[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(616 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Pairs" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

Criminels de leze Majesté.
A CES CAVSES, de l’auis de la Reyne Regente nostre tres-honorée
Dame & Mere, de nostre tres-cher & tres-amé
Oncle le Duc d’Orleans, & nostre tres-cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & des autres Princes, Ducs,
Pairs, & Officiers de la Couronne, & autres grands Seigneurs
estans prés de Nous, & de nostre certaine science,
plaine puissance & authorité Royale; NOVS auons par ces
presentes, signées de nostre main, declaré & declarons le
Prince de Conty, le Duc de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres-honnorée
Dame & Mere presente, où estoient aussi nostre
tres amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs,
& Pairs, Officiers de nostre Couronne, & plusieurs grands
Seigneurs estant prés de Nous. Donné à Saint Germain en
Laye, le vingt-troisiesme jour de Ianuier, l’an de grace mil
six cens quarente neuf, & de nostre Regne le sixiesme. Signé
LOVIS, Et plus bas, par le Roy,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. EPILOGVE, OV DERNIER APPAREIL DV BON... (1649) chez Sara (Robert) à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_7_77. Pièce 3 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1264 ; cote locale : A_3_35. le 2012-10-15 02:56:23.

verront neantmoins vn
iour s’ils seront bons marchands de leurs discretions & circonspections
trop timides. Quant aux fauoris & fauteurs de la puissance absoluë,
il ne leur faut pas tant de respect, nous auons assez de qualité
& de charactere pour leur parler du pair. Que si leur orgueil les empesche
de nous escouter, nous sommes contens de n’en estre pas
creus, mais nous leur produirons les aduis des sages anciens, selon
que la memoire nous les fournira. Et premierement Polybe leur apprendra
qu’il faut faire vne notable difference

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. EPILOGVE, OV DERNIER APPAREIL DV BON... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_3_35. Pièce 3 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1264 ; cote locale : C_7_77. le 2012-10-15 02:49:10.

neantmoins vn
iour s’ils seront bons marchands de leurs discretions & circonspections
trop timides. Quant aux fauoris & fauteurs de la puissance absoluë ;
il ne leur faut pas tant de respect, nous auons assez de qualité
& de charactere pour leur parler du pair. Que si leur orgueil les empesche
de nous escouter, nous sommes contens de n’en estre pas
creus, mais nous leur produirons les aduis des sages anciens, selon
que la memoire nous les fournira. Et premierement Polybe leur apprendra
qu’il faut faire vne notable difference

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

dudit
Cardinal Mazarin : NOVS A CES CAVSES, de l’Aduis
de la Reyne Regente nostre tres-honorée Dame & Mere, de
nostre tres-cher & tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, de nostre
tres-cher & tres-amé Cousin le Prince de Condé, & autres
Ducs, Pairs & Officiers de nostre Couronne, & de nostre
certaine science, plaine puissance & authorité Royale ; Auons
fait & faisons tres-expresses inhibitions & defenses audit
Cardinal Mazarin, ses Parens, Alliez & Domestiques estrangers,
sous quelque

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

à Paris pour faire publier
leur appoinctement en la Cour de Parlement, pour ce que
c’est la coustume de France d y publier tous accords, autrement
ne seroient de nulle valeur. En vain cét auguste
Senat auroit-il le Roy pour chef, les Princes
du sang, les Ducs & Pairs, & les Officiers
de la Couronne pour Conseilliers & pour associés, si les affaires d’Estat & publiques ne s’y
traitoient aussi bien que les particulieres, quand
le cas y eschet, & qu’il y va de la police generale
du Royaume, & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

autant que s’il estoient dedans le lieu de
leurs Majeurs qu’ils delaissent & qu’ils violent si
laschement, pourquoy deux cent Conseillers qui
sont dessus le throsne vnique & singulier de sa
Majesté, assistez des Princes de son sang, des
Ducs, & Pairs & Officiers de la Couronne, aduoüez
de tout le Royaume, & secondés de tous
les Parlemens de France, n’oseront-ils prier en
toute humilité sa Majesté de rendre le calme à ses Sujets, d’éloigner d’auprés de sa personne l’Estrãger

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. FACTVM Pour Monsieur le Duc de Vandosme.... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Sans page de titre. Partie 1. Voir aussi B_9_15 (partie 2). Référence RIM : M4_41 ; cote locale : B_9_14. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-21 16:30:22.

de la despoüille
d’vne nouuelle succession a facilement donné
dans la chimere, & commencé ses attaques par la Requeste
qui suit. A NOSSEIGNEVRS DE
Parlement. SVPPLIE humblement Charles de Lorrainne,
Duc d’Elbeuf, Pair de France, & Catherine
Henriette legitimée de France son Espouse :
Disant que ladite Dame est seule heritiere vniuerselle
de tous les biens, meubles & immeubles
qui ont appartenu à defuncte la Dame Duchesse
de Beaufort sa Mere, desquels par consequent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 10 sur 11 (paginée de 97 à 114). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_20. le 2012-11-07 00:52:07.

où il
y auoit vne multitude infinie de peuple, estant
monté sur vn cheual gris, accompagné du Duc
d’Anjou son frere, du Roy d’Angleterre, du Duc
de Vendosme, du Duc de Guise, le Mareschal
de Turenne allant au deuant du Roy & de plusieurs
autres Ducs & Pairs & Mareschaux de
France, & fut prononcee vne harangue par le
Preuost des Marchands, portant que sa Maiesté
estoit consideré & attendu comme vn Soleil,
dont la presence doit dissiper tous les nuages, &
qu’il est l’Iris Thaumantide, qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08. , Conseiller en la Grand
Chambre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. IOVRNAL DE CE QVI S’EST passé... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1749 ; cote locale : B_18_9. le 2012-11-09 02:03:32.

dans la Forest de Sennar. Lundy 15. Iuillet au matin, le Duc de Rohan
fut au Parlement où estoit aussi Monsieur
le Prince de Condé, & enuiron vne heure
apres son Altesse Royale y fut, & en sa presence
la Cour receut ledit sieur de Rohan Duc
& Pair de France, auec les ceremonies accoustumées,
& ce à la recommandation de sa
mesme Altesse Royale & de Monsieur le
Prince. Messieurs les Princes n’entrepennent aucune chose iusques au retour des Deputez du
Parlement qui sont encores à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. IOVRNAL ET ECLAIRCISSEMENT, des affaires... (1652) chez Pétrinal (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1761 ; cote locale : B_18_8. le 2012-11-09 02:39:17.

depost ses Enfans c’est à dire la seureté de l’Estat & toute sa
bonne fortune. Apres auoir attenté à la Personne de ce Prince
genereux par des accusations malicieusement inuentées,
Il trouua le moyen de chasser de la Cour l’Euesque de Beauuais
Compte & Pair de France à cause que l’Eminente vertu
de ce Prelat luy faisoit ombrage, & qu’il auoit desia jetté
quelques fondements de la Paix vniuerselle que le Cardinal
Mazarin a tousiours considerée contraire à tous les proiets
qu’il a fait d’establir sa fortune sur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN, AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi C_1_19. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : B_11_34. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-10 08:35:15.

vous sçauez bien vous
donner de garde.   Le Card. Oüy ; Mais tu ne dis pas que pour estre Maistre de Monsieur
d’Orleans, il faut auparauent l’estre de la Reuiere, & tu sçais
que i’ay encor plus d’intrest de me defaire de ce faquin, qui veut
aller de pair auec moy, que du Prince, lequel par les conditions
de sa naissance pourra estre plus sensible à la generosité, & à la clemence
en quelque estat que ie me trouue, que ne seroit pas ce maraut
s’il auoit l’aduantage sur moy. Ioint que ie ne fais pas grand
estat de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. LA DERNIERE RESOLVTION DV ROY. APPORTÉE A... (1652) chez Toussaint (Laurent) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1026 ; cote locale : B_2_16. le 2012-11-18 07:15:44.

que l’ayant fait mettre en
l’estat qu’il la desiroit, sa Maiesté promettoit
la faire verifier en sa presence. En troisiesme lieu, que sadite Maiesté se
rendroit pour cet effet a Sainct Germain en
Laye, ou a Sainct Denys, pour la faire verifier
en la Cour des Pairs, sa Maiesté seante en son
lict de Iustice. En quatriesme lieu, que là se rendroit le Parlement
de Paris (qui est la Cour des Paris)
auec celuy de Pontoise, & les autres Paris de
France, afin que la verification en fust plus solennelle
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. LA DISGRACE DV CARDINAL MAZARIN ARRIVEE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_38. Référence RIM : M0_1156 ; cote locale : C_7_55. le 2012-11-18 14:26:03.

de la Reyne qui luy a bien tant donné de
pouuoir sur les peuples du Roy, qu’il a eu la hardiesse
de signer les articles accordez à Ruel, cõme
s’il eut esté le plus innocent du monde, iusqu’à
vouloir contraindre les Deputez du Parlement à le
faire Duc & Pair de France, mais ie sçay aussi qu’il
a conté sans son hoste lors qu’il a crû forçant ces
membres incorruptibles de l’Estat, faire sa paix
auec la France dont la playe est trop recente pour
n’en pas ressentir la douleur, & c’est pour ce sujet
que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. LA DISGRACE DV CARDINAL MAZARIN ARRIVEE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_38. Référence RIM : M0_1156 ; cote locale : C_7_55. le 2012-11-18 14:26:03.

pas ressentir la douleur, & c’est pour ce sujet
que le peuple plus que iamais, allume sa colere
contre luy, resolu ou d’estouffer sa tyrannie ou de
perir glorieusemẽt pour se guarãtir de ses atteintes.
I’aduouë franchement qu’il doit estre declaré Pair,
c’est à dire, égal ou semblable, mais semblable
aux voleurs, brigands, & scelerats ; Ie confesse
qu’il est Duc ou Dux, mais de Partisans, Maltotiers,
larrons, farceurs & autres pestes qui affligent
ce pauure Royaume, & que partant c’est
auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. LA DISGRACE DV CARDINAL MAZARIN ARRIVEE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_55.. Référence RIM : M0_1156 ; cote locale : A_2_38. le 2012-11-18 14:29:21.

de la Reyne qui luy a bien tant donné de
pouuoir sur les peuples du Roy, qu’il a eu la hardiesse
de signer les articles accordez à Ruel, cõme
s’il eut esté le plus innocent du monde, iusqu’à
vouloir contraindre les Deputez du Parlement à le
faire Duc & Pair de France, mais ie sçay aussi qu’il
a conté sans son hoste lors qu’il a crû forçant ces
membres incorruptibles de l’Estat, faire sa paix
auec la France dont la playe est trop recente pour
n’en pas ressentir la douleur, & c’est pour ce sujet
que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. LA DISGRACE DV CARDINAL MAZARIN ARRIVEE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_55.. Référence RIM : M0_1156 ; cote locale : A_2_38. le 2012-11-18 14:29:21.

pas ressentir la douleur, & c’est pour ce sujet
que le peuple plus que iamais, allume sa colere
contre luy, resolu ou d’estouffer sa tyrannie ou de
perir glorieusemẽt pour se guarãtir de ses atteintes
l’aduouë franchement qu’il doit estre declaré Pair,
c’est à dire, égal ou semblable, mais semblable
aux voleurs, brigands, & scelerats; Ie confesse
qu’il est Duc ou Dux, mais de Partisans, Maltotiers,
larrons, farceurs & autres pestes qui affligent
ce pauure Royaume, & que partant c’est
auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. LA FRANCE DESOLEE AVX PIEDS DV ROY. Où le... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris [?] , 8 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre ni information éditoriale. Voir aussi C_5_13. Référence RIM : M0_1423 ; cote locale : A_3_56. le 2012-11-22 07:05:31.

banqueroute à tous ceux qui ont esté assez sots
d’auancer leur argent. Et quant aux caresses, il n’y a iamais eu homme
au monde, qui en aye moins fait à tous ceux qui ont eu affaire
auec luy. Au contraire il se tient tousiours enfermé. Et les Princes,
les Ducs & Pairs, & les Mareschaux de France, ont esté souuent
obligez de piquer le coffre, & de contrefaire le Dieu Terme dans
son antichambre, sans pouuoir le voir; ou s’il est obligé de paroistre,
ce n’est que comme vn esclair, & auec vn visage refrongné, & vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. LA FRANCE DESOLÉE AVX PIEDS DV ROY : OV LE... (1649 [?]) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_3_56. Référence RIM : M0_1423 ; cote locale : C_5_13. le 2012-11-22 07:01:42.

fait banqueroute a ceux qui ont esté assez sots
d’auancer leur argent. Et quant aux caresses, il n’y a iamais eu homme
au monde, qui en aye moins fait à tous ceux qui ont eu affaire
auec luy. Au contraire il se tient tousiours enfermé. Et les Princes,
les Ducs & Pairs, & les Mareschaux de France, ont esté souuent
obligez de picquer le coffre, & de contrefaire le Dieu Terme dans
son antichambre, sans pouuoir le voir : ou s’il est obligé de paroistre,
ce n’est que comme vn esclair, & auec vn visage refrogné, & vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. LA IVSTIFICATION DV PARLEMENT ET DE LA VILLE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 19 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1796 ; cote locale : C_5_73. le 2012-12-07 14:52:39.

du Royaume pour
rendre la Iustice à leurs Subjets, lequel a retenu le nom de
Parlement, & a fait sa residence aupres de leurs personnes
iusques au regne de Louys dixiesme, dit Hutin, qui establit
& institua le Siege du Parlement de France & Cour des
Pairs en la Ville de Paris. Auparauant cette institution & depuis iusques au regne
du deffunct Roy Louys XIII. le Parlement suiuant les Loix
iustes & legitimes de son establissement, a tousiours esté en
possession de prendre connoissance de tous les Edicts,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. LA IVSTIFICATION DV PARLEMENT ET DE LA VILLE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 19 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1796 ; cote locale : C_5_73. le 2012-12-07 14:52:39.

de ce fameux fauory le deffunct Cardinal de Richelieu, duquel
la memoire doit estre en horreur à tous les gens de bien ;
cet homme ambitieux, iusques à pretendre à vne Couronne
de laquelle il estoit né subjet naturel, ce Cadet de maison, de
Gentil-homme deuenu Duc & Pair de France, grand Maistre
& Surintendant general de la Nauigation & commerce
de France, Lieutenant general pour le Roy en Bretagne,
ayant soustenu soubs vn nouueau nom de vanité de premier
Ministre d’Estat, sa fortune contre les efforts iustes & legitimes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. LA LISTE DES REPROVVEZ. Assemblez dans la... (1652 [?]) chez Balthazar (Pierre) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2314 ; cote locale : B_15_29. le 2012-12-09 07:00:38.

pour Renegats
& faux freres, & comme tels
priuez de la societé ciuille.   Presidens au Mortier. Molé, premier & Garde
des Sceaux de France.
Potier, sieur de Nouion.
Le Cogneux.
Baradas, Euesque de
Noyon. Pair de France. Mareschal de l’Hospital
Conseiller honoraire,
Mareschal de Villeroy,
Conseiller honoraire.
Molé Champlastreux,
pretendu Conseiller
d’honneur. Maistres des Requestes. Balthazard.
Vertamont.
D’Orgeual.
La

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

LA
MORT FVNESTE
DV
CARDINAL
MAZARIN
AVEC SON EPITAPHE. Dediée à Monseigneur le Duc de Beaufort, Duc &
Pair de France, & Protecteur du Peuple.

