[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(385 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 301. Anonyme. SVITTE DE LA GAZETTE DE LA PLACE MAVBERT par... (1649) chez Mettayer (Michel) à Paris , 14 pages. Langue : français, patois. Partie 3. Voir aussi C_4_22 (partie 2). Référence RIM : M0_1469 ; cote locale : C_4_23. le 2014-10-11 10:50:27.

en serpente aux
Ses blancs soulliers dans les russe aux
Ses deux coiffe de crapaudaille,
Voyez ma dame rien qui vaille
Luy faut donné du saumon frais
A se beau reste de lacquais  

La Bourgeoise.  
Adieu à ton iamais veu femme
Dire tant de parolle infamme
Qui parle auec moins de raison  

D. Barbe.  
Adieu, adieu mary graillon
Tronez moy le dos au plus viste
Car iour de guieu cy tu mirite
Tu veras que paise ma main
Peste à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 302. Anonyme. SVITTE DE LA GAZETTE DE LA PLACE MAVBERT par... (1649) chez Mettayer (Michel) à Paris , 14 pages. Langue : français, patois. Partie 3. Voir aussi C_4_22 (partie 2). Référence RIM : M0_1469 ; cote locale : C_4_23. le 2014-10-11 10:50:27.

pas de faire
Se qui est dans lestat necessaire
Et par in cy se gauserien,
Par tout des pauures Parisiens
Adieu auec ca ie te laisse
Voila la nuict, le tamp me presse
Faut retourné à la mairon.  

Dame Barbe.  
A pren moy don quandiraton.  

D. Denise.  
Non, non ienpecherois ta vante.
adieu  

Dame Barbe.  
Adieu ton ta seruante.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 303. Anonyme. SVITTE DE LA GAZETTE DE LA PLACE MAVBERT par... (1649) chez Mettayer (Michel) à Paris , 14 pages. Langue : français, patois. Partie 3. Voir aussi C_4_22 (partie 2). Référence RIM : M0_1469 ; cote locale : C_4_23. le 2014-10-11 10:50:27.

pas de faire
Se qui est dans lestat necessaire
Et par in cy se gauserien,
Par tout des pauures Parisiens
Adieu auec ca ie te laisse
Voila la nuict, le tamp me presse
Faut retourné à la mairon.  

Dame Barbe.  
A pren moy don quandiraton.  

D. Denise.  
Non, non ienpecherois ta vante.
adieu  

Dame Barbe.  
Adieu ton ta seruante.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 304. Anonyme. SVITTE DE LA REVELATION OV LE SECOND ORACLE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_8_62 (partie 1), E_1_76 (partie 1) et E_1_77 (partie 2). Référence RIM : M0_3541 ; cote locale : C_8_63. le 2014-09-29 15:43:17.

on eust iugé
Que le Ieusneur estoit changé
En vne figure viuante,
Et que cette trouppe presente
S’estoit muée en ce moment
En Idoles sans mouuement.
Enfin l’on sort de cette extaze,
Chacun en rit chacun en jaze ;
Marchands rappellent leurs chalans,
Chalans retournent aux marchands,
Et sçachant que la paix est faite,
Chacun fait viste son emplette,
Pour s’en retourner tout ioyeux
Publier la paix en tous lieux.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 305. Anonyme. TRES-HVMBLE REMONSTRANCES FAITE AV ROY ET A... (1652) chez Leroy (Claude) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_2_2. Référence RIM : M0_3820 ; cote locale : B_16_41. le 2014-10-12 09:03:13.

solennellement de pratiquer
durant vostre Regne. Pour nous, Sire, protestons
à Vostre Maiesté, que nous la seruirons de tout
nostre pouuoir, auec zele, fidelité & respect, comme
nous y sommes obligés, tant par nostre naissance,
que par le deuoir de nos charges : Et nous permettrés
de nous dire, sans aucune reserue, les tres-humbles,
tres-affectionnés & tres-obeïssans seruiteurs
& subiets de Vostre Maiesté : les Officiers de
l’Election de Paris.  

FIN

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 306. Anonyme. TRES-HVMBLES REMONSTRANCES DE LA PROVINCE DE... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_8_1. Référence RIM : M0_3828 ; cote locale : C_9_43. le 2014-10-12 09:27:27.

iamais esté cher
qu’entant qu’il pouuoit deuenir vn moyen necessaire
à celuy de l’Estat, & qu’il n’auoit armé que pour vne
commune conseruation, il deposoit aussi sans aucune
repugnance, toute sorte d’aigreur aux pied de
cette consideration publique ; qu’il estoit fort vray, qu’il auoit reconnu depuis long temps que tant
de brigues & de partialitez estoient les pestes d’vn
Royaume bien affermy ; que par là les gens de bien
auoient esté exposez à la violence des meschans ; que
tout ce qu’il y a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 307. Aristandre [signé]. LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Ou les... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Signé au colophon. Voir aussi C_3_83. Référence RIM : M0_1836 ; cote locale : A_5_13b. le 2014-05-03 16:22:22.

nos submissions & nos respects. C’est
la meilleure maniere dont le foible puisse traiter auec
le fort. Voila, sage Cleobule, quels sont mes sentimens, ou
plustost quels ils ne sont point: Voila comme l’auanture
ce qui se traite à Saint Germain est bon, à l’auanture est-il mauuais: pour decider vn poin si important
il faudroit estre d’vne classe superieure à la mienne, il
faudroit estre vn Philosophe plus dogmatique, que   Vostre tres-humble seruiteur. ARISTANDRE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 308. Aristandre [signé]. LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Où les... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon. Voir aussi A_5_13b. Référence RIM : M0_1836 ; cote locale : C_3_83. le 2014-05-03 16:16:39.

nos submissions & nos respects. C’est
la meilleure maniere dont le foible puisse traiter auec
le fort. Voila, sage Cleobule, quels sont mes sentimens, ou
plustost quels ils ne sont point : Voila comme à l’auanture
ce qui se traite à Saint Germain est bon, à l’auanture est-il mauuais : pour decider vn poin si important
il faudroit estre d’vne classe superieure à la mienne, il
faudroit estre vn Philosophe plus dogmatique, que   Vostre tres-humble seruiteur.
ARISTANDRE.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 309. Bourbon, Louis de [signé]. LETTRE DE MONSIEVR LE PRINCE A SON ALTESSE... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Dans le titre, "Messieurs" est écrit "Messieuts". Le nom de l'imprimeur est orthographié "Vivenet". Signée et datée du 1er avril 1652 au colophon. Voir aussi B_5_15. Référence RIM : M0_2032 ; cote locale : C_12_17. le 2014-05-31 12:26:36.

leur fortune
par le restablissement de celle de ce Ministre,
le dessein de m’oposer à ceste pernicieuse
entreprise de quelques factionnaires
Mazarins, & l’approche de leur maistre
auec les troupes du Roy, pour en faciliter
l’execution, m’ont fait venir à la
teste de cette armée pour seconder les
bonnes affections de vostre A. R. de qui
ie suis,   MONSEIGNEVR, Le plus Humble, & plus obeïssant
Seruiteur, LOVIS DE BOVRBON. De Nojan le premier Avril 1652.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 310. Davenne, François [?]. SOVPIRS FRANCOIS SVR LA PAIX ITALIENNE. AVEC... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_3711 ; cote locale : C_8_66. le 2014-10-11 03:31:51.

