[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(349 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "masacr.*|massacr.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_9_31. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_14_17. le 2012-04-20 02:38:55.

dit vous touche
encore en cette qualité) vous estes Chrestiens pour faire
briller vos espées contre les Insideles, & vous les tournez
contre les Prestres, & contre les lieux sacrez ? Vous épanchez
le sang de vos veines : Car & vous, & ceux que vous
massacrez, & faites nager dans leur sang, n’auez la vie de
Chrestien que dans la participation du mesme sang du
Fils de Dieu, versé de ses veines dans celles de tous ses fideles.
Est-ce vne voye pour affermir le Throsne du tres-Chrestien
de prophaner les Temples,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_17. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_9_31. (Page de titre en page 2; numérotation jusqu'à 15 (Moreau idem).). le 2012-04-20 02:46:40.

dit vous touche
encore en cette qualité) vous estes Chrestiens pour faire
briller vos espées contre les Infideles, & vous les tournez
contre les Prestres, & contre les lieux sacrez ? Vous épanchez
le sang de vos veines : Car & vous, & ceux que vous
massacrez, & faites nager dans leur sang, n’auez la vie de
Chrestien que dans la participation du mesme sang du
Fils de Dieu, versé de ses veines dans celles de tous ses fideles.
Est-ce vne voye pour affermir le Throsne du tres-Chrestien
de prophaner les Temples,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CENSVRE GENERALLE DE TOVS LES LIBELLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_673 ; cote locale : C_1_11. le 2012-04-29 14:59:25.

de retomber
dans les mesmes mal-heurs, & conclut en suitte à la ruption
de la paix, sous quelques pretextes qu’elle n’est que simulée,
& comme vn piege pour nous attraper ; n’est-ce pas argumenter
en habille homme, de dire que la guerre est cause
des massacres & des mal-heurs, & par cõsequent qu’il ne faut
pas faire la paix, à la verité c’est ioindre l’ignorance à la malice,
& meriter la marotte aussi bien que la rame pour de si
rares qualitez. Cette piece a toutefois fait grand bruit, & mesmes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CENSVRE GENERALLE DE TOVS LES LIBELLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_673 ; cote locale : C_1_11. le 2012-04-29 14:59:25.

les François en general se mettent en deuoir
de le sacrifier à leur passion, quand ils deuroient à ce qu’il dit mourir en la peine, & respandre leur sang dans vne
entreprise si glorieuse, il est facile d’inferer qu’il ne respire
que la guerre & les massacres, & qu’il ne veut point admettre
de paix qu’à des conditions tout à fait impossibles & déraisonnables :
ceux qui pour auoir esté chocquez par ce
ministre deuroient auec plus de raison & de iustice en tirer
quelque satisfaction, qui ne manquent ny de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_1_12.. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : E_1_121. le 2012-04-29 15:14:16.

occasions qu’il a laissé passer dans vn temps, auquel il estoit
plus obligé de s’en seruir. Il tasche de confirmer cette Prophetie dans la sixiesme,
par vne mauuaise peinture qu’il fait voir de la desolation
des villages & de la campagne ruinées ; Mais ces massacres
ne paroissent que dans ses vers, & reserué quelques degats
causez par la Soldatesque qui ne sont pas irreparables,
nous deuons rendre graces à Dieu du peu de sang qui s’est
respandu parmy ces desordres, qui deuoient en apparence
auoir vn suceez beaucoup

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_121. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : C_1_12. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 15:25:42.

occasions qu’il a laissé passer dans vn temps, auquel il estoit
plus obligé de s’en seruir. Il tasche de confirmer cette Prophetie dans la sixiesme,
par vne mauuaise peinture qu’il fait voir de la desolation
des villages & de la campagne ruinées ; Mais ces massacres
ne paroissent que dans ses vers, & reserué quelques degats
causez par la Soldatesque qui ne sont pas irreparables,
nous deuons rendre graces à Dieu du peu de sang qui s’est
respandu parmy ces desordres, qui deuoient en apparence
auoir vn succez beaucoup

