l’armée de l’Archiduc
Leopold,
pour l’empécher de
venir à Paris, au secours
de Messieurs
les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines
ont esté defaites
par celle de l’Archiduc
au deça de Cõpiegne.

A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

COMBAT
DONNÉ PAR
les troupes Mazarines,
à l’armée de l’Archiduc
Leopold,
pour l’empécher de
venir à Paris, au secours
de Messieurs
les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines
ont esté defaites
par celle de l’Archiduc
au deça de Cõpiegne.

A PARIS,
Chez PHILIPPE LE FEVRE, proche S. Estienne, 1652. Auec Permission de son Altesse Royale. COMBAT DONNÉ PAR LES

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

ont esté defaites
par celle de l’Archiduc
au deça de Cõpiegne.

A PARIS,
Chez PHILIPPE LE FEVRE, proche S. Estienne, 1652. Auec Permission de son Altesse Royale. COMBAT DONNÉ PAR LES
troupes Mazarines, à l’Armée de
l’Archiduc Leopold, pour l’empécher
de venir à Paris, au secours de
Messieurs les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines ont esté defaites
par celle de l’Archiduc au deça de
Compiegne. L’ON n’a iamais entendu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

1652. Auec Permission de son Altesse Royale. COMBAT DONNÉ PAR LES
troupes Mazarines, à l’Armée de
l’Archiduc Leopold, pour l’empécher
de venir à Paris, au secours de
Messieurs les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines ont esté defaites
par celle de l’Archiduc au deça de
Compiegne. L’ON n’a iamais entendu parler
dans les Histoires, que ceux
qui ont eû la iustice de leur costé
ayent succombé sous le faix des
armes, aussi ce qui se voit auiourd’hui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

au deça de
Compiegne. L’ON n’a iamais entendu parler
dans les Histoires, que ceux
qui ont eû la iustice de leur costé
ayent succombé sous le faix des
armes, aussi ce qui se voit auiourd’hui
deuant nos yeux pour l’éloignement
du Cardinal Mazarin, est si iuste & si
necessaire à l’Estat, que Dieu fauorise
par tout les Armes de Messieurs les
Princes, leur faisant acquerir des lauriers que l’Antiquité n’en a iamais fait
esclater de plus illustres & de plus florissans
à tous les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

le salut du peuple &
l’honneur de leur patrie, & ce Prouerbe
qui se dit est si veritable, qu’il est irreprehensible
en toute chose. Que
quiconque est aimé du peuple est aimé
de Dieu, & que quiconque est hay
du peuple est hay de Dieu. Le Cardinal
Mazarin, qui est l’ennemy & le
perturbateur du repos public, n’estant
point secondé du Ciel est tousiours
battu de quelque costé qui se tourne,
& nous en remarquons auiourd’huy
les effects deuant nos yeux auec étonnement,
quant nous considerons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

de
l’Empire Romain, eut bien le courage
de la voir brusler & de dire qu’il n’auoit
iamais veu vn plus beaufeu : Mais
ce seroit estre trop prolixe & trop lõg,
il faut reuenir à nostre combat, pour
vous deduire en peu de mots la defaite
des troupes Mazarines proche la
ville de Compiegne, voulant empescher
l’Archiduc Leopold de venir au
secours de Messieurs les Princes, à
dessein de le defaire, ou de le contraindre
à retourner d’ou il estoit venu.
Vous sçaurez donc, que la Cour qui
est à S. Denys,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

CONDVITE
DV
CARDINAL MAZARIN,
depuis son retour en France, ADRESSEE AVX COMPAGNIES
Souueraines, Maison de Ville, & bons
Bourgeois de Paris.

A PARIS,
De l’Imprimerie de la Veufue I. GVILLEMOT, Imprimeuse
ord, de son Alt. Royale, ruë des Marmouzets,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de Paris.

A PARIS,
De l’Imprimerie de la Veufue I. GVILLEMOT, Imprimeuse
ord, de son Alt. Royale, ruë des Marmouzets, proche
l’Eglise de la Magdeleine.

M. DC. LII. CONDVITE DV
Cardinal Mazarin, depuis son
retour en France, Adressée aux Compagnies Souueraines, Maison
de Ville, & bons Bourgeois de Paris. SANS exorde & sans mouuemens, suiuant la
forme de l’Areopage, laissons les figures, &
les amplifications de Rhetorique à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

personnes, familles & biens se peuuent sauuer, si le public
vient à perir; pour faire voir qu’il est dans ce danger, les
Compagnies souueraines, la Maison de Ville, & les bons
Bourgeois de Paris sont suppliez de faire reflexion sur l’estat,
auquel le Cardinal Mazarin a reduit les affaires de la
France depuis qu’il y est retourné; sans mettre en consideration
ce qu’il auoit fait deuant son depart, & qui auoit
donné lieu aux Declarations & Arrests qui l’auoient
banny. Conuaincons-le premierement de pariure &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

la conduite
des affaires, qu’il renonçast à l’entrée dans les Conseils,
ne se meslast point de faire changer ce qui auroit esté
resolu, & obeït à la Declaration du Roy, qui exclut les
Cardinaux du Ministere. Pour faire voir que les protestations du Cardinal Mazarin
n’estoient que des fourberies, dés le premier iour de
son restablissement dans la Cour, il reprit sa place & sa
qualité nouuelle en France de premier Ministre: voulut
tout seul definir toutes choses; renuersa les resolutions prises;
conduisit la Cour là

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

affectant de faire paroistre qu’en
despit de ceux qui ne le vouloient point pour Conseiller,
il estoit Roy de France.   Encores que toutes ces procedures soient de notice publique,
honteuse à nostre Nation, & suffisantes pour condamner
de nouueau le Cardinal Mazarin; nous ne laisserons
pas d’apporter d’autres preuues de la puissance absoluë
qu’il a depuis son retour exercée, non seulement dans
la Cour, mais dans les plus importantes affaires estrangeres,
au grand preiudice de la France. Nous ne produirons
rien qui ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

capable d’émouuoir la Iustice
du Parlement, d’animer le courage de le Noblesse, &
d’exciter les peuples à seconder les bonnes intentions de
Monseigneur le Duc d’Orleans. En premier lieu, nous posons en fait veritable, que la
Cour estant à Blois le Cardinal Mazarin enuoya querir
l’Ambassadeur de Portugal, auec tous les Napolitains
qui estoient à Paris; leur fit donner de l’argent pour payer
leurs gistes & pour faire le voyage. Que l’Ambassadeur
apres vne longue conference auec le Cardinal Mazarin, fut
disposé par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

estant à Blois le Cardinal Mazarin enuoya querir
l’Ambassadeur de Portugal, auec tous les Napolitains
qui estoient à Paris; leur fit donner de l’argent pour payer
leurs gistes & pour faire le voyage. Que l’Ambassadeur
apres vne longue conference auec le Cardinal Mazarin, fut
disposé par luy à s’en aller promptement auec les Napolitains
trouuer le Roy de Portugal, pour luy apporter les
articles suiuans. 1. Que s’il vouloit enuoyer son armée nauale & la joindre
aux vaisseaux François qui se trouuoient sur la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

vne nouuelle reuolte dans le
Royaume de Naples; que le Roy de Portugal en receuroit
tous les aduantages: Que la conqueste de cette Couronne
seroit pour luy; la France ne se reseruant que certains fiefs,
desquels elle pourroit disposer, qui sont ceux que le Cardinal
Mazarin a enuie de mettre dans sa maison. 2. Que la France feroit à perpetuité ligue offensiue & deffensiue
auec le Portugal. 3. Que la France s’obligeroit à ne faire iamais paix auec
l’Espagne, que les Royaumes de Portugal & de Naples ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

plaist, les reflexions suiuantes. 1. Que le feu Roy, conseillé parle Cardinal de Richelieu,
principal promoteur du sousleuement de Portugal, pour
ne rendre point les choses irreconciliables, & ne bannir point la paix pour iamais, cõme veut faire le Cardinal Mazarin;
ne voulut point consentir à la ligue offensiue & deffensiue,
demandées instamment par les Portugais. Que la
Reyne durant sa Regence, quelques poursuites qu’ayent
pû faire les Portugais en l’assemblée de Munster, a tousjours
resisté à cette demande:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