ne pourra plus
Casser ses Chambres de Iustice,
Ny sauuer par vn peu d’Esleus,
Tous les reprouuez, du supplice :
C’est celle où Mazarin, & tous ses Partisans
Ne trouueront pas bien leur conte,
C’est celle où la peur & la honte
Feront voir sur leur front des traits d’agonizans,
Quand Dieu viendra chercher dans leur sein par son glaiue
Le sang de l’orphelin, & le pain de la vefue.    
Ie sçay bien que certains corbeaux,
Qui croacent apres leur proye,
Louent à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 311. Davenne, François [?]. SOVPIRS FRANÇOIS SVR LA PAIX ITALIENNE.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers. Voir aussi B_20_38, C_2_55 et C_4_62.. Référence RIM : M0_3710 ; cote locale : E_1_82. le 2014-11-29 02:31:11.

pour corriger, & hardis pour absoudre.    
La Paix est le bien du commun,
Mais à moins que l’on restituë
Ce qui appartient à chacun,
Au lieu de la faire, on la tuë.
France, pren garde-là ; si ta Paix n’a ce point,
Croy-moy, ce n’est point là la tienne,
C’est vne Paix Italienne,
Qui Paix en apparence, en effet ne l’est point.
La veritable Paix ennemie du vice,
Est mere du bon heur, mais fille de Iustice,  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 312. Du Pelletier, Pierre. MAXIMES ROYALLES PRESENTEES AV ROY. (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Nom de l'auteur en page de titre intérieure.. Référence RIM : M0_2428 ; cote locale : A_6_3. le 2014-06-30 04:16:55.

esprit,
que le vice est extremement persuasif quand il nous
parle de dessus vn Trône: quand il nous donne des
exemples souuerains & couronnez, & que nous n’auous
point de peine à le suiure quand il va deuant
nons auec le Sceptre & la pourpre.   Sire les Vertus que vous faites paroistre charment
toute la Cour, & nous font esperer que vostre Royaume
sera vn Royaume de saincts, & les ayant imité
en terre vous benirez vn iour dedans les Cieux le
Sainct des Saincts.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 313. Du Pelletier, Pierre. SECONDE LETTRE DV SIEVR DV PELLETIER, A... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_3616 ; cote locale : A_5_52. le 2014-10-03 15:44:18.

secourir contre la tirannie estrangere,
qui pensoit reduire sous le ioug d’vne
seruitude epouuantable cette Reyne
des autres villes. Mais c’est vostre seule
vertu que ie regarde sans aucun interest,
sans considerer le bien que vous auez fait
à ma patrie, & sans considerer celuy que
luy promet vostre insigne valeur, i’ay
fay vœu d’estre éternellement.  

MONSEIGNEVR, Vostre tres-humble, tres-obeyssant, & tres
fidelle seruiteur. DV PELLETIER.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 314. Du Teil [signé]. ODE PANEGYRIQVE A MONSEIGNEVR... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_2579 ; cote locale : C_8_2. le 2014-07-08 14:49:21.

vie
La force de l’esprit, & la simplicité.    
Ainsi, beau miroir des Prelats,
Puis que vous deuancez les pas
De ces grands Cardinaux sortis de vostre race,
Rome vous doit conter vn iour
Plus par iustice que par grace
Entre les Princes de sa Cour :
Oüy, si le Conclaue estoit libre
Pour le reste des nations ;
Ou que la Seine fut le Tybre
Les clefs seroient le prix de vos perfections   DV-TEIL.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 315. Du Tillet [signé]. Arrest de la Cour DE PARLEMENT PORTANT... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec privilège. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_243 ; cote locale : E_1_12. le 2014-12-02 15:43:29.

outre defenses de cognoistre &
juger d’autres matieres que de celles à eux attribuées
par les Edicts du Roy verifiez en la dite
Cour. ENIOINT au Gouuerneur & subjects
dudit Seigneur Roy de ladite Ville, tenir la
main à l’execution, à peine d’estre declarez
perturbateurs du repos public. FAIT en Parlement
le huictiéme Fevrier mil six cens quarente-neuf.  

Signé, DV TILLET. Collationné à l’Original par moy
Conseiller Secretaire du Roy &
de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 316. Du Tillet, François [signé]. LETTRE DE LA COVR DE PARLEMENT DE PARIS... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec privilège. Signée et datée du 18 janvier 1649. Voir aussi A_1_43 et A_1_44. Référence RIM : M0_1935 ; cote locale : E_1_111. le 2014-05-24 15:40:16.

faute de ce faire, aux Communes de courre
sus, afin d’empescher le pernicieux dessein
dudit Cardinal. Nous vous prions d’ayder
de viures & de forces cette grande Ville,
dont la ruyne causeroit en suite celle de l’Estat,
que nous vous conuions de nous ayder
à conseruer toute entiere au Roy, afin qu’il
connoisse vn iour ses bons seruiteurs. Nous
sommes,   Vos bons amis les Gens tenans la
Cour de Parlement de Paris. Signé, DV TILLET. Ce dix-huictiesme Ianuier 1649.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 317. Du Tillet, François [signé]. LETTRE DE LA COVR DE PARLEMENT DE PARIS... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec privilège. Signée et datée du 18 janvier 1649. Voir aussi A_1_43 et A_1_44. Référence RIM : M0_1935 ; cote locale : E_1_111. le 2014-05-24 15:40:16.

faute de ce faire, aux Communes de courre
sus, afin d’empescher le pernicieux dessein
dudit Cardinal. Nous vous prions d’ayder
de viures & de forces cette grande Ville,
dont la ruyne causeroit en suite celle de l’Estat,
que nous vous conuions de nous ayder
à conseruer toute entiere au Roy, afin qu’il
connoisse vn iour ses bons seruiteurs. Nous
sommes,   Vos bons amis les Gens tenans la
Cour de Parlement de Paris. Signé, DV TILLET. Ce dix-huictiesme Ianuier 1649.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 318. Du Tillet, François [signé]. LETTRE DE LA COVR DE PARLEMENT DE PARIS,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 5 pages. Langue : français. Avec privilège. Datée du 18 janvier 1649 et signée au colophon. Voir aussi E_1_112. Référence RIM : M0_1936 ; cote locale : A_1_42. le 2014-05-24 15:49:11.

vous ne pouruoyez au plustost
à vostre conseruation & à la nostre; & qu’ainsi
tous ensemble, agissans d’vn mesme sentiment,
nous asseurions celle de l’Estat, empeschant
vne guerre ciuile, qui n’auroit pour
cause que l’ambition d’vn Estranger. Nous
voulons conseruer vne parfaite intelligence
auec vous, & demeurons,   MESSIEVRS, Ce 18. Ianuier 1649. Vos bons Freres & amis, les Gens
tenans la Cour de Parlement
de Paris. Signé, DV TILLET.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 319. Dubosc-Montandré, Claude [?]. L’ANATOMIE DE LA POLITIQVE DV COADIVTEVR... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_83 ; cote locale : B_10_23. le 2014-04-20 09:50:51. >

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 320. Guise, Henri II de [?]. LETTRE DE MONSEIGNEVR LE DVC DE GVISE A LA... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2001 ; cote locale : B_8_36. le 2014-05-25 10:54:18.

tres humblement de vouloir en consideration
de tout ce que i’ay fait, & de tout ce que ie
pretens faire pour les seruices de la Couronne, m’accorder
pour recompense quelle soit, & traictée &
cõsiderée d’vne autre façon Ce que i’espere de sa bonté,
si elle veut conseruer le repos & la vie de la personne
du monde, qui est plus veritablement, & auec plus
de respect,   MADAME, De vostre Majesté le tres-humble, tres-obeyssant,
& tres-fidel suject, & seruiteur.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 321. Guise, Henri II de [?]. LETTRE DE MONSEIGNEVR LE DVC DE GVISE A LA... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2001 ; cote locale : B_8_36. le 2014-05-25 10:54:18.

