[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(175 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "duppes" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 26. C. J. [signé]. LA LETTRE D’VN SECRETAIRE DE S. INNOCENT,... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_3_90. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1896 ; cote locale : E_1_62. le 2012-12-07 15:09:56.

soit à Ruël où plus loin, mais on trouuera
bien tout auec le temps : On sçait bien que lors de la sortie
de M. d’Emery de la Sur-intendance vous empruntastes
de tout le monde iusques à Desbournais qui vous
presta dix mil liures. Les François ne sont point si duppes,
que de croire que vous ayez esté à cette extremité,
& lorsque vous distes à Madame la Duchesse d’Aiguillon,
que vostre pere auoit emprunté douze mil liures
pour les funerailles de vostre frere le Prescheur, il me
souuient qu’elle vous fit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Cinq Cieux (Souil de)... . DISCOVRS D’ESTAT, SVR L’ABSENCE ET LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1109 ; cote locale : B_3_24. le 2012-09-30 08:48:59.

commander son Armée par ses freres ; Ce qui fit dire
à son aduersaire, qu’il n’auoit iamais eu vn ennemy plus
fort & plus puissant que celuy qu’il ne voyoit point, &
qui ne sortoit point de chez luy. Froissard,
hist de Frãce,
liu. 2. Dupleix racontant l’émotion qui se fit à Paris, sous
Charles VI. en l’an 1380. sans oublier celle de Roüen qui
esleut vn autre Roy, dit : que si la plus seuere punition des
Parisiens est l’absence & l’éloignement de sa Maiesté ; aussi
leur richesse est vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Cinq Cieux (Souil de)... . DISCOVRS D’ESTAT, SVR L’ABSENCE ET LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1109 ; cote locale : B_3_24. le 2012-09-30 08:48:59.

seule Ville, secourir tout le reste de son Royaume ; à raison
dequoy, si les Parisiens ont à desirer la presence du
Roy pour s’enrichir, Sa Maiesté n’a pas moins d’interest
d’y faire sa residence ordinaire pour entretenir sa grandeur
& son opulence. Dupleix,
hist. de Frãce,
tom. 2. en
Charles VI.
fol. 589. Puis parlant de celle qui arriua au mesme Paris, en l’an
1636. contre le Cardinal de Richelieu, pour la prise de
Corbie par les Espagnols, il remarque specialement, que
pour appaiser le Peuple,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08.

six cens quarante-trois, par lesquelles ledit Seigneur
Roy auroit commis ledit Montescot, pour proceder
extraordinairement contre ceux qui se trouueroient
participans & complices du susdit crime. Interrogatoires
& auditions par luy faits des nommez
François Dupont, sieur Dauencourt, Florimond,
de Monsures sieur de Brassy, Toussaint Rouault,
Nicolas Thibouuille, Iean Greuet, Claude Maupassant,
Thomas Varin, Pierre Gaillart, Claude
Regnauldot, Iean Vautier, François Dandelle sieur
de Gausseuille, & René Chenu sieur de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08.

iceux Musnier, la Radde & Combault, comme
aussi aux nommez Pierre Vigier & Pierre Durand,
les huit, douze, quatorze, seize, vingt-cinq, vingt-six
& vingt-sept Nouembre audit an mil six cens
quarante quatre. Confrontation faites par lesdits
Commissaires ausdits Dupont & de Monsures du
vingt sept dudit mois d’Octobre mil six cens quarante
trois. Autres confrontations faites audit de
Gausseuille le vingt-huit dudit mois de Fevrier mil
six cens quarante quatre, & ausdits Musnier, Viger,
la Ralde & de Combault les vingt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08.

esté octroyée audit Procureur General
lettres, circonstances & dependances, & à cette
fin obtenir monition en forme de droit, ordonné
que les tesmoins oüys esdites informations seroient
repetez sur leurs depositions: comme aussi iceux
Dandelle, Dupont, de Monsure, Roüault, Thibouuille,
Chenu, la Ralde, de Combault, Musnier, Viger,
Greuet, Maupassant, Gaillard, Thomasse, Varin,
Regnauldot, Vaultier & Durant, repetez sur leurs
interrogatoires pardeuant Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08.

Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers Rapporteurs, pour le
tout veu communiqué audit Procureur general faire
droit, ainsi qu’il appartiendroit. Procez verbaux de
repetition faite par lesdits Commissaires en execution
dudit Arrest d’iceux Dandelle, Dupons, de
Monsures, Rouhaut, Thibouuille, la Ralde, de Combaut,
Musnier, Viger, Greuet, Maupassant, Gaillard,
Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier & Durand,
lors prisonniers au Chasteau de la Bastille, sur
tous leurs interrogatoires les dix huit, dix-neuf,
vingt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19.

six cens quarante-trois, par lesquelles ledit Seigneur
Roy auroit commis ledit Montescot, pour proceder
extraordinairement contre ceux qui se trouueroient
participans & complices du susdit crime. Interrogatoires
& auditions par luy faits des nommez
François Dupont, sieur Dauencourt, Florimond,
de Monsures sieur de Brassy, Toussaint Rouault,
Nicolas Thibouuille, Iean Greuet, Claude Maupassant,
Thomas Varin, Pierre Gaillart, Claude
Regnauldot, Iean Vautier, François Dandelle sieur
de Gausseuille, & René Chenu sieur de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19.

iceux Musnier, la Radde & Combault, comme
aussi aux nommez Pierre Vigier & Pierre Durand,
les huit, douze, quatorze, seize, vingt-cinq, vingt-six
& vingt-sept Nouembre audit an mil six cens
quarante quatre. Confrontation faites par lesdits
Commissaires ausdits Dupont & de Monsures du
vingt sept dudit mois d’Octobre mil six cens quarante
trois. Autres confrontations faites audit de
Gausseuille le vingt-huit dudit mois de Fevrier mil
six cens quarante quatre, & ausdits Musnier, Viger,
la Ralde & de Combault les vingt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19.

informer des faits mentionnez esdites
lettres, circonstances & dependances, & à cette
fin obtenir monition en forme de droit, ordonné
que les tesmoins oüys esdites informations seroient
repetez sur leurs depositions : comme aussi iceux
Dandelle, Dupont, de Monsure, Roüault, Thibouuille,
Chenu, la Ralde, de Combault, Musnier, Viger,
Greuet, Maupassant, Gaillard, Thomasse, Varin,
Regnauldot, Vaultier & Durant, repetez sur leurs
interrogatoires pardeuant Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19.

Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers Rapporteurs, pour le
tout veu communiqué audit Procureur general faire
droit, ainsi qu’il appartiendroit. Procez verbaux de
repetition faite par lesdits Commissaires en execution
dudit Arrest d’iceux Dandelle, Dupons, de
Monsures, Rouhaut, Thibouuille, la Ralde, de Combaut,
Musnier, Viger, Greuet, Maupassant, Gaillard,
Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier & Durand,
lors prisonniers au Chasteau de la Bastille, sur
tous leurs interrogatoires les dix huit, dix-neuf,
vingt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

le sieur de Beaufort & ses Complices ; sur le fait
de la conspiration & attentat à la personne de son
tres-cher & tres-amé Cousin le Cardinal Mazarin,
circonstances & dependances : Interrogatoires
& auditions par eux faits des nommez François
Dupont sieur Dauencourt, Florimond, de Monsures
sieur de Brassy, Toussaint Rouault, Nicolas
Thibouuille, Iean Greuet, Claude Maupassant,
Thomas Varin, Pierre Gaillart, Claude
Regnauldot, Iean Vautier, François Dandelle
sieur de Gausseuille, & René Chenu sieur de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

& 12. May ensuyuant ; & par ledit
de Montescot à iceux Musnier, la Radde & Combault,
comme aussi aux nommez Pierre Vigier &
Pierre Durand, les 8. 12. 14. 16. 25. 26. & 27.
Nouembre audit an 1644. Confrontation faites
par lesdits Commissaires ausdits Dupont & de
Monsures, du 27. dudit mois d’Octobre 1643.
Autres confrontations faites audit de Gausseuille
le 28. dudit mois de Fevrier 1644. & ausdits
Musnier, Viger, la Ralde & de Combault, les 22.
23. 26. & 27. dudit mois de Nouembre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

pour faire informer des
faits mentionnez esdites Lettres, circonstances &
dependances, & à cette fin obtenir monition en forme
de droit ; ordonné que les tesmoins ouys esdites
informations seroient repetez sur leurs depositions :
comme aussi iceux Dandelle, Dupont, de Monsure,
Roüault, Thibouuille, Chenu, la Ralde, de Combault,
Musnier, Viger, Greuet, Maupassant,
Gaillard, Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier
& Durant, repetez sur leurs interrogatoires
pardeuant Messieurs Iean Scarron & Michel
Ferrand

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

Messieurs Iean Scarron & Michel
Ferrand Conseillers Rapporteurs, pour le tout veu
communiqué audit Procureur General faire droit,
ainsi qu’il appartiendroit. Procez verbaux de repetition
faite par lesdits Commissaires en execution
dudit Arrest d’iceux Dandelle, Dupont, de
Monsures, Rouhaut, Thibouuille, la Ralde, de
Combaut, Musnier, Viger, Greuet, Maupassant,
Gaillard, Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier
& Durand lors prisonniers au Chasteau de
la Bastille, sur tous leurs interrogatoires, les 18. 19.
22. 23. & 25.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

incomprehensibles de tragiques
euenemens. Nous n’auons que trop d’exemples regrettables
de Rois, d’Empereurs & de Souuerains,
lesquels n’auoient en la bouche que la foy & la pieté,
& leur cœur n’estoit remply que d’hypocrisie, de
feinte & de duplicité : Ils ne sont que trop connus
par les Histoires, mais il importe d’en esteindre le
souuenir, & charger leurs tombeaux de ces infames
statuës, que les Grecs esleuoient à ceux qu’ils desvoüoient
au mesme temps aux ombres & à l’oubly.   Les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC CHARLES FAITE A... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Mention "R. N. F." au colophon. Voir aussi A_5_2. Référence RIM : M0_897 ; cote locale : B_8_54. le 2012-11-16 15:15:20.

les larmes ne la peuuent fléchir, aussi on
peut dire qu’elle est l’image d’Enfer : veu que cette
maudite passion y tire son origine, elle a de puissans
attraits, veu que c’est vne magie, de laquelle plusieurs
cœurs sont ensorcelez. Iamais ie ne me suis
laissé dupper par ses blandices, ny flatter par ses carresses,
ny emporter par ses promesses. Et en cela i’en atteste la Cour d’Espagne, qui sçait
que Mazarin m’a fait offre de deux millions & me remettre
dans la possession de ma Duche de Lorraine, pourueu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC CHARLES, FAITE A... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Mention "R. N. F." au colophon. Voir aussi B_8_54. Référence RIM : M0_897 ; cote locale : A_5_2. Texte édité par Site Admin le 2012-11-16 15:15:49.

ny les larmes ne la peuuent fléchir, aussi on
peut dire qu’elle est l’image d’Enfer: veu que cette
maudite passion y tire son origine, elle a de puissans
attraits, veu que c’est vne magie, de laquelle plusieurs
cœurs sont ensorcelez. Iamais ie ne me suis
laissé dupper par ses blandices, ny flatter par ses carresses,
ny emporter par ses promesses. Et en cela i’en atteste la Cour d’Espagne, qui sçait
que Mazarin m’a fait offre de deux millions & me remettre
dans la possession de ma Duché de Lorraine, pourueu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC DE LORRAINE, Enuoyée... ([s. d.]) chez Leroy (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_52 ; cote locale : B_8_55. le 2012-11-16 16:01:49.

les
larmes ne la peuuent fléchir, aussi on peur dire qu’elle
est l’image d’Enfer : veu que cette maudite passion y
tire son origine, elle a de puissans attraits, veu que
c’est vne magie, de laquelle plusieurs cœurs sont ensorcelez.
Iamais ie ne me suis laissé dupper par ses
blandices, ny flatter par ses carresses, ny emporter
par ses promesses. Et en cela i’en atteste la Cour d’Espagne, qui sçait
que Mazarin m’a fait offre de deux millions & me remettre
dans la possession de ma Duché de Lorraine,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. LE CELEBRE FESTIN DES MOVCHARDS EN VERS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_665 ; cote locale : C_4_12. le 2013-06-24 08:51:39.


Elle voit pour lors qu’elle nage
Parmy le vin, car ce breuuage
Pour lors n’estoit point espargné
Tel boit qui ne l’a point gagné,
Si ce n’est en matoiserie
Ou par quelque supercherie,
Car ces Mouchards ne sçauent rien
Sinon que dupper nostre bien,
Et boire comme vn trou d’Esté
Nous ostant toute liberté ;
Ie haïs mesme plus que la haire
Sergent, Mouchard, & Commissaire,
Et cette racaille de gens
Records à haper diligens,
Tout le monde sçait leur coustume

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. LE COVRIER DE LA COVR, PORTANT LES NOVVELLES... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_1_41_2 (partie 2). Référence RIM : M0_821 ; cote locale : C_1_41_1. le 2013-07-08 09:19:31.

a receus
de la Cour, de remettre cette Ville-là au Mareschal d’Estrée, qui est depuis 15.
iours ou trois semaines à Chauny, ou aux enuirons pour cét effet ; & on apprehende
à la Cour qu’il ne soit d’intelligence auec les Ennemis.   Ce iour le Mareschal Duplessis-Praslin eut ordre de s’auancer auec la pluspart
des vieux Regiments tirez de la pluspart des quartiers qui sont autour de
Paris, faisant 5. à 6. mille hommes, du costé de Villiers-Cesterets, pour aller
au deuant des Ennemis, & leur empescher le passage de la riuiere

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. LE COVRS DE LA REYNE : OV, LE GRAND... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_836 ; cote locale : C_2_43. le 2013-07-16 04:07:41.


Qui semblent plus effeminez,
Ie craindrois bien peu les épées
De gens faits comme des Poupées,
Et Mars n’a iamais fait grand cas
De ces Mignons si delicats :
Mais voy cette vieille edentée,
N’est-elle pas bien aiustée
Pour duper vn ieune Estourneau,
Et l’attirer dans le paneau ?
N’est-il pas iuste qu’on en rie,
Baisse ta coëffe, ie t’en prie
Ma Caliope, oblige moy,
De peur qu’on rie aussi de toy,
Sur ton excessiue vieillesse ;
Voicy venir vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. LE DONION DV DROIT NATVREL DIVIN, CONTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1170 ; cote locale : C_7_57. le 2013-07-20 08:03:00.

le plus succintement
qu’il sera possible car aussi bien ay-ie reconnu :
que c’est vostre methode en alongeant
le parchemin, comme l’on dit, ad fortiter broüilandum
& captandum sctreos : sçauoir pour bien battre
les buissons sans rien prendre que les duppes.
addresse singuliere des foibles & poltrons. De quelle prophetie, ie vous supplie, estes
vous animé : d’auoir preueu de si l’oin les deux derniers libelles, pour les censurer dés le mesme
iour de la Lettre d’Auis, auant qu’ils fussent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. LE FLAMBEAV D’ESTAT, AVEC LEQVEL TOVS LES... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1397 ; cote locale : B_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-20 11:39:58.

communes & sacrées,
ne soit non plus leze que la Maiesté du
Prince. Exod. 21. &
22.
Deut. 5.
1. Iean. 2.
Presid. de
Thou.
Gomes.
Monstrelet.
Belleforest.
Aubigny. Du Chesue
Mariana.
Pasquier.
Pradin.
Duplessis.
Serres, &c.
1. Iean 2.
1. Tun 1. Voyez apres cela de grace, s’il y a plus de iustice
à maintenir ce qui est équitablement appuyé
des loix diuines, des loix humaines, des
loix naturelles, & des loix fondamentalles de
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Anonyme. LE GENEREVX PRINCE AVX PARISIENS, DE MOVRIR... (1652) chez Langevin (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1483 ; cote locale : B_13_41. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-07-24 16:34:55.

François! Ah Parisiens, qui auez iusques
icy tesmoigné tant de cœur & de generosité
pour secoüer le joug de la Tyrannie d’vn Estranger:
C’en est fait pour iamais si vous ne secourez ces genereux
Princes, vous n’y reuiendrez plus. Faut-il que
l’on vous dupe & que l’on vous iouë si ouuertement?
Vos Ennemis ne vous pouuans vaincre par la force,
vous vainquent par l’artifice & la trahison. Affin que
le Cardinal Mazarin demeure, apres auoir minuté
le sac de Paris, apres nous auoir mis aux termes de
nous faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Anonyme. LE MEDECIN POLITIQVE, QVI DONNE VN souuerain... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 60 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2439 ; cote locale : B_18_6. le 2013-02-09 14:52:14.

ie ne fais point l’Esculape,
L’Hippocrate, ou le Galien,
Pour gagner finement du bien,
Et le suis suffisament riche,
Sans auoir mis iamais d’affiche,
Ny iamais fait le Charlatan ;
N’en deplaise à l’Oruiotan,
Cardelin, Dupas, Carmeline,
Auec toute leur Medecine ;
Ie sçauons c’en que ie sçauons ;
Tous leurs remedes ne sont bons
Qu’à guerir vn mal ordinaire,
Et souuent d’vn Visionaire
Qui dans vn grand lict fait le veau,
Sans auoir du mal qu’au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Anonyme. LE MERCVRE DE LA COVR, CONTENANT La Harangue... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Partie 3 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 16:01:40.

à Paris, ce qui vous feroit bien de la
peine, ils offrent de l’argent aux Princes pour leuer
des troupes. Le Card. Ils ne s’accorderont iamais
sur ce chapitre-là, nous y auons donné bon ordre.
Le Duc de Lor. Il faut donc auoüer que les badauts
sont bien aisez à dupper, Paris qui est la plus puissante
& la plus riche Ville du monde, qui peut entretenir
vingt mille hommes de guerre sans s’incommoder
beaucoup, se laisser reduire à cette extremité,
vous estes bien-heureux M. le C. d’auoir
affaire à telles sortes de gens. Le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Anonyme. LE MIROIR DES SOVVERAINS OV SE VOID L’ART... (1649) chez Noël (François) à Paris , 50 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2478 ; cote locale : C_6_21. Texte édité par Site Admin le 2013-09-21 15:31:57.

ny de
vent, ny de fumée. Ils ne font point gloire de
promettre dans leurs afflictions, pour l’oublier
lors qu’ils sont dans vne prosperité grandement
considerable. Ils n’imitent point ces
Courtisans, qui par leurs rusées dissimulations
tiennent leurs duppes en suspens, iusques à ce
quelle ayent acheué de les ruiner ou de les perdre.
Lors que le Soleil luit, ils ne laissent pas à
l’abandon les branches, sous lesquelles ils se
sont retirez en temps de pluye. Les Scythes
mesmes les plus barbares, ne baillent iamais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Anonyme. LE PLAISANT RAILLEVR DE LA COVR, Sur les... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2800 ; cote locale : C_9_1. Texte édité par Site Admin le 2013-10-06 10:38:55.

bien. Considerez (s’il vous plaist) a loisir les deportemens
du Parlement & vous verrez la verité de
cecy, espluchez leurs actions & ie m’asseure que
vous serez marris d’auoir adiousté foy a ces mauuaises
langues qui vous ont trompez toutes les fois
qu’il vous en ont mal parlé, & crois en outre que
vous rirez de vous estre ainsi laissé dupper, pour moi
l’heure me presse & n’ay plus le temps de railler,
C’est pourquoy ie vous en fais bonne part, dites en
grand mercy.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Anonyme. LE RETORQVEMENT DV FOVDRE DE IVPINET, CONTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3526 ; cote locale : C_7_59. le 2013-12-08 08:21:11.

le succinct, où il se faut appliquer : & ne pẽsent
que d’alonger le parchemin ; sans auiser, qu’en
gros latin on se mocque d’eux ; voire dautant plus,
que par vn scilicet, ou sçauoir, l’auis leur en est
donné : Ensemble qu’il y a de deux sortes de duppes :
viuantes, & insensibles : & que les premieres, ne
sont si gros animaux que toy, par consequent plus
faciles à mettre en cage, pour en attraper d’autres :
& les dernieres de l’espece desquelles sont tes petites
œuures, formaliter : materialiter

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Anonyme. LE RETOVR ET RESTABLISSEMENT DES ARTS ET... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3533 ; cote locale : C_8_60. le 2013-12-08 13:52:35.

nos despens viuoit abauge,
Mangeoit la caille & la perdrix,
Beuuoit vin de Candeperdris,
Et paroissoit mordre à la grappe,
Lors qu’il faisoit dancer priape.    
Mais que pensions nous attraper,
En nous laissant ainsi dupper,
Gardant soigneusement nos portes,
Auec de nombreuses cohortes,
Et nous tenans dans nos remparts,
Enfermez comme des renards,
Pourquoy sous ombre d’en descoudre,
Mettre tout nostre argent en poudre,
N’ayant pas pour auoir du pain ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

impunément celle du Roy, si solemnellement
qu’elle puisse estre donnée. Apres auoir fait naistre cent equiuoques dans les premiers
articles qu’on auoit fait au commencement de cette
Conference, dont on a esté obligé de reformer la
pluspart des termes par sa duplicité, il n’a pas neanmoins
encore resté de commettre cent actes d’hostilité apres
la Paix faite & publiée, dans le temps mesme que le
Roy estoit dans Bourdeaux il a fait brusler la maison de
Monsieur de Bordes Conseiller au Parlement, il a souffert
que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

auiourd’huy contre
les Ottomans ennemis de tous les Estats des Chrestiens. Nous deuons encores considerer, que protegeant le Duc
de Parme (ce Prince qui a porté si genereusement nos interests)
nous ne pouuons en mesme temps proteger ses capitaux
ennemis sans marque de duplicité. Et pour dire encores
ce mot necessaire à ce propos, cette Altesse n’estãt pas protegée
contre les Barberins, quoy que la France fust si solemnellement
obligée à la deffendre, y auroit il de l’honneur
pour elle, de proteger sans aucune obligation les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Anonyme. LE THEOLOGIEN D’ESTAT A LA REYNE. POVR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_7_44 (partie 1), A_7_45 (partie 2), C_10_29 (partie 1) et C_10_30 (partie 2). Référence RIM : M0_3770 ; cote locale : D_2_8. le 2013-12-28 14:25:48.