secondez par ceux de feu Monsieur le Prince; qui
comme sages politiques, preuoyoient que cet article accordé
jetteroit l’Espagne dans vne indignation, qui seroit
suiuie de la rupture de l’assemblée; & quand & quand du
desespoir de la paix, que le Cardinal Mazarin veut bannir
pour iamais, & en suite perpetuer nos miseres.   2. On iugera aussi par cette procedure du Cardinal, qu’il
se moque de nous; lors qu’il nous veut persuader dans ses
lettres, que les Espagnols offrent de traiter la paix auec
luy. 3.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

pour iamais, & en suite perpetuer nos miseres.   2. On iugera aussi par cette procedure du Cardinal, qu’il
se moque de nous; lors qu’il nous veut persuader dans ses
lettres, que les Espagnols offrent de traiter la paix auec
luy. 3. Que le Cardinal Mazarin, qui veut estre employé pour
la conclure, se rend incapable de cette commission. A
quoy nous pouuons adiouster ce que nous sçauons certainement,
que iamais les Espagnols ne feront, ny n’escouteront
aucune proposition; que le Cardinal Mazarin
ne soit, ou hors de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

luy. 3. Que le Cardinal Mazarin, qui veut estre employé pour
la conclure, se rend incapable de cette commission. A
quoy nous pouuons adiouster ce que nous sçauons certainement,
que iamais les Espagnols ne feront, ny n’escouteront
aucune proposition; que le Cardinal Mazarin
ne soit, ou hors de credit en France, ou esloigné de la
France. 4. Qu’aussi tost que ce bon heur nous sera arriué, nous
aurons la paix; & que les Espagnols, qui la desirent, la traiteront
auec des personnes sinceres en leurs paroles, & sages
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

aurons la paix; & que les Espagnols, qui la desirent, la traiteront
auec des personnes sinceres en leurs paroles, & sages
en leur conduite: mais qu’il est fort à craindre si ce bien
s’esloigne; c’est à dire, si nous gardons encore quelque
temps le Cardinal Mazarin; que la conclusion ne soit pas
aduantageuse pour la France, comme elle auroit esté il y a
huit ans, si nous n’eussions point eu, ou creu le Cardinal
Mazarin, qui pour se maintenir en authorité a maintenu la
guerre. 5. Que la paix tant necessaire, ne pouuant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

est fort à craindre si ce bien
s’esloigne; c’est à dire, si nous gardons encore quelque
temps le Cardinal Mazarin; que la conclusion ne soit pas
aduantageuse pour la France, comme elle auroit esté il y a
huit ans, si nous n’eussions point eu, ou creu le Cardinal
Mazarin, qui pour se maintenir en authorité a maintenu la
guerre. 5. Que la paix tant necessaire, ne pouuant iamais estre
auec la ligue offensiue & deffensiue, que le Cardinal Mazarin vient de faire, seul de sa teste, & par authorité souueraine,
il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

elle auroit esté il y a
huit ans, si nous n’eussions point eu, ou creu le Cardinal
Mazarin, qui pour se maintenir en authorité a maintenu la
guerre. 5. Que la paix tant necessaire, ne pouuant iamais estre
auec la ligue offensiue & deffensiue, que le Cardinal Mazarin vient de faire, seul de sa teste, & par authorité souueraine,
il oblige la France à la rompre, & en suite à desobliger
le Portugal.   6. Que l’entreprise, quoy que presumée chimerique, d’attaquer
de nouueau le Royaume de Naples,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

les irrite contre nous; & a empesché iusques à present
ceux qui assistoient les Venitiens d’enuoyer leurs Galeres,
& de permettre les leuées de gens de guerre, chacun les
voulant garder pour sa seureté. 7. Nous voyons aussi l’insolence du Cardinal Mazarin,
qui dispose tout seul du Mariage de nostre Roy, plus absolument
que ne feroit vn pere de son fils, ou vn tuteur de
son pupil, qui communiqueroit leur dessein, au moins par
bien-seance, aux plus proches parens. 8. Par ce traité le Cardinal Mazarin ne s’oublie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

du Cardinal Mazarin,
qui dispose tout seul du Mariage de nostre Roy, plus absolument
que ne feroit vn pere de son fils, ou vn tuteur de
son pupil, qui communiqueroit leur dessein, au moins par
bien-seance, aux plus proches parens. 8. Par ce traité le Cardinal Mazarin ne s’oublie pas; voulant
retenir pour luy & pour les siens les principaux fiefs
du Royaume de Naples. On peut prouuer aussi qu’il a offert
autrefois la conqueste de ce mesme Royaume à Monsieur
le Prince; à condition qu’il consentiroit, que le
Royaume

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

retenir pour luy & pour les siens les principaux fiefs
du Royaume de Naples. On peut prouuer aussi qu’il a offert
autrefois la conqueste de ce mesme Royaume à Monsieur
le Prince; à condition qu’il consentiroit, que le
Royaume de Sicile demeureroit à la maison Mazarine:
dequoy vn homme d’honneur & de condition a les preuues
pat escrit. Ainsi les folies, les interests du Cardinal Mazarin
se ioüent de la reputation, du repos, & des biens de la
France. Venons aux autres crimes d’Estat, qu’il a commis
depuis son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

la conqueste de ce mesme Royaume à Monsieur
le Prince; à condition qu’il consentiroit, que le
Royaume de Sicile demeureroit à la maison Mazarine:
dequoy vn homme d’honneur & de condition a les preuues
pat escrit. Ainsi les folies, les interests du Cardinal Mazarin
se ioüent de la reputation, du repos, & des biens de la
France. Venons aux autres crimes d’Estat, qu’il a commis
depuis son retour. 1. Nous auons sceu la belle entreprise qu’il a faite pour
auoir Brisac, qui est l’vne des plus fortes places de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

France. Venons aux autres crimes d’Estat, qu’il a commis
depuis son retour. 1. Nous auons sceu la belle entreprise qu’il a faite pour
auoir Brisac, qui est l’vne des plus fortes places de l’Europe,
& la plus importante conqueste de la France. Le Cardinal
Mazarin pour s’asseurer de cette retraite, s’est seruy
d’vne Dame, laquelle par tromperie se saisit du Gouuerneur:
pensant apres cela gagner la garnison, en respandant
quelques pistoles, que cette Dame iettoit de sa main,
sans que ceux qui les ramassoient en se moquant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de sa main,
sans que ceux qui les ramassoient en se moquant d’elle,
ayent perdu l’affection qu’ils ont pour leur chef, qui a trouué
l’inuention de se mettre en liberté, & de rentrer dans sa place fait auec le Comte de Harcourt, que le Cardinal
Mazarin a voulu faire arrester. Mais il ne se soucie pas de
perdre ce chef de son party, & de hazarder Brisac, qu’vn
desespoir peut faire tomber entre les mains des ennemis de
la France, apres qu’elle a employé des sommes immenses
pour l’acquerir, & pour le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

qui couuroit Dunquerque,
a esté emporté auec si peu de peine & à si petits frais
de la part des ennemis; que nous aurions sujet d’en rougir
de honte; si pour la décharge de nostre honneur, nous
n’alleguions, que la France estoit gouuernée par le Cardinal
Mazarin, qui pour contenter sa cholere contre le sieur
de Castelnau, auoit fait abandonner Bourbourg, & pour rentrer en France comme triomphant, auoit dégarny les
places frontieres, par lettres écrites aux Gouuerneurs,
ausquels il auoit demandé leurs meilleurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

qu’il a presentez premierement aux Hollandois;
taschant de leur persuader, que ces places leurs
seroient tres commodes contre les Anglois, auec lesquels
ils entroient en guerre: mais ces aduisez republiquains,
ayant esté informez, qu’au mesme temps le Cardinal Mazarin
faisoit pareilles offres aux Anglois, les pressant d’acheter
ces mesmes places, pour s’en seruir contre ces Hollandois;
ces doubles negotiations n’ont produit autre chose,
que le mépris, qu’on a fait de tous costez de cet eternel
negotiant, qui vendroit en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

vendroit en gros ou en détail tout le Royaume
de France, s’il trouuoit vn marchant assez puissant &
assez fol, pour en traiter auec luy. Grand opprobre pour
nous, qui auec nos esprits éclairez, auec nos langues disertes,
& courages esleuez, auons enduré du Cardinal Mazarin
pour la dissipation de l’Estat, ce que les moynes de
ses Abbayes, n’auroient point toleré pour la degradation
d’vn petit bois. N’entendons-nous pas nos voisins, qui
nous crient. O lâche, ô infame nation! qui souffrez vn
estranger vsurpateur, ce que vos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