tres humblement de vouloir en consideration
de tout ce que i’ay fait, & de tout ce que ie
pretens faire pour les seruices de la Couronne, m’accorder
pour recompense quelle soit, & traictée &
cõsiderée d’vne autre façon Ce que i’espere de sa bonté,
si elle veut conseruer le repos & la vie de la personne
du monde, qui est plus veritablement, & auec plus
de respect,   MADAME, De vostre Majesté le tres-humble, tres-obeyssant,
& tres-fidel suject, & seruiteur.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 322. L. D. M. E. S. DV BAIL. LES GLORIEVX TRAVAVX DV PARLEMENT POVR LE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 16 pages. Langue : français. Moreau note "Par L. D. M. E. J. DV BAIL." alors qu'il s'agit ici de "Par L. D. M. E. S. DV BAIL.". Référence RIM : M0_1501 ; cote locale : D_2_10. le 2014-02-15 07:40:52.

vous la distribuërez apres à tous les peuples.
C’est ce qu’ils esperent de vous, afin que Dieu
vous comblant de ses benedictions, vous fasse victorieux
de vos aduersaires, & que bien loin d’estre
par eux chassez du Tribunal, où son Oinct sacré
vous a mis, vous éclatiez perdurablement dans le
thrône de la Iustice, où vous commencez à triompher
désja ; puis que vous voyez assujetty à vos
Loix, les plus redoutables Heros, & les plus fideles
peuples de la Terre.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 323. L. I. D. P. [signé]. REMERCIMENT DES IMPRIMEVRS A MONSEIGNEVR LE... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_3280 ; cote locale : C_9_39. le 2014-08-24 15:00:46.

les Secretaires de
Saint Innocent, les filles du Marais, enfin le cheual de
Bronze, & la Samaritaine écriuent & parlent de vous :
Pierre du Quignet ne sçauroit plus garder le silence
qu’ont rompu des statuës, puisque les morts mesmes
ressuscitent pour venir dire leur sentiment de la conduitte
de V. E. les Colporteurs courbent souz
le poids de leurs Imprimez au sortir de nos portes :
ils ne font pas cent pas, qu’ils ne soient soulagez du plus pesant de leur fardeau, & ils reuiennent à la
charge auec vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 324. L. I. D. P. [signé]. REMERCIMENT DES IMPRIMEVRS A MONSEIGNEVR LE... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_3280 ; cote locale : C_9_39. le 2014-08-24 15:00:46.

& par les Armes. Il nous reste vne chose à desirer, pour comble d’vne
derniere fortune ; c’est vn arrest de mort, qui sera
celuy de vostre canonisation par nostre Compagnie :
Toutes les Nations le feront traduire en leur langue,
chaque pays, chaque ville ; mais plutost chaque
maison, vous dressera vn Cenotaphe, & la France particulierement comptera ses années par celle de
vostre supplice, qui sera celle de sa liberté. Ce sera
pour lors qu’il faudra s’employer nuit & iour a en
faire des Relations auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 325. L. I. D. P. [signé]. REMERCIMENT DES IMPRIMEVRS A MONSEIGNEVR LE... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_3280 ; cote locale : C_9_39. le 2014-08-24 15:00:46.

nos prieres auec ceux de toute la France,
à ce que la mort vous deliure bien-tost des miseres
de la vie : c’est vn droict que vous deuez à la Iustice
Diuine & humaine, & à la Nature, contre qui vous
auez peché, & que vous ne pouuez satisfaire que par
vne genereuse resolution d’expier vos crimes en expirant.
C’est ce que desirent tres-passionnément pour
le salut de vostre Eminence,   MONSEIGNEVR, Vos tres-obligez & tres-affectionnez
Seruiteurs L. I. D. P.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 326. L. T. E. [signé]. LES IVSTES RESSENTIMENTS DV TIERS ESTAT,... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Signature au colophon. Voir aussi A_8_17. Référence RIM : M0_1789 ; cote locale : C_9_76. le 2014-02-15 10:26:04.

Exercice on
n’a point oublié dans les Prieres publiques & particulieres,
de prier pour la santé de vos Majestez, si necessaires
à cet Estat.   Sçachez donc, MADAME, que la France vous comble
de ses loüanges, le Ciel de ses Prieres, & moy ie
souhaite à vostre Majesté autant de gloire & felicité
qu’elle en peut souhaiter, comme estant, MADAME, De Vostre Majesté, Le tres-humble, tres-obeïssant, &
tres-fidele seruiteur & Sujet,
L. T. E.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 327. La Mothe-Houdancourt, Henri... . CINQVIESME FACTVM, POVR MESSIRE PHILIPPES DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 5. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_7 (partie 4). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_8. le 2014-07-20 10:29:16.

Il fut opposé en son dessein, quoy qu’il fut selon les regles
de la guerre, par ses principaux Officiers; qui luy declarerent
ne se pouuoir presenter aux Ennemis sans canon; selon la pluralité
des aduis, il le fallut attendre: il tarda quatre heures,
pendant lesquelles le pont fut acheué: en sorte qu’à son arriuée
il trouua les Ennemis en bataille au deça de la Segre. Il n’y
auoit plus moyen de se retirer, ny aussi d’entrer dans Leyde
sans diffiler: ce qui eust esté perilleux à la veuë de l’Armée
Ennemie, & qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 328. Louis (XIV) [signé] [faux]. RESPONSE DE MONSIEVR LE PRINCE, A la Lettre... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 14 pages. Langue : français. Daté du 8 janvier 1652 et signé L. D. B. au colophon. Voir aussi C_12_13. Référence RIM : M0_3409 ; cote locale : B_7_20. le 2014-09-28 07:49:03.

ce que Dieu m’a fait naistre, que
de meriter de tels reproches. Les nouuelles
preuues que i’en viens de donner, ne me sont
pas peu avantageuses, & ne vous doiuent aussi
pas moins confirmer dans la croyance de cette
verité.   Toute la France peut auoir apris le recent
accommodement qui m’a esté proposé depuis
trois semaines m’enuoyant la carte blanche pour tout ce que ie pouuois pretendre, l’on
vouloit m'y faire consentir par des voyes qui
semblent qu’elles deuroient m’y contraindre,
me

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 329. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE CIRCVLAIRE, Pour la convocation des... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège. Datée et signée au colophon.. Référence RIM : M0_1829 ; cote locale : A_1_6. le 2014-05-02 15:00:10.

que vous l’aurez receuë, vous ayez à convoquer & faire assambler
à son de trõpe & cry public, ou autrement ainsi que vous aviserez
dans le plus bref temps que faire se pourra, tous ceux des trois
Estats d’iceluy ressort, qui ont accoustumé d’étre appelez en pareil
cas, pour conferer ensemble sur toutes les choses qu’ils verront
estre à réformer & à corriger, afin de remettre la justice, la
police, & la discipline de nostre Royaume, en leur premiere &
ancienne splendeur, pour maintenir & faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 330. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE CIRCVLAIRE, Pour la convocation des... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège. Datée et signée au colophon.. Référence RIM : M0_1829 ; cote locale : A_1_6. le 2014-05-02 15:00:10.

devant Dieu, avec la Reyne Régente nostredite
Dame & Mere, que le seul but de nous armer au
dedans & au dehors de nostre Royaume est d’aquerir vne
juste & longue paix, dans laquelle Dieu soit aussi religieusement
honoré & servi qu’il est peu respec dans ces troubles:
& où vn chacun joüisse de ses biens, & de tout ce qui lui appartient,
avec vne entiere douceur & equité, & avec toutes les
graces que l’on peut attendre d’vn Prince né & eslevé dans la
pieté & la justice,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 331. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY AVX GOVVERNEVRS DES PROVINCES:... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Avec privilège (au colophon). Sans page de titre. Signature en page 2 et au colophon.. Référence RIM : M0_2141 ; cote locale : A_1_18. le 2014-06-02 10:31:24.

protester, & que ladite Compagnie, par vne prompte obeïssance, fera cesser
les souffrances de la ville de Paris, & les miséres du pauvre peuple; afin que le
calme vne fois reslabli dans le Royaume, puisse produire bien-tost la conclusion
de la paix générale, & le repos de la Chrestienté. FAIT au Conseil d’Estat du
Roy: tenu à S. Germain en Laye, le vingt-cinquiéme Février 1649. Signé,
DE GVENEGAVD. Imprimé à Saint Germain en Laye, le 27 Février 1649.

