[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(122 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "voiture.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. LA CHAMPAGNE DESOLEE Par l’Armée... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Pièce 37 sur les 52 de Carrier. Référence RIM : M0_677 ; cote locale : C_1_13. Texte édité par Site Admin le 2012-11-09 16:39:43.

Son auant-garde
est plus auant derriere Rethel, & plus loing de la
Flandre, il marche quant & luy comme il veut, sans
autre ordre que pour tout ruiner. Il a dans son armée
quatorze mille combatans, & vingt-deux pieces de
canon, plus de mille chariots qui voiturent incessamment
en Lorraine, tout ce qu’ils prenent & dérobent :
cinq mille cheuaux de laboureurs pris & emmenez
à huit & dix lieuës à la ronde, ayant brisé les
charrettes & chariots, ostent entierement le moyen
de labourer & de se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, POVR... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 février 1649, avec privilège.. Référence RIM : M0_242 ; cote locale : A_1_58. le 2012-03-31 16:03:54.

& trentiéme Ianuier dernier, seront executez: Ce faisant,
que par les ordres des Tresoriers de France en
chacune Generalité, les deniers des Receptes particulieres
seront incessamment & sans delay portez aux
Receptes generales, & d’icelles conduits & voiturez
en bonne & seure garde en l’Hostel de cette Ville de
Paris; comme aussi tous les deniers prouenans des
Fermes des Aydes, Gabelles & autres. A cét effet, enjoint aux Preuosts des Mareschaux, leurs Lieutenans
& Archers, d’escorter lesdits

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Duval, Jean [?]. LE PARLEMENT BVRLESQVE DE PONTHOISE,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_12_38, B_15_36 (partie 2), B_15_38 (partie 3) et B_15_39 (partie 4). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : B_15_34. le 2012-12-24 14:37:24.

ne manqueront pas,
En denichans de leurs grabats,
Mesme auparauant que de boire
Tenir leur siege en l’Auditoire.    
Desia le celeste flambeau
Auoit quitté le sein de l’eau
Et d’vne assez legere allure
Faisoit auancer sa voiture,
Quand le bien barbu President
Sort de son lict en ce pendant
Qu’vn vallet de Chambre l’habille
Et que son crin vn autre estrille,
Il depesche vers Nouion,
Qui desia plus droit qu’vn pion,
Auoit dedans sa garderobbe

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Duval, Jean [?]. LE PARLEMENT BVRLESQVE DE PONTHOISE,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi B_15_34 (partie 1), B_15_36 (partie 2), B_15_38 (partie 3) et B_15_39 (partie 4). Référence RIM : M0_2701 ; cote locale : C_12_38. le 2012-12-24 14:39:39.

ne manqueront pas,
En denichans de leurs grabats,
Mesme auparauant que de boire
Tenir leur siege en l’Auditoire.    
Desia le celeste flambeau
Auoit quitté le sein de l’eau
Et d’vne assez legere allure
Faisoit auancer sa voiture,
Quand le bien barbu President
Sort de son lict en ce pendant
Qu’vn vallet de Chambre l’habille
Et que son crin vn autre estrille,
Il depesche vers Nouion,
Qui desia plus droit qu’vn pion,
Auoit dedans sa garderobbe

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Gramont, Antoine III de [?]. LA DEFAITE D’VNE PARTIE DV CONVOY DES... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège, lieu et date au colophon (du 16 février 1649).. Référence RIM : M0_963 ; cote locale : A_1_13. le 2012-11-17 01:07:30.

