[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(2204 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Orleans" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

dans ses mains, il a charmé
l’esprit du Prince par tous ces appasts, surprenans l’Intendant
le plus auare de tous les hommes & interessé dans les Prests a
contribué de son Conseil aupres de son Maistre à ce malheureux
complot. Et parce que Monsieur le Duc d’Orleans auoit
peine de s’y rendre vn valet infame dans l’esperance d’estre Cardinal
la persecuté pour estre de la partie, continuant dans les
trahisons criminelles qu’il exerce il y a si long temps auprez de
ce Prince. C’est par tous ces artifices diaboliques, que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

à l’Estat ; &
les Peuples lassez de tant de miseres & de tant de
Tyrannies demandent la liberté de leur Roy, &
l’éloignement de ce Cardinal, qui sacrifie toute la
France à l’insolence & au déreglement de son ambition. Monsieur le Duc d’Orleans Oncle du Roy ne
manque point d’affection pour conseruer le Domaine
de son Nepueu, & celuy de ses enfans ; mais
sa bonté se laissant surprendre & corrompre trop facilement par les artifices & les Cabales du Cardinal
de Retz, dont la pourpre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

plus entreprenant, & plus à
craindre mille fois que ce Sicilien, qui ne demande plus
que de jouïr de la douceur de sa fortune inconceuable. Le Roy, qui n’est qu’vn enfant sans experience &
sans conseil, veut que son Cardinal demeure : Monsieur
le Duc d’Orleans qui ne se connoist point assez, non
plus que le Coadjuteur qui le trompe, desire que le sien
subsiste, & soit premier Tyran en la place de l’autre. Le
Mazarin dit au Roy, que son Oncle entreprend sur son
authorité, & le rend suspect à Sa Majesté. Le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. COPIE DV BILLET IMPRIMÉ A S. GERMAIN EN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_795 ; cote locale : C_1_38. Texte édité par Site Admin le 2012-05-25 02:42:49.

Et crois-tu quand Dieu ne
prendroit pas en main la cause d’vn Roy mineur qu’on
veut opprimer, quand le Roy n’auroit pas pour te ranger
en ton deuoir, toutes ces braues troupes qui ont mis si
bas nostre Ennemy auparauant si formidable, crois-tu,
dis-je, que le Duc d’Orleans, le Prince de Condé, tant
de Princes & Grands du Royaume, tout l’Ordre Ecclesiastique,
& tant de genereuse Noblesse, puissent iamais
souffrir la domination illegitime de gens qui leur sont en
toutes façons si fort inferieurs ? Ouure les yeux, pauure

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. COPIE DV BILLET IMPRIMÉ A S. GERMAIN EN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_795 ; cote locale : C_1_38. Texte édité par Site Admin le 2012-05-25 02:42:49.

ny le Mareschal de la Motte à la teste de tes
troupes rebelles, Enfin, Peuple abusé, desille tes yeux,
ceux qui ont le principal interest au bien de l’Estat te
monstrent assez ce que tu dois faire ; tu ne sçaurois faillir
de marcher dans le chemin où tu vois le Duc d’Orleans
si auant engagé, si constant & si zelé, où tu vois le Prince
de Condé le seconder de tout son pouuoir. Il faut bien
que les conseils du Cardinal soient bons, puisque ces
deux personnes-là les approuuent. Crois-tu quand le
Cardinal seroit éloigné, que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. COPIE DV BILLET IMPRIMÉ A S. GERMAIN EN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_795 ; cote locale : C_1_38. Texte édité par Site Admin le 2012-05-25 02:42:49.

si auant engagé, si constant & si zelé, où tu vois le Prince
de Condé le seconder de tout son pouuoir. Il faut bien
que les conseils du Cardinal soient bons, puisque ces
deux personnes-là les approuuent. Crois-tu quand le
Cardinal seroit éloigné, que le Duc d’Orleans & le Prince
de Condé, qui ont exposé si gayement leur vie pour
releuer l’authorité Royale & la gloire de nos armes, voulussent
iamais donner les mains à la ruine de l’Estat, & receuoir
la loy de quatre hommes du Parlement, qui pour
se rendre les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

Ephores, pour estre maistre seul de l’Estat &
de la Iustice. Ie ne puis obmettre ce qui se passa en cette mesme année
1649. pour seruir de regle & de prejugé au temps present,
sçauoir que le Conseil d’Enhaut ayant enuoyé vne Declaration
au Presidial d’Orleans pour iuger Souuerainement &
en dernier ressort, auec deffences de plus reconnoistre le
Parlement de Paris qui est son reformateur legitime & naturel ;
Ces petits Officiers chatoüillez du nom d’Independans
& de Souuerains, enregistrerent leur nouuelle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

ny dans son lict de Iustice, ny dans
quelque autre temps, ny pour quelque pretexte que se puisse
estre, donna l’Arrest qui s’ensuit le 8. Fevrier 1649. La Cour
toutes les Chambres assemblées, ayant deliberé sur la Lettre du Substitut
du Procureur General du Roy à Orleans, du 30. du mois de Ianuier
1649. escrite audit Procureur General, & apportée à ladite Cour
ce matin par les Gens du Roy, faisant mention du refus fait par les
Gens tenans le Presidial audit lieu d’executer les Ordres & Arrests
de ladite Cour à eux enuoyez,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

vne Declaration pour juger Souuerainement ; Ouy lesdits Gens du Roy, &c.
A esté arresté & ordonné, que les Lettres de ladite Cour, & les Arrests
d’icelle seront derechef enuoyez ausdits Officiers du Presidial,
Preuosté, Maire & Escheuins d’Orleans, ausquels elle enjoint de les
receuoir, faire registrer, & executer incessamment à peine d’interdiction ;
Leur fait tres-expresses inhibitions & deffences de receuoir,
deferer, & reconnoistre autres ordres contraires à ladite Cour, donnez
pour maintenir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

fondamentales de l’Estat, & la nature
du Parlement qui est se dentaire & immuable, & que n’estant
point verifiée en quelque part que ce soit, elle ne peut auoir
d’effet ny de vigueur, comme Monsieur le premier President
fit entendre à Monsieur le Duc d’Orleans à Ruel dans
la Conference du 11. Mars 1649. luy soustenant & à tous les
Ministres, que la puissance des Rois est bornée aux Ordonnances
& Loix du Royaume qui desirent cette verification,
comme nous auons desia remarqué cy-deuant ; Et si la verité
est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

Monstrelet
tesmoigne escriuant, Que Iean Duc de Bourgogne
ayant esté chassé de la ville de Paris (& non si honteusement
que le Mazarin) & de la presence du Roy Charles VI. de
l’authorité duquel il se targuoit pour fauoriser son entreprise
contre la Maison d’Orleans, s’empara puis apres de plusieurs
Villes, comme d’Amiens, Senlis, Montdidier, Pontoise,
Corbeil, Chartres, Tours, Mente, Meulan, Beauuais
& autres ; & tout d’vne suite s’estant joint & vny auec la
Reine Isabelle, il enuoya Philippe de Moruilliers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

à la ruine & à la desolation de l’Estat,
ne sçachant imiter que les Tyrans qui l’ont precedé, &
les maximes que nos Loix rejettent, & que nos Ordonnances condamnent. Et le projet que cét ignorant & malheureux
Ministre fait de transferer dans Orleans les parjures & les sacrileges
qui l’ont suiuy auec vn nom de Parlement qu’ils prostituent
& qui ne leur appartient point, confirme de plus en
plus sa mauuaise conduite, & le peu de capacité qu’il a de
pouuoir gouuerner vn Royaume duquel il ne sçait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. DECLARATION DV ROY, PORTANT INTERDICTION de... (1649) chez [s. n.] à Paris [?] , 14 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux. Voir aussi A_1_94.. Référence RIM : M0_929 ; cote locale : C_7_5. le 2012-09-01 10:52:31.

du Parlement,
auec lequel ils ne veulent auoir aucune
participation de ce qui s’ordonnera contre
le bien de nostre seruice. A CESCAVSES.
De l’adueu de la Reyne Regente nostre
tres honorée Dame & Mere, nostre tres-cher
& tres amé Oncle le Duc d’Orleans, &
de nostre certaine science, plaine puissance
& authorité Royalle. NOVS AVONS
par ces presentes signées de nostre main
INTERDIT ET INTERDISONS
les Officiers de nostre Cour de Parlement
de Bordeaux de tous exercices & fonctions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. DECLARATION DV ROY, PORTANT INTERDICTION de... (1649) chez [s. n.] à Paris [?] , 15 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux. Voir aussi C_7_5. Référence RIM : M0_929 ; cote locale : A_1_94. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 11:24:36.

du Parlement,
auec lequel ils ne veulent auoir aucune
participation de ce qui s’ordonnera contre
le bien de nostre seruice. A CES CAVSES.
De l’adueu de la Reyne Regente nostre
tres-honorée Dame & Mere, nostre tres-cher
& tres amé Oncle le Duc d’Orleans, &
de nostre certaine science, plaine puissance
& authorité Royalle. NOVS AVONS
par ces presentes signées de nostre main
INTERDIT ET INTERDISONS
les Officiers de nostre Cour de Parlement
de Bordeaux de tous exercices & fonctions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. DEPVTATION DV PARLEMENT D’ANGLETERRE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1007 ; cote locale : B_7_48. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:44:47.

descheus pour crime de felonnie, par les Arrests du Parlement.   Pour cét effect ils ont pris leurs temps pour
assister les Partys des Princes du Sang aux guerres
qu’ils se sont faites entr’eux, comme celle des deux
Maisons de Bourgongne & d’Orleans, qui ont tant
cousté au Royaume & qui ont duré si long-temps:
Durant lesquelles les Roys d’Angleterre ont assisté le
Duc de Bourgogne contre le Duc d’Orleans, d’hommes
& de moyens pour entretenir cette guerre de si
longue haleine, & tasché

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. DEPVTATION DV PARLEMENT D’ANGLETERRE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1007 ; cote locale : B_7_48. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:44:47.

aux guerres
qu’ils se sont faites entr’eux, comme celle des deux
Maisons de Bourgongne & d’Orleans, qui ont tant
cousté au Royaume & qui ont duré si long-temps:
Durant lesquelles les Roys d’Angleterre ont assisté le
Duc de Bourgogne contre le Duc d’Orleans, d’hommes
& de moyens pour entretenir cette guerre de si
longue haleine, & tasché parmy nos troubles de rentrer
en l’ancienne possession de la Guyenne. Et durant les premiers troubles en France pour le
faict de la Religion, les mesmes Anglois ont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. DIALOGVE DE IODELET ET DE LORVIATAN Sur les... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Pièce 14 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1080 ; cote locale : C_7_20. le 2012-09-28 07:54:34.

place & pour regner il n’en
sont pas immortels. Le fils succede au pere, & quoy qu’enfaut
est nostre Roy beny, aymé & honoré : sa mere estoit
bonne pour le faire, & nullement pour gouuerner : Pourquoy
le souffre-t’on & autres choses : Le Duc d’Orleans deuroit y
remedier : mais son Pedant le iouë, le trahir & le descrie, d’Enguien
detestable sils d’vn meschant pere, gaignant des batailles
nous surprit, il changea des crimes, & sa rage succeda à sa
valeur. Les Grands seroient tels s’ils le vouloient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

De la Patente du Languedoc, cent cinquante mil
liures. De la ferme des Gabelles de Lyonnois, neant. Le sieur Terrat qui en est fermier, nous a avancé
quatre-vingt mil liures, lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné,
neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le paix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