Avec Privilége.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 332. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY AVX GOVVERNEVRS DES PROVINCES:... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Avec privilège (au colophon). Sans page de titre. Signature en page 2 et au colophon.. Référence RIM : M0_2141 ; cote locale : A_1_18. le 2014-06-02 10:31:24.

protester, & que ladite Compagnie, par vne prompte obeïssance, fera cesser
les souffrances de la ville de Paris, & les miséres du pauvre peuple; afin que le
calme vne fois reslabli dans le Royaume, puisse produire bien-tost la conclusion
de la paix générale, & le repos de la Chrestienté. FAIT au Conseil d’Estat du
Roy: tenu à S. Germain en Laye, le vingt-cinquiéme Février 1649. Signé,
DE GVENEGAVD. Imprimé à Saint Germain en Laye, le 27 Février 1649.

Avec Privilége.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 333. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY AVX GOVVERNEVRS DES PROVINCES:... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Avec privilège (au colophon). Sans page de titre. Signature en page 2 et au colophon.. Référence RIM : M0_2141 ; cote locale : A_1_18. le 2014-06-02 10:31:24.

protester, & que ladite Compagnie, par vne prompte obeïssance, fera cesser
les souffrances de la ville de Paris, & les miséres du pauvre peuple; afin que le
calme vne fois reslabli dans le Royaume, puisse produire bien-tost la conclusion
de la paix générale, & le repos de la Chrestienté. FAIT au Conseil d’Estat du
Roy: tenu à S. Germain en Laye, le vingt-cinquiéme Février 1649. Signé,
DE GVENEGAVD. Imprimé à Saint Germain en Laye, le 27 Février 1649.

Avec Privilége.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 334. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY AVX GOVVERNEVRS DES PROVINCES:... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Avec privilège (au colophon). Sans page de titre. Signature en page 2 et au colophon.. Référence RIM : M0_2141 ; cote locale : A_1_18. le 2014-06-02 10:31:24.

protester, & que ladite Compagnie, par vne prompte obeïssance, fera cesser
les souffrances de la ville de Paris, & les miséres du pauvre peuple; afin que le
calme vne fois reslabli dans le Royaume, puisse produire bien-tost la conclusion
de la paix générale, & le repos de la Chrestienté. FAIT au Conseil d’Estat du
Roy: tenu à S. Germain en Laye, le vingt-cinquiéme Février 1649. Signé,
DE GVENEGAVD. Imprimé à Saint Germain en Laye, le 27 Février 1649.

Avec Privilége.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 335. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY AVX GOVVERNEVRS DES PROVINCES:... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Avec privilège (au colophon). Sans page de titre. Signature en page 2 et au colophon.. Référence RIM : M0_2141 ; cote locale : A_1_18. le 2014-06-02 10:31:24.

protester, & que ladite Compagnie, par vne prompte obeïssance, fera cesser
les souffrances de la ville de Paris, & les miséres du pauvre peuple; afin que le
calme vne fois reslabli dans le Royaume, puisse produire bien-tost la conclusion
de la paix générale, & le repos de la Chrestienté. FAIT au Conseil d’Estat du
Roy: tenu à S. Germain en Laye, le vingt-cinquiéme Février 1649. Signé,
DE GVENEGAVD. Imprimé à Saint Germain en Laye, le 27 Février 1649.

Avec Privilége.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 336. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Enuoyée à Messieurs les... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec privilège. Datée du 28 avril 1649 et signée au colophon. . Référence RIM : M0_2175 ; cote locale : A_1_87. le 2014-06-06 16:40:08.

de
nos Officiers & Sujets, mesme dans nostredite bonne
Ville de Paris qui ue soit entierement porté à y contribuer
par ses soings, fidelité & obeïssance; Nous ne
vous ferons la presente plus longue, ny plus expresse.
DONNÉ à S. Germain en Laye le 28. iour d’Auril
mil six cens quarante-neuf. Signé, LOVIS, Et
plus bas, DE GVENEGAVD: Et sur la suscription
est escrit,   A nos tres-chers & bien amez les Preuost des
Marchands & Escheuins de nostre
bonne Ville de Paris.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 337. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Enuoyée à Messieurs les... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec privilège. Datée du 28 avril 1649 et signée au colophon. . Référence RIM : M0_2175 ; cote locale : A_1_87. le 2014-06-06 16:40:08.

de
nos Officiers & Sujets, mesme dans nostredite bonne
Ville de Paris qui ue soit entierement porté à y contribuer
par ses soings, fidelité & obeïssance; Nous ne
vous ferons la presente plus longue, ny plus expresse.
DONNÉ à S. Germain en Laye le 28. iour d’Auril
mil six cens quarante-neuf. Signé, LOVIS, Et
plus bas, DE GVENEGAVD: Et sur la suscription
est escrit,   A nos tres-chers & bien amez les Preuost des
Marchands & Escheuins de nostre
bonne Ville de Paris.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 338. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Enuoyée à Messieurs les... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec privilège. Datée du 28 avril 1649 et signée au colophon. . Référence RIM : M0_2175 ; cote locale : A_1_87. le 2014-06-06 16:40:08.

de
nos Officiers & Sujets, mesme dans nostredite bonne
Ville de Paris qui ue soit entierement porté à y contribuer
par ses soings, fidelité & obeïssance; Nous ne
vous ferons la presente plus longue, ny plus expresse.
DONNÉ à S. Germain en Laye le 28. iour d’Auril
mil six cens quarante-neuf. Signé, LOVIS, Et
plus bas, DE GVENEGAVD: Et sur la suscription
est escrit,   A nos tres-chers & bien amez les Preuost des
Marchands & Escheuins de nostre
bonne Ville de Paris.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 339. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Enuoyée à Messieurs les... (1649) chez Rocollet (Pierre) à Paris , 4 pages. Langue : français. Avec privilège. Datée du 28 avril 1649 et signée au colophon. . Référence RIM : M0_2175 ; cote locale : A_1_87. le 2014-06-06 16:40:08.

de
nos Officiers & Sujets, mesme dans nostredite bonne
Ville de Paris qui ue soit entierement porté à y contribuer
par ses soings, fidelité & obeïssance; Nous ne
vous ferons la presente plus longue, ny plus expresse.
DONNÉ à S. Germain en Laye le 28. iour d’Auril
mil six cens quarante-neuf. Signé, LOVIS, Et
plus bas, DE GVENEGAVD: Et sur la suscription
est escrit,   A nos tres-chers & bien amez les Preuost des
Marchands & Escheuins de nostre
bonne Ville de Paris.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 340. Louis (XIV), De Guénégaud... . RESPONCE DV ROY, DONNÉE PAR ESCRIT au sieur... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Datée du 12 septembre 1652 et signée au colophon.. Référence RIM : M0_3434 ; cote locale : B_3_11. le 2014-09-22 16:21:36.