M. DC. LI. A MONSEIGNEVR DE BEAVFORT
Duc & Pair de France & Protecteur
du Peuple. MONSEIGNEVR, I’ay crû d’abord que Vostre Altesse n’approuueroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Anonyme. LA MORT FVNESTE DV CARDINAL MAZARIN AVEC SON... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2497 ; cote locale : C_11_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-16 14:16:15.

MORT FVNESTE
DV
CARDINAL
MAZARIN
AVEC SON EPITAPHE. Dediée à Monseigneur le Duc de Beaufort, Duc &
Pair de France, & Protecteur du Peuple.

M. DC. LI. A MONSEIGNEVR DE BEAVFORT
Duc & Pair de France & Protecteur
du Peuple. MONSEIGNEVR, I’ay crû d’abord que Vostre Altesse n’approuueroit
pas la plus grande partie des Vers que
j’ose luy presenter dans ce petit Volume, non pas
tant pour la rudesse de leur stile, que pour la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_18. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_4_27. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-18 14:16:05.

& Habitans qu’il
eust fait mourir, & enfin se rendre Maistre de la
Ville, de la Bastille & des lieux forts, s’il n’en
eust esté empesché par la valleur & la diligence
de Monsieur le Prince, des Ducs de Beaufort, de
Nemours, & des volontaires de Pairs, qui firent
retirer le Mareschal de Turenne apres y
auoir perdu bon nombre de Capitaines, Officiers
& soldats. Il fit arrester à sainct Denis les Deputez du
Parlement, sans auoir eu aucune Audience, & les eust fait mal-traitter s’ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Anonyme. LA PIERRE DE TOVCHE, FAISANT VOIR QVE le... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_42. Référence RIM : M0_2766 ; cote locale : B_12_46. le 2012-12-22 16:11:51.

mais elle est dans la Iustice,
elle est dans l’ordre public. C’est dans ce
Parlement seul où le Roy prononce ses Oracles :
c’est là où se trouue principalement la Souueraineté,
& où le Roy exerce tous les droicts
de son Empire : c’est cette Cour des Pairs, où
tous les Princes, les Ducs & Pairs ont leur seance.
Mazarin pour ruiner cette authorité &
cette souueraineté, veut destruire le Parlement
& perdre les Princes du Sang : afin de rendre sa
tyrannie absoluë & sans contredit : ce qu’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Anonyme. LA PIERRE DE TOVCHE, FAISANT VOIR QVE le... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_42. Référence RIM : M0_2766 ; cote locale : B_12_46. le 2012-12-22 16:11:51.

dans l’ordre public. C’est dans ce
Parlement seul où le Roy prononce ses Oracles :
c’est là où se trouue principalement la Souueraineté,
& où le Roy exerce tous les droicts
de son Empire : c’est cette Cour des Pairs, où
tous les Princes, les Ducs & Pairs ont leur seance.
Mazarin pour ruiner cette authorité &
cette souueraineté, veut destruire le Parlement
& perdre les Princes du Sang : afin de rendre sa
tyrannie absoluë & sans contredit : ce qu’il a fait
assez cognoistre par leur emprisonnement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Anonyme. LA PIERRE DE TOVCHE, FAISANT VOIR QVE le... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_46. Référence RIM : M0_2766 ; cote locale : C_12_42. le 2012-12-22 16:13:36.

mais elle est dans la Iustice,
elle est dans l’ordre public. C’est dans ce
Parlement seul où le Roy prononce ses Oracles :
c’est là où se trouue principalement la Souueraineté,
& où le Roy exerce tous les droicts
de son Empire : c’est cette Cour des Pairs, où
tous les Princes, les Ducs & Pairs ont leur seance.
Mazarin pour ruiner cette authorité &
cette souueraineté, veut destruire le Parlement
& perdre les Princes du Sang : afin de rendre sa
tyrannie absoluë & sans contredit : ce qu’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Anonyme. LA PIERRE DE TOVCHE, FAISANT VOIR QVE le... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_46. Référence RIM : M0_2766 ; cote locale : C_12_42. le 2012-12-22 16:13:36.

dans l’ordre public. C’est dans ce
Parlement seul où le Roy prononce ses Oracles :
c’est là où se trouue principalement la Souueraineté,
& où le Roy exerce tous les droicts
de son Empire : c’est cette Cour des Pairs, où
tous les Princes, les Ducs & Pairs ont leur seance.
Mazarin pour ruiner cette authorité &
cette souueraineté, veut destruire le Parlement
& perdre les Princes du Sang : afin de rendre sa
tyrannie absoluë & sans contredit : ce qu’il a fait
assez cognoistre par leur emprisonnement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Anonyme. LA POLITIQVE SICILIENNE, OV LES PERNICIEVX... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 34 pages. Langue : français. Signé: Le Génie des Provinces de France.. Référence RIM : M0_2817 ; cote locale : A_9_26. le 2012-12-23 01:29:53.

que la superbe de ce Ministre: qui ne se contentant
pas de s’en estre pris à tous les plus grands Seigneurs de
France: n’en veut pas mesme par vne arrogance que la
France ne deuroit pas souffrir; exempter ceux de la Maison
Royale: voulant insolemment trencher du pair auec son
Altesse Royale, qui plein de bonté & de clemence a daigné
pardonner ce coquin par les sollicitations de la Reyne?
N’est-ce pas vne chose pitoyable, que la France souffre
qu’vn Estranger, qui ne pourroit pas esperer par sa naissance
d’estre Valet

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Anonyme. LA SVITTE DV MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_11_4 (partie 1) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_5. le 2012-12-30 09:33:43.

ombre à la mienne, & que son agrandissement
n’estoit pas moins incompatible auec
le mien, qu’il estoit impossible que ie disposasse
Souuerainement de toute la conduite de l’Estat,
pendant que ie donnerois le soisir à vn premier
Prince du Sang, de s’esleuer du Pair auec moy
dans la faueur : Outre cela ie fis tout ce que ie
peus povr disposer de tous les Gouuernemens de
France, en faueur de mes creatures, affin de me
rendre redoutable aux ennemys domestiques. Que trouue ton à reprẽdre dans cette cõduite ?

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Anonyme. LA TRANQVILITÉ PVBLIQVE RESTABLIE A PARIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3801 ; cote locale : A_7_58. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-30 15:40:37.

fidelles François, & particulierement vos
Citoyens de Paris, sont d’autant plus obligez à remercier
vostre Majesté, du present qu’elle leur a
fait, que c’est vn d’on Royal, qui remet en splendeur
& en gloire, l’authorité de vostre fameux Parlement
des Pairs, & qu’ils ont reçeu de la main, &
de la faueur du plus grand Roy du monde. S’il est vray qu’on fasse état des choses, principalement
par la consideration de celuy qui les
donne, & que les qualitez les mettent à prix, & se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Anonyme. LA TRANQVILITÉ PVBLIQVE RESTABLIE A PARIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3801 ; cote locale : A_7_58. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-30 15:40:37.

de son aage, & le ving troisiesme de son Regne,
au iour de l’Assension de nostre Sauueur au
Ciel. Dés que le Roy fut decedé, la Reyne Regente
accompagnée de Monseigneur le Duc d’Orleans,
du Prince de Condé, & des autres Princes, Princesses,
Ducs, Pairs, Mareschaux de France, & autres
Officiers de la Couronne, qui se trouuerent
pres de sa Maiesté en grand nombre, fut conduite
du Chasteau-neuf de S. Germain au vieil, passant
par la Chapelle, où elle & toute la Cour, fondant
en larmes, firent leurs prieres,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Anonyme. LA TRANQVILITÉ PVBLIQVE RESTABLIE A PARIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3801 ; cote locale : A_7_58. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-30 15:40:37.

Vandôme auec
voyles de grand dueil. Monsieur Boutellier Sur-Intendant
des Finances, les Conseilliers d’Etat,
& Maistres des Requestes en robbes de satin, sur
vn banc dans le Parquet.   Aux haut sieges à gauche, étoit l’Euesque de
Beauuais Comte & Pair de France, sur les sieges
des Barreaux étoient places les Presidens & Conseillers
des Enquestes, & Requestes du Palais. A costé dans le Parquet, au Bureau où se fait
la lecture de vos Edits & Declarations, au deuant
vn Bureau semé de Fleurs de Lys, se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Anonyme. LA TRANQVILITÉ PVBLIQVE RESTABLIE A PARIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3801 ; cote locale : A_7_58. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-30 15:40:37.

de son gouuernement, toute sorte de bonne conduite,
& par consequent de bon-heur dans le
Royaume, declarant qu’il est de l’auis des conclusions ;
le Prince de Conty, Prince du sang, fut de mesme auis, & en suitte l’Euesque de Beauuais,
Pair de France, & les autres Ducs, Pairs, &
Mareschaux de France, ayant esté de mesme auis,
Monsieur le Chancelier ayant demandé les oppinions
à tous les Messieurs du Parlement, & aucuns
de Messieurs du Conseil, en suitte à Messieurs
les Presidens, qui ont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Anonyme. LA TRANQVILITÉ PVBLIQVE RESTABLIE A PARIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3801 ; cote locale : A_7_58. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-30 15:40:37.

de bonne conduite,
& par consequent de bon-heur dans le
Royaume, declarant qu’il est de l’auis des conclusions ;
le Prince de Conty, Prince du sang, fut de mesme auis, & en suitte l’Euesque de Beauuais,
Pair de France, & les autres Ducs, Pairs, &
Mareschaux de France, ayant esté de mesme auis,
Monsieur le Chancelier ayant demandé les oppinions
à tous les Messieurs du Parlement, & aucuns
de Messieurs du Conseil, en suitte à Messieurs
les Presidens, qui ont tous esté de mesme
opinion, ledit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Anonyme. LA TRANQVILITÉ PVBLIQVE RESTABLIE A PARIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3801 ; cote locale : A_7_58. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-12-30 15:40:37.

sa place, & prononça l’Arrest qui
ensuit.   Le Roy séant en son lit de Iustice, en la presence,
& par l’auis du Duc d’Orleans son Oncle, de
son cousin le Prince de Condé, du Prince de Cõty,
aussi Prince du sang, & autres Princes, Prelats,
Pairs, & Officiers de la Couronne, oüy, &
ce requerant son Procureur General. A Declaré
& declare, la Reyne sa mere Regente en France,
conformement à la volonté du deffunct Roy, son
tres-honnoré Seigneur & Pere, pour auoir le soin
de l’education,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Balzac, Jean-Louis Guez de [?]. LA HARANGVE CELEBRE FAITE A LA REYNE SVR SA... (1649) chez Quinet (Toussaint) à Paris , 30 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1544 ; cote locale : A_4_17. le 2012-12-01 06:19:52.

Prince de Condé, & recognoistra par des
marques singulieres & par des honneurs choisis, le
sacré caractere de sa naissance, son affection au bien
de l’Estat, l’assiduité, le merite & la necessité de ses
seruices. Elle tirera particulierement hors de pair la personne
de Monseigneur le Duc d’Orleans, de la vertu &
fidelité duquel vostre Majesté a tousiours esté asseuree,
comme auiourd’huy personne n’en doute, car il
est certain que le premier iour de vostre Regence
iustifia glorieusement sa cõduite &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Cinq Cieux (Souil de)... . DISCOVRS D’ESTAT, SVR L’ABSENCE ET LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1109 ; cote locale : B_3_24. le 2012-09-30 08:48:59.

siege ordinaire de leurs personnes Royales, nous
pouuons dire d’elle & iustement, ce que les anciens disoient
d’Athenes ; que ce que l’ame est à la raison, & la
prunelle à l’œil, cela mesme est Paris à la France ; parce
que cette ville se reconnoist sans pair en France, & la
France sans seconde à cause de Paris ; c’est elle qui est le
centre de la Monarchie Françoise, & la baze de tout l’Estat,
sur laquelle les Rois ont posé leur Parlement, &
dressé leur lict de Iustice. C’est dans cette Ville où se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. De Guénégaud [signé]. ARREST DV CONSEIL D’ESTAT ; Portant... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 18 octobre 1652, avec privilège. Voir aussi B_20_2. Référence RIM : M0_378 ; cote locale : B_15_47. le 2012-04-07 10:40:19.

leur premier ordre, &
comme elles estoient auparauant
ces mouuemens. A ces
causes, & autres bonnes considerations
à ce Nous mouuãs,
de l’auis de nostre Conseil, ou
estoient la Reyne nostre tres-honorée
Dame & Mere, plusieurs
Princes, Ducs, Pairs, &
Officiers de nostre Couronne,
& autres grands & notables
personnages de nostre
Conseil, ayans resolu de tenir
nostre Lit de Iustice le Mardy
22. de ce mois, en nostre Chasteau
du Louure. Nous auons
ordonné & ordonnons à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. De Guénégaud [signé]. ARREST DV CONSEIL D’ESTAT ; Portant... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 18 octobre 1652, avec privilège. Voir aussi B_15_47. Référence RIM : M0_378 ; cote locale : B_20_2. Texte édité par Site Admin le 2012-04-07 10:38:19.

leur premier ordre, &
comme elles estoient auparauant
ces mouuemens. A ces
causes, & autres bonnes considerations
à ce Nous mouuãs,
de l’auis de nostre Conseil, ou
estoient la Reyne nostre tres-honorée
Dame & Mere, plusieurs
Princes, Ducs, Pairs, &
Officiers de nostre Couronne,
& autres grands & notables
personnages de nostre
Conseil, ayans resolu de tenir
nostre Lit de Iustice le Mardy
22. de ce mois, en nostre Chasteau
du Louure. Nous auons
ordonné & ordonnons à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, DONNÉ... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 6 pages. Langue : français. Du 25 janvier 1652, avec privilège. Voir aussi B_11_8. Référence RIM : M0_308 ; cote locale : B_13_9. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-04-01 03:24:12.

la liberté de Maistre François
Bitault, Conseiller en ladite Cour, & pour
ce enuoyé homme exprés; & ledit sieur
premier President prié de donner response:
& outre arresté; Qu’il ne sera procedé en
ladite Cour, à la reception d’aucun Duc,
Pair, Mareschal de France, ny autres Officiers
de la Couronne, que ledit Cardinal
ne soit sorty hors du Royaume, Terres,
& Places de la protection du Roy; mesme
à l’esgard du sieur Mareschal de la Milleraye,
qu’il n’ait satisfait au Parlement de
Bretagne:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, DONNÉ... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 6 pages. Langue : français. Du 25 janvier 1652, avec privilège. Voir aussi B_13_9. Référence RIM : M0_308 ; cote locale : B_11_8. Texte édité par Site Admin le 2012-04-01 03:22:26.

pour la liberté de Monsieur François
Bitault, Conseiller en ladite Cour, & pour
ce enuoyé homme exprés; & ledit sieur
premier President prié de donner response
de nostre arresté; Qu’il ne sera procedé en
ladite Cour, à la reception d’aucun Duc,
Pair, Mareschal de France, ny autres Officiers
de la Couronne, que ledit Cardinal
ne soit sorty hors du Royaume, Terres,
& Places de la protection du Roy; mesme
à l’esgard du sieur Mareschal de la Milleraye,
qu’il n’ait satisfait au Parlement de
Bretagne:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Donné les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 20 juillet 1652. Suivi du brevet signé de la veuve Guillemot