Des Generalitez de Rouën, Caën & Alençon par
estimation, vn million. Bien entendu, que c’est de net, & deduction faicte
des avances des Receveurs, pour veu aussi que Monsieur
de Longueville demeure dans vos interests,
que l’armée de Monsieur le Duc d’Orleans commandée
par Monsieur le Prince, n’entre pas en cette Province,
& que la vostre aussi ne marche pas: car comme
V. E. ne luy donne pas vn sol, les pays où elle
passe sont perdus pour dix ans. De la Generalité d’Orleans par estimation, trois
cens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

que l’armée de Monsieur le Duc d’Orleans commandée
par Monsieur le Prince, n’entre pas en cette Province,
& que la vostre aussi ne marche pas: car comme
V. E. ne luy donne pas vn sol, les pays où elle
passe sont perdus pour dix ans. De la Generalité d’Orleans par estimation, trois
cens mil liures. De la Generalité de Tours par estimation, septembre
cens cinquante mil liures. De la Generalité de Bourges, neant.
Le siege de Monrond a tout consommé. Des Generalitez de Soissons, Amiens &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

De la Patente du Languedoc, cent cinquante mil
liures. De la ferme des Gabelles de Lyonnois, neant. Le sieur Terrat qui en est fermier, nous a avance
quatre-vingt mil liures, lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de Monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné, neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le prix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

Des Generalitez de Rouën, Caën & Alençon par
estimation, vn million. Bien entendu, que c’est de net, & deduction faicte
des avances des Receveurs, pourveu aussi que Monsieur
de Longueville demeure dans vos interests,
que l’armée de Monsieur le Duc d’Orleans commandée
par Monsieur le Prince, n’entre pas en cette Province,
& que la vostre aussi ne marche pas : car comme
V. E. ne luy donne pas vn sol, les pays où elle
passe sont perdus pour dix ans. De la Generalité d’Orleans par estimation, trois
cens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

que l’armée de Monsieur le Duc d’Orleans commandée
par Monsieur le Prince, n’entre pas en cette Province,
& que la vostre aussi ne marche pas : car comme
V. E. ne luy donne pas vn sol, les pays où elle
passe sont perdus pour dix ans. De la Generalité d’Orleans par estimation, trois
cens mil liures. De la Generalité de Tours par estimation, sept
cens cinquante mil liures. De la Generalité de Bourges, neant.
Le siege de Monrond a tout consommé. Des Generalitez de Soissons, Amiens &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. DIALOGVE D’VN BATELIER, D’VN VIGNERON,... (1650) chez [s. n.] à Orléans [?] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_2_23. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-28 07:38:13.

moy, & le premier qui bansle ie le tuë. Foizian. Par le cardié y fuse don bian apouanté. Clement. Nin ma dit qui vlint faise icy leu grenier. Santin. Vous vlez dise leur magarin ou autrement leur place
d’arme, il est vray qui l’auint resolu de venir fondre à Orleans
auecque dix mil genti l’hõmes & crier liberté, & puis ils se fussint
saisis de nos armes & de nos bources. Foizain. Mais a prepous de Magarin n’en ne parle pu du Cardinau,
nen dizct en tan à la guearre de Pazis qui faizet dafriné l’hesitege

=> Afficher la page


Occurrence 50. Anonyme. DIALOGVE D’VN BATELIER, D’VN VIGNERON,... (1650) chez [s. n.] à Orléans [?] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_2_23. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-28 07:38:13.

nous ont donné certains coquins
d’honneur & maraux de reputation pour nous mespriser.
Mais qu’ils scachent que s’il y auoit douze parsonnes en maison
de Ville, comme moi, Maistre Galin, Maistre Frichot, Maistre
Tandié, Maistre Dieu & bin d’autres, la ville d’Orleans en iroit mieux. Mais il ne veullent pas nous entendre de peur que ie ne
leur monstrions que sont de beaux esprits aupris de nous. M en
nommera-t’on vn dans Orleans comme Maistre Tandié pour
écrire l’Histoire, il ne passe ni Seigneur, ni Tur, ni Suisse

=> Afficher la page


Occurrence 51. Anonyme. DIALOGVE D’VN BATELIER, D’VN VIGNERON,... (1650) chez [s. n.] à Orléans [?] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_2_23. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-28 07:38:13.

moi, Maistre Galin, Maistre Frichot, Maistre
Tandié, Maistre Dieu & bin d’autres, la ville d’Orleans en iroit mieux. Mais il ne veullent pas nous entendre de peur que ie ne
leur monstrions que sont de beaux esprits aupris de nous. M en
nommera-t’on vn dans Orleans comme Maistre Tandié pour
écrire l’Histoire, il ne passe ni Seigneur, ni Tur, ni Suisse qu’il n’en
tienne registre de l’année, du mois, du iour, & de l’heure.   clement. Par la testedié sont de belles gens au pris de nous, ie ne vourés
que le

=> Afficher la page


Occurrence 52. Anonyme. DIALOGVE ENTRE LE ROY DE BRONZE, ET LA... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_7_15 (partie 2) et C_7_16 (partie 3), A_2_59 (partie 2), A_2_60 (partie 3) et E_130. Référence RIM : M0_1090 ; cote locale : C_7_14. le 2012-09-28 09:40:33.

luy-mesme ce Demon incarné a triomphé du bon Genie de
cette incomparable Regente, & l’a renduë innocemment complice
de son crime. H. Et Gaston ne l’a pas empesché ? SAM Bien
pis il a malgré son zele luy mesme esté de la partie ; Madame la
Duchesse d’Orleans, quoy que trop indisposée pour ce depart
impreueu, & Madamoiselle, à qui l’on ne donna point loisir de
s’habiller seulement, s’y trouuerent, comme eux, enueloppées.
Mais quoy ? Doit-on s’étonner qu’on ait osé troubler le repos de
ces trois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Anonyme. DIALOGVE ENTRE LE ROY DE BRONZE. ET LA... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_59 (partie 2), A_2_60 (partie 3), C_7_14 (partie 1), C_7_15 (partie 2) et C_7_16 (partie 3). Référence RIM : M0_1090 ; cote locale : E_1_130. le 2012-09-28 09:40:08.

luy-mesme ce Demon incarné a triomphé du bon Genie de
cette incomparable Regente, & l’a renduë innocemment complice
de son crime. H. Et Gaston ne l’a pas empesché ? S. Bien
pis, il a malgré son zele luy mesme esté de la partie ; Madame la
Duchesse d’Orleans, quoy que trop indisposée pour ce depart
impreueu, & Madamoiselle, à qui l’on ne donna point loisir de
s’habiller seulement, s’y trouuerent, comme eux, enueloppées.
Mais quoy ? Doit-on s’etonner qu’on ait osé troubler le repos de
ces trois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

esclatante ny glorieuse pour luy, que
ces belles & fameuses iournées de Rocroy, de Fribourg, de Norslinguen,
& de Lens, dans lesquelles sa valeur auoit triomphé des
plus puissans efforts des ennemis de cét Estat. Cette grande vnion
qui paroissoit entre M. le Duc d’Orleans & Messieurs les Princes,
fortifiée de la reünion de ceux que les artifices du Cardinal Mazarin
auoit diuisez par des interests differens, au preiudice du bien
public, les desirs que les vns & les autres témoignoient de vouloir restablir la confiance

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

& qui l’auoit appuyée par ses suffrages, de vouloir interposer
son authorité, & ioindre ses prieres aux remonstrances qui furent
arrestées, afin d’obtenir cette Declaration que l’on iugeoit necessaire
pour le bien de l’Estat. M. le Duc d’Orleans respondit, que personne n’auroit iamais
plus de chaleur que luy pour faire executer les arrestez de la compagnie,
que veritablement il auoit esté de cét aduis, mais que Mrs.
du Clerge luy ayant remonstré par vne deputation qui luy auoient
faite, que l’on vouloit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

tout son credit. Les ennemis de M. le Coadjuteur, & les amis du Cardinal Mazarin
persuadez, qu’il n’auoit poussé ce premier Ministre, que pour
entrer dans sa place, & se reuestir de sa dignité, luy imputerent toutes
les difficultez que M. le Duc d’Orleans opposoit à la demande de la Declaration & croyant auoir trouué vne occasion fauorable
de se vanger, persisterent à demander l’execution de l’arresté auec
autant de fermeté, qu’ils auoient autrefois defendu le cuite du
Cardinalat, les ennemis du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

maxime, que la Compagnie
perdroit quelque chose de sa reputation, si elle ne persistoit dans
ses premieres resolutions.   En mesme temps, Monsieur Seruient qui creut que Monsieur le
Coadjuteur auoit contribué quelque chose à la Declaration, que
Monsieur le Duc d’Orleans auoit fait contre luy, forma vn intrigue,
dont les suittes sont les veritables causes des troubles presens,
& des bruits qui allarment tous les gens de bien, il fait entendre à
la Reyne que M. le Duc d’Orleans, s’est declaré son ennemy, parce
qu’il est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

quelque chose à la Declaration, que
Monsieur le Duc d’Orleans auoit fait contre luy, forma vn intrigue,
dont les suittes sont les veritables causes des troubles presens,
& des bruits qui allarment tous les gens de bien, il fait entendre à
la Reyne que M. le Duc d’Orleans, s’est declaré son ennemy, parce
qu’il est seruiteur de Sa Majesté, & dans les interests de Monsieur
le Cardinal Mazarin, que si Sa Majesté veut l’honorer de sa
protection, il croit auoir trouué vne conioncture fauorable, pour
ruiner les Frondeurs dans le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

l’Estat en confusion : il faut faire oster les sçeaux à monsieur
de Chasteau-neuf, en mesme temps les donner à monsieur
le premier President, rappeler monsieur le Chancelier, &
monsieur de Chauigny, & ietter par ce moyen dans l’esprit de
Monsieur le Duc d’Orleans, des soupçons & des deffiances de la
sincerité de monsieur le Prince, dont on voit les amis restablis
dans le Conseil, sur les ruines de ceux de son Altesse Royale. Si Monsieur le Prince auoit eu quelque secrette connoissance
de ces changemens, s’il auoit eu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

du Roy, on
rappellat monsieur le Chancelier, qu’vne foiblesse & lasche complaisance
du Cardinal Mazarin auoit iniustement esloigné Mais
il est mal-aysé de croire que monsieur Seruient, qui negocioit
toutes ces mutations sans la participation de monsieur le Duc
d’Orleans, & qui preuoyoit bien qu’elles luy attireroient auec iustice
son indignation, n’en eut au moins communiqué quelque
chose à monsieur le Prince, aux interests duquel elles paroissoient
si auentageuses, afin de trouuer quelque appuy contre la colere
de son Altesse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

pas difficile de iustifier Monsieur le Prince, & de faire voir que c’estoit moins pour son interest & pour le bien de
l’Estat ou pour faire iustice à la vertu de ceux que l’on rappelloit,
qu’ils furent conseillez, que pour diuiser Monsieur
le Duc d’Orleans d’auec Messieurs les Princes, & profiter de
leur desvnion à l’aduantage de l’ennemy commun du
Royaume & de ses creatures que l’on voit encore à present
agir au preiudice du bien public.   Si Monsieur le Prince eut fait vn traité particulier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

vn traité particulier auec
la Cour, si la promotion de Monsieur le premier President
à la dignité de Garde des Sceaux, eut esté vn article de
cette capitulation secrette, peut on croire qu’il fust demeuré
si constamment attaché aux volontez de Monsieur
le Duc d’Orleans qui s’y opposoit auec tant de vigueur ?
& qu’il eut voulu consentir, que le Chef du premier Parlement
du Royaume, dont il faisoit profession d’estre amy,
& duquel il auoit receu tant de tesmoignages d’amitié durant
sa prison, receut vn outrage si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

souffrir qu’il eut fait vn si mauuais personnage dans vne
Comedie dont il auroit esté l’autheur ? Certes il n’y a point
d’apparence de le croire : mais au contraire on iugera facilement
que M. Seruient qui auoit bien preueu les obstacles
que Monsieur le Duc d’Orleans apporteroit à cette
promotion & ceux que le Parlement y pourroit former à
cause de l’incompatibilité des deux charges, auoit fait faire
cette demande comme vtile pour auancer la diuision
qu’il vouloit semer, & auantageuse pour ses interest. Il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

en
pareilles rencontres à l’authorité royale, on a veu naistre
depuis ce temps-là les froideurs dont les creatures & les
emissaires du Cardinal Mazarin se seruent encore à present
pour semer des diuisions & des defiances entre Monsieur le
Duc d’Orleans, & Messieurs les Princes & les Frondeurs, &
pour faire croire aux peuples que les vns & les autres trauaillent
secrettement par des negociations separées au retour
du perturbateur du repos public. Le Cardinal Mazarin est la veritable cause de nos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

si les allarmes
que l’on nous donne ; ont quelque iuste fondement : & si l’on
a sujet d’apprehender que ceux qui doiuent estre nos protecteurs,
ne deuiennent les restaurateurs de l’iniuste violence
du Ministre que l’on a bany.   Monsieur le Duc d’Orleans a tousiours fait parroistre tant
de respect pour sa Majesté, tant de passion pour son seruice,
tant de zele pour la grandeur de l’Estat, qu’il n’y a point
d’homme d’honneur qui ne soit persuadé de la sincerité de
ses intentions, & qui ne condamne comme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

les Princes, on a tasché depuis le changement
qui s’est fait dans le Conseil, de fomenter des defiances contre
les vns, & de persuader en mesme temps aux autres que
S. A. R. negocioit secrettement auec le C. Mazarin. On a
voulu faire croire à monsieur le Duc d’Orleans que le changement
des Ministres ne s’estoit point fait sans le consentement
de Monsieur le Prince, qu’il ny auoit point consenty
sans quelque engagement particulier, que si son Altesse
Royale n’en preuenoit les effets, il pourroit luy en arriuer
quelque