de quarante, parmy lesquels il y a le
Capitaine Edouville, & quelques Lieutenans & Cornettes dont
on ne sçait pas encor les noms: Les troupes du Roy ont emmené
deux cens bœufs & cinq cens moutons, cent cinquante chevaux
de caualiers, & plusieurs autres de voiture & de charrettes
chargées de viures: Elles y ont perdu le sieur de Nerlieu
Mestre de cãp de cavalerie, avec le Lieutenãt Colonel des Dragons
Polonois dont ie vous ay parlé: & le sieur de Briolle avec
trois de ses caualiers y a esté blessé: de quoy ledit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, par laquelle les... (1649) chez Candy (Jean-Aymé) à Lyon , 8 pages. Langue : français. Signatures et informations éditoriales au colophon. Jouxte la copie imprimée à Saint-Germain-en-Laye. Avec privilège.. Référence RIM : M0_919 ; cote locale : E_1_49. Texte édité par Site Admin le 2012-07-20 03:49:19.

qu’ils contraignent de
payer par force & violence ; mais ils font des deffences à
nos subjets de payer la Taille, & les droits de nos Fermes
à nos Receveurs, & à nosdits Receveurs de les porter en
nostre Epargne, leur ordonnant de les faire incessamment
voiturer en l’Hostel de nostre ville de Paris ; & ainsi
ils essayent de nous priver du secours que nous pouuons
esperer de nostre reuenu. C’est vne chose estrange de
voir, qu’au lieu d’où il ne devoit sortir que des exemples
d’amour, de respect & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. PORTANT REVOCATION DES... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_939 ; cote locale : A_1_28. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 16:07:00.

par les Tresoriers
de France ou Esleus, & que par prouision elles soient
executées, nonobstant oppositions ou appellations
quelconques, sans prejudice d’icelle: Ordonné sa Majesté,
que les deniers qui seront ainsi leuez par les
Officiers, soient voiturez incessamment à l’Espargne,
à l’exception des gages & droicts des Officiers, qui
leur seront par sa Majesté ordonnez; Et afin de dõner
en la presente année quelque soulagement aux sujets
de ses Prouinces, où les Eslections sont establies, & auroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT REVOCATION de... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_937 ; cote locale : A_1_95. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 15:38:20.

par les Tresoriers
de France ou Esleus, & que par prouision elles
soient executées, nonobstant oppositions & appellations
quelconques, & sans preiudice d’icelles; Ordonnons
que nos deniers qui seront ainsi leuez par
nos Officiers, soient voiturez incessamment à l’Espargne,
à l’exception des gages & droits des Officiers
qui leur seront par Nous ordonnez. Et afin de
donner en la presente année quelque soulagement à
nos sujets des Prouinces où les Elections sont establies,
nous les auons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Louis (XIV), Phélipeaux... . DECLARATION DV ROY, PAR LAQUELLE tous les... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signé au colophon.. Référence RIM : M0_920 ; cote locale : A_1_14. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-20 10:54:19.

avec eux: Ils ont ordonné la vente du sel qui
estoit dans nos greniers, avec diminution de moitié du prix, & enfin ils
ont pris connoissance des deniers de nos tailles, taillon, & de nos fermes,
qu’ils ont arrestez entre les mains des Receveurs, auec deffenses de les voiturer
que par les ordres de ladite Cour: en outre ils ont excité nos sujets à
faire la coupe de nos bois, & pris les deniers des consignations. L’on connoist
aisément que c’est l’ouvrage du Duc de Longueville, qui devroit se
souvenir que ses ancestres ont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anactofile [signé]. L’OYSEAV DE RIVIERE, OV LE TOVRNOY NAVAL.... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 40 pages. Langue : français, latin. En 88 pièces en 9 vers burlesques.. Référence RIM : M0_2587 ; cote locale : C_8_13. Texte édité par Site Admin le 2013-06-10 08:50:02.

le champ de bataille ;
D’où se debusque la canaille :
Le combat est aërien ;
Et cependant qu’elle chamaille,
On luy dit qu’elle ne tient rien.  