estranger vsurpateur, ce que vos ancestres n’auroient pas dissimulé en vn Prince legitime. Gentils hommes regardez
vos peres, & considerez vos enfans, imitez ceux là, & laissez
bon exemple à ceux cy.   5. Nous sçauons aussi que le Cardinal Mazarin, pour faire
croire à la Reyne qu’il n’auoit point de retraite asseurée
hors de France, à cause des ennemis qu’il auoit faits pour
le seruice du Roy, a tout de nouueau irrité tous les Princes
& Republiques d’Italie par les pyrateries, ayant fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

les maux extrémes qu’il nous fait, parce qu’il en a fait de
moindres à nos voisins. 6. Pour faire voir que nous auons raison d’appeller nos
maux extremes, entrons dans le Royaume, pour ietter l’œil
sur cinq ou six Prouinces desolées, par le retour du Cardinal
Mazarin; & ne faisons point de difficulté de dire, que
toute la France est menacée d’vn pareil traitement: à sçauoir
de la profanation des Temples, des Prestres meurtris
ou chassez, des Vierges dédiées à Dieu, des filles & femmes
violées, des bourgs &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

n’estant point obseruée dans les armées, ny la
police gardée à la suite de la Cour; son passage estant marqué
par les incendies, par les ruines, par la famine, & par
les maladies contagieuses: l’abondance n’ayant paru que dans la maison du Cardinal Mazarin, auquel nous pouuons
demander; qu’il nous monstre quelque aduantage
acquis au Roy par son retour, comme nous faisons voir vn
million de malheurs, & desordres qu’il nous a apportez, &
qui sont venus si auant, que si vne courageuse resolution ne
les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

d’efforts: on
sçait ce que la rage a fait dire à plusieurs, qui pourront venir
aux effets, si on ne les appaise, par l’eternel bannissement
de l’auteur de leurs calamitez.   7. La plus violente apprehension des sages, vient du peu
de soin que le Cardinal Mazarin prend de l’education du
Roy, & des auersions qu’il luy donne contre ses proches,
contre ses plus fideles seruiteurs, & contre la ville de Paris;
à quoy nous adiousterons, qu’il tasche d’estouffer par tous
moyens dans le bon naturel de nostre jeune

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de nostre Roy, qui ne peut regner heureusement
s’il n’a l’empire sur nos cœurs, & si nous n’auons
l’honneur de sa bienueillance, ou s’il a plus d’inclination
pour la guerre que pour la paix, comme il arriuera, s’il
demeure plus long temps captif du Cardinal Mazarin. 8. Entre les iniustices & oppressions, que le Cardinal Mazarin
a faites en grand nombre depuis son retour, nous deuons
loger celle que souffre le Duc d’Angoulesme; apres
auoir traité les Prouenceaux auec beaucoup de moderation
& sans interest,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

sur nos cœurs, & si nous n’auons
l’honneur de sa bienueillance, ou s’il a plus d’inclination
pour la guerre que pour la paix, comme il arriuera, s’il
demeure plus long temps captif du Cardinal Mazarin. 8. Entre les iniustices & oppressions, que le Cardinal Mazarin
a faites en grand nombre depuis son retour, nous deuons
loger celle que souffre le Duc d’Angoulesme; apres
auoir traité les Prouenceaux auec beaucoup de moderation
& sans interest, n’ayant iamais entrepris, que ce qui
luy a esté ordonné tres-expressement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

se
fust mis en deffence; le commandement ayant esté fait à ceux qui l’ont arresté de faire mains basses, au cas qu’il eust
resisté. Toutes ces violences sont faites pour asseurer la
Prouence au Duc de Mercœur, qui a espousé la niepce du
Cardinal Mazarin, qui fait assieger les villes, & persecute
les caualiers qui ont obey aux ordres du Roy, ainsi qu’on
iustifiera par plusieurs lettres de sa Majesté, & mesmes
par celles du Cardinal Mazarin. Il veut faire perir vn Prince
vertueux, & grand seruite ur du Roy,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

la
Prouence au Duc de Mercœur, qui a espousé la niepce du
Cardinal Mazarin, qui fait assieger les villes, & persecute
les caualiers qui ont obey aux ordres du Roy, ainsi qu’on
iustifiera par plusieurs lettres de sa Majesté, & mesmes
par celles du Cardinal Mazarin. Il veut faire perir vn Prince
vertueux, & grand seruite ur du Roy, pour s’establir
en Prouence; ayant dessein au cas qu’il se voye contraint
d’abandonner le milieu du Royaume, de se cantonner
dans cette extremité, & d’y conduire le Roy, auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

si on le presse de le transporter hors de la France, estant
capable de tout entreprendre, & la Reyne de tout souffrir.   9. Nous n’aurons point de peine de persuader à la Ville de
Paris ce qu’elle void & sent; à sçauoir que la rage conceuë
par le Cardinal Mazarin contre le Parlement, qui l’a condamné,
contre les Compagnies Souueraines, & maison de
Ville, qui ont demandé son esloignement, contre les Bourgeois,
qui ont crié si souuent point de Mazarin, l’a porté à
faire approcher ses armées, qui ont rauagé tous les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

ce qu’elle void & sent; à sçauoir que la rage conceuë
par le Cardinal Mazarin contre le Parlement, qui l’a condamné,
contre les Compagnies Souueraines, & maison de
Ville, qui ont demandé son esloignement, contre les Bourgeois,
qui ont crié si souuent point de Mazarin, l’a porté à
faire approcher ses armées, qui ont rauagé tous les enuirons
de Paris: Il a premierement saccagé depuis Estampes
iusques à nos Faux bourgs; il a fait passer ses armées en
Brie pour la desoler; il les a logées dans la bonne France,
pour y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de bons Citoyens. Ayant
rencontré de la resistence, il se logea auec le Roy sur vne
eminence pour accoustumer au sang vn Prince de quatorze
ans, qui voyoit deuant soy comme dans vn Amphitheatre
ses vaillans Subjets immolez de part & d’autre à la fortune
du Cardinal Mazarin. Est il possible que cette Princesse
pour laquelle nous auons eu autrefois tant de compassion
n’en ayt point maintenant pour nous? qu’elle porte
ce fils accordé aux larmes de nostre pieté, à tirer celles
de nostre misere? & ne voye pas que si Paris qui est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

furie d’vn estranger, qui a pour principal conseiller vn enragé
Zongo Vndedei banny de son pays, qui ne parle que
de fers, que de feux, & que de faim pour les Parisiens,
qui ont traitté auec tant de courtoisie le Maistre, & le
valet?   11. Si le Cardinal Mazarin est si effronté de dire, que les
Princes sont les veritables causes de nos desordres, nous
alleguerons leurs protestations enregistrées dans les Greffes
des Compagnies Souueraines, & maison de Ville de
Paris; & nous ne representerons que l’humanité &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

Souueraines, & maison de Ville de
Paris; & nous ne representerons que l’humanité & douleur
de Monseigneur le Duc d’Orleans, vray heritier des
vertus du Roy Henry le Grand son pere, nous sommes asseurez
qu’il posera les armes aussi tost que le Cardinal Mazarin
se sera retiré; sa vie & celles des Princes du sang vnis
auec luy qui appartiennent au public, ne pouuant estre en
seureté sans cét esloignement. 12. Peut on dire que le Cardinal Mazarin soit bon pour
nous & sage pour soy, lors qu’il nous veut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 124. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

nous sommes asseurez
qu’il posera les armes aussi tost que le Cardinal Mazarin
se sera retiré; sa vie & celles des Princes du sang vnis
auec luy qui appartiennent au public, ne pouuant estre en
seureté sans cét esloignement. 12. Peut on dire que le Cardinal Mazarin soit bon pour
nous & sage pour soy, lors qu’il nous veut ruiner, & se perdre
luy mesme pour nous gouuerner en despit de nos Loix,
& de la raison qui les a faites, & les veut conseruer: Mais
peut-on dire que ceux qui le flattent ou qui le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

la prudence, qui preuoit & predit, qu’en vain
on s’assemble, on delibere, on harangue, on discourt, on
arreste, on depute, on remonstre, on rapporte, on confere,
on negotie, on traicte, lors qu’il n’y a qu’à conclurre: que
si nous retenons en France le Cardinal Mazarin, nos ames
seront criminelles, nostre reputation demeurera flestrie,
nostre Roy sera mal esleué, son Royaume en guerre, les
Princes du sang en peril, les Parlemens odieux à la Cour, &
Paris en confusion; Cela estant ainsi, il n’y a qu’vne resolution
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

flestrie,
nostre Roy sera mal esleué, son Royaume en guerre, les
Princes du sang en peril, les Parlemens odieux à la Cour, &
Paris en confusion; Cela estant ainsi, il n’y a qu’vne resolution
à prendre, & vne execution à presser: Il faut que le Cradinal
Mazarin sorte, s’il estoit homme de bien & sage il s’en
iroit; ne le voulant pas faire, c’est vn signe éuident qu’il est
meschant & insensé; donc il s’en faut deffaire: Toutes les
voyes que nous prendrons pour cela seront tenuës pour
honnestes par toute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

CONSEIL
NECESSAIRE
DONNÉ AVX BOVRGEOIS
de Paris pour la conseruation
de la Ville. CONTRE LES DESSEINS DE
Mazarin, & les libelles qu’il a fait
semer.