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

place de seureté ; que moyennant ce consentement
la Reyne esloigneroit du Conseil ceux qui déplaisent
à son Altesse Royale, & que l’on croid estre dans les interests
de monsieur le Prince. Mais ces discours par lesquels
on veut diviser monsieur le Duc d’Orleans d’auec monsieur
le Prince, & luy faire perdre l’amitié des peuples, feront
aussi peu d’impression que les premiers. On ne croira iamais
que son Altesse Royale ait si tost oublié le naturel du Cardinal
Mazarin, & de quelle ingratitude il reconnoist ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

le fruit des obligations
que messieurs les Princes luy ont de leur liberté, & celles
que toute la France luy a de l’expulsion du plus indigne
Ministre qui ait iamais assisté dans le Conseil de nos Roys.
Enfin on ne pourra aisément se persuader que M. le Duc
d’Orleans apres auoir dit publiquement les chambres assemblées,
qu’il croiroit estre traistre au Roy, à l’Estat, & au Parlement,
s’il consentoit iamais au retour du Cardinal Mazarin,
voulut par quelque action contraire à vne declaration si
solemnelle ternir l’eclat

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

si durant la maladie de S. A. R. Il ne va
point au Palais Royal, c’est qu’il a peur qu’on n’entreprenne
encore quelque violence contre luy : & si durant ce temps-la
il parle d’aller au Conseil, il a dessein de profiter de l’absence
de Monsieur le Duc d’Orleans peut faire quelques traittés
particuliers : si l’on fait dans le Parlement quelques propositions
contre le Commerce que l’on entretient auec le Cardinal,
c’est luy qui pour déplaire à la Reine, va reueiller les
Enquestes : si les Bartes & les Brachets

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

que mille aduis differens qu’il a reçeus, l’ont obligé de se retirer,
afin d’estre en estat de se deffendre & le public aussi (à qui il est si
sensiblement redeuable de sa liberté) contre les tyranniques desseins
du Cardinal Mazarin.   Monsieur le Duc d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop tesmoigné
d’auersion pour le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

esclatante ny glorieuse pour luy, que
ces belles & fameuses iournées de Rocroy, de Fribourg, de Norslinguen
& de Lens, dans lesquelles sa valeur auoit triomphé des
plus puissans efforts des ennemis de cét Estat. Cette grande vnion
qui paroissoit entre M. le Duc d’Orleans & Messieurs les Princes,
fortifiée de la reünion de ceux que les artifices du Cardinal Mazarin
auoit diuisez par des interests differens, au preiudice du bien
public, les desirs que les vns & les autres témoignoient de vouloir restablir la confiance

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

& qui l’auoit appuyée par ses suffrages, de vouloir interposer
son authorité, & ioindre ses prieres aux remonstrances qui furent
arrestées, afin d’obtenir cette Declaration que l’on iugeoit necessaire
pour le bien de l’Estat. M. le Duc d’Orleans respondit, que personne n’auroit iamais
plus de chaleur que luy pour faire executer les arrestez de la compagnie,
que veritablement il auoit esté de cet aduis, mais que Mrs.
du Clerge luy ayant remonstré par vne deputation qui luy auoient
faite, que l’on vouloit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

tout son credit. Les ennemis de M. le Coadjuteur, & les amis du Cardinal Mazarin
persuadez, qu’il n’auoit poussé ce premier Ministre, que pour
entrer dans sa place, & se reuestir de sa dignité, luy imputerent toutes
les difficultez que M. le Duc d’Orleans opposoit à la demande de la Declaration, & croyant auoir trouué vne occasion fauorable
de se vanger, persisterent à demander l’execution de l’arresté auec
autant de fermeté, qu’ils auoient autrefois defendu le culte du
Cardinalat, les ennemis du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

maxime, que la Compagnie
perdroit quelque chose de sa reputation, si elle ne persistoit dans
ses premieres resolutions.   En mesme temps, Monsieur Seruient qui creut que Monsieur le
Coadjuteur auoit contribué quelque chose à la Declaration, que
Monsieur le Duc d’Orleans auoit fait contre luy, forma vn intrigue,
dont les suittes sont les veritables causes des troubles presens,
& des bruits qui allarment tous les gens de bien, il fait entendre à
la Reyne que M. le Duc d’Orleans, s’est declaré son ennemy, parce
qu’il est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

quelque chose à la Declaration, que
Monsieur le Duc d’Orleans auoit fait contre luy, forma vn intrigue,
dont les suittes sont les veritables causes des troubles presens,
& des bruits qui allarment tous les gens de bien, il fait entendre à
la Reyne que M. le Duc d’Orleans, s’est declaré son ennemy, parce
qu’il est seruiteur de Sa Majesté, & dans les interests de Monsieur
le Cardinal Mazarin, que si Sa Majesté veut l’honorer de sa
protection, il croit auoir trouué vne conioncture fauorable, pour
ruiner les Frondeurs dans le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

l’Estat en confusion : il faut faire oster les sçeaux à monsieur
de Chasteau-neuf, en mesme temps les donner à monsieur
le premier President, rappeler monsieur le Chancelier, &
monsieur de Chauigny, & ietter par ce moyen dans l’esprit de
Monsieur le Duc d’Orleans, des soupçons & des deffiances de la
sincerité de monsieur le Prince, dont on voit les amis restablis
dans le Conseil, sur les ruines de ceux de son Altesse Royale. Si Monsieur le Prince auoit eu quelque secrette connoissance
de ces changemens, s’il auoit eu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

du Roy, on
rappellat monsieur le Chancelier, qu’vne foiblesse & lasche complaisance
du Cardinal Mazarin auoit iniustement esloigné Mais
il est mal-aysé de croire que monsieur Seruient, qui negocioit
toutes ces mutations sans la participation de monsieur le Duc
d’Orleans, & qui preuoyoit bien qu’elles luy attireroient auec iustice
son indignation, n’en eut au moins communiqué quelque
chose à monsieur le Prince, aux interests duquel elles paroissoient
si auentageuses, a fin de trouuer quelque appuy contre la colere
de son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04. encore à present
agit au preiudice du bien public.   Si Monsieur le Prince eut fait vn traité particulier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

vn traité particulier auec
la Cour, si la promotion de Monsieur le premier President
à la dignité de Garde des Sceaux, eut esté vn article de
cette capitulation secrette, peut-on croire qu’il fust de
meuré si constamment attaché aux volontez de Monsieur
le Duc d’Orleans qui s’y opposoit auec tant de vigueur ?
& qu’il eut voulu consentir, que le Chef du premier Parlement
du Royaume, dont il faisoit profession d’estre amy,
& duquel il auoit receu tant de tesmoignages d’amitié durant
sa prison, receut vn outrage si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

souffrir qu’il eut fait vn si mauuais personnage dans vne
Comedie dont il auroit esté l’autheur ? Certes il n’y a point
d’apparence de le croire : mais au contraire on iugera facilement
que M. Seruient qui auoit bien preueu les obstacles
que Monsieur le Duc d’Orleans apporteroit à cette
promotion & ceux que le Parlement y pourroit former à
cause de l’incompatibilité des deux charges, auoit fait faire
cette demande comme vtile pour auancer la diuision
qu’il vouloit semer, & auantageuse pour ses interests. Il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

en
pareilles rencontres à l’authorité Royale on a veu naistre
depuis ce temps-la les froideurs dont les creautures & les
emissaires du Cardinal Mazarin se seruent encore à present
pour semer des diuisions & des defiances entre Monsieur le
Duc d’Orleans, & Messieurs les Princes & les Frondeurs, &
pour faire croire aux peuples que les vns & les autres trauaillent
secretrement par des negociations separées au retour
du perturbateur du repos public. Le Cardinal Mazarin est la veritable cause de nos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

si les allarmes
que l’on nous donne, ont quelque iuste fondement & si l’on
à sujet d’apprehender que ceux qui doiuent estre nos protecteurs,
ne deuiennent les restaurateurs de l’iniuste violence
du Ministre que l’on a bany.   Monsieur le Duc d’Orleans a tousiours fait parroistre tant
de respect pour sa Majesté, tant de passion pour son seruice,
tant de zele pour la grandeur de l’Estat, qu’il n’y a point
d’homme d’honneur qui ne soit persuadé de la sincerité de
ses intentions, & qui ne condamne comme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

les Princes, on a tasche depuis le changement
qui s’est fait dans le Conseil, de fomenter des defiances contre
les vns, & de persuader en mesme temps aux autres que
S. A. R. negocioit secrettement auec le C. Mazarin, On a
voulu faire croire à monsieur le Duc d’Orleans que le changement
des Ministres ne s’estoit point fait sans le consentement
de Monsieur le Prince, qu’il ny auoit point consenty
sans quelque engagement particulier, que si son Altesse
Royale n’en preuenoit les effets, il pourroit luy en arriuer
quelque

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

place de seureté ; que moyennant ce consentement
la Reyne esloigneroit du Conseil ceux qui déplaisent
à son Altesse Royale, & que l’on croid estre dans les interests
de monsieur le Prince. Mais ces discours par lesquels
on veut diviser monsieur le Duc d’Orleans d’auec monsieur
le Prince, & luy faire perdre l’amitie des peuples, feront
aussi peu d’impression que les premiers. On ne croira iamais
que son Altesse Royale ait si tost oublié le naturel du Cardinal
Mazarin, & de quelle ingratitude il reconnoist ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

le fruit des obligations
que messieurs les Princes luy ont de leur liberté, & celles
que toute la France luy a de l’expulsion du plus indigne
Ministre qui ait iamais assisté dans le Conseil de nos Roys.
Enfin on ne pourra aisément se persuader que M. le Duc
d’Orleans apres auoir dit publiquement les chambres assemblées,
qu’il croiroit estre traistre au Roy, à l’Estat, & au Parlement,
s’il consentoit iamais au retour du Cardinal Mazarin,
voulut par quelque action contraire à vne declaration si
solemnelle ternir l’eclat

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

si durant la maladie de S. A. R. Il ne va
point au Palais Royal, c’est qu’il a peur qu’on n’entreprenne
encore quelque violence contre luy : & si durant ce temps-la
il parle d’aller au Conseil, il a dessein de profiter de l’absence
de Monsieur le Duc d’Orleans peut faire quelques traittés
particuliers : si l’on fait dans le Parlement quelques propositions
contre le Commerce que l’on entretient auec le Cardinal,
c’est luy qui pour déplaire à la Reine, va reueiller les
Enquestes : si les Bartes & les Brachets

