[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(1177 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Mazarin " dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

employent toute
sorte de ruse & d’artifice pour le faire remonter dans la
mesme place d’où son ignorance & la iuste indignation
des Peuples l’ont precipité. Il est certain qu’il y des personnes
à la Cour qui souhaitent veritablement le retour
du Cardinal Mazarin : ceux qui ont quelque
reconnoissance des biens-faits qu’ils ont reçeus de
luy, & qui desesperent de se pouuoir maintenir sans
sa protection, & qui croyent qu’ils seront accables sous les ruines de sa fortune sont de ce nombre : il y en a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

estranger ce que le Roy Achis dit autrefois à Dauid :
vous n’auez rien fait qui m’ait faché, mais puis que vous deplaisés
au Princes & à tout le Royaume, retirés vous, perdés
l’esperance du retour & allez en paix. Mais quoy l’esprit du Cardinal Mazarin qui meut tout
le Conseil, inspire bien d’autres sentimens, il faut dire à
la Reyne qu’il n’y a point d’obstacles qui puissent resister
à la maiorité du Roy, & parce que le Parlement
temoigne de la constance à maintenir ses deliberations &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

& dans le temps qu’elle doit aller s’opposer aux
forces ennemies, la faire sousleuer contre les Arrests que l’on vient
de donner pour remedier aux desordres, & promettre aux gens de
guerre l’impunité de leurs crimes pourueu qu’ils se declarent en faueur
du Mazarin contre ceux qui l’ont condamné.   Il n’y a point de bons François qui ne soit obligé de s’interesser
à la gloire du Parlement de Paris, puisque par la vigueur de ses
conseils, par la fermeté de ses deliberation, & par son in corruptible
fidelité au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14. , mais il faut s’estonner que ceux qui ne doiuent employer
leurs armes que pour la gloire de l’Estat, veüillent seruir de Ministres
de la passion de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

Roy, ne
sont-ils point obligez de dire à sa Majesté que l’vnion des Princes
du Sang est le plus ferme appuy de l’authorité Royalle, qu’elle doit
fermer les conseils aux mauuais conseils de ceux qui pour leur interest
particulier luy persuadent de rappeller le Cardinal Mazarin que
l’on a chassé durant sa minorité, que ce doit estre le premier pas de
sa Maiorité, & qu’il doit accabler sous le faix de son authorité absolue
tous ceux qui s’opposeront à cette resolution. Que sa Majesté
considere qu’en l’Estat oû l’on void

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

a change de fortune,
que les Parlement ne sont plus en estat de souffrir, que les Ministres
leur dictent les Arrests qu’ils doiuent prononcer, que la seureté publique
& particuliere les oblige de maintenir ceux qu’ils ont si iustement
prononces contre le Cardinal Mazarin, que l’vnion de toutes
les Compagnies Souueraines sera soutenuë par celle des peuples,
que rappeller leur Ennemy c’est rallumer le flambeau des diuisions
& des troubles, c’est vouloir que la France se deschire par
ses propres mains, qu’il se forme des partis

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

de tous ceux qui viuent, il soit le plus aymé & le plus heureux
Prince de tous ceux qui ont iamais regné. Au surplus puis qu’il est si
difficile parmy tant d’intrigues de descouurir la verité des negociations
qui se sont dans le cabinet pour le retour du Cardinal Mazarin,
sans offencer personne par des soubçons iniustes, demeurons
fixes dans ce point, que quiconque y trauaille, est digne de la haine
publique, & que l’on ne peut separer le nom de bon & veritable
François d’auec la qualité d’ennemy du Mazarin.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

retour du Cardinal Mazarin,
sans offencer personne par des soubçons iniustes, demeurons
fixes dans ce point, que quiconque y trauaille, est digne de la haine
publique, & que l’on ne peut separer le nom de bon & veritable
François d’auec la qualité d’ennemy du Mazarin.   La sortie de Monsieur le Prince hors de Paris pour se mettre à
couuert des entreprises que l’on auoit faites sur sa personne, & la declaration
que Monsieur le Prince de Conty a faite dans le Parlement
contre les chefs de ces violentes conspirations, nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

hors de Paris pour se mettre à
couuert des entreprises que l’on auoit faites sur sa personne, & la declaration
que Monsieur le Prince de Conty a faite dans le Parlement
contre les chefs de ces violentes conspirations, nous descouurent
assez que l’esprit du Cardinal Mazarin agit encore dans le cabinet,
& que les soubçons que nous auons de son retour, ne sont pas sans fondement. Dans cette conjoncture importante nous allons
reconnoistre ceux qui sont marquez au coin de ce Ministre.
Les bien intentionnez pour le bien public

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

& nous n’auons iamais eu tant de sujet d’esperer cette
consolation, qui seule nous peut faire perdre le souuenir de nos miseres
passées. Monsieur le Prince declare qu’il ne veut plus se trouuer
dans le Conseil du Roy, tandis que les creatures & les emissaires du
Mazarin y assisteront, qu’il ne peut y trouuer sa seureté particuliere
ny celle du public, qu’on la pressé de consentir au retour du Cardinal,
que l’ayant refusé on a voulu s’assurer de sa personne, que
par cette entreprise on vouloit preparer les voyes de ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

& ce qui s’est passé à Brisac,
que mille aduis differens qu’il a reçeus, l’ont obligé de se retirer,
afin d’estre en estat de se deffendre & le public aussi (à qui il est si
sensiblement redeuable de sa liberté) contre les tyranniques desseins
du Cardinal Mazarin.   Monsieur le Duc d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

redeuable de sa liberté) contre les tyranniques desseins
du Cardinal Mazarin.   Monsieur le Duc d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop tesmoigné
d’auersion pour le Mazarinisme, pour ne luy pas donner le dernier
coup, & ne releuer pas les les esperances de tous les gens de bien
par l’abbaissement des suppots de l’ennemy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop tesmoigné
d’auersion pour le Mazarinisme, pour ne luy pas donner le dernier
coup, & ne releuer pas les les esperances de tous les gens de bien
par l’abbaissement des suppots de l’ennemy public. M. le Coadiuteur
a trop de soin de sa gloire & de celle de l’Estat, pour n’aider
point par ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

reuelé ses secrets, enuoyent sous son nom des
escrits au Parlement pleins de faits si contraires, afin de se mettre à
couuert de l’orage qui les menace aux despens de la bonne foy de sa
Majesté ; enfin il s’agit aujourd’huy d’abolir ou de sauuer les restes
du Mazarin, reseruons nos loüanges pour ceux qui les meriteront
& blasmons sans crainte ceux qui pour quelque interest particulier
manqueront au public dans la conseruation duquel nous trouuerons
tousiours la nostre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

les Princes iusqu’à present.

M. DC. LI. DISCOVRS DES-INTERRESSE’,
Sur ce qui s’est passé de plus considerable, depuis la liberté
de Messiers les Princes, iusqu’à present. L’Ignorance du Cardinal Mazarin, & l’injuste detention de
Messieurs les Princes ayant excité des troubles dans tout le
Royaume, tout le monde auoit creu que la liberté de ces prisonniers,
dont l’innocence estoit aussi grande que leur naissance est illustre,
suyuie de l’éloignement du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

Norslinguen
& de Lens, dans lesquelles sa valeur auoit triomphé des
plus puissans efforts des ennemis de cét Estat. Cette grande vnion
qui paroissoit entre M. le Duc d’Orleans & Messieurs les Princes,
fortifiée de la reünion de ceux que les artifices du Cardinal Mazarin
auoit diuisez par des interests differens, au preiudice du bien
public, les desirs que les vns & les autres témoignoient de vouloir restablir la confiance que la mauuaise foy du Ministre auoit ruinée,
bref ces importantes propositions que l’on faisoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

les veritables causes des maux
qu’il doit apprehender, & quels sont les veritables moyens par
lesquels il doit renuerser les iniustes desseins de ceux qui meditent
d’élouer leur ambition sur le debris de la fortune des particuliers. Apres le bannissement du Cardinal Mazarin, le Parlement qui
s’estoit engagé insensiblement à demander au Roy vne Declaration,
par laquelle S. M. excluroit à l’aduenir de ses Conseils tous
les Cardinaux, soit Estranger, soit François, ayant trouué de la resistance
à la Cour, pria S. A. R. qui auoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

des Conseils du Roy, ceux qui
auoient l’honneur de composer le premier corps du Royaume, il
sembloit qu’ils eussent dessein de former vne opposition, dont les
suittes seroient sans doute fascheuses. Qu’il prioit la Compagnie de
considerer que les Partysans du Cardinal, Mazarin, fomenteroient
autant qu’il leur seroit possible, les diuisions qui estoient sur le
poinct de naistre, afin d’auoir quelque specieux pretexte de dire,
que le Ministre que l’on auoit chassé, n’estoit point la pierre du
scandale public. Qu’il croyoit qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