DC. LII. EXTRAICT
DES REGISTRES
de Parlement. CE iour la Cour, toutes
les Chambres assemblées,
Monsieur le Duc
d’Orleans Oncle du Roy
& Monsieur le Prince
de Condé y estans, assistez des Ducs,
Pairs, & Officiers de la Couronne;
Apres auoir oüy, present Beschefert,
Substitud pour le Procureur
general du Roy, le recit fait le iour
d’hier par Monsieur le President de
Nesmond de ce qui s’est passé en la
Deputation faite de sa personne, &
de

=> Afficher la page


Occurrence 71. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Donné les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 20 juillet 1652. Suivi du brevet signé de la veuve Guillemot

DC. LII. EXTRAICT
DES REGISTRES
de Parlement CE iour la Cour, toutes
les Chambres assemblées, Monsieur le Duc
d’Orleans Oncle du Roy
& Monsieur le Prince
de Condé y estans, assistez des Ducs,
Pairs, & Officiers de la Couronne;
Apres auoir oüy, present Beschefert,
Substitud pour le Procureur
general du Roy, le recit fait le iour
d’hier par Monsieur le President de
Nesmond de ce qui s’est passé en la
Deputation faite de sa personne, &
de

=> Afficher la page


Occurrence 72. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

hautes charges de cette profession.
Ie ne sçay depuis quand on s’est infatué de cette fausse opinion,
dont nos Peres ne furent jamais abusez; tesmoin cét edifice superbe
du Palais de Paris, qui estoit anciennement le Palais commun du
Roy, & de sa Iustice. La Cour des Pairs, qui connoissoit en ce lieu-là
de toute la Police de l’Estat, estoit alors composée des plus grãds
de la Noblesse & du Clergé; & le Roy presidoit souuent en personne
en cette auguste Assemblée. Maintenant vn faux Braue, n’ayant
que l’espée, & point

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

Soldat en faction à la porte de son Capitaine,
fera acte de Gentilhomme; & vn Chancelier de France, qui est l’organe
des volontez de Vôtre Majesté, & tous vos Parlemens ensemble,
qui jugent souuerainement de la vie, des biens, & de l’honneur
des Princes, des Pairs de France; & generalement de tous vos Sujets,
& des droits mesmes de vótre Couronne, en faisant la fonction
de leurs charges, ne la feront pas de Gentilhomme. Cette merueille
me surprend. Patience, si vn faux raisonnement n’estoit conceu que
sur les bords du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Guise, Henri II de [?]. LA DECLARATION DE MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1652) chez Court (Guillaume de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_885 ; cote locale : B_8_35. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-12 14:23:11.

exagerer pompeusement tous les aduantages, en luy faisant entendre,
que la gloire l’inuitoit de courõner le reste de
ses victoires par le triomphe d’vn Royaume entier : &
qu’il se mettroit en estat de ne trouuer point de Capitaine
qui peut marcher de pair auec luy, s’il auoit le
bon heur de reprendre les conquestes de Pepin & de
Charlemagne ; pour lesquelles il lui faisoit faussement
esperer qu’il ne manqueroit pas de lui procurer toute
sorte de secours, auec asseurance mesme que si sa fortune
luy en disoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Guise, Henri II de [?]. LA DECLARATION DE MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1652) chez Court (Guillaume de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_885 ; cote locale : B_8_35. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-12 14:23:11.

les plus éleuez par dessus le commun ne se sont iamais
portez tout au plus, qu à ménager si adroitement leur
conduite, que leurs interests particuliers y fussent inseparables
d’auec les generaux, & que les affaires de
leur maison, marchassent incessamment de pair auec
ceux du public.   Si ie pretends allier mes forces auec toutes celles de
l’Estat, pour exterminer toute la malheureuse engeance
des Mazarins, ie confesse bien que le premier & le
plus illustre motif qui me pousse à cette entreprise,
m’est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

pour luy declarer ses dernieres
volontez, & apres luy auoir fait entendre, qu’il desiroit
l’instruire & le preparer au gouuernement de son
Estat, la derniere parole
Extremum fato quod te alloquor hoc est.
fust, de ne rien entreprendre sans l’aduis de ses Pairs & de
son Parlement, & voulut que la remonstrance qu’il luy
faisoit y fust registrée. Paroles dignes de fermer la vie
& la bouche de ce Grand Prince d’vn mesme sceau, &
comme elles partoient d’vne ame libre, qui n’estoit
asseruie qu’à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

de leur institution,
qui est de gouuerner le Royaume, comme ce Roy
d’Egypte establissant Ioseph Gouuerneur du païs, &
luy donnant vn pouuoir Souuerain sur son peuple,
faisoit crier par ses Herauts, qu’il estoit le Pere du
Roy, le Parlement qui est la Cour des Pairs, eux qui
ont l’honneur de declarer nos Roys en leur Sacre,
leur donner leur Sceptre & leur Couronne, les constituer
eux mesmes dans le thrône, tellement qu’ils
semblent qu’ils les fassent Roys, si dans la Majorité
on leur donne, comme il est vray, la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Le Tenneur [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, Portant... ([s. d.]) chez Hotot (Gilles) à Orléans , 4 pages. Langue : français. Du 22 janvier 1650. Voir aussi A_9_35. Référence RIM : M0_277 ; cote locale : D_2_40. le 2012-04-01 14:11:22.

&
denegations, Conclusions dudit Procureur General :
Arrests de ladite Cour desdits 20. & 22.
dudit mois, par lesquels entr’autres choses auant
faire droict sur lesdites Conclusions, auroit esté
ordonné que François de Vendosme Duc de
Beaufort, Pair de France, Iean François Paul de
Gondy Archeuesque de Corinthe, Coadjuteur
en l’Archeuesché de Paris, Maistres Pierre Broussel
Conseiller en ladite Cour, & Louys Charton
aussi Conseiller en icelle, & President aux Requestes
du Palais, se retireront.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Le Tenneur [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, SVR... (1650) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 22 janvier 1650 [au colophon].. Référence RIM : M0_278 ; cote locale : D_1_16. Texte édité par Site Admin le 2012-04-01 14:41:31.

& denegations :
conclusions dudit Procureur general,
Arrests de ladite Cour desdits 20.
& vingt-deux dudit mois, par lesquels
entre autres auant faire droict sur lesdites
conclusions auroit esté ordonné
que François de Vendosme Duc de
Beaufort, Pair de France, Iean François
Paul de Gondy Archeuesque de Corinthe,
Coadiuteur en l’Archeuesché
de Paris, M. Pierre Broussel Conseiller
en ladite Cour, & Louis Charton
aussi Conseiller en icelle, & President aux
Requestes du Palais, se retireroient :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, par laquelle les... (1649) chez Candy (Jean-Aymé) à Lyon , 8 pages. Langue : français. Signatures et informations éditoriales au colophon. Jouxte la copie imprimée à Saint-Germain-en-Laye. Avec privilège.. Référence RIM : M0_919 ; cote locale : E_1_49. Texte édité par Site Admin le 2012-07-20 03:49:19.

criminels
de Leze Majesté. A CES CAVSES, de l’aduis de la
Reyne Regente nostre tres honorée Dame & Mere, de
nostre tres-cher, & tres amé Oncle le Duc d’Orleans, de
nostre tres-cher, & tres amé Cousin le Prince de Condé,
& des autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de la Couronne,
& autres grands Seigneurs estans pres de nous.
Et de nostre certaine science, plaine puissance & authorité
Royalle, Nous auons par ces presentes signées de nostre
main, déclaré & declarons le Prince de Conty, le Duc
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, par laquelle les... (1649) chez Candy (Jean-Aymé) à Lyon , 8 pages. Langue : français. Signatures et informations éditoriales au colophon. Jouxte la copie imprimée à Saint-Germain-en-Laye. Avec privilège.. Référence RIM : M0_919 ; cote locale : E_1_49. Texte édité par Site Admin le 2012-07-20 03:49:19.

lire & publier
en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres honorée
Dame & Mere presente : Où estoyent aussi nostre
tres-cher, & tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre
tres-cher, & tres-amé Cousin le Prince de Condé, & autres
Princes, Ducs, Pairs, Officiers de nostre Couronne,
& plusieurs grands Seigneurs estans pres de nous.
DONNÉ à S. Germain en Laye, le 23. jour de Ianvier l an
de grace 1649. Et de nostre regne le sixiéme. Signé LOVIS :
Et plus bas, Par le Roy, la Reyne Regente sa Mere present,
DE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, PORTANT SVPRRESSION de... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_4. Référence RIM : M0_941 ; cote locale : E_1_109. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:45:45.

fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente
nostre tres-honorée Dame & Mere presente, où estoient
aussi nostre tres-cher, & tres-amé Oncle le
Duc Dorleans, nostre tres-cher & tres-amé Cousin
le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs, Pairs, &
Officiers de nostre Couronne, & autres grands Seigneurs
estans prés de Nous. Donné à Sainct Germain
en Laye, le vingt-troiziesme iour de Ianvier
l’an de Grace mil six cens quarante neuf, & de nostre
Regne le sixiesme. Signé LOVYS, Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Louis (XIV), De Guénégaud... . DISCOVRS, QVE LE ROY ET LA REYNE Regente,... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège. Du 17 août 1651, signé au colophon.. Référence RIM : M0_1142 ; cote locale : B_13_27. le 2012-10-08 06:42:11.

DISCOVRS, QVE LE ROY ET LA REYNE
Regente, assistez de Monseigneur le
Duc d’Orleans, des Princes, Ducs, Pairs,
Officiers de la Couronne & Grands du
Royaume, ONT FAIT LIRE EN LEVRS
presences aux Deputez du Parlement, Chambre
des Comptes, Cour des Aydes & Corps de Ville
de Paris, au sujet de la resolution qu’ils ont prise de
l’esloignement pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Louis (XIV), De Guénégaud... . DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Ne contient que la "Déclaration du Roy". Voir aussi A_1_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : D_2_5. le 2012-10-08 08:50:43.

Criminels de leze Majesté.
A CES CAVSES, de l’auis de la Reyne Regente nostre tres-honorée
Dame & Mere, de nostre tres-cher & tres-amé
Oncle le Duc d’Orleans, & nostre tres-cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & des autres Princes, Ducs,
Pairs, & Officiers de la Couronne, & autres grands Seigneurs
estans prés de Nous, & de nostre certaine science,
plaine puissance & authorité Royale ; NOVS auons par ces
presentes, signées de nostre main, declaré & declarons le
Prince de Conty, le Duc de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Louis (XIV), De Guénégaud... . DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Ne contient que la "Déclaration du Roy". Voir aussi A_1_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : D_2_5. le 2012-10-08 08:50:43.

auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres-honnorée
Dame & Mere presente, où estoient aussi nostre
tres amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs,
& Pairs, Officiers de nostre Couronne, & plusieurs grands
Seigneurs estant prés de Nous. Donné à Saint Germain en
Laye, le vingt-troisiesme jour de Ianuier, l’an de grace mil
six cens quarente neuf, & de nostre Regne le sixiesme. Signé
LOVIS, Et plus bas, par le Roy,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, Portant restablissement... (1652) chez Cay (Denis de) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_15_48. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:30:29.

y pourroit desormais
demeurer en seureté, & nous y seruir & le public librement
selon le deuoir de leurs Charges. NOVS
Pour ces causes, DE l’Aduis de nostre Conseil, où estoient la Reyne nostre tres-honorée Dame & Mere,
plusieurs Princes, Ducs, Pairs, Officiers de nostre
Couronne, & autres grands & notables Personnages
de nostre Conseil, de nostre certaine science, plaine
puissance & authorité Royalle, AVONS remis & restably,
& par ces presentes signées de nostre main, Remettons
&

=> Afficher la page


Occurrence 87. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Jouxte la copie imprimée à Paris. Avec privilège. . Référence RIM : M0_944 ; cote locale : D_2_30. le 2012-07-18 09:51:31.

& condition qu’elles puissent estre, qui ont eu connoissance
ou participation de telles & semblables negotiations, soit que lesdites
actions ayent esté faites par les ordres de nostre tres-cher & tres-amé
Cousin le Prince de Conty, ou par autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers
de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs, Gentilshommes, Officiers, Villes
& Communautez, sans que nostredit Cousin le Prince de Conty ny les
autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs
& Gentishommes, Villes &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Jouxte la copie imprimée à Paris. Avec privilège. . Référence RIM : M0_944 ; cote locale : D_2_30. le 2012-07-18 09:51:31.

de nostre tres-cher & tres-amé
Cousin le Prince de Conty, ou par autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers
de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs, Gentilshommes, Officiers, Villes
& Communautez, sans que nostredit Cousin le Prince de Conty ny les
autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs
& Gentishommes, Villes & Communautez, ny mesmes ceux qui
pourroient auoir esté employez ausdites negotiations, de quelque qualité
& condition qu’ils puissent estre, Soient ores ny à l’aduenir recherchez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Jouxte la copie imprimée à Paris. Avec privilège. . Référence RIM : M0_944 ; cote locale : D_2_30. le 2012-07-18 09:51:31.

Ville & aux enuirons :
Et pour les autres, trois iours apres la publication des presentes
faites aux Bailliages & Seneschaussées dans le ressort desquelles ils seront
demeurans. Voulons aussi & ordonnons que nostre dit Consin le
Prince de Conty, Princes, Ducs, Pairs & Officiers de nostre Couronne,
Prelats, Seigneurs, Gentils hommes, Officiers, & generalement tous
autres de quelque qualité & condition qu’ils soient, sans aucun excepter
ny reseruer, qui se trouueront auoir agy ou contribué en quelque
sorte que ce soit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Jouxte la copie imprimée à Paris. Avec privilège. . Référence RIM : M0_944 ; cote locale : D_2_30. le 2012-07-18 09:51:31.

la Sauuetat & la
Boulaye : Comme aussi que tous ceux qui ont pris les armes à l’occasion
des presens mouuemens, seront payez de toutes les sommes qui
leur seront legitimement par nous deuës, A la charge que nostredit
Cousin le Prince de Conty, autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de
nostre Couronne, Prelats, Seigneurs, Gentils hommes, Officiers, Villes
& Communautez, & tous autres qui se trouueront auoir agy & contribué
aux choses cy-dessus, en quelque façõn que ce soit, poseront
les armes, & se departiront de toutes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_21. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : D_1_65. le 2012-07-19 15:21:03.

par nos deux Declarations
d’Amnistie publiées les 26. Aoust, & 22.
Octobre derniers se sont rendus indignes
de tout pardon. DE L’ADVIS DE NOSTRE
CONSEIL, où estoient la Reyne nostre
tres-honorée Dame & Mere, plusieurs Princes,
Ducs, Pairs, & Officiers de nostre
Couronne, & autres grands & notables Personnages
de nostre Conseil ; NOVS AVONS
ORDONNÉ ET ORDONNONS par ces presentes,
signées de nostre main ; VOVLONS
& nous plaist, que nostre Declaration du 8.
Octobre de l’année

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_2_56. le 2012-07-18 09:47:20.