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

que mille aduis differens qu’il a reçeus, l’ont obligé de se retirer,
afin d’estre en estat de se deffendre & le public aussi (à qui il est si
sensiblement redeuable de sa liberté) contre les tyranniques desseins
du Cardinal Mazarin.   Monsieur le Duc d’Orleans, qui a sauué l’Estat par le banissement
de ce ministre, ne peut sans quelque diminution de sa reputation
maintenir en cette rencontre ces creatures du Mazarin, qu’il
auoit déja proposé d’éloigner il y a trois mois, il a trop tesmoigné
d’auersion pour le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

maison des Viscontis, depuis l’an 1286. iusques
au temps de Iean Galeas, en faueur duquel
l’Empereur Venceslas l’erigea en Duché,
sous la Souueraineté de l’Empire. Ce Duc laissa
deux fils, Iean & Philippes, auec vne fille
nommée Valentine, que Louys Duc d’Orleans,
fils du Roy Charles V. espousa, ayant
apporté pour Dot le païs d’Ast. Iean & Philippes
estans morts sans enfans legitimes, leur
succession regardoit les enfans de Valentine :
d’autant que par le contract de Mariage de
Louys & Valentine, il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

le Duché
de Milan seroit acquis à Valentine, où à ses
hoirs : Mais François Sforce, qui auoit espousé
Blanche, fille naturelle de Philippes, s’empara
du Duché, pendant que la France estoit
trauaillée par les Anglois, & les differens des
maisons d’Orleans, & de Bourgogne. Louys XII. auparauant Duc d’Orleans estant
paruenu à la Couronne, fit tout ses efforts
pour recouurer ce Duché, patrimoine de son
ayeule, ce qui luy succeda heureusement : car
il prit Milan, & surprit Ludouic Sforce, il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

hoirs : Mais François Sforce, qui auoit espousé
Blanche, fille naturelle de Philippes, s’empara
du Duché, pendant que la France estoit
trauaillée par les Anglois, & les differens des
maisons d’Orleans, & de Bourgogne. Louys XII. auparauant Duc d’Orleans estant
paruenu à la Couronne, fit tout ses efforts
pour recouurer ce Duché, patrimoine de son
ayeule, ce qui luy succeda heureusement : car
il prit Milan, & surprit Ludouic Sforce, il s’enfuioit, lequel mourut du depuis en France.
Par ceste

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

auec les
Roys d’Arragon, & d’Angleterre, & ayant
fait de grands apprests. Il mourut & laissa François
Comte d’Angoulesme, heritier de sa Couronne
& de ses desseins. Ce ieune Roy prist
la qualité de Duc de Milan, comme heritier
de la maison d’Orleans, dont il estoit issu, &
ayant passé les monts auec vne puissante armée,
deffit les Suisses que le Cardinal de Lyon,
ennemy iuré des François, auoit distraits de nostre party, & en suitte il prit Milan & força
Maximilian de Sforce de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

aux Estats de
Naples & de Milan, par le Roy François premier,
la seconde est le testament de Philippes
Duc de Milan, par lequel il institua son heritier
Alphonse Roy d’Arragon, la troisiesme
est que la clause portée par le contract de mariage
de Louys Duc d’Orleans, & de Valentine,
est nulle pour n’auoir pas esté authorisée
par l’Empereur, Seigneur Souuerain de
Milan. Pour la premiere obiection il y sera respondu
cy-aprés, pour la seconde, supposé que
la clause dudit mariage, aye lieu, comme elle
doit,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

Albert VValstein Generalissime
des Armées Imperiale, à prendre
Moyenuic, qu’il fit fortifier à dessein
de faire par la vne iruption en Champagne. L’an mil six cens trente deux, la Reyne
mere, & quelques temps aprés Monsieur
le Duc d’Orleans s’estans retirez à
Bruxelles, furent suscitez d’armer, & Monsieur
à leur persuasion entra en France auec
vne puissante armée, où il fut ioindre le
Duc de Mont-morency, lesquels deuoient
estre encore assistez d’vne armée de douze
mille hommes, que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. DISCOVRS Sur plusieurs points cachés &... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1151 ; cote locale : B_15_18. le 2012-10-07 15:26:19.

pour comble de la hardiesse & ferme resolution
de ces nobles courages, en l’execution des
volontez de sa Maiesté, on a veu comment ils se
sont portez en la detention de Monsieur de Chauigny,
qui auoir vne puissance absoluë sur l’esprit
de Monsieur le Duc d’Orleans, & de Monsieur le
Prince, en laquelle non seulement ils ont suiuy
l’inclination & l’auantage du Roy, mais lors que
l’execution en fut faite, sur ce qui leur fut demandé s’ils en auoient eu la connoissance, ils le confesserent
hautemẽt,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

de la Cour,
& d’y gouuerner toutes choses selon son caprice.   Le temps a reuelé le mystere de cette seureté si
aduantageuse en apparence, qu’on luy donna par
escrit, & de laquelle on se seruit par apres pour
le perdre dans l’esprit de M. le Duc d’Orleans, &
obliger ce Prince contre ses inclinations toutes
benignes & genereuses, de consentir à sa perte.
Que n’a-t’on point pratiqué depuis cinq mois,
pour donner à son A. R. les dernieres défiances
d’vne conduite qu’on luy faisoit paroistre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

& la conniuence de ces deux Princes ? Car c’est ainsi qu’il traite
l’entremise des Cõpagnies souueraines pour l’execution
des Loix fondamentales du Royaume, les
plaintes legitimes de la France, & les empeschemens
que Monsieur le Duc d’Orleans & Monsieur
le Prince apportent à la continuation de la tyrannie
des Fauoris.   Enfin pour leuer tous ces soupçons, Monsieur le
Prince a esté contraint depuis quelques iours, de
faire vn esclat, & de se retirer en sa maison de sainct
Maur :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

qu’il medite
de faire dans ce Royaume ; Les remedes les
plus salutaires, passans pour des poisons les plus
dangereux, parce que c’est la main de ce Prince qui
les presente. Enfin s’il trauaille a establir sa seureté, qui est
celle de Monsieur le Duc d’Orleans & de tout l’Estat,
& pour laquelle apres vne prison de treize
mois, & ce qui s’est passe depuis sa liberté, on ne
peut pas trouuer estrange qu’il apporte les dernieres
precautions ; l’on dit qu’il manque de respect
enuers sa Majesté, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

sarcinam, si
nullus imponit percipiendæ atque intuendæ vacandum
est veritati.   Quant aux seuretez, que Monsieur le Prince
demande, qui est le bon François, qui ne
les desire également auec luy ? I’ay dit qu’il
estoit la seureté de Monsieur le Duc d’Orleans,
comme la seureté de Monsieur le Duc d’Orleans
estoit la sienne. Son Altesse Royale considerant
ce qui s’est fait au sujet de la proscription
du Cardinal, peut-il douter de cette verité ?
S’imagine-t’il que l’on ait oublié le ressentiment
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

vacandum
est veritati.   Quant aux seuretez, que Monsieur le Prince
demande, qui est le bon François, qui ne
les desire également auec luy ? I’ay dit qu’il
estoit la seureté de Monsieur le Duc d’Orleans,
comme la seureté de Monsieur le Duc d’Orleans
estoit la sienne. Son Altesse Royale considerant
ce qui s’est fait au sujet de la proscription
du Cardinal, peut-il douter de cette verité ?
S’imagine-t’il que l’on ait oublié le ressentiment
de l’authorité qu’il a donné par sa presence,
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_46. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : C_7_45. le 2012-10-07 15:35:34.

de mutuelles alliances, il se contentera
de negocier auec vous, il ne sçait faire autre
chose. Que tous les François cessent donc de crier que nos Princes font de trop grands establissemens,
qu’ils remettent dans leurs maisons les puissances
de celles d’Orleans, & de Bourgongne ; qu’ils veulent
faire passer leurs gouuernemens à leur posterité, & les
rendre biens patrimoniaux de leur famille : Au contraire
qu’ils loüent leur moderation, & les remercient
de ce qu’ils ne songent pas à profiter comme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_46. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : C_7_45. le 2012-10-07 15:35:34.

& les remercient
de ce qu’ils ne songent pas à profiter comme ils
pourroient de la foiblesse du ministre & de la necessité
où il s’est mis de les satisfaire à quelque prix que
ce soit. En effect, que pourroit-il auiourd’huy refuser
à Monsieur le Duc d’Orleans & à Monsieur le
Prince s’estant ietté entre leurs mains. S’ils vouloient
qu’on leur donnast leurs gouuernemens en souueraineté :
Oseroit-il dire que telles demandes sont
contre les loix fondamentales du Royaume ; Il n’est
pas mesme en estat de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_45. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : A_2_46. le 2012-10-07 15:37:39.

establissez des Souuerainetez,
maintenez vous par de mutuelles alliances il se contentera
de negocier auec vous, il ne sçait faire autre
chose. Que tous les François cessent donc de crier qu’ils remettent dans leurs maisons les puissances
de celles d’Orleans, & de Bourgongne; qu’ils veulent
faire passer leurs gouuernemens à leur posterité, & les
rendre biens patrimoniaux de leur famille: Au contraire
qu’ils loüent leur moderation, & les remercient
de ce qu’ils ne songent pas à profiter comme ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_45. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : A_2_46. le 2012-10-07 15:37:39.

& les remercient
de ce qu’ils ne songent pas à profiter comme ils
pourroient de la foiblesse du ministre & de la necessité
où il s’est mis de les satisfaire à quelque prix que
ce soit. En effect, que pourroit-il auiourd’huy refuser
à Monsieur le Duc d’Orleans & à Monsieur le
Prince s’estant ietté entre leurs mains. S’ils vouloient
qu’on leur donnast leurs gouuernemens en souueraineté:
Oseroit-il dire que telles demandes sont
contre les loix fondamentales du Royaume; Il n’est
pas mesme en estat de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. Anonyme. DISCOVRS VERITABLE SVR LE GOVVERNEMENT DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_42. Référence RIM : M0_1153 ; cote locale : A_2_44. Texte édité par Site Admin le 2012-10-08 06:24:06.

estre obligez à rendre compte: Ils l’a violerent
en plusieurs façons, & se mocquerent des
plaintes & des remonstrances qu’on en fit: ce
qui ayant encore forcé Messieurs du Parlement
à s’assembler extraordinairement pour y remedier.
Monsieur le Duc d’Orleans & Monsieur le
Prince de Condé, y assisterent deux où trois fois,
& les choses furent en quelque façon appaiseés;
& l’on croyoit que les choses alloient prendre
vne meilleure pente, & que les vns & les autres
agiroient puissamment, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. Anonyme. DISCOVRS VERITABLE SVR LE GOVVERNEMENT DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_44. Référence RIM : M0_1153 ; cote locale : C_7_42. le 2012-10-08 06:26:11.

estre obligez à rendre compte : Ils l’a violerent
en plusieurs façons, & se mocquerent des
plaintes & des remonstrances qu’on en fit : ce
qui ayant encore forcé Messieurs du Parlement
à s’assembler extraordinairement pour y remedier.
Monsieur le Duc d’Orleans & Monsieur le
Prince de Condé, y assisterent deux où trois fois,
& les choses furent en quelque façon appaiseés ;
& l’on croyoit que les choses alloient prendre
vne meilleure pente, & que les vns & les autres
agiroient puissamment, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

par vne sumission qui
ne peut auoir de nom pour son excez, reçoiuent de la main
de nos Officiers factieux le commandement des Armes que
lon leve contre Nous ; Qu’ils considerent & se representent
la conduitte de nostre tres-cher & tres ame Oncle le Duc
d’Orleans, Lieutenant General de nos Armées en nostre
Royaume, qui trauaille auec tant de gloire à abattre la rebellion
qui s’esleue contre Nous, & à conseruer les grandes
Conquestes, que sa valeur a faite sur nos Ennemis, & auec
tãt d’heureux succez, qu’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

leur
desobeїssance, & de nous seruir de l’authorité que Dieu
nous a donnée, pour les declarer Criminels de leze Majesté.
A CES CAVSES, de l’auis de la Reyne Regente nostre tres-honorée
Dame & Mere, de nostre tres-cher & tres-amé
Oncle le Duc d’Orleans, & nostre tres-cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & des autres Princes, Ducs,
Pairs, & Officiers de la Couronne, & autres grands Seigneurs
estans prés de Nous, & de nostre certaine science,
plaine puissance & authorité Royale ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