Mais qu’il s’agissoit de l’execution d’vn arresté
de la Compagnie, & qu’il estoit iuste que le Roy accordast
vne Declaration si necessaire, & que S. A. Royale deuoit y employer
tout son credit. Les ennemis de M. le Coadjuteur, & les amis du Cardinal Mazarin
persuadez, qu’il n’auoit poussé ce premier Ministre, que pour
entrer dans sa place, & se reuestir de sa dignité, luy imputerent toutes
les difficultez que M. le Duc d’Orleans opposoit à la demande de la Declaration, & croyant auoir trouué vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

opposoit à la demande de la Declaration, & croyant auoir trouué vne occasion fauorable
de se vanger, persisterent à demander l’execution de l’arresté auec
autant de fermeté, qu’ils auoient autrefois defendu le culte du
Cardinalat, les ennemis du Mazarin se ioignirent à leur party, &
creurent qu’ayant abbattu l’idole, il falloit pour la satisfaction & la
seureté publique renuerser l’idolatrie, les indifferens, & ceux qui
n’agissent que par les formes du Palais, se laisserent facilement entraisner
au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

les veritables causes des troubles presens,
& des bruits qui allarment tous les gens de bien, il fait entendre à
la Reyne que M. le Duc d’Orleans, s’est declaré son ennemy, parce
qu’il est seruiteur de Sa Majesté, & dans les interests de Monsieur
le Cardinal Mazarin, que si Sa Majesté veut l’honorer de sa
protection, il croit auoir trouué vne conioncture fauorable, pour
ruiner les Frondeurs dans le Parlement, les diuiser d’auec Messieurs
les Princes, & mettre les choses en tel estat, que les vns ou
les autres, pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

par les necessitez publiques,
& par les mauuais conseils de celuy à qui son merite auoit
donné de la ialousie. Il estoit raisonnable que pour fortifier le Conseil du Roy, on
rappellat monsieur le Chancelier, qu’vne foiblesse & lasche complaisance
du Cardinal Mazarin auoit iniustement esloigné Mais
il est mal-aysé de croire que monsieur Seruient, qui negocioit
toutes ces mutations sans la participation de monsieur le Duc
d’Orleans, & qui preuoyoit bien qu’elles luy attireroient auec iustice
son indignation, n’en eut au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

assez puissantes pour le dispenser de rendre l’obeïssance & le
respect que les Princes du Sang doiuent particulierement en
pareilles rencontres à l’authorité Royale on a veu naistre
depuis ce temps-la les froideurs dont les creautures & les
emissaires du Cardinal Mazarin se seruent encore à present
pour semer des diuisions & des defiances entre Monsieur le
Duc d’Orleans, & Messieurs les Princes & les Frondeurs, &
pour faire croire aux peuples que les vns & les autres trauaillent
secretrement par des negociations

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

defiances entre Monsieur le
Duc d’Orleans, & Messieurs les Princes & les Frondeurs, &
pour faire croire aux peuples que les vns & les autres trauaillent
secretrement par des negociations separées au retour
du perturbateur du repos public. Le Cardinal Mazarin est la veritable cause de nos calamitez,
c’est l’ennemy de l’Estat, personne n’en peut douter ;
nous sommes obligez d’auoit du respect & de l’amour pour
tous ceux qui l’ont chassé : qui conque est assez mauuais François
pour conseiller au Roy le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

auec laquelle exposant sa personne
à la teste des armées du Roy, il a repousse les ennemis, ces
illustres conquestes, par lesquelles il a augmenté le domaine
de la Couronne, les soins qu’il a pris pour appaiser les mouuemens
que la malice & les artifices du Cardinal Mazarin
auoit excitez dans le Royaume, la bonté auec laquelle il a
ramené dans l’obeissance du Roy, ceux que le desespoir &
la persecution du Ministre en auoit fait sortir, sont assez connoistre
que son Altesse Royale depuis le commencement de
la Regence iusques

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

R. d’ans l’esprit des peuples, & dans celuy
de Messieurs les Princes, on a tasche depuis le changement
qui s’est fait dans le Conseil, de fomenter des defiances contre
les vns, & de persuader en mesme temps aux autres que
S. A. R. negocioit secrettement auec le C. Mazarin, On a
voulu faire croire à monsieur le Duc d’Orleans que le changement
des Ministres ne s’estoit point fait sans le consentement
de Monsieur le Prince, qu’il ny auoit point consenty
sans quelque engagement particulier, que si son Altesse
Royale n’en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

par lesquels
on veut diviser monsieur le Duc d’Orleans d’auec monsieur
le Prince, & luy faire perdre l’amitie des peuples, feront
aussi peu d’impression que les premiers. On ne croira iamais
que son Altesse Royale ait si tost oublié le naturel du Cardinal
Mazarin, & de quelle ingratitude il reconnoist ses bienfacteurs
& ses ennemis reconciliez ; on ne croira iamais que
son Altesse Royale veüille par de secrettes negociations &
pour ses interests particuliers corrompre le fruit des obligations
que messieurs les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

dans le Conseil de nos Roys.
Enfin on ne pourra aisément se persuader que M. le Duc
d’Orleans apres auoir dit publiquement les chambres assemblées,
qu’il croiroit estre traistre au Roy, à l’Estat, & au Parlement,
s’il consentoit iamais au retour du Cardinal Mazarin,
voulut par quelque action contraire à vne declaration si
solemnelle ternir l’eclat des plus belles actions de sa vie.   Il sera bien mal-aisé de persuader que Monsieur le Coadjuteur,
qui n’a iamais eu que le bien public deuant les yeux,
& qui pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

tempeste,
il voulut encore s’y exposer, & pour des interests particuliers
mettre en danger la fortune de l’Estat, pour laquelle
il a si long-temps & si genereusement combattu. Mais croira-t’on plus facilement que monsieur le Prince
ait traitté auec le Mazarin. Nous n’ignorons pas ce que l’on
a publié par tout que Barret a esté envoyé par madame la
Princesse Palatin au C. Mazarin que depuis son retour cette
Princesse a veu fort souuent la Reyne en particulier, que sa
Maiesté l’a traittée fort fauorablement,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

laquelle
il a si long-temps & si genereusement combattu. Mais croira-t’on plus facilement que monsieur le Prince
ait traitté auec le Mazarin. Nous n’ignorons pas ce que l’on
a publié par tout que Barret a esté envoyé par madame la
Princesse Palatin au C. Mazarin que depuis son retour cette
Princesse a veu fort souuent la Reyne en particulier, que sa
Maiesté l’a traittée fort fauorablement, qu’elle sait des negociations
secrettes pour messieurs les Princes que monsieur le
Prince void chez monsieur Arnault à des heures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

de la veneration pour S. A. Et nous
ne deuõs pas regler nos affectiõs au preiudice de quelques
particuliers, ny nous laisser surprẽdre par les artificieux intrigues
de ceux qui veulent faire seruir nos passions à leur ambition.
S’il traitte pour le retour du Cardinal Mazarin, il
merite d’estre blasmé par tous ceux ausquels il est redeuable
de sa liberté. Il est iuste qu’en cette occasiõ les peuples separẽt
leur amitié d’auec leur estime, & que toute la France se repente
de ce qu’elle a fait en sa faueur. Mais il est iniuste

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

à la Reine, va reueiller les
Enquestes : si les Bartes & les Brachets portent des paquets
au Cardinal, c’est luy qui les enuoye enfin selon que ses ennemis
ont beson pour leurs interests de la faueur de la Cour
ou de celle du peuple, Monsieur le Prince est tantost Mazarin
& tantost frondeur.   Le salut de l’Estat nous oblige de faire tous nos efforts
pour empescher le retour de cét indigne ministre que l’on a
banny, & la prudence veut que nous demeslions auec beaucoup
d’exactitude & de iustice, les interests

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

employent toute
sorte de ruse & d’artifice pour le faire remonter dans la
mesme place d’où son ignorance & la iuste indignation
des Peuples l’ont precipité. Il est certain qu’il y des personnes
à la Cour qui souhaitent veritablement le retour
du Cardinal Mazarin : ceux qui ont quelque
reconnoissance des biens-faits qu’ils ont reçeus de
luy, & qui desesperent de se pouuoir maintenir sans
sa protection, & qui croyent qu’ils seront accables sous les ruines de sa fortune sont de ce nombre : il y en a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04. bien d’autres sentimens, il faut dire à
la Reyne qu’il n’y a point d’obstacles qui puissent resister
à la maiorité de Roy, & parce que le Parlement
temoigne de la constance a maintenir ses deliberations &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

& dans le temps qu’elle doit aller s’opposer aux
forces ennemies, la faire sousleuer contre les Arrests que l’on vient
de donner pour remedier aux desordres, & promettre aux gens de
guerre l’impunité de leurs crimes pourueu qu’ils se declarent en faueur
du Mazarin contre ceux qui l’ont condamné.   Il n y a point de bons François qui ne soit obligé de s’interesser
à la gloire du Parlement de Paris, puisque par la vigueur de ses
conseils, par la fermeté de ses deliberation, & par son incorruptible
fidelité au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

precipitées de ceux de la compagnie
qui auoient assez de cœur pour empescher qu’on n’imposast aux
penples le ioug d’vne seruitude honteuse, ont esté les premiers trophées
que les Ministres ont fait dresser à leur ambition. Il ne faut pas s’estonner si le Cardinal Mazarin sur qui la main de
la Iustice du Parlement s’est appesantie, tasche de se vanger de ses Iuges ; mais il faut s’estonner que ceux qui ne doiuent employer
leurs armes que pour la gloire de l’Estat, veüillent seruir de Ministres
de la passion de celuy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

Roy, ne
sont-ils point obligez de dire à sa Majesté que l’vnion des Princes
du Sang est le plus ferme appuy de l’authorité Royalle, qu’elle, doit
fermer les conseils aux mauuais conseils de ceux qui pour leur interest
particulier luy persuadent de rapeller le Cardinal Mazarin que
l’on a chassé durant sa minorité. que ce doit estre le premier pas de
sa Maiorité, & qu’il doit accabler sous le faix de son authorité absolue
tous ceux qui s’opposeront à cette resolution. Que sa Majesté
considere qu’en l’Estat oû l’on void

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

a change de fortune,
que les Parlement ne sont plus en estat de souffrir, que les Ministres
leur dictent les Arrests qu’ils doiuent prononcer, que la seureté publique
& particuliere les oblige de maintenir ceux qu’ils ont si iustement
prononcés contre le Cardinal Mazarin, que l’vnion de toutes
les Compagnies Souueraines sera soutenuë par celle des peuples,
que rappeller leur Ennemy c’est rallumer le flambeau des diuisions
& des troubles, c’est vouloir que la France se deschire par
ses propres mains, qu’il se forme des partis