LXXIX.  
Le cable à secousses lasché,
Croulle sa pesante voiture :
L’vn cheut, comme vne poire meure ;
(Et c’est autant de déniché)
Et l’autre que son poids accable ;
Depuis le talon iusqu’au rable,
Entre quatre vents estendu,
Et tenant d’vne main le cable,
Represente au vif vn pendu.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LE FRANÇOIS DES-ABVSÉ, MONSTRANT LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1410 ; cote locale : B_16_55. le 2013-07-20 17:30:42.

ou de profondes riuieres, ou de montagnes tres-hautes :
Elle produit en assez d’abondance les choses necessaires
à l’homme, pour pouuoir sans incommodité se passer de
tous autres pays : Elle est toute cultiuée & habitée, & tres
ouuerte aux voyages & aux voitures pour la facilité du
commerce & de la communication, (perfection non
moins vtile à vn Estat, qu’à vn corps viuant d’estre transpirable :)
& d’autre part, les hommes y sont presque infinis
en nombre, gens robustes, genereux, nez à la guerre,
francs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LE IVGEMENT DE MINOS, Contre tous les... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1768 ; cote locale : B_12_20. Texte édité par Site Admin le 2013-09-03 16:06:06.

plus aussi va deceuant,
(vitera est quum splendet frangitur.)
L’amitie des grands est bonne & honorable
quand on la sçait bien mesnager: mais elle
est fort dangereuse, quand on en abuse: car lors changeant de visage, adieu bon-temps,
la voiture est perduë, le miserable & outrecuidé,
Ixion chez les Poëtes, ayant receu
quelque coup d’œil de faueur & bonne grace
de Venus, en deuint si orgueilleux qu’il
print l’ardiesse de s’en aprocher vn peu trop
temerairement, mesprisant des-ja les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. LE MERCVRE PARISIEN. CONTENANT CE QVI... (1649 [?]) chez Besogne (Cardin) [?] à Paris [?] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Paginé de 9 à 16. Partie 2. Voir aussi C_6_13 (partie 1), A_6_26 (partie 1) et A_6_27 (partie 2). Référence RIM : M0_2455 ; cote locale : C_6_14. le 2013-09-21 07:40:39.

pour receuoir les bleds & les farines de Brie
Comte Rober & d’autres endroits & les faire conduire par
eau a Paris, elle rend Corbeil comme innutile aux ennemis
pour empescher les denrees, ny ayant au dessous aucun
pont à passer & peut on facilement les voiturer en tout temps
sans craindre les courses du bois de Vincennes. Ioint qu’on a fait dõner cõmission aux Mariniers des riuieres
de Seine & de Marne, à leur instance, de faire vn gros de
mille ou douze cens Mariniers qui sans empeschement s’offrent
de faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LE MERCVRE PARISIEN. CONTENANT CE QVI... (1649 [?]) chez Besogne (Cardin) [?] à Paris [?] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Paginé de 9 à 16. Partie 2. Voir aussi C_6_13 (partie 1), A_6_26 (partie 1) et A_6_27 (partie 2). Référence RIM : M0_2455 ; cote locale : C_6_14. le 2013-09-21 07:40:39.

du Roy demeurerent
à Paris. L’ordre qu’on a mis aux Conuois des viures pour estre amenez
dans cette grande ville, est tel, que celuy qui s’est fait à
Estampes composé de grands quantité de bleds bestail est
tout asseuré & ne reste plus pour en faciliter la voiture, que l’ecorte
qui sortira de Paris sous quelques-vns de ses Generaux. Celuy qu’on esperoit de Brie Comte Robert & qui ne s’est
trouué en l’estat qu’il estoit auant la prise de Charenton par
les ennemis, se prepare à present & plus grand qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LE MERCVRE PARISIEN. CONTENANT CE QVI... (1649 [?]) chez Besogne (Cardin) [?] à Paris [?] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Paginé de 9 à 16. Partie 2. Voir aussi A_6_26 (partie 1), C_6_13 (partie 1) et C_6_14 (partie 2). Référence RIM : M0_2455 ; cote locale : A_6_27. le 2013-09-21 07:43:36.