Ville & aux enuirons: Et pour les autres,
trois iours apres la publication des presentes faites
aux Bailliages & Seneschaussées dans le ressort desquelles
ils seront demeurans. Voulons aussi & ordonnons
que nostredit Cousin le Prince de Conty, Princes,
Ducs, Pairs & Officiers de nostre Couronne, Prelats,
Seigneurs, Gentilshommes, Officiers, & generalement
tous autres de quelque qualité & condition
qu’ils soient, sans aucun excepter ny reseruer,
qui se trouueront auoir agy ou contribué en quelque
sorte que ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_2_56. le 2012-07-18 09:47:20.

& la
Boulaye: Comme aussi que tous ceux qui ont pris les
armes à l’occasion des presens mouuemens, seront
payez de toutes les sommes qui leur seront legitimement
par nous deuës, A la charge que nostredit
Cousin le Prince de Conty, autres Princes, Ducs,
Pairs, Officiers de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs,
Gentilshommes, Officiers, Villes & Communautez,
& tous autres qui se trouueront auoir agy
& contribué aux choses cy-dessus, en quelque façon
que ce soit, poseront les armes, & se departiront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_56, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_1_79. Texte édité par Site Admin le 2012-07-18 09:58:03.

& condition qu’elles puissent estre, qui ont eu connoissance
ou participation de telles & semblables negotiations,
soit que lesdites actions ayent esté faites
par les ordres de nostre tres-cher & tres-amé Cousin
le Prince de Conty, ou par autres Princes, Ducs, Pairs,
Officiers de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs,
Gentilshommes, Officiers, Villes & Communautez,
sans que nostredit Cousin le Prince de Conty ny les
autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de nostre Couronne,
Prelats, Seigneurs & Gentilshommes, Villes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_56, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_1_79. Texte édité par Site Admin le 2012-07-18 09:58:03.

nostre tres-cher & tres-amé Cousin
le Prince de Conty, ou par autres Princes, Ducs, Pairs,
Officiers de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs,
Gentilshommes, Officiers, Villes & Communautez,
sans que nostredit Cousin le Prince de Conty ny les
autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de nostre Couronne,
Prelats, Seigneurs & Gentilshommes, Villes
& Communantez, ny mesmes ceux qui pourroient
auoir esté employez ausdites negotiations, de quelque
qualité & condition qu’ils puissent estre, soient
ores ny à l’aduenir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_56, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_1_79. Texte édité par Site Admin le 2012-07-18 09:58:03.

Ville & aux enuirons: Et pour les autres,
trois iours apres la publication des presentes faites
aux Bailliages & Seneschaussées dans le ressort desquelles
ils seront demeurans. Voulons aussi & ordonnons
que nostredit Cousin le Prince de Conty, Princes,
Ducs, Pairs & Officiers de nostre Couronne, Prelats,
Seigneurs, Gentilshommes, Officiers, & generalement
tous autres de quelque qualité & condition
qu’ils soient, sans aucun excepter ny reseruer,
qui se trouueront auoir agy ou contribué en quelque
sorte que ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_56, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_1_79. Texte édité par Site Admin le 2012-07-18 09:58:03.

& la
Boulaye: Comme aussi que tous ceux qui ont pris les
armes à l’occasion des presens mouuemens, seront
payez de toutes les sommes qui leur seront legitimement
par nous deuës, A la charge que nostredit
Cousin le Prince de Conty, autres Princes, Ducs,
Pairs, Officiers de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs,
Gentilshommes, Officiers, Villes & Communautez,
& tous autres qui se trouueront auoir agy
& contribué aux choses cy-dessus, en quelque façon
que ce soit, poseront les armes, & se departiront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Petitval (David du), Viret (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et D_2_30. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : E_1_128. le 2012-07-18 09:59:08.

qu’elles puissent estre,
qui ont eu connoissance ou participation de telles & semblables
negociations, soit que lesdites actions ayent esté faites par les ordres de nostre tres cher & tres-amé Cousin le Prince
de Conty, ou par autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de
nostre Couronne, Prelats, Seigneurs, Gentilshommes, Officiers,
Villes & Communautez, sans que nostredit Cousin le
Prince de Conty ny les autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers
de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs & Gentilshommes,
Villes &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Petitval (David du), Viret (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et D_2_30. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : E_1_128. le 2012-07-18 09:59:08.

de nostre tres cher & tres-amé Cousin le Prince
de Conty, ou par autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers de
nostre Couronne, Prelats, Seigneurs, Gentilshommes, Officiers,
Villes & Communautez, sans que nostredit Cousin le
Prince de Conty ny les autres Princes, Ducs, Pairs, Officiers
de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs & Gentilshommes,
Villes & Communautez, ny mesmes ceux qui pourroient
auoir esté employez ausdites negotiations, de quelque qualité
& condition qu’ils puissent estre, soient ores ny à l’aduenir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Petitval (David du), Viret (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et D_2_30. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : E_1_128. le 2012-07-18 09:59:08.

Ville & aux enuirons : Et
pour les autres, trois iours apres la publication des presentes
faites aux Bailliages & Seneschaussees dans le ressort desquelles
ils seront demeurans. Voulons aussi & ordonnons que nostredit
Cousin le Prince de Conty, Princes, Ducs, Pairs & Officiers
de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs, Gentilshommes,
Officiers, & generalement tous autres de quelque qualité
& condition qu’ils soient, sans aucun excepter ny reseruer, qui
se trouueront auoir agy ou contribué en quelque sorte que ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Petitval (David du), Viret (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et D_2_30. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : E_1_128. le 2012-07-18 09:59:08.

Sauuetat & la Boulaye :
Comme aussi que tous ceux qui ont pris les armes à l’occasion
des presens mouuemens, seront payez de toutes les sommes
qui leur seront legitimement par nous deuës, A la charge
que nostredit Cousin le Prince de Conty, autres Princes,
Ducs, Pairs, Officiers de nostre Couronne, Prelats, Seigneurs,
Gentilshommes, Officiers, Villes & Communautez,
& tous autres qui se trouueront auoir agy & contribué
aux choses cy-dessus, en quelque façon que ce soit, poseront
les armes, & se departiront de toutes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY; CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_65. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : B_6_21. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-19 15:27:18.

par nos deux Declarations
d’Amnistie publiées les 26. Aoust, & 22.
Octobre derniers se sont rendus indignes
de tout pardon. DE L’ADVIS DE NOSTRE
CONSEIL, où estoient la Reyne nostre
tres-honorée Dame & Mere, plusieurs Princes,
Ducs, Pairs, & Officiers de nostre
Couronne, & autres grands & notables Personnages
de nostre Conseil; NOVS AVONS
ORDONNE’ ET ORDONNONS par ces presentes,
signées de nostre main; VOVLONS
& nous plaist, que nostre Declaration du 8.
Octobre de l’année

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. Louis (XIV), De Guénégaud,... . EDICT DV ROY, PORTANT AMNISTIE GENERALE De... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1185 ; cote locale : B_2_19. le 2012-10-14 06:08:02.

moindres soubçons; SÇAVOIR FAISONS,
Que nous pour ces causes, & autres bonnes
considerations, à ce nous mouuans; Ayant
fait mettre cette affaire en deliberation en nostre
Conseil, où estoient la Reyne nostre tres-honorée
Dame & Mere, plusieurs Princes, Ducs, Pairs, &
Officiers de nostre Couronne, & autres grands &
notables personnages de nostredit Conseil, de
l’Auis d’iceluy, & de nostre certaine science, pleine
puissance, & authorité Royale; Avons d’abondant cassé, reuoqué &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. Louis (XIV), De Guénégaud,... . EDICT DV ROY, PORTANT AMNISTIE GENERALE De... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1185 ; cote locale : B_2_19. le 2012-10-14 06:08:02.

d’eux;
Ce que nous entendons auoir lieu pour les Procez &
matieres Ciuiles, ausquels ils n’auroient esté deffendus
pendant le mesme temps. Vovlons pareillement
que nostre Oncle le Duc d’Orleans, nosdits
Cousins les Princes de Condé & de Conty, Ducs,
Pairs, & Officiers de la Couronne, Seigneurs, Gentils
hommes, & tous autres generalement quelconques
qui les ont assistez, jouyssent de leurs Charges,
Gouuernemens, Biens, Offices, Benefices, Honneurs
& Dignitez, & autres choses generalement quelconques
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT QV’A... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_931 ; cote locale : D_1_43. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 11:52:03.

eux representées sur ce sujet’ ; DE L’ADVIS
de la Reyne Regente nostre tres-honorée
Dame & Mere, de nostre tres-cher & tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, de nostre
tres-cher & tres-amé Cousin le Prince de
Condé, & autres Princes, Dues, Pairs, Officiers
de nostre Couronne, Grands & Notables
personnages de nostre Conseil,
NOVS auons dit & declaré par ces presentes
signées de nostre main, Disons &
declarons, voulons & nous plaist, Qu’à
l’aduenir aucuns Estrangers quoy que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT QV’A... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_931 ; cote locale : D_1_43. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 11:52:03.

verte en lacs de
soye ; par lesquelles & pour les causes y contenuës
ledit Seigneur Roy, de l’aduis de ladite
Dame Reyne Regente, de ses tres-chers &
tres-amés Oncle le Duc d’Orleans, & Cousin
le Prince de Condé, & d’autres Princes, Ducs,
Pairs & Officiers de sa Couronne, grands &
notables personnages de son Conseil ; Auroit
dit & declaré, veut & luy plaît, qu’à l’aduenir
aucuns Estrangers, quoy que naturalisez, ny
ceux de ses sujets, qui auront esté promeus à la
dignité de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR L’INNOCENCE de... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_20_25. Référence RIM : M0_947 ; cote locale : B_6_7. le 2012-09-15 16:01:11.

pour y receuoir tous les effets de nostre bien-veillance
qu’il merite; NOVS AVONS de l’Aduis de la Reine
Regente nostre tres-honorée Dame & Mere, de nostre
Tres-cher & tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, & d’autres
Princes, Ducs & Pairs estans prés de nostre
personne: Dit & declaré, disons & declarons par
ces presentes, signées de nostre main, nostredit Cousin
le Prince de Condé, innocent de tous les Aduis
qui nous ont esté donnez, qu’il tramoit contre nostre
seruice des intelligences

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR L’INNOCENCE de... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_20_25. Référence RIM : M0_947 ; cote locale : B_6_7. le 2012-09-15 16:01:11.

sur double queuë du grand Sceau de cire
jaune; Par lesquelles, & pour les causes y contenuës,
ledit Seigneur Roy, de l’Aduis de ladite Dame
Reyne Regente sa Mere, de son tres-cher & tres-amé
Oncle le Duc d’Orleans, & d’autres Princes, Ducs &
Pairs estans prés de nostre personne, Auroit dit & declaré
son tres-cher & tres-amé Cousin le Prince de
Condé, innocent de tous les aduis qui luy ont esté
donnez, qu’il tramoit contre son seruice des intelligences
tant dedans que dehors le Royaume auec ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR L’INNOCENCE de... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_6_7. Référence RIM : M0_947 ; cote locale : B_20_25. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 15:56:21. Cousin
le Prince de Condé, innocent de tous les Aduis
qui nous ont esté donnez, qu’il tramoit contre nostre
seruice des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR L’INNOCENCE de... (1651) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi B_6_7. Référence RIM : M0_947 ; cote locale : B_20_25. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 15:56:21.

sur double queuë du grand Sceau de cire
jaune ; Par lesquelles, & pour les causes y contenuës,
ledit Seigneur Roy, de l’Aduis de ladite Dame
Reyne Regente sa Mere ; de son tres-cher & tres-amé
Oncle le Duc d’Orleans, & d’autres Princes, Ducs &
Pairs estans Prés de nostre personne, Auroit dit & declaré
son tres-cher & tres-amé Cousin le Prince de
Condé, innocent de tous les aduis qui luy ont esté
donnez, qu’il tramoit contre son seruice des intelligences
tant dedans que dehors le Royaume auec ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT TRANSLATION DV... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 16 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_942 ; cote locale : B_15_7. le 2012-09-15 15:52:12.

ces malheureux Troubles, nous ayant tousiours plus sensiblement
touche le cœur, que toutes les autres incommodirez
& offenses que nous auons a réceuës. DE L’AVIS-DE
NOSTRE CONSEIL, où estoit la Reine nostre tres honorée
Dame & Mere & plusieurs Princes, Ducs, Pairs, Officiers
de nostre Couronne & autres grands & Notables Personnages
de Nostredit Conseil. De nostre certaine science, plaine, puissance
& auctorité Royalle, Novs auons declaré & declarons
par ces presentes signees de nostre main. Toutes les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT TRANSLATION DV... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 16 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_942 ; cote locale : B_15_7. le 2012-09-15 15:52:12.

queuë.   Ce jourd’huy 6, du mois d’Aoust 1652. Le ROY estant dans
son Chasteau de Pontoise, les presentés Lettres ont esté leuës & publées
de l’Ordonnance de sa Majesté Lettres ont esté : En sa presence, celle de la
Reyne sa Mere, des Prince, Ducs, Pairs Officiers de sa Couronne,
& autres Grands & notables personnages de son Conseil : Et des
Presidens & Conseillers de sa Cour de Parlement de Paris tranferée
à Pontoise mandez pour cét effect : Moy Conseiller de sa Majesté
en son Conseil d’Estat, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT TRANSLATION DV... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 16 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_942 ; cote locale : B_15_7. le 2012-09-15 15:52:12.

le contenu en icelles executé
selon sa forme & teneur : Ainsi que plus au long est porté
par lesdites Lettres : VEV aussi l’acte de la lecture & publication
faite desdites Lettres daas le Chasteau de Pontoise. En presẽce
du Roy de la Reyne, des Princes, Ducs, pairs & autres Officiers
& notables personnages de son Royaume, & des sieurs Presidens
& Conseillers de ladite Cour de Parlement de paris, transferé
a Ponthoise mandez pour cét effect, le 6. du present mois
d’Aoust 1652. Signe DE GVENEGAVD, Couclusions du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. Louis (XIV), Phélipeaux... . DECLARATION DV ROY, PAR LAQUELLE tous les... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_920 ; cote locale : A_1_14. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-20 10:54:19.

auons fait lire & publier en nostre Conseil,
la Reine Regente nostre tres-honorée Dame & Mere presente: où estoi?t
aussi nostre tres cher & tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres-cher
& tres-aimé Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs, Pairs,
& Officiers de nostre Couronne, & plusieurs grands Seigneurs estans
prés de nous. DONNÉ à S. Germain en Laye le dix-septiéme iour de
Février, l’an de grace 1649, & de nostre regne le sixiéme. Signé LOVIS,
& plus bas, Par le Roy la Reine Regente sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. Louis (XIV), Phélippeaux... . DECLARATION DV ROY, Accordée pour la... (1650) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 14 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_903 ; cote locale : B_2_26. Texte édité par Site Admin le 2012-07-19 08:39:27.

obeïssances que nous auons desiré
d’eux, auec les asseurances de leur fidelité à nostre
seruice : De l’aduis de la Reyne Regente nostre
tres-honnorée Dame & Mere, de nostre tres-cher
& tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, de plusieurs
Princes, Ducs & Pairs, Officiers de nostre Couronne,
& autres grands & notables personnages
de nostre Conseil, de nostre certaine science, pleine
puissance & authorité Royale, nous auons dit
& declaré, disons & declarons par ces presentes signées
de nostre main,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. Pepoly, Marco Flaminio... . LA LETTRE DV SIEVR PEPOLY COMTE BOLOGNOIS,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_2205 ; cote locale : A_5_64. Texte édité par Site Admin le 2012-12-08 14:32:08.

qu’en estant aduerty, tu te garde des peines & punitions
que les François t’en pourroient faire raisonnablement
souffrir. Et parce que pour excuser ton ignorance; tu as dressé
en ton Palais la plus superbe & somptueuse Bibliotheque
de la France, qui va du pair & au niueau de ton escurie
qui la soustient (qui est vne indice de la profanation des Muses)
auec des bestes, tu dois recueillir cet aduis des liures de
l’Antiquité, que comme les Anciens vouloient faire des sacrifices
solemnels, ils couronnoient les bœufs &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. Radigues [signé]. EDICT DV ROY, Portant Amnistie de tout ce... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 15 pages. Langue : français. Avec privilège. Signature au colophon. Voir aussi B_20_36. Référence RIM : M0_1184 ; cote locale : B_2_22. le 2012-10-14 06:03:59.