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

de tous ceux qui viuent, il soit le plus aymé & le plus heureux
Prince de tous ceux qui ont iamais regné. Au surplus puis qu’il est si
difficile parmy tant d’intrigues de descouurir la verité des negociations
qui se font dans le cabinet pour le retour du Cardinal Mazarin,
sans offencer personne par des soubçons iniustes, demeurons
fixes dans ce point, que quiconque y trauaille, est digne de la haine
publique, & que l’on ne peut separer le nom de bon & veritable
François d’auec la qualité d’ennemy du Mazarin.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

retour du Cardinal Mazarin,
sans offencer personne par des soubçons iniustes, demeurons
fixes dans ce point, que quiconque y trauaille, est digne de la haine
publique, & que l’on ne peut separer le nom de bon & veritable
François d’auec la qualité d’ennemy du Mazarin.   La sortie de Monsieur le Prince hors de Paris pour se mettre à
couuert des entreprises que l’on auoit faites sur sa personne, & la declaration
que Monsieur le Prince de Conty a faite dans le Parlement
contre les chefs de ces violentes conspirations, nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

hors de Paris pour se mettre à
couuert des entreprises que l’on auoit faites sur sa personne, & la declaration
que Monsieur le Prince de Conty a faite dans le Parlement
contre les chefs de ces violentes conspirations, nous descouurent
assez que l’esprit du Cardinal Mazarin agit encore dans le cabinet,
& que les soubçons que nous auons de son retour, ne sont pas sans fondement. Dans cette conjoncture importante nous allons
reconnoistre ceux qui sont marquez au coin de ce Ministre.
Les bien intentionnez pour le bien public

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

& nous n’auons iamais eu tant de sujet d’esperer cette
consolation, qui seule nous peut faire perdre le souuenir de nos miseres
passées. Monsieur le Prince declare qu’il ne veut plus se trouuer
dans le Conseil du Roy, tandis que les creatures & les emissaires du
Mazarin y assisteront, qu’il ne peut y trouuer sa seureté particuliere
ny celle du public, qu’on la pressé de consentir au retour du Cardinal,
que l’ayant refusé on a voulu s’assurer de sa personne, que
par cette entreprise on vouloit preparer les voyes de ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

& ce qui s’est passé à Brisac,
que mille aduis differens qu’il a reçeus, l’ont obligé de se retirer,
afin d’estre en estat de se deffendre & le public aussi (à qui il est si
sensiblement redeuable de sa liberté) contre les tyranniques desseins
du Cardinal Mazarin.   Monsieur le Duc d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

redeuable de sa liberté) contre les tyranniques desseins
du Cardinal Mazarin.   Monsieur le Duc d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop tesmoigné
d’auersion pour le Mazarinisme, pour ne luy pas donner le dernier
coup, & ne releuer pas les esperances de tous les gens de bien
par l’abbaissement des suppots de l’ennemy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop tesmoigné
d’auersion pour le Mazarinisme, pour ne luy pas donner le dernier
coup, & ne releuer pas les esperances de tous les gens de bien
par l’abbaissement des suppots de l’ennemy publc. M. le Coadiuteur
a trop de soin de sa gloire & de celle de l’Estat, pour n’aider
point par ses prudens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

reuelé ses secrets, enuoyent sous son nom des
escrits au Parlement pleins de faits si contraires, afin de se mettre à
couuert de l’orage qui les menace aux despens de la bonne soy de sa
Majesté ; enfin il s’agit aujourd’huy d’abolir ou de sauuer les restes
du Mazarin, reseruons nos loüanges pour ceux qui les meriteront
& blasmons sans crainte ceux qui pour quelque interest patticulier
manqueront au public dans la conseruation duquel nous trouuerons
tousiours la nostre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

de Paris, luy auoit attiré l’auersion des peuples ;
depuis sa deliurance, quels efforts n’ont-ils point
fait, pour rendre sa complaisance aux volontez
de cette mesme Princesse, suspecte & digne de la
haine de toute la France ? Sa reconciliation auec
le Cardinal Mazarin auparauant sa detention,
parut vne conjoncture fauorable pour hazarder
toutes choses contre luy ; Depuis sa sortie du
Havre, que n’a-t’on point dit ? & que n’a-t’on
point fait, pour persuader, qu’il consentoit au
retour du mesme Cardinal ? Qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

n’auoit aucune pretention, & qu’il
ne cherchoit que sa seureté, & celle du public par
l’esloignement des personnes qui auoient conseillé
sa prison & toutes les violences passées, & que l’on
sçauoit d’ailleurs fauoriser le retour du Cardinal
Mazarin, on ne laisse pas d’assurer que ce n’est qu’vn
artifice & vn pretexte ; Et cét esloignement qui
auoit paru si necessaire aux gens de bien, lors de la
proscription de ce Cardinal deuient suspect, &
passe pour vne entreprise sans raison, parce que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

rende
non seulement juste, mais necessaire, il n’y a
point de desguisement dont on ne se serue, pour
luy rauir la gloire d’vn dessein si loüable ; jusques
là mesme, que sans considerer le public, qui ne
peut estre en seureté, tandis que les maximes du
Cardinal Mazarin & ses Valets regneront à la
Cour, il y en a qui trauaillent à releuer ces Idoles
de Faueur, parce que celuy qui les abbat ne
leur est pas agreable, ne se souuenans plus qu’ils
ont esté les premiers à luy jetter de la bouë, & à publier
de viue voix

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Anonyme. LA COVRTE PERIODE, A MESSIEVRS DV PARLEMENT. (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_838 ; cote locale : B_14_3. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-12 06:41:42.

en conscience
iuger vn Cardinal ? Oüy, nous le pouuons & l’auons dé-ja fait, la Iustice est dessus les Mîtres
& les Couronnes : n’en doutez point, les
exemples y sont, les Loix l’ont desiré & ordonné
ainsi ; Vous auez condamné ce Iule Mazarin,
vous auez ordonné qu’il seroit pris au corps,
& qu’à faute de ce, l’on vous porta sa teste, qui
est le pousse cul qui prendra cette beste ? vous
promettez merueilles à qui fera le coup, auez
vous consigné ? qui vous cautionnera ? pensez
vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Anonyme. LA COVRTE PERIODE, A MESSIEVRS DV PARLEMENT. (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_838 ; cote locale : B_14_3. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-12 06:41:42.

vous consigné ? qui vous cautionnera ? pensez
vous que l’on croye au papier & parchemin ? &
que Guyet Greffier aye cette puissance de donner
aux poltrons le cœur & l’asseurance d’entrer
au Cabinet du Roy & de la Reyne, se ietter
au collet de Iule Mazarin & le traisner par
force comme vn fat & vn coquin pour le vous
amener, Messieurs du Parlement ? Hé ne sçauez
vous pas que les Palais des Roys ne reconnoissent
pas vos Arrests ny vos Loix ? il n’y
a donc que la force qui vous fasse obeïr ? estes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Anonyme. LA COVRTE PERIODE, A MESSIEVRS DV PARLEMENT. (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_838 ; cote locale : B_14_3. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-12 06:41:42.

sans violance & sans estonnement.   Pour restablir les choses en l’estat qu’elles sont
il faut vn peu de force & de soulagement, il vous
faut doncques vnir auec son Altesse, les Condé,
les Conty, les Beaufort & Nemours, & vous verrez
beau jeu sur le HOC MAZARIN, ce n’est
plus vne guerre si vous vous vnissez : car ce
n’est qu’vn parterre de Iule Mazarin, en vain
tant de discours qui nous rompent la teste,
ostons le Mazarin on nous oste la peste.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Anonyme. LA COVRTE PERIODE, A MESSIEVRS DV PARLEMENT. (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_838 ; cote locale : B_14_3. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-12 06:41:42.

sans violance & sans estonnement.   Pour restablir les choses en l’estat qu’elles sont
il faut vn peu de force & de soulagement, il vous
faut doncques vnir auec son Altesse, les Condé,
les Conty, les Beaufort & Nemours, & vous verrez
beau jeu sur le HOC MAZARIN, ce n’est
plus vne guerre si vous vous vnissez : car ce
n’est qu’vn parterre de Iule Mazarin, en vain
tant de discours qui nous rompent la teste,
ostons le Mazarin on nous oste la peste.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Anonyme. LA COVRTE PERIODE, A MESSIEVRS DV PARLEMENT. (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_838 ; cote locale : B_14_3. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-12 06:41:42.

sans violance & sans estonnement.   Pour restablir les choses en l’estat qu’elles sont
il faut vn peu de force & de soulagement, il vous
faut doncques vnir auec son Altesse, les Condé,
les Conty, les Beaufort & Nemours, & vous verrez
beau jeu sur le HOC MAZARIN, ce n’est
plus vne guerre si vous vous vnissez : car ce
n’est qu’vn parterre de Iule Mazarin, en vain
tant de discours qui nous rompent la teste,
ostons le Mazarin on nous oste la peste.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Anonyme. LA DEFAITE DE MAZARIN PAR LES GENEREVX... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_968 ; cote locale : B_13_6. le 2012-11-17 01:13:51.

LA
DEFAITE
DE
MAZARIN PAR LES GENEREVX
Picards, dans la vallée de Vannecour:
Avec la prise de tout son bagage.

A PARIS,

M. DC. LII. LE POSTILLON
DV CARDINAL
Mazarin, apportant les particularitez
de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Anonyme. LA DEFAITE DE MAZARIN PAR LES GENEREVX... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_968 ; cote locale : B_13_6. le 2012-11-17 01:13:51.

LA
DEFAITE
DE
MAZARIN PAR LES GENEREVX
Picards, dans la vallée de Vannecour:
Avec la prise de tout son bagage.