pour receuoir les bleds & les farines de Brie
Comte Rober & d’autres endroits & les faire conduire par
eau a Paris, elle rend Corbeil comme innutile aux ennemis
pour empescher les denrees, ny ayant au dessous aucun
pont à passer & peut on facilement les voiturer en tout temps
sans craindre les courses du bois de Vincennes. Ioint qu’on a fait dõner cõmission aux Mariniers des riuieres
de Seine & de Marne, à leur instance, de faire vn gros de
mille ou douze cens Mariniers qui sans empeschement s’offrent
de faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LE MERCVRE PARISIEN. CONTENANT CE QVI... (1649 [?]) chez Besogne (Cardin) [?] à Paris [?] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Paginé de 9 à 16. Partie 2. Voir aussi A_6_26 (partie 1), C_6_13 (partie 1) et C_6_14 (partie 2). Référence RIM : M0_2455 ; cote locale : A_6_27. le 2013-09-21 07:43:36.

du Roy demeurerent
à Paris. L’ordre qu’on a mis aux Conuois des viures pour estre amenez
dans cette grande ville, est tel, que celuy qui s’est fait à
Estampes composé de grands quantité de bleds bestail est
tout asseuré & ne reste plus pour en faciliter la voiture, que l’ecorte
qui sortira de Paris sous quelques-vns de ses Generaux. Celuy qu’on esperoit de Brie Comte Robert & qui ne s’est
trouué en l’estat qu’il estoit auant la prise de Charenton par
les ennemis, se prepare à present & plus grand qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.

mauuais lieux
Ceux où l’on ne va que des yeux;
Ou du moins si des pieds on marche,
C’est sans craindre cheuaux ny vache,
C’est sans craindre de se crotter,
Et de porte-chaises heurter;
C’est en lieu de cette nature
Que loge la belle voiture,
Que depuis quatre jours en ça
Guitault beaucoup embarassa,
Quand assisté du beau Comminge,
Par vne souplesse de Singe
Au colet il leur mit la main,
Et leur fit prendre le chemin
Qui meine au coffre d’asseurance,
D’où pour le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. LE SOVPER ROYAL DE PONTOISE, FAIT A... (1652) chez Damesme (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3705 ; cote locale : B_15_42. le 2013-12-27 16:58:16.

plus bas que leurs hanches,
Afin de couurir leurs habits
Moitié rouges & moitié gris.
En fin ils prirent l’attelage
Et les carosses de loüage ;
Ainsi que i’ay dit il fut fait,
Puis afin que tout fust parfait
Comme ils firent de la voiture,
Ils firent de la nourriture.    
Le Maistre Clerc des Bonnetiers
Entreprit, & tres volontiers
Comme il est homme sans reproche,
De faire mettre en certain coche
Que l’on auoit loüé exprés,
Ce que l’on nomme des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LE SOVPER ROYAL DE PONTOISE, FAIT A... (1652) chez Damesme (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3705 ; cote locale : B_15_42. le 2013-12-27 16:58:16.

esté pressez,
Et comme on n’auoit mis assez,
De couuerts pour cette assemblée,
Qui plus belle vn peu m’eust semblée,
Si vn devin ne se fust pris
Dont ie me trouuay fort surpris
Car cette sinistre auanture
Me fist dire à Dieu la Voiture,
A Dieu Messieurs iusqu’à demain
Ie vous baise humblement la main.
Telle se passa la Serée
Qui ne fust de longue durée.    
Le Lendemain comme il fust iour
Fallut aller reuoir la Cour,
Affin d’auoir cette

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C.... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 17 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2931 ; cote locale : C_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-30 07:24:59.

du Royaume,
doiuent estre payez, comme il le pretend par des tailles si precises
sur ses peuples de France. 4. Que le mesme Cantariny a donné sur chaque Louys d’or en
eschange de monnoye blanche, le prix de six iusques à huict
sols de profit par piece pour les voiturer en Italie, & que les voisins
& autres personnes ont veu apporter chez luy vne prodigieuse
quantité d’argent blanc à millions par des crocheteurs &
des charrettes chargees, bien que chacun sçache que son trafic
de Banque n’ait iamais accumulé en sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Saint-Julien,? [?]. LE COVRRIER BVRLESQVE DE LA GVERRE DE PARIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anuers, "Et se vend à Paris, au Palais". Partie 1. Voir aussi A_9_9 (partie 1). Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_814 ; cote locale : D_1_14. le 2013-07-22 15:47:33.