CAR TEL
est nostre plaisir, EN TEMOIN dequoy nous auons fait
mettre nostre sel à ces presentes, que nous auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres-honnorée
Dame & Mere presente, où estoient aussi nostre
tres amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs,
& Pairs Officiers de nostre Couronne, & plusieurs grands
Seigneurs estant prés de Nous. Donné à Saint Germain en
Laye, le vingt-troisiesme jour de Ianuier, l’an de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

que pour rendre la
justice aux particuliers, de mettre la main au gouvernement
de l’Estat ? Sommes nous en quelque Republique,
& le Roy n’est-il plus que nostre Doge ? S’il faut changer
le Ministere, n’est-ce pas à la Reine, conseillée par le Duc
d’Orleans & par le Prince de Condé, à le faire, & non pas
au Parlement ? Le Roy voyant que le Parlement attaque son Authorité
& met tout en confusion, luy commande de sortir de Paris,
le Parlement refuse d’obeir à son Maistre, & ordonne
vn Arrest, que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

ou
celle du Roy, qui a regy heureusement la Monarchie douze
cens ans durant, ou celle que le Parlement a envahie depuis
huict mois, & qu’il veut se conserver aujourd’huy par
la prise des armes contre le Souuerain ? Tousiours faudroit
il voir si le Duc d’Orleans, & le Prince de Condé souffriroient
d’estre dégradez, & que le Parlement devenãt Roy,
divers marchands, confituriers, & artisans, pour appartenir
de prés à des Officiers de ce Corps-là, vinssent à tenir
le rang des fils de France & des Princes du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

On nous forge chaque jour cent impertinences & cent chimeres,
pour nous obliger à souffrir nos maux sans nous plaindre.
On nous dépeint la Cour affamée elle-mesme dans Saint
Germain ; le Roy sur le point d’en partir pour aller à Chartres,
le Duc d’Orleans toûjours à la veille de nous venir trouver, le
Prince de Condé en dessein de se retirer dans son Gouvernement,
connoissant la foiblesse du party où il est engagé ; le Cardinal
tenant toûjours ses chevaux sellez pour prendre la fuitte.
On nous repaist

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

par vne sumission qui
ne peut auoir de nom pour son excez, reçoiuent de la main
de nos Officiers factieux le commandement des Armes que
lon leve contre Nous; Qu’ils considerent & se representent
la conduitte de nostre tres-cher & tres amé Oncle le Duc
d’Orleans, Lieutenant General de nos Armées en nostre
Royaume, qui trauaille auec tant de gloire à abattre la rebellion
qui s’esleue contre Nous, & à conseruer les grandes
Conquestes, que sa valeur a faite sur nos Ennemis, & auec
tãt d’heureux succez, qu’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

leur
desobeïssance, & de nous seruir de l’authorité que Dieu
nous a donnée, pour les declarer Criminels de leze Majesté.
A CES CAVSES, de l’auis de la Reyne Regente nostre tres-honorée
Dame & Mere, de nostre tres-cher & tres-amé
Oncle le Duc d’Orleans, & nostre tres-cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & des autres Princes, Ducs,
Pairs, & Officiers de la Couronne, & autres grands Seigneurs
estans prés de Nous, & de nostre certaine science,
plaine puissance & authorité Royale;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

CAR TEL
est nostre plaisir, EN TEMOIN dequoy nous auons fait
mettre nostre sel à ces presentes, que nous auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres-honnorée
Dame & Mere presente, où estoient aussi nostre
tres amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs,
& Pairs, Officiers de nostre Couronne, & plusieurs grands
Seigneurs estant prés de Nous. Donné à Saint Germain en
Laye, le vingt-troisiesme jour de Ianuier, l’an de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

que pour rendre la
justice aux particuliers, de mettre la main au gouvernement
de l’Estat? Sommes-nous en quelque Republique,
& le Roy n’est il plus que nostre Doge? S’il faut changer
le Ministere, n’est-ce pas à la Reine, conseillée par le Duc
d’Orleans & par le Prince de Condé, à le faire, & non pas
au Parlement? Le Roy voyant que le Parlement attaque son Authorité
& met tout en confusion, luy commande de sortir de Paris,
le Parlement refuse d’obeir à son Maistre, & ordonne
vn Arrest, que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

ou
celle du Roy, qui a regy heureusement la Monarchie douze
cens ans durant, ou celle que le Parlement a envahie depuis
huict mois, & qu’il veut se conserver aujourd’huy par
la prise des armes contre le Souuerain? Tousiours faudroit
il voir si le Duc d’Orleans, & le Prince de Condé souffriroient
d’estre dégradez, & que le Parlement devenãt Roy,
divers marchands, confituriers, & artisans, pour appartetenir
de prés à des Officiers de ce Corps-là, vinssent à tenir
le rang des fils de France & des Princes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

On nous forge chaque jour cent impertinences & cent chimeres,
pour nous obliger à souffrir nos maux sans nous plaindre.
On nous dépeint la Cour affamée elle-mesme dans Saint
Germain; le Roy sur le point d’en partir pour aller à Chartres,
le Duc d’Orleans toûjours à la veille de nous venir trouver, le
Prince de Condé en dessein de se retirer dans son Gouvernement,
connoissant la foiblesse du party où il est engagé; le Cardinal
tenant toûjours ses chevaux sellez pour prendre la fuitte.
On nous repaist

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. Anonyme. EXHORTATION DE LA PVCELLE D’ORLEANS, A... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_82. Référence RIM : M0_1329 ; cote locale : A_2_64. le 2012-10-19 17:02:24.

EXHORTATION
DE LA PVCELLE D’ORLEANS,
A TOVS LES PRINCES
DE LA TERRE, DE FAIRE
vne Paix generale tous ensemble, pour
venger la mort du Roy d’Angleterre,
par vne guerre toute particuliere.

A PARIS,
Chez ARNOVLD COTINET, ruë des
Carmes, au petit IESVS.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. Anonyme. EXHORTATION DE LA PVCELLE D’ORLEANS, A... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_82. Référence RIM : M0_1329 ; cote locale : A_2_64. le 2012-10-19 17:02:24.

mort du Roy d’Angleterre,
par vne guerre toute particuliere.

A PARIS,
Chez ARNOVLD COTINET, ruë des
Carmes, au petit IESVS.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. EXHORTATION DE LA PVCELLE
d’Orleans, à tous les Princes de la terre, de faire
vne Paix generale tous ensemble, pour venger
la mort du Roy d’Angleterre, par vne guerre
toute particuliere. ESTANT âgée de dix-huit ans, ie fus autrefois
enuoyée de Dieu en France à Charles VII. pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. Anonyme. EXHORTATION DE LA PVCELLE D’ORLEANS, A... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_64. Référence RIM : M0_1329 ; cote locale : C_7_82. le 2012-10-19 17:05:21.

EXHORTATION
DE LA PVCELLE D’ORLEANS,
A TOVS LES PRINCES
DE LA TERRE, DE FAIRE
vne Paix generale tous ensemble, pour
venger la mort du Roy d’Angleterre,
par vne guerre toute particuliere.

A PARIS,
Chez ARNOVLD COTINET, ruë des
Carmes, au petit IESVS.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. Anonyme. EXHORTATION DE LA PVCELLE D’ORLEANS, A... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_2_64. Référence RIM : M0_1329 ; cote locale : C_7_82. le 2012-10-19 17:05:21.

mort du Roy d’Angleterre,
par vne guerre toute particuliere.

A PARIS,
Chez ARNOVLD COTINET, ruë des
Carmes, au petit IESVS.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. EXHORTATION DE LA PVCELLE
d’Orleans, à tous les Princes de la terre, de faire
vne Paix generale tous ensemble, pour venger
la mort du Roy d’Angleterre, par vne guerre
toute particuliere. ESTANT âgée de dix-huit ans, ie fus autrefois
enuoyée de Dieu en France à Charles VII. pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

que par celle de M. le Garde
des Sceaux ; Que l’absence de Monsieur le Cardinal Mazarin
n’estoit pas vne chose feinte ny suposée susceptible de condition,
qu’il s’estoit retiré sans dessein ny pensée de retour,
qu’elle en auoit donné part à Monsieur le Duc d’Orleans, &
que sa parole ne manqueroit iamais, que nous pouuions en
asseurer la Compagnie ; Et pour le monstrer, que son Neveu
s’estoit retiré dés le matin, & que ses Niepces partiroient aujourd’huy
sans y manquer : Et pour ce qui regarde la liberté
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

d’Orleans ; Elle eust esté bien aise de le resoudre auec ledit
Seigneur Duc seul à seul ; Que si il y apporte de la resistance,
qu’elle luy enuoyera Monsieur le Garde des Sceaux pour en
traitter auec son Altesse Royale, où bien qu’il plaise à Monsieur
le Duc d’Orleans, que les amis de Messieurs les Princes
en traittent auec luy ; Que la Reyne desirant, dans vne conference
qui se peut faire cette apresdînée, terminer vne affaire
de cette importance, & iustifier que ses desseins sont sinceres
sans reserue & sans cauillation.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 124. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

& de
tout ce qui est necessaire à la nauigation, du tout aneanty.
Et outre, pour contenter ses passions particulieres, auroit
conseillé l’interdiction de nostre Cour de Parlement de Bordeaux,
contre l’Aduis de nostre tres-cher & tres-amé Oncle
le Duc d’Orleans. Et pour mieux executer ses desseins, & se
preualoir de la detention de nos tres-chers & tres-amez Cousins
les Princes de Condé & de Conty, & Duc de Longueuille ;
& afin de se rendre Maistre plus absolu de leurs personnes ;
les auroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

Condé & de Conty, & Duc de Longueuille ;
& afin de se rendre Maistre plus absolu de leurs personnes ;
les auroit fait transferer au Havre de Grace, dont il auoit
osté le Gouuerneur, pour y mettre vn de ses affidez, contre
l’Aduis de nostredit Oncle le Duc d’Orleans. Surquoy nostredite
Cour de Parlement de Paris, nous ayant fait ses Remonstrances,
ledit Cardinal Mazarin auroit tâché de les éluder
par diuers artifices. Ce que voyant nostredit Oncle & nostredite
Cour de Parlement ; & craignant les mauuais éuenemens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

impressions de leur fidelité & loyauté ; & par ce moyen les
mettre en nostre indignation, qui eût esté vne playe mortelle
à nostre Estat ; Nous aurions par l’Aduis de la Reyne
Regente nostre tres-honorée Dame & Mere, & de nostredit
Oncle le Duc d’Orleans, éloigné de nostre personne & de
nos Conseils ledit Cardinal Mazarin, & fait retirer de nostre
Royaume. Et n’ayant cessé de continuer ses practiques ordinaires,
commerce & intrigues auec aucuns de nos Sujets
ses amis & affidez ; & transport de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

tant de signalez témoignages ; Et empécher les
mauuaises suittes qui en pourroient arriuer par le retour dudit
Cardinal Mazarin : NOVS A CES CAVSES, de l’Aduis
de la Reyne Regente nostre tres-honorée Dame & Mere, de
nostre tres-cher & tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, de nostre
tres-cher & tres-amé Cousin le Prince de Condé, & autres
Ducs, Pairs & Officiers de nostre Couronne, & de nostre
certaine science, plaine puissance & authorité Royale ; Auons
fait & faisons tres-expresses inhibitions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

mil six cens cinquante-vn : Signé LOVIS ; Et plus bas,
DE LOMENIE. Fait en Parlement l’an & jour susdit.   Du Mercredy vingt-quatriesme Ianuier mil six
cens cinquante-deux. CE jour, toutes les Chambres assemblées, Monsieur le
Duc d’Orleans y estant, Monsieur le President de Belliévre
a dit à la Cour, les Gens du Roy presens ; Qu’en suitte de
l’Arrest du vingt-neufiesme Decembre dernier, il se rendit à
Poictiers auec Messieurs les Conseillers Deputez le neufiesme
de ce mois ; qu’ils furent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

en cette ville de Paris
Dimanche dernier. FAIT en Parlement l’an & iour
susdit. Du Mercredy vingt-huictiesme Fevrier, mil six
cens cinquante deux, du matin. CE iour, la Cour toutes les Chambres assemblées, Monsieur
le Duc d’Orleans y estant, present les Gens du Roy,
a esté fait lecture de la Lettre de Cachet du Roy, contenuë au
Registre du iour d’hyer ; Apres laquelle lecture ledit Seigneur
Duc a dit, apres auoir oüy la lecture d’vne Lettre de Cachet du
22. dudit mois, & les Conclusions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