de retenir tel seruiteur qu’il leur plaist : la fortune des
Roys a des mesures bien plus estroites, & celuy qui a le plus de puissance,
doit auoir moins de liberté, à raison des consequences qui
embrassent le salut d’vne infinité de testes. 1. Reg.
29.
Duplex
en la vie
de Charles
VIII. Enfin, MADAME, c’est ce que M. le Cardinal Mazarin vous
conseillera, s’il est bien affectionné au bien de vostre personne & de
vostre Estat. Ce n’est point engager vostre authorité que de condescendre
à vos suiets,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Anonyme. LE THEOLOGIEN D’ESTAT A LA REYNE. POVR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Partie 1. Voir aussi A_7_45 (partie 2), C_10_29 (partie 1), C_10_30 (partie 2) et D_2_8 (partie 1). Référence RIM : M0_3770 ; cote locale : A_7_44. le 2013-12-28 14:28:04.

le
consentement du Royaume.   March
18.
S. Them
Nauarrus
de
Scandalo. Bonus es
in oculis
meis sicut
Angelus
Dei, sed
satrapis
non places
reuertere
ergo, &
vade in
pace.
1. Reg.
29.
Duplex
en la vie
de Charles
VIII. Apres cela, MADAME, s’il vous plaist d’escouter, non mes
propres pensées, mais le raisonnement de toute la France. Vous deuez
cette separation à Dieu, qui nous commande d’arracher nos propres
yeux s’ils nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Anonyme. LE THEOLOGIEN D’ESTAT, A LA REYNE. POVR... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Partie 1. Voir aussi C_10_30 (partie 2), A_7_44 (partie 1), A_7_45 (partie 2) et D_2_8 (partie 1). Référence RIM : M0_3770 ; cote locale : C_10_29. le 2013-12-28 14:31:03.

d’vn Conseil esleu par le consentement du Royaume.   Matth. 18.
S. Thom.
Nauarrus
de Scandalo. Bonus es in
oculis mers
sicut Angelus
Dei, led
satrapis non
places. Reuertere ergo,
& vade
in pace.
I. Reg. 29.
Duplex en
la vie de
Charles
VIII. Apres cela, MADAME, s’il vous plaist d’escouter, non mes propres
pensées, mais le raisonnement de toute la France. Vous deuez cette separation
à Dieu, qui nous commande d’arracher nos propres yeux s’ils
nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Anonyme. LE TOVR BVRLESQVE DV DVC CHARLES. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3788 ; cote locale : B_8_60. le 2013-12-29 10:22:16.


dont le trompeur bien atrapé
Se verra luy mesme trompé
Par vn trompeur incomparable
Qui tromperoit mesme le diable,
Et qui ne songe à tout moment
Qu’à tromper plus adroitement,
Soit vn pourpoint, soit vne Iupe,
Ainsi ce Duc sera sa dupe,
Et ne recouurera iamais
Stenay, ny Clermont ny Iamets.    
Puis qu’il s’est desuny des Princes,
Adieu ses Villes & Prouinces,
Il peut desormais en courant
Faire le Cheualier errant,
Il peut bien forcer des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Anonyme. LE TOVR BVRLESQVE DV DVC CHARLES. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3788 ; cote locale : B_8_60. le 2013-12-29 10:22:16.

ny Iamets.    
Mais enfin ie perds patience
De souffrir ton impertinence.
Et de te voir faire le fin
Va t’en seruir ton Mazarin,
Souffre que ce seigneur te braue,
Sois son valet, sois son esclaue,
Son fol, sa dupe, son flateur,
Son bouffon, son adorateur,
Baise, si tu veux, son derriere,
Pourueu que ie i’en sois bien arriere,
Que ie n’en sente pas le vent
Tout cela m’est indifferent ;
Mais aprens que toute ta peine
Enuers luy sera tousiours

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Anonyme. LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C.... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 17 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2931 ; cote locale : C_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-30 07:24:59.

d’autres. 27. Qu’il a par ses finesses voulu surprendre les Parisiens, ayãt
fait distribuer à dessein au menu peuple quelque bled de sa part à
mesme temps que les trois Princes furent emprisonnez, cette distribution
portant aux despens de ses Partisans, qu’il ne duppe
pas moins par cette addresse, leur disant que c’estoit à cette heure
qu’il tenoit M. le Prince garand des Bourde lois, qui les chastieroit
bien, afin de trauailler apres librement aux affaires du
Roy : c’est ainsi qu’ils appellent les affaires des monopoles,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Anonyme. L’ANTIDOTE AV VENIN DES LIBELLES DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_88 ; cote locale : B_17_23. Texte édité par Site Admin le 2013-02-01 15:02:41.

ayt échapé la Iustice des hommes, n’a
pû euiter la main vengeresse de Dieu, ayant veu son corps
tout couuert de playes & d’vlceres, & son ame en sortir par
autant d’endroits apres six ou sept années de souffrances.
Vous voulez faire passer le peuple pour vne dupe, ou pour
vne enclume sur laquelle il sera permis aux Tyrans de frapper
impunément, & de forger tout ce que bon leur semblera
pour contenter leur auarice, & leur ambition, & leur
silence durant son administration pour vne marque de son
obeïssance, plustost

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Anonyme. L’ESPAGNE AFFLIGÉE ET EN TROVBLE, DE VOIR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Le mot "que" est redoublé dans le titre imprimé.. Référence RIM : M0_1274 ; cote locale : A_3_55. le 2013-02-05 05:55:38.

qu’au moyen de l’or
du Perou, elle n’infectast les consciences des
plus grands hommes du Royaume, dont quelques
vns attains & conuaincus d’vne pernicieuse
conspiration, contre le Roy, & sa Maison
Royale, furent executez à mort.   Dupuis ce temps là, elle a eu l’addresse par
la profusion de ses pistolles, d’entretenir en ce
Royaume des pensionnaires parmy les huguenots,
qui l’instruisoient à chaque moment, de
tout ce qui se passoit de plus important en l’Estat,
& au Conseil. La deffaite

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Anonyme. RELATION VERITABLE DE CE QVI S’EST FAIT... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3201 ; cote locale : B_19_29. le 2013-02-25 08:33:37.

par tout, que nous n’en auons point d’autres que
celuy de son exil & de son esloignement.   D’auantage, demander des Deputez à Son Altesse
Royale, & à Monsieur le Prince pour aller
traitter auec le Mazarin, c’est les prendre pour
Duppes, & vouloir reuoquer ce qui est conclu
& arresté-dans le Lict de Iustice de nos Roys,
auec tous les ordres de l’Estat, qu’on n’entrera
en conference aucune auec les Ministres de Sa.
Majesté, que le Mazarin ne soit retiré, & sorty
du Royaume, parce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Anonyme. RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX &... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_42. Référence RIM : M0_3387 ; cote locale : C_12_5. le 2013-02-25 14:45:25.

allusion, il pretende se rallier
d’vn des plus adroits Seigneurs de ce Royaume.
Et certes ne voit pas qu’en vn seul article, il offence
tout ce qu’il y a icy de gens de condition qui
ne sont point du party de Mazarin, lors qu’il les
veut faire passer pour des dupes. Cette affaire
n’est pas au delà de ses forces comme il le dit, s’il estoit vray qu’il eust entrepris cette affaire. Mais
nous sçauons que ce Duc est si genereux qu’il ne
s’entremesle iamais dans les choses qui sont contraires
au repos public,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Anonyme. RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX &... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_5. Référence RIM : M0_3387 ; cote locale : B_6_42. le 2013-02-25 14:46:55.

allusion, il pretende se rallier
d’vn des plus adroits Seigneurs de ce Royaume.
Et certes ne voit pas qu’en vn seul article, il offence
tout ce qu’il y a icy de gens de condition qui
ne sont point du party de Mazarin, lors qu’il les
veut faire passer pour des dupes. Cette affaire
n’est pas au del’a de ses forces comme il le dit, s’il estoit vray qu’il eust entrepris cette affaire. Mais
nous sçauons que ce Duc est si genereux qu’il ne
s’entremesle iamais dans les choses qui sont contraires
au repos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Anonyme. RESPONSE AV LIBELLE INTITVLÉ BONS ADVIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3377 ; cote locale : B_14_41. le 2013-02-25 15:05:46.

Longueville & M. d’Auaux firent
paroistre sur leur visage les sentimens qu’ils auoient de
ce procedé, dont ils n’auoienteu aucune connoissance. Le
sieur Seruiẽt qui l’auoit conseillé ne pust s’empescher d’en
rougir, les mediateurs blasmerent hautement cette duplicité
honteuse. Messieurs les Estats nos Alliez qui auoient
iusques-là marché d’vn pas égal auec nous, acheuerent leur
Traitté, & les Deputez de tous les Potentats de la Chrestienté
qui estoient à Munster, publierent par tout que le
Mazarin & Seruient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Anonyme. SECONDE PARTIE DV MERCVRE DE LA COVR,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Partie 2 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_2. le 2013-02-09 15:59:30.

  Item, donne & legue à ses deux nieces vn Palais
qu’il a fait bastir à Rome, appelle l’Affeterie, vne
terre appellée la Mignardise, vne autre appellée la
Cajollerie, où il y a vn bel Estang, où se pesche
quantité de poisson qu’on appelle des Duppes. Item, leur donne les ioyaux, perles & pierreries
dont il a pleu à la Reine l’honorer. Item, la maison qu’il a gagnée au Hoc, scise à
Paris, qu’on appelle la Hocquerie Tubeuf. Item, donne & legue au sieur de Mercœur son
neueu, vne terre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Anonyme. SECONDE PARTIE DV MERCVRE DE LA COVR,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Partie 2 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_2. le 2013-02-09 15:59:30.

& pierreries
dont il a pleu à la Reine l’honorer. Item, la maison qu’il a gagnée au Hoc, scise à
Paris, qu’on appelle la Hocquerie Tubeuf. Item, donne & legue au sieur de Mercœur son
neueu, vne terre & seigneurie appellée la Vicomté
de la Duppe, maison de plus d’apparence que de
rapport, il vient fort peu de fruit dans ladite terre,
sinon quelques arbres qui portent des fruits semblables
aux pommes de Gomorre, mais dans ce iardin
il y a quantité d’oranges ameres & de citrons aigres,
auec des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35.

ceux qui font leur reprobation
par des actions d’impieté, & de sacrilege, comme fit Ieroboam,
lequel en vint à telle extremité qu’il se porta à sacrifier
aux Idoles. La bonne renommée est plus à priser
que toutes les choses les plus precieuses, au rapport duplus
sage des hommes, & le salut encore plus s’il me semble ;
puis que c’est de luy d’où dépend nostre beatitude eternelle.
Salomon dit que la memoire des bons est immortelle
deuant Dieu & deuant les hommes : mais les méchãs
desseicheront sans honneur,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Brousse, Jacques [?]. ADVIS AVX GRANDS DE LA TERRE. Sur le peu... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_487 ; cote locale : A_2_2. le 2013-12-28 15:38:22.

Fauoris, de vostre ancien estat, & de vostre naissance,
& que ce qui a esté la cause de vostre glorieux esleuement, a souuent esté
à vn milliers d’autres, l’effet d’vne calamité espouuantable, & d’vne tragique
mort; car ce n’a esté que, ou vne lasche duplicité, en accordant
en apparence à vos Princes, pour leur plaire, ce que quelque reste de
vertu, & peut-estre les seules Loix de la nature vous faisoient abhorrer
& desapprouuer dans vostre ame; ou vne criminelle coniuence à toutes leurs pratiques,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Du Pelletier, Pierre. LE TRIOMPHE DE LA VERITE SANS MASQVE. Par le... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3878 ; cote locale : A_7_52. le 2013-12-31 10:26:41.

Par le SR. DVPELLETIER.

A PARIS,
Chez la vefue A. MVSNIER, au mont sainct
Hilaire, en la Court d’Albret.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. Le Triomphe de la verité sans Maspar
le sieur Dupelletier. IE pense qu’il me sera permis de
paroistre sans crainte, puis que les
choses que ie pretens vous descouurir
n’ont rien de ces inuectiues
honteuses, où il y a beaucoup
d’aigreur & de pointes. Pour moi
i’ay tousiours crû que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48.

maladie d’esprit de ce mesme
Roy Charles VI. Ainsi Pierre Duc de Bourbon eut la
Regence du Royaume durant le voyage de Charles
VIII. en Italie. Ainsi Charles Comte d’Angoulesme
fut Regent en France durant les deux voyages de
Louys XII. au Duché de Milan.   Dupleix sous
Charles IX. De Serres la
nomme Constance. La III. Remarque est que les Roys & les Estats
Generaux n’ont pas tousiours suiuy cét Ordre ; En
ce que dans la iuste apprehension qu’ils ont euë que
les Princes du Sang n’enuahissent le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48.

l’Espagne, François I. espousa Eleonor sœur de
Charles-Quint, & doüairiere de Portugal, faisant iuger
dans toute la conduite de sa vie QVE L’AMOVR
DES FEMMES, ET LEVR HAINE sont tousiours
irreconciliables.   II.
Louyse Regente. De Serres.
Duplex soustient
les memoires
du Bellay. Ferron.
Guill. du Bellay
P. Ioue
F. Belcar.
Du Tillet. XIII.
CATHERINE De Medicis femme de Henry II. & trois
fois Regente en France, pendant le voyage
de Henry II. en Alemagne, dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48.
Eues. de
Meis.
I. Aug. Thuanus. Duplex.
Iean de Serre.
I. Le Frere.
Manuisiere.
I. Aug Thuanus.
Manuisiere.
Aubigny. De-là la Reyne conduisit le Roy dans toutes les
bonnes villes de son Royaume, en apparence, autant
pour soulager les miseres de son peuple opprimé
par la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48.

la naissance de ce
fils fut suiuie quelques années apres de la mort de
son Pere, auec lequel le bon-heur, & auec qui l’on dit
que la Iustice & le courage parurent se renfermer
dans vn mesme tombeau.   I.
Le Regne de
la Reyne. Mathieu.
Duplex. La Reyne declarée Regente par sa derniere volonté,
prend en main auec la Tutele de son Fils, le
Gouuernement de l’Estat ; mais dautant que cette
Declaration du feu Roy en faueur de la Reyne, estoit
faite auec quelque restriction de son authorité,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Lemercier,? [?]. LE TOMBEAV GENERAL DE TOVTES LES PIECES DV... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission de la Chambre des dépêches, du 4 mars 1649, au colophon.. Référence RIM : M0_3786 ; cote locale : A_7_47. le 2013-12-29 09:47:23.

Clemence en faueur de ce Prince qui estoit tres-cruel. Et Homere dit que Crœsus estoit tres liberal, bien
qu’il fut tres auaritieux. Dina qui estoit Caluiniste
n’a iamais escrit qu’à la confusion des Catholiques.
Et du regne du Cardinal de Richelieu, ny Duplex,
ny Hernaudot ses Historiographes n’ont publié de
luy que des loüanges, que des actions heroïques, &
des entreprises genereuses. Il falloit aussi obliger ce
Cardinal qui estoit extrémement passionné de gloire,
pour meriter ses bonnes graces. Et ce fut luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. S. T. F. S. L. S. D. T.. LE POLITIQVE BVRLESQVE DEDIÉ A AMARANTHE.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2810 ; cote locale : C_8_31. le 2013-10-06 11:16:35.


Pour faire vne bonne paix,
Qui vous rendra riche à iamais.
Pour défaire ces fauoris,
Qui veulent destruire Paris.
Elle reprit aussi-tost la parole,
Me disant, ce n’est rien qu’vne colle,
Dont on nous veut amuser,
Afin de nous mieux dupper :
Ce qui fait que le monde gronde,
Ne voulant pas qu’on le seconde.
Ie ne sçay ce qu’il en sera,
Si l’on ne pouruoit à cela :
Le peuple est grandement las,
De se voir desia si bas,
Et qu’on ne se met gueres en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Anonyme. ADVIS D’VN BOVRGEOIS de Paris,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_502 ; cote locale : B_17_5. le 2014-11-29 11:30:26.

& ne pardonnent iamais. Mes chers Freres, ne
nous laissons pas piper à cette Sirenne, qui promet beaucoup,
pour ne nous vouloir rien donner ; c’est vn Loup, qui
veut que nous chassions nos Protecteurs, pour nous deuorer
apres à son aise ; ne nous laissons donc pas dupper : au contraire,
ioignons nous, mais viuement auec Messieurs les Princes,
pour l’expulsion du Mazarin, mais aussi auec cette protestation
solemnelle, qu’aussi-tost que l’ennemy commun du Royaume
en sera sorty, que chacun ira au Roy luy rendre ses humbles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Anonyme. ADVIS POVR LE TEMPS QVI COVRT. (1652) chez Veron (Guillaume) à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_26. Référence RIM : M0_549 ; cote locale : B_19_9. le 2014-12-02 13:45:39.

de vostre ancien estat & de vostre naissance, & que ce qui a esté la cause de vostre
glorieux esleuement a souuent esté à vn milliers d’autres
l’effet d’vne calamité espouuentable & d’vne tragique
mort ; car ce n’a esté que ou vne lasche duplicité en accordant
en apparence à vos Princes, pour leur plaire ce
que quelque reste de vertu, & peut estre les seules Loix
de la nature vous faisoiẽt abhorrer & des approuuer dans
vostre ame, ou vne criminelle coniuence à toutes leurs
pratiques bonnes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Anonyme. ADVIS, POVR LE TEMPS QVI COVRT. (1652) chez Veron (Guillaume) à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi B_19_9. Référence RIM : M1_49 ; cote locale : B_14_26. le 2014-12-02 13:47:29.

de vostre ancien estat & de vostre naissance, & que ce qui a esté la cause de vostre
glorieux esleuement a souuent esté à vn milliers d’autres
l’effet d’vne calamité espouuentable & d’vne tragique
mort ; car ce n’a esté que ou vne lasche duplicité en accordant
en apparence à vos Princes, pour leur plaire ce
que quelque reste de vertu, & peut-estre les seules Loix
de la nature vous faisoiẽt abhorrer & des-approuuer dans
vostre ame, ou vne criminelle coniuence à toutes leurs
pratiques bonnes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Anonyme. APOLOGIE DV CARDINAL BVRLESQVE. (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_114 ; cote locale : C_2_9. le 2014-12-07 14:51:09.

faisoit mieux
Que nos Obereaux glorieux,
Nourris dans la faineantise
Qui ne trafiquent qu’en sottise,
Et qui mourroient plustost de faim
Que de gagner ainsi leur pain :
Ne se fiant qu’à leur épée,
Dont leur esperance est dupée.
Si son pere estoit Chapelier
Il entendoit bien son mestier,
Et ie le prens pour vn augure
De son EMINENCE future,
Et qu’vn iour il feroit fort beau
De luy voir vn rouge Chapeau :
Mais laissons à part la naissance
Que ie tiens dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Anonyme. APOLOGIE OV DEFFENCE DV CARDINAL MAZARIN.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_117 ; cote locale : A_2_5. le 2014-11-30 13:15:04.

faut estre valet auant que
d’estre Maistre, & que l’on ne sçauroit bien commander si l’on ne sçait
parfaitement obeïr. Ces jeux de hazards, ces bals, farces & mommeries, ausquels ie me suis
rendu tres-expert n’ont esté, que les instrumens pour attraper les dupes &
les faire sages à leurs dépẽs, & ie croy qu’il n’y a pas vn de ceux de qui i’ay
tiré quelque substance qui ne m’ayt de l’obligation pour l’auoir rendu plus
raffiné en les rendant plus indigent. Mais quitõs ces bagatelles pour parler
de mes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Anonyme. APOLOGIE OV DEFFENCE DV CARDINAL MAZARIN.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_117 ; cote locale : A_2_5. le 2014-11-30 13:15:04.

de compte,
veritablement i’ay tousiours aymé le bien de la France, & si ie me le
suis approprié à droit ou à tort, n’estoit-il pas raisonnable que ie me payasse
de mes peines, & des despences excessiues de ballets & de comedies necessaires
pour amuser les dupes qui pouuoient nuire, & s’opposer à mes desseins,
l’effort que i’ay fait sur le Parlement estoit pour éprouuer leur vertu,
qui n’esclatte iamais que dans la persecution, la reputation que s’est acquis
Monsieur de Broussel, & tant d’autres inuiolables

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Anonyme. APOLOGIE POVR LA DEFFENCE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_121 ; cote locale : C_2_10. le 2014-12-02 15:25:42.

penser que sa grande puissance
Pourra bien-tost ou tard punir leur médisance.
Et les faire parler tout d’vne autre façon,
Leur faisant enseigner vne estrange leçon ;
Ie ne puis approuuer qu’vn Royaume s’occupe
A décrier par tout le Cardinal pour dupe,
En faisant vn fatras de mille fictions
Pour le des honorer selon leurs passions.
Ie ne puis consentir qu’vne humeur libertine,
D’vn Laquais, d’vn Cocher, d’vn Valet de cuisine
S’occupe tout vn iour à forger laschement
Quelque mot qu’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Anonyme. APOPHTEGMES DE L’ESPRIT DE VERITÉ, CONTRE... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_132 ; cote locale : B_10_13. le 2014-11-19 08:45:55.

pour mettre tout son Royaume en
desordre. Meisnerus
institutes
aulicarum
c. 25. Le Cardinal de Guise, le Cardinal de Bourbon, & l’Archeuesque de Lyon, ne voulurent-ils pas
perdre Henry III. Roy de France & de Pologne ?   Duplex histoire
de
France
tome 4. Le Cardinal de Pelué Archeuesque de Sens,
ne se rebella-t’il pas contre Henry IV. Du Peyras
1. 2. Salonie Archeuesque d’Embrun, & Sagitaire
Euesque de Gap, ne conspirerent-ils pas contre
Gontrau Roy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Anonyme. ARCHIPRÆSVLIS IN IOANNE FRANCISCO PAVLO... (1649) chez Henault (Mathurin) à Paris , 32 pages. Langue : latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_146 ; cote locale : A_4_37. le 2014-12-14 14:58:58.

fictile caput; te totis depluentem anathematibus
non potuit sustinere, cui nimirum non
tam ab humanis quam à diuinis ignibus coaluerint
fulmina, ad improbitatis mulctam. Crediderim
equidem, allambisse tibi labia fatales
Isaiæ carbones, vel infusum certe potius tibi
duplicem Heliæ spiritum, quo scilicet (ita miles
sacra interpretor) non ab odæis vehementior
in Leuiatan, quam è castris in Amalecitas
detonares. Ita certe bifariàm ab eodem spiritu
diuisus eluxisti, cum è sacris rostris exscendisti
in Olimpium puluerem, recensque

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Anonyme. LES AVENTVRES D’VN VALLET DE CHAMBRE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_443 ; cote locale : C_2_14. le 2014-01-21 16:07:36.

sans poids
Ie vis du Lierre, des Pois,
Quatre dents d’Yuoire, ou de Cire
Que le soir sans douleur on tire.
Tout contre vn grand placard de plomb
Estoit attaché de son long,
Sur l’espaule d’vn corps de Iuppe
Qui sers à surprendre la duppe.
Souuent ne se deffant point
Du Cauteleur, ou en bon point,
Applaudit par fois la Bossue,
Sur sa taille dont elle sue.
Bref dans ce vilain nid à Rats,
Ie découury plus de fatrats
Qu’il n’en sort d’vne gibecierre,
Dont on amuse le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Anonyme. LES CONTREVERITEZ DE LA COVR. QVIS VETAT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_788 ; cote locale : B_17_29. le 2014-02-03 16:47:45.