A PARIS,
Chez CARDIN BESONGNE, ruë d’Ecosse, au
mont sainct Hilaire, au Chapeau Royal

M. DC. XXXXIX. CONSEIL NECESSAIRE
donné aux Bourgeois de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

PARIS,
Chez CARDIN BESONGNE, ruë d’Ecosse, au
mont sainct Hilaire, au Chapeau Royal

M. DC. XXXXIX. CONSEIL NECESSAIRE
donné aux Bourgeois de Paris, pour la conseruation
de la Ville, contre les desseins
de Mazarin. MESSIEVRS, Ce n’est pas icy vne piece d’eloquence que ie vous adresse,
pour fortifier vos courages, contre les attentats entrepris par
Mazarin, ie veux seulement par la naïfueté d’vn discours sommaire,
vous descouurir le dessein pernicieux qu’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

NECESSAIRE
donné aux Bourgeois de Paris, pour la conseruation
de la Ville, contre les desseins
de Mazarin. MESSIEVRS, Ce n’est pas icy vne piece d’eloquence que ie vous adresse,
pour fortifier vos courages, contre les attentats entrepris par
Mazarin, ie veux seulement par la naïfueté d’vn discours sommaire,
vous descouurir le dessein pernicieux qu’il a non seulement
de perdre Messieurs du Parlement ; mais aussi vos personnes
& vos biens & rendre la ville de Paris la plus desolée de
toutes les Villes.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

auoit
peine de s’y rendre vn valet infame dans l’esperance d’estre Cardinal
la persecuté pour estre de la partie, continuant dans les
trahisons criminelles qu’il exerce il y a si long temps auprez de
ce Prince. C’est par tous ces artifices diaboliques, que Mazarin
a entrepris la perte de quelques Senateurs zelés & genereux
& celle de Paris tout ensemble, la premiere de toutes
les Villes du monde. Mais vous deuez esperer Messieurs que
comme Dieu à commencé de trauailler pour vostre liberté, il
n’en veut pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

conseruer pour d’autres occasions & pour
des raisons de prudence ? qui doute que cette milice bourgeoise
auec les moindres exercices dans la iuste fureur qui l’anime ne
soit capable de faire en vn iour ce que nos persecuteurs ne croyent
peut-estre pas ; & que Mazarin & ceux qui suiuent sa fortune,
ne se trouuent surpris en vn moment, car il semble dans
le cours des choses qu’il soit reserue pour vne victime publique.   C’est vn miracle du quel il ne faut desesperer, puis que l’on ne
voit autre chose dans nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

le Prince se trouuera tout d vn coup desabusé
& qu’il tournera en vn moment sa cholere contre l Autheur
de nos maux. Il a grande raison & mesme interest d’y penser
serieusement, puisque cette guerre ciuile ouure les frontieres
aux ennemys suiuant le dessein de Mazarin, & que dans le
massacre des François, & dans la ruine des colomnes principales
de l’Estat c’est a dire des personnes illustres, les ennemys y
trouuent leur compte, comme l’on a veu desia cette personne de
marque immolée dans l’attaque d’vn simple

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

si horribles. Ainsi,
Messieurs, demeurez tousiours courageux, & sur tout ne soufrez
point tant de traistres qui sont dans Paris, qui sement des libelles
pour vous diuiser comme vous auez veu celuy intitulé,
pauure peuple abusé deside les yeux, qui est vn ouurage des Mazarins,
car l’on tient que c’est vn de ses Emissaires nouuellement
demeurant chez luy vn Comedien dans la chaire fils d’vn cabarettier
du pays du Mayne le plus vitieux de tous les hommes,
qui en est l’Aucteur, ce sont les gens de la famine de Mazarin, &
tel

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

qui est vn ouurage des Mazarins,
car l’on tient que c’est vn de ses Emissaires nouuellement
demeurant chez luy vn Comedien dans la chaire fils d’vn cabarettier
du pays du Mayne le plus vitieux de tous les hommes,
qui en est l’Aucteur, ce sont les gens de la famine de Mazarin, &
tel Autheur deuroit estre dans les mains du genereux Bruxelle ?
Ne souffrez point ces espions qui sont en grand nombre parmy
vous, & sur tout faictes souuent l’Exercice militaire, soit à la place
Royalle ou ailleurs, en presence de personnes qui scauent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

CONSVLTATION
CHRESTIENNE
ET
POLITIQVE :
Sçauoir ; LEQVEL EST LE PLVS EXPEDIENT,
& le plus avantageux à la France,
que le Cardinal de Retz, ou le Cardinal
Mazarin Gouuerne l’Estat. CONSVLTATION
CHRESTIENNE
ET
POLITIQVE :
Sçauoir ;
Lequel est le plus expedient & le plus avantageux
à la France, que le Cardinal de Retz,
ou le Cardinal Mazarin gouuerne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

de Retz, ou le Cardinal
Mazarin Gouuerne l’Estat. CONSVLTATION
CHRESTIENNE
ET
POLITIQVE :
Sçauoir ;
Lequel est le plus expedient & le plus avantageux
à la France, que le Cardinal de Retz,
ou le Cardinal Mazarin gouuerne
l’Estat. IL ne faut estre ny deuin ny prophete,
pour sçauoir & connestre que les maux
& les miseres que nous souffrons en
France depuis trente ans, & plus, sont
les fruits & les presens des Cardinaux que l’on a
tolerez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 137. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

Ciel qui n’est point encore satisfait de nos pechez, &
qui ne peut point écouter nos plaintes, puis que les
mesmes bouches qui les presentent, sont celles là mêmes
qui l’irritent, & qui l’offencent de plus en plus ;
a permis qu’vn autre Cardinal, qui est le Mazarin,
s’emparast auec plus d’insolence, & plus de cruauté,
des foüets que nous ressentons, afin que la douleur
nous ramene à nostre deuoir, puisque la penitence
& la raison ne le sçauroient plus faire.   Dieu veut que tout les hommes soient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

nos Ruines, & tellement fortifié
l’Heresie, que nous pouuons dire & confesser
qu’ils sont vingt fois plus obstinés & plus puissants
qu’ils n’estoient auparauant, & nous cent fois plus foibles & moins religieux.   Le Cardinal Mazarin succedant à l’ambition,
mais non pas à la conduite ny à la gloire de son
Predecesseur, voyant qu’il ne pouuoit estendre,
pas mesme conseruer des Conquestes qui sembloient
lasser leurs vainqueurs, negligeant l’honneur
du Royaume, & le repos de ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

Cardinaux qui les joüent &
qui les abaissent de plus en plus, pour s’éleuer &
s’emparer de leur grandeur & de leur Puissance cõme
ils font, pendant qu’ils les abusent, & qu’ils
les surprennent hautement à la ruine de l’Estat. Le Cardinal Mazarin pour se conseruer malgré
les vœux & les souhaits du Peuple, soustient qu’il y
va de l’honneur & de la Souueraineté du Roy de se
voir obligé d’éloigner d’auprés de soy vne personne
qu’il aime & qu’il employe, pour plaire à des Sujets

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

qu’vn Italien nouuellement
naturalizé fasse la loy à celuy qui l’est depuis le temps de
Catherine de Medicis, de la façon que chacun sçait, &
comme l’histoire de cette bonne Reine l’enseigne ; C’est
pourquoy il fait entendre à Son Altesse Royale, que le
Mazarin la bannissant des Conseils du Roy, que conferant
les Benefices, les charges, & tous les honneurs du
Royaume sans luy en parler ; & que disposant de toutes
ces choses qu’il deuroit donner pour recompenser les
siens, & se faire des creatures, il n’y a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

qu’vn enfant sans experience &
sans conseil, veut que son Cardinal demeure : Monsieur
le Duc d’Orleans qui ne se connoist point assez, non
plus que le Coadjuteur qui le trompe, desire que le sien
subsiste, & soit premier Tyran en la place de l’autre. Le
Mazarin dit au Roy, que son Oncle entreprend sur son
authorité, & le rend suspect à Sa Majesté. Le Cardinal
le Retz fait entendre à Son Altesse Royale, qu’estant Surveillant de l’Estat, & Administrateur naturel du
Royaume pendant le bas âge du Roy,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

pas moins : La France
s’affoiblit, & ses ennemis se fortifient : la Iustice est abatuë,
le commerce cessé, le plat païs ruiné, les villes affamées,
les Temples violez, & le peuple crie misericorde :
Et tout cela par la malice & l’ambition du Cardinal Mazarin,
qui ne veut point quitter sa place au Cardinal de
Retz, & par celle de ce petit orgueilleux, qui veut tout
estre, & qui n’est rien ; & qui veut tout faire, & ne peut
rien que broüiller & semer du desordre & de la confusion
par tout où