A PARIS,

M. DC. LII. LE POSTILLON
DV CARDINAL
Mazarin, apportant les particularitez
de la sortie de son
Maistre hors de France, & de
la chasse que luy ont donné
les paisans dans la vallée de
Vannecour; où ils luy ont pris
tout son bagage en se retirant
de Dourlans. PVIS qu’enfin ie suis

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Anonyme. LA DEFAITE DE MAZARIN PAR LES GENEREVX... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_968 ; cote locale : B_13_6. le 2012-11-17 01:13:51.

les paisans dans la vallée de
Vannecour; où ils luy ont pris
tout son bagage en se retirant
de Dourlans. PVIS qu’enfin ie suis arriué à bon
port, & que i’ay rapporté mes oreilles
sauues à Paris, où ie vois que la
liberté de dire les veritez Mazarines n’est point interdite, & que rire & faire rire de
ses disgraces est vne viande tout à fait de
saison mon hoste mon amy cependant
que l’on frotera les jambes, que l’on promenera,
que l’on fera boire, & que l’on
vannera

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Anonyme. LA DEFAITE DE MAZARIN PAR LES GENEREVX... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_968 ; cote locale : B_13_6. le 2012-11-17 01:13:51.

de
saison mon hoste mon amy cependant
que l’on frotera les jambes, que l’on promenera,
que l’on fera boire, & que l’on
vannera l’auoine de mon bidet, ie vous
veux raconter ce que i’ay veu depuis que
ie suis party de cette ville auec son Eminence
Mazarine, & notamment les beaux
exploicts qu’il a faits, & ce qu’il a souffert
depuis qu’il fut hué & beflé au Havre
de Grace iusques à sa sortie de France;
Ce maistre homme, que i’appellois cy-deuant
mon bon Maistre, mais que ie
donne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Anonyme. LA DEFAITE DE MAZARIN PAR LES GENEREVX... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_968 ; cote locale : B_13_6. le 2012-11-17 01:13:51.

que sans plus attendre il falloit faire
laques desloge, & qu’il n’y avoit
point d’espoir ni de moien d’allonger
d’vn point seulement l’est riviere des
iours donnez par l’Arrest à sadite Eminence.
A cette nouvelle ie fus bien sot,
non que ie sois Mazarin dea ou qu’il
me faschat de luy voir tirer ses chausses
mais bien parce qu’il m’estoit deu
grosse finance par ledit Seignor, qui
nous avoit fait esperer payement si-tost
son retour à Paris; me voyant donques
sans espoir d’y iamais revenir au moins

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Anonyme. LA DEFAITE DE MAZARIN PAR LES GENEREVX... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_968 ; cote locale : B_13_6. le 2012-11-17 01:13:51.

les mains de ces diables sauvages,
qui par vn bon-heur inesperé pour
Son Eminence, & pour nous, s’amuserent
à coupper les jarests des
mulets, rompre les malles & se charger
de butin, pendant quoy nous eusmes
le temps & le moien de nous sauver;
Le Mazarin suiuy de treize ou
quatorze personnes seulement vers la
Lorraine, où il avoit pris dessein de
s’en aller, les autres vers Calais, qui
à Dourlans d’où ils estoient partis, &
moy à bride abbatuë vers cette ville.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

LA
LETTRE
DE CARON
A MAZARIN.

M. DC. LI. LA LETTRE
DE CARON
A MAZARIN.  
Fvis donc vilain gauache,
Coyon comme vne vache,
Fuis t’en en ton pays
Auec tous nos Louïs;
Va bourreau de la France,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

LA
LETTRE
DE CARON
A MAZARIN.

M. DC. LI. LA LETTRE
DE CARON
A MAZARIN.  
Fvis donc vilain gauache,
Coyon comme vne vache,
Fuis t’en en ton pays
Auec tous nos Louïs;
Va bourreau de la France,
Indigne d’Eminence,
Va te faire brusler
Comme infame sorcier,
Euite promptement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Aux supposts de son Eminence.
Eminent dans les cabarets,
Fort ciuil dessus les retraits;
En conscience & verité
Voila ce Cardinal pelé,
Voyez vn peu ce puissant homme
Comme il est gognardé à Rome,
On l’appelle Mazarini
Et petit fils de Conchini
Personnage de sac & de corde
Que volontiers ie luy accorde
Et ce Cardinal Mazarin
Qui est vn second Turlupin,V
Et si adonné au bordel
Qu’il n’y en a point à luy pareil.
Il dispose des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

verité
Voila ce Cardinal pelé,
Voyez vn peu ce puissant homme
Comme il est gognardé à Rome,
On l’appelle Mazarini
Et petit fils de Conchini
Personnage de sac & de corde
Que volontiers ie luy accorde
Et ce Cardinal Mazarin
Qui est vn second Turlupin,V
Et si adonné au bordel
Qu’il n’y en a point à luy pareil.
Il dispose des benefices
Le reuenu en malefices:
Car pour parler du reglement
Il n’en vsoit aucunement,
Au lieu de dire son Breuiaire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.


Non pas Cardinal mais brutal.
Lequel apres estre sorty,
On est contraint de courre à luy
Craignant enfin qu’il ne demeure,
Prenant S. Germain pour demeure,
Mais tout remply d’estonnement
Il s’en enfuit bien promptement
Pren garde Iule Mazarin
De passer pour vn Tabarin
Venant monter sur vn theatre,
Auec vne couleur blafarde
Et d’vn visage refrogné
Comme celuy d’vn trespassé,
En regardant Maistre Guillaume
Qui parestra comme vn fantosme,
Lequel pour lors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

Godefredy,
Ie voudrois bien estre derriere
Pour le traitter de l’estriuiere,
Afin de le faire sauter,
Et aussi de bien l’epouster.
Le voyez vous comme il engile?
Auec ses grosses vilaines quilles,
Qui contrefait le mascarade
Entendant la Mazarinade:
Le voila gros comm’vn tambour,
Vestu comm’vn Taupinambour,
Lequel pourtant ne tient la voye
Pour s’en aller dans la Sauoye.
Ce pendart esperoit pourtant
Auparauant son partement
D’en leuer nostre puissant Roy,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Anonyme. LA LETTRE DE CARON A MAZARIN. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1912 ; cote locale : B_13_29. le 2012-12-07 15:24:01.

s’en aller dans la Sauoye.
Ce pendart esperoit pourtant
Auparauant son partement
D’en leuer nostre puissant Roy,
Mais ce n’est pas pour luy ne foy,
Car tous les Messieurs de la Fronde
Qui sont gens qui ont rodé le monde
Ont fort bien veu que Mazarin
Vouloit ioüer vn tour de faquin,
Mais s’en sont bien donnez de garde
Posant tous les iours la garde
Dans tous les endroits dangereux:
Ha que le voila bien peneux,
Le voila qui se desespere
Voyant qu’il ne gaigne de guere
Il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

MILIADE
OV
L’ELOGE BVRLESQVE
DE MAZARIN,
POVR SERVIR DE PIECE
DE CARNAVAL. Seconde Edition, reueuë & corrigée
par l’Autheur.

M. DC. LI. LA MILIADE OV L’ELOGE
Burlesque de Mazarin, pour seruir de
piéce de Carnaual.  
GRAND Baladin Maistre Apolon
Aliàs, ioüeur de Violon
Ou Frere de ces neuf Pucelles
Qui n’ayans dans leurs escarcelles
Dequoy s’acheter vn espoux
Qui leur fretille les genoux
Auront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

Mais à quelle digression
Me porte ma reflexion ?
Ailleurs i’appliquois ma pensée
Comment s’en est elle égarée ?
La reuoicy, d’où venez vous ?
Vous me pourriez mettre en courroux
Ie pretens discourir d’vn homme
Qui Iules Mazarin se nomme,
De ce personnage important
Dont en ces iours on parle tant.
Or sus là petite volage
Qu’on demeure à present en cage
Tandis que de ce Cardinal
Ie diray le bien & le mal.
Toy donc qui regis l’influance
Des vers, donne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.


Où tant de peuple a mal aux dents,
Et bien plus aux boyaux encore
Faute de pain qui les restaure.
Mais ie sens ma veine boüillir
Déja tu l’es venu remplir
De ta liqueur Parnassienne ;
Ouurons donc cette veine mienne
En faueur de ce Mazarin
Que d’autres disent Mascarin.
Par le Styx c’est vn personnage
Qui de ses pieds tortus fait rage,
Son predecesseur Richelieu
Que l’on craignoit bien plus que Dieu
Et qui faisoit à tous la nique
Par sa subtile

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.


Et luy gangna maint bon argent
Tant aux dez qu’aux cartes & blãques
Dont en suitte Elle tint banques :
Et où mainte fois Richelieu
Fut contraint de iurer pardieu,
Estant prouoqué par sa bile,
Que le Climat de la Sicile
Auoit fait là vn Mazarin,
Pour le moins autant que luy fin.
Parquoy, comme il n’estoit pas beste,
Sondant les ressors de sa teste,
Il le iugera propre aux desseins
Qu’il formoit sur tous les humains.
Des lors, aux emplois il l’applique,
Et luy enseigne la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

rien dire
Lequel puisse à mon dessein nuire :
Puis que dans ce petit discours
La loüange est seule de cours.
Ainsi donc, si tost que Lieu Riche
Fut au Sorbonique Edifice
Laissé là gisant comme il est,
Et eut saissé son grand Valet
Ce Mazarin ce rusé drole
En sa place acheuer son rôle,
Il estala plus que iamais
Ses beaux & heroiques faits.
Possedant lors seul l’Eminence,
Il prit peu à peu la puissance
Et rendit au feu Roy LOVIS
Des seruices tres-inouys :
Tellement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

ie l’en veux,
Elle me berne auec mes veux :
Et dedans son extrauagance
Dit cecy de son Eminence.
Qu’estant dedans vn plein credit
Aisement elle se rendit
La premiere Teste de France,
Qu’elle rengea sous sa puissance.
De sorte donc que Mazarin
Du Roy mesme fait Souuerain,
Disposa de paix & de guerre :
Et, comme en l’Eglise saint Pierre,
Il pût lier & deslier
Sans qu’on osast s’en soucier.
Il retira les vns des chaines
Ou des long-temps dedans les gesnes
Les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

flames,
Qui de mesme qu’vn feu gregeois
Consumeroit l’Estat François,
Sans ladite phlebothomie
Leur plus grande & meilleur amie,
Et qui met chez eux les holà
Quand ils s’irritent iusques là.
Ce fut pour vn mal tout semblable
Que Mazarin le Venerable,
Vingt-cinq mois sont enuiron,
Voulut ainsi ce nous dit-on
En faire à Coulon & Bruxelle.
De fait ils en tenoient dans l’aile,
Sur tout le dernier sans Themis
Qui luy procura des amis :
Car tant Bourgeois que populace

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

mois sont enuiron,
Voulut ainsi ce nous dit-on
En faire à Coulon & Bruxelle.
De fait ils en tenoient dans l’aile,
Sur tout le dernier sans Themis
Qui luy procura des amis :
Car tant Bourgeois que populace
Eurent de Mazarin sa grace,
Et sub auditur malgré luy
Dont il fut fort greué d’enui,
En ayant eu grand mal de teste
Assez long temps sans faire feste.
Mais quoy, le prudent Cardinal
Pour éuiter vn plus grand mal
Fit par force le Pacifique
Tant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

feroit quelque veau
Qui chercheroit son origine
De lustrum en langue latine,
Et pource, comme vn bon falot,
N’ayant pas apris que ce mot
Signifie en françois vn âge
Me pourroit faire quelque outrage,
Et publier que i’auois dit
Que le Mazarin nous rauit
Le Roy d’vn de ces lieux infames
Oû viuent les peu sages fames.
Amy lecteur excuse moy
Si quelque peu i’amuse toy
Sur ce que Lustre signifie,
C’est que de tout ie me defie
Et veut sauuer mon petit nom

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.