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de difficulté de dire, que
toute la France est menacée d’vn pareil traitement: à sçauoir
de la profanation des Temples, des Prestres meurtris
ou chassez, des Vierges dédiées à Dieu, des filles & femmes
violées, des bourgs & villages bruslez, des paysans
massacrez, & generalement de toute sorte de barbaries: la
discipline n’estant point obseruée dans les armées, ny la
police gardée à la suite de la Cour; son passage estant marqué
par les incendies, par les ruines, par la famine, & par
les maladies contagieuses:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

dessus & les
dessous des riuieres qui nous nourrissent; ainsi il ne nous
laisse plus que le desespoir pour conseiller. 10. N’oubliant rien de ce qui peut contanter l’esprit vindicatif
d’vn homme de sa nation; il a voulu depuis peu de
iours faire dans Paris vn massacre plus cruel que celuy des
Vespres de Sicile d’où il est sorty. Il auoit projeté d’entrer
dãs Paris par trahison & par force pour nous piller, & se deffaire
des plus gens de bien, ayant desiré d’obliger à la retraite
Monseigneur le Duc d’Orleans, ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

des
Vespres de Sicile d’où il est sorty. Il auoit projeté d’entrer
dãs Paris par trahison & par force pour nous piller, & se deffaire
des plus gens de bien, ayant desiré d’obliger à la retraite
Monseigneur le Duc d’Orleans, ou de l’enuelopper
dans le massacre, auquel il auoit destiné Monsieur le Prince, trois autres Princes, plusieurs Officiers des Compagnies
Souueraines, & quantité de bons Citoyens. Ayant
rencontré de la resistence, il se logea auec le Roy sur vne
eminence pour accoustumer au sang vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

d vn coup desabusé
& qu’il tournera en vn moment sa cholere contre l Autheur
de nos maux. Il a grande raison & mesme interest d’y penser
serieusement, puisque cette guerre ciuile ouure les frontieres
aux ennemys suiuant le dessein de Mazarin, & que dans le
massacre des François, & dans la ruine des colomnes principales
de l’Estat c’est a dire des personnes illustres, les ennemys y
trouuent leur compte, comme l’on a veu desia cette personne de
marque immolée dans l’attaque d’vn simple Village qui sont rencontres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

sans effet, font
assez connoistre l’inconstance & foiblesse de ces Ministres
qui ne peuuent souffrir de contradicteurs en leurs tyrannies,
& qui interdisans tant d’Officiers fideles & necessaires plus
qu’eux mille fois, veulent faire comme Cleomenes qui massacra
tous les Ephores, pour estre maistre seul de l’Estat &
de la Iustice. Ie ne puis obmettre ce qui se passa en cette mesme année
1649. pour seruir de regle & de prejugé au temps present,
sçauoir que le Conseil d’Enhaut ayant enuoyé vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

& de leurs sujets. Estant certain qu’on ne
sçauroit tirer aucun auantage de ses propres ruines, & qu’il
est monstrueux en toute sorte de façon, qu’vn jeune Roy
commence à marquer la premiere année de son Regne, & de
sa Majorité, par le carnage & le massacre de ses propres suiets,
sans qu’on puisse les accuser d’autre chose sinon qu’ils sont
nés François & innocens ; Cædibus suorum surgit Rex Imperaturus,
& à suppliciis Regnum auspicatur, eam tantum ob causam, quia
sui sunt ; disoit Firmicus.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DECISION DE LA QVESTION DV TEMPS. A LA REYNE... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission (au colophon). Voir aussi A_2_32, D_2_9 et E_1_127. Pièce 33 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_871 ; cote locale : C_7_3. le 2012-05-27 09:40:27.

ont-ils fait comme les Catalans ? Ont-ils renoncé
à la domination de France, pour se mettre sous celle d’Espagne, &
en auoir vn Viceroy ? A-on veu Paris, pour vne imposition de
neant, remply de sang & de carnage comme Naples ? & à son imitation,
tuer, massacrer, & chasser tous les fideles seruiteurs du Roy,
comme ont fait les Neapolitains ? Ie ne parle point de la furie enragée
des Anglois, qui par vn execrable regicide, ont fait vn original
effroyable à la posterité, sur lequel les plus detestables rebelles
puissent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DECISION DE LA QVESTION DV TEMPS. A LA REYNE... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission (au colophon). Voir aussi C_7_3, D_2_9 et E_1_127. Pièces 33 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_871 ; cote locale : A_2_32. le 2012-05-27 09:43:01.