Qu’on souffre sans ennuy son malheureux caquet,
Et Que le Duc d’YorKc rentré dans l’Angleterre
Le Mareschal des Suisses a du nez contre terre,
S. Luc n’est plus Roman, Crequy n’est plus Seigneurs,
Liencourt est bigot & Boneil est hargneux,
Duplessis ne sçait plus ny le temps ny l’histoire,
Le Comte de Limours a fort bonne memoire,
Et Monsieur de Chomberg est homme de loisir,
Et le Roy d’Angleterre n’ayme que son plaisir,
Le Prince est en colere contre les Atheistes,
Et le Duc de Beaufort

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Anonyme. LES GENEREVX SENTIMENS DV VERITABLE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1491 ; cote locale : C_5_30. le 2014-02-15 07:31:33.

AH François ! Ah Parisiens, qui auez iusques
icy tesmoigné tant de cœur & de generosité
pour secoüer le joug de la Tyrãnie d’vn Estranger :
C’en est fait pour iamais si vous posez les
armes, vous n’y reuiendrez plus. Faut-il que
l’on vous dupe & que l’on vous iouë si ouuertement ? Vos Ennemis
ne vous pouuans vaincre par la force, vous vainquent
par l’artifice & la trahison. L’on vous fait, l’on vous fait vne
Paix plus cruelle & plus sanglante que la Guerre : voire mesme
du sujet de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. LES GENEREVX SENTIMENS DV VERITABLE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1491 ; cote locale : C_5_30. le 2014-02-15 07:31:33.

pour
nous perdre, & nous exterminer ? L’on differe & l’on temporise
exprés, iusques à ce qu’elles soient à nos portes ! Ah
François ! ah François ! seront-nous tousiours insensibles à
nostre perte, aueugles à nos mal-heurs, faciles à nous laisser
duper ? Seruirons-nous tousiours de fable & de risée à toutes
les Nations ? Presterons-nous tousiours & le dos & la gorge
à ce Comite impitoyable, semblables à ces vieux forçats
qui ne peuuent quitter les Galeres, tant ils sont accoustumez
à la Cadene ? Non,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. LES SERVICES QVE LA MAISON DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2.. Référence RIM : M0_3666 ; cote locale : C_11_30. le 2014-02-26 15:13:24.

aucun des Edicts accordez pour la cessation des troubles
& seureté des Religionnaires. C’estoient les Frondeurs de
ce temps là. Ils demandoient la reformation de l’Estat, & qu’on
renuoyast les Ministres estrangers, aussi bien que ceux de ce Siecle,
on les duppoit souuent comme les nostres, & l’on en fit enfin la
S. Barthelemy, on accuse à present ce Prince d’auoir toleré à ses
trouppes des desordres dans les Eglises dont il ne fut iamais l’autheur
ny le spectateur, quoy qu’il soit difficile de les euiter en vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. LETTRE D’AVIS A MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Datée au colophon.. Référence RIM : M0_1838 ; cote locale : E_1_28. le 2014-05-06 00:22:48.

LETTRE
D’AVIS A
MONSEIGNEVR
LE DVC DE
BEAVFORT. LETTRE D’AVIS A MONSEIGNEVR
le Duc de Beaufort. MONSEIGNEVR, On a intercepté le duplicata de vostre dépeche à
Monsieur le Cardinal Bichi, dattée du mois d’Aoust,
dans laquelle on a remarqué trois choses, dont il importe
que vous ayez connoissance, ensemble des raisonnemens
& des discours qu’on en a faits, pour vous
en seruir ainsi que vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. LETTRE D’VN MILLORS D’ANGLETERRE,... (1649 [?]) chez Musnier (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_3_44. Référence RIM : M0_1886 ; cote locale : A_5_55. le 2014-05-20 02:55:40.

LETTRE D’VN
MILLORS
D’ANGLETERRE,
ECRITTE A LA
REYNE REGENTE
à sainct Germain en Laye.

Sur les affaires de France & d’Angleterre. Traduite par le sieur Dupelletier.

A PARIS,
Par François Musnier pres le puys Certain. Lettre d’vn Millors Anglois escrite
à la Reyne Regente à sainct
Germain en Laye. MADAME, Vostre Majesté souffrira s’il
luy plaist

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. LETTRE D’VN MILLORS D’ANGLETERRE,... (1649 [?]) chez Musnier (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_55. Référence RIM : M0_1886 ; cote locale : C_3_44. le 2014-05-20 02:58:24.

LETTRE D’VN
MILLORS
D’ANGLETERRE,
ECRITTE A LA
REYNE REGENTE
à sainct Germain en Laye.

Sur les affaires de France & d’Angleterre. Traduite par le sieur Dupelletier.

A PARIS,
Par François Musnier pres le puys Certain. Lettre d’vn Millors Anglois escrite
à la Reyne Regente à sainct
Germain en Laye. MADAME, Vostre Majesté souffrira s’il
luy plaist

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. LETTRE ESCRITE AV CHEVALIER DE LA VALETTE.... (1649) chez Colombel (Mathieu) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2212 ; cote locale : A_5_11. le 2014-06-15 02:48:07.

& qu’il
auoit entre ses mains; enquoy l’on void bien en verité ce que tu auance par moquerie,
qu’il s’entend auec les Espagnols pour trahïr l’Estat & les en rendre Maistres,
& pour cela, il ne faut point qu’il soit trop habile homme & qu’il les duppe
finement, puis qu’il ne fait rien qu’à leur aduantage, accroissant leur Royaume,
& non pas le nostre (comme tu l’asseure impudemment) de quantité de villes
& de Prouinces entieres à nos despens.   Le Cardinal est vn cruel, vn violent, vn sanguinaire,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. LISTE DES DEPVTEZ DE LA MILICE DE PARIS. (1652) chez Petit (Pierre Le) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_2309 ; cote locale : B_20_44. le 2014-06-22 12:11:53.

Monsieur de la Barre Lieutenant
Colonel. M. Charreton Capitaine. Lieutenans. Monsieur Heruy. Monsieur Sebert. Enseignes. Monsieur Huart. Monsieur Berthelot. Bourgeois de ladite Colonelle. Monsieur Noyau. Monsieur Dupuis. Monsieur Bracquet. Monsieur Dumoureau. Monsieur Laisné. Monsieur Auger. Monsieur Flacher. Monsieur Sebert. Monsieur de Monstreüil. Monsieur Husson. Colonelle de Monsieur Vedeau.
Capitaines. Monsieur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 101. Anonyme. LVMIERES POVR L’HISTOIRE DE CE TEMPS, OV... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2334 ; cote locale : C_3_102. le 2014-06-23 06:35:27.

franc cœur
à ceux qui ne pouuoient approcher de toy sans soupçon : c’estoit
en ce temps que ta defiance deuoit chercher sa seureté. Il
n’est plus temps de craindre dans la paix, ce qu’on deuoit faire
dans la guerre : toutefois tu dois estre bien aise d’auoir esté duppe, puis que ta simplicité a donné occasion là quelques-vns de
seruir ton Roy, que ie croy que tu desires estre seruy, mesme aux
despens de ton honneur, & de ta propre vie. C’est pourquoy ie
suis bien aise, que tu aye esté facile à persuader en ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 102. Anonyme. OBSERVATIONS SVR QVELQVES LETTRES ECRITES AV... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 77 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Gravure du portrait du cardinal Mazarin en page 4. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_2572 ; cote locale : C_12_35a. le 2014-07-07 05:03:15.

simplement vne Lettre du Roy
conformément à ce que l’on a accoustumé de
faire à tous les Cardinaux nationaux, lors qu’on
reçoit nouuelles de Rome, que le Pape soit en
danger ; Mais pour moy i’estois priuilegié, puis
qu’outre la premiere du Roy & le duplicata, i’en
ay encore receu vne autre, & trois de vos depesches ;
le tout conçeu en termes si pressans, pour
me faire prendre sans aucun delay la route de
Rome, que i’auoüe d’en auoir esté surpris au
poinct que ie deuois, ne pouuant pas m’imaginer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 103. Anonyme. OBSERVATIONS SVR QVELQVES LETTRES ECRITES AV... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 77 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Gravure du portrait du cardinal Mazarin en page 4. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_2572 ; cote locale : C_12_35a. le 2014-07-07 05:03:15.

aux protestations, qu’il fait au Roy, & à
la Reyne ? D’où s’ensuit ; ou que le Cardinal Mazarin
a enuie de tromper ceux qu’il appelle ses
amis ; ou qu’il veut endormir ceux qu’il tient
pour ses ennemis : Ainsi l’vn ou l’autre party, sera
pris pour duppe ; ou peut estre les deux. Mais que
deuïendroient tant de bottes de breuets, qu’il a
distribuez ; pour six Mareschaux de France ; pour
douze Ducs, & Pairs, pour trois cens Cheualiers
de l’Ordre : n’y ayant point d’Officiers, de Caualleries,
ny de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 104. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_12 et B_7_23. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_20_21. le 2014-07-07 05:09:55.

persecution qui ne
cesse point. Veritablement quand le Cardinal confera
parmy les Allemans que l’on debite ces suppositions
à Paris serieusement, qu’on les fait prononcer en
presence du Roy, ils estimeront ce Charlatan bien heureux
qu’il y ait des personnes assez dupes, & assez credules
en France, pour prester la foy à ces grossieres impostures :
Il pouuoit, diront-ils, sans doute imputer
auec autant de raison à Mr le Prince la perte de la Catalogne,
qu’vn de ses amis defend pourtant si genereusement,
& auec si peu de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 105. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_12 et B_7_23. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_20_21. le 2014-07-07 05:09:55.

ceux
qui sçauent tant soit peu l’Histoire du Temps,
n’ignorent pas estre procedé du pur & absolu
mouuement de la Reine qui ne pouuoit souffrir
des Ministres qui n’adherassent pas à tous
ses sentimens & qui auoient conspiré eux-mesme
à dupper le Cardinal de maniere qui ne luy
plaisoit pas. Vn de leurs amis a fait vne exacte
Relation de cette intrigue, dont il rend
Autheur Monsieur Seruient. Son Altesse qui a
depuis esté celuy qui a le plus insisté à l’exclusion
dudit sieur Seruient, a bien fait voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 106. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_21 et C_11_12. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_7_23. le 2014-07-07 05:16:27.

persecution qui ne
cesse point. Veritablement quand le Cardinal confera
parmy les Allemans que l’on debite ces suppositions
à Paris serieusement, qu’on les fait prononcer en
presence du Roy, ils estimeront ce Charlatan bienheureux
qu’il y ait des personnes assez dupes, & assez credules
en France, pour prester la foy à ces grossieres impostures :
Il pouuoit, diront-ils, sans doute imputer
auec autant de raison à Mr le Prince la perte de la Catalogne,
qu’vn de ses amis defend pourtant si genereusement,
& auec si peu de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 107. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_21 et C_11_12. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_7_23. le 2014-07-07 05:16:27.

ceux
qui sçauent tant soit peu l’Histoire du Temps,
n’ignorent pas estre procedé du pur & absolu
mouuement de la Reine qui ne pouuoit souffrir
des Ministres qui n’adherassent pas à tous
ses sentimens & qui auoient conspiré eux-mesme
à dupper le Cardinal de maniere qui ne luy
plaisoit pas. Vn de leurs amis a fait vne exacte
Relation de cette intrigue, dont il rend
Autheur Monsieur Seruient. Son Altesse qui a
depuis esté celuy qui a le plus insisté à l’exclusion
dudit sieur Seruient, a bien fait voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 108. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2. Voir aussi B_7_23 et B_20_21. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : C_11_12. le 2014-07-07 05:18:21.

persecution qui ne
cesse point. Veritablement quand le Cardinal confer
a parmy les Allemans que l’on debite ces suppositions
à Paris serieusement, qu’on les fait prononcer en
presence du Roy, ils estimeront ce Charlatan bienheureux
qu’il y ait des personnes assez dupes, & assez credules
en France, pour prester la foy à ces grossieres impostures :
Il pouuoit, diront-ils, sans doute imputer
auec autant de raison à Mr le Prince la perte de la Catalogne,
qu’vn de ses amis defend pourtant si genereusement,
& auec si peu de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 109. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2. Voir aussi B_7_23 et B_20_21. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : C_11_12. le 2014-07-07 05:18:21.

ceux
qui sçauent tant soit peu l’Histoire du Temps,
n’ignorent pas estre procedé du pur & absolu
mouuement de la Reine qui ne pouuoit souffrir
des Ministres qui n’adherassent pas à tous
ses sentimens & qui auoient conspiré eux-mesme
à dupper le Cardinal de maniere qui ne luy
plaisoit pas. Vn de leurs amis a fait vne exacte
Relation de cette intrigue, dont il rend
Autheur Monsieur Seruient. Son Altesse qui a
depuis esté celuy qui a le plus insisté à l’exclusion
dudit sieur Seruient, a bien fait voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 110. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

conscience, d’ordonner que ses Officiers authorisassent les
abus qui se commettoient si souuent en la iurisdiction Ecclesiastique. Ioinuille en
la vie de S.
Louis, chap.
14.
Hotman des.
Libertez de
l’Eglise Gallie
tom. 2.
sol. 303.
Dupl hist.
de France,
tom. 2. en la
vie de saint
Louis. Hotman, cet illustre & celebre Aduocat du Parlement de
Paris, rapportant cette mesme chose dans son traitté des
Droits Ecclesiastiques, franchises, & libertez de l’Eglise Gallicane,
adiouste

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 111. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

par l’Archeuesque de Rheims ; Les Prelats de France
estimans que ce leur seroit chose honteuse de permettre qu’vn
Estranger fit l’office aux Obseques de leur Roy, & qu’ils ne
fussent tous qu’assistans en vne action si celebre. Rigord. &
apres luy
Dupl. hist.
de France,
tom. 2. en la
vie de Philippes
II. Henry IV. faisant la guerre au Due de Sauoye pour le Marquisat
de Salusses, en l’an 1600. Le Pape luy enuoya pour Legat
le Cardinal Aldobrandin son Neueu, qui en son entrée à
Chambery eut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 112. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

cét estat qui
marquoit jurisdiction & authorité Ecclesiastique, pretendant
que là où il estoit, il representoit l’authorité Apostolique, toute
autre cessant & demeurant en suspend ; Ce qui fit que nos
Euesques ne luy furent point au deuant, &c.   Dupl. ibid
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. En l’an 1615. Le Cardinal de Sourdis Archeuesque de Bourdeaux
voulut celebret la Messe Pontificalement au Mariage
de la sille de France auec le Roy d’Espagne, les Euesques de
Brieux & de Bazas, priés d’y faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 113. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

au Sacre
du Roy, le Cardinal mesme estant de leur opinion : Mais sa Maiesté
tesmoignant qu’elle desiroit cela pour faire connoistre
que le Clergé de France n’auoit aucune auersion à ces mariages,
ils se conformerent à sa volonté par priere & complaisance. Dupl. hist.
de France,
tom. 5. en la
vie de Louis
XIII. Bien dauantage le Pape Gregoire IV. s’estant mis en chemin
en l’an 834. pour venir excommunier Louis le Debonnaire,
qui est le premier de nos Rois sur lequel l’on entreprist de
faite ce coup

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 114. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

faisant
bien quelquefois en sa vie, soustenant qu’en crime de leze-Majesté,
les Ecclesiastiques en quelques dignités qu’ils soient,
perdent leurs immunités & priuileges.   Les Lettres
du Cardinal
de Ioyeuse,
cy-deuant
alleguées.
Duplex hist.
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
III. Le Parlement de Paris ordonna prise de corps, contre le
Cardinal Cayetan Legat du Pape en l’an 1590. Duplex ibidem,
en Henry
IV. L’Arrest que le Parlement de Dijon donna contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 115. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

  Les Lettres
du Cardinal
de Ioyeuse,
cy-deuant
alleguées.
Duplex hist.
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
III. Le Parlement de Paris ordonna prise de corps, contre le
Cardinal Cayetan Legat du Pape en l’an 1590. Duplex ibidem,
en Henry
IV. L’Arrest que le Parlement de Dijon donna contre Landriano
Nonce du Pape le 29. Iuillet 1591. commence par ces termes ;
Veuës les lettres patentes données à Mentes le 4. Iuillet, par lesquelles
le Roy enjoint à ses Cours de Parlement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 116. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

à la pesterité
de la trahison perfidie, & infidelité, &c. Qui voudra voir
cette Bulle & ces Arrests, ils sont rapportez dans les Decrets
de l’Eglise Gallicane, au lieu cotté en marge.   Belle forest,
Annalles de
France, ann.
1598.
Duplex hist.
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. Decreta Eccles.
Gallic.
lib. 5. tit. 3.
cap. 3. & 4. L’Autheur des Maximes veritables dit en la page 17. de son
escrit judicieux, que l’Arrest contre le Cardinal de Chastillon
est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 117. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

870.
Concil. Gener.
tom. 6.
fol. 1060.
Conc. Gall.
to. 3. fol. 374.
Fauchet des
Ant. Franc.
liu. 10. chap.
2. & 12.
Belle forest,
Annalles de
france, liu.
2. chap. 60. Du Chesne
en la vie
d’Adrian II.
Duplex hist.
de France,
tom. 2. en la
vie de Louis
VI. dit le
Gros. Louis le gros faisant faire le procés à Estienne Euesque de
paris, pour le peu de fidelité qu’il tesmoignoit à son seruice ;
l’Archeuesque de sens voulant le proteger en qualité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 118. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

En l’an 1486. le Roy Charles VIII. fit faire le procez criminel
aux Euesques de Perigueux, & de Montauban, accusez de
crime de leze-Majesté, & ce par des Commissaires du Parlement
de Paris. Sponde annal.
tom. 2.
ann. 1489.
num. 6.
Duplex hist.
de France, en
Charl. VIII.
Lucius Arrest.
lib. 2.
tit. 2. Vn de nos plus anciens & plus considerables compilateurs
d’arrests, en rapporte deux de l’an 1549. contre les Euesques
d’Agen & de Beziers. En l’an

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 119. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

& le camail, il fut admonesté
par les gens du Roy, qui auoient du respect à ces ornemens
Pontificaux, de les laisser & les despouїller, mais s’estant opiniastré
au contraire, il executa l’Arrest en cet habit, & pontificalement
contre son dessein. Duplex hist,
de France,
en Henry 4. Abbés, Moines, Docteurs, & autres Prestres
ausquels on a fait le procés. Chilperic I. du nom, fit faire le procés criminel à des Abbez,
& autres Prestres du Limosin, accusez de sedition.
Sous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 120. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

moine de son Conuent executeur de ce parricide, & de l’auoir
comparé à Iudith qui mit à mort Holofernes deuant la
ville de Bethulie ; Il fut condamné, comme son frere Iacques
a estre tiré à quatre cheuaux, par Arrest qui fut executé le 26.
Ianuier 1590. Duplex hist
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. En l’an 1595. pendant que Messieurs du perron & d’Ossat,
trauailloient à Rome pour empescher qu’au formulaire de
l’absolution de sa Maiesté, ne fut inseré vn seul mot par lequel
le Pape

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 121. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

l’vn nommé Charles Ridicoui, & l’autre Pierre Arger,
ayans esté subornez pour assassiner Henry IV. vindrent
tous deux en France à diuerses fois pour executer cet execrable
& mal-heureux dessein, mais estans descouuerts ils furent
roüez tout vifs. Duplex hisi
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. Le cardinal d’Ossat escriuant de Rome du 25. Ianuier 1595.
à Monsieur de Villeroy, touchant l’aduis qu’il luy auoit donné
de la blessure du Roy Henry IV. par Iean Chastel escholier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 122. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

& mesme en donna sa declaration
par escrit souscripte de sa main, & de quinze autres des
principaux de la compagnie, laquelle est rapportée toute entiere
dans les autheurs sus-alleguez en marge. Mercure Iesuite,
ann.
1626. fol.
835. & 860.
Duplex hist.
de France,
tom. 5. en la
vie de Louis
XIII. Le premier iour d’avril ensuiuant, la Sorbonne censurant
ce mesme liure, declara que sa doctrine estoit nouuelle, fausse,
& erronée, & contraire à la parole de dieu, rendant la dignité du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 123. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

Gregor. Turon.
hist. lib.
10. cap. 19.
20. Concil. Gener.
tom. 4.
sol. 528. Conc. Gall.
tom. 1. fol.
407. Fauchet des
Ant. Franc.
liu. 4. ch. 22. Belle-forest,
Annalles de
France, liu. I.
chap. 26.
Duplex hist.
de France,
tom. 1. en la
vie de Clotaire
II. Quand il adjoûte incontinent apres page 14. Qu’on auoit obserué
desia la mesme procedure à l’endroit de deux Euesques bourguignons,
qui estans accusez entr’-autres chefs, d’auoir trahy leur Roy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 124. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

retenir auprés de soy les Ministres que bon luy semble, quelque
meschans & odieux qu’ils puissent estre à Dieu & aux hommes ;
Ce discours est receuable dans la bouche d’vn Tyran & d’vn
Aduocat du Mazarin, qui veut tromper vn Roy qui sort de
Minorité, & dupper vne Reine qui ne fait que quitter la Regence ;
puis que c’est contre l’aduis, la prudence, & l’experience
de son Altesse Royale Oncle de sa Majesté, des Princes de
son Sang, des Officiers de sa Couronne, & du Parlement de
Paris qui tous ensemble sont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 125. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

neantmoins Thiery fut contraint de dissimuler le ressentiment qu’il en auoit, crainte
d’vne rebellion plus grande contre luy-mesme. Brunehaut
comme enragée contre ceux qui auoient contribué à l’assassin
de son Estalon & de son Ruffien, dit Dupleix, en fit mourir
plusieurs inhumainement, & fit tant aupres de Thiery qu’il fit
lapider Didier Archeuesque de Vienne, qui depuis a esté canonisé
pour la grandeur de ses vertus, & la verité de ses miracles.
Mais comme Dieu ne laisse rien d’impuny, cette louue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 126. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

toute sorte de pouuoir & d’authorité à cét insolent fauory, auquel
il abandonnoit tout le gouuernement absolu du Royaume
sans en communiquer à qui que ce soit qu’à luy. Frag. hist.
Floriacens-Flodoard.
hist.
Aimon. lib.
5.
cap. 43.
Duplex en
Charles le
Simple. Apres ces trois exemples de la premiere & seconde Race en
voicy vn de la troisiesme & derniere, qui porte que le Roy
Charles VII. Prince recommandable par ses victoires & ses conquestes,
se trouuant en l’an 1424. enueloppé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 127. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