Renforcerent nos magasins,
Malgré Messieurs les Mazarins,
Ce conuoy nous vint de la Brie
Au nez d’vne trouppe ennemie,
Et fut conduit par Noirmontier,
Homme sçauant dans le mestier,
Et qui dans cette conjoncture
Garantit fort bien sa voiture
Des mains du Comte de Grançay
Où le combat fut balancé,
Mais nous eusmes victoire entiere,
Peu de nos gens au Cimetiere
Encor que le choc fust tres chaud,
Monsieur de la Roche-Foucaud
Et Monsieur de Duras le ieune
Blessez par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Saint-Julien,? [?]. LE COVRRIER BVRLESQVE DE LA GVERRE DE PARIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 28 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers; "Et se vend à Paris, au Palais". Partie 1. Voir aussi D_1_14 (partie 1). Dans Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_814 ; cote locale : A_9_9. le 2013-07-22 15:50:23. for bien sa voiture
Des mains du Comte de Crançay
Où le combat fut balancé,
Mais nous eusmes victoire entiere,
Peu de nos gens au Cimetiere
Encor que le choc fut tres chaud,
Monsieur de la Roche-Foucaud
Et Monsieur de Duras le ieune
Blessez par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. RECVEIL DE TOVTES LES DECLARATIONS DV ROY,... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 48 pages. Langue : français. Avec privilège. Les dernières pages sont manquantes.. Référence RIM : M0_3046 ; cote locale : E_1_54. le 2014-08-10 12:23:59.

changement
par les Tresoriers de France ou Eleus, & que par prouision elles
soient executées, nonobstant oppositions & appellations quelconques,
& sans prejudice d’icelles ; Ordonnons que nos deniers qui
seront ainsi leuez par nos Officiers, soient voiturez incessamment
à l’Espargne, à l’exception des gages & droicts des Officiers qui
leur seront par Nous ordonnez. Et afin de donner en la presente
année quelque soulagement à nos Subjets des Prouinces où les
Elections sont establies, nous les auons deschargez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. REQVESTE DV DVC DE VANDOSME AV PARLEMENT DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_67. Référence RIM : M0_3496 ; cote locale : B_9_13. le 2014-09-19 13:29:52.

allé ce temps-là en Bretagne
i’estimois que mes seruices luy seroient si clairement conneus
& mes crimes si illusoires que i’en attendois toute autre chose que
de me voir emmené d’Amboise cõme vn appellant de mort. Cela
& toutes les circonstances de cette voiture me donnerent vn tel
deplaisir, que dés lors le temperament de mon corps se cõmença à
alterer & ma santé se changer en fievre lente & extreme douleur
de teste. Lamont lequel l’on auoit mis tout expres aupres de moy
cõmetres-expert pour toutes sortes de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. REQVESTE DV DVC DE VENDOSME AV PARLEMENT DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 46 pages. Langue : français. Voir aussi B_9_13. Référence RIM : M0_3496 ; cote locale : C_9_67. le 2014-09-19 13:36:19.

allé ce temps là en Bretagne i’estimois
que mes seruices luy seroient si clairement cogneus & mes
crimes si illusoires que i’en attendois toute autre chose que de me
voir emmené d’Amboise comme vn appellant de mort. Cela & toutes
les circonstances de cette voiture me donnerent vn tel deplaisir,
que dés lors le temperamment de mon corps se commença à alterer
& ma santé se changer en fievre lente & extreme douleur de
teste. Lamont lequel l’on auoit mis tout expres aupres de moy
cõme tres-expert pour toutes sortes de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données