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

& ne peut
rien que broüiller & semer du desordre & de la confusion
par tout où il est écouté auec les femmes qui le
supportent.   Estant certain que la France qui connoist trop bien
ces deux esprits desreglez, aime beaucoup mieux la domination
du Mazarin, que celle du Coadjuteur, non pas
que l’vne & l’autre ne luy soit également fatale &
odieuse : Mais parce que de deux maux il faut toûjours
choisir le moindre, & qu’il vaut mieux auoir affaire à vn
cœur lasche, timide & abattu, que non pas à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

ne deuiennent les loups rauissans de
leurs ouailles, & pour meriter le iuste tiltre qu’on luy
donne, de Pere du peuple, de conseruateur de l’Estat,
& de destructeur de la tyrannie & de la nouueauté. Puis donc qu’il est constant qu’il n’y a que le Mazarin
qui empesche que le Roy ne reuienne à Paris, & ne soulage
son peuple ; & qu’il est encore plus vray que le Cardinal de Rets est le seul qui retarde l’accommodement
de Son Altesse Royale auec Sa Majesté, pour des raisons
qui ne regardent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

n’est plus reconnuë, que la Religion deperit tous les
iours, que les blasphemes, les sacrileges, les incestes,
les violences, les brigandages, & toutes sottes de crimes
se commettent impunément par tout ; il faut pour
remedier doucement à tant de desordres, que le Mazarin
sorte du Royaume, suiuant la Declaration de Sa Majesté
verifiée dans tous les Parlements, & chasser le Cardinal
de Rets incontinent apres, si on veut reuoir la
France en repos, les peuples sans misere, le Sang Royal
sans alteration, la Religion dedans sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. Anonyme. CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN la ville de... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_784 ; cote locale : B_15_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 14:59:37.

CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN
la ville de Pontoise, le 13. Aoust
1652. Entre le C. Mazarin, & le
Marquis de la Vieville, Sur-Intendant
des Finances.

A PARIS, M. DC. LII. Contract fait & passé en la ville de Pontoise, le 13. Aoust
1652. Entre le C. Mazarin, & le Marquis de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. Anonyme. CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN la ville de... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_784 ; cote locale : B_15_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 14:59:37.

le 13. Aoust
1652. Entre le C. Mazarin, & le
Marquis de la Vieville, Sur-Intendant
des Finances.

A PARIS, M. DC. LII. Contract fait & passé en la ville de Pontoise, le 13. Aoust
1652. Entre le C. Mazarin, & le Marquis de la Vieville,
Sur-Intendant des Finances. PARDEVANT les Notaires Gardenottes du Roy
nostre Sire, establis à Pontoise, Furent presens en
leur personnes, Eminentissime Iules Mazarin, Cardinal
de la Saincte Eglise, premier Conseiller du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. Anonyme. CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN la ville de... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_784 ; cote locale : B_15_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 14:59:37.

passé en la ville de Pontoise, le 13. Aoust
1652. Entre le C. Mazarin, & le Marquis de la Vieville,
Sur-Intendant des Finances. PARDEVANT les Notaires Gardenottes du Roy
nostre Sire, establis à Pontoise, Furent presens en
leur personnes, Eminentissime Iules Mazarin, Cardinal
de la Saincte Eglise, premier Conseiller du Roy
en ses Conseils, logé en la grand’ruë de ladite ville de
Pontoise, parroisse S. Maclou, d’vne part : Et Messire
François de la Vieville, Cheualier des Ordres du Roy,
Conseiller du Roy en ses Conseils,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. Anonyme. CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN la ville de... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_784 ; cote locale : B_15_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 14:59:37.

du Roy en ses Conseils, Sur-Intendant de ses
Finances, aussi logé en ladite grand ruë de ladite
mesme Parroisse, d’atre : Lesquels ont reconnu & confessé
estre demeurez d’accord entre eux des conuentions
qui ensuiuent : C’est à sçauoir, que ledit Seigneur
Mazarin a promis & promet de s’employer de
tout son pouuoir enuers la Reyne Mere du Roy, pour
adoucir l’aigreur qu’elle peut auoir conceuë contre ledit
sieur Marquis de la Vieville, à cause de son insuffisance,
quolibets & redites trop frequentes, dont il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. Anonyme. CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN la ville de... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_784 ; cote locale : B_15_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 14:59:37.

qui seront faits, soient de pareille force &
vertu que s’ils estoient faits à leurs personnes, ou domiciles :
Car le tout a esté ainsi accordé entre lesdites
parties, qui ont signé les presentes doubles en ladite
ville de Pontoise, en la maison où est demeurant ledit
Seign. Cardinal sis en la grand’ruë, le treiziesme iour
d’Aoust mil six cens cinquante-deux : Signé, le Cardinal
Mazarin, la Vieville, Guichon & Tibaut, cestuy
pour ledit sieur de la Vieville.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. Anonyme. CONTRE LES ENNEMIS DE LA CONFERENCE ET DE LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_785 ; cote locale : C_7_75. le 2012-05-20 15:23:29.

reglera plutost aux necessitez de
son Estat, qu’à l’ambition de ses Ministres. Mais, Dieu ! quelle patience pourroit souffrir
vn nom execrable à la France, mis au rang des objets
de sa veneration, & la cause de ses mouuemens
parmy les autheurs de son repos, Mazarin
ce fameux criminel, signe la grace de ses Iuges,
ceux qui luy dressoient vn tombeau, sont les artisans
de son Thrône, & le barbare dont la seule
mort est ciuile, compose de nos vies à la veuë d’vn
million d’ennemis, qui reçoiuent la liberté de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

maison & ne connoissiez point les intrigues, vous ne sçauiez
que les distinctions de Sorbonne, & non pas les fourbes
de la Cour.   Il est vray que vous auiez commencé à former quelque
caballe dans le Parlement, qui peut, estre bailla apprehension
au Mazarin de celle que vous pouuiez faire
dans le Cabinet, Il sçauoit que vous brusliez d’enuie
d’estre Cardinal, & que ce nouueau degré d’honneur
que vous veniez de receuoir dans le parlement, vous
porteroit bien tost à briguer celuy de Ministre, il craignoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 153. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44. , & obtenir de la necessité du temps ce que
vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 154. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

aux feux de joye que l’on fit
de la prison de Monsieur le Prince, que vous auez poursuiuie
auec tant d’instance, & fait executer auec tant
de rigueur; vous pensiez d’vn costé vous venger de Monsieur
le Prince par sa detention, & de l’autre receuoir
du Mazarin tous les aduantages que vous en esperiez :
mais vos esperances furent deceuës par ses fourbes ordinaires :
ce que l’on vous offroit n’estoit pas ce que vous
demandiez, ce que vous eussiez receu eust bien esté le
prix de vostre lascheté, mais non pas la fin de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 155. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

que l’on vous offroit n’estoit pas ce que vous
demandiez, ce que vous eussiez receu eust bien esté le
prix de vostre lascheté, mais non pas la fin de vostre ambition.
Vous demandiez le Cardinalat par le moyen duquel
vous pretendiez venir au comble de vos desirs. Le
Mazarin voyoit par là vn compagnon dans sa fortune qui
luy contesteroit en suitte le rang & le Ministere. Il vous
nourrissoit d’esperance, comme il auoit fait l’Abbé de la
Riuiere, mais vous estiez sage à ses despens, & connoissiez
le jeu de vostre aduersaire,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 156. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

peu d’effet, si elle n’eust esté soustenuë
par l’authorité de son Altesse Royale, vous auiez gagné
entierement sa creance, & ses bonnes graces vous seruoient
de degrez pour porter vostre ambition iusques
au faiste. C’estoit vous venger puissamment du Mazarin
que de traitter de la liberté de Monsieur le Prince, vous
commençates donc à vous declarer pour celuy qu’vn an
auparauant vous auiez voulu perdre. Il est estrange que
vostre amitié & vostre haine suiuent tousiours la mesure
de vos interests, ils se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