& qu’il eut tenu ferme pour faire demeurer ces trois
personnes dans son Conseil, il auroit entierement ruïné ses affaires,
perdu son Estat, & son authorité, qu’il recouura depuis
& conserua hautement.   De Serre, en
Charles VII.
Duplex, en
la vie de
Charles VII. Le Roy d’Arragon sçachant qu’Aluare de Lune fauory &
Connestable de Iean II. Roy de Castille mettoit tout ce Royaume
en diuision, luy enuoya des Ambassadeurs pour le prier comme
son proche parent, d’aymer les Princes de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 128. Anonyme. ODE SVR DOM IOSEPH DE ILLESCAS PRETENDV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_8_3. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2582 ; cote locale : E_1_69. le 2014-07-08 15:23:57.

les loups
Sont en Paix dans la Campagne ;
Et l’on sçait en toutes pars,
Que les fiers Lyons d’Espagne.
Ne sont plus que des renards.    
En vain pensant nous tromper,
L’on nous fait ce beau message,
Car pour se laisser dupper,
Toute la France est trop sage,
Vous pouuez en vn moment,
Reprendre facilement
Tant de villes occupées ;
Cependant, vous aymez mieux
Offrir mesmes vos espées,
Et vous soûmettre en ces lieux.    
O

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 129. Anonyme. ODE SVR DOM IOSEPH DE ILLESCAS PRETENDV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_69. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2582 ; cote locale : C_8_3. le 2014-07-08 15:26:34.

les loups
Sont en Paix dans la Campagne ;
Et l’on sçait en toutes pars,
Que le fiers Lyons d’Espagne.
Ne sont plus que des renards.    
En vain pensant nous tromper,
L’on nous fait ce beau message,
Car pour se laisser dupper,
Toute la France est trop sage,
Vous pouuez en vn moment,
Reprendre facilement
Tant de villes occupées ;
Cependant, vous aymez mieux
Offrir mesmes vos espées,
Et vous soûmettre en ces lieux.    
O

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 130. Anonyme. PARIS DEBLOQVÉ, OV LES PASSAGES OVVERTS. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2692 ; cote locale : C_8_17. le 2014-07-12 07:47:43.

peine,
Car estant sans prouision
Vne prompte digestion
Malgré mon argent & mes nipes
Faisoit apprehender mes fripes.
Maintenant donc loin de la crainte
Des abstinences par contrainte
Apres auoir fort bien souppé,
Voyant Maistre Blocus dupé,
Voyant la seine nauigable,
Et la campagne labourable,
Voyant tous les Saints d’alentour
Autant pour nous que pour la Cour :
Voyant tous les chars de Gonesse
Porter Dame Ceres sans cesse,
Voyant voguer comme autresfois,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 131. Anonyme. POINT D’ARGENT POINT DE SVISSE. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français, latin, italien. Voir aussi C_6_58. Référence RIM : M0_2807 ; cote locale : A_6_71. le 2014-07-20 04:07:51.

iamais de fidelité quoy
que nous abandonnions ceux qui nous auoient
employés à leur seruice, s’ils manquent de parole
nous croyons estre degagés de la nostre si bien
que nous n’auons pas beaucoup de subtilité, fort
peu pourtant se peuuent venter de nous auoir
duppez. La meilleure ruse s’est n’auoir point de
ruze. On nous a voulu faire entendre que nous
serions payez, & nous vouloit-on donner pour
argent comptant ces mots Italiens, Pillate patienza, à quoy nous auons respondu que nous ne nous
entendions point

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 132. Anonyme. POINT D’ARGENT POINT DE SVISSE. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français, latin, italien. Voir aussi A_6_71. Référence RIM : M0_2807 ; cote locale : C_6_58. le 2014-07-20 04:10:35.

iamais de fidelité quoy
que nous abandonnions ceux qui nous auoient
employés à leur seruice, s’ils manquent de parole
nous croyons estre degagés de la nostre si bien
que nous n’auons pas beaucoup de subtilité, fort
peu pourtant se peuuent venter de nous auoir
duppez. La meilleure ruse s’est n’auoir point de
ruze. On nous a voulu faire entendre que nous
serions payez, & nous vouloit-on donner pour
argent comptant ces mots Italiens, Pillate patienza,
à quoy nous auons respondu que nous ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 133. Anonyme. PREDICTION DE NOSTRADAMVS SVR LA PERTE DV... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_2842 ; cote locale : A_6_66. le 2014-07-20 08:24:48.

& en faueur dudit Mazarin, y
est mort si soudainement, qu’vn chacun en a esté
estonné, & sa famille toute troublée, comme
porte le Vers. Le dernier Vers menace d’vne Catastrophe
estrange ledit Mazarin, lors qu’il l’aduertit que
les Rouges Rouges duplicatiuement pris, assommeront
le Rouge; c’est à dire, qu’infalliblement ils le perdront. Et desia il est perdu d’honneur,
quand mesme il viuroit encore vn siecle.   Or ne s’en faut il pas estonner, pource que
comme Dieu a reuelé à ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 134. Anonyme. RELATION VERITABLE De ce qui se passa le... (1652 [?]) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 31 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3232 ; cote locale : B_7_33. le 2014-08-14 11:34:49.

des Gardes de
M. le Prince de Conty, la Motte Guyonnet, Frementeau,
la Martiniere, le Baron de Migennes,
saint Mars Gentil-homme de la Chambre de M. le
Prince & les autres Domestiques de son Altesse, le
Cheualier de Mercé, Dusesche, Bonnefons, du
Corail, Campan, Dupuy & Siorat Gentils-hommes
de Monsieur de Nemours, ceux de monsieur
de Beaufort, le Capitaine des Gardes du Duc de
la Rochefoucault, du Bourg, & les autres volontaires
la pluspart pied à terre à la reserue de son
Altesse : Ils attaquerent la Barricade auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 135. Anonyme. RESPONSE DV ROY, SERVANT DE REPLIQVE, A LA... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Les pages 41 à 46 répètent le texte des pages 37 à 42. Voir commentaire d'Artois à la Mazarine.. Référence RIM : M0_3441 ; cote locale : B_2_15. le 2014-09-28 10:27:28.

qu’il a des affaires. Cela seroit à insinuër
aux esprits foibles, simples & ignorans, qui
ne peuuent pas penetrer la subtilité de semblables
traistres & imposteurs, qui ont bien d’autres
pensées que ce qu’ils font publier par leurs imprimez,
pour dupper la populace : mais les plus
clair-voyans & les personnes d’esprit qui ne sont
portez de passion ny d’interest qu à seruir le Roy
& procurer le repos à l’Estat en iugent bien autrement,
& voyent bien le but où ils tendent, & le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 136. Anonyme. SATYRE OV IMPRECATION CONTRE L’ENGIN DV... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3593 ; cote locale : B_12_55. le 2014-09-30 14:24:42.

pour qui l’on fait la Garde,
Engin qui meut tous nos tambours
Engin qui nous rend presque sourds,
Engin qui fait cent mille intrigues
Engin qui dissipe nos ligues,
Engin que Belzebuth defend
Engin qui le rend triomphant,
Engin qui ne fut iamais duppe
Engin qui sçait leuer la juppe,
Engin qui connoist son gibier
Engin qui va droit au terrier,
Engin qui se plaist qu’on le touche
Engin qui fait trembler la couche,
Engin qui rend les yeux de feu,
Engin qui triomphe en ce ieu,
Engin

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 137. Anonyme. TRES-HVMBLE REMONSTRANCE FAITE AV ROY, Par... (1652 [?]) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3823 ; cote locale : B_1_30. le 2014-10-12 09:09:19.

engagez, puis qu’il
est leur tout & leur heritage, puis qu’il y va de
son interest, il ne nous est pas possible? nous implorons
pour cela son assistance comme fist Hyeremie,
confundantur qui nos persequuntur, paueant
illi, induc super eos diem afflictionis, & duplici contritioni
contere eos. Criez, dit saye, ne cessez, exaltez
vostre voix comme vn Cleron, & annoncez
à mon peuple leurs meschancetez, & leurs pechez
à la maison de Iacob, SIRE, nous vous reconnoissons
en la personne de Iacob, & Iacob en vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 138. Aristandre [signé]. LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Ou les... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Signé au colophon. Voir aussi C_3_83. Référence RIM : M0_1836 ; cote locale : A_5_13b. le 2014-05-03 16:22:22.

& auec honte,
cependant qu’il s’offre à nous auec esclat & pour la
seule reputation de la Iustice.   Ainsi les Deputez feront la Paix genereusement, afin
de la faire seurement, autrement ils tomberoient dans
le mespris de la Cour, laquelle les auroit duppez, & du
mespris dans l’oppression. Hercule leuoit les yeux au Ciel & reclamoit Iupiter
son pere quand il estoit attaqué des monstres; mais parce
qu’il ne quittoit iamais ny sa peau de Lyon ny sa massuë:
on n’a point ouy dire que le Ciel ait manqué

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 139. Aristandre [signé]. LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Où les... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon. Voir aussi A_5_13b. Référence RIM : M0_1836 ; cote locale : C_3_83. le 2014-05-03 16:16:39.

& auec honte,
cependant qu’il s’offre à nous auec esclat & pour la
seule reputation de la Iustice.   Ainsi les Deputez feront la Paix genereusement, afin
de la faire seurement, autrement ils tomberoient dans
le mespris de la Cour, laquelle les auroit duppez, & du
mespris dans l’oppression. Hercule leuoit les yeux au Ciel & reclamoit Iupiter
son pere quand il estoit attaqué des monstres ; mais parce
qu’il ne quittoit iamais ny sa peau de Lyon ny sa massuë :
on n’a point ouy dire que le Ciel ait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 140. B. P. D., H. de. LES VERITABLES SENTIMENS D’ESTAT POVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Moreau mentionne: Paris (messire H. de Barroys, prêtre de Paris).. Référence RIM : M0_3979 ; cote locale : B_16_28. le 2014-10-16 08:12:27.

& Seigneurs,
& furent en l’Eglise : & en cette action
au disné assis à la dextre du Roy, les Pairs & autres
laics à la senestre, & a esté ainsi obserué
à tous les autres Sacres & Couronnemens des
Roys, puis que qui bene prœsunt presbiteri duplici
honore digni habeantur, &c. L’histoire parlant de la Seãce des Prelats aux
Estats generaux du Royaume remarque qu’en
ceux de Tours, par le mesme Roy Louys II. le Cardinal Baluë fut assis au costé droict du
Roy, sur vne chaire couuerte de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 141. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE GAZETTIER DES-INTERESSÉ, ET LE TESTAMENT... (1649) chez Brunet (Jean); Morlot (Claude) à Paris , 20 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Paris. Signature en page 18. Autre édition que: A_3_72 (partie 1) et C_5_24 (partie 1).. Référence RIM : M0_1466 ; cote locale : E_1_58. le 2014-12-10 12:46:37.

ne vendit le sien. Comme il reüssir dans cette nouuelle
trahison, & qu’il creût pouuoir hazarder tout seul, ce
qu’il ne faisoit auparauant qu’en partie, il rencõtra ce qu’il
cherchoit, il fit auec le temps, vn grand nombre de malheureux
& de duppes, & commença dés lors à remplir les Hospitaux
& les Monts de pieté de ses pechez & de ses vsures. Il est
vray que cecy ne succeda pas tout d’vn coup, & qu’il faisoit
quelquefois d’assez grandes pertes pour vn homme à qui le
moindre gain deuoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 142. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE GAZETTIER DES-INTERRESSÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 24 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi A_3_72 (partie 1) et E_1_58 (autre édition).. Référence RIM : M0_1466 ; cote locale : C_5_24. le 2014-12-10 12:40:09.

ne vendit le sien.
Comme il reüsit dans cette nouuelle trahison, &
qu’il crût pouuoir hazarder tout seul, ce qu’il ne faisoit
auparauant qu’en partie, il rencontra ce qu’il
cherchoit, il fit auec le temps, vn grands nombre de
mal-heureux & de duppes, & commença des lors à
remplir les Hospitaux & les Monts de pieté de ses pechés
& de ses vsures. Il est vray que cecy ne succeda
pas tout d’vn coup, & qu’il faisoit quelque fois d’assez
grands pertes pour vn homme à qui le moindre gain

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 143. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE GAZETTIER DES-INTERRESSÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 24 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_5_24 (partie 1) et E_1_58 (autre édition).. Référence RIM : M0_1466 ; cote locale : A_3_72. le 2014-12-10 12:38:53.

ne vendit le sien.
Comme il reüssit dans cette nouuelle trahison, &
qu’il crût pouuoir hazarder tout seul, ce qu’il ne faisoit
auparauant qu’en partie, il rencontra ce qu’il
cherchoit, il fit auec le temps, vn grand nombre de
mal heureux & de duppes, & commença dés lors à
remplir les Hospitaux & les Monts de pieté de ses pechés
& de ses vsures. Il est vray que cecy ne succeda
pas tout d’vn coup, & qu’il faisoit quelquefois d’assez
grandes pertes pour vn homme à qui le moindre gain

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 144. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE MINISTRE D’ESTAT FLAMBÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 17 pages. Langue : français, latin. Signature en page 16.. Référence RIM : M0_2470 ; cote locale : C_4_58. le 2014-12-10 12:41:58.


De prosner dessus le destin
D’vn homme qui fait le mutin
Qui se saoule d’vne bouteille,
Qui ne sçait ny Grec ny Latin,
Et qui n’est propre qu’à Marseille.    
D’où diable me vient cette humeur
Mon ame est elle point duppée
Moy qui ne suis qu’vn escrimeur
Suis ie bien deuenu rimeur,
Où ma verue est elle occupée,
Et faut il dans cette rumeur
Ioindre ainsi la plume à l’espée ?    
Page viste, oste moy mon pot,
Il me seruira

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 145. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE MINISTRE D’ESTAT FLAMBÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 17 pages. Langue : français, latin. Signature en page 16.. Référence RIM : M0_2470 ; cote locale : C_4_58. le 2014-12-10 12:41:58.

des cris comme vne enragée,
Et les pages n’ont plus de main
Pour en excroquer la dragée.    
Le credit par vous occuppé
Fait par tout de sanglanses cources,
Tout nostre bon heur est frippé
Nostre cher espoir est duppé
Nos mal-heurs n’ont plus de ressources,
Et nostre heureux sort vsurpé
A fait des balons de nos bources.    
Vous estiez plus ferme qu’vn roc
Quand vous heurtiez quelque personne,
Vous auez inuenté le Hoc
Qui met la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 146. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55.

l’an 1642. par Me Guillaume Brossier Tresorier de l’Extraordinaire
des Guerres, arresté à Barcelonne le I. de Ianuier
1643. signé Doree, & collationné signé Moreau & Talon ; ledit
estat contenant 70. feuillets, & en la copie collationnee
par le Sieur Dupré Secretaire de la Cour 84. fueillets,
cotté, E. Autre estat de la recepte & despense faite en l’Armée de
Catalogne pendant l’annee 1643. par Me Nicolas le Page
Thresorier de l’Extraordinaire des Guerres arresté par le Sieur
Doree, & collationné

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 147. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55.

faite en l’Armée de
Catalogne pendant l’annee 1643. par Me Nicolas le Page
Thresorier de l’Extraordinaire des Guerres arresté par le Sieur
Doree, & collationné Talon & Moreau. Ledit estat contenant
118. feuillets, & en sa coppie collationnee par le Sieur Dupré
Secretaire de la Cour 78. cotté F. Acte, qui est vn billet seruant de descharge, audit Iean Batiste
Boisot enuers ledit Seigneur Mareschal Duc son Maistre,
pour la somme de sept mille pistoles empruntees le I. de Mars
1643 & renduës le 15. du mesme mois &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 148. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55.

enuers ledit Seigneur Mareschal Duc son Maistre,
pour la somme de sept mille pistoles empruntees le I. de Mars
1643 & renduës le 15. du mesme mois & an ; signe rectò le Mareschal
de la Mothe, & verso Talon, collationne à l’original par ledit Sieur Dupre, cotté G.   Acte en langue Catalane, contenant quatre feuillets en l’original
du 25. Nouembre 1644. seellé du seau Royal, & signé
par Monsieur de Marca Conseiller ordinaire du Roy en ses Conseils,
Visiteur & Intendant General de Catalogne, & par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 149. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55.

M. Autre Acte en langue Catalane, extrait des Registes de
Cardonne du mois d’Auil 1643. collationné par ledit François
Nin Contador des creanciers de Cardonne du 24. Nouembre
1644. Lequel Acte original, comme tous les autres escrits en
langue Catalane, ledit sieur Dupré a refusé de collationner
à cause qu’il n’entend pas ladite langue : Pourquoy ledit Boisot
suppliant a requis pour sa descharge, que les actes originaux
soient (en presence de Monsieur le Procureur General) produits
au Greffe de la Cour, en rendant au Procureur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 150. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55.

que de le causer audit sieur Mareschal, qui ne
peut respondre deuant eux à cause de ses Priuileges. Verité
qui est solidement establie par son premier Factum, & manifestement
prouuée au procez par la conduite de Messieurs de
Marca, Fouquet & Chirat, Commissaires Duputez pour informer
contre luy en Catalogne ; Lesquelles, & principalement
le dernier, ayant esté obligez, suiuant les Constitutions du pais, d’appeller des Iuges de la Prouince pour faire & assister aux
informations, Il ne s’en trouuera aucune qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 151. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

appartenans à la Republique. Iussus dicere causam, rapporte Tite
Liue en sa 4. Decade liure 8. Sine vlla criminum mentione, Orationem
magnificam de rebus à se gestis est exorsus. Cette plaidoirie
n’ayant esté concluë le premier iour, à cause des Repliques &
Dupliques des Tribuns, & la cause ayant esté remise au lendemain,
cét Illustre Innocent y comparut derechef: mais ennuyé
de telles chicaneries, il ne dit autre chose, sinon; Messieurs, il
me souuient qu’a tel iour qu’auiourd’huy ie deffis dans l’Afrique Hannibal

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 152. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

plustost tirées de la doctrine de
Machiauel, que de la science de IESVS-CHRIST,
& de ses Apostres. Ie sçay que la vie des mauuais courtisans, est
vne Tragedie perpetuelle, où chacun ioüe son
personnage, où la malice passe pour galanterie,
la duplicité pour gentillesse, le mensonge pour
compliment, & la trahison pour vn trait de bon
esprit. Ie sçay que dans vne cour déreglée, chacun
tasche de supplanter son compagnon, & que
c’est la coustume des Nobles, de bastir leur fortune,
sur les ruines &

=> Afficher la page


Occurrence 153. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

spirituelle, & temporelle,
qu’elle pouuoit esperer, en punition de
quelques desordres commis apres sa conuersion,
& pardonnables à cause des vieilles habitudes
contractées dans le Paganisme, dont la correction
n’est pas facile aux ieunes Princes.   Dupleix
Tom. I de
son Hist.
Gen. p. 112. Grego. lib.
2. cap. 42.
Et Dupleix
Tom. I.
p. 76. l’an
de Iesus-Christ. 511. Ie voudrois pouuoir imprimer dãs les cœurs des
Souuerains, cette belle verité, qui est. Que leur
bon-heur ne

=> Afficher la page


Occurrence 154. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

commis apres sa conuersion,
& pardonnables à cause des vieilles habitudes
contractées dans le Paganisme, dont la correction
n’est pas facile aux ieunes Princes.   Dupleix
Tom. I de
son Hist.
Gen. p. 112. Grego. lib.
2. cap. 42.
Et Dupleix
Tom. I.
p. 76. l’an
de Iesus-Christ. 511. Ie voudrois pouuoir imprimer dãs les cœurs des
Souuerains, cette belle verité, qui est. Que leur
bon-heur ne vient pas seulement de leur espée, &
que leur felicité ne doit pas estre fondée sur

=> Afficher la page


Occurrence 155. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

selon le sentiment des sages, tous
ces fleaux ont esté enuoyés du Ciel, pour purger
l’impureté des Souuerains, & pour nous faire sçauoir
que ces desordres accompagnent l’innocence
des ieunes Princes.   Annal.
Fulden.
Aimon. l 5
c. 41.
Duplex
Tom. I. de
l’Histoi. de
France. Que la Royale Chasteté d’vn ieune Prince,
regle sa Cour, & son Royaume. CHAPITRE XXXVIII. IL faut aduouër que l’eloquence exerce vn
puissant Empire sur les esprits des peuples,

=> Afficher la page


Occurrence 156. La R. [signé]. TRES-HVMBLE REMONTRANCE Faite à Monsieur le... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_3817 ; cote locale : B_7_25. le 2014-10-12 09:22:31.

est qu’elle en soit bien pourueuë, sans
armer tout l’vniuers, pour perdre vn nombre
infini de pauures familles innocentes, qui ne
sont nullement cause de vos deplaisirs, ny de
vos disgraces. Ne sçauez vous pas que l’Histoire
de Belle forest & les memoires de Duplessis font
mention de certains arrests qui priuent les Princes
qui ont porté les armes contre le Roy, de la
succession des Royaumes ? Et pour cela Henry
III. apres les premiers Estats de Blois, fit menacer
Henry IIII. & le Prince de Condé vostre
Ayeul de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 157. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise [?] , 8 pages. Langue : français. Datée du 15 octobre 1652 à Mantes et signée en page 5. Voir aussi C_12_21. Référence RIM : M0_2153 ; cote locale : B_5_7. le 2014-06-08 10:38:15.

pour la seureté publique: Veritablement
il avouë qu’on aura bien de la peine à
faire consentir Monsieur le Prince aux conditions
qu’on luy propose: Il reconnoist que Monsieur
de Beaufort est vn grand obstacle aux pernicieux
desseins de la Cour, mais apres auoir duppé
Monsieur le Cardinal de Retz (chose facile à
M. l’Abbé Fouquet) il espere que toutes choses
reüssiront selon les bonnes intentions du Cardinal
M. dont les esclaues ne sont point seditieux,
mais qui pourtant iugent plus à propos d’employer
de l’argent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 158. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise [?] , 8 pages. Langue : français. Datée du 15 octobre 1652 à Mantes et signée en page 5. Voir aussi B_5_7. Référence RIM : M0_2153 ; cote locale : C_12_21. le 2014-06-08 10:41:11.