autres, afin de l’employer à l’accablement
de ladite ville même, & à la dissipation de l’Estat, dont
ils ont conjuré le partage entr’eux & auec les Espagnols, en
formant les presens troubles: qu’au lieu que l’intention de
Sa Majesté en transferant les Compagnies Souueraines
que ses Predecesseurs ont establies en ladite Ville, & mesme
les Magistrats du Corps d’icelle a esté de pouruoir à
la conseruation de la vie & de la liberté de ses Officiers,
& d’empescher que par leur presence & par vn exercice

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 341. Provence, Pierre de [signé]. LETTRE DE PIERRE DE PROVENCE A LA REYNE. En... (1649) chez Henault (Jean) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_2043 ; cote locale : A_5_12. le 2014-05-31 16:11:31.

pratiquées, il fit cette belle & saincte retraitte, &
laissa à Monsieur le Duc de Retz son fils, tous ses biens auec sa
charge: lequel suiuant les traces de son Pere, la mit au plus haut
point d’estime qu’elle pouuoit aller: Mais celuy qui la desiroit
auec tant de passion, ialoux de la gloire de ce Seigneur, comme
tout dépendoit de luy, le laissant manquer de toutes choses pour
l’entretien des Galeres; il fut obligé pour marque de sa fidelité,
de soustenir cette grande despense, & d’employer son bien & son
credit,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 342. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

en argent à raison de quatre monstres, où
les dix pour cens sont compris, payé de Majors, des
Commissaires, les Estats de quatre Capitaines appointez,
& de quatre Lieutenans à la suite des cincq
vieux Regimens, & les Estats Majors de tous les Regimens :<lb/> à neuf millions trois cens quarante neuf mil six
cens quatre vingt liures. La Cauallerie, & Infanterie
ensemble douze millions neuf cens quatre vingt treize
mil quatre cens vingt liures. Ie fais estat que l’Artillerie,
& l’Estat Major des Generaux &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 343. Questier, Mathurin, dit... . SVITTE DV IOVRNAL POETIQVE DE LA GVERRE... (1649 [?]) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 12 de 13, pages numérotées de 89 à 104. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_1763 ; cote locale : C_4_38_12. le 2014-10-11 12:29:44.

moy Marin ?    
Marin oyant cecy, quitte la compagnie,
Et laisse ce fantasque auec sa manie ;
Qui lors se voyant seul commença de songer
S’il frapperoit celuy qu’il disoit mensonger.
Voicy ce qui fut fait ; La colere l’emporte, <l>Il se jette sur luy d’vne assez belle sorte.
L’autre ne manque point ; d’entrer dans le combat ;
Et d’vn tour fort subtil deschire le rabat
De son fier ennemy. Ils auoient des espées,
Qui furent pour ce fait aussi-tost occupées,
Ils se pointent tous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 344. Renaudot, Théophraste [?]. LA DEPLORABLE MORT DE CHARLES I, ROY DE LA... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Mention au colophon: de Saint-Germain-en-Laye, le 18 mars 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_1005 ; cote locale : A_1_23. le 2014-11-29 02:27:31.

guéres moins de tous ceux qui voyent en si piteux estat cette fille
du grand Henry, tante, sœur & mere de Roys. Cette lugubre
nouvelle n’ayant pas aussi esté plustost apportée en Escosse,
que le Prince de Galles son fils ainé, y fut proclamé Roy de la
grand Bretagne & d’Irlande, sous le nom de Charles II, par
les Estats d’Escosse lors assemblez à Edimbourg a extrémement
indignez d’vne telle barbarie, qu’ils s’apprestent à venger. A S. Germain en Laye, le 18 Mars 1649. Avec privilége.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 345. Renaudot, Théophraste [?]. LA DEPLORABLE MORT DE CHARLES I, ROY DE LA... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Mention au colophon: de Saint-Germain-en-Laye, le 18 mars 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_1005 ; cote locale : A_1_23. le 2014-11-29 02:27:31.

guéres moins de tous ceux qui voyent en si piteux estat cette fille
du grand Henry, tante, sœur & mere de Roys. Cette lugubre
nouvelle n’ayant pas aussi esté plustost apportée en Escosse,
que le Prince de Galles son fils ainé, y fut proclamé Roy de la
grand Bretagne & d’Irlande, sous le nom de Charles II, par
les Estats d’Escosse lors assemblez à Edimbourg a extrémement
indignez d’vne telle barbarie, qu’ils s’apprestent à venger. A S. Germain en Laye, le 18 Mars 1649. Avec privilége.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 346. Renaudot, Théophraste [?]. LA PAIX EN FRANCE. (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye [?] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Daté de Saint-Germain-en-Laye le 14 mars.. Référence RIM : M0_2648 ; cote locale : A_1_21. le 2014-11-29 02:35:31.

reprenne donc hardiment son
exercice: que les voyageurs ne craignent plus
le dãger des chemins, desormais asseurez & garantis
des vols & pilleries des gens de guerre:
Mais sur tout, à l’imitation de Dieu, qui tire le
bien du mal, apprenons de nos maux passez
à joüir du repos qui nous est aquis: sans nous faire
malheureux de gayeté de cœur par des entreprises
souvent ruineuses & funestes, mais du
moins tousjours invtiles à leurs autheurs. A Saint Germain en Laye, le quatorziéme Mars

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 347. Rozart,?. LES ELOGES ET LOVANGES DES PEVPLES,... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1210 ; cote locale : A_3_41. Texte édité par Morvan Perroncel le 2014-02-11 13:13:42.

qu’ils donnent aux ennemis & leurs attaques violentes
sont des preuues infaillibles de leur valeur, aussi
les hommes vertueux n’apprehendent rien, ils combattent
sans pusillaminité les Loix iniques, vn visage
furieux ne trouble point leur esprit, ce sont des Hercules
/>
desquels la constance ne peut estre ébraué, &
par lesquels les plus fiers courages sont vaincus, vos
glorieuses entreprises vous donneront des legitimes
hommages par toute l’Europe qui suruiuroit à l’éternité,
auec autant d’Eloges qu’il y aura de voix dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 348. S. D. L. [signé]. SVITTE ET SECONDE LETTRE DV BON PAVVRE A LA... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Datée du 24 mars 1649 et signée au colophon. Voir aussi A_5_45. Référence RIM : M2_195 ; cote locale : C_3_82. le 2014-10-11 16:01:24.

ce n’est pas celuy qui possede le moins,
mais bien celuy qui desire le plus, qui merite le nom
de pauure. C’est pourquoy ces Hebionites qui voulant estre
heritiers des erreurs des Iuifs, par vn orgueil affecté
se firent ambitieusement appeller Pauures, ne le furent
b/>
iamais en effet. Il ne suffit pas mesme de tout vendre pour donner
aux Pauures & pour se faire vn tresor au Ciel, il faut
encor suiure Iesus Christ en renonçant à tous autres
sentimens qu’aux siens. Les Apostres n’ont pas seulement tout quitté,
mais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 349. Saint-Onuphre, F. de [signé]. LETTRE DE L’HERMITE RECLVS DV MONT... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signée et datée du 21 février 1649 au colophon. Voir aussi C_3_69. Référence RIM : M0_1932 ; cote locale : A_5_80. le 2014-05-25 08:12:04.