Digne d’estre au bout d’vne poutre
Vn Garçon-fille, vn Coc à Cus
Qui faisoit les femmes cocus,
Ainsi qu’il se pratique à Rome
Ou pour la femme on baise l’hõme
Et par mille autres sobriquets
Les Mirent en tous saupiquets
Comme dans la Mazarinade
Qui n’est qu’vne longue Nazarde,
Laquelle à ce Ministre émû
Rend je crois le nez bien camu.
Cependant lors en double pique,
Il chercha dans sa politique
De quoy faire taire le bec
De ces medisans sans respec.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

desolées
Et de mille autres plus noirs cas
Que ie sçais & ne diray pas,
Et dont ce Filou de Calabre,
Depuis que son bon-heur le cabre
S’est soüillé dans l’Estat des Lis :
Comme estans nettement deduis
Dans ladite Mazarinade
Et plusieures piéces d’argarade
Que les Poëtes & Proseurs
Autant bons que mauuais Autheur
Ont faites à sa Seigneurie
Pour sa raguedanazerie
Qui ne donna iamais teston
A tous ces mignons d’Apolon
Pour tout le cher sang de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.


Que causoyent ces Princes charmans,
A qui nous allons faire gloire,
De boire sans cesse & reboire
De puis ce matin Lundy gras
Iusques au matin du trespas,
De ce Mardy qui prend Caresme.
Maudit qui n’en fera de mesme,
Et soit auec toy Mazarin
Chassé d’icy comme vn coquin.
Allons donc toy qui n’est qu’vn Ase,
Non plus que ton cheual pegase,
Faire vn entier Gaudeamus
Chez le compere Chiflemus.
Car i’ay par trop parlé sans boire.
Et toy sans branler la machoire
Trop

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

LA
MORT FVNESTE
DV
CARDINAL
MAZARIN
AVEC SON EPITAPHE. Dediée à Monseigneur le Duc de Beaufort, Duc &
Pair de France, & Protecteur du Peuple.

M. DC. LI. A MONSEIGNEVR DE BEAVFORT
Duc & Pair de France & Protecteur
du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

semblable à ces Renardeaux qui eurent
bien la hardiesse d entrer dans la grotte du Lyon,
lors qu’il rendoit les abois, & la temerité de luy arracher
la barbe lors qu’il ne pouuoit plus se deffendre :
de mesme que ie declame outrageusement dans
mes vers contre le Mazarin, lors qu’il ne paroist
plus, & qu’il n’est plus dans la puissance de me
nuire : mais ie supplie tres humblement vostre
Altesse, de croire que l’auersion que i’ay tousiours
témoigné contre sa personne pour ses mauuais deportemens,
à esté si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

resolution. Ceux qui me
cognoissent bien, m’ont tousiours veu aux attaques,
& aux prises contre les Partisans de sa fortune,
qui par des menaces capables d’espouuenter tout
autre esprit que le mien m’ont souuent donné le nom
& la qualité de seditieux Anti-Mazarin que ie
receuois auec gloire & applaudissement. Que si
mes Vers sont pleins de vengeance & de cruauté,
cela se peut s’attribuer plustost aux transports de la
Poësie qu’aux veritables sentimens de l’Autheur,
qui ayant vn cœur veritablement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

peut s’attribuer plustost aux transports de la
Poësie qu’aux veritables sentimens de l’Autheur,
qui ayant vn cœur veritablement François & Chrestien,
doit plus encliner du costé de la compassion
qu aux extremitez de la rigueur ; Il est neantmoins
vray que le Mazarin estant criminel de leze Maiesté
diuine & humaine, doit souffrir vn chastiment tres-exemplaire
pour donner de la crainte aux Italiens, &
autres de nation estrangere qui portent leurs mains
dangereuses sur le timon d’vn Estat le plus florissant
du monde :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

puisse estre refugié : Quoy que s’en soit,
peut estre ne troublera-il plus nostre repos, & les Pasiens
viuront d’oresnauant sans crainte, & sous les
aisles de vostre protection. Pour moy i’espere que
vostre bonté me permettra qu’à la qualité d’Anti-Mazarin,
ie joigne auec mes tres-humbles respects
celle de   MONSEIGNEVR, Vostre tres-humble, tres-fidelle, &
tres-obeïssant seruiteur, S. C sieur
D. P. & l’Anti-Mazarin. ADVIS AV LECTEVR. AMY Lecteur, Si ta

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

Pour moy i’espere que
vostre bonté me permettra qu’à la qualité d’Anti-Mazarin,
ie joigne auec mes tres-humbles respects
celle de   MONSEIGNEVR, Vostre tres-humble, tres-fidelle, &
tres-obeïssant seruiteur, S. C sieur
D. P. & l’Anti-Mazarin. ADVIS AV LECTEVR. AMY Lecteur, Si ta curiosité te porte de
lire ces Rimes Françoises, tu y verras en
suitte la Mazarinade composée à quatre parties,
lors que le Mazarin assiegeoit la ville de Bourdeaux :
C’est vn air

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

Vostre tres-humble, tres-fidelle, &
tres-obeïssant seruiteur, S. C sieur
D. P. & l’Anti-Mazarin. ADVIS AV LECTEVR. AMY Lecteur, Si ta curiosité te porte de
lire ces Rimes Françoises, tu y verras en
suitte la Mazarinade composée à quatre parties,
lors que le Mazarin assiegeoit la ville de Bourdeaux :
C’est vn air Bachique plus propre dans le
Cabaret que dans le Palais. Pour ta satisfaction
i’y aurois fait imprimer ces quatre parties en Musique,
si ce genre d’impression

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

tres-obeïssant seruiteur, S. C sieur
D. P. & l’Anti-Mazarin. ADVIS AV LECTEVR. AMY Lecteur, Si ta curiosité te porte de
lire ces Rimes Françoises, tu y verras en
suitte la Mazarinade composée à quatre parties,
lors que le Mazarin assiegeoit la ville de Bourdeaux :
C’est vn air Bachique plus propre dans le
Cabaret que dans le Palais. Pour ta satisfaction
i’y aurois fait imprimer ces quatre parties en Musique,
si ce genre d’impression n’estoit trop rare
dans Paris, & qu’il n’y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

qu’il est dans les
mains de plusieurs particuliers ; tu le treuueras
aisément chez quelques Chantres de Nostre-Dame,
de la Saincte Chapelle, de Sainct Germain
de Lauxerois, & de Sainct Innocent. Lors que
i’en eus composé la parole, au temps que le
Mazarin emmenoit le Roy au siege de Bourdeaux,
il y eut trois Compositeurs de Musique
qui s’escriment dessus, mais entre tous vn
seul a le mieux rencontré, il n’y a point de danger
de le nommer icy, c’est G. le Febure de Many, qui a esté esleué Page dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

il n’y a point de danger
de le nommer icy, c’est G. le Febure de Many, qui a esté esleué Page dans la Musique du
feu Roy, & du depuis a seruy de domestique
à la maison de Vendosme. Tu ne dois point
craindre de le concerter dans l’abscence de Mazarin,
puis que estant mesme dans Paris, on
la chanté auec des Instrumens dans plusieurs
bonnes compagnies. Adieu & boy à ma santé.   LA MORT FVNESTE
DV
CARDINAL MAZARIN
AVEC SON EPITAPHE. Dediée à Monseigneur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

ne dois point
craindre de le concerter dans l’abscence de Mazarin,
puis que estant mesme dans Paris, on
la chanté auec des Instrumens dans plusieurs
bonnes compagnies. Adieu & boy à ma santé.   LA MORT FVNESTE
DV
CARDINAL MAZARIN
AVEC SON EPITAPHE. Dediée à Monseigneur le Duc de Beaufort.  
ENFIN le Ciel flechy par nos Prieres,
A banny de ces lieux l’autheur de nos malheurs,
Et celuy qu’on a veu Chef de tant de voleurs
Ne paroit plus qu’au tour de nos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

tient ce mangeur des humians,
Il mourra ce pipeur de cartes & de raffe,
Il expire, il est mort, on luy fait cent tombeaux,
Vn chacun dans son cœur le dechire en lambeaux,
Et moy dans dix beaux vers, ie fais son Epitaphe.  

EPITAPHE DV MAZARIN.  
CY gisoit Mazarin, qui fut d’vn pauure Cuistre,
Esleué dans l’honneur par magie, & par dol,
Plus riche qu’vn milort, par larein, par vol,
Fut de l’Estat François le principal Ministre.
Sa trop grande auarice enfin le fit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

mourra ce pipeur de cartes & de raffe,
Il expire, il est mort, on luy fait cent tombeaux,
Vn chacun dans son cœur le dechire en lambeaux,
Et moy dans dix beaux vers, ie fais son Epitaphe.  

EPITAPHE DV MAZARIN.  
CY gisoit Mazarin, qui fut d’vn pauure Cuistre,
Esleué dans l’honneur par magie, & par dol,
Plus riche qu’vn milort, par larein, par vol,
Fut de l’Estat François le principal Ministre.
Sa trop grande auarice enfin le fit dechoir,
Si ton œil curieux desire de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

le voir ?
Passant regarde au fond de cette sepulture,
Pour le voir il falloit venir auparauant,
Qu’on l’eut bruslé tout vif, ierté sa cendre au vent,
Tu ny trouueras plus que sa triste peinture.  

FIN. LA MAZARINADE COMPOSEE
à quatre parties lors que le Mazarin
assiegeoit la Ville de Bordeaux.  
Amis ne parlons plus d’affaire,
Sur tout dedans le cabaret,
Ce verre vaut mieux qu’vn arret,
Et que la Lettre circulaire.
Laissons la Mazarin,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.