pour la seureté publique : Veritablement
il avouë qu’on aura bien de la peine à
faire consentir Monsieur le Prince aux conditions
qu’on luy propose : Il reconnoist que Monsieur
de Beaufort est vn grand obstacle aux pernicieux
desseins de la Cour, mais apres auoir duppé
Monsieur le Cardinal de Retz (chose facile à
M. l’Abbé Fouquet) il espere que toutes choses
reüssiront selon les bonnes intentions du Cardinal
M. dont les esclaues ne sont point seditieux,
mais qui pourtant iugent plus à propos d’employer
de l’argent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 159. Mazarin, Jules [signé] [faux]. TESTAMENT SOLEMNEL DV CARDINAL MAZARIN PAR... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission. Daté du 29 août 1648 et signé au colophon.. Référence RIM : M0_3766 ; cote locale : A_7_49. le 2014-10-12 04:57:52.

que
i’exerce m’oblige à demeurer dans ce triste seiour,
pour supporter le ioug des affaires d’Estat, comme
y ayant esté appellé par sa Majesté dans l’epreuue
& experience qu’elle a euë à mon peu de merite, par l’entremise de feu Armand Duplessis, Cardinal
Duc de Richelieu d’heureuse memoire, qui me
recommanda expressement à la mort à sa Majesté,
& à la quelle il fit recit de ma capacité, de mon merite
& des intelligences que i’auois auec luy, &
que i’auois tousiours participé aux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 160. R. [signé]. LETTRE PROPHETIQVE Sur les affaires du... (1652) chez Remy (Pierre) à Paris , 10 pages. Langue : français. Datée du 29 juin 1652 et signée au colophon. Le titre diffère en page 3: "Sur les fourberies du temps".. Référence RIM : M0_2253 ; cote locale : B_5_18. le 2014-06-15 15:29:36.

traittez dans leur poche, & des Agens de
tous costez qui en commencent vne douzaine
d’autres. I’ay ouy dire à vn d’eux qui auoit bien
remué en son temps, qu’ils ne font du bruit que
pour s’accommoder, & que c’est le peuple enfin
qui passe pour dupe.   Tout le monde sçait qu’il y a à Melun depuis
plusieurs iours, de certains Vespertillions qui ne se
montrent que la nuit (les ouurages des tenebres sõt
ouurages du Diable)on les voit sur le soir se couler
dans le logis du Maz. & de Seruient. On croit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 161. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.

les boettes
de poudre, les pommades, les essences, les huilles,
les sauonnettes, les pastilles & le reste des armes qui
auoient seruy aux conquestes du grand Voiture.
Mais voyez comment on se trompe au choix qu’on
fait des amis : Ces petits fripons qui pensoient duper
le mõde auec leur, larmes feintes, dés qu’ils croyoiẽt
n’estre point apperceus, badinoient auec les choses
qu’ils portoient, l’vn faisoit des grimaces deuant le
miroir, l’autre se bridoit de la bigotere, l’autre tiroit
les poils des sourcils de ses

=> Afficher la page


Occurrence 162. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

les boettes
de poudre, les pommades, les essences, les huilles,
les sauonnettes, les pastilles & le reste des armes qui
auoient seruy aux conquestes du grand Voiture.
Mais voyez comment on se trompe au choix qu’on
fait des amis : Ces petits fripons qui pensoient duper
le mõde auec leur, larmes feintes, dés qu’ils croyoiẽt
n’estre point apperceus, badinoient auec les choses
qu’ils portoient, l’vn faisoit des grimaces deuant le
miroir, l’autre se bridoit de la bigotere, l’autre tiroit
les poils des sourcils de ses

=> Afficher la page


Occurrence 163. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

clairement, on sçait parfaictement qu’il n’y a que V. E. & luy,
qui soyez la cause de tous les maux, & de toutes les miseres de
l’Estat. Et ce qui fait l’estonnement de toutes natiõs, que les François
si subtils, si adroits & si genereux se laissent ainsi dupper par deux
personnes de la plus basse lie, & d’vne education si infame. Or comme
vous serez remis sur le chãdelier & hors des attentes des mains,
encore que vous ne le soyez iamais des cœurs ny des langues : Iugez
si tout l’orage de la colere, de la furie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 164. Anonyme. TOVCHE Aux Plumes venales & ingrates de... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M4_85 ; cote locale : B_19_15. le 2015-11-03 02:18:40.

mesurer sa plume au niueau du profit,
Et qui blasme hardiment vn homme sans
credit,
Apres auoir flatté sa fortune passée.    
Ainsi fait vn Balsac qui pour cent escus d’or,
Loüeroit dans ses escrits Tabarin & Mondor,
Ainsi fait vn Duplex bourreau de nostre histoire,    
Mais puis que Mazarin n’a ny sou, ny teston,
Pourquoy ne peut-il pas employer le baston ?
Pour dompter ces Coquins qui s’en font tant
à croire.    
Cet insensé Falot que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 165. Anonyme. TOVCHE Aux Plumes venales & ingrates de... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M4_85 ; cote locale : B_19_15. le 2015-11-03 02:18:40.

   
Mais puis que Mazarin n’a ny sou, ny teston,
Pourquoy ne peut-il pas employer le baston ?
Pour dompter ces Coquins qui s’en font tant
à croire.    
Cet insensé Falot que Balsac on appelle,
Ce Duplex effronté qui ne rougit de rien,
Scaron le cul de iatte, & Vulson le Rufien,
Reueillent la fureur d’vne Muse fidelle :    
Le meilleur de ces quatre estant â la coupelle,
Ne sera iamais pris pour vn homme de bien,
Mais pour vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 166. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

sa personne & de ses Trouppes, non seulement elle luy
feroit rendre la vieille Duché de Lorraine, mais encore tous ses Estats :
faisans receuoir l’affront à nos Plenipotentiaires, qu’on pouuoit les accuser
de la continuation de la guerre, & d’vne conduite pleine de duplicité
& de perfidie. Les Plenipotentiaires des Estats qui voyoient vn artifice
succeder à vn autre, n’attendant plus rien de la mauuaise foy du Cardinal
Mazarin signerent leur Traitté. Mais comme ils ne pouuoient nous quitter
sans tenter toutes les voyes de ramener

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 167. Dubosc-Montandré, Claude [?]. ICON TYRANNI, IN INVECTIVA CONTRA MAZARINVM,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 28 pages. Langue : latin. Voir aussi C_5_56. Référence RIM : M0_1674 ; cote locale : A_4_36. le 2016-08-16 14:30:08.

præcidisti neruos bellorum &
subtraxisti copias auxiliares, ratus emersuros nunquam
è periculis hosticis, quos in illa sine viribus
immergebas? quid autem illud erat consilii? an
nos fore putabas ita nesciostuæ mentis interpretes
vt non dignosceremus in duplici te Condæi &
Harcurij capite meditari vindictam Belgarum &
Hispanorum, cum quibus occulto federe cohærebas?
an credebas illud nobis non subolescere consilium,
quo in duobus sperabas te succussurum incumbentem
ipis Gallicę fœlicitatis machinam; vt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 168. Gondi, Jean-François Paul /... . LES INTRIGVES DE LA PAIX, ET LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi B_6_41 (partie 2). Voir aussi C_12_3 (partie 1) et C_12_4 (partie 2). Référence RIM : M0_1725 ; cote locale : B_6_40. le 2016-08-11 07:59:49.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 169. Gondi, Jean-François Paul /... . PREMIERE PARTIE DES INTRIGVES DE LA PAIX ET... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_12_4 (partie 2), B_6_40 (partie 1) et B_6_41 (partie 2). Référence RIM : M0_1725 ; cote locale : C_12_3. le 2016-08-11 08:01:07.

Ville d’Angers auoit
merité d’entrer en danse auec ces Messieurs, est iugé propre pour
faire les premiers pas de cette affaire, ou du moins capable de
ioüer aux Entractes de la Comedie. Il vient à Paris, & est assez bien
receu de Mr. parce qu’il y auoit encore des duppes de ce qui s’estoit
passé à Angers : mais comme l’affaire qu’il entreprenoit estoit
au delà de ses forces, il fallut auoit recours à des moyens plus solides
& plus effectifs. Monsieur n’a point d’interest particulier
sur lesquels on puisse le vaincre.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 170. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.


Ils estoient prés de la riuiere,
Quand par deuant ou par derriere,
Charon, qui les vit aborder,
(Iugez s’il se prit à gronder)
S’écria renfrogné de rage,
D’où nous vient ce nouueau visage ?
Qui m’ameine ce fanfaron ?
Espere-il dupper Charon ?
Alte là ! tu serois vn diable,
Que si tu branle, ie t’accable.
Cà, çà, qu’on t’entende chanter,
Qui te fait icy presenter ?
Vous pensiez auec vos espades,
Venir faire des gasconnades ?
C’est icy le lieu de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 171. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24. e apres :
Les autres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 172. Louis (XIV) de Bourbon... . LETTRE D’AVIS, Ou les sentiments de son... (1650) chez [s. n.] à Paris , 14 pages. Langue : français. Signée et datée au colophon. Référence RIM : M0_1843 ; cote locale : A_9_31. le 2016-08-03 00:33:25.

pouuoir, & mesme si inconnües & si attachées aux recompenses
du Cardinal, que i’avois perdu toutes esperances
de jouyr du bien que ie possede; c’est par le
moyen d’vn autre Epaphrodite que ie iouys de ce
bien; mais ce n’est pas vn Epaphrodite duppé par vne
Cleopatre, c’est vn Epaphrodite que le seul zele a
porté à secourir vn Prince, du sang des Bourbons,
i’appelle secours le moyen qu’il m’a facilité pour vous
écrire, & sa fidelité m’est assez connüe, pour luy fier
celle-cy, puisque par son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 173. Anonyme. ADVIS IMPORTANT ET NECESSAIRE aux Corps de... (1652) chez Chouqueux (André) à Paris , 24 pages. Langue : français. Avec permission. Dans le Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_522 ; cote locale : B_19_20. le 2017-06-29 14:17:34.

y
auoient interest, qui sont les Citoyens, toutes
autres personnes leurs deuant estre suspectes.
D’ailleurs elles ont consideré, que ce droict
d’élection leur estoit d’autant plus necessaire,
que pouuant estre trompées dans le choix de
leurs Magistrats par la duplicité de leur cœur,
elles deuoiẽt auoit le pouuoir de destituer ceux
qui trahiroient leur cause, & manqueroient à
leur deuoir, qu’elles ne pouuoient pretendre ce
droict de destitution s’ils n’auoient celuy d’élection ;
Que ces Magistrats

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 174. Anonyme. REQVESTE DES PARTISANS PRESENTEE A MESSIEVRS... (1649) chez Guillery (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Dans Choix I de Moreau, mais dans la version de M0_3466.. Référence RIM : M0_3489 ; cote locale : C_8_56. le 2017-06-29 01:06:59.

du miserable.
Ioüans à la prime & grand flux
Les droits & gaiges des Esleuz,
Maintenant si gueuse racaille,
Qu’ils n’ont pas vn habit qui vaille,
Et les femmes à tous les Iours
Mettent leurs antiques atours,
A faute de trouuer des dupes
Qui leur baillent nouuelles iupes,
Dont certes, c’est moult grand pitié
Pour eux & leur chere moitié,
Qui va bagues & joyaux vendre,
Pour de la male-faim deffendre
Sa geniture & son mary,
Qui de ce est tres fort

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 175. Dubosc-Montandré, Claude [?]. ICON TYRANNI IN INVECTIVA CONTRA MAZARINVM... (1649) chez [s. n.] à Paris , 21 pages. Langue : latin. Page de titre en page 2. Voir aussi A_4_36. Référence RIM : M0_1674 ; cote locale : C_5_56. le 2017-04-29 14:11:32.

præcedisti neruos bellorum, & substraxisti copias auxiliares, ratus emersuros
nunquam è periculis hosticis, quos in illa sine viribus immergebas ?
quid autem illud erat consilij, an nos fore putabas ita
nescios tuæ mentis interpretes, vt non dignosceremus in duplici
te Condæi & Harcurij, capite meditari vindictam Belgarum
& Hispanorum, cum quibus occulto fœdere cohærebas ?
an credebas illud nobis non subolescere consilium, quo
in duobus sperabas te succussurum incumbentem ipsis Gallicæ
felicitatis machinam ; vt in

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2

Occurrences 26-175:


26. C. J. [signé]. LA LETTRE D’VN SECRETAIRE DE S. INNOCENT,... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_3_90. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1896 ; cote locale : E_1_62. le 2012-12-07 15:09:56. [Page 5 Section]

soit à Ruël où plus loin, mais on trouuera
bien tout auec le temps : On sçait bien que lors de la sortie
de M. d’Emery de la Sur-intendance vous empruntastes
de tout le monde iusques à Desbournais qui vous
presta dix mil liures. Les François ne sont point si duppes,
que de croire que vous ayez esté à cette extremité,
& lorsque vous distes à Madame la Duchesse d’Aiguillon,
que vostre pere auoit emprunté douze mil liures
pour les funerailles de vostre frere le Prescheur, il me
souuient qu’elle vous fit


27. Cinq Cieux (Souil de)... . DISCOVRS D’ESTAT, SVR L’ABSENCE ET LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1109 ; cote locale : B_3_24. le 2012-09-30 08:48:59. [Page 6 SubSect | Section]

commander son Armée par ses freres ; Ce qui fit dire
à son aduersaire, qu’il n’auoit iamais eu vn ennemy plus
fort & plus puissant que celuy qu’il ne voyoit point, &
qui ne sortoit point de chez luy. Froissard,
hist de Frãce,
liu. 2. Dupleix racontant l’émotion qui se fit à Paris, sous
Charles VI. en l’an 1380. sans oublier celle de Roüen qui
esleut vn autre Roy, dit : que si la plus seuere punition des
Parisiens est l’absence & l’éloignement de sa Maiesté ; aussi
leur richesse est vn


28. Cinq Cieux (Souil de)... . DISCOVRS D’ESTAT, SVR L’ABSENCE ET LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1109 ; cote locale : B_3_24. le 2012-09-30 08:48:59. [Page 6 SubSect | Section]

seule Ville, secourir tout le reste de son Royaume ; à raison
dequoy, si les Parisiens ont à desirer la presence du
Roy pour s’enrichir, Sa Maiesté n’a pas moins d’interest
d’y faire sa residence ordinaire pour entretenir sa grandeur
& son opulence. Dupleix,
hist. de Frãce,
tom. 2. en
Charles VI.
fol. 589. Puis parlant de celle qui arriua au mesme Paris, en l’an
1636. contre le Cardinal de Richelieu, pour la prise de
Corbie par les Espagnols, il remarque specialement, que
pour appaiser le Peuple,


29. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08. [Page 4 Sub2Sect | SubSect | Section]

six cens quarante-trois, par lesquelles ledit Seigneur
Roy auroit commis ledit Montescot, pour proceder
extraordinairement contre ceux qui se trouueroient
participans & complices du susdit crime. Interrogatoires
& auditions par luy faits des nommez
François Dupont, sieur Dauencourt, Florimond,
de Monsures sieur de Brassy, Toussaint Rouault,
Nicolas Thibouuille, Iean Greuet, Claude Maupassant,
Thomas Varin, Pierre Gaillart, Claude
Regnauldot, Iean Vautier, François Dandelle sieur
de Gausseuille, & René Chenu sieur de


30. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08. [Page 5 Sub2Sect | SubSect | Section]

iceux Musnier, la Radde & Combault, comme
aussi aux nommez Pierre Vigier & Pierre Durand,
les huit, douze, quatorze, seize, vingt-cinq, vingt-six
& vingt-sept Nouembre audit an mil six cens
quarante quatre. Confrontation faites par lesdits
Commissaires ausdits Dupont & de Monsures du
vingt sept dudit mois d’Octobre mil six cens quarante
trois. Autres confrontations faites audit de
Gausseuille le vingt-huit dudit mois de Fevrier mil
six cens quarante quatre, & ausdits Musnier, Viger,
la Ralde & de Combault les vingt


31. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08. [Page 6 Sub2Sect | SubSect | Section]

esté octroyée audit Procureur General
lettres, circonstances & dependances, & à cette
fin obtenir monition en forme de droit, ordonné
que les tesmoins oüys esdites informations seroient
repetez sur leurs depositions: comme aussi iceux
Dandelle, Dupont, de Monsure, Roüault, Thibouuille,
Chenu, la Ralde, de Combault, Musnier, Viger,
Greuet, Maupassant, Gaillard, Thomasse, Varin,
Regnauldot, Vaultier & Durant, repetez sur leurs
interrogatoires pardeuant Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers


32. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_89. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : B_9_16. le 2012-04-01 13:24:08. [Page 6 Sub2Sect | SubSect | Section]

Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers Rapporteurs, pour le
tout veu communiqué audit Procureur general faire
droit, ainsi qu’il appartiendroit. Procez verbaux de
repetition faite par lesdits Commissaires en execution
dudit Arrest d’iceux Dandelle, Dupons, de
Monsures, Rouhaut, Thibouuille, la Ralde, de Combaut,
Musnier, Viger, Greuet, Maupassant, Gaillard,
Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier & Durand,
lors prisonniers au Chasteau de la Bastille, sur
tous leurs interrogatoires les dix huit, dix-neuf,
vingt


33. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19. [Page 4 Sub2Sect | SubSect | Section]

six cens quarante-trois, par lesquelles ledit Seigneur
Roy auroit commis ledit Montescot, pour proceder
extraordinairement contre ceux qui se trouueroient
participans & complices du susdit crime. Interrogatoires
& auditions par luy faits des nommez
François Dupont, sieur Dauencourt, Florimond,
de Monsures sieur de Brassy, Toussaint Rouault,
Nicolas Thibouuille, Iean Greuet, Claude Maupassant,
Thomas Varin, Pierre Gaillart, Claude
Regnauldot, Iean Vautier, François Dandelle sieur
de Gausseuille, & René Chenu sieur de


34. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19. [Page 5 Sub2Sect | SubSect | Section]

iceux Musnier, la Radde & Combault, comme
aussi aux nommez Pierre Vigier & Pierre Durand,
les huit, douze, quatorze, seize, vingt-cinq, vingt-six
& vingt-sept Nouembre audit an mil six cens
quarante quatre. Confrontation faites par lesdits
Commissaires ausdits Dupont & de Monsures du
vingt sept dudit mois d’Octobre mil six cens quarante
trois. Autres confrontations faites audit de
Gausseuille le vingt-huit dudit mois de Fevrier mil
six cens quarante quatre, & ausdits Musnier, Viger,
la Ralde & de Combault les vingt


35. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19. [Page 6 Sub2Sect | SubSect | Section]

informer des faits mentionnez esdites
lettres, circonstances & dependances, & à cette
fin obtenir monition en forme de droit, ordonné
que les tesmoins oüys esdites informations seroient
repetez sur leurs depositions : comme aussi iceux
Dandelle, Dupont, de Monsure, Roüault, Thibouuille,
Chenu, la Ralde, de Combault, Musnier, Viger,
Greuet, Maupassant, Gaillard, Thomasse, Varin,
Regnauldot, Vaultier & Durant, repetez sur leurs
interrogatoires pardeuant Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers


36. Guyet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 15 janvier 16499 [au colophon]. Voir aussi B_9_16. Référence RIM : M0_226 ; cote locale : E_1_89. le 2012-04-01 13:26:19. [Page 6 Sub2Sect | SubSect | Section]

Messieurs Iean Scarron &
Michel Ferrand Conseillers Rapporteurs, pour le
tout veu communiqué audit Procureur general faire
droit, ainsi qu’il appartiendroit. Procez verbaux de
repetition faite par lesdits Commissaires en execution
dudit Arrest d’iceux Dandelle, Dupons, de
Monsures, Rouhaut, Thibouuille, la Ralde, de Combaut,
Musnier, Viger, Greuet, Maupassant, Gaillard,
Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier & Durand,
lors prisonniers au Chasteau de la Bastille, sur
tous leurs interrogatoires les dix huit, dix-neuf,
vingt


37. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24. [Page 48 Sub2Sect | SubSect | Section]

le sieur de Beaufort & ses Complices ; sur le fait
de la conspiration & attentat à la personne de son
tres-cher & tres-amé Cousin le Cardinal Mazarin,
circonstances & dependances : Interrogatoires
& auditions par eux faits des nommez François
Dupont sieur Dauencourt, Florimond, de Monsures
sieur de Brassy, Toussaint Rouault, Nicolas
Thibouuille, Iean Greuet, Claude Maupassant,
Thomas Varin, Pierre Gaillart, Claude
Regnauldot, Iean Vautier, François Dandelle
sieur de Gausseuille, & René Chenu sieur de


38. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24. [Page 48 Sub2Sect | SubSect | Section]

& 12. May ensuyuant ; & par ledit
de Montescot à iceux Musnier, la Radde & Combault,
comme aussi aux nommez Pierre Vigier &
Pierre Durand, les 8. 12. 14. 16. 25. 26. & 27.
Nouembre audit an 1644. Confrontation faites
par lesdits Commissaires ausdits Dupont & de
Monsures, du 27. dudit mois d’Octobre 1643.
Autres confrontations faites audit de Gausseuille
le 28. dudit mois de Fevrier 1644. & ausdits
Musnier, Viger, la Ralde & de Combault, les 22.
23. 26. & 27. dudit mois de Nouembre


39. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24. [Page 49 Sub2Sect | SubSect | Section]

pour faire informer des
faits mentionnez esdites Lettres, circonstances &
dependances, & à cette fin obtenir monition en forme
de droit ; ordonné que les tesmoins ouys esdites
informations seroient repetez sur leurs depositions :
comme aussi iceux Dandelle, Dupont, de Monsure,
Roüault, Thibouuille, Chenu, la Ralde, de Combault,
Musnier, Viger, Greuet, Maupassant,
Gaillard, Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier
& Durant, repetez sur leurs interrogatoires
pardeuant Messieurs Iean Scarron & Michel
Ferrand


40. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24. [Page 49 Sub2Sect | SubSect | Section]

Messieurs Iean Scarron & Michel
Ferrand Conseillers Rapporteurs, pour le tout veu
communiqué audit Procureur General faire droit,
ainsi qu’il appartiendroit. Procez verbaux de repetition
faite par lesdits Commissaires en execution
dudit Arrest d’iceux Dandelle, Dupont, de
Monsures, Rouhaut, Thibouuille, la Ralde, de
Combaut, Musnier, Viger, Greuet, Maupassant,
Gaillard, Thomasse, Varin, Regnauldot, Vaultier
& Durand lors prisonniers au Chasteau de
la Bastille, sur tous leurs interrogatoires, les 18. 19.
22. 23. & 25.


41. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24. [Page 83 Sub2Sect | SubSect | Section]

incomprehensibles de tragiques
euenemens. Nous n’auons que trop d’exemples regrettables
de Rois, d’Empereurs & de Souuerains,
lesquels n’auoient en la bouche que la foy & la pieté,
& leur cœur n’estoit remply que d’hypocrisie, de
feinte & de duplicité : Ils ne sont que trop connus
par les Histoires, mais il importe d’en esteindre le
souuenir, & charger leurs tombeaux de ces infames
statuës, que les Grecs esleuoient à ceux qu’ils desvoüoient
au mesme temps aux ombres & à l’oubly.   Les


42. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC CHARLES FAITE A... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Mention "R. N. F." au colophon. Voir aussi A_5_2. Référence RIM : M0_897 ; cote locale : B_8_54. le 2012-11-16 15:15:20. [Page 2 SubSect | Section]

les larmes ne la peuuent fléchir, aussi on
peut dire qu’elle est l’image d’Enfer : veu que cette
maudite passion y tire son origine, elle a de puissans
attraits, veu que c’est vne magie, de laquelle plusieurs
cœurs sont ensorcelez. Iamais ie ne me suis
laissé dupper par ses blandices, ny flatter par ses carresses,
ny emporter par ses promesses. Et en cela i’en atteste la Cour d’Espagne, qui sçait
que Mazarin m’a fait offre de deux millions & me remettre
dans la possession de ma Duche de Lorraine, pourueu


43. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC CHARLES, FAITE A... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Mention "R. N. F." au colophon. Voir aussi B_8_54. Référence RIM : M0_897 ; cote locale : A_5_2. Texte édité par Site Admin le 2012-11-16 15:15:49. [Page 2 SubSect | Section]

ny les larmes ne la peuuent fléchir, aussi on
peut dire qu’elle est l’image d’Enfer: veu que cette
maudite passion y tire son origine, elle a de puissans
attraits, veu que c’est vne magie, de laquelle plusieurs
cœurs sont ensorcelez. Iamais ie ne me suis
laissé dupper par ses blandices, ny flatter par ses carresses,
ny emporter par ses promesses. Et en cela i’en atteste la Cour d’Espagne, qui sçait
que Mazarin m’a fait offre de deux millions & me remettre
dans la possession de ma Duché de Lorraine, pourueu


44. Vaudémont, Charles de /... . LA DECLARATION DV DVC DE LORRAINE, Enuoyée... ([s. d.]) chez Leroy (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_52 ; cote locale : B_8_55. le 2012-11-16 16:01:49. [Page 3 SubSect | Section]

les
larmes ne la peuuent fléchir, aussi on peur dire qu’elle
est l’image d’Enfer : veu que cette maudite passion y
tire son origine, elle a de puissans attraits, veu que
c’est vne magie, de laquelle plusieurs cœurs sont ensorcelez.
Iamais ie ne me suis laissé dupper par ses
blandices, ny flatter par ses carresses, ny emporter
par ses promesses. Et en cela i’en atteste la Cour d’Espagne, qui sçait
que Mazarin m’a fait offre de deux millions & me remettre
dans la possession de ma Duché de Lorraine,


45. Anonyme. LE CELEBRE FESTIN DES MOVCHARDS EN VERS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_665 ; cote locale : C_4_12. le 2013-06-24 08:51:39. [Page 6 SubSect | Section]


Elle voit pour lors qu’elle nage
Parmy le vin, car ce breuuage
Pour lors n’estoit point espargné
Tel boit qui ne l’a point gagné,
Si ce n’est en matoiserie
Ou par quelque supercherie,
Car ces Mouchards ne sçauent rien
Sinon que dupper nostre bien,
Et boire comme vn trou d’Esté
Nous ostant toute liberté ;
Ie haïs mesme plus que la haire
Sergent, Mouchard, & Commissaire,
Et cette racaille de gens
Records à haper diligens,
Tout le monde sçait leur coustume


46. Anonyme. LE COVRIER DE LA COVR, PORTANT LES NOVVELLES... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_1_41_2 (partie 2). Référence RIM : M0_821 ; cote locale : C_1_41_1. le 2013-07-08 09:19:31. [Page 6 SubSect | Section]

a receus
de la Cour, de remettre cette Ville-là au Mareschal d’Estrée, qui est depuis 15.
iours ou trois semaines à Chauny, ou aux enuirons pour cét effet ; & on apprehende
à la Cour qu’il ne soit d’intelligence auec les Ennemis.   Ce iour le Mareschal Duplessis-Praslin eut ordre de s’auancer auec la pluspart
des vieux Regiments tirez de la pluspart des quartiers qui sont autour de
Paris, faisant 5. à 6. mille hommes, du costé de Villiers-Cesterets, pour aller
au deuant des Ennemis, & leur empescher le passage de la riuiere


47. Anonyme. LE COVRS DE LA REYNE : OV, LE GRAND... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_836 ; cote locale : C_2_43. le 2013-07-16 04:07:41. [Page 9 SubSect | Section]


Qui semblent plus effeminez,
Ie craindrois bien peu les épées
De gens faits comme des Poupées,
Et Mars n’a iamais fait grand cas
De ces Mignons si delicats :
Mais voy cette vieille edentée,
N’est-elle pas bien aiustée
Pour duper vn ieune Estourneau,
Et l’attirer dans le paneau ?
N’est-il pas iuste qu’on en rie,
Baisse ta coëffe, ie t’en prie
Ma Caliope, oblige moy,
De peur qu’on rie aussi de toy,
Sur ton excessiue vieillesse ;
Voicy venir vne


48. Anonyme. LE DONION DV DROIT NATVREL DIVIN, CONTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1170 ; cote locale : C_7_57. le 2013-07-20 08:03:00. [Page 4 SubSect | Section]

le plus succintement
qu’il sera possible car aussi bien ay-ie reconnu :
que c’est vostre methode en alongeant
le parchemin, comme l’on dit, ad fortiter broüilandum
& captandum sctreos : sçauoir pour bien battre
les buissons sans rien prendre que les duppes.
addresse singuliere des foibles & poltrons. De quelle prophetie, ie vous supplie, estes
vous animé : d’auoir preueu de si l’oin les deux derniers libelles, pour les censurer dés le mesme
iour de la Lettre d’Auis, auant qu’ils fussent


49. Anonyme. LE FLAMBEAV D’ESTAT, AVEC LEQVEL TOVS LES... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1397 ; cote locale : B_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-07-20 11:39:58. [Page 32 SubSect | Section]

communes & sacrées,
ne soit non plus leze que la Maiesté du
Prince. Exod. 21. &
22.
Deut. 5.
1. Iean. 2.
Presid. de
Thou.
Gomes.
Monstrelet.
Belleforest.
Aubigny. Du Chesue
Mariana.
Pasquier.
Pradin.
Duplessis.
Serres, &c.
1. Iean 2.
1. Tun 1. Voyez apres cela de grace, s’il y a plus de iustice
à maintenir ce qui est équitablement appuyé
des loix diuines, des loix humaines, des
loix naturelles, & des loix fondamentalles de
de


50. Anonyme. LE GENEREVX PRINCE AVX PARISIENS, DE MOVRIR... (1652) chez Langevin (Nicolas) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1483 ; cote locale : B_13_41. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-07-24 16:34:55. [Page 3 SubSect | Section]

François! Ah Parisiens, qui auez iusques
icy tesmoigné tant de cœur & de generosité
pour secoüer le joug de la Tyrannie d’vn Estranger:
C’en est fait pour iamais si vous ne secourez ces genereux
Princes, vous n’y reuiendrez plus. Faut-il que
l’on vous dupe & que l’on vous iouë si ouuertement?
Vos Ennemis ne vous pouuans vaincre par la force,
vous vainquent par l’artifice & la trahison. Affin que
le Cardinal Mazarin demeure, apres auoir minuté
le sac de Paris, apres nous auoir mis aux termes de
nous faire


51. Anonyme. LE MEDECIN POLITIQVE, QVI DONNE VN souuerain... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 60 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2439 ; cote locale : B_18_6. le 2013-02-09 14:52:14. [Page 4 SubSect | Section]

ie ne fais point l’Esculape,
L’Hippocrate, ou le Galien,
Pour gagner finement du bien,
Et le suis suffisament riche,
Sans auoir mis iamais d’affiche,
Ny iamais fait le Charlatan ;
N’en deplaise à l’Oruiotan,
Cardelin, Dupas, Carmeline,
Auec toute leur Medecine ;
Ie sçauons c’en que ie sçauons ;
Tous leurs remedes ne sont bons
Qu’à guerir vn mal ordinaire,
Et souuent d’vn Visionaire
Qui dans vn grand lict fait le veau,
Sans auoir du mal qu’au


52. Anonyme. LE MERCVRE DE LA COVR, CONTENANT La Harangue... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Partie 3 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_3. Texte édité par Site Admin le 2013-02-09 16:01:40. [Page 13 SubSect | Section]

à Paris, ce qui vous feroit bien de la
peine, ils offrent de l’argent aux Princes pour leuer
des troupes. Le Card. Ils ne s’accorderont iamais
sur ce chapitre-là, nous y auons donné bon ordre.
Le Duc de Lor. Il faut donc auoüer que les badauts
sont bien aisez à dupper, Paris qui est la plus puissante
& la plus riche Ville du monde, qui peut entretenir
vingt mille hommes de guerre sans s’incommoder
beaucoup, se laisser reduire à cette extremité,
vous estes bien-heureux M. le C. d’auoir
affaire à telles sortes de gens. Le


53. Anonyme. LE MIROIR DES SOVVERAINS OV SE VOID L’ART... (1649) chez Noël (François) à Paris , 50 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2478 ; cote locale : C_6_21. Texte édité par Site Admin le 2013-09-21 15:31:57. [Page 49 Sub2Sect | SubSect | Section]

ny de
vent, ny de fumée. Ils ne font point gloire de
promettre dans leurs afflictions, pour l’oublier
lors qu’ils sont dans vne prosperité grandement
considerable. Ils n’imitent point ces
Courtisans, qui par leurs rusées dissimulations
tiennent leurs duppes en suspens, iusques à ce
quelle ayent acheué de les ruiner ou de les perdre.
Lors que le Soleil luit, ils ne laissent pas à
l’abandon les branches, sous lesquelles ils se
sont retirez en temps de pluye. Les Scythes
mesmes les plus barbares, ne baillent iamais


54. Anonyme. LE PLAISANT RAILLEVR DE LA COVR, Sur les... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2800 ; cote locale : C_9_1. Texte édité par Site Admin le 2013-10-06 10:38:55. [Page 9 SubSect | Section]

bien. Considerez (s’il vous plaist) a loisir les deportemens
du Parlement & vous verrez la verité de
cecy, espluchez leurs actions & ie m’asseure que
vous serez marris d’auoir adiousté foy a ces mauuaises
langues qui vous ont trompez toutes les fois
qu’il vous en ont mal parlé, & crois en outre que
vous rirez de vous estre ainsi laissé dupper, pour moi
l’heure me presse & n’ay plus le temps de railler,
C’est pourquoy ie vous en fais bonne part, dites en
grand mercy.  


55. Anonyme. LE RETORQVEMENT DV FOVDRE DE IVPINET, CONTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3526 ; cote locale : C_7_59. le 2013-12-08 08:21:11. [Page 9 SubSect | Section]

le succinct, où il se faut appliquer : & ne pẽsent
que d’alonger le parchemin ; sans auiser, qu’en
gros latin on se mocque d’eux ; voire dautant plus,
que par vn scilicet, ou sçauoir, l’auis leur en est
donné : Ensemble qu’il y a de deux sortes de duppes :
viuantes, & insensibles : & que les premieres, ne
sont si gros animaux que toy, par consequent plus
faciles à mettre en cage, pour en attraper d’autres :
& les dernieres de l’espece desquelles sont tes petites
œuures, formaliter : materialiter


56. Anonyme. LE RETOVR ET RESTABLISSEMENT DES ARTS ET... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3533 ; cote locale : C_8_60. le 2013-12-08 13:52:35. [Page 4 SubSect | Section]

nos despens viuoit abauge,
Mangeoit la caille & la perdrix,
Beuuoit vin de Candeperdris,
Et paroissoit mordre à la grappe,
Lors qu’il faisoit dancer priape.    
Mais que pensions nous attraper,
En nous laissant ainsi dupper,
Gardant soigneusement nos portes,
Auec de nombreuses cohortes,
Et nous tenans dans nos remparts,
Enfermez comme des renards,
Pourquoy sous ombre d’en descoudre,
Mettre tout nostre argent en poudre,
N’ayant pas pour auoir du pain ;


57. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30. [Page 11 SubSect | Section]

impunément celle du Roy, si solemnellement
qu’elle puisse estre donnée. Apres auoir fait naistre cent equiuoques dans les premiers
articles qu’on auoit fait au commencement de cette
Conference, dont on a esté obligé de reformer la
pluspart des termes par sa duplicité, il n’a pas neanmoins
encore resté de commettre cent actes d’hostilité apres
la Paix faite & publiée, dans le temps mesme que le
Roy estoit dans Bourdeaux il a fait brusler la maison de
Monsieur de Bordes Conseiller au Parlement, il a souffert
que les


58. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40. [Page 9 SubSect | Section]

auiourd’huy contre
les Ottomans ennemis de tous les Estats des Chrestiens. Nous deuons encores considerer, que protegeant le Duc
de Parme (ce Prince qui a porté si genereusement nos interests)
nous ne pouuons en mesme temps proteger ses capitaux
ennemis sans marque de duplicité. Et pour dire encores
ce mot necessaire à ce propos, cette Altesse n’estãt pas protegée
contre les Barberins, quoy que la France fust si solemnellement
obligée à la deffendre, y auroit il de l’honneur
pour elle, de proteger sans aucune obligation les


59. Anonyme. LE THEOLOGIEN D’ESTAT A LA REYNE. POVR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_7_44 (partie 1), A_7_45 (partie 2), C_10_29 (partie 1) et C_10_30 (partie 2). Référence RIM : M0_3770 ; cote locale : D_2_8. le 2013-12-28 14:25:48. [Page 9 SubSect | Section]

de retenir tel seruiteur qu’il leur plaist : la fortune des
Roys a des mesures bien plus estroites, & celuy qui a le plus de puissance,
doit auoir moins de liberté, à raison des consequences qui
embrassent le salut d’vne infinité de testes. 1. Reg.
29.
Duplex
en la vie
de Charles
VIII. Enfin, MADAME, c’est ce que M. le Cardinal Mazarin vous
conseillera, s’il est bien affectionné au bien de vostre personne & de
vostre Estat. Ce n’est point engager vostre authorité que de condescendre
à vos suiets,


60. Anonyme. LE THEOLOGIEN D’ESTAT A LA REYNE. POVR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Partie 1. Voir aussi A_7_45 (partie 2), C_10_29 (partie 1), C_10_30 (partie 2) et D_2_8 (partie 1). Référence RIM : M0_3770 ; cote locale : A_7_44. le 2013-12-28 14:28:04. [Page 9 SubSect | Section]

le
consentement du Royaume.   March
18.
S. Them
Nauarrus
de
Scandalo. Bonus es
in oculis
meis sicut
Angelus
Dei, sed
satrapis
non places
reuertere
ergo, &
vade in
pace.
1. Reg.
29.
Duplex
en la vie
de Charles
VIII. Apres cela, MADAME, s’il vous plaist d’escouter, non mes
propres pensées, mais le raisonnement de toute la France. Vous deuez
cette separation à Dieu, qui nous commande d’arracher nos propres
yeux s’ils nous


61. Anonyme. LE THEOLOGIEN D’ESTAT, A LA REYNE. POVR... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Partie 1. Voir aussi C_10_30 (partie 2), A_7_44 (partie 1), A_7_45 (partie 2) et D_2_8 (partie 1). Référence RIM : M0_3770 ; cote locale : C_10_29. le 2013-12-28 14:31:03. [Page 9 SubSect | Section]

d’vn Conseil esleu par le consentement du Royaume.   Matth. 18.
S. Thom.
Nauarrus
de Scandalo. Bonus es in
oculis mers
sicut Angelus
Dei, led
satrapis non
places. Reuertere ergo,
& vade
in pace.
I. Reg. 29.
Duplex en
la vie de
Charles
VIII. Apres cela, MADAME, s’il vous plaist d’escouter, non mes propres
pensées, mais le raisonnement de toute la France. Vous deuez cette separation
à Dieu, qui nous commande d’arracher nos propres yeux s’ils
nous


62. Anonyme. LE TOVR BVRLESQVE DV DVC CHARLES. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3788 ; cote locale : B_8_60. le 2013-12-29 10:22:16. [Page 6 SubSect | Section]


dont le trompeur bien atrapé
Se verra luy mesme trompé
Par vn trompeur incomparable
Qui tromperoit mesme le diable,
Et qui ne songe à tout moment
Qu’à tromper plus adroitement,
Soit vn pourpoint, soit vne Iupe,
Ainsi ce Duc sera sa dupe,
Et ne recouurera iamais
Stenay, ny Clermont ny Iamets.    
Puis qu’il s’est desuny des Princes,
Adieu ses Villes & Prouinces,
Il peut desormais en courant
Faire le Cheualier errant,
Il peut bien forcer des


63. Anonyme. LE TOVR BVRLESQVE DV DVC CHARLES. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3788 ; cote locale : B_8_60. le 2013-12-29 10:22:16. [Page 12 SubSect | Section]

ny Iamets.    
Mais enfin ie perds patience
De souffrir ton impertinence.
Et de te voir faire le fin
Va t’en seruir ton Mazarin,
Souffre que ce seigneur te braue,
Sois son valet, sois son esclaue,
Son fol, sa dupe, son flateur,
Son bouffon, son adorateur,
Baise, si tu veux, son derriere,
Pourueu que ie i’en sois bien arriere,
Que ie n’en sente pas le vent
Tout cela m’est indifferent ;
Mais aprens que toute ta peine
Enuers luy sera tousiours


64. Anonyme. LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C.... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 17 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2931 ; cote locale : C_11_17. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-30 07:24:59. [Page 13 SubSect | Section]

d’autres. 27. Qu’il a par ses finesses voulu surprendre les Parisiens, ayãt
fait distribuer à dessein au menu peuple quelque bled de sa part à
mesme temps que les trois Princes furent emprisonnez, cette distribution
portant aux despens de ses Partisans, qu’il ne duppe
pas moins par cette addresse, leur disant que c’estoit à cette heure
qu’il tenoit M. le Prince garand des Bourde lois, qui les chastieroit
bien, afin de trauailler apres librement aux affaires du
Roy : c’est ainsi qu’ils appellent les affaires des monopoles,


65. Anonyme. L’ANTIDOTE AV VENIN DES LIBELLES DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_88 ; cote locale : B_17_23. Texte édité par Site Admin le 2013-02-01 15:02:41. [Page 10 SubSect | Section]

ayt échapé la Iustice des hommes, n’a
pû euiter la main vengeresse de Dieu, ayant veu son corps
tout couuert de playes & d’vlceres, & son ame en sortir par
autant d’endroits apres six ou sept années de souffrances.
Vous voulez faire passer le peuple pour vne dupe, ou pour
vne enclume sur laquelle il sera permis aux Tyrans de frapper
impunément, & de forger tout ce que bon leur semblera
pour contenter leur auarice, & leur ambition, & leur
silence durant son administration pour vne marque de son
obeïssance, plustost


66. Anonyme. L’ESPAGNE AFFLIGÉE ET EN TROVBLE, DE VOIR... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Le mot "que" est redoublé dans le titre imprimé.. Référence RIM : M0_1274 ; cote locale : A_3_55. le 2013-02-05 05:55:38. [Page 7 SubSect | Section]

qu’au moyen de l’or
du Perou, elle n’infectast les consciences des
plus grands hommes du Royaume, dont quelques
vns attains & conuaincus d’vne pernicieuse
conspiration, contre le Roy, & sa Maison
Royale, furent executez à mort.   Dupuis ce temps là, elle a eu l’addresse par
la profusion de ses pistolles, d’entretenir en ce
Royaume des pensionnaires parmy les huguenots,
qui l’instruisoient à chaque moment, de
tout ce qui se passoit de plus important en l’Estat,
& au Conseil. La deffaite


67. Anonyme. RELATION VERITABLE DE CE QVI S’EST FAIT... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3201 ; cote locale : B_19_29. le 2013-02-25 08:33:37. [Page 7 SubSect | Section]

par tout, que nous n’en auons point d’autres que
celuy de son exil & de son esloignement.   D’auantage, demander des Deputez à Son Altesse
Royale, & à Monsieur le Prince pour aller
traitter auec le Mazarin, c’est les prendre pour
Duppes, & vouloir reuoquer ce qui est conclu
& arresté-dans le Lict de Iustice de nos Roys,
auec tous les ordres de l’Estat, qu’on n’entrera
en conference aucune auec les Ministres de Sa.
Majesté, que le Mazarin ne soit retiré, & sorty
du Royaume, parce


68. Anonyme. RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX &... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_42. Référence RIM : M0_3387 ; cote locale : C_12_5. le 2013-02-25 14:45:25. [Page 9 SubSect | Section]

allusion, il pretende se rallier
d’vn des plus adroits Seigneurs de ce Royaume.
Et certes ne voit pas qu’en vn seul article, il offence
tout ce qu’il y a icy de gens de condition qui
ne sont point du party de Mazarin, lors qu’il les
veut faire passer pour des dupes. Cette affaire
n’est pas au delà de ses forces comme il le dit, s’il estoit vray qu’il eust entrepris cette affaire. Mais
nous sçauons que ce Duc est si genereux qu’il ne
s’entremesle iamais dans les choses qui sont contraires
au repos public,


69. Anonyme. RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX &... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_5. Référence RIM : M0_3387 ; cote locale : B_6_42. le 2013-02-25 14:46:55. [Page 9 SubSect | Section]

allusion, il pretende se rallier
d’vn des plus adroits Seigneurs de ce Royaume.
Et certes ne voit pas qu’en vn seul article, il offence
tout ce qu’il y a icy de gens de condition qui
ne sont point du party de Mazarin, lors qu’il les
veut faire passer pour des dupes. Cette affaire
n’est pas au del’a de ses forces comme il le dit, s’il estoit vray qu’il eust entrepris cette affaire. Mais
nous sçauons que ce Duc est si genereux qu’il ne
s’entremesle iamais dans les choses qui sont contraires
au repos