& non jamais par les
Armes, lesquelles Dieu a mise entre les mains des Souuerains ;
ce qu’il n’a jamais authorisé entre le mains des Sujets contre
leur Souuerain. Ce que nous pensions deuoir representer
à la Cour en la presence de Monsieur le Duc d’Orleans, qui a
tousiours donné par ses actions l’exemple de l’obeyssance,
afin que ce qui n’est arriué iamais dans cette Compagnie,
d’authoriser la rebellion & la guerre Ciuile, n’arriue pas en
rencontre, dans lequel la Compagnie demeurant dans son
deuoir,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

il sera
deliberé toutes autres affaires cessantes. Signé FOVQVET,
Fait en Parlement an & iours susdit.   Du Samedy vingt-troisiéme Mars 1652.
du matin. CE iour la Cour, toutes les Chambres assemblées, Monsieur
le Duc d’Orleans y estant, ayant deliberé sur ce qui estoit à
faire concernant les Remonstrances dressées, desquelles lecture
fut faite au dernier iour ; & sur les Conclusions du Procureur General,
A ARRESTÉ & ordonné que lesdites Remonstrances
seront portées au Roy par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

eusmes grand sujet de joye, SIRE, lors que Vostre Majesté
nous fit entendre par sa Lettre ses intentions de maintenir
ses promesses Royales, nous asseurant qu’elles ne seroient jamais
violées ; mais bien-tost apres l’estonnement nous saisit, lors que
Monsieur le Duc d’Orleans nous fit l’honneur de nous dire que
le Cardinal Mazarin estoit dans Sedan, & auoit fait amas de gens
de guerre pour aller trouuer Vostre Majesté, sans qu’elle nous
eust fait la grace de nous faire sçauoir ses volontez sur vn sujet si
important. Nous ne pouuions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

N’ayant point estimé qu’il nous fust loisible de demeurer seulement
spectateurs de la desolation qui menace vostre Royaume.
Nous vsons de ces mots, non par vne simple preuoyance, mais par
vne connoissance éuidente, qui nous fait voir que Monsieur le
Duc d’Orleans & tous les Princes de vostre Sang ont pris les armes
pour empécher qu’vn homme incapable ne s’empare de vostre
Personne & de vos affaires, pour mettre vostre Royaume en
proye, & rendre vos Sujets les plus mal-heureux de la terre. Ayez agreable, SIRE,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

violence faite par des Sujets à
leur Souuerain, sans des-honnorer vostre Conseil, & accuser le peu
de soin, que la Reine vostre Mere auoit pris pour maintenir vostre
authorité. SIRE, vos Declarations ont esté données aux instances de Monsieur
le Duc d’Orleans, & à nos tres-humbles supplications : Nous
pouuons protester que nous les auons obtenuës en la mesme façon
que l’on fait les graces de Dieu, qui par prieres & larmes se laisse
vaincre à ses creatures pour accorder leurs demandes. Si l’ignorance du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

la personne de leurs Majestez
lors que l’on attaque leurs Ministeres ; les artifices du Cardinal Mazarin,
& la connoissance que nous auons du passe, nous font croire
qu’il n’en vsera pas mieux, & ainsi qu’il rendra des mauuais offices
à Monsieur le Duc d’Orleans, aux Princes du Sang, à vos Cours
Souueraines, à vostre bonne Ville de Paris, à vos principaux domestiques,
à la Noblesse, à vos Officiers, & à tous vos peuples ; ce
qui nourrira vostre Majesté dans vne continuelle defiance de ses
plus proches & de ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

la gloire, comme si ce n’estoit
pas assez de faire perdre les fruicts de leurs genereuses
conquestes, s’il ne destruisoit encore leurs personnes.   SIRE, il n’est pas en nostre pouuoir d’exprimer les rares
merites, & les grandes actions de Monsieur le Duc d’Orleans
vostre Oncle ; Nous ne dirons pas que les plus importantes prises
des places durant vostre Minorité, ont esté les effects des sages
Conseils, soings, vigilance, courageuses entreprises, veritables
affections & respects pour vostre Personne & le bien
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 137. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

imputé à crime, de vous dissimuler les maux que ce
funeste retour du Cardinal Mazarin va produire, si Vostre Majesté
n’y remedie au plustost, & ne considere combien il importe à
sa reputation, authorité & seruice, de ne laisser pas long-temps
Monsieur le Duc d’Orleans vostre Oncle, & Messieurs les Princes
de vostre Sang, dans les ressentimens où ils sont pour les affaires
passées, & dans les sages apprehensions pour celles qui peuuent
arriuer à cause de la mauuaise conduitte & retour du Cardinal
Mazarin. Nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

pour les affaires
passées, & dans les sages apprehensions pour celles qui peuuent
arriuer à cause de la mauuaise conduitte & retour du Cardinal
Mazarin. Nous esperons, SIRE, que Vostre Majesté fera Iustice à
soy-mesme, à son Estat, à Monsieur le Duc D’Orleans, aux
Princes de vostre Sang ; à vos Parlemens, aux Grands de vostre
Cour, & generalement à tous ses Peuples, qui se prosternent
à vos pieds, & par nos voix supplient en toute humilité Vostre
Majesté de vouloir reünir vostre Maison Royale, donner la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

c’est à dire apres l’esloignement de celuy qui en a arresté
le cours ; Vostre Maiesté connoistra que nos oppositions au restablissement
du Cardinal Mazarin, & la resolution que nous auons prise conforme aux bonnes intentions de Monsieur le
Duc d’Orleans vostre Oncle, ne partent que de la passion extréme
que nous auons & conseruerons toute nostre vie pour
la Personne sacrée de Vostre Maiesté, pour la tranquillité de la
France, & la paix de la Chrestienté. Ces veritables protestations
sont les vœux des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

Seruiteurs, Sujets & Officiers de vostre Parlement.
FAIT en Parlement le iour & an susdit.   Du Vendredy douziesme Avril mil six cens
cinquante-deux, du matin. CE iour la Cour, toutes les Chambres assemblées, Monsieur
le Duc d’Orleans y estant, & le Sieur Prince de
Condé, presens les Gens du Roy, ledit Sieur Duc d’Orleans a
dit ; Que la Compagnie sçauoit ce qu’il auoit fait pour le seruice
du Roy & de son Estat, pour la deffense de ses Sujets, & pour la
Paix generale dans le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

an susdit.   Du Vendredy douziesme Avril mil six cens
cinquante-deux, du matin. CE iour la Cour, toutes les Chambres assemblées, Monsieur
le Duc d’Orleans y estant, & le Sieur Prince de
Condé, presens les Gens du Roy, ledit Sieur Duc d’Orleans a
dit ; Que la Compagnie sçauoit ce qu’il auoit fait pour le seruice
du Roy & de son Estat, pour la deffense de ses Sujets, & pour la
Paix generale dans le Royaume ; Que son Cousin le Prince
de Condé auoit les mesmes sentimens ; Qu’il en auoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

de la Compagnie, de se transporter vers le Roy,
pour luy porter les Remonstrances par escrit de ladite
Cour ; qui trouua bon qu’elles fussent reueuës, (ce qui fut
fait : Partirent le Ieudy ensuiuant, allerent disner à Linas,
& coucherent à Estampes ; se rendirent à Orleans le Samedy
veille de Pasques, où ils furent receus & visitez par tous
les ordres & Officiers de la Ville auec beaucoup de respect
& de ciuilité : Et apres auoir receu diuers ordres de la part
de sa Majesté, se rendirent à Sully, où ils furent visitez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

que nous voulions empescher, & la conseruer
auec fidelité tres-entiere pour sa Maiesté. Comme
nous pensions estre bien fondez à luy demander auec toute
sorte de soûmission & de respect l’effet de ses promesses,
nous prismes en suite la Declaration de Mr le Duc d’Orleans
qui seruit de response en l’expliquant à partie du discours
de M. le Garde des Sceaux, & dismes que M. le Duc
d’Orleans ayant souuent pris la peine de venir au Parlement
dans les occasions presentes, & tousiours fait paroistre
vn grand respect pour la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

luy demander auec toute
sorte de soûmission & de respect l’effet de ses promesses,
nous prismes en suite la Declaration de Mr le Duc d’Orleans
qui seruit de response en l’expliquant à partie du discours
de M. le Garde des Sceaux, & dismes que M. le Duc
d’Orleans ayant souuent pris la peine de venir au Parlement
dans les occasions presentes, & tousiours fait paroistre
vn grand respect pour la personne du Roy, & beaucoup
d’inclination pour le repos de l’Estat dans les mouuemens
que luy inspire le sang Royal, qui anime

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

sont dans l’auersion de tous les peuples.
Depuis pour rendre cette Declaration plus autentique,
elle a esté confirmée par Lettres Patentes qui ont esté.
concertées dans le Conseil du Roy pendant quinze iours, &
plus, qui ont esté monstrées à M. le Duc d’Orleans, & examinées,
& en suite registrées en cette Cour, publiées en l’Audience,
enuoyées dans tout le ressort du Parlement, pour
estre rendües publiques, dans lesquelles Lettres le Roy
blasme sa mauuaise Administration en deux points principaux ;
Sçauoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

audit sieur premier
President,   Et sur ce a esté la deliberation commencée & remise à
demain. Du Samedy treiziéme Auril mil six cens
cinquante-deux, du matin. CE jour la Cour toutes les Chambres assemblées, Monsieur
le Duc d’Orleans y estant, ayant deliberé sur la
Declaration dudit sieur Duc d’Orleans, & sur celle du sieur
Prince de Condé. Recit fait par Monsieur le President de
Nesmond, de ce qui a esté par luy & les Conseillers de ladite
Cour Deputez vers le Roy pour les Remonstrances

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

commencée & remise à
demain. Du Samedy treiziéme Auril mil six cens
cinquante-deux, du matin. CE jour la Cour toutes les Chambres assemblées, Monsieur
le Duc d’Orleans y estant, ayant deliberé sur la
Declaration dudit sieur Duc d’Orleans, & sur celle du sieur
Prince de Condé. Recit fait par Monsieur le President de
Nesmond, de ce qui a esté par luy & les Conseillers de ladite
Cour Deputez vers le Roy pour les Remonstrances par
écrit d’icelle Cour, & sur la Lettre de Cachet dudit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

soit
faite en sa presence & desdits Deputez, des Remonstrances
de ladite Cour, & faire toutes les instances possibles & necessaires
pour l’obtenir & en auoir response ; Que le Registre
du iour d’hier, contenant la Declaration de Mons. le Duc
d’Orleans, & celle du sieur Prince de Condé, sera portée
audit Seigneur Roy par lesdits Deputez, qui luy feront tres-humbles
Remonstrãces de viue voix, sur les Lettres Patentes
euuoyées en ladite Cour, & representeront les raisons qui
ont empesché le Parlement de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

qui seront conuiez de faire de leur part pareille
Deputation, & qu’assemblée generale sera faite en la Maison
& Hostel de cette Ville, ou seront appellez deux notables
Bourgeois de chacun quartier, & aucuns des six corps des
Marchands ; & M. le Duc d’Orleans & ledit sieur Prince de
Condé inuitez de s’y trouuer, & faire les mesmes Declarations
que celles qu’ils ont faites en ladite Cour : & ceux de
ladite assemblée conuiez de Deputer pour demander tous
ensemble l’éloignement du Cardinal Mazarin & la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. Anonyme. EXTRAICTS DES REGISTRES DE PARLEMENT,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1356 ; cote locale : A_1_60. le 2012-10-20 11:15:19.

tousiours les effets de sa bien-veillance, quand nous nous mettrions
en nostre deuoir, & qu’elle dõnoit ces premieres asseurances par la seureté
qu’elle promettoit des personnes & des fortunes de tous les particuliers,
sans en excepter vn seul. Apres quoy M le Duc d’Orleans prenant la parole,
nous dit qu’il s’estonnoit fort que le Parlem?t ne rendist pas promptement ses
obeïssances à la Reyne, veu qu’il y estoit obligé en toute sorte de façons, & qu’il
en auoit tousiours donné les exemples, pouuant au surplus se promettre de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. Anonyme. EXTRAICTS DES REGISTRES DE PARLEMENT,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1356 ; cote locale : A_1_60. le 2012-10-20 11:15:19.