Pour le voir il falloit venir auparauant,
Qu’on l’eut bruslé tout vif, ierté sa cendre au vent,
Tu ny trouueras plus que sa triste peinture.  

FIN. LA MAZARINADE COMPOSEE
à quatre parties lors que le Mazarin
assiegeoit la Ville de Bordeaux.  
Amis ne parlons plus d’affaire,
Sur tout dedans le cabaret,
Ce verre vaut mieux qu’vn arret,
Et que la Lettre circulaire.
Laissons la Mazarin, & viuons sans soucy,
Au diable soit le sot,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

MAZARINADE COMPOSEE
à quatre parties lors que le Mazarin
assiegeoit la Ville de Bordeaux.  
Amis ne parlons plus d’affaire,
Sur tout dedans le cabaret,
Ce verre vaut mieux qu’vn arret,
Et que la Lettre circulaire.
Laissons la Mazarin, & viuons sans soucy,
Au diable soit le sot, s’il reuient plus icy.    
Qu’il blocque par mer & par terre,
Les murailles des Bordelois,
Qu’il meine la Reyne & nos Roys
Dans les confins de l’Angleterre,
Laissons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

& viuons sans soucy,
Au diable soit le sot, s’il reuient plus icy.    
Qu’il blocque par mer & par terre,
Les murailles des Bordelois,
Qu’il meine la Reyne & nos Roys
Dans les confins de l’Angleterre,
Laissons la Mazarin, & viuons sans soucy,
A u diable soit le sot s’il reuient plus icy.    
Si l’Archeuesque de Corinthe
Reuestu de son habis gris,
A pris les armes pour Paris
Qu’importe, vuidons cette pinte,
Beuuons à la santé de ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

fronde
Plus que le tiltre d’Admiral,
Grand ennemy du Cardinal,
Se fasse aymer de tout le monde
Prenons le verre en main beuuons à sa santé,
Les Princes par ses soins seront en liberté.    
Sus beuuons à cette assemblée,
Qu’on nous dit estre vn coup d’Estat
Pour déthrouer ce Potentat
Par qui la France est accablée,
Laissons la Mazarin & viuons sans soucy
Au diable soit le sot s’il reuient plus icy.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 124. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

LA
PROSPERITÉ
MAL-HEVREVSE
OV LE PARFAIT ABREGÉ
DE L’HISTOIRE
DV
CARDINAL
MAZARIN,
OV SE VOID TOVTES LES RVSES ET
toutes les Fourberies dont il s’est seruy pour
arriuer au feste de la progieuse fortune
où il s’est veu. AVEC VNE RELATION DE TOVTES
les causes de sa disgrace.

A PARIS,

M. DC.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

fortune
où il s’est veu. AVEC VNE RELATION DE TOVTES
les causes de sa disgrace.

A PARIS,

M. DC. LI. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREUSE,
ou le parfait Abregé de l’Histoire du Cardinal
Mazarin, où se void toutes les ruses & toutes
les fourberies dont il s’est seruy, pour arriuer au
feste de la prodigieuse fortune où il s’est veu ; Auec
vne fidelle Relation de toutes les causes de sa disgrace. Esa.Psal. QVOY que les Rois puissent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

par
des puissances redoutables : & quand le iuste
courroux de Dieu les veut punir, sa Diuine
Majesté ny employe pas tousiours les espouuentables
efforts de ses carreaux, ny les horribles
grondans de son tonerre, ainsi que nous
pouuons voir en la personne de Iule Mazarin,
qui s’estant esleué au feste des plus prodigieuses
grandeurs, par des ruses & par des fourberies
qui n’en eurent iamais de pareilles,
tranchoit desia du Souuerain, & vouloit assujettir
les Princes du sang à receuoir les loix
de son insigne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

assujettir
les Princes du sang à receuoir les loix
de son insigne tyrannie : mais à la fin son pernicieux
attentat, comme vn principe tres funeste
à tous ses desseins, a donné l’estre à
sa cheute, & à sa miserable deffaite. Ce monstre
est fils de Pierre Mazarin, marchand &
natif de Sicile, lequel apres auoir negocié
quelque temps en son pays, soit qu’il se fut
ruiné ou par mal-heur, ou par sa mauuaise
conduite fut contraint de faire banqueroute
à ses creanciers, & pour la seureté du reste de
son bien il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

appellée la Signora
Hortensia Bufalini, sçauoir est deux fils &
quatre filles Le plus ieune des deux fils se fit
Religieux de l’Ordre de Saint Dominique
pour descharger sa maison à cause de la misere
où elle estoit, & l’aisné qui est le Cardinal
Mazarin, duquel nous allons escrire la vie,
se mit plus auant dans le monde, que l’autre
ne s’estoit mis dans le Cloistre, pour tascher
d’y faire fortune, ou d’vne façon ou d’autre ;
Le moine paruint à l’Archeuesché d’Aix, &
au Cardinalat sous le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

vie,
se mit plus auant dans le monde, que l’autre
ne s’estoit mis dans le Cloistre, pour tascher
d’y faire fortune, ou d’vne façon ou d’autre ;
Le moine paruint à l’Archeuesché d’Aix, &
au Cardinalat sous le tiltre de Sainte Cecile,
& nostre Mazarin arriua par les voyes que
nous dirons tantost au Cardinalat, & à la plus
prodigieuse fortune qui se soit veuë de nostre
siecle. Cette premiere femme Hortensia Bufalini
mourut en l’année 1639. & il en espousa
quelque temps apres vne autre, qu’on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

au Cardinalat, & à la plus
prodigieuse fortune qui se soit veuë de nostre
siecle. Cette premiere femme Hortensia Bufalini
mourut en l’année 1639. & il en espousa
quelque temps apres vne autre, qu’on nomme
la signora Portia Vrsini.   Ce Iule Mazarin estant deuenu en âge
competent, & desirant selon son ambition
d’emesurée de faire quelque grande fortune
à quelque prix que ce fut, s’accoste de certains
pipeurs, auec lesquels il fit vne particuliere
connoissance, pour apprendre à filouter
à toute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

dans le
Conseil où il fut appellé, & dans les charges
dont il se deuoit mesler à l’aduenir, le Roy le
voulut honnorer du Chapeau de Cardinal. A
ce suiet sa Maiesté enuoya à Rome : mais sa
Sainteté estant bien informée de l’execrable
procedé que Mazarin auoit fait dans Cazal, ferme
l’oreille à la demande qu’on luy faisoit en
faueur d’vn homme si funeste à toute la nature.
Et pour faire voir au Roy que ce refus ne
tendoit aucunement à des-obliger sa Maiesté,
il le coniure de choisir celuy qui luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

la nature.
Et pour faire voir au Roy que ce refus ne
tendoit aucunement à des-obliger sa Maiesté,
il le coniure de choisir celuy qui luy plairoit
d’entre tous ses subiets pour luy donner ce qu’il
desnioit à l’autre auec tant de iustice : Mais que
pour Iule Mazarin, sa Sainteté prioit le Roy de
l’en dispẽser, veu qu’il estoit si pernicieux à tout
l’Vniuers, & qu’il estoit la cause principale
de toutes les plus sanglantes guerres de l’Europe.
Il est vray que sa trahison aigrit si bien les
affaires, que du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

la seule intelligence qui mouuoit
tout les affaires de France & qui les auoit portees
au plus haut point où elles pouuoient estre
mises, mourut au grand regret de tous ceux
qui auoient le don de lire dans les choses futures.
Ce qui obligea le Roy, croyant que ce
Mazarin fut vn second Armand, enuoyé du
Ciel pour s’en seruir comme du premier, à luy
donner la conduite de tous les affaires de son
Royaume. S’imaginant aussi qu’il n’y auoit que
luy seul au monde capable de les bien entendre
& de les bien gouuerner, selon

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

conceuë. Et pour dignement composer le corps de
ce Conseil (dit ce grand Monarque.) Nous auons
estimé que nous ne pouuions faire vn
meilleur chois pour estre Ministre d’Estat, que
de nos tres chers & tres-aymez Cousins le
Prince de condé & le Cardinal Mazarin &c.
& plus bas, voulons & ordonnons que nostre
tres-cher & tres amé frere le Duc d’Orleans & en son absence nostre tres cher & tres-aimé
le Prince de Condé & le Cardinal Mazarin
soient chefs dudit Conseil, selon l’ordre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

Cousins le
Prince de condé & le Cardinal Mazarin &c.
& plus bas, voulons & ordonnons que nostre
tres-cher & tres amé frere le Duc d’Orleans & en son absence nostre tres cher & tres-aimé
le Prince de Condé & le Cardinal Mazarin
soient chefs dudit Conseil, selon l’ordre qu’ils
sont icy nommez, sous l’authorité de ladite
Reine Regente. Et en outre nous desirons que
ladite Dame Reine Regente Mere de nos enfans,
suiue au choix qu’elle fera, pour remplir
les dignitez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

Regente. Et en outre nous desirons que
ladite Dame Reine Regente Mere de nos enfans,
suiue au choix qu’elle fera, pour remplir
les dignitez Ecclesiastiques, l’exemple que
nous luy en auons donné, & qu’elle confere auec
l’aduis de nostredit Cousin le Cardinal Mazarin,
auquel nous auons fait connoistre l’affection
que nous auons, que Dieu soit honnoré
en vn choix de cette importance.   Voilà certes vne Declaration bien authenthique
& bien forte pour le maintenir en la supresme
grandeur où la fortune l’a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 137. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

soixante places tres importantes, & la
deffaite de plus de trois ou quatre cens mille
combatans, en quelque deux ans de temps,
sont les fruits de nos prodigieuses actions, &
de nos illustres victoires. Et tout cela se faisoit
pendant le Ministere de Mazarin, pour en
honnorer sa conduite. Il sçait les intentions
de l’Empereur, du Roy d’Espagne, du Duc de
Sauoye, & du Roy de France ; vn chacun fie
à sa foy les secrets de l’Estat, outre que par les
lumieres dont la nature l’a pourueu, il en penetre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