trahison. C’est donc sans raison que vous
auez attaqué Monsieur le Prince ; c’est sans raison que
vous dittes que sa sortie n’a point apporté la Paix à l’Estat,
ç’a esté vous qui l’auez troublée en conseillant auparauant
la majorité du Roy le retour du Mazarin, on sçait les resistances
genereuses que M. le Prince y apporta, & qu’enfin
il fut contrainct pour asseurer sa liberté & sa vie, à se retirer
de la Cour. Le gouuernement de Guyenne estoit ce vne recompense
ou plutost vn eschange de son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

n’auez-vous pas troublé la tranquillité publique ?   Il n’y a personne de bon sens qui doute, qu’apres auoir
perdu l’esperance de receuoir de M. le Prince les aduantages
que vous vous en estiez promis, vous ne les pouuiez attendre
que du restablissement du Mazarin, il n’y a rien de
plus cher à la Cour que la conseruation de cét homme, &
par consequent il n’y a point de prix que l’on refuse à celuy
qui le maintiendra, vous n’estiez pas de condition assez releuée
pour vous declarer ouuertement pour luy ; mais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

Ne cherches
donc point d’autre cause de ce refus non plus que de
vos aduis qui n’ont pas esté suiuis, s’ils auoient quelque apparence
de bien, ils ne tendoient en effet qu’à la ruine de
l’honneur de Son Altesse Royalle. Ne sçait on pas qu’auant
le retour du Mazarin, tout ce qui se faisoit estoit calomnié,
comme vne Tyrannie & vne vsurpation de l’autorité
legitime ? vous disiez hautement, que la deffense à laquelle
M. le Prince estoit reduit, estoit vn pretexte pour
brouiller l’Estat, que le Mazarin estant hors le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

qu’auant
le retour du Mazarin, tout ce qui se faisoit estoit calomnié,
comme vne Tyrannie & vne vsurpation de l’autorité
legitime ? vous disiez hautement, que la deffense à laquelle
M. le Prince estoit reduit, estoit vn pretexte pour
brouiller l’Estat, que le Mazarin estant hors le Royaume
on ne deuoit pas au seul bruit de son nom mettre des Armées
en Campagne, & se figurer des phantosmes pour les
détruire, si en ce temps on eust touché aux deniers publics,
quel iugement auroit on fait de cette action, ne l’eut on
pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

malheureux accidens, & n’auiez vous pas
tort de les conseiller, estoit-ce pas vne action de prudence
d’oster tous les sujets à la calomnie, & à vous vne malice
noire de luy donner des armes contre la personne devostre
Protecteur ? Enfin le retour du Mazarin a dissipé tous ces
faux bruits, iustifié la conduitte precedente de Monsieur
le Prince, & leué tous les doutes que ses Ennemis auoient
auparauant semées : Mais la haine que vous luy portiez n’en
est pas demeurée là, vos Emissaires ont eu l’effronterie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 162. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

si mauuaises, que vous estes contraint de les desaduoüer,
croira on que Monsieur le Prince soit l’autheur de
ce Conseil, luy qui s’expose tous les iours à la mort pour en
empescher l’execution ? ne croira-on pas plustost que l’asseurance
que vous auiez donnée au Mazarin de mettre la
diuision entre les Princes, luy a baillé l’audace de reuenir,
que vos fourbes & vos mauuais conseils ont esté le gage de
vostre parole ; & que vostre chapeau a esté la recompense
de vostre entremise ?   A vous entendre dire, si vos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 163. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

ambition soit au moins vn peu plus sage, & si les
gens de bien de ce temps sont scandalisez de vostre mauuais exemple,
que la posterité ne rougisse point de vos ordures. Vous voudriez bien persuader aux simples que vous ne tenez
point vostre Chapeau de la faueur du Mazarin : C’est-là l’escueil
de vos desguisemens ; c’est là qu’il saut qu’ils fassent naufrage.
Vous eussiez mieux fait de vous taire que de vous defendre si mal
sur ce poinct ? Y estes vous paruenu par vos grandes alliances, vostre
noblesse n’est pas si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

tousiours la gloire, mais ils ne laissent
pas d’auoir des mediateurs : vous dites que c’est son A. R, ie
veux bien croire qu’il s’en sera meslé, & que son entremise vous aura seruy de pretexte, mais pour voir si ce n’est point vn present
du Mazarin, il ne faut que vos paroles pour estre esclaircy sur ce
fait.   Vous reconnoissez qu’il peut estre dit le maistre de la Cour,
puis qu’il a la confiance de la Reyne, & qu’elle n’agit que par ses
conseils, se peut il faire que vous teniez vostre Chapeau

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

pensées,
vos paroles ; & vos actions auront-elles d’autre objet que la
perte des Princes, ne porterez vous pas la contagion par tout, se
pourra t’on bien deffendre de vos pieges. Vous trouuez vne ingenieuse contradiction quand on soustient
que vous protegez le Mazarin, & que vous aspirez à la place de
premier Ministre. Vous ne pouuez, dites vous, pretendre vne
chose indiuisible, remplir vne place occupée, & que maintenir
vnhomme qu’on a interest de perdre, est vne contradiction manifeste.
Vous renfermez en cela toute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

Vous ne pouuez, dites vous, pretendre vne
chose indiuisible, remplir vne place occupée, & que maintenir
vnhomme qu’on a interest de perdre, est vne contradiction manifeste.
Vous renfermez en cela toute vostre deffense, chacun sçait
que le seruice que vous rendez au Mazarin n’a point d’autre fondement
que la hayne que vous portez à Monsieur le Prince, qui
a esté recompensé de vostre Chapeau de Cardinal, ce n’est pas par vn principe d’amitié, c’est par la necessite de vos interests, vous
croyez ne vous pouuoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

qu’il fera des preparatifs contre le seruice du Roy, la malice s’est-elle
pas seruy de ces artifices pour le venir persecuter en Guyenne,
& enfin le contraindra-t’on tousiours, ou à se deffendre, ou à quitter
la partie ? Est-ce pas ou vous pensez venir en protegeant le Mazarin :
mais ce n’est pas dites-vous occuper sa place dans les Conseils,
il est vray que cependant vous ne l’occupez pas, mais c’est
pourtant vostre derniere fin, il ne faut que la derniere page de vostre
écrit pour la preuue de cette verité, vous promettez vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

que la derniere page de vostre
écrit pour la preuue de cette verité, vous promettez vostre secours
à la ville de Paris, lors qu’elle sera abandonnée de ceux qui se
disent ses protecteurs ? En quel temps peut elle estre priuée du secours
de M. le Prince, que lors que Mazarin l’aura emporté sur luy,
& qu’il ne sera plus en estat de s’opposer à sa Tyrannie ? ce sera lors
que vous viendrez pour la combattre, c’est donc pour cela que vous
gardez vos efforts, c’est pour cela que vous vous reseruez. Vous
voulez que la deffaite de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

compagnon, la faueur que
vous esperez de son A. R. vous protegera dans cette entreprise, &
vostre cabale aura formé vn party qui esperera tous ses aduantages
de vostre bonne fortune, apres cela il est facile à iuger si vous n’auez
point de pretentions sur la place de Mazarin, puisque vous asseurés
vous mesme estre necessaire pour le chasser, & que seul vous
en pretendez la gloire ? vos conseils vont-ils presentement à la perte
de cét hõme, en desirez vous la ruine ou plutost la conseruation ?
Si vous pouuiez separer son A. R. auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

& chaque
iour expose librement sa vie pour le salut de la Ville, & la liberté
de la Patrie. Peuple souffre, & luy seul augmente d’honneur
& de biens. Souuenez vous que celuy qui descrie les actions des
Princes & de leur amis s’est laschement vendu au Mazarin,
que celuy-là qui se promet d’estre vostre liberateur, est celuy-là
mesme qui porte sur sa teste le prix de vos biens & de vos
vies : Il est vostre Prelat & se croit rendre par la plus recommandable.
Iugez s’il vous plaist si par ses écrits & par ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

CREATION
DE DIX CONSEILLERS
NOVVEAVX AV PARLEMENT
du Mazarin seant à Pontoise ; Et des dix Asnes
Rouges qui se trouuerent à l’Ouuerture
d’iceluy, le Mercredy 7. Aoust 1652.