point de la liberté que ie prens de parler de
la sorte, c’est l’effet du zele d’vn solitaire qui
se sert icy de l’aduis qu’vn grand Empereur
donna autrefois à son fils, & ce conseil ne
peut estre suspect. L’eleuation des personnes
de basse naissance produict l’insolence dedans
leur domination & l’aduancement des meschans,
attire apres soy la condamnation de
ceux qui sont cause de leur fortune, pource
qu’on les rend complices des maux qu’ils
commettent auec impunité. Ayez souuenance
disoit cet

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 350. Sarasin, Jean-François [?]. LETTRE D’VN MARGVILLER DE PARIS, A SON... (1651) chez [s. n.] à Paris , 19 pages. Langue : français. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_1885 ; cote locale : B_10_5. le 2014-07-31 15:47:35.

eut approuué par ce consentement
la conduitte de ce Prelat, qu’elle a si
souuent accusé d’ingratitude, & de faction.   Quant à l’article où il est dit, que M. le Coadjuteur
est trop prudent pour entrer dans le Ministere
par la voye du Mazarin, &amp; qu’encore qu’on
le veüille attirer par des protestations contraires,
il sçait bien qu’il n’y a pas trop de confiance à la
Cour, & que les choses passées peuuent estre le
fondement d’vne iuste & veritable crainte, chacun
dit que monsieur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 351. Trabit [signé]. ORDONNANCES DV ROY, VERIFIEES EN LA COVR de... (1649) chez Collet (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : M2_151 ; cote locale : A_6_46. le 2014-07-09 16:31:58.

& dudit Siege, ains seront les contreuenans assignez ou
renuoyez en iceluy, pour y estre iugez en premiere instance, & par appel en la
Cour: suiuant le Iugement fait & donne, ce requerant Iean Pinson de la Martiniere
Escuyer, Conseiller & Procureur du Roy audit Siege, par Nous François
le Roy, Conseiller de sa Maiesté, Lieutenant general de Nosails Seigneurs les
Mareschaux de France audit Siege de la Connestablie à la Table de Marbre, le
vingt-vn Ianuier mil six cens quarante-neuf. Signé, TRABIT.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 352. V. D. E. B. [signé]. LETTRE ADRESSÉE A MONSEIGNEVR... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_10_21. le 2014-04-22 15:38:03.

de convenables, le suis certain que luy seriez plus agreable, & feriez beaucoup plus de fruit,
que de celebrer Pontificalement, ny vous faire porter
en chaise les piés nus : & qu’auec son assistance, secondée
de patience, en viendriez à bout. Ie supplie la
divine Bonté vous en faire la grace, & vous soumettre
tous les rebelles. Ainsi soit. C’est,   MONSIEVR, Vôtre plus affectionné en Nôtre
Seigneur, V. D. E. B. De vôtre Maison ce
26. Aoust 1652.

=> Afficher la page


Occurrence 353. V. D. E. B. [signé]. LETTRE ADRESSÉE A MONSEIGNEVR... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_10_21. le 2014-04-22 15:38:03.

de convenables, le suis certain que luy seriez plus agreable, & feriez beaucoup plus de fruit,
que de celebrer Pontificalement, ny vous faire porter
en chaise les piés nus : & qu’auec son assistance, secondée
de patience, en viendriez à bout. Ie supplie la
divine Bonté vous en faire la grace, & vous soumettre
tous les rebelles. Ainsi soit. C’est,   MONSIEVR, Vôtre plus affectionné en Nôtre
Seigneur, V. D. E. B. De vôtre Maison ce
26. Aoust 1652.

=> Afficher la page


Occurrence 354. Vaignon, Sanson [signé] / Du... . LETTRES ET ARRESTS DE LA COVR DE PARLEMENT... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi E_1_113. Référence RIM : M0_2287 ; cote locale : A_1_57. le 2014-06-22 07:40:52.

 

Signé, VAIGNON. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT
de Paris, Portant qu’il y aura parfaite jonction
& intelligence de ladite Cour, auec celle du Parlement
de Normandie. Extraict des Registres de Parlement. CE jour, la Cour toutes les Chambres
assemblées, deliberant sur la Lettre
du Parlement de Normandie, apportée
à ladite Cour ce jourd’huy, & sur
l’establissement du Semestre fait audit
Parlement depuis quelques années, Et veu les
Arrests

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 355. Vaignon, Sanson [signé] / Du... . LETTRES ET ARRESTS DE LA COVR DE PARLEMENT... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi E_1_113. Référence RIM : M0_2287 ; cote locale : A_1_57. le 2014-06-22 07:40:52.

Bureau,
Monsieur le Premier President luy a dit, Qu’il auoit
ce qu’il auoit demandé, & luy a fait entendre que
la Cour se promettoit de la conduitte dudit Parlement
de Normandie, & de son zele & affection au
bien public, qu’il donnera l’Arrest contre le Cardinal
Mazarin. FAIT en Parlement le cinquiesme
Février mil six cens quarante-neuf.  

Signé, DV TILLET. Collationné aux Originaux par moy Conseiller
Secretaire du Roy & de ses Finances.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 356. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

que si ie quitte
la conduitte ils sont tous perdus, encore qu’il soit certain qu’ils
le seront si ie continuë. Que i’ay fait venir de grans thresors d’Italie,
encore que i’y aye enuoyé la plus grande partie de ceux de la
France : & que leur felicité seroit accomplie s’ils m’auoient vn iour
pour Roy, mais que c’est vne faueur qu’ils ne meritent pas. Enfin
que s’ils veulent voir regner le siecle d’or, il faut chasser le Parlement ; exterminer ces gens de chicane, comme vne troupe de seditieux :
& si tu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 357. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

les mouuemens d’aversion qu’il a contre moy,
m’auroit offert sa personne & ses armes pour cette fin, à laquelle
tu sçais qu’il aspire il y a si long-temps, & auec raison : & nous vsant
adroitement de cette occasion, au lieu de les amener chez les partisans,<lb/> les aurions conduits la teste baissée dans le Palais pour enleuer
ceux qui s’opposent à nos desseins. & les traduire à Montargis,
sans leur faire quant à present autre mal, souz pretexte de la
seule authorité du Roy, & du repos de l’Estat. De cette maniere

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 358. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

les Religieux sont ceux qui ont moins de sujet de se
plaindre, puis qu’à dire vray, ce ne sont que les fruicts de l’arbre
que le P. Iosephe Capucin a plante, par l’aliance qu’il fist auec les
Suedois. Et si ie suis à blasmer en quelque chose, c’est d’auoir preferé
l’interest du monde, & de ma fortune, à celuy de Dieu, de son
Eglise, & de la Religion, mais sur ce point il n’est pas expedient
que l’on scache qu’elle est ma creance. Et pource qui concerne mes
loüanges, tu sçais bien que c’est vn trop foible

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 359. De Guénégaud [signé]. ARRESTS DV CONSEIL D’ESTAT, Portant... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 8 pages. Langue : français. Des 14, 17 et 19 août 1652, avec privilège.. Référence RIM : M0_375 ; cote locale : B_19_22. le 2015-05-24 16:23:55.

pretende cause d’ignorance.
Fait au Conseil d’Estat du Roy, sa Majesté y estant. Tenu à
pontoise le quatorziesme iour d’Aoust Mil six cens cinquante-deux.
Signé, DE GVENEGAVD.   Collationné à l’Original par moy Conseiller Secretaire du Roy,
Maison & Couronne de France, & de ses Finances. Extrait des Registres du Conseil d’Estat. SVR ce qui a esté representé au Roy en son Conseil, Par le sieur le
Févre Preuost des Marchands de la Ville de Paris : Que par Arrests des
18. & 23. Iuillet