à la
mort sans qu’aucun vous poursuiue.   Saul fut bien chassé de ses Estats pour auoir
voulu tyranniser le peuple ? Ozias fut bien demis
de sa Royauté, pour auoir voulu vsurper
l’office Sacerdotal ? & Aman aussi chery du Roy
Assuerus que Iule Mazarin le sçauroit estre de
nostre Auguste Princesse, fut bien cloué à la
Croix qu’il auoit preparé à la mesme innocence ?
& ce tyran de toutes les finances de Frances,
estant coulpable de tous ces crimes &
plusieurs autres qui ne sont pas moins

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

depuis qu’il les
eut à la main, & qu’elles faisoient vanité de receuoir
ses ordres. Toute la Flandre tremble
au seul bruit de ses exploits, & ce pays n’a point
de forts inexpugnables aux attaques de ce
grand prince. Enfin sa gloire estoit si grande
que Mazarin ne la pouuant souffrir, fut contraint
de le faire rapeler, & de lui donner d’autres
peuples à combatre, pour voir si la Victoire
le suiuroit aussi bien contre les Espagnols,
que contre ceux où il s’estoit rendu si redoutable.
Enfin on l’enuoye en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

du Roy & pour le bien de
la patrie doit estre reconnu selon l’estenduë de
son merite. Ces dignes Senateurs deuroient
estre honorez comme vn Scipion, ou comme
vn Ciceron, apres qu’il eut deliuré Rome de
de la coniuration de Catilina.   La haine que Iule Mazarin conçeut apres cela
contre le parlement & contre le peuple de
paris, à cause de cette procedure, le porta à des
estranges extremitez, en sorte qu’il faillit à perdre
le Roy, la Reyne, & tout l’Estat, & les
voulant perdre & en voulant reduire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

col, pour demander pardon à leurs Maiestez,
de la faute qu’ils auoient commise, qui
estoit des impostures bien grandes : Car au
contraire le Duc de Beaufort qui fut deliuré
bien tost, apres sa detention comme par miracle,
se resouuenant du mauuais traitement
que Mazarin luy auoit fait, se declare ouuertement
pour Paris, passe au peril de sa vie des
Conuois de viures à trauers l’armee qui tenoit
la ville inuestie, & les assiste en tout ce qui lui
est possible.   Outre cela, l’vnion se trouue si grande

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

nous redonna
la paix contre toute sorte de d’apparences
humaines. Le Roy, la Reyne, & toute la
Cour, reuiennent à Paris, & l’on ne se souuient
plus des choses passées. A peine commençoit-on
à iouïr des douceurs d’vne tranquillité publique,
que Mazarin ce tyran de tout le genre
humain, voyant qu’il auoit à faire à Monsieur le Prince, qui ne pouuoit pas souffrir ses
insolences, & qui l’humilioit vn peu plus souuent
qu’il ne le souhaittoit pas, en s’opposant
à ses pernicieux desseins,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

l’attendoit, n’y l’aissant
qu’vn laquaits dedans, sur lequel on tira plusieurs
coups de pistolet, dont il fut blessé, &
les assassins n’i trouuant pas la persõne du Prince,
cõme ils se l’estoient proposé, l’abbandõnent
& se retirent en diligence. Mazarin craignant
la fureur d’vn ennemi si redoutable, tâchant
de couurir cet attentat par vn autre,
commande aux mesmes assassinateurs de tuer
le President Chartõ & Ioly Conseiller au Chastelet
de paris, qui estoiẽt tous deux ensemble
dans vn mesme carosse,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

que l’ingratitude & l’ambition
est le plus pernicieux de tous les vices
dont l’homme puisse estre capable. Celle d’Alexandre
estoit si grande, que la conqueste de
toute la terre habitable lui sembloit trop petite
pour la satisfaire. Et celle du Cardinal
Mazarin ne se pouuoit pas conter de trancher
du Souuerain, & de disposer des affaires de toute
l’Europe. Il falloit attanter à la personne des
Princes du sang, & à l’honneur de ceux qui
l’auoient maintenu dans ses dignitez, contre
toutes les conspirations

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

LA
RELATION
EXTRAORDINAIRE,
CONTENANT LE TRAICTÉ
de MAZARIN auec le Parlement
d’Angleterre.

Ensemble les Articles de Composition
pour le lieu de sa retraicte dans
la Ville de Londres.

A PARIS,

M. DC. LI. LA RELATION

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. Anonyme. LA RELATION EXTRAORDINAIRE, CONTENANT LE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3167 ; cote locale : B_13_23. le 2012-12-25 02:50:51.

Ensemble les Articles de Composition
pour le lieu de sa retraicte dans
la Ville de Londres.

A PARIS,

M. DC. LI. LA RELATION
Extra-ordinaire, Contenant
le Traicté de Mazarin
auec le Parlement
d’Angleterre: Ensemble
les Articles de composition
pour le lieu de sa retraicte
dans la Ville de
Londres. MESSEIGNEVRS, Puis qu’il ne m’est plus possible
de parer à ce coup fatal de mon dernier desastre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

la capitale de la Monarchie, n’appuye que trop probablement
le soubçon de ceux, qui n’ont iamais
remarqué de la sincerité dans le gouuernement,
depuis que les soupplesses d’Italie s’y sont glissées,
par les detestables intrigues du Cardinal
Mazarin : Car si le dessein de tenir les Estats Generaux
est sincere ; si la reforme des abus qui dereglent
auiourd’huy toute la conduitte des affaires,
en est la principale fin ; si les intelligences
de cét Estat n’ont point de plus ferme dessein,
que celuy de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

empruntée
que de la que de la connoissance qu’on a, que ce
iugement de tenir ailleurs les Estats Generaux,
que dans Paris, est directement contraire à celuy
de toute la France ; & qu’il n’est que les seuls interessez pour le party du Cardinal Mazarin, qui
roidissent leurs Majestez contre les instantes supplications
que l’Estat leur fait, de ne vouloir pas
frustrer la Iustice de ses esperances, du plaisir qu’il
aura de voir tenir cette Assemblée generalle dans
leur bonne ville de Paris.   Afin que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

qui
roidissent leurs Majestez contre les instantes supplications
que l’Estat leur fait, de ne vouloir pas
frustrer la Iustice de ses esperances, du plaisir qu’il
aura de voir tenir cette Assemblée generalle dans
leur bonne ville de Paris.   Afin que les Mazarins ne puissent que faussement
m’accuser, que ie procede contre eux auec
trop d’animosité, dans la creance que ie veux
faire conceuoir aux peuples, que c’est par leurs
seules intrigues, que leurs Majestez reculent de
complaire, à cette inclination generalle de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

changement
de lieu ; & qu’ils pressentent assez probablement,
qu’ils seroient trop foibles dans la
plus forte ville de la Monarchie, pour faire reüssir
les secrettes menées, qu’ils continuent encor
de Brasser sous main, pour le restablissement du
Cardinal Mazarin. Comme le dessein general ; & la derniere &
premiere fin des Estats Generaux, n’est autre que
de pouruoir aux desordres qui se sont coulez
dans le gouuernement, par la mauuaise conduite
des Ministres : Et comme il est vray que toute la
decadence

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

autre que
de pouruoir aux desordres qui se sont coulez
dans le gouuernement, par la mauuaise conduite
des Ministres : Et comme il est vray que toute la
decadence de nos affaires, ne doit estre imputée qu’à l’incapacité, ou à la malice du Cardinal Mazarin,
qui en a presque souuerainement gouuerne
le timon. Il ne faut point douter que les Estats
Generaux ne lancent derechef autant de foudres
sur la teste de ce mal-heureux, qu’ils troueront à
reformer de desordres causez par son imprudence ;
& qu’ils ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

indignations, pour acheuer de luy rauir
entierement la resource, ou faire auorter l’esperance
qu’il a de restablir encor vn iour sa fortune,
par les intrigues de ses creatures.   Ainsi tout le monde consent, autant que tous
les bons François le desirent, que Mazarin doit
infailliblement receuoir le coup de grace dans
l’assemblée des Estats Generaux : Et que c’est à
cette illustre occasion, que les bons destins de la
France se sont reseruez, pour ne laisser plus de
fondement, à l’apprehension de son retour ; lors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 153. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

de les ranger à leur
deuoir ; & par l’impunité qu’ils presenteront eux-mesmes
dans les resistances criminelles qu’ils opposeront
à toutes les decisions qui ne fauoriseroient pas le dessein de disposer les affaires au restablissement du
Cardinal Mazarin.   N’est-il pas vray, & n’auons nous pas trop iuste
fondement, de craindre que ces broüillons abusans
insolemment de l’authorité Souueraine de Leuss
Majestez, dont ils ont malicieusement surpris les
bontez par les souplesses de leurs artifices ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 154. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

S’il arriue neantmoins que les Deputez de toutes les
Prouinces, ayent encor assez de fermeté parmi tant
de menaces, pour proceder en des-interessez à la reforme
des abus de l’Estat : doit-on croire que les assassinas
qui sont les plus ordinaires resources des Mazarins,
ne ramoliront pas cette vigueur des plus determinez ;
& que la liberté que ces tiranneaux auront d’interpretes,
des coups mesme de generosité pour des attentats
manifestes sur les droicts de l’authorité Royale, ne
leur permete de tenir tousiours le fer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 155. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