Reyne toute sorte de bons traittemens, & pour le general
de la Compagnie, & pour tous les particuliers. En suite Monsieur le Prince
nous dit qu’il n’auoit rien à nous ad ouster à ce qui nous auoit esté representé
de la part de la Reyne, & de Monsieur le Duc d’Orleans: Que nous pouuions
asseurer le Parlement que la Reyne n’auoit autre intention que le bien de l’Estat
& la conseruation de l’authorité Royale, dans laquelle est contenu le salut
du peuple, & la fortune de tous les particuliers. Ainsi nous estant retirez,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

EXTRAIT
DES REGISTRES
DE PARLEMENT.

Touchant les plaintes que Loüis Duc d’Orleans
beau-frere du Roy Charles 8. fit en Parlement
le 17. Iauuier 1484. Contre l’Enleuement de ce Roy par Anne de France
Comtesse de Beau-jeu, & de Bourbon sa sœur,
sur ce que sa Maiesté n’estoit en liberté, & que
ce n’estoit point le Roy qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 153. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

Ianuier 1484. MESSIEVRS les quatre Presidens,
& toutes les Chambres Assemblées,
les Maistres des Requestes
de l’hostel, les Gens des
Requestes du Parlement, & les
Aduocat & Procureur General du Roy, vindrent
en la Cour Monsieur le Duc d’Orleans, Monsieur le Comte de Dunois, & le Sieur de Richebourg,
lequel Monsieur Duc d’Orleans dit
qu’il estoit venu en la Cour pour luy remonstrer
aucunes choses lesquelles il auoit chargé à Maistre
Denis le Mercier son Chancelier exposer à
ladite

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 154. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

Maistres des Requestes
de l’hostel, les Gens des
Requestes du Parlement, & les
Aduocat & Procureur General du Roy, vindrent
en la Cour Monsieur le Duc d’Orleans, Monsieur le Comte de Dunois, & le Sieur de Richebourg,
lequel Monsieur Duc d’Orleans dit
qu’il estoit venu en la Cour pour luy remonstrer
aucunes choses lesquelles il auoit chargé à Maistre
Denis le Mercier son Chancelier exposer à
ladite Cour ; ce fait iceluy le Mercier dit, comme
mondit sieur le Duc d’Orleans est la seconde
personne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 155. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

lequel Monsieur Duc d’Orleans dit
qu’il estoit venu en la Cour pour luy remonstrer
aucunes choses lesquelles il auoit chargé à Maistre
Denis le Mercier son Chancelier exposer à
ladite Cour ; ce fait iceluy le Mercier dit, comme
mondit sieur le Duc d’Orleans est la seconde
personne du Royaume, & le plus prochain parent
du Roy, son tres humble seruiteur, aussi
que le Roy, l’a institué Lieutenant Capitaine &
Gouuerneur de Paris, de l’Isle de France, & des
Pais de Champagne & de Brie, & qu’en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 156. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

tousjours deliberé de se conduire par le bon
Conseil de la Cour, & d’y seruir loyaument de
tout son pouuoir.   Et pour ce qu’il void aucun desordre és matieres
qui sont de present, dit que tost apres le
decés du feu Roy (Louis, XI.) mondit sieur
d’Orleans, Monsieur de Bourbon, & les Ambassadeurs
du Duc de Bretagne, & autres Princes
& Seigneurs supplierent & requirent au Roy
qu’il fit Assembler les trois Estats de sondit Royaume,
pour par leurs aduis, Conseils, & deliberations,
donner ordre &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

Tours, furent persuadez par ceux qui vouloient
auoir le Gouuernement & toute l’authorité tendans
à leurs fins particulieres, & pour ce qu’on
vit leur bon vouloir b & qu’ils vouloient aller
droit en besongne furent depuis menassez, dont
mondit sieur d’Orleans quand il le sceut fut tres
déplaisant, & fit dire aux Gens desdits. Estats
qu’ils ne craignissent rien & deliberassent sainctement
au bien du Royaume tant pour le fait
de la Iustice, pour les libertez de l’Eglise, &
que l’argent ne fut porté à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

ne doiuent les Gardes auoir
serment qu’au Roy seul, & sont tellement animez
& conduits, que nul Prince ne Seigneur
n’ose approcher la personne du Roy, & tient le
Roy en subjection, & n’est point en sa liberté.   A cette cause mondit sieur d’Orleans s’est retiré
en cette ville de Paris ou est la Cour de Parlement
& la iustice souueraine du Royaume ; & à
escrit au Roy qu’il s’en vienne en cette ditte ville
ou il sera en liberté, & ou il pourra auoir bon &
notable Conseil, selon lequel

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

de venir en cette ditte ville, & d’estre en sa liberté,
il est deliberé d’employer sa personne, tous
ses parens, amis, & alliez, & tous ses biens pour
mettre la personne du Roy en liberré, & l’oster
de subjetion ; & pour mondit sieur d’Orleans
requiert & prie la Cour qu’elle veule auoir égard
en cette matiere au bien du Roy & de son Royaume ;
& faire tellement que le Roy vienne en cette
ville de Paris, & qu’il fasse & ordonne des faicts du Royaume par le Conseil de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

que le Roy vienne en cette
ville de Paris, & qu’il fasse & ordonne des faicts du Royaume par le Conseil de la Cour, & des
autres notables Seruiteurs des Roys ses Pere &
Ayeul.   Et affin que la Cour connoisse que mondit
Seigneur d’Orleans ne veut & ne desire auoir le
Gouuernement du Roy, ny du Royaume ; si maditte
Dame de Beaujeu se veut reculer d’entour
la personne du Roy de dix lieuës, il est content
de s’en retirer de quarante, & ne desire sinon
que les choses soient conduittes par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

ou s’en ira en son pays au
bon plaisir du Roy, & seroit bien vtile que si
mestier est le Roy fit assembler les Estats de son
Royaume pour par leur Conseil donner sur tout
bon ordre & prouision. Et ne se doit la Cour émerueiller si mondit
sieur d’Orleans fait dire ces choses, car l’on a osté
au Roy ses Chambellans qui luy auoient esté
baillez par le feu Roy son pere, & par la Reyne
sa mere que Dieu absolue, & à on voulu les outrager
& attenter à leurs personnes iusques dans
la Chambre du Roy, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 162. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

qui luy auoient esté
baillez par le feu Roy son pere, & par la Reyne
sa mere que Dieu absolue, & à on voulu les outrager
& attenter à leurs personnes iusques dans
la Chambre du Roy, & qui plus est on à machiné
en la personne de mondit sieur le Duc d’Orleans,
ainsi qu’il sera bien prouué & monstré
quand temps & lieu sera ; & qui plus est le feu Seigneur du Han dit & declara à sa mort qu’il
auoit eu commandement & charge de tuer
mondit sieur d’Orleans, & dit que mondit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 163. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

personne de mondit sieur le Duc d’Orleans,
ainsi qu’il sera bien prouué & monstré
quand temps & lieu sera ; & qui plus est le feu Seigneur du Han dit & declara à sa mort qu’il
auoit eu commandement & charge de tuer
mondit sieur d’Orleans, & dit que mondit sieur
d’Orleans en a escrit au Roy, & en ensuiuant
l’offre qu’il à fait à l’Hostel de ville de Paris, fera
volontiers bailler à la Cour par escrit les remonstrances
qu’il à fait faire presentement, &
les signera de sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

ainsi qu’il sera bien prouué & monstré
quand temps & lieu sera ; & qui plus est le feu Seigneur du Han dit & declara à sa mort qu’il
auoit eu commandement & charge de tuer
mondit sieur d’Orleans, & dit que mondit sieur
d’Orleans en a escrit au Roy, & en ensuiuant
l’offre qu’il à fait à l’Hostel de ville de Paris, fera
volontiers bailler à la Cour par escrit les remonstrances
qu’il à fait faire presentement, &
les signera de sa main ; & requist ledit le Mercier
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

au Roy, & en ensuiuant
l’offre qu’il à fait à l’Hostel de ville de Paris, fera
volontiers bailler à la Cour par escrit les remonstrances
qu’il à fait faire presentement, &
les signera de sa main ; & requist ledit le Mercier
à mondit Sieur d’Orleans qu’il aduoüast ce qu’il
luy auoit fait dire, ce que fit mondit sieur d’Orleans.   Par Monsieur le premier President (de la Vacquerie)
a esté dit que le bien du Royaume consiste
en la paix du Roy & de son peuple, qui ne
peut estre sans l’vnion des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

fera
volontiers bailler à la Cour par escrit les remonstrances
qu’il à fait faire presentement, &
les signera de sa main ; & requist ledit le Mercier
à mondit Sieur d’Orleans qu’il aduoüast ce qu’il
luy auoit fait dire, ce que fit mondit sieur d’Orleans.   Par Monsieur le premier President (de la Vacquerie)
a esté dit que le bien du Royaume consiste
en la paix du Roy & de son peuple, qui ne
peut estre sans l’vnion des membres dont les
grands Princes sont les principaux, à quoy Monsieur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

d’Orleans.   Par Monsieur le premier President (de la Vacquerie)
a esté dit que le bien du Royaume consiste
en la paix du Roy & de son peuple, qui ne
peut estre sans l’vnion des membres dont les
grands Princes sont les principaux, à quoy Monsieur
d’Orleans doit bien auoir égard, parquoy,
& non pas pour response, mais par exhortation,
à dit à mondit sieur d’Orleans, qu’il doit bien
penser en ce qu’il à fait dire & proposer, & aduiser
que la maison de France soit par luy maintenuë
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

en la paix du Roy & de son peuple, qui ne
peut estre sans l’vnion des membres dont les
grands Princes sont les principaux, à quoy Monsieur
d’Orleans doit bien auoir égard, parquoy,
& non pas pour response, mais par exhortation,
à dit à mondit sieur d’Orleans, qu’il doit bien
penser en ce qu’il à fait dire & proposer, & aduiser
que la maison de France soit par luy maintenuë
& entretenuë sans diuision, & ne doit
adjouster foy aux rapports qui lui pourroient
estre faits, & quant à la Cour, elle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

sous lequel elle est ; aussi venir faire ces remonstrances
à la Cour, & faire autres exploits
sans le bon plaisir & expres consentement du
Roi, ne se doit pas faire.   Et en ensuiuant l’offre fait de bailler par escript,
s’il plaist à mondit sieur d’Orleans, il le
fera, & ce fait la Cour bien assemblée y deliberera,
& au surplus y fera selon la deliberation
qu’elle en aura faite. Ledit Maistre Denys le Mercier, a dit, que
Monsieur d’Orleans est venu à la Cour comme
à la Iustice souueraine, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

fait de bailler par escript,
s’il plaist à mondit sieur d’Orleans, il le
fera, & ce fait la Cour bien assemblée y deliberera,
& au surplus y fera selon la deliberation
qu’elle en aura faite. Ledit Maistre Denys le Mercier, a dit, que
Monsieur d’Orleans est venu à la Cour comme
à la Iustice souueraine, & qui doit auoir l’œil
& le regard aux grandes affaires du Royaume ;
& que la Cour doit tant faire que le Roy s’en
vienne en cette ville de Paris, & qu’il soit en
son liberal arbitre, hors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

en cette ville de Paris, & qu’il soit en
son liberal arbitre, hors de toute subjettion, de
tous les Princes, & de Madame de Beaujeu,
& n’entend point qu’on oste rien à Madame de
Beaujeu, mais qu’elle ait des biens beaucoup ;
& entend Monsieur d’Orleans que la Cour aduertisse
le Roy de ces choses, & pareillement madite Dame de Beauieu ; & peut-estre quand
elle sera bien aduertie par la Cour, qu’elle se retirera ;
& ne veut mondit sieur d’Orleans passer
plus auant sans auoir le conseil