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 360. Du Tillet [signé]. LA VERITABLE LETTRE CIRCVLAIRE DE MESSIEVRS... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Daté et signé au colophon, de Paris, le 20 juillet 1652.. Référence RIM : M0_3940 ; cote locale : B_14_1. le 2015-09-13 01:09:15.

nom de
tous ses Peuples : C’est ce qui nous a
fait resoudre à donner l’Arrest que
nous vous enuoyons, par lequel vous
verrez que nous auons essayé de pouruoir
au salut de l’Estat, & de la Personne
du Roy que ledit Cardinal détient.
Nous vous prions de seconder
nos bons desseins, & de nous croire,   MESSIEVRS, Vos bons Amis, les Gens tenans la
Cour de Parlement DV TILLET,
Prothonotaire & Greffier en chef de
ladite Cour. A Paris ce 20.
Iuillet 1652.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 361. Anonyme. ESTAT GENERAL DV REVENV DV ROYAVME DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_68. Référence RIM : M0_1300 ; cote locale : C_7_80. (Nécessite une édition avec marge, ou en deux colonnes.). le 2016-09-26 04:17:06.

viii
c livres. Les Sur-taux de la Doüanne de Lyon, Soixante
mil livres, cy lx m livres. Trente-cinq millions quatre-vingts cinq mil six cens
quinze livres quinze sols six deniers. DENIERS PROVENANS
DES RECEPTES GENERALES
des Tailles, Taillon, Domaine & Subsistance, qui se
portent aux Receveurs Generaux, & d’iceux à l’Epargne ;
& l’Espargne en conte à la Chambre des Compres. I. LA Generalité de Paris a vingt Elections,
dans lesquelles les Receptes
des Tailles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 362. Anonyme. LA FRONDE DV PALREMENT, FATALLE AV MAZARIN. (1649) chez Sevestre (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1448 ; cote locale : A_3_61. le 2016-03-15 08:44:51.

nos braues Bourgeois crioient aux
armes, il a resueille les Parlemens de Roüen,
Toulouze, Bordeaux, & autres inuincibles frõdeurs
qui de toutes parts ont frondé le Cardinal
& ses adherans il a fait mettre la main aux armes
à toute la noblesse & à toutes les Prouinces auec
vn tel respect toutefois pour tout ce qui regarde
la maison Royale & son authorité qu’õ ne scauroit
en alleguer la moindre blesseure, & c’est vn
miracle que dans vne conuulsion semblable
dans vne maladie & dans vne cangraine la plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 363. Anonyme. LE MAVVAIS SVCCEZ DE L’ESPION DE MAZARIN,... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_6_19. Référence RIM : M0_2422 ; cote locale : E_1_34. le 2016-09-25 02:15:22.

il le secondera dans ces desseins & ce vengera
sur la France, qu’il luy donnera vn million, & luy
donnera entrée dans la Picardie par des intelligences
qu’il a qui sont infaillible, cette lecture faite de la sorte,
il fut donné en garde au Fermier des amendes du
lieu, afin de le mettre en Iustice pour estre interrogé,
afin que par ces confessions & denegations son
procez luy fut fait. Il faut purger le monde de telle peste d’Italiens ?
mais ie demande maintenant quel profit d’alleguer
la vie estant infame

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 364. Anonyme. LE MAVVAIS SVCCEZ DE L’ESPION DE MAZARIN,... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_6_19. Référence RIM : M0_2422 ; cote locale : E_1_34. le 2016-09-25 02:15:22.

diuin Platon ne ce contante pas de dire que les
loix sont faictes pour les coupables, mais il adiouste,
que l’homme malicieux, desordonné, incorrigible
en ces faicts qu’il doit estre prescrit, deietté & banny
hors du pays. Depuis le temps que les Arbres furent creez tousiours
iusqu’auiourd’huy ils ont porté la fueille & le
fruict semblable à leur premiere nature, le Palme
porte les Dales, le Figuyer les figues, & generalement
ie d’y que toutes choses ont gardé leur premiere
nature, excepté l’hõme qui a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 365. Du Pelletier, Pierre [?]. LES ENTRETIENS BVRLESQVES, DE ME. GVILLAVME... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1247 ; cote locale : C_4_6. le 2016-08-16 13:27:22.

Dame,
Et qui veut viure sous vos lois
Iusqu’à ce qu’en coffre de bois
On le porte dans saint Sulpice
Pour luy faire vn dernier office ;
Ouy ie le iure hautement
I’en fais authentique serment,
Ie le iure dessus parnasse
Par le nom si fameux du Tasse,
Ie le iure par tous les Dieux
Mais ie le iure par vos yeux
Qui font toute ma destinée,
Et ie iure par Dulcinée
Dont parle tant Cardenio,
Mais pour finir ie dis Yo.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 366. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE MANIFESTE DE L’AVTHEVR, QVI A COMPOSÉ... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 21 pages. Langue : français. Titre avec coquille: "CODÉ" pour "CONDÉ" (orthographe correcte en titre intérieur, page 3). Les deux dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_2355 ; cote locale : B_6_12. le 2016-08-16 14:37:52.

contre le retour du Cardinal
Mazarin, & dont ie fuis asseuré que sa constance
ne le laissera iamais demordre, fallust-il en venir
à la derniere extremité. Ceux qui n’attaquent le Manifeste de Monseigneur
le Prince qu’auec les foibles raisons que />
ie viens d’estaler, ne sont pas en dessein de me
faire grand mal mais ceux qui pretendent
que ce libelle, comme ils parlent est seditieux,
par lidée euidente qu’il donne que la Maison
Royalle est diuisée ; qu’on est en dessein d’attenter
derechef à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 367. France, Gaston de (duc... . LETTRE DE SON ALTESSE ROYALE PRESENTEE AV... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège. Première lettre datée du 29 octobre 1652, page 4; seconde lettre signée au colophon.. Référence RIM : M0_2062 ; cote locale : B_5_4. le 2016-08-03 00:41:16.

vous
appellent ailleurs, ie veux bien
me conformer à ce qui vous est
plus commode, me promettant
que nous nous reuerrons bien-tost,
& qu’en quelque lieu que
vous soyez, vous me conseruerez
tousiours vostre affection,
comme ie rencontreray auec
joye les occasions de vous donner
des marques de la mienne,
puisque ie suis, Mon Oncle,
Vostre tres-affectionné Neueu
LOVIS.   Et sur la Suscription,

A mon Oncle le Duc d’Orleans.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 368. Gondi, Jean-François Paul /... . LE SOLITAIRE AVX DEVX DESINTERESSÉS. (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3680 ; cote locale : B_17_10. le 2016-08-11 07:53:39.

qui a tousiours paru entre ses Vertus, & les defauts
de ce mal-heureux, qui croye (dis-je,)que ce mesme homme
entre presentement dans ses interests au moment qu’il est
banny par les vœux publics, & par les Arrests de toutes les
Compagnies Souueraines, que toute sorte d’intelligence auec
luy n’est pas seulement odieuse, mais capitale, qu’il se peut appeller
l’homme d’abomination & de scandale, à present que
son amitié la plus fidelle & la plus solide (ce qui ne fut iamais
en luy) ne peut produire aucun

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 369. Laffemas, abbé Laurent de [?]. LA GVERRE CIVILE En Vers Burlesques. (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_4_29. Référence RIM : M0_1522 ; cote locale : D_2_33. le 2016-07-30 14:36:47.