70. Anonyme. RESPONSE AV LIBELLE INTITVLÉ BONS ADVIS,... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3377 ; cote locale : B_14_41. le 2013-02-25 15:05:46. [Page 26 SubSect | Section]

Longueville & M. d’Auaux firent
paroistre sur leur visage les sentimens qu’ils auoient de
ce procedé, dont ils n’auoienteu aucune connoissance. Le
sieur Seruiẽt qui l’auoit conseillé ne pust s’empescher d’en
rougir, les mediateurs blasmerent hautement cette duplicité
honteuse. Messieurs les Estats nos Alliez qui auoient
iusques-là marché d’vn pas égal auec nous, acheuerent leur
Traitté, & les Deputez de tous les Potentats de la Chrestienté
qui estoient à Munster, publierent par tout que le
Mazarin & Seruient


71. Anonyme. SECONDE PARTIE DV MERCVRE DE LA COVR,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Partie 2 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_2. le 2013-02-09 15:59:30. [Page 9 Sub2Sect | SubSect | Section]

  Item, donne & legue à ses deux nieces vn Palais
qu’il a fait bastir à Rome, appelle l’Affeterie, vne
terre appellée la Mignardise, vne autre appellée la
Cajollerie, où il y a vn bel Estang, où se pesche
quantité de poisson qu’on appelle des Duppes. Item, leur donne les ioyaux, perles & pierreries
dont il a pleu à la Reine l’honorer. Item, la maison qu’il a gagnée au Hoc, scise à
Paris, qu’on appelle la Hocquerie Tubeuf. Item, donne & legue au sieur de Mercœur son
neueu, vne terre


72. Anonyme. SECONDE PARTIE DV MERCVRE DE LA COVR,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Partie 2 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_2. le 2013-02-09 15:59:30. [Page 9 Sub2Sect | SubSect | Section]

& pierreries
dont il a pleu à la Reine l’honorer. Item, la maison qu’il a gagnée au Hoc, scise à
Paris, qu’on appelle la Hocquerie Tubeuf. Item, donne & legue au sieur de Mercœur son
neueu, vne terre & seigneurie appellée la Vicomté
de la Duppe, maison de plus d’apparence que de
rapport, il vient fort peu de fruit dans ladite terre,
sinon quelques arbres qui portent des fruits semblables
aux pommes de Gomorre, mais dans ce iardin
il y a quantité d’oranges ameres & de citrons aigres,
auec des


73. Boyer, Paul / sieur du Petit... . L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1684 ; cote locale : C_5_58. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-04-27 17:07:35. [Page 20 SubSect | Section]

ceux qui font leur reprobation
par des actions d’impieté, & de sacrilege, comme fit Ieroboam,
lequel en vint à telle extremité qu’il se porta à sacrifier
aux Idoles. La bonne renommée est plus à priser
que toutes les choses les plus precieuses, au rapport duplus
sage des hommes, & le salut encore plus s’il me semble ;
puis que c’est de luy d’où dépend nostre beatitude eternelle.
Salomon dit que la memoire des bons est immortelle
deuant Dieu & deuant les hommes : mais les méchãs
desseicheront sans honneur,


74. Brousse, Jacques [?]. ADVIS AVX GRANDS DE LA TERRE. Sur le peu... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_487 ; cote locale : A_2_2. le 2013-12-28 15:38:22. [Page 3 SubSect | Section]

Fauoris, de vostre ancien estat, & de vostre naissance,
& que ce qui a esté la cause de vostre glorieux esleuement, a souuent esté
à vn milliers d’autres, l’effet d’vne calamité espouuantable, & d’vne tragique
mort; car ce n’a esté que, ou vne lasche duplicité, en accordant
en apparence à vos Princes, pour leur plaire, ce que quelque reste de
vertu, & peut-estre les seules Loix de la nature vous faisoient abhorrer
& desapprouuer dans vostre ame; ou vne criminelle coniuence à toutes leurs pratiques,


75. Du Pelletier, Pierre. LE TRIOMPHE DE LA VERITE SANS MASQVE. Par le... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3878 ; cote locale : A_7_52. le 2013-12-31 10:26:41. [Page 3 SubSect | Section]

Par le SR. DVPELLETIER.

A PARIS,
Chez la vefue A. MVSNIER, au mont sainct
Hilaire, en la Court d’Albret.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. Le Triomphe de la verité sans Maspar
le sieur Dupelletier. IE pense qu’il me sera permis de
paroistre sans crainte, puis que les
choses que ie pretens vous descouurir
n’ont rien de ces inuectiues
honteuses, où il y a beaucoup
d’aigreur & de pointes. Pour moi
i’ay tousiours crû que les


76. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48. [Page 10 SubSect | Section]

maladie d’esprit de ce mesme
Roy Charles VI. Ainsi Pierre Duc de Bourbon eut la
Regence du Royaume durant le voyage de Charles
VIII. en Italie. Ainsi Charles Comte d’Angoulesme
fut Regent en France durant les deux voyages de
Louys XII. au Duché de Milan.   Dupleix sous
Charles IX. De Serres la
nomme Constance. La III. Remarque est que les Roys & les Estats
Generaux n’ont pas tousiours suiuy cét Ordre ; En
ce que dans la iuste apprehension qu’ils ont euë que
les Princes du Sang n’enuahissent le


77. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48. [Page 77 SubSect | Section]

l’Espagne, François I. espousa Eleonor sœur de
Charles-Quint, & doüairiere de Portugal, faisant iuger
dans toute la conduite de sa vie QVE L’AMOVR
DES FEMMES, ET LEVR HAINE sont tousiours
irreconciliables.   II.
Louyse Regente. De Serres.
Duplex soustient
les memoires
du Bellay. Ferron.
Guill. du Bellay
P. Ioue
F. Belcar.
Du Tillet. XIII.
CATHERINE De Medicis femme de Henry II. & trois
fois Regente en France, pendant le voyage
de Henry II. en Alemagne, dans


78. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48. [Page 84 SubSect | Section]

Roy de Nauarre son frere, & par cét
expedient de la maiorité du Roy, éconduire honestement
le Prince, & se seruir d’excuse à elle
mesme.   III.
La seconde
Regence. Franc, Beau-[illisible]
Eues. de
Meis.
I. Aug. Thuanus. Duplex.
Iean de Serre.
I. Le Frere.
Manuisiere.
I. Aug Thuanus.
Manuisiere.
Aubigny. De-là la Reyne conduisit le Roy dans toutes les
bonnes villes de son Royaume, en apparence, autant
pour soulager les miseres de son peuple opprimé
par la


79. Dubosc-Montandré, Claude [?]. LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 122 pages. Langue : français, latin, italien. Référence RIM : M0_3598 ; cote locale : B_4_8. le 2013-02-10 15:30:48. [Page 103 SubSect | Section]

la naissance de ce
fils fut suiuie quelques années apres de la mort de
son Pere, auec lequel le bon-heur, & auec qui l’on dit
que la Iustice & le courage parurent se renfermer
dans vn mesme tombeau.   I.
Le Regne de
la Reyne. Mathieu.
Duplex. La Reyne declarée Regente par sa derniere volonté,
prend en main auec la Tutele de son Fils, le
Gouuernement de l’Estat ; mais dautant que cette
Declaration du feu Roy en faueur de la Reyne, estoit
faite auec quelque restriction de son authorité,


80. Lemercier,? [?]. LE TOMBEAV GENERAL DE TOVTES LES PIECES DV... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission de la Chambre des dépêches, du 4 mars 1649, au colophon.. Référence RIM : M0_3786 ; cote locale : A_7_47. le 2013-12-29 09:47:23. [Page 4 SubSect | Section]

Clemence en faueur de ce Prince qui estoit tres-cruel. Et Homere dit que Crœsus estoit tres liberal, bien
qu’il fut tres auaritieux. Dina qui estoit Caluiniste
n’a iamais escrit qu’à la confusion des Catholiques.
Et du regne du Cardinal de Richelieu, ny Duplex,
ny Hernaudot ses Historiographes n’ont publié de
luy que des loüanges, que des actions heroïques, &
des entreprises genereuses. Il falloit aussi obliger ce
Cardinal qui estoit extrémement passionné de gloire,
pour meriter ses bonnes graces. Et ce fut luy


81. S. T. F. S. L. S. D. T.. LE POLITIQVE BVRLESQVE DEDIÉ A AMARANTHE.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2810 ; cote locale : C_8_31. le 2013-10-06 11:16:35. [Page 25 SubSect | Section]


Pour faire vne bonne paix,
Qui vous rendra riche à iamais.
Pour défaire ces fauoris,
Qui veulent destruire Paris.
Elle reprit aussi-tost la parole,
Me disant, ce n’est rien qu’vne colle,
Dont on nous veut amuser,
Afin de nous mieux dupper :
Ce qui fait que le monde gronde,
Ne voulant pas qu’on le seconde.
Ie ne sçay ce qu’il en sera,
Si l’on ne pouruoit à cela :
Le peuple est grandement las,
De se voir desia si bas,
Et qu’on ne se met gueres en


82. Anonyme. ADVIS D’VN BOVRGEOIS de Paris,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_502 ; cote locale : B_17_5. le 2014-11-29 11:30:26. [Page 6 SubSect | Section]

& ne pardonnent iamais. Mes chers Freres, ne
nous laissons pas piper à cette Sirenne, qui promet beaucoup,
pour ne nous vouloir rien donner ; c’est vn Loup, qui
veut que nous chassions nos Protecteurs, pour nous deuorer
apres à son aise ; ne nous laissons donc pas dupper : au contraire,
ioignons nous, mais viuement auec Messieurs les Princes,
pour l’expulsion du Mazarin, mais aussi auec cette protestation
solemnelle, qu’aussi-tost que l’ennemy commun du Royaume
en sera sorty, que chacun ira au Roy luy rendre ses humbles


83. Anonyme. ADVIS POVR LE TEMPS QVI COVRT. (1652) chez Veron (Guillaume) à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_26. Référence RIM : M0_549 ; cote locale : B_19_9. le 2014-12-02 13:45:39. [Page 4 SubSect | Section]

de vostre ancien estat & de vostre naissance, & que ce qui a esté la cause de vostre
glorieux esleuement a souuent esté à vn milliers d’autres
l’effet d’vne calamité espouuentable & d’vne tragique
mort ; car ce n’a esté que ou vne lasche duplicité en accordant
en apparence à vos Princes, pour leur plaire ce
que quelque reste de vertu, & peut estre les seules Loix
de la nature vous faisoiẽt abhorrer & des approuuer dans
vostre ame, ou vne criminelle coniuence à toutes leurs
pratiques bonnes


84. Anonyme. ADVIS, POVR LE TEMPS QVI COVRT. (1652) chez Veron (Guillaume) à Paris , 16 pages. Langue : français. Voir aussi B_19_9. Référence RIM : M1_49 ; cote locale : B_14_26. le 2014-12-02 13:47:29. [Page 4 SubSect | Section]

de vostre ancien estat & de vostre naissance, & que ce qui a esté la cause de vostre
glorieux esleuement a souuent esté à vn milliers d’autres
l’effet d’vne calamité espouuentable & d’vne tragique
mort ; car ce n’a esté que ou vne lasche duplicité en accordant
en apparence à vos Princes, pour leur plaire ce
que quelque reste de vertu, & peut-estre les seules Loix
de la nature vous faisoiẽt abhorrer & des-approuuer dans
vostre ame, ou vne criminelle coniuence à toutes leurs
pratiques bonnes


85. Anonyme. APOLOGIE DV CARDINAL BVRLESQVE. (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_114 ; cote locale : C_2_9. le 2014-12-07 14:51:09. [Page 5 SubSect | Section]

faisoit mieux
Que nos Obereaux glorieux,
Nourris dans la faineantise
Qui ne trafiquent qu’en sottise,
Et qui mourroient plustost de faim
Que de gagner ainsi leur pain :
Ne se fiant qu’à leur épée,
Dont leur esperance est dupée.
Si son pere estoit Chapelier
Il entendoit bien son mestier,
Et ie le prens pour vn augure
De son EMINENCE future,
Et qu’vn iour il feroit fort beau
De luy voir vn rouge Chapeau :
Mais laissons à part la naissance
Que ie tiens dans


86. Anonyme. APOLOGIE OV DEFFENCE DV CARDINAL MAZARIN.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_117 ; cote locale : A_2_5. le 2014-11-30 13:15:04. [Page 5 SubSect | Section]

faut estre valet auant que
d’estre Maistre, & que l’on ne sçauroit bien commander si l’on ne sçait
parfaitement obeïr. Ces jeux de hazards, ces bals, farces & mommeries, ausquels ie me suis
rendu tres-expert n’ont esté, que les instrumens pour attraper les dupes &
les faire sages à leurs dépẽs, & ie croy qu’il n’y a pas vn de ceux de qui i’ay
tiré quelque substance qui ne m’ayt de l’obligation pour l’auoir rendu plus
raffiné en les rendant plus indigent. Mais quitõs ces bagatelles pour parler
de mes


87. Anonyme. APOLOGIE OV DEFFENCE DV CARDINAL MAZARIN.... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_117 ; cote locale : A_2_5. le 2014-11-30 13:15:04. [Page 8 SubSect | Section]

de compte,
veritablement i’ay tousiours aymé le bien de la France, & si ie me le
suis approprié à droit ou à tort, n’estoit-il pas raisonnable que ie me payasse
de mes peines, & des despences excessiues de ballets & de comedies necessaires
pour amuser les dupes qui pouuoient nuire, & s’opposer à mes desseins,
l’effort que i’ay fait sur le Parlement estoit pour éprouuer leur vertu,
qui n’esclatte iamais que dans la persecution, la reputation que s’est acquis
Monsieur de Broussel, & tant d’autres inuiolables


88. Anonyme. APOLOGIE POVR LA DEFFENCE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_121 ; cote locale : C_2_10. le 2014-12-02 15:25:42. [Page 4 SubSect | Section]

penser que sa grande puissance
Pourra bien-tost ou tard punir leur médisance.
Et les faire parler tout d’vne autre façon,
Leur faisant enseigner vne estrange leçon ;
Ie ne puis approuuer qu’vn Royaume s’occupe
A décrier par tout le Cardinal pour dupe,
En faisant vn fatras de mille fictions
Pour le des honorer selon leurs passions.
Ie ne puis consentir qu’vne humeur libertine,
D’vn Laquais, d’vn Cocher, d’vn Valet de cuisine
S’occupe tout vn iour à forger laschement
Quelque mot qu’vn


89. Anonyme. APOPHTEGMES DE L’ESPRIT DE VERITÉ, CONTRE... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_132 ; cote locale : B_10_13. le 2014-11-19 08:45:55. [Page 14 SubSect | Section]

pour mettre tout son Royaume en
desordre. Meisnerus
institutes
aulicarum
c. 25. Le Cardinal de Guise, le Cardinal de Bourbon, & l’Archeuesque de Lyon, ne voulurent-ils pas
perdre Henry III. Roy de France & de Pologne ?   Duplex histoire
de
France
tome 4. Le Cardinal de Pelué Archeuesque de Sens,
ne se rebella-t’il pas contre Henry IV. Du Peyras
1. 2. Salonie Archeuesque d’Embrun, & Sagitaire
Euesque de Gap, ne conspirerent-ils pas contre
Gontrau Roy


90. Anonyme. ARCHIPRÆSVLIS IN IOANNE FRANCISCO PAVLO... (1649) chez Henault (Mathurin) à Paris , 32 pages. Langue : latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_146 ; cote locale : A_4_37. le 2014-12-14 14:58:58. [Page 4 SubSect | Section]

fictile caput; te totis depluentem anathematibus
non potuit sustinere, cui nimirum non
tam ab humanis quam à diuinis ignibus coaluerint
fulmina, ad improbitatis mulctam. Crediderim
equidem, allambisse tibi labia fatales
Isaiæ carbones, vel infusum certe potius tibi
duplicem Heliæ spiritum, quo scilicet (ita miles
sacra interpretor) non ab odæis vehementior
in Leuiatan, quam è castris in Amalecitas
detonares. Ita certe bifariàm ab eodem spiritu
diuisus eluxisti, cum è sacris rostris exscendisti
in Olimpium puluerem, recensque


91. Anonyme. LES AVENTVRES D’VN VALLET DE CHAMBRE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_443 ; cote locale : C_2_14. le 2014-01-21 16:07:36. [Page 5 SubSect | Section]

sans poids
Ie vis du Lierre, des Pois,
Quatre dents d’Yuoire, ou de Cire
Que le soir sans douleur on tire.
Tout contre vn grand placard de plomb
Estoit attaché de son long,
Sur l’espaule d’vn corps de Iuppe
Qui sers à surprendre la duppe.
Souuent ne se deffant point
Du Cauteleur, ou en bon point,
Applaudit par fois la Bossue,
Sur sa taille dont elle sue.
Bref dans ce vilain nid à Rats,
Ie découury plus de fatrats
Qu’il n’en sort d’vne gibecierre,
Dont on amuse le


92. Anonyme. LES CONTREVERITEZ DE LA COVR. QVIS VETAT... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_788 ; cote locale : B_17_29. le 2014-02-03 16:47:45. [Page 5 SubSect | Section]


Qu’on souffre sans ennuy son malheureux caquet,
Et Que le Duc d’YorKc rentré dans l’Angleterre
Le Mareschal des Suisses a du nez contre terre,
S. Luc n’est plus Roman, Crequy n’est plus Seigneurs,
Liencourt est bigot & Boneil est hargneux,
Duplessis ne sçait plus ny le temps ny l’histoire,
Le Comte de Limours a fort bonne memoire,
Et Monsieur de Chomberg est homme de loisir,
Et le Roy d’Angleterre n’ayme que son plaisir,
Le Prince est en colere contre les Atheistes,
Et le Duc de Beaufort


93. Anonyme. LES GENEREVX SENTIMENS DV VERITABLE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1491 ; cote locale : C_5_30. le 2014-02-15 07:31:33. [Page 3 SubSect | Section]

AH François ! Ah Parisiens, qui auez iusques
icy tesmoigné tant de cœur & de generosité
pour secoüer le joug de la Tyrãnie d’vn Estranger :
C’en est fait pour iamais si vous posez les
armes, vous n’y reuiendrez plus. Faut-il que
l’on vous dupe & que l’on vous iouë si ouuertement ? Vos Ennemis
ne vous pouuans vaincre par la force, vous vainquent
par l’artifice & la trahison. L’on vous fait, l’on vous fait vne
Paix plus cruelle & plus sanglante que la Guerre : voire mesme
du sujet de la


94. Anonyme. LES GENEREVX SENTIMENS DV VERITABLE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1491 ; cote locale : C_5_30. le 2014-02-15 07:31:33. [Page 5 SubSect | Section]

pour
nous perdre, & nous exterminer ? L’on differe & l’on temporise
exprés, iusques à ce qu’elles soient à nos portes ! Ah
François ! ah François ! seront-nous tousiours insensibles à
nostre perte, aueugles à nos mal-heurs, faciles à nous laisser
duper ? Seruirons-nous tousiours de fable & de risée à toutes
les Nations ? Presterons-nous tousiours & le dos & la gorge
à ce Comite impitoyable, semblables à ces vieux forçats
qui ne peuuent quitter les Galeres, tant ils sont accoustumez
à la Cadene ? Non,


95. Anonyme. LES SERVICES QVE LA MAISON DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2.. Référence RIM : M0_3666 ; cote locale : C_11_30. le 2014-02-26 15:13:24. [Page 12 SubSect | Section]

aucun des Edicts accordez pour la cessation des troubles
& seureté des Religionnaires. C’estoient les Frondeurs de
ce temps là. Ils demandoient la reformation de l’Estat, & qu’on
renuoyast les Ministres estrangers, aussi bien que ceux de ce Siecle,
on les duppoit souuent comme les nostres, & l’on en fit enfin la
S. Barthelemy, on accuse à present ce Prince d’auoir toleré à ses
trouppes des desordres dans les Eglises dont il ne fut iamais l’autheur
ny le spectateur, quoy qu’il soit difficile de les euiter en vne


96. Anonyme. LETTRE D’AVIS A MONSEIGNEVR LE DVC DE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Datée au colophon.. Référence RIM : M0_1838 ; cote locale : E_1_28. le 2014-05-06 00:22:48. [Page 3 SubSect | Section]

LETTRE
D’AVIS A
MONSEIGNEVR
LE DVC DE
BEAVFORT. LETTRE D’AVIS A MONSEIGNEVR
le Duc de Beaufort. MONSEIGNEVR, On a intercepté le duplicata de vostre dépeche à
Monsieur le Cardinal Bichi, dattée du mois d’Aoust,
dans laquelle on a remarqué trois choses, dont il importe
que vous ayez connoissance, ensemble des raisonnemens
& des discours qu’on en a faits, pour vous
en seruir ainsi que vous


97. Anonyme. LETTRE D’VN MILLORS D’ANGLETERRE,... (1649 [?]) chez Musnier (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_3_44. Référence RIM : M0_1886 ; cote locale : A_5_55. le 2014-05-20 02:55:40. [Page 1 Section]

LETTRE D’VN
MILLORS
D’ANGLETERRE,
ECRITTE A LA
REYNE REGENTE
à sainct Germain en Laye.

Sur les affaires de France & d’Angleterre. Traduite par le sieur Dupelletier.

A PARIS,
Par François Musnier pres le puys Certain. Lettre d’vn Millors Anglois escrite
à la Reyne Regente à sainct
Germain en Laye. MADAME, Vostre Majesté souffrira s’il
luy plaist


98. Anonyme. LETTRE D’VN MILLORS D’ANGLETERRE,... (1649 [?]) chez Musnier (François) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_55. Référence RIM : M0_1886 ; cote locale : C_3_44. le 2014-05-20 02:58:24. [Page 1 Section]

LETTRE D’VN
MILLORS
D’ANGLETERRE,
ECRITTE A LA
REYNE REGENTE
à sainct Germain en Laye.

Sur les affaires de France & d’Angleterre. Traduite par le sieur Dupelletier.