M. DC. LII. CREATION DE DIX CONSEILLERS
nouueaux au Parlement du Mazarin
seant à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

AV PARLEMENT
du Mazarin seant à Pontoise ; Et des dix Asnes
Rouges qui se trouuerent à l’Ouuerture
d’iceluy, le Mercredy 7. Aoust 1652.

M. DC. LII. CREATION DE DIX CONSEILLERS
nouueaux au Parlement du Mazarin
seant à Pontoise ; Et des dix Asnes Rouges
qui se trouuerent à l’ouuerture d’iceluy, le
Mercredy 7. Aoust 1652. LA sagesse des hommes, qui est folie deuant Dieu,
& cét Esprit eternel qui ne peut errer, & qui nous
laisse tous les iours des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

& qui compatissent à leur infortune, il faut s’en defendre
& leur lier les mains, crainte qu’aprés auoir défait
ceux qui veulent les guerir, ils ne s’entreprennent &
ne se détruisent eux-mesmes. Ce petit nombre de faux
Freres qui se sont vendus au Mazarin, & qui ont fait banqueroute
à l’honneur pour fauoriser les iniustices & les Tyrannies de ce proscript, pouuoiẽt reuerer I’Idole qu’ils
adorent, sans entreprendre, comme ils ont fait, d’interdire
& de casser le Senat dont ils font les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

deshonorent, & qui font honte à vne Compagnie
qui est le Trosne de la Gloire, aussi bien que celuy de la
Vertu.   Pour venir à la Creation des Dix Nouueaux Conseillers
que l’on a fait pour augmenter le nombre de ceux
qui composent le Parlement Ambulatoire du Mazarin :
Les Musniers de Pontoise (maintenant pont aux Oisons)
voyans que ces Messieurs estoient trop peu de
Gens, & qu’ils ne pouuoient pas remplir les Chambres
qui sont nommées dans leur premier & leur dernier Arrest,
& mesmes qu’ils estoient sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

& les redistribuer à qui bon luy sembleroit. Aprés beaucoup
d’étonnement, il en retient douze pour luy, afin de
pouuoir fournir aux emplastres dont il a besoin pour
couurir & cacher deuant le Roy, la Reyne, les Princes du
Sang, le Parlement, & le Mazarin, ce qu’il a fait pour les
tromper, estant tantost pour, & tantost contre.   Le President Potier de Nouuion, dit qu’il n’en vouloit
que deux, l’vn pour plastrer ce qu’il dit en opinant le 20.
Aoust, 1648. toutes les Chambres Assemblées en bonne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 176. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

les
tromper, estant tantost pour, & tantost contre.   Le President Potier de Nouuion, dit qu’il n’en vouloit
que deux, l’vn pour plastrer ce qu’il dit en opinant le 20.
Aoust, 1648. toutes les Chambres Assemblées en bonne
forme, sçauoir que le Cardinal Mazarin méchant &
ignorant Politique, estoit la cause de tous nos maux, &
de tous nos desordres, pour n’auoir auprés de luy que
des scelerats sans foy, sans Dieu, & sans Religion, comme
des Bautru, des Nogent, des Senneterre, & autres
ausquels il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 177. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

des scelerats sans foy, sans Dieu, & sans Religion, comme
des Bautru, des Nogent, des Senneterre, & autres
ausquels il faudroit faire le procez, & qui de notorieté
publique meritoient la corde ; l’autre pour barboüiller
le marché qu’il a fait auec le Mazarin touchant l’Euêché
de Beauuais. Le President le Coigneux en prist vn pour assurer le
Mazarin qu’il en vouloit couurir & effacer tour ce que
defunct son pere auoit fait contre luy en seruant les
Princes & le Roy. Le sieur Baradas Euesque de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 178. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

& autres
ausquels il faudroit faire le procez, & qui de notorieté
publique meritoient la corde ; l’autre pour barboüiller
le marché qu’il a fait auec le Mazarin touchant l’Euêché
de Beauuais. Le President le Coigneux en prist vn pour assurer le
Mazarin qu’il en vouloit couurir & effacer tour ce que
defunct son pere auoit fait contre luy en seruant les
Princes & le Roy. Le sieur Baradas Euesque de Noyon, declara qu’il
vouloit bien deuenir d’Euesqué Musnier, pourueu qu’il
pût prendre d’vn sac

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 179. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

qu’ils estoient si las & de plastre & de sacs,
qu’ils voudroient de bon cœur n’en iamais porter, aimans
mieux le repos, & vne vie tranquile, que tant de
tracas & tant d’embaras pour les biens de ce monde. Le Procureur General Fouquet requist que le Mazarin
le Maistre des Azes, des Asnes, & des Asnesses, air à
dõner prõptement, & sans delay, l’Euêché qu’il a promis
à l’Abbé Fouquet son frere, & à le décharger du cautionnement
de cent mille liures qu’il a fait pour luy, afin de
paruenir plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 180. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi A_2_58 (partie 1), D_2_34 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : C_5_32. le 2012-05-27 03:08:32.

DC. XLIX. DE LA GVERRE
DES TABOVRETS,
LIVRE PREMIER.

SOMMAIRE DES
SECTIONS. LES vrayes raisons tant de la querelle
que de l’accommodement d’entre le
Prince de Condé & le Cardinal Mazarin,
lesquelles il ne faut point chercher dans de
profondes considerations d’estat ny d’interest.
Mais dans les legeres intrigues & des badineries
de Cour ; principalement dans l’humeur
du Prince qui est estrange & point encore
fixe : Le pont de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 181. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_5_32 (partie 1), D_2_34 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : A_2_58. le 2012-05-27 03:10:14.

DC. XLIX. DE LA GVERRE
DES TABOVRETS,
LIVRE PREMIER.

SOMMAIRES DES
SECTIONS. Les vrayes raisons tant de la querelle
que de l’accommodement d’entre le
Prince de Condé & le Cardinal Mazarin,
lesquelles il ne faut point chercher dans de
profondes considerations d’estat ny d’interest.
Mais dans les legeres intrigues & des badineries
de Cour; principalement dans l’humeur
du Prince qui est estrange & point encore
fixe: Le pont de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 182. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_58 (partie 1), C_5_32 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : D_2_34. le 2012-05-27 03:11:45.

DC. XLIX. DE LA GVERRE
DES TABOVRETS,
LIVRE PREMIER.

SOMMAIRES DES
SECTIONS. LES vrayes raisons tant de la querelle
que de l’accommodement d’entre le
Prince de Condé & le Cardinal Mazarin,
lesquelles il ne faut point chercher dans de
profondes considerations d’estat ny d’interest.
Mais dans les legeres intrigues & des badineries
de Cour ; principalement dans l’humeur
du Prince qui est estrange & point encore
fixe : Le pont de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 183. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE SECOND.... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi A_2_58 (partie 1), C_5_32 (partie 1) et D_2_34 (partie 1). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : C_4_2. Texte édité par Site Admin le 2012-05-27 03:13:37.


Non, il faut ab hoc & ab hac
S’assembler & tenir Seance
Contre celle de Marcillac.    
Que chacun reprenne sa Fronde
Frondons de plus belle hauteur,
Desia ces culs petent de peur
Depuis que nostre Fronde gronde :
Murmurons blasphemons pestons
Prenons Conseil & deputons
Faisons creuer ces Sacs à Vesses,
Ces Mesdames plaines de Vent,
Et perdons auec leurs Fesses
Le Mazarin qui les deffend.   FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 184. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

& plus atroce encore. L’Histoire de nos jours nous apprend, & non pas sans
douleur, que par vne Declaration du 23. Ianuier 1649. donnée
à Saint Germain en Laye, on fit vn coup d’essay pour tascher
de renuerser cet Auguste Senat, afin de mettre le Cardinal
Mazarin dessus le lict de nos Rois, & le declarer l’vnique
& le seul qui pouuoit soustenir cet Estat, que sa conduite
mal-heureuse a mis dans son penchant, ce monstre de
Declaration estant son Panegirique, aussi bien que l’inuectiue
& la satire contre ce grand

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 185. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