vergogne !
Par des Diables nez en Pologne
Des monstres septentrionaux
Qu’vn iour ie verray bien penaux ;
Car ayant pillé les villages
Ils croyoient porter leurs rauages
Iusques dans le cœur de Paris
Où reste encor quelque Louys,
Pour leur épargner donc la peine
D’en faire autant qu’au Bourg la Reine.
Le parlement qui n’est pas sot
A Themis fit prendre le pot
Qui sied mieux dans l’échaffourée
Qu’vn bonnet à forme quarée,
Et troqua contre vn iuste au corps
Fourrée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 370. Louis (XIV), Phélypeaux... . LETTRE ET DECLARATION DV ROY, AVEC LES... (1650) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sur la copie imprimée à Bordeaux. Avec privilège. Signature en page 8, suivie d'extraits des registres du Parlement. Voir aussi D_1_25. Référence RIM : M0_2237 ; cote locale : A_9_3. le 2016-08-03 00:39:16.

teneur, Et que copies tant desdites Lettres, qu’Articles
deuëment collationnées aux originaux, seront enuoyées par le Procureur General
aux Sieges & Bailliages de ce ressort, pour y estre fait pareille lecture, publication
& enregistrement, à la requisition & diligence des Substituts du dit Procureur
General esdits Sieges, ausquels enioint de ce faire, & d’en certifier la Cour
dans le mois. Fait à Bordeaux en Parlement, en l’Audiance de la Grand’Chambre,
le 7. Ianuier 1650. Signé, DE PONTAC.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 371. Anonyme. LE BRANSLE MAZARIN, Dansé au souper de... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_51. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_605 ; cote locale : A_3_18. le 2017-06-29 08:17:46.

paroles prononcées d’vn ton Martial & d’vn air
menaçant, jetta la glace dans les entrailles de toute
la compagnie, quoy qu’échauffée de la bonne
chere & du vin puissant, chascun tascha de se saisir
de son espée; & ce qui fit rire Monsieur de Beaufort,
/>
fust l’empressement de du Frottoir, qui se saisit
d’vne espée, de mesme que s’il s’en pouuoit seruir.
Monsieur de Beaufort l’enuisageant d’vn soûris
dédaigneux & mesprisant; Ma foy, tu aurois
meilleure grace à tenir vn cornet & piper le dé,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 372. Anonyme. LE MERCVRE DE LA COVR, CONTENANT Le Combat... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français, latin, italien. Partie 4 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix II de Moreau (extrait).. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_4. le 2017-06-29 13:49:43.

trompé vous
mesme.   Alors qu’ils discouroient ainsi, l’on vint demander
de la part du Roy les sieurs Barb. & le Bor. qui
prirent congé pour conferer auec les Deputez de S.
Denis, & laisserent le Cardinal auec les sieurs F. &
B. qui continua son discours ainsi. Maz. Qu’entendez-vous par là, qu’en pensant
tromper que ie seray trompé. Le sieur B. Monsieur, puis que nous sommes
seuls, ie m’en vais vous expliquer l’enigme, mais
que cela soit dit inter priuuatos parietes, Vous sçauez
quel zele

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 373. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 374. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 375. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 376. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 377. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 378. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 379. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 380. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

de bouche
sans y mesler des larmes, & me faites l’honneur de croire
que ie voudrois mourir pour vostre seruice en toute autre occasion
que celle-cy, qui arme tous les bons François contre
vous ; puisque vous auez autrefois agrée que ie me donnasse
l’honneur de me dire de V. A.   MONSEIGNEVR, Le tres-humble & tres-obeyssant
Seruiteur
GEORGE DE PARIS.

A PARIS,

Chez NICOLAS BOISSET, Maistre Imprimeur,
ruë Calende, à l’Image Saint Estienne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 381. Bourbon, Louis de [signé]. LETTRES DE MONSIEVR le Prince à Monsieur de... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Datées du 6 janvier 1649 et signées en page 2 et au colophon, avant les informations éditoriales.. Référence RIM : M0_2274 ; cote locale : A_1_2. (2 versions corrigées. Moderne à approuver.). le 2017-02-06 00:59:38.

Sa Majesté en est si
satisfaite, que ie ne doubte point que vous
ne les continuyez en ce rencontre, & me
donniez moyen de vous faire paroistre que
ie suis,   Messieurs,
Et plus bas, Vostre tres affectionné à vous
faire seruice, Signé, LOVIS DE BOVRBON. Et à costé le 6. Ianuier 1649. Et à la suscription est escrit, A Messieurs Messieurs les Preuost des Marchands
& Escheuins de la ville de Paris. Imprimé à saint Germain en Laye, Auec
Priuilege du Roy.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 382. Gondi, Jean-François Paul /... . LES INTERESTS DV TEMPS. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_2. Dans le Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_1718 ; cote locale : B_8_53. le 2017-06-29 13:22:51.

qu’il est plus touché par la gloire des grandes actions
que par l’amour des dignitez. Les premiers fondent leur opinion sur la maxime generale,
& qui reçoit à la verité fort peu d’exception, & sur la dignité
de Cardinal à laquelle il s’est esleué, dans vn âge où l’on a veu
peu de particuliers y estre paruenus : Les derniers se confirmẽt
dans leurs pensées, par le mespris que le Cardinal de Retz a fait
toute sa vie du bien qui est pour l’ordinaire fort recherché par
les ambitieux, par ce que c’est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 383. Gondi, Jean-François Paul /... . LES INTERESTS DV TEMPS. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_2. Dans le Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_1718 ; cote locale : B_8_53. le 2017-06-29 13:22:51.

paruenus : Les derniers se confirmẽt
dans leurs pensées, par le mespris que le Cardinal de Retz a fait
toute sa vie du bien qui est pour l’ordinaire fort recherché par
les ambitieux, par ce que c’est l’instrument le plus propre pour
faire reüssir leur passion, &; adioustent de plus, que le Cardinalat
en la personne d’vn Archeuesque de Paris, n’est qu’vne
suite fort ordinaire de sa dignité : Lequel qu’il ait suiuy de ces
deux principes, il ne nous est pas mal aisé de discerner où sont
ses interests ; s’il agit par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 384. Gondi, Jean-François Paul /... . LES INTERESTS DV TEMPS. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_8_53. Dans le Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_1718 ; cote locale : C_12_2. le 2017-06-29 13:23:35.

grandes actions
que par l’amour des dignitez. Les premiers fondent leur opinion sur la maxime generale,
& qui reçoit à la verité fort peu d’exception, & sur la dignité
de Cardinal à laquelle il s’est esleué, dans vn âge où l’on a veu
peu de particuliers y estre paruenus : Les derniers se confirmẽt
dans leurs pensées, par le mespris que le Cardinal de Retz a fait
toute sa vie du bien qui est pour l’ordinaire fort recherché par
les ambitieux, par ce que c’est l’instrument le plus propre pour
faire reüssir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 385. Gondi, Jean-François Paul /... . LES INTERESTS DV TEMPS. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_8_53. Dans le Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_1718 ; cote locale : C_12_2. le 2017-06-29 13:23:35.

dans leurs pensées, par le mespris que le Cardinal de Retz a fait
toute sa vie du bien qui est pour l’ordinaire fort recherché par
les ambitieux, par ce que c’est l’instrument le plus propre pour
faire reüssir leur passion, & adioustent de plus, que le Cardinalat
en la personne d’vn Archeuesque de Paris, n’est qu’vne
suite fort ordinaire de sa dignité : Lequel qu’il ait suiuy de ces
deux principes, il ne nous est pas mal aisé de discerner où sont
ses interests ; s’il agit par l’amour de la gloire, peut il rien souhaiter

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4