& actuellement; SÇAVOIR FAISONS,
Que nous pour ces causes, & autres bonnes considerations à
ce nous mouuans, ayans fait mettre cette affaire en deliberation
en nostre Conseil, où estoient la Reyne nostre tres-honorée
Dame & Mere, plusieurs Princes, Ducs, Pairs & Officiers
de nostre Couronne, & autres Grands & notables Personnages
de nostredit Conseil; De l’Aduis d’iceluy, & de nostre certaine
science, plaine puissance & authorité Royale; Auons
cassé, reuoqué & annullé, cassons, reuoquons &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. Radigues [signé]. EDICT DV ROY, Portant Amnistie de tout ce... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 15 pages. Langue : français. Avec privilège. Signature au colophon. Voir aussi B_20_36. Référence RIM : M0_1184 ; cote locale : B_2_22. le 2012-10-14 06:03:59.

& sellées du grand Seau de cire verte,
sur lacs de soye rouge & verte; Par lesquelles, & pour les
causes y contenuës, ledit Seigneur de l’auis de son Conseil, où
estoient la Reyne sa tres-honnorée Dame & Mere, plusieurs Princes, Ducs, Pairs, & Officiers de sa Couronne, & autres
grands & Notables personnages; Auroit cassé, reuoqué, &
annullé, casse, reuoque & annulle toutes Informations, Arrests,
Saisies, & autres procedures faites en execution d’iceux,
par ses Cours de Parlemens,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. Radigues [signé]. EDICT DV ROY, Portant Amnistie de tout ce... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 15 pages. Langue : français. Avec privilège. Signature au colophon. Voir aussi B_2_22. Référence RIM : M0_1184 ; cote locale : B_20_36. le 2012-10-14 06:04:33.

& actuellement ; SÇAVOIR FAISONS,
Que nous pour ces causes, & autres bonnes considerations à
ce nous mouuans, ayans fait mettre cette affaire en deliberation
en nostre Conseil, où estoient la Reyne nostre tres-honorée
Dame & Mere, plusieurs Princes, Ducs, Pairs & Officiers
de nostre Couronne, & autres Grands & notables Personnages
de nostredit Conseil ; De l’Aduis d’iceluy, & de nostre certaine
science, plaine puissance & authorité Royale ; Auons
cassé, reuoqué & annullé, cassons, reuoquons &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. Radigues [signé]. EDICT DV ROY, Portant Amnistie de tout ce... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 15 pages. Langue : français. Avec privilège. Signature au colophon. Voir aussi B_2_22. Référence RIM : M0_1184 ; cote locale : B_20_36. le 2012-10-14 06:04:33.

& sellées du grand Seau de cire verte,
sur lacs de soye rouge & verte ; Par lesquelles, & pour les
causes y contenuës, ledit Seigneur de l’auis de son Conseil, où
estoient la Reyne sa tres-honnorée Dame & Mere, plusieurs Princes, Ducs, Pairs, & Officiers de sa Couronne, & autres
grands & Notables personnages ; Auroit cassé, reuoqué, &
annullé, casse, reuoque & annulle toutes Informations, Arrests,
Saisies, & autres procedures faites en execution d’iceux
par ses Cours de Parlemens,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. Radigues [signé], Mondejeux... . DERNIERE DECLARATION DV ROY. PORTANT... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1018 ; cote locale : B_3_4. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-23 02:54:35.

la Translation, sur les procez & les
instances, où ceux de ladite Religion pretenduë reformée
auoient quelque interest: NOVS POVR CES
CAVSES, de l’aduis de nostre Conseil où estoit la
Reyne nostre tres honorée Dame & Mere, & plusieurs
Princes, Ducs, Pairs, Officiers de cette Couronne, &
autres grands & notables personnages de nostre Conseil,
De nostre pleine puissance & autorité Royale, AVONS
à nostredite Cour de Parlement de Paris transferée à
Pontoise, attribué & attribuons par ces Presentes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. Radigues [signé], Mondejeux... . DERNIERE DECLARATION DV ROY. PORTANT... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1018 ; cote locale : B_3_4. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-23 02:54:35.

le Roy, DE GVE
NEGAVD, & scellées sur double queuë du grand sceau
de cire iaune, Par lesquelles & pour les considetations y
contenuës, le dit Seigneur de l’aduis de son Conseil, où
estoit la Reyne sa tres honorée Dame & Mere plusieurs
Princes & Ducs, Pairs & Officiers, & autres grands &
notables personnages de son Conseil, auroit attribué:
sadite Cour de Parlement de Paris transferée à Pontoise
la mesme Iurisdiction sur les affaires concernans ses suiets
de la Religion pretenduë Reformée, qu’elle est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. Saint-Amant, Marc-Antoine... . LA ROME RIDICVLE, CAPRICE. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 56 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_18_36. le 2012-12-28 14:59:15.


Ie dy, que je fay plus d’etat
Des Vignes de la Cioutat,
Que de toutes celles de Rome :
Et d’ailleurs, je ne pense point,
Qu’elle s’échauffe en son pourpoint
Sur ce titre de, Ridicule,
Puisqu’on voit encor en ce lieu,
Qu’au pair d’vn Mars ou d’vn Hercule,
Elle en fit autrefois vn Dieu.  

FIN. IN ROMAM,
IOSEPHI SCALIGERI
SCAZON.  
Spurcum Cadaver pristinæ Venustatis,
Imago turpis Puritatis antiquæ :
Nec

=> Afficher la page


Occurrence 124. Vandôme, François de... . DERNIERE REQVESTE PRESENTEE A NOSSEIGNEVRS... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi E_1_129. Référence RIM : M0_1025 ; cote locale : C_9_68. le 2012-09-23 17:18:39.

de Parlement. SVPPLIE humblement François de Vendosme
Duc de Beaufort, disant, Que dés l’année
1643 ayant presenté sa Requeste à la Cour, aux
fins d’auoir l’honneur (qu’il estime precieux) d’estre
admis en vne si auguste Compagnie, en la qualite de
Pair de France ; dont il a souhaitte d’illustrer les tiltres avantageux qui luy sont acquis par son extraction, de
plusieurs Monarques & Souuerains. Le cours de sa
poursuitte bien avancée a esté interrompu par l’enuie
& violence du Cardinal Mazarin,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Vandôme, François de... . DERNIERE REQVESTE PRESENTEE A NOSSEIGNEVRS... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon. Voir aussi C_9_68. Référence RIM : M0_1025 ; cote locale : E_1_129. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 17:26:06.

de Parlement. SVPPLIE humblement François de Vendosme
Duc de Beaufort, disant, Que dés l’année
1643 ayant presenté sa Requeste à la Cour, aux
fins d’auoir l’honneur (qu’il estime precieux) d’estre
admis en vne si auguste Compagnie, en la qualité de
Pair de France ; dont il a souhaitté d’illustrer les tiltres avantageux qui luy sont acquis par son extraction, de
plusieurs Monarques & Souuerains. Le cours de sa
poursuitte bien avancée a esté interrompu par l’enuie
& violence du Cardinal Mazarin,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Anactofile [signé]. L’OYSEAV DE RIVIERE, OV LE TOVRNOY NAVAL.... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 40 pages. Langue : français, latin. En 88 pièces en 9 vers burlesques.. Référence RIM : M0_2587 ; cote locale : C_8_13. Texte édité par Site Admin le 2013-06-10 08:50:02.

vn endroit où l’eau bricolle,
Là le fleuue qui caracolle,
Est propre à faire le plongeon :
L’Amphitheatre on y fabrique,
Non de iaspe, ou de marbre antique,
L’Aire, & le Parterre sont d’eau ;
La chaussée y sert de Portique,
Et Pair de transparant Rideau.  

XII.  
Aux riues de chaque costé,
On vit s’éleuer teste à teste,
Deux mas, dont le sublime faiste,
Aux yeux du Soleil fut pointé :
Sur eux on fit tendre le cable,
Qui,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Anonyme. A TOVS LES HABITANS DE LA TERRE, L’HEVREVX... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_11 ; cote locale : B_18_34. le 2013-03-26 18:16:30.


Celle-cy est l’Espouse & diuine Matrône,
Espouse sans macule, Espouse de l’Aigneau,
Lauée dans son Sang, assise dans son Thrône,
En qui loge son cœur, qui porte son anneau,
Cette Fille des Saints, des bien heureux la Mere,
Cette Reyne sans pair qu’on ne sçauroit défaire.    
Sa beauté est illustre, elle est la nompareille,
Qu’on la regarde au front, ce n’est que Majesté,
Elle ne vieillit point, tousiours fraîche & vermeille,
Pour estre le Miroüer de la Diuinité,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Anonyme. A TOVS LES HABITANS DE LA TERRE, L’HEVREVX... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_11 ; cote locale : B_18_34. le 2013-03-26 18:16:30.

diuine estrainte,
Dieu mesme est charité, sa gloire en est l’effet,
Elle est la paix du ciel, elle en est les delices,
Et sa priuation l’enfer & ses supplices.    
Les couronnes du ciel par sa main Dieu dispense,
Son merite est sans pair & son bon-heur sans prix ;
D’vn pouuoir souuerain elle absout toute offense,
Elle fait grace à touts, consomme les esprits,
Toutes les raretez dans son sein sont encloses,
Vn grain de cet amour vaut mieux que toutes choses.    
Par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Anonyme. DISCOVRS POLITIQVE, Sur le tord que le Roy... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi [?] à Paris [?] , 14 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée a Bordeaux.. Référence RIM : M0_1136 ; cote locale : B_20_23. le 2013-01-25 09:09:21. dignitatem
regia
pertinet. Arist. ibid. Pour reuenir à la These, sur la quelle ie veux m’arrester,
ie dis que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. DISCOVRS POLITIQVE, Sur le tord que le Roy... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi [?] à Paris [?] , 14 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée a Bordeaux.. Référence RIM : M0_1136 ; cote locale : B_20_23. le 2013-01-25 09:09:21. dignitatem
regia
pertinet. Arist. ibid. Pour reuenir à la These, sur la quelle ie veux m’arrester,
ie dis que l’exercice & les fonctions de la bonne-foy
consistent dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. LA VERITÉ PRONONÇANT SES ORACLES sans... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Première partie. Voir aussi B_17_19 (2e partie). Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3998 ; cote locale : B_17_18. le 2013-01-05 06:06:55.

Il est cruel & violent, tesmoin, quand il
fut d’auis qu’il falloit sousleuer le peuple pour arracher
les Sceaux au premier President : Il est superbe & arrogant,
tesmoin, lors qu’il voulut l’an passé à la porte de la
grand’Chambre du Palais entrer du pair auec le Prince
de Condé, si ce dernier iustement jaloux de son rang ne
l’eust rudement repoussé : Il est hardy & entreprenant :
Comme il fit paroistre l’année passée dans toutes les assemblées
du Parlement, où il ne venoit iamais qu’auec
vne escorte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. LA VERITÉ, PARLANTE AVEC liberté, sur... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3997 ; cote locale : B_17_27. le 2013-01-07 07:32:18.

iours en la
mesme forme & solemnité de tout temps obseruée :
Cette forme & solemnité pour la Declaration
de Maiorité, est que le Roi se transporte en
personne en son Parlement ; où seant en son
lict de Iustice accompagné de ses Princes, Ducs
& Pairs, Officiers de sa Couronne, son Conseil & Parlement : declare de sa propre bouche sa Majorité,
& plus amplement par la voix de Monsieur
son Chancelier, comme Majeur, donne
Audience le premier à son Procureur General
& à ses sujets, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. LA VERITÉ, PARLANTE AVEC liberté, sur... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3997 ; cote locale : B_17_27. le 2013-01-07 07:32:18.

que nos
Rois sont mineurs, il est necessaire de faire la Loy
de la Regence. Cette Loy de la Regence sera donc la volonté
du Roi & la puissance du Roi, pendant le tẽps
de la Regence : lors qu’on l’establira, le Roi, les
Princes de son Sang, les Ducs & Pairs de sa Couronne,
son Conseil, ses parlemens, les Estats
assemblez auront toute puissance de dire contre
la Loy tout ce qu’ils voudront : Mais quand vne
fois elle sera bien establie, reduite en Edict, veriffiée
par les Parlements, approuuée & receuë
par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. LA VOIX DE PEVPLE AV ROY, Pour la Paix... (1652) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_4058 ; cote locale : B_16_4. le 2013-01-20 16:03:38.

la raison,
qu’elle est aisée à se laisser emporter à vn torrent de cruautez
& susceptible de trahisons, nous en voyons vne exemple
dans ce malheureux Felician, qu’Elizabeth Reine de
Hongrie auoit auance, & fait sa fortune, apres auoir esté
quelque temps de pair auec le Roy Charles, il ne peu supporter
sa presence, & sa compagnie luy estoit a charge. Il
fut dans sa chambre, & l’ayant rencontré seul auec la Reine,
il luy voulut descharger vn coup d’espée sur la teste.
Ah ! ce Parricide me fait horreur, mais la Reine

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. LA VOIX DV PEVPLE A MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 6 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_5_99. Référence RIM : M0_4056 ; cote locale : E_1_87. le 2013-01-20 16:11:25.

LA VOIX
DV PEVPLE
A MONSEIGNEVR
LE DVC
DE BEAVFORT,
PAIR DE
FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques, aux
Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. Auec Permission. LA VOIX DV PEVPLE,
A MONSEIGNEVR LE DVC
DE BEAVFORT,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. LA VOIX DV PEVPLE A MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 6 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_5_99. Référence RIM : M0_4056 ; cote locale : E_1_87. le 2013-01-20 16:11:25.