à l’iniustice de leurs pretensions. S’il est vray, cõme il n’est que tropt constant par les authentiques Declarations de Leurs Majestez,
& par les Arrests de toutes les Cours souueraines
de la Monarchie que la seule conduite
du Cardinal Mazarin a porté la desolation dans
l’Estat depuis qu’il en a eu le timon entre les
mains ; il est encor vray par mesme consequence
que ses creatures & ses Partizans en ont esté
les complices, & que c’est auec leurs mains qu’il a pillé
toute la France,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 156. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

iuger que
cette assemblée generalle des Estats de la Monarchie,
se verra reduite à l’impuissance de reformer les desordres
qui sont prouenus de ces fatales sources, par
celle qu’elle aura de ne pouuoir point resister aux
monopoles de tout le Party : & que les Mazarins
appuyés de l’authorité Souueraine, renforceront si
puissamment leur cabale, de tout ce qui pourra la
rendre inuincible dans la foiblesse du lieu ; que les
Estats Generaux ne prononceront peut-estre pas d’autres Arrests que ceux qui leur seront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

pour opiner en desinteressé contre les abus, que leur
mauuaise conduite a fait glisser dans le gouuernement ?
Les plus determinés ne seront-ils pas obligés
de caler voile dans le dessein qu’ils auroient de fulminer
genereusement sur les testes de la fortune du
Card. Mazarin ; lors qu’ils remarqueront que ses
creatures appuyées de l’authorité Souueraine, seront
incessamment aux escoutes ; & qu’ils seroient pour
s’irriter dangereusement de leurs suffrages, s’ils ne
fauorisoient du moins pas l’indifference, dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

sa Captiuité. Politiques des-interessez, c’est de vos jugements
que ie pretends authoriser la verité de ces Propositions :
On s’en va tenir les Estats Generaux,
ou à Blois, ou à Tours : Leurs Majestez y seront
accompagnées de tout ce que le Party Mazarin
a de plus fort & de plus rigoureux dans l’Estat ;
leurs bontez y seront malicieusement obsedées, comme
elles ont esté malheureusement surprises par les
artifices de ces imposteurs : Son A. R. ne s’y trouuera
point, de peur que sa presence ne le rendit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

de Condé
& de Conty veulent s’exposer à la mercy de leurs
ennemis, ils n’ont qu’à s’arracher d’entre les bras
des Parisiens, qui les considerent comme les sinceres
Protecteurs de leur liberté ; pour aller faire
triompher les passions enragées des Mazarins, par
vne maudite vengeance qu’ils ont premedité de
longue-main contre ceux qui ne sont coupables
que de n’auoir point voulu seulement complaire au dessein, que ces malheureux brassent secretement
pour le rétablissement du Cardinal Mazarin.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

enragées des Mazarins, par
vne maudite vengeance qu’ils ont premedité de
longue-main contre ceux qui ne sont coupables
que de n’auoir point voulu seulement complaire au dessein, que ces malheureux brassent secretement
pour le rétablissement du Cardinal Mazarin.   Ie ne puis pas croire que le Duc de Beaufort,
quelque genereux qu’il soit, doiue estre si prodigue
de sa vie & de sa reputation ; que de se mettre au
hazard, ou d’espouser trop honteusement toutes
les passions du party, qu’il a si constamment

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

que ses inclinations toutes
heroïques luy ont donné, & que la Iustice luy fera
conseruer inuiolablement pour les interests de Monsieur
le Prince, c’est à dire, du Roy, & de son Estat,
ne luy permettra sans doute pas, d’aller accroistre
les suffrages des Mazarins par la necessité des complaisances,
que les plus vigoureux seront obligez
de donner, à la violence de ces tyrans. Si la prudence doit conseiller à tous les ennemis
du Mazarin, c’est à dire, à tous les bons françois
de ne s’y trouuer point ; &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 162. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

de son Estat,
ne luy permettra sans doute pas, d’aller accroistre
les suffrages des Mazarins par la necessité des complaisances,
que les plus vigoureux seront obligez
de donner, à la violence de ces tyrans. Si la prudence doit conseiller à tous les ennemis
du Mazarin, c’est à dire, à tous les bons françois
de ne s’y trouuer point ; & s’il est vray toutefois
que la iustice de l’Estat exige de cette Assemblée Generale, que toute sorte de résources soient
entierement ostées au rétablissement de ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 163. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

ostées au rétablissement de ce Proscrit,
la France a-t’elle raison d’en esperer vn si fauorable
succez ? Si les Protecteurs de la liberté des Peuples
n’y sont point, qui brizera les fers qui nous
captiuent depuis si long-temps soubs la tyrannie
des Emissaires du Mazarin ? Si le Lieutenant General
de l’Estat iuge qu’il a raison d’en apprehender
le succez, qui sera ce déterminé qui ne le redoutera
point ? Si la Politique oblige les Princes
du Sang de s’en absenter, que doit-on présentir
du succez de cette Assemblée, si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

de cette Assemblée, si ce n’est vne continuation
des desordres qui seront d’autant plus
mortels à la tranquillité des Peuples, que plus
leur accommodement semblera deuoir estre impossible,
aprés l’impuissance apparente des Estats Generaux ?
Qui parlera contre Mazarin & contre
les Complices de ses déportements, s’il n’y doit
auoir que des Mazarins, ou si la liberté de ceux qui
pourroient encor auoir assez de generosité pour en
parler, se trouue captiuée par la tyrannie de ses Partizants ?
Et n’est-il pas à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

mortels à la tranquillité des Peuples, que plus
leur accommodement semblera deuoir estre impossible,
aprés l’impuissance apparente des Estats Generaux ?
Qui parlera contre Mazarin & contre
les Complices de ses déportements, s’il n’y doit
auoir que des Mazarins, ou si la liberté de ceux qui
pourroient encor auoir assez de generosité pour en
parler, se trouue captiuée par la tyrannie de ses Partizants ?
Et n’est-il pas à presumer que les Mazarins
reformeront l’Estat au gré de leurs caprices ; que
toutes les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

contre
les Complices de ses déportements, s’il n’y doit
auoir que des Mazarins, ou si la liberté de ceux qui
pourroient encor auoir assez de generosité pour en
parler, se trouue captiuée par la tyrannie de ses Partizants ?
Et n’est-il pas à presumer que les Mazarins
reformeront l’Estat au gré de leurs caprices ; que
toutes les conclusions des Estats Generaux ne seront
que des pures complaisances à l’iniustice de
leurs desseins, & qu’on y disposera si parfaitement
les affaires, qu’on n’en fera

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

à
tous les veritables zelateurs de la tranquilité de
l’Estat, de fulminer entierement sur toutes les
esperances, que les Emissaires de ce Proscrit,
ne laissent pas encor de conseruer pour le rétablissement
de sa premiere fortune. En effet les Mazarins auroient beau se passionner
dans Paris, pour la querelle de leur Cardinal ; Ils
auroient beau produire ses déportements sous les
faux masques dont ils ont accoustumé de couurir ses
plus peruerses intentions : les intelligences de l’Estat,
qui se trouueroient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

eclairées pour n’en découurir
point entierement toutes les fourbes ; & leur Iustice
trop puissament secondée de la vigueur des peuples,
pour apprehender que la liberté de leurs iugements
d’eut en aucune façon estre captiueé par
les violences tyranniques des Mazarins. C’est dans cette puissante Ville que les suffrages
des deputez seroient libres, parce que les ennemis
de leur liberté seroient en impuissance de les captiuer.
C’est la mesme qu’on pourroit sans apprehension
fermer toutes les portes, par lesquelles le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

C’est dans cette puissante Ville que les suffrages
des deputez seroient libres, parce que les ennemis
de leur liberté seroient en impuissance de les captiuer.
C’est la mesme qu’on pourroit sans apprehension
fermer toutes les portes, par lesquelles le Cardinal
Mazarin espere tousiours de rentrer dans le
Gouuernement ; parce que ses emissaires n’ozeroient
seulement pas y former lamoindre opposition,
& que la Politique mesme les obligeroit d’y donner
leur propre consentement, pour ne sembler point
estre de contraire auis

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

à leurs Maiestez, feroit librement triomfer
cet. Illustre Genie, qui luy a tousiours fait espouser
auec vne passion heroique tous les interests de l’Estat ;
Parce que les deputez qui seroient encor ou directement,
ou par reflection attachez au party du Cardinal
Mazarin n’ozeroit seulement pas ouurir la bouche,
que pour conclure auec tout le restre à l’acheuement
de sa perte, de peur de se voir exposes au siflement
de tous les genereux ; & parce que si les Mazarins
auoit seulement entre pris de brasser

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

ou par reflection attachez au party du Cardinal
Mazarin n’ozeroit seulement pas ouurir la bouche,
que pour conclure auec tout le restre à l’acheuement
de sa perte, de peur de se voir exposes au siflement
de tous les genereux ; & parce que si les Mazarins
auoit seulement entre pris de brasser quelque
seditieux party pour attenter sur la liberté des Estats,
ils ne tarderoient guere de se voir engloutis par vn
sousleuement general que le peuple feroit pour en
faire main basse, & les sacrifier entierement à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

les debordements de
l’Estat, Mais de les establir encor plus puissament que
iamais ; Et de fortifier les peuples dans la creance
qu’ils ont, qu’on n’a point de plus veritable dessein,
quelque apparence qu’on fasse voir du contraire,
que celuy de restablir le Mazarin, puis qu’il n’est que
ce seul moyen, qui puisse entierement ruiner toutes
les esperances que ce proscrit n’a pas manque de
conseruer iusques à present, pour la reparation de sa
gloire & le restablissement de sa fortune. Outre qu’il me semble qu’en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

seul moyen, qui puisse entierement ruiner toutes
les esperances que ce proscrit n’a pas manque de
conseruer iusques à present, pour la reparation de sa
gloire & le restablissement de sa fortune. Outre qu’il me semble qu’en disant qu’il n’y a que
les seuls Mazarins ; qui respirent apres ce changement
de lieu ; & que son Altesse Royal, Messieurs les Princes,
& tous les peuples generalement souhaitent que
la Ville Capitale de la Monarchie ne soit point frustrée
de cét honneur ; ie pense qu’on ne peut choquer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

de croire
sans aucune temerité, qu’on pretend tellement brider
aillieurs l’authorité souueraine des Estats Generaux,
que l’apprehension de se voir mal traictez, ne
leur laisse iamais porter d’autres iugements, que
ceux qui seront au gré de l’ambition des Mazarins :
Puis que n’estant point de raison seulement apparente
qui iustifie la necessité de les tenir aillieurs ; il n’en
est point entierement qui ne concluë que celle de
les tenir dans Paris est indispensable, supposé qu’on
ayt vne sincere intention de les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

qu’ils sont
en dessein de nommer, pour en faire les entremetteurs
& les Anges tutelaires des necessitez publiques
dans l’Assemblée des Estats Generaux : Et puis qu’il
n’est que trop constant par la funeste experience de
toutes les calamitez passées, que les Mazarins sont
les veritables Lutins de nostre repos, & les Anges
Apostats de la Monarchie, n’est-il pas vray que les
prouinces & les Maisons de Villes, qui tireront leurs
Deputez de cette pepiniere de broüillons seront
tombées ou dans l’aueuglement ou dans le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12