ont-ils faict comme les Catalans? Ont-ils renoncé
à la domination de France, pour se mettre soubs celle d’Espagne,
& en auoir vn Viceroy? A-on veu Paris, pour vne imposition
de neant, remply de sang & de carnage comme Naples? &
à son imitation, tuer, massacrer, & chasser tous les fideles seruiteurs
du Roy, comme on faict les Neapolitains? Ie ne parle
point de la furie enragée des Anglois, qui par vn execrable regicide,
ont fait vn Original effroyable à la posterité, sur lequel les
plus detestables rebelles puissent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DECISION DE LA QVESTION DV TEMPS. A LA REYNE... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission (au colophon). Voir aussi A_2_32, C_7_3 et E_1_127. Pièce 33 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_871 ; cote locale : D_2_9. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 09:33:29.

ont-ils fait comme les Catalans ? Ont-ils renoncé
à la domination de France, pour se mettre sous celle d’Espagne,
& en auoir vn Viceroy ? A-on veu Paris pour vne imposition
de neant, remply de sang & de carnage comme Naples ? &
à son imitation, tuer, massacrer, chasser tous les fideles seruiteurs
du Roy, comme ont fait les Napolitains ? Ie ne parle point
de la furie enragée des Anglois, qui par vn execrable regicide,
ont fait vn Original effroyable à la posterité, sur lequel les plus
detestables rebelles puissent tirer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DECISION DE LA QVESTION DV TEMPS. A LA REYNE... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 14 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Paris. Avec permission. Voir aussi A_2_32, C_7_3 et D_2_9. Pièce 33 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_871 ; cote locale : E_1_127. le 2012-05-27 09:37:00.

ont-ils faict comme les Catalans ? Ont-ils renoncé
à la domination de France, pour se mettre sous celle d’Espagne, &
en auoir vn Viceroy ? A-on veu Paris, pour vne imposition de neãt,
remply de sang & de carnage comme Naples ? & à son imitation,
tuer, massacrer, & chasser tous les fidelles seruiteurs du Roy, comme
ont fait les Napolitains ? Ie ne parle point de la surie enragée
des Anglois, qui par vn execrable regicide, ont fait vn Original effroyable
à la posterité, sur lequel les plus detestables rebelles puissent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DEMOCRITE ET HERACLITE, RIANT ET PLEVRANT,... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_999 ; cote locale : A_2_42. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-23 02:45:35.

La Paix nous ramenera la
tranquillité; la Paix donnera relache à nos trauaux: mais il est impossible
que de long-temps elle restablisse ce que la cruauté de cét
ennemy du genre humain a destruit, tout nos villages sont en cendres,
nos Temples renuersez, nos concitoyens massacrez, nos filles
violées, nos tresors enleuez, le labour de la terre cessé, les cheuaux
des païsans emmenez pour labourer des terres estrangeres, nos bleds
ou gastez ou emportez; & ie cesseray de plaindre nos mal-heurs, &
d’vn œil sec pourray je voir tous ces

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DIALOGVE OV ENTRETIEN DE DEVX CAVALIERS,... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1096 ; cote locale : A_2_55. le 2012-11-27 15:15:43.

trancher la teste à vn de ses sujets,
le Duc de Sommerset, qui luy auoit porté la parole au nom
de toute l’Angleterre, qu’il se deportast d’exiger les taxes,
ces Phrenetiques se saisirent de la Personne sacrée de leur
Roy, le traisnerent par les neiges, & apres le massacrerent
malheureusement. Le François. Parbleu, ie ne voudrois point estre Roy
d’Angleterre à ce prix-là. L’Anglois. Vous en auez aussi massacré ou assassiné quelques-vns
des vostres, mesmes des plus grands & des plus cheris
du peuple. Le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DIALOGVE OV ENTRETIEN DE DEVX CAVALIERS,... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1096 ; cote locale : A_2_55. le 2012-11-27 15:15:43.

ces Phrenetiques se saisirent de la Personne sacrée de leur
Roy, le traisnerent par les neiges, & apres le massacrerent
malheureusement. Le François. Parbleu, ie ne voudrois point estre Roy
d’Angleterre à ce prix-là. L’Anglois. Vous en auez aussi massacré ou assassiné quelques-vns
des vostres, mesmes des plus grands & des plus cheris
du peuple. Le François. C’est bien de mesme. Vn traistre Rauaillac
sorty de l’Enfer, a proditoirement frappé Henry le Grand,
toute la France en a ietté des larmes de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DIALOGVE OV ENTRETIEN DE DEVX CAVALIERS,... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1096 ; cote locale : A_2_55. le 2012-11-27 15:15:43.