PAIR DE
FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques, aux
Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. Auec Permission. LA VOIX DV PEVPLE,
A MONSEIGNEVR LE DVC
DE BEAVFORT,
PAIR DE FRANCE. SI iamais la valeur à paru auec esclat
& auec de signalez tesmoignages,
comme autre-fois celle
des Hectors & des Achilles : Certes,
nous deuons bien à present vanter la
grandeur & la generosité de ce Prince, dont
la valeur est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 137. Anonyme. LA VOIX DV PEVPLE A MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 6 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi E_1_87. Référence RIM : M0_4056 ; cote locale : A_5_99. Texte édité par Site Admin le 2013-01-20 16:08:21.

LA VOIX
DV PEVPLE
A MONSEIGNEVR
LE DVC
DE BEAVFORT,
PAIR DE
FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques, aux
Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. Auec Permission. LA VOIX DV PEVPLE,
A MONSEIGNEVR LE DVC
DE BEAVFORT,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Anonyme. LA VOIX DV PEVPLE A MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 6 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi E_1_87. Référence RIM : M0_4056 ; cote locale : A_5_99. Texte édité par Site Admin le 2013-01-20 16:08:21.

PAIR DE
FRANCE.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë Sainct Iacques, aux
Colomnes d’Hercules.

M. DC. XLIX. Auec Permission. LA VOIX DV PEVPLE,
A MONSEIGNEVR LE DVC
DE BEAVFORT,
PAIR DE FRANCE. SI iamais la valeur à paru auec esclat
& auec de signalez tesmoignages,
comme autre-fois celle
des Hectors & des Achilles: Certes,
nous deuons bien à present vanter la
grandeur & la generosité de ce Prince, dont
la valeur est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Anonyme. LE BREVIAIRE DES MINISTRES D’ESTAT, LEVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_607 ; cote locale : B_19_52. le 2013-06-24 04:47:53.

BREVIAIRE
DES
MINISTRES
D’ESTAT,
LEVR FAISANT CONNOISTRE
les cas ausquels ils sont
Inferieurs au Parlement de Paris. I. Pour faire voir comme quoy, le Conseil d’Estat
n’a le pouuoir de receuoir le serment des Ducs
& Pairs. II. Pour ne pouuoir faire le procés aux Princes
du Sang. III. Pour ne pouuoir faire vallider les Edicts & Declarations
du Roy. IV. Et pour ne pouuoir contraindre le Ressort du
Parlement de Paris d’obeïr à ses Arrests.

A.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. Anonyme. LE BREVIAIRE DES MINISTRES D’ESTAT, LEVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_607 ; cote locale : B_19_52. le 2013-06-24 04:47:53.

de Saluces. Et ce qui est de plus remarquable, c’est qu’en
l’an 1403. les Rois de Castille & de Portugal enuoyerent
homologuer leur Traicté de paix au
Parlement de Paris les Chambres Assemblées. Enfin c’est le Parlement de Paris, le Parlement
des Pairs, qui fait les Regens : C’est luy
qui maintint la Loy Salique en la personne de
Philippes de Vallois, contre Edoüard Roy d’Angleterre :
ce fut encores ce Parlement qui conserua
la mesme Loy, sous Henry quatriéme, &
qui par son authorité, rendit le calme à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. Anonyme. LE BREVIAIRE DES MINISTRES D’ESTAT, LEVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_607 ; cote locale : B_19_52. le 2013-06-24 04:47:53.

la personne de
Philippes de Vallois, contre Edoüard Roy d’Angleterre :
ce fut encores ce Parlement qui conserua
la mesme Loy, sous Henry quatriéme, &
qui par son authorité, rendit le calme à toute la
Monarchie. C’est en ce Parlement, où les Ducs & Pairs, le
Connestable, les Admiraux & les Chanceliers
de France font le serment. Voila enquoy les Ministres & le Conseil du
Roy sont inferieurs au Parlement de Paris, &
leur pouuoir beaucoup au dessous du pouuoir
de cette premiere Cour de France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. Anonyme. LE BREVIAIRE DES MINISTRES D’ESTAT, LEVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_607 ; cote locale : B_19_52. le 2013-06-24 04:47:53.

enquoy les Ministres & le Conseil du
Roy sont inferieurs au Parlement de Paris, &
leur pouuoir beaucoup au dessous du pouuoir
de cette premiere Cour de France. Premierement ; D’autant que le Conseil ne
peut receuoir le serment des Ducs & Pairs de
France, ny celuy des grands dignitaires de la
Couronne. 2. Le Conseil ne peut faire le procés aux Princes
du Sang ny aux Officiers de la Couronne, ce
qui appartient au Parlement. 3. Il ne peut faire executer les Edicts & les Declarations
du Roy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. Anonyme. LE BREVIAIRE DES MINISTRES D’ESTAT, LEVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_607 ; cote locale : B_19_52. le 2013-06-24 04:47:53.

puis qu’elle est naïfuement & vrayement
representée en eux ; & les Rois pour à mettre
en son plus haut lustre, va tenir leur lict de Iustice
en sa Cour de Parlement, où il authorise solemnellement
ses volontez, & ayant fait cela en
cette Cour des Pairs, elles passent pour Loix aux
aurres Parlements de France, pour le respect
qu’ils portent à ce premier & le plus ancien, qui
est la gloire, la force & le souuerain pouuoir de
nos Rois, auquel les Conseillers d’Estat n’ont
point de sceance, sinon en la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. Anonyme. LE COMMERCE DES NOVVELLES RESTABLY, OV LE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_718 ; cote locale : C_1_17. Texte édité par Site Admin le 2013-07-07 09:52:27.

s’entretiennent, apres
cette lecture fabuleuse : Les Amadys, Cheualier du Soleil,
des Miroirs, & aux Armes dorées, Palmerins d’Oliue, Gerileon
d’Angleterre, Morgant le Geant, Valentin & Orson,
Pierre de Prouence, le Roy Hugon, Charlemagne, &
les douze Pairs de France, furent de la premiere couuée, &
s’acquirent vne merueilleuse reputation, mais Nerueze &
Des escuteaux raffinerent leur stile & commencerent à parler
Phœbus ; ils furent les mignons des Dames, & quelques-vnes
les portoient au lieu d’heures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. Anonyme. LE COVP D’ESTAT DE MONSIEVR LE PRINCE DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 18 pages. Langue : français. Voir aussi M1_73. Référence RIM : M0_803 ; cote locale : B_7_10. le 2013-02-09 08:15:28.

son esloignement: non seulement
les iustes intentions du Roy & du Parlement seront
frustrées, Les gens de bien & les peuples deceus
& abusez: mais nous verrons encore ce Ministre deuenu
plus fier, & lors reuestu des qualitez & tiltres
de Duc & Pair de France dans vn temps de maiorité
gourmander les François plus insolemment que iamais,
nous le verrons exercer de cruelles vengeances
contre tous ceux qui ont demãdé sa sortie, mais particulierement
cõtre le Parlement, pour l’auoir obtenuë
& ordonnée,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. Anonyme. LE COVRIER DE LA COVR, PORTANT LES NOVVELLES... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_1_41_2 (partie 2). Référence RIM : M0_821 ; cote locale : C_1_41_1. le 2013-07-08 09:19:31.

qu’on a perceus durant sa detention, auec la restitution du Gouuernement de la
ville de Seuire, ou Bellegarde en Bourgogne, qu’on luy a osté sans recompense,
ou autre pareil. Pour Monsieur le Prince de Marsillac, & le Marquis de Vitry des lettres
de Duc & Pair, & le Tabouret pour leurs femmes dés à present, comme choses
qui leur ont esté promises, sauf à demander l’enregistrement de leurs lettres
apres la Majorité seulement. Il y a quelques autres demandes de moindre importance, toutes fondées sur
pareilles raisons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. Anonyme. LE DIOGENE FRANÇOIS, OV L’HOMME D’ESTAT... (1652) chez Poncet (Jacques) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1097 ; cote locale : B_20_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-17 08:44:44.

de la Noblesse proiecte le rauissement de
leurs charges, qui mettra les Officiers à la mercy des
Assasins pour en auoir les despoüilles, Cachez vous
Diogene desesperé qu’il faille qu’vn homme vous
mette la valleur deuant ses yeux. Ie ne parle point des
Grands ny des Pairs. Non ce n’est point d’eux que ie
parle, mais seulement de ce Flasque, & de ce que ie
vois & preuois. S’il y a quelque chose de caché és
cœurs de telles ames. Il m’est deffendu de donner
plus auant, y pense qui voudra.   He bien Diogene, iras

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. Anonyme. LE DIOGENE FRANÇOIS, OV L’HOMME D’ESTAT... (1652) chez Poncet (Jacques) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1097 ; cote locale : B_20_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-17 08:44:44.

crie tout haut
comme le Paralitique, que la France n’a point d’hommes
pour la porter en la Piscine, à fin de la guerir.
He quoy ! la laisserons nous mourir ? Les Prelats
n’en auront ils point pitié ? Ne sera elle pas assistee
des Grands, des Officiers, & des Pairs, non, Ha pauure
Estats qui n’a plus d’homme ! Taschons au moins de
le denenir C’est le plus bel animal que Dieu ait creée,
Il se plaist à le contempler comme vn Chef-d’œuure admirable. Et l’homme mesme sert d’admiration a
l’homme quand il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. Anonyme. LE FLEAV DE L’ESPRIT DE DIEV, SVR LES... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1399 ; cote locale : B_10_29. le 2013-07-20 11:51:37.

sans
les nommer de peur de scandaliser personne, dõt
l’vn ne conte ses reuenus que par des millions, &
l’autre ne les admire que par les profusions des
seruices qu’on luy fait à table. Et ce bien là Messieurs
les Prelats vous a esté donné pour aller
du pair auec les Souuerains ? c’est ce qui vous
trompe, il vous a esté donné pour le manger auec
les pauures en faueur de qui il a esté donné, & non pas auec des personnes qui sont le plus
souuent de meilleur maison que vous ne sçauriez
iamais estre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. Anonyme. LE FLEAV DE L’ESPRIT DE DIEV, SVR LES... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1399 ; cote locale : B_10_29. le 2013-07-20 11:51:37.

dire du bien d’vn homme qui quitte le seruice
de Dieu pour se mesler des affaires du monde.
Il est vray qu’il fut ambitieux iusques au dernier
point ; car pour n’estre que le cadet d’vne
maison de Gentil-homme, il ne cessa iamais
qu’il ne fut Cardinal, Duc & Pair de France,
Grand Maistre & Sur Intendant General de
la Nauigation & Commerce de France, Lieutenant
general pour le Roy en Bretagne, & si fort
maistre de l’esprit de son Souuerain, qu’il faisoit
toutes les fonctions de Roy ; cependant que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. Anonyme. LE GOVVERNEMENT PRESENT, OV ELOGE DE SON... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1503 ; cote locale : C_4_27. le 2013-07-27 16:15:50.


Par la gloire il est emporté,
Et par les femmes il est dompté,
Son esprit embrasse les vices,
Son corps embrasse les delices,
Qui corrompent le iugement,
Par le brutal debordement,
Il se flatte de l’esperance,
De se voir Duc & pair de France.
Et dans son desir violent,
Trouue que son remede est lent.
L’amour qu’ARMAND luy porte
est telle,
Qu’elle esgalle la paternelle,
Et si son pere n’estoit doux,
Il en pourroit estre ialoux
Sa femme apprend d’vn bon

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. Anonyme. LE GRAND RESSORT DES Guerres ciuiles en... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 52 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1513 ; cote locale : B_3_18. le 2013-07-28 16:42:07.

Maréchal d’Angleterre, qui
s’estoit ligué auec le Roy d’Escosse, & le Prince de
Gales à poursuiure cét eloignement. Ce ministre
en presence du Roy, ayant oüy leurs belles harangues,
fit response sur le champ pour le Roy son
maistre qu’il ny auoit point de Pairs en Angleterre
comme en France, que le Roy estoit absolu sur ses
sujets, & pouuoit faire toutes ses volontés sans en
rendre conte à personne. Sur cette response arrogante
ils excommunierent le Roy & son Ministre,
en suitte de quoy luy ayant fait encore de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 153. Anonyme. LE MANIFESTE DE MONSEIGNEVR LE DVC DE GVISE.... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2369 ; cote locale : B_8_39. Texte édité par Site Admin le 2013-09-10 15:42:42.

de luy exagerer pompeusement tous les aduantages,
en luy faisant entendre, que la gloire l’inuitoit de
couronner le reste de ses victoires par le triomphe
d’vn Royaume entier, & qu’il se mettroit en estat de
ne trouuer point de Capitaine qui peut marcher de
pair auec luy, s’il auoit le bon-heur de reprendre les
conquestes de Pepin & de Charlemagne ; pour lesquelles
il luy faisoit faussement esperer qu’il ne manqueroit
pas de luy procurer toute sorte de secours,
auec asseurance mesme que si sa fortune luy en disoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 154. Anonyme. LE MANIFESTE DE MONSEIGNEVR LE DVC DE GVISE.... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2369 ; cote locale : B_8_39. Texte édité par Site Admin le 2013-09-10 15:42:42.

les plus esleuez
par dessus le commun ne se sont iamais portez toute
au plus, qu’à menager si adroitement leur conduite,
que leurs interests particuliers y fussent inseparables
d’auec les Generaux, & que les affaires de leur maison,
marchassent incessamment de pair auec celles de
la republique.   Si ie pretends allier mes forces auec toutes celles
de l’Estat, pour exterminer toute la mal-heureuse
engeance des Mazarins, ie confesse bien que le premier
& le plus illustre motif qui me pousse à cette
entreprise,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 155. Anonyme. LE MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN LAISSÉ A... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_4 et C_11_5 (suite). Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : B_20_11. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 14:15:59.

du milieu de la Cour, sans y disparoistre,
si ie ne me fusse avisé de perdre ce jeune Conquerant
par vn beau pretexte d’honneur, & de rabatre
son orgueil, en le faisant honteusement reculer
en vn lieu, ou depuis peu neantmoins vn autre
General, qui ne peut aller de pair auec luy, ny
pour sa naissance, ny pour sa valeur, auoit merité
le titre d’inuincible. Pour cet effet, ie le fis artificieusement consentir à la campagne de Catalogne, où sans doute
il iroit couronner toutes ses victoires par la plus
illustre de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 156. Anonyme. LE MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN LAISSÉ A... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_4 et C_11_5 (suite). Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : B_20_11. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 14:15:59.

ou d’auoir trahy, si l’on veut, les interests
du Prince de Condé : Ne sçait-on pas qu’il
est de la plus ordinaire prudence des premiers Ministres,
de mettre des obstacles aux accroissemens
de la grandeur des Princes ; de peur que leur ambition
s’esleuant du pair auec leur fortune, ils ne soiẽt enfin assez temeraires pour attenter à la perte
de ceux qui sont placez auprés du timon des Estats
par la seule faueur de leurs Monarques ; Les fauoris
qui iouyssent paisiblement de la douceur
de leur fortune, sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Anonyme. LE MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN LAISSÉ A... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 40 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_4 et C_11_5 (suite). Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : B_20_11. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 14:15:59.

cette qualité ie n’estois
pas trop ambitieux que de pretendre à la Vice-Royauté
de Naples pour mon frere, & à l’alliance du Duc de Mantoüe par le mariage de ma niece,
puis que ce rang où ie me voyois esleué, me
pouuoir du moins faire marcher de Pair auec les
plus grands Princes du monde.   I’aduoüe, que ce n’est pas auec tant de raison
que i’ay abandonné le Duc de Modene qui s’estoit
si genereusement declaré pour la liberté de
l’Italie, & pour la gloire des François, & que i’ay