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

des biens beaucoup ;
& entend Monsieur d’Orleans que la Cour aduertisse
le Roy de ces choses, & pareillement madite Dame de Beauieu ; & peut-estre quand
elle sera bien aduertie par la Cour, qu’elle se retirera ;
& ne veut mondit sieur d’Orleans passer
plus auant sans auoir le conseil de la Cour ; &
prie la Cour qu’elle vueille trauailler pour le bien
du Royaume, & obuier à tous inconueniens,
& qu’il soit sceu au Roy s’il est content d’estre
ainsi qu’il est.   Mondit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

vueille trauailler pour le bien
du Royaume, & obuier à tous inconueniens,
& qu’il soit sceu au Roy s’il est content d’estre
ainsi qu’il est.   Mondit Seigneur le Comte de Dunois, a dit,
que la Cour a bien conù & conois la maison
d’Orleans & les Pere & Aieul de mondit Sieur
le Duc d’Orleans, & les Parens de la maison,
& les grands seruices qu’ils ont fait au Roy, &
a la Couronne de France, & y ont emploié
corps & biens ; & jamais n’est aduenu au Roiaume
guerre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

à tous inconueniens,
& qu’il soit sceu au Roy s’il est content d’estre
ainsi qu’il est.   Mondit Seigneur le Comte de Dunois, a dit,
que la Cour a bien conù & conois la maison
d’Orleans & les Pere & Aieul de mondit Sieur
le Duc d’Orleans, & les Parens de la maison,
& les grands seruices qu’ils ont fait au Roy, &
a la Couronne de France, & y ont emploié
corps & biens ; & jamais n’est aduenu au Roiaume
guerre de diuision, ne autres inconueniens
par la maison d’Orleans,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

Duc d’Orleans, & les Parens de la maison,
& les grands seruices qu’ils ont fait au Roy, &
a la Couronne de France, & y ont emploié
corps & biens ; & jamais n’est aduenu au Roiaume
guerre de diuision, ne autres inconueniens
par la maison d’Orleans, & a mondit Seigneur
le Duc d’Orleans & tous ceux de sa Maison
aussi bon vouloir de seruir le Roy & son
Roiaume, que Prince qui soit viuant ; & quand
il plaira ou Roy que mondit Sieur d’Orleans
voise deuers luy, il y ira a tout vn page

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 176. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

& les grands seruices qu’ils ont fait au Roy, &
a la Couronne de France, & y ont emploié
corps & biens ; & jamais n’est aduenu au Roiaume
guerre de diuision, ne autres inconueniens
par la maison d’Orleans, & a mondit Seigneur
le Duc d’Orleans & tous ceux de sa Maison
aussi bon vouloir de seruir le Roy & son
Roiaume, que Prince qui soit viuant ; & quand
il plaira ou Roy que mondit Sieur d’Orleans
voise deuers luy, il y ira a tout vn page seulement,
& ne demande auoir aucun

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 177. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

de diuision, ne autres inconueniens
par la maison d’Orleans, & a mondit Seigneur
le Duc d’Orleans & tous ceux de sa Maison
aussi bon vouloir de seruir le Roy & son
Roiaume, que Prince qui soit viuant ; & quand
il plaira ou Roy que mondit Sieur d’Orleans
voise deuers luy, il y ira a tout vn page seulement,
& ne demande auoir aucun Gouuernement ;
& quant audit sieur de Dunois, il ne
demande Gouuernement ne authorité, & est
content de s’en aller en sa maison, & n’approcher
de la personne du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 178. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

loiaument seruir
le Roy.   Et dit que les chambellans qui auoient esté
baillés au Roy, luy ont esté ostés, & s’ils ne se
fussent absentés, ceux des gardes les eussent outragés,
& en furent menassés ; & encore fut dit
que si mondit Sieur d’Orleans les vouloit soustenir
qu’on attenteroit a sa personne, qui ne sont
pas choses a tolerer n’y souffrir, & a quoy l’ondoit
bien mettre ordre & prouision ; & peut
bien comettre la cour que mondit sieur d’Orleans
a bien cause de faire ces

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 179. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

& encore fut dit
que si mondit Sieur d’Orleans les vouloit soustenir
qu’on attenteroit a sa personne, qui ne sont
pas choses a tolerer n’y souffrir, & a quoy l’ondoit
bien mettre ordre & prouision ; & peut
bien comettre la cour que mondit sieur d’Orleans
a bien cause de faire ces remonstrances, &
ne demande autre chose sinon que le Roy soit
en sa liberté, & que les affaires du Royaume
soient traittées & gouuernées par bon & notable
Conseil ; & ne pourroit on mieux faire pour
vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 180. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

leur aduis & deliberation. Du dix-neufiesme Ianuier 1484. toutes les
Chambres assemblées. CE jour a esté leu en pleine Cour le rapport
fait par le Greffier de ceans, de ce
que proposa lundy dernier maistre Denis le Mercier Conseillier du Duc d’Orleans, en la presence
dudit Duc ; & a esté deliberé, qu’auant
que faire aucune responce audit Duc d’Orleans,
la Cour escrira au Roy nostre Sire, & l’aduertira,
& luy enuoiera ledit rapport signé dudit
Greffier, & que pour ceste cause iront vers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 181. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

a esté leu en pleine Cour le rapport
fait par le Greffier de ceans, de ce
que proposa lundy dernier maistre Denis le Mercier Conseillier du Duc d’Orleans, en la presence
dudit Duc ; & a esté deliberé, qu’auant
que faire aucune responce audit Duc d’Orleans,
la Cour escrira au Roy nostre Sire, & l’aduertira,
& luy enuoiera ledit rapport signé dudit
Greffier, & que pour ceste cause iront vers ledit
Seigneur messire Iean de la Vacquerie Cheualier
premier President, Guillaume de Cambray,
Iean Simon,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 182. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

de
poursuiure la nôtre & celle de nôtre jeune Monarque
qui est plus captif que ne fut iamais Charles 8.
& nous plus oppressez qu’aucuns sujets de la terre.   La lecture de cest extrait fidelle & veritable tesmoigne
assés clairement que Louis Duc d’Orleans
beaufrere de Charles, 8. se plaint au Parlement
de l’enleuement du Roy par Anne de France
Contesse de Beauieu & de Bourbon sa Sœur,
qui disoit auoir le Gouuernement de sa Maiesté
par les Estats tenus a Tours en l’an, 1484. Et le
suiet des plaintes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 183. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

qui dit tout n’exceptant rien.   Le Procureur General du Parlement dont est
fait mention dans l’Extrait precedent, estoit
Monsieur Iean de Nanterre, successeur de Maistre
Iean de Sainct Romain, celebre pour sa
vertu. Le Duc d’Orleans qui estoit la partie plaignante
parmy tous ces desordres & ces desreglemens,
& qui est qualifié la seconde personne du
Royaume, & le plus prochain parent du Roy ;
estoit veritablement tel, en ce que le Roy Charles
V. dit le Sage, leut deux fils,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 184. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

du Roy ;
estoit veritablement tel, en ce que le Roy Charles
V. dit le Sage, leut deux fils, l’aisné Charles
VI. son successeur, qui fut pere de Charles VII.
duquel nasquit Louis XI. pere de nostre Charles
VIII. qui mourut sans enfans. Le puisné
fut Louis Duc d’Orleans, qui espousa Valentine
fille de Iean Galeas Comte de Vertu, & premier
Duc de Milan, de laquelle il eut trois fils ;
sçauoir Charles son successeur Duc d’Orleans,
Iean Comte d’Angoulesme, & Philippe Comte
de Vertu. Ledit Charles deliuré de cette

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 185. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

nasquit Louis XI. pere de nostre Charles
VIII. qui mourut sans enfans. Le puisné
fut Louis Duc d’Orleans, qui espousa Valentine
fille de Iean Galeas Comte de Vertu, & premier
Duc de Milan, de laquelle il eut trois fils ;
sçauoir Charles son successeur Duc d’Orleans,
Iean Comte d’Angoulesme, & Philippe Comte
de Vertu. Ledit Charles deliuré de cette longue
prison d’Angleterre, eut de Marie de Cleues son
espouse Louis Duc d’Orleans duquel il s’agit,
& depuis Roy sous le nom de Louis XII. succedant
à faute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 186. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

Duc de Milan, de laquelle il eut trois fils ;
sçauoir Charles son successeur Duc d’Orleans,
Iean Comte d’Angoulesme, & Philippe Comte
de Vertu. Ledit Charles deliuré de cette longue
prison d’Angleterre, eut de Marie de Cleues son
espouse Louis Duc d’Orleans duquel il s’agit,
& depuis Roy sous le nom de Louis XII. succedant
à faute d’hoir masle à la Couronne, &
comme tel sacré à Rheims le 27. May 1498. Le Comte de Dunois qui accompagnoit
Louis Duc d’Orleans Beau frere du Roy, estoit
fils de Iean

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 187. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46. empeschez &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 188. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46. empeschez & traversez par ceux qui vouloient auoir le gouuernement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 189. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46. empeschez & traversez par ceux qui vouloient auoir le gouuernement du
Royaume, & de la personne du Roy, comme
remarque Maistre Denis le Mercier Chancelier
dudit Duc

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 190. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46. empeschez & traversez par ceux qui vouloient auoir le gouuernement du
Royaume, & de la personne du Roy, comme
remarque Maistre Denis le Mercier Chancelier
dudit Duc d’Orleans dans sa harangue & ses
remonstrances au Parlement. Ceux qu’on auoit
fait esperer à Monseigneur le Duc d’Orleans
d’aujourd’huy, & à tous les bons François dedans
la mesme ville de Tours, n’ont pas esté
moins balottez, puis qu’ils sont encore

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 191. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

ceux qui vouloient auoir le gouuernement du
Royaume, & de la personne du Roy, comme
remarque Maistre Denis le Mercier Chancelier
dudit Duc d’Orleans dans sa harangue & ses
remonstrances au Parlement. Ceux qu’on auoit
fait esperer à Monseigneur le Duc d’Orleans
d’aujourd’huy, & à tous les bons François dedans
la mesme ville de Tours, n’ont pas esté
moins balottez, puis qu’ils sont encore à tenir,
sans qu’on puisse en venir about, parce que ceux
qui les empeschent y seroient recherchez & condamnez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Dernier