& que comme le Parlement voulut trauailler au procez,
il fut congedié par le Roy. L’Anglois. Voyez par l’insuffisance des preuues l’enormité
de la calomnie. Le François. I’estime la mesme chose des autres points
de son accusation, à sçauoir du massacre des Protestans fait
en Irlande, de la prise de la Rochelle, que le Roy auoit prise en sa protection, & de la guerre suscitée en Escosse & en
Angleterre, pour opprimer le peuple, & exterminer le Parlement.   L’Anglois. Faut-il que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DISCOVRS ADDRESSÉ AVX SOLDATS FRANCOIS.... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1101 ; cote locale : C_7_50. le 2012-11-27 14:41:32.

ce Discours
qu’à ceux qui croyent en Dieu, & se resignent à sa prouidence.
D’abord ils refutent ces Sceleratesses en les detestant. Ils
ont en horreur l’ombre seule de ces opinions damnables. Quand
à Brutus ? n’estoit-ce pas vn vray tyran luy-mesme en massacrant
comme il fit Iules Cesar son bienfaicteur, soubs pretexte qu’il
estoit tyran. Et depuis cela, ses entreprises allans toujours de
trauers, n’estoit-ce pas vne juste punition du Ciel pour vn attentat
si cruel & si perfide ? Qu’on die ce que l’on voudra de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

Maison Royale, l’on n’en
doit attendre qu’vne diuision funeste à toute
la France ; Ouy, Messieurs, les suites de
cette mes intelligence, ne peuuent estre autre,
que le dégast des Campagnes, l’incẽdie
des Villes & des Bourgs, le pillage des maisons,
le massacre des innocens, le violement
des vierges, la prophanation des
Temples, les Sacrileges, les rapines & les
brigandages, la violence, la confusion &
le desordre, les iniustices ausquelles la necessité
engage les deux partis ; la surcharge
des peuples,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. EPILOGVE, OV DERNIER APPAREIL DV BON... (1649) chez Sara (Robert) à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_7_77. Pièce 3 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1264 ; cote locale : A_3_35. le 2012-10-15 02:56:23.

& la coruée est
vniuersellement imposée sur tous les habitans du païs, & que ne la
pouuans plus supporter, ils se resoluent de la refuser, & qu’en vengeance
de ce refus on procede contre eux par outrages & guerre declarée,
qu’on les affame, qu’on les massacre, qu’on viole leurs femmes
& leurs filles: La nature alors s’esleue contre le pretendu droict
ciuil, dont le Prince se veut préualoir, & presente le Bouclier de la
defense legitime contre la force & la violence, Vim vi de fendere omnes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. EPILOGVE, OV DERNIER APPAREIL DV BON... (1649) chez Sara (Robert) à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_7_77. Pièce 3 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1264 ; cote locale : A_3_35. le 2012-10-15 02:56:23. ce mot signifie seulement quand ils sont
moroses & de mauuaise humeur; autre chose est quand ils tuent, &
qu’ils massacrent, alors cette obligation n’est plus dans ses bornes.
Alors la nature se declare, & prend la defense legitime pour elle-mesme,
& foule aux pieds le pretendu droict ciuil, en la mesme
sorte que font ces Lyons appriuoisez, quand ils ont souffert de leurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. EPILOGVE, OV DERNIER APPAREIL DV BON... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_3_35. Pièce 3 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1264 ; cote locale : C_7_77. le 2012-10-15 02:49:10.

& la coruée est
vniuersellement imposée sur tous les habitans du pays, & que ne la
pouuans plus supporter, ils se resoluent de la refuser, & qu’en vengeance
de ce refus on procede contre eux par outrages & guerre declarée,
qu’on les affame, qu’on les massacre, qu’on viole leurs femmes
& leurs filles : La nature alors s’esleue contre le pretendu droict
ciuil, dont le Prince se veut préualoir, & presente le bouclier de la
defense legitime contre la force & la violence, Vim vi difendere omnes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4