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Anonyme. LE MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN LAISSÉ A... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 44 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_11_5 (suite) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_4. le 2013-02-09 14:18:47.

du milieu de la Cour, sans y disparoistre,
si ie ne me fusse avisé de perdre ce jeune Conquerant
par vn beau pretexte d’honneur, & de rabatre
son orgueil, en le saisant honteusement reculer
en vn lieu, ou depuis peu neantmoins vn autre
General, qui ne peut aller de pair auec luy, ny
pour sa naissance, ny pour sa valeur, auoit merité
le titre d’inuincible. Pour cet effet, ie le fis artificieusement consentir à la campagne de Catalogne, où sans doute
il iroit couronner toutes ses victoires par la plus
illustre de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Anonyme. LE MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN LAISSÉ A... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 44 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_11_5 (suite) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_4. le 2013-02-09 14:18:47.

ou d’auoir trahy, si l’on veut, les interests
du Prince de Condé : Ne sçait-on pas qu’il
est de la plus ordinaire prudence des premiers Ministres,
de mettre des obstacles aux accroissemens
de la grandeur des Princes ; de peur que leur ambition
s’esleuant du pair auec leur fortune, ils ne soiẽt enfin assez temeraires pour attenter à la perte
de ceux qui sont placez auprés du timon des Estats
par la seule faueur de leurs Monarques ; Les fauoris
qui iouyssent paisiblement de la douceur
de leur fortune, sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. Anonyme. LE MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN LAISSÉ A... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 44 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_11_5 (suite) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_4. le 2013-02-09 14:18:47.

cette qualité ie n’estois
pas trop ambitieux que de pretendre à la Vice-Royauté
de Naples pour mon frere, & à l’alliance du Duc de Mantoüe par le mariage de ma niece,
puis que ce rang où ie me voyois esleué, me
pouuoir du moins faire marcher de Pair auec les
plus grands Princes du monde.   I’aduoüe, que ce n’est pas auec tant de raison
que i’ay abandonné le Duc de Modene qui s’estoit
si genereusement declaré pour la liberté de
l’Italie, & pour la gloire des François, & que i’ay

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Anonyme. LE MERCVRE INFERNAL. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2453 ; cote locale : C_6_15. le 2013-09-21 07:24:42.

le Lieutenant Ciuil Moreau (qu’il
auoit estaly Premier Algoüazil des Enfers, pensant
en faire vn Ombre de bien) à cause d’vn faux
exploict que ce nouueau Sergent auoit fait en faueur
d’vne ieune Garce, contre vn vieux Diable Chicanoux qui sçauoit le pair & la preze, conclud
d’en faire faire la Iustice sur le champ. Et
sçachant bien que ce gros le L’ay, ce nouueau Sardanapale
estoit vn Archifourbe, il delibera de le
mettre en vne charge où il n’en pourroit pratiquer
de manifestes l’establissant Bourreaux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 162. Anonyme. LE MIROIR A DEVX-VISAGES OPPOSEZ, L’VN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Coquille de date: "1644". Voir aussi A_6_15. Référence RIM : M0_2477 ; cote locale : C_6_23. le 2013-09-21 08:10:46.

quelques vns des plus innocentes
testes du Parlement. Il n’a iamais souffert qu’aucun dõnast
ombre ou ialousie à sa fraude dés le commencement
de son installation dans les affaires. Il fit éloigner
d’aupres de la Reyne Monsieur l’Euesque de Beauuais
Comte & Pair de Frãce, l’vn des plus sages & vertueux
Prelats de France, fit faire commandement à Monsieur
des Noyers Secretaire d’Estat de se retirer, quoy qu’il
sceust le credit & la faueur qu’il auoit eu prés le deffunct
Cardinal de Richelieu son bien-facteur, à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 163. Anonyme. LE MIROIR A DEVX-VISAGES OPPOSEZ, L’VN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Coquille de date: "1644". Voir aussi C_6_23. Référence RIM : M0_2477 ; cote locale : A_6_15. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-09-21 08:07:05.

vns des plus innocent es
testes du Parlement. Il n’a iamais souffert qu’aucun dõnast
ombre ou ialousie à sa fraude dés le commencement
de son instalation dans les affaires. Il fit éloigner
d’aupres de la Reyne Monsieur l’Euesque de Beauuais,
Comte & Pair de Frãce, l’vn des plus sages & vertueux
Prelats de France, fit faire commandement à Monsieur
des Noyers Secretaire d’Estat de se retirer, quoy qu’il
sceust le credit & la faueur qu’il auoit eu prés le deffũct
Cardinal de Richelieu son biẽ-facteur, à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. LE MIROIR DES SOVVERAINS OV SE VOID L’ART... (1649) chez Noël (François) à Paris , 50 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2478 ; cote locale : C_6_21. Texte édité par Site Admin le 2013-09-21 15:31:57.

de Dieu, & non pas
selon les affaires du monde, qui ne peut iamais
esteindre la lumiere spirituelle que le
Saint Esprit leur communique. Et lors que le
Prince bouche l’oreille à leurs iustes remonstrances,
ils imitent la genereuse resolution Pairs, qui remettent leurs robes, leurs bonnets
& leurs offices entre ses mains, & luy rendent
volontairement ses sceaux s’ils en sont honorez,
plutost que de verifier les concordats qui
blessent les priuileges & les libertez du Royaume.
Ainsi sans se mesler

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. LE PANEGYRIQVE DE MONSEIGNEVR, LE DVC DE... (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2661 ; cote locale : C_8_16. Texte édité par Site Admin le 2013-09-29 03:13:06.

LE
PANEGYRIQVE
DE
MONSEIGNEVR,
LE DVC
DE
BEAVFORT,
PAIR
DE FRANCE.

PARIS,
Chez IEAN DV CROCQ, Ruë des Cosses,
prés le Puits Certain.

M. DC. XLIX. A
MONSEIGNEVR
LE DVC
DE
BEAVFORT,
PAIR DE
FRANCE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Anonyme. LE PANEGYRIQVE DE MONSEIGNEVR, LE DVC DE... (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2661 ; cote locale : C_8_16. Texte édité par Site Admin le 2013-09-29 03:13:06.

LE DVC
DE
BEAVFORT,
PAIR
DE FRANCE.

PARIS,
Chez IEAN DV CROCQ, Ruë des Cosses,
prés le Puits Certain.

M. DC. XLIX. A
MONSEIGNEVR
LE DVC
DE
BEAVFORT,
PAIR DE
FRANCE. MONSEIGNEVR. La connoissance que i’ay que les fins
ne sont recommandables que pour leur
obiet, m’oblige auiourd’huy de m’en proposer
vne illustre qui se puisse rencontrer
entre les plus auantageux, C’EST MONSEIGNEVR,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Anonyme. LE PANEGYRIQVE DE MONSEIGNEVR, LE DVC DE... (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2661 ; cote locale : C_8_16. Texte édité par Site Admin le 2013-09-29 03:13:06.

accoustumée les humbles soubmissions
de celuy qui se dit auec toute sincerité, MONSEIGNEVR.   De vostre Altesse. Le tres-humble, tres-obeïssant,
& affe-ctioné seruiteur. LE PANEGYRIQVE
de Monseigneur le Duc de Beaufort,
Pair de France.  
PRINCE le plus parfait ornement de la France,
Vostre extréme vaillance,
Cause tres-iustement à tous vos ennemis
(Que par vostre valeur vous vous estes sousmis)
Vne peur sans pareille :
Ils renomment par tout la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Anonyme. LE PHILOTHEMIS, OV CONTRE-BANDEAV DV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2755 ; cote locale : A_6_72. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-09-30 15:49:02.

tesmoignages; Que tu
as fait tous tes efforts pour nous plonger en vne Guerre
Ciuille, & que tu tasche de nous precipiter dans de
nouueaux malheurs, si Dieu n’arreste tes mauuais desseings. Meschant tu attaque le Roy en attaquant sa Cour de
Parlement? sa Cour des Pairs, & à laquelle il a resigné
la plus grande & la plus importante charge de la Couronne,
qui est l’administration de la Iustice Souueraine,
Cour tres-celebre & renommée, à laquelle, non seulement
les particuliers & les Princes du Sang Royal de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Anonyme. LE POLITIQVE VNIVERSEL, OV BRIEVE ET ABSOLVE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi B_17_31 (partie 2), B_17_32 (partie 3) et B_17_33 (partie 4). Référence RIM : M0_2818 ; cote locale : B_17_30. le 2013-10-06 17:12:40.

de leur vie, sans que personne du monde eust
droict d’y trouuer à redire.   Ceux qui veulent que la puissance des Roys
soit moderée par la Raison, par les Loix, & par
la Iustice, disent qu’il n’y a point de puissance
sur la terre qui puisse aller du pair auec celle
de Dieu ; que celle de ce souuerain Seigneur
est infinie & independante, & qu’il peut faire
tout ce qui luy plaira, sans estre obligé d’en rendre
compte à qui que ce puisse estre. Qu’il n’en
est pas de mesme de la puissance des Roys,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Anonyme. LE POLITIQVE VNIVERSEL, OV BRIEVE ET ABSOLVE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi B_17_31 (partie 2), B_17_32 (partie 3) et B_17_33 (partie 4). Référence RIM : M0_2818 ; cote locale : B_17_30. le 2013-10-06 17:12:40.

de ceux qui ont
dessein de l’enuahir, ou de l’accabler de guerres
ciuilles. Et quoy que le Cardinal de Richelieu
fust veritablement exempt d’vne si
noire perfidie, il ne laissa pas, de simple Cadet
qu’il estoit, de vouloir estre Cardinal, Duc &
Pair de France, Grand Maistre & Surintendant
general de la Nauigation & Commerce du
Royaume, Lieutenant general pour le Roy en Bretagne, de chasser la Reyne Mere Marie d
Medicis sa bonne Maistresse, & les premiers
Princes du Sang de l’Estat, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Anonyme. LE PROCEZ, L’ADIOVRNEMENT PERSONEL,... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_67 et D_1_12. Référence RIM : M0_2888 ; cote locale : A_6_70. le 2013-10-20 08:06:58.

Vous ne deuez pas interrompre la Chambre quand elle vous parle, le Parlement est assemblé, & a l'authorité de vous iuger & de
vous condamner.   Le Roy. Combien y en a-t'il d'entre vous du nombre de ceux qui ont
esté éleus par le peuple? où sont les Pairs du Royaume, le Clergé & vos
Princes qui doiuent presider dans la Chambre haute? est-ce le lieu qui
vous fait membre du Parlement, & qui vous confere l’authorité? & puis
les Communes furent-elles iamais vne Chambre de Iudicature? Le President. L'on ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Anonyme. LE PROCEZ, L’ADIOVRNEMENT PERSONNEL,... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi A_6_70 et C_6_67. Référence RIM : M0_2888 ; cote locale : D_1_12. le 2013-10-20 08:08:40.

deuez pas interrompre la Chambre quand elle vous parle, le Parlement est assemblé, & a l’authorité de vous iuger & de
vous condamner.   Le Roy. Combien y en a-t’il d’entre vous du nombre de ceux qui ont
esté éleus par le peuple ? où sont les Pairs du Royaume, le Clergé & vos
Princes qui doiuent presider dans la Chambre haute ? est-ce le lieu qui
vous fait membre du Parlement, & qui vous confere l’authorité ? & puis
les Communes furent-elles iamais vne Chambre de Iudicature ? Le President. L’on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. LE PROCEZ, L’ADIOVRNEMENT PERSONNEL,... (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_6_70 et D_1_12. Référence RIM : M0_2888 ; cote locale : C_6_67. Texte édité par Site Admin le 2013-10-20 08:03:48.

ne deuez pas interrompre la Chambre quand elle vous parle, le Parlement est assemblé, & a l’authorité de vous iuger & de
vous condamner.   Le Roy. Combien y en a-t-il d’entre-vous du nombre de ceux qui ont
esté éleus par le peuple ? où sont les Pairs du Royaume, le Clergé & vos
Princes qui doiuent presider dans la Chambre-Haute ? est-ce le lieu qui
vous fait membre du Parlement, & qui vous confere l’authorité ? & puis
les Communes furent-elles iamais vne Chambre de Iudicature ? Le President. L’on ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. LE RAISONNABLE PLAINTIF, SVR LA DERNIERE... (1652) chez Bellé (Jacques) à Paris , 14 pages. Langue : français, latin. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_2969 ; cote locale : B_14_11. le 2013-10-20 15:25:36.

& taschons d’en dégouster & desabuser nos Lois &
nos Reines qui les protegent.   Quant aux fauoris & fauteurs de la puissance absoluë,
ne leur faut pas tant de respect ; nous auons assez de qualité & de charactere pour leur parler du pair. Que si
leur orgeuil les empesche de nous escouter, nous sommes
contens de n’en estre pas creus, mais nous leur produirons
les aduis des sages anciens, selon que la memoire
nous fournira. Et premierement Polybe leur apprendra
qu’il saut faire vne notable difference

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Anonyme. LE REVEILLE MATIN DE DEVX FAVORIS MINISTRES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 14 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3536 ; cote locale : B_19_50. le 2013-12-08 13:58:25.

qu’il falloit prendre garde à lœil
quand on vouloit parfaitement bien joüer, Le President de Maisons. I’ay bien plus gagné par ma subtilité que que ceux qui ont aymé le jeu des Dames qui
ayment les jeux modernes, quand deux Reynes
estoient au pair, & qu’il n’y en auoit qu’vne
seule à l’escart.   Le Mareschal de Turene. Ie sçay bien qu’il y en a qui joueront à
tirer le bon bout pardeuers eux. Le President Amelot. Ie ne m’estonne pas si les Princes ne sont
en Cour, car ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 176. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

a euë d’obliger
la Reyne de faire commandement au Parlement de
Bourdeaux de ne point voir Monseigneur le Duc d’Anjou, ny Mademoiselle, s’il n’estoit en dessein de voir le
Cardinal ! ô prodige de vanité ! ô monstre de gloire, qui
faits trancher de pair le plus infame de tous les Italiens,
auec le Frere & la Cousine germaine du Roy ? Mais que
dis-ie, il ne s’arreste pas là, sa superbe le porte si haut,
que Monsieur le Duc d’Orleans n’est rien en comparaison
de ce que ce glorieux s’estime, puisque voulant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 177. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

estre traité si ignominieusement,
sera on bien si lasche dans Paris, que de se soubsmettre
encore aux ordres d’vn homme, qui vient d’estre
la risée d’vne populace bien inferieure en nombre à celle
du plus petit Faux-bourg de cette ville ? Les Princes,
Ducs & Pairs, Mareschaux de France, & autres Officiers
de la Couronne le recognoistront ils apres que le Parlement
de Bourdeaux l’a tant mesprisé ? Celuy de Paris, ne
le mesprisera il pas, puis que le Presidial de Bourdeaux ne
l’a daigné regarder, enfin les Protecteurs du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 178. Anonyme. LE ROY TRIOMPHANT AV MILIEV DV Peuple, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3557 ; cote locale : C_9_87. le 2013-12-09 14:25:29.