1650. imprimées chez Bessin à Paris 1650.
pag. 8. & 15. touchant cette interdiction pretenduë, Les voicy
sans desguisement quelconque. Monsieur le Chancelier ayant accordée & seellée l’interdiction du
Parlement de Bourdeaux en l’an 1650. par l’ordre du Mazarin, duquel
il n’est que l’Officier & le Ministre ; il seella encore vne Declaration
en blanc au nom du Roy, dattée d’vn iour apres l’interdiction,
portant reuocation pour vne partie des Officiers du Parlement, qui fut
remplie par le Duc d’Espernon dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 186. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

procez
ces faux freres de Pontoise estans coupables de droit & de
fait. Et ne sçais comment des Magistrats, si Magistrats peuuent
estre appellez, qui ont auec toutes les Chambres assemblées
au lieu de leurs Majeurs, iugé & condamné dans
les formes ordinaires le Mazarin, & le banny du Royaume,
peuuent puis apres verifier vne abolition pour luy qui les accuse
d’iniustice & de violence ; c’est souffler le chaud & le
froid d’vne mesme bouche, faire & deffaire, absoudre &
condamner en mesme temps, ce qui ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 187. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

se voyent par les contes faits à plaisir qui la remplissent,
& par les actes qui la suiuent, où le Prestre Martin chante
& respond ; on la lict, on la concerte, & on la publie deuant
le Roy en presence des Presidens & Conseillers suiuans la
Cour & le Mazarin, & six iours apres ces mesmes Presidens
& Conseillers se retirans de dans leur grange pour faire vn
Parlement, la verifient pour plaire à leur criminel, & se rendre
la honte & l’opprobre des gens de bien ; & douze Conseillers
qui violent leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 188. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

pas facilement
le lieu de ses Majeurs, le Temple de la Iustice, & le
Throsne de nos Rois qui ne peut estre sujet aux inconstances
de la Cour ny aux desreglemens de ceux qui n’en connoissent
point la grandeur ny la Majesté, pour trotter &
pour courir apres vn Mazarin qui n’a point de retraite : Et si
se seruant de sa prudence & de son authorité ordinaire, il a
donné Arrest toutes les Chambres assemblées, le 9. Aoust
1652. Sur ce qui luy fut representé, que depuis quelques jours treize
ou quatorze, tant Presidens que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 189. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

plus fide les sujets ; Et parce que ce nombre infiny de gens de
bien ne peut adherer à la malice & à la perfidie de cinq ou six
Estrangers qui sont Maistres, & de la personne sacrée de sa
Majesté, & de toute son authorité ; Il faut placer le Cardinal
Mazarin estranger & banny de cet Estat dessus le Throsne
de nostre Roy, & luy donner pour assesseurs vn Roy
d’Angleterre qui ne sçait faire que des mal-heureux, auec
trois de ses Milords qui luy ont fait perdre trois Couronnes,
le Prince Thomas qui est pensionnaire du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 190. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

ne sçait faire que des mal-heureux, auec
trois de ses Milords qui luy ont fait perdre trois Couronnes,
le Prince Thomas qui est pensionnaire du Roy d’Espagne &
l’ennemy iuré de la France, & vn miserable Italien Zongo
Onde dei, qui est l’image & l’espion du Mazarin chassé des Conseils de la France, & qui neantmoins y peut tout & y
fait tout, encore qu’il en soit reconnu le Tyran & le destructeur
abominable.   Et pour comble d’iniustice & de desordre, on donne le
nom de Parlement de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 191. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

& le destructeur
abominable.   Et pour comble d’iniustice & de desordre, on donne le
nom de Parlement de Pontoise à trois Presidens, & dix ou
douze Conseillers que l’on a chassez de Paris à cause qu’ils y
trahissoient le Roy pour soustenir le Mazarin ; & on inter dit
deux cens Senateurs incorruptibles & inuiolables, qui maintiennent
& qui conseruent l’authorité Royale, & qui ne
peuuent souffrir qu’on renuerse l’Estat, qu’on mette le
Royaume en proye ny qu’on abuse plus long-temps du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 192. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

qui suiuoit le party du Roy se retirer à Tours en l’an 1590.
parce qu’il appuyoit la Loy Salique, qui est fondamentale en
cet Estat, & non pas ceux qui vouloient la corrompre & la
violer, comme font les traistres & les perfides qui sont à la
suite du Mazarin & de sa fortune aueugle & insolente. Ceux qui ont parlé du Parlement, qu’vne mauuaise Regente
& vn meschant fauory voulurent establir à Amiens
enuiron l’an 1400. remarquent que les Ministres qui par
voyes obliques ont aspiré à la Royauté, ou ont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 193. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

des Parlemens ;
Et n’en pouuans auoir de leur costé, en ont estably
dans les lieux où ils auoient toute-puissance ; Ce que Monstrelet
tesmoigne escriuant, Que Iean Duc de Bourgogne
ayant esté chassé de la ville de Paris (& non si honteusement
que le Mazarin) & de la presence du Roy Charles VI. de
l’authorité duquel il se targuoit pour fauoriser son entreprise
contre la Maison d’Orleans, s’empara puis apres de plusieurs
Villes, comme d’Amiens, Senlis, Montdidier, Pontoise,
Corbeil, Chartres, Tours, Mente,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 194. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

quelques personnages notables, &
d’vn Greffier, pour y faire sous le nom de la Reine vne Cour
Souueraine de Iustice, au lieu du Parlement de Paris. Il est assez facile d’appliquer ce desordre & cette rebellion,
aux bouleuersemens & confusions que le Cardinal Mazarin
suscite tous les iours à la ruine & à la desolation de l’Estat,
ne sçachant imiter que les Tyrans qui l’ont precedé, &
les maximes que nos Loix rejettent, & que nos Ordonnances condamnent. Et le projet que cét ignorant &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 195. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

& pour frauder la Loy on s’efforce de les
punir pour vn crime qu’ils condamnent, & qu’ils des-aduoüent
en leurs faux freres, & en ceux qui meritent la peine
qu’ils authorisent & qu’ils ordonnent contre eux. Il y a grande apparence que le Cardinal Mazarin fait tout
ce qu’il peut pour nous asseruir à l’ancienne Tyrannie de son
païs, & qu’il veut que nous pratiquions ce que Iustin raconte
au liure quatriesme de son Histoire, que les Siciliens ses
compatriots portoient tant de respect à leur Roy estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 196. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

nos, & super Dagon Deum nostrum ; Non, non, il ne faut
point abuser plus long-temps de cette Arche sacrée, ny violer
dauantage le Temple de Iustice, puisque nous experimentons
si sensiblement les ruines & les mal-heurs qui nous
accablent pour cela, & nostre Idole Mazarine ; Dimitte Arcam
Dei Israel, & reuertatur in locum suum, vt non interficiat nos
cum populo nostro ; Si nous voulons prosperer & rendre heureux
le Regne de nostre Souuerain, il faut la laisser à ceux
qui l’ont en charge, & ne point l’arracher du Temple

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 197. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

cimenté, & que les peuples ne demandent que le retour du
Roy dedans sa Capitale, & les moyens de luy pouuoir rendre
leurs respects & leurs obeissances, il y a bien de la surprise &
bien de la malice de le tant differer, & de vouloir qu’il soit tel
que le Mazarin qui est la pierre d’achoppement le dressera, &
qu’il soit verifié par les faux freres du Parlemẽt de Paris qu’il
entretient à Pontoise expressément pour cela, comme ils ont desia fait son abolition & son Amnistie, apres l’auoir jugé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 198. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

cens Senateurs qui blasment leur
conduite, & qui n’ont autre pensée que de rendre la Iustice,
& de contenir les sujets de sa Majesté dans le deuoir & dans
l’obeïssance ; S’ils eussent quitté Paris & le Palais comme ces
faux freres pensionnaires du Mazarin, en quel estat seroit
cette Capitale aujourd’huy ? qui en seroit le Maistre ? qui en
seroit le Roy ? Si Henry IV. a dit mille & mille fois qu’il deuoit
sa Couronne à ces sages Magistrats ; Louis XIV. son petit
fils doit publier le reste de ses iours, que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 199. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

DECADANCE
DE L’INIVSTE PARTI
DES MAZARINS
refugiez à S. Germain, & leurs
PERNISIEVX DESSEINS
auortez, par la conclusion
DE LA PAIX.

A PARIS,
Chez la vefue A. MVSNIER, au mont sainct Hilaire,
en la Court d’Albret.

M. DC. XLIX. AVEC

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 200. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

auortez, par la conclusion
DE LA PAIX.

A PARIS,
Chez la vefue A. MVSNIER, au mont sainct Hilaire,
en la Court d’Albret.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. La Decadence de l’iniuste party des
Mazarins refugiez à S. Germain, &
leurs Pernicieux desseins auortez. LES parisiens, qu’on peut à bon droit nommer
l’vn des plus genereux peuples du monde,
à sujet d’auoüer, qu’il n’y a point de personnes
d’esprit & de iugement, qui aye veu le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Dernier