gloire est telle qu’il n’y a point de Royaume qui ose
debatre auec toy, & qui ne te cedes tout l’honneur
qu’on peut pretendre en la possession d’vn Monarque
de qui les vertus naissantes effacent l’esclat des vertus
confirmees, & qui vont du pair auec celles des Heros.
Il est tres-certain, dis ie, ô peuple de Paris, que les vertus
Royalles de ton ieune Prince seront de ces vertus
celebres que l’antiquité a admirees dans les Cesars,
dans les Scipions, dans ses Augustes, & dans les Alexandres.
Il est tres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 179. Anonyme. LE ROYAL AV MAZARIN Luy faisant voir par la... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3561 ; cote locale : B_10_4. le 2013-12-09 14:35:15.

du
Thrône, peut faire entrer vn iour dans la possession
d’vne mesme Authorité. III. Allons à l’authorité des Parlemens, & sans
nous arrester à celuy de Paris, duquel nous auons desia
fait voir la Puissance dans le Coup d’Estat du Parlement
des Pairs visitons les Prouinciaux, pour examiner vn
peu qu’elle est leur Authorité touchant les affaires
d’Estat. Nous n’auons desia que trop longuement estalé
la naissance du Parlement de Paris, lequel n’estant
rien autre chose qu’vne continuation non

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 180. Anonyme. LE ROYAL AV MAZARIN Luy faisant voir par la... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3561 ; cote locale : B_10_4. le 2013-12-09 14:35:15.

que nos Alliances, nos Traitez auec les Estrangers,
peuuent estre cimentez ; Ce n’est pas
eux qui peuuent fulminer sur les testes des personnes
publiques, sur les Princes, sur les Connestables,
sur les Chancelliers, sur les Admiraux, sur les Ducs,
sur les Pairs, & sur les Mareschaux de France. Leur
authorité ne s’estend pas iusques-là, parce que leur
establissement n’a esté fait que par necessité ou par
l’impuissance que celuy de Paris auoit de fournir au
maniment des affaires publiques & à la decision des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 181. Anonyme. LE ROYAL AV MAZARIN Luy faisant voir par la... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3561 ; cote locale : B_10_4. le 2013-12-09 14:35:15.

que celuy de Paris auoit de fournir au
maniment des affaires publiques & à la decision des
particuliers. De cette mesme verité presupposée, ie conclus que
lors qu’vn affaire d’Estat a passé par les mains du parlement
de paris, apellé du depuis parlement des pairs,
il est du deuoir des autres Parlemens, comme des escoulemens
de cette premiere source, de l’authoriser
encor par leur consentement, affin de la faire receuoir
par les peuples, qu’on a mis sous leur iuridiction
& cela ie le puis prouuer sans replique.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 182. Anonyme. LE ROYAL AV MAZARIN Luy faisant voir par la... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3561 ; cote locale : B_10_4. le 2013-12-09 14:35:15.

de la Monarchie
pourroient trouuer quelque difficulté, qui
l’obligeroit à des Remonstrances. Mais quand quelque
affaire d’Estat & de plus haute importance que
la verification d’vne Declaration Royalle, a esté
concertée & concluë dans le parlement des pairs, ie
croy que les autres Parlemens, ne peuuent point reculer
de s’y rendre complaisans, sans vne espece d’atentat
à vne illigitime Authorité. N’en disons pas dauantage de peur d’irriter les
plus ambitieux, mais contentons nous seulement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 183. Anonyme. LE ROYAL AV MAZARIN Luy faisant voir par la... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3561 ; cote locale : B_10_4. le 2013-12-09 14:35:15.

à vne illigitime Authorité. N’en disons pas dauantage de peur d’irriter les
plus ambitieux, mais contentons nous seulement
d’esperer de leur passion pour les interest de l’Estat,
qu’ils porteront vn semblable Arrest que celuy du
Parlement des Pairs, en faueur de S. A. R. & qu’ils
osteront par ce seul moyen aux Mazarin, la liberté
qu’il a de pouuoir tousiours grossir son party, à
la faueur des belles & hautes recompenses dont
il repaist l’auidité des laches & des interessés. IV. S’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 184. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, L’ABBREGÉ DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi B_12_63. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : E_1_80. le 2013-12-26 15:58:59.

à
l’instant qu’ils font de la reformation de l’Estat, que
la iustice qu’ils demandent à V. M. des maluersations
de ce nouuel Sesanus, & ses supposts, est vn
crime de leze Maiesté. Le Parlement, cet auguste Senat de la Iustice des
Roys, cesté Cour des Pairs, la ferme coullonne de
vostre Couronne est menassée de mort, de prison perpetuelle
ou d’exil, si elle continue en ses tres-humbles
remonstrances, ces vieux & fidelles seruiteurs n’oseroient plus parler, il n’y a plus de liberté que pour
les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 185. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, L’ABBREGÉ DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi B_12_63. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : E_1_80. le 2013-12-26 15:58:59.

confusion & du desordre
qu’auoir la gloire de bien seruir &
de bien faire, ce nouuel Sesanus le voit
bien, Sire, il le sçait bien, c’est pourquoy
il continué.   C’est pourquoy il esloigne Monsieur le
Prince, & les autres Princes, Ducs & Pairs
qui sont auec luy, les veut perdre, les faire
declarer criminels, les veut rendre odieux à
vostre Maiesté & au peuple, deffend aux villes
de leur donner entrée ny passage, escrit au
Parlement des colomnies au lieu de la verité
de leurs actions, & ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 186. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

à
l’instant qu’ils font de la reformation de l’Estat, que
la iustice qu’ils demandent à V. M. des maluersations
de ce nouuel Sesanus, & ses supposts, est vn
crime de leze Maiesté. Le Parlement, cet auguste Senat de la Iustice des
Roys, ceste Cour des Pairs, la ferme coullonne de
vostre Couronne est menassée de mort, de prison perpetuelle
ou d’exil, si elle continue en ses tres-humbles
remonstrances, ces vieux & fidelles seruiteurs n’oseroient plus parler, il n’y a plus de liberté que pour
les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 187. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

confusion & du desordre
qu’auoir la gloire de bien seruir &
de bien faire, ce nouuel Sesanus le voit
bien, Sire, il le sçait bien, c’est pourquoy
il continuë.   C’est pourquoy il esloigne Monsieur le
Prince, & les autres Princes, Ducs & Pairs
qui sont auec luy, les veut perdre, les faire
declarer criminels, les veut rendre odieux à
vostre Maiesté & au peuple, deffend aux villes
de leur donner entrée ny passage, escrit au
Parlement des colomnies au lieu de la verité
de leurs actions, & ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 188. Anonyme. LE TABLEAV DES TYRANS FAVORIS, ET LA... (1649) chez Noël (François) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3746 ; cote locale : A_7_54. le 2013-12-28 13:58:16.

bastir sa fortune sur le debris de celle de son
predecesseur. Il fut ambitieux au dernier poinct à n’en point mentir, & pour
n’estre que le Cadet d’vne maison de Gentilhomme, voyez à quelles
hautes dignitez il paruint? Il deuint de Cardinal, Duc & Pair de
France, Grand Maistre, & Sur-Intendant General de la Nauigation,
& Commerce de vostre Royaume, Lieutenant general pour
le Roy en Bretagne. Il eut le bonheur de soustenir sous le nouueau
nom de vanité du premier Ministre d’Estat, sa fortune contre les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 189. Anonyme. LE TOCSEIN DE LA FRANCE, POVR LE MAINTIEN DV... (1649) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3777 ; cote locale : E_1_43. le 2013-12-29 07:47:32.

 
AVX armes, entrons dans la lice,
Allons soustenir la Iustice,
L’espée a pris ses interests :
Courage, François Royalistes,
N’estes-vous pas encore prests
Pour vaincre les Cardinalistes ?    
Princes, Pairs, & vous, Ducs de France
Il faut montrer vostre vaillance,
Au seruice de nostre Roy ;
Le Parlement prend sa tutelle,
N’a-t’il pas désja par sa Loy
Banny ce Ministre infidelle ?    
Le parti qui le fauorise,
Le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 190. Anonyme. LES SENTIMENS D’VN FIDELLE SVIET DV ROY,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3648 ; cote locale : B_11_22. le 2013-02-15 14:15:22.

faict, dont la connoissance par leur propre
aueu, ne leur appartient point. Le grand Roy François ayant
resolu de faire le procés à deux Euesques, qui luy auoient
manqué de fidelité, en coniurant contre son seruice auec les
ennemis, & ayant consulté le Parlement des Pairs, sur vne
affaire de cette importance, cette Cour auguste respondit à
cét auguste Prince, que son pouuoir Royal ne s’estendoit pas
à ces matieres, & que dans l’ordre commun & legitime, elles
deuoient estre terminées par vn iugement Espicopal &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 191. Anonyme. LES SENTIMENS D’VN FIDELLE SVIET DV ROY,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3648 ; cote locale : B_11_22. le 2013-02-15 14:15:22.

où il s’agissoit de leur Couronne & de leur
vie, ne se sont iamais ingerez de juger de celle des Euesques,
mais les ont tousiours renuoyez & reseruez au tribunal de
leurs Collegues : On peut apprendre combien fut solide &
religieux, l’aduis de la Cour des Pairs, & du premier Parlement
de ce Royaume, quand il fit response, comme nous
auons dit, au Roy François, que les Loix sacrées ne luy permettoient
pas de toucher la personne des Princes de l’Eglise,
& qu’il n’appartenoit qu’a la puissance Ecclesiastique

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 192. Anonyme. LES SENTIMENS D’VN FIDELLE SVIET DV ROY,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3648 ; cote locale : B_11_22. le 2013-02-15 14:15:22.

& sans en preuoir les funestes suites,
dans les nouueaux troubles qui menacent ce Royaume d’vne
entiere desolation. Quoy qu’il en soit, il paroist assez à mon aduis, par les raisons
que ie viens d’alleguer, que l’Arrest nouuellemẽt rendu
en la Cour des Pairs, contre la vie de Monsieur le Cardinal,
est vn Arrest sans force aussi bien que sans forme, & vne condamnation
auortée, tumultuaire, nulle & inualide, pour
auoir esté manifestement portée, cõtre l’ordre iuridique, qui
doit donner vigueur aux loix des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 193. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

Et defait, nous voyons que le Parlement a tousiours esté vn abregé
des trois Estats. Nous y voyons encore auiourd’huy l’Eglise representée
par vn nombre de Conseillers Clercs ; Nous y voyons la Noblesse
dans la personne des Princes du sang, & des Ducs & Pairs de
France, qui sont les premiers de la Couronne. Enfin le corps entier,
qui est vn corps mixte, y represente tous les Ordres du Royaume.
Le Roy y a son lict de Iustice, à l’exemple de cet Auguste Tribunal,
sur lequel il estoit tousiours esleué dans l’Assemblée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 194. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

On sçait aussi que le Parlement connoist du Domaine, du droict de
Regale, des Duchez & Pairries, & de tous les droicts Eminens de la
Couronne. Il n’y a que le Parlement qui puisse aussi faire le procez aux grands Officiers de l’Estat, aux Ducs & Pairs, & aux Princes du sang.   Ce fut le Parlement, qui sous le Roy Philippes de Valois condamna
Robert Comte d’Artois. Iean d’Alençon sous Charles VII.
Le Connestable de S. Paul & Iacques d’Armagnac Duc de Nemours
ausquels on coupa la teste sous Louys XI.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 195. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

qu’il luy auoit enuoyez pour verifier, à cause qu’ils alloyent contre le
bien & le repos de ses peuples, & adiousta qu’il ne le forceroit iamais
à faire rien contre sa conscience. Il exhorta aussi son fils en mourant
de ne rien entreprendre sans l’aduis de ses Pairs & de son Parlement, il
voulut mesme que la Remonstrance qu’il luy fit y fût registrée. François I. tesmoigna à l’Empereur Charles-Quint, que tout
ce qu’il luy pouuoit promettre de son chef pour sa liberté seroit inutile,
qu’il falloit necessairement par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 196. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

sin ipsa iudicia vi impediuntur, ac tolluntur : audacia,
virtute : furor fortitudine : Temeritas consilio : manus, manu : vis, vi
superanda est.   Mais ie demanderois encore à ce Conseil celebre d’Estat, dans lequel
il n’y a ny Princes du sang, ny Ducs & Pairs, ny Chancelier, ny
aucun Officier de la Couronne ; Ie demande a ce Conseil Heteroclite,
qui veut des formes, & des exemples quand il faut sauuer la Monarchie ;
s’il a trouué dans nos meurs, de faire aller deux lieües au deuant d’vn
homme fait comme le Cardinal

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 197. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

seuls moderateurs de la France, parce que
vous auez parmy vous vn Brachet, vn Bartet, & d’autres gens de cette
estoffe. Et le Parlement que i’ay fait voir estre aussi Ancien que la Monarchie,
ou le Roy a son lict de Iustice, ou les Princes du sang & les
Ducs & Pairs sont Conseillers nais, ou tous les Officiers de la Couronne
doiuent le serment, qui a tousiours luy seul connû des grandes affaites
du Royaume, qui est enfin le grand Tribunal, Iudicium Francorum
ne pourra que ce que vous voudrez. Vous aurez droict de casser ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 198. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

a tousiours luy seul connû des grandes affaites
du Royaume, qui est enfin le grand Tribunal, Iudicium Francorum
ne pourra que ce que vous voudrez. Vous aurez droict de casser ses Arrests, qu’il rend auec son Altesse Royale, Oncle du Roy, auec tous
les Ducs & Pairs qui s’y trouuent. Vous qui n’auez aucune Iurisdiction
contentieuse par l’ordonnance & par vostre propre consession, donnerez
atteinte par vne simple lettre de cachet, ou par vn Arrest pretendu à
vne Declaration verifiée, à vn contract fait entre le Roy & son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 199. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et C_12_34 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : E_1_86. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-16 03:23:16.

Et defait, nous voyons que le Parlement a tousiours esté vn abregé
des trois Estats. Nous y voyons encore auiourd’huy l’Eglise représentée
par vn nombre de Conseillers Clercs ; Nous y voyons la Noblesse
dans la personne des Princes du sang, & des Ducs & Pairs de
France, qui sont les premiers de la Couronne. Enfin le corps entier,
qui est vn corps mixte, y represente tous les Ordres du Royaume.
Le Roy y a son lict de Iustice, à l’exemple de cet Auguste Tribunal,
sur lequel il estoit tousiours esleué dans l’Assemblée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 200. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et C_12_34 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : E_1_86. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-16 03:23:16.

On sçait aussi que le Parlement connoist du Domaine, du droict de
Regale, des Duchez & Pairries, & de tous les droicts Eminens de la
Couronne. Il n’y a que le Parlement qui puisse aussi faire le procez aux grands Officiers de l’Estat, aux Ducs & Pairs, & aux Princes du sang.   Ce fut le Parlement, qui sous le Roy Philippes de Valois condamna
Robert Comte d’Artois. Iean d’Alençon sous Charles VII.
Le Connestable de S. Paul & Iacques d’Armagnac Duc de Nemours
ausquels on coupa la teste sous Louys XI.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7