A PARIS,
Par François Musnier pres le puys Certain. Lettre d’vn Millors Anglois escrite
à la Reyne Regente à sainct
Germain en Laye. MADAME, Vostre Majesté souffrira s’il
luy plaist


99. Anonyme. LETTRE ESCRITE AV CHEVALIER DE LA VALETTE.... (1649) chez Colombel (Mathieu) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2212 ; cote locale : A_5_11. le 2014-06-15 02:48:07. [Page 4 Sub2Sect | SubSect | Section]

& qu’il
auoit entre ses mains; enquoy l’on void bien en verité ce que tu auance par moquerie,
qu’il s’entend auec les Espagnols pour trahïr l’Estat & les en rendre Maistres,
& pour cela, il ne faut point qu’il soit trop habile homme & qu’il les duppe
finement, puis qu’il ne fait rien qu’à leur aduantage, accroissant leur Royaume,
& non pas le nostre (comme tu l’asseure impudemment) de quantité de villes
& de Prouinces entieres à nos despens.   Le Cardinal est vn cruel, vn violent, vn sanguinaire,


100. Anonyme. LISTE DES DEPVTEZ DE LA MILICE DE PARIS. (1652) chez Petit (Pierre Le) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_2309 ; cote locale : B_20_44. le 2014-06-22 12:11:53. [Page 7 SubSect | Section]

Monsieur de la Barre Lieutenant
Colonel. M. Charreton Capitaine. Lieutenans. Monsieur Heruy. Monsieur Sebert. Enseignes. Monsieur Huart. Monsieur Berthelot. Bourgeois de ladite Colonelle. Monsieur Noyau. Monsieur Dupuis. Monsieur Bracquet. Monsieur Dumoureau. Monsieur Laisné. Monsieur Auger. Monsieur Flacher. Monsieur Sebert. Monsieur de Monstreüil. Monsieur Husson. Colonelle de Monsieur Vedeau.
Capitaines. Monsieur


101. Anonyme. LVMIERES POVR L’HISTOIRE DE CE TEMPS, OV... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2334 ; cote locale : C_3_102. le 2014-06-23 06:35:27. [Page 4 SubSect | Section]

franc cœur
à ceux qui ne pouuoient approcher de toy sans soupçon : c’estoit
en ce temps que ta defiance deuoit chercher sa seureté. Il
n’est plus temps de craindre dans la paix, ce qu’on deuoit faire
dans la guerre : toutefois tu dois estre bien aise d’auoir esté duppe, puis que ta simplicité a donné occasion là quelques-vns de
seruir ton Roy, que ie croy que tu desires estre seruy, mesme aux
despens de ton honneur, & de ta propre vie. C’est pourquoy ie
suis bien aise, que tu aye esté facile à persuader en ce


102. Anonyme. OBSERVATIONS SVR QVELQVES LETTRES ECRITES AV... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 77 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Gravure du portrait du cardinal Mazarin en page 4. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_2572 ; cote locale : C_12_35a. le 2014-07-07 05:03:15. [Page 12 Sub2Sect | SubSect | Section]

simplement vne Lettre du Roy
conformément à ce que l’on a accoustumé de
faire à tous les Cardinaux nationaux, lors qu’on
reçoit nouuelles de Rome, que le Pape soit en
danger ; Mais pour moy i’estois priuilegié, puis
qu’outre la premiere du Roy & le duplicata, i’en
ay encore receu vne autre, & trois de vos depesches ;
le tout conçeu en termes si pressans, pour
me faire prendre sans aucun delay la route de
Rome, que i’auoüe d’en auoir esté surpris au
poinct que ie deuois, ne pouuant pas m’imaginer


103. Anonyme. OBSERVATIONS SVR QVELQVES LETTRES ECRITES AV... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 77 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Gravure du portrait du cardinal Mazarin en page 4. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_2572 ; cote locale : C_12_35a. le 2014-07-07 05:03:15. [Page 69 Sub2Sect | SubSect | Section]

aux protestations, qu’il fait au Roy, & à
la Reyne ? D’où s’ensuit ; ou que le Cardinal Mazarin
a enuie de tromper ceux qu’il appelle ses
amis ; ou qu’il veut endormir ceux qu’il tient
pour ses ennemis : Ainsi l’vn ou l’autre party, sera
pris pour duppe ; ou peut estre les deux. Mais que
deuïendroient tant de bottes de breuets, qu’il a
distribuez ; pour six Mareschaux de France ; pour
douze Ducs, & Pairs, pour trois cens Cheualiers
de l’Ordre : n’y ayant point d’Officiers, de Caualleries,
ny de


104. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_12 et B_7_23. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_20_21. le 2014-07-07 05:09:55. [Page 17 SubSect | Section]

persecution qui ne
cesse point. Veritablement quand le Cardinal confera
parmy les Allemans que l’on debite ces suppositions
à Paris serieusement, qu’on les fait prononcer en
presence du Roy, ils estimeront ce Charlatan bien heureux
qu’il y ait des personnes assez dupes, & assez credules
en France, pour prester la foy à ces grossieres impostures :
Il pouuoit, diront-ils, sans doute imputer
auec autant de raison à Mr le Prince la perte de la Catalogne,
qu’vn de ses amis defend pourtant si genereusement,
& auec si peu de


105. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi C_11_12 et B_7_23. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_20_21. le 2014-07-07 05:09:55. [Page 36 SubSect | Section]

ceux
qui sçauent tant soit peu l’Histoire du Temps,
n’ignorent pas estre procedé du pur & absolu
mouuement de la Reine qui ne pouuoit souffrir
des Ministres qui n’adherassent pas à tous
ses sentimens & qui auoient conspiré eux-mesme
à dupper le Cardinal de maniere qui ne luy
plaisoit pas. Vn de leurs amis a fait vne exacte
Relation de cette intrigue, dont il rend
Autheur Monsieur Seruient. Son Altesse qui a
depuis esté celuy qui a le plus insisté à l’exclusion
dudit sieur Seruient, a bien fait voir


106. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_21 et C_11_12. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_7_23. le 2014-07-07 05:16:27. [Page 17 SubSect | Section]

persecution qui ne
cesse point. Veritablement quand le Cardinal confera
parmy les Allemans que l’on debite ces suppositions
à Paris serieusement, qu’on les fait prononcer en
presence du Roy, ils estimeront ce Charlatan bienheureux
qu’il y ait des personnes assez dupes, & assez credules
en France, pour prester la foy à ces grossieres impostures :
Il pouuoit, diront-ils, sans doute imputer
auec autant de raison à Mr le Prince la perte de la Catalogne,
qu’vn de ses amis defend pourtant si genereusement,
& auec si peu de


107. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_21 et C_11_12. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : B_7_23. le 2014-07-07 05:16:27. [Page 36 SubSect | Section]

ceux
qui sçauent tant soit peu l’Histoire du Temps,
n’ignorent pas estre procedé du pur & absolu
mouuement de la Reine qui ne pouuoit souffrir
des Ministres qui n’adherassent pas à tous
ses sentimens & qui auoient conspiré eux-mesme
à dupper le Cardinal de maniere qui ne luy
plaisoit pas. Vn de leurs amis a fait vne exacte
Relation de cette intrigue, dont il rend
Autheur Monsieur Seruient. Son Altesse qui a
depuis esté celuy qui a le plus insisté à l’exclusion
dudit sieur Seruient, a bien fait voir


108. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2. Voir aussi B_7_23 et B_20_21. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : C_11_12. le 2014-07-07 05:18:21. [Page 18 SubSect | Section]

persecution qui ne
cesse point. Veritablement quand le Cardinal confer
a parmy les Allemans que l’on debite ces suppositions
à Paris serieusement, qu’on les fait prononcer en
presence du Roy, ils estimeront ce Charlatan bienheureux
qu’il y ait des personnes assez dupes, & assez credules
en France, pour prester la foy à ces grossieres impostures :
Il pouuoit, diront-ils, sans doute imputer
auec autant de raison à Mr le Prince la perte de la Catalogne,
qu’vn de ses amis defend pourtant si genereusement,
& auec si peu de


109. Anonyme. OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 44 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2. Voir aussi B_7_23 et B_20_21. Référence RIM : M0_2573 ; cote locale : C_11_12. le 2014-07-07 05:18:21. [Page 37 SubSect | Section]

ceux
qui sçauent tant soit peu l’Histoire du Temps,
n’ignorent pas estre procedé du pur & absolu
mouuement de la Reine qui ne pouuoit souffrir
des Ministres qui n’adherassent pas à tous
ses sentimens & qui auoient conspiré eux-mesme
à dupper le Cardinal de maniere qui ne luy
plaisoit pas. Vn de leurs amis a fait vne exacte
Relation de cette intrigue, dont il rend
Autheur Monsieur Seruient. Son Altesse qui a
depuis esté celuy qui a le plus insisté à l’exclusion
dudit sieur Seruient, a bien fait voir


110. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 28 Sub2Sect | SubSect | Section]

conscience, d’ordonner que ses Officiers authorisassent les
abus qui se commettoient si souuent en la iurisdiction Ecclesiastique. Ioinuille en
la vie de S.
Louis, chap.
14.
Hotman des.
Libertez de
l’Eglise Gallie
tom. 2.
sol. 303.
Dupl hist.
de France,
tom. 2. en la
vie de saint
Louis. Hotman, cet illustre & celebre Aduocat du Parlement de
Paris, rapportant cette mesme chose dans son traitté des
Droits Ecclesiastiques, franchises, & libertez de l’Eglise Gallicane,
adiouste


111. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 37 Sub2Sect | SubSect | Section]

par l’Archeuesque de Rheims ; Les Prelats de France
estimans que ce leur seroit chose honteuse de permettre qu’vn
Estranger fit l’office aux Obseques de leur Roy, & qu’ils ne
fussent tous qu’assistans en vne action si celebre. Rigord. &
apres luy
Dupl. hist.
de France,
tom. 2. en la
vie de Philippes
II. Henry IV. faisant la guerre au Due de Sauoye pour le Marquisat
de Salusses, en l’an 1600. Le Pape luy enuoya pour Legat
le Cardinal Aldobrandin son Neueu, qui en son entrée à
Chambery eut


112. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 38 Sub2Sect | SubSect | Section]

cét estat qui
marquoit jurisdiction & authorité Ecclesiastique, pretendant
que là où il estoit, il representoit l’authorité Apostolique, toute
autre cessant & demeurant en suspend ; Ce qui fit que nos
Euesques ne luy furent point au deuant, &c.   Dupl. ibid
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. En l’an 1615. Le Cardinal de Sourdis Archeuesque de Bourdeaux
voulut celebret la Messe Pontificalement au Mariage
de la sille de France auec le Roy d’Espagne, les Euesques de
Brieux & de Bazas, priés d’y faire


113. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 38 Sub2Sect | SubSect | Section]

au Sacre
du Roy, le Cardinal mesme estant de leur opinion : Mais sa Maiesté
tesmoignant qu’elle desiroit cela pour faire connoistre
que le Clergé de France n’auoit aucune auersion à ces mariages,
ils se conformerent à sa volonté par priere & complaisance. Dupl. hist.
de France,
tom. 5. en la
vie de Louis
XIII. Bien dauantage le Pape Gregoire IV. s’estant mis en chemin
en l’an 834. pour venir excommunier Louis le Debonnaire,
qui est le premier de nos Rois sur lequel l’on entreprist de
faite ce coup


114. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 58 Sub2Sect | SubSect | Section]

faisant
bien quelquefois en sa vie, soustenant qu’en crime de leze-Majesté,
les Ecclesiastiques en quelques dignités qu’ils soient,
perdent leurs immunités & priuileges.   Les Lettres
du Cardinal
de Ioyeuse,
cy-deuant
alleguées.
Duplex hist.
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
III. Le Parlement de Paris ordonna prise de corps, contre le
Cardinal Cayetan Legat du Pape en l’an 1590. Duplex ibidem,
en Henry
IV. L’Arrest que le Parlement de Dijon donna contre


115. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 58 Sub2Sect | SubSect | Section]

  Les Lettres
du Cardinal
de Ioyeuse,
cy-deuant
alleguées.
Duplex hist.
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
III. Le Parlement de Paris ordonna prise de corps, contre le
Cardinal Cayetan Legat du Pape en l’an 1590. Duplex ibidem,
en Henry
IV. L’Arrest que le Parlement de Dijon donna contre Landriano
Nonce du Pape le 29. Iuillet 1591. commence par ces termes ;
Veuës les lettres patentes données à Mentes le 4. Iuillet, par lesquelles
le Roy enjoint à ses Cours de Parlement


116. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 59 Sub2Sect | SubSect | Section]

à la pesterité
de la trahison perfidie, & infidelité, &c. Qui voudra voir
cette Bulle & ces Arrests, ils sont rapportez dans les Decrets
de l’Eglise Gallicane, au lieu cotté en marge.   Belle forest,
Annalles de
France, ann.
1598.
Duplex hist.
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. Decreta Eccles.
Gallic.
lib. 5. tit. 3.
cap. 3. & 4. L’Autheur des Maximes veritables dit en la page 17. de son
escrit judicieux, que l’Arrest contre le Cardinal de Chastillon
est


117. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 64 Sub2Sect | SubSect | Section]

870.
Concil. Gener.
tom. 6.
fol. 1060.
Conc. Gall.
to. 3. fol. 374.
Fauchet des
Ant. Franc.
liu. 10. chap.
2. & 12.
Belle forest,
Annalles de
france, liu.
2. chap. 60. Du Chesne
en la vie
d’Adrian II.
Duplex hist.
de France,
tom. 2. en la
vie de Louis
VI. dit le
Gros. Louis le gros faisant faire le procés à Estienne Euesque de
paris, pour le peu de fidelité qu’il tesmoignoit à son seruice ;
l’Archeuesque de sens voulant le proteger en qualité


118. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 64 Sub2Sect | SubSect | Section]

En l’an 1486. le Roy Charles VIII. fit faire le procez criminel
aux Euesques de Perigueux, & de Montauban, accusez de
crime de leze-Majesté, & ce par des Commissaires du Parlement
de Paris. Sponde annal.
tom. 2.
ann. 1489.
num. 6.
Duplex hist.
de France, en
Charl. VIII.
Lucius Arrest.
lib. 2.
tit. 2. Vn de nos plus anciens & plus considerables compilateurs
d’arrests, en rapporte deux de l’an 1549. contre les Euesques
d’Agen & de Beziers. En l’an


119. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 65 Sub2Sect | SubSect | Section]

& le camail, il fut admonesté
par les gens du Roy, qui auoient du respect à ces ornemens
Pontificaux, de les laisser & les despouїller, mais s’estant opiniastré
au contraire, il executa l’Arrest en cet habit, & pontificalement
contre son dessein. Duplex hist,
de France,
en Henry 4. Abbés, Moines, Docteurs, & autres Prestres
ausquels on a fait le procés. Chilperic I. du nom, fit faire le procés criminel à des Abbez,
& autres Prestres du Limosin, accusez de sedition.
Sous


120. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 67 Sub2Sect | SubSect | Section]

moine de son Conuent executeur de ce parricide, & de l’auoir
comparé à Iudith qui mit à mort Holofernes deuant la
ville de Bethulie ; Il fut condamné, comme son frere Iacques
a estre tiré à quatre cheuaux, par Arrest qui fut executé le 26.
Ianuier 1590. Duplex hist
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. En l’an 1595. pendant que Messieurs du perron & d’Ossat,
trauailloient à Rome pour empescher qu’au formulaire de
l’absolution de sa Maiesté, ne fut inseré vn seul mot par lequel
le Pape


121. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 67 Sub2Sect | SubSect | Section]

l’vn nommé Charles Ridicoui, & l’autre Pierre Arger,
ayans esté subornez pour assassiner Henry IV. vindrent
tous deux en France à diuerses fois pour executer cet execrable
& mal-heureux dessein, mais estans descouuerts ils furent
roüez tout vifs. Duplex hisi
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. Le cardinal d’Ossat escriuant de Rome du 25. Ianuier 1595.
à Monsieur de Villeroy, touchant l’aduis qu’il luy auoit donné
de la blessure du Roy Henry IV. par Iean Chastel escholier


122. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 68 Sub2Sect | SubSect | Section]

& mesme en donna sa declaration
par escrit souscripte de sa main, & de quinze autres des
principaux de la compagnie, laquelle est rapportée toute entiere
dans les autheurs sus-alleguez en marge. Mercure Iesuite,
ann.
1626. fol.
835. & 860.
Duplex hist.
de France,
tom. 5. en la
vie de Louis
XIII. Le premier iour d’avril ensuiuant, la Sorbonne censurant
ce mesme liure, declara que sa doctrine estoit nouuelle, fausse,
& erronée, & contraire à la parole de dieu, rendant la dignité du


123. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 71 Sub2Sect | SubSect | Section]

Gregor. Turon.
hist. lib.
10. cap. 19.
20. Concil. Gener.
tom. 4.
sol. 528. Conc. Gall.
tom. 1. fol.
407. Fauchet des
Ant. Franc.
liu. 4. ch. 22. Belle-forest,
Annalles de
France, liu. I.
chap. 26.
Duplex hist.
de France,
tom. 1. en la
vie de Clotaire
II. Quand il adjoûte incontinent apres page 14. Qu’on auoit obserué
desia la mesme procedure à l’endroit de deux Euesques bourguignons,
qui estans accusez entr’-autres chefs, d’auoir trahy leur Roy


124. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 107 Sub2Sect | SubSect | Section]

retenir auprés de soy les Ministres que bon luy semble, quelque
meschans & odieux qu’ils puissent estre à Dieu & aux hommes ;
Ce discours est receuable dans la bouche d’vn Tyran & d’vn
Aduocat du Mazarin, qui veut tromper vn Roy qui sort de
Minorité, & dupper vne Reine qui ne fait que quitter la Regence ;
puis que c’est contre l’aduis, la prudence, & l’experience
de son Altesse Royale Oncle de sa Majesté, des Princes de
son Sang, des Officiers de sa Couronne, & du Parlement de
Paris qui tous ensemble sont


125. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 117 Sub2Sect | SubSect | Section]

neantmoins Thiery fut contraint de dissimuler le ressentiment qu’il en auoit, crainte
d’vne rebellion plus grande contre luy-mesme. Brunehaut
comme enragée contre ceux qui auoient contribué à l’assassin
de son Estalon & de son Ruffien, dit Dupleix, en fit mourir
plusieurs inhumainement, & fit tant aupres de Thiery qu’il fit
lapider Didier Archeuesque de Vienne, qui depuis a esté canonisé
pour la grandeur de ses vertus, & la verité de ses miracles.
Mais comme Dieu ne laisse rien d’impuny, cette louue


126. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 117 Sub2Sect | SubSect | Section]

toute sorte de pouuoir & d’authorité à cét insolent fauory, auquel
il abandonnoit tout le gouuernement absolu du Royaume
sans en communiquer à qui que ce soit qu’à luy. Frag. hist.
Floriacens-Flodoard.
hist.
Aimon. lib.
5.
cap. 43.
Duplex en
Charles le
Simple. Apres ces trois exemples de la premiere & seconde Race en
voicy vn de la troisiesme & derniere, qui porte que le Roy
Charles VII. Prince recommandable par ses victoires & ses conquestes,
se trouuant en l’an 1424. enueloppé


127. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. [Page 118 Sub2Sect | SubSect | Section]

& qu’il eut tenu ferme pour faire demeurer ces trois
personnes dans son Conseil, il auroit entierement ruïné ses affaires,
perdu son Estat, & son authorité, qu’il recouura depuis
& conserua hautement.   De Serre, en
Charles VII.
Duplex, en
la vie de
Charles VII. Le Roy d’Arragon sçachant qu’Aluare de Lune fauory &
Connestable de Iean II. Roy de Castille mettoit tout ce Royaume
en diuision, luy enuoya des Ambassadeurs pour le prier comme
son proche parent, d’aymer les Princes de


128. Anonyme. ODE SVR DOM IOSEPH DE ILLESCAS PRETENDV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_8_3. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2582 ; cote locale : E_1_69. le 2014-07-08 15:23:57. [Page 3 SubSect | Section]

les loups
Sont en Paix dans la Campagne ;
Et l’on sçait en toutes pars,
Que les fiers Lyons d’Espagne.
Ne sont plus que des renards.    
En vain pensant nous tromper,
L’on nous fait ce beau message,
Car pour se laisser dupper,
Toute la France est trop sage,
Vous pouuez en vn moment,
Reprendre facilement
Tant de villes occupées ;
Cependant, vous aymez mieux
Offrir mesmes vos espées,
Et vous soûmettre en ces lieux.    
O


129. Anonyme. ODE SVR DOM IOSEPH DE ILLESCAS PRETENDV... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_69. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2582 ; cote locale : C_8_3. le 2014-07-08 15:26:34. [Page 3 SubSect | Section]

les loups
Sont en Paix dans la Campagne ;
Et l’on sçait en toutes pars,
Que le fiers Lyons d’Espagne.
Ne sont plus que des renards.    
En vain pensant nous tromper,
L’on nous fait ce beau message,
Car pour se laisser dupper,
Toute la France est trop sage,
Vous pouuez en vn moment,
Reprendre facilement
Tant de villes occupées ;
Cependant, vous aymez mieux
Offrir mesmes vos espées,
Et vous soûmettre en ces lieux.    
O


130. Anonyme. PARIS DEBLOQVÉ, OV LES PASSAGES OVVERTS. EN... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2692 ; cote locale : C_8_17. le 2014-07-12 07:47:43. [Page 4 SubSect | Section]

peine,
Car estant sans prouision
Vne prompte digestion
Malgré mon argent & mes nipes
Faisoit apprehender mes fripes.
Maintenant donc loin de la crainte
Des abstinences par contrainte
Apres auoir fort bien souppé,
Voyant Maistre Blocus dupé,
Voyant la seine nauigable,
Et la campagne labourable,
Voyant tous les Saints d’alentour
Autant pour nous que pour la Cour :
Voyant tous les chars de Gonesse
Porter Dame Ceres sans cesse,
Voyant voguer comme autresfois,


131. Anonyme. POINT D’ARGENT POINT DE SVISSE. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français, latin, italien. Voir aussi C_6_58. Référence RIM : M0_2807 ; cote locale : A_6_71. le 2014-07-20 04:07:51. [Page 10 SubSect | Section]

iamais de fidelité quoy
que nous abandonnions ceux qui nous auoient
employés à leur seruice, s’ils manquent de parole
nous croyons estre degagés de la nostre si bien
que nous n’auons pas beaucoup de subtilité, fort
peu pourtant se peuuent venter de nous auoir
duppez. La meilleure ruse s’est n’auoir point de
ruze. On nous a voulu faire entendre que nous
serions payez, & nous vouloit-on donner pour
argent comptant ces mots Italiens, Pillate patienza, à quoy nous auons respondu que nous ne nous
entendions point


132. Anonyme. POINT D’ARGENT POINT DE SVISSE. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français, latin, italien. Voir aussi A_6_71. Référence RIM : M0_2807 ; cote locale : C_6_58. le 2014-07-20 04:10:35. [Page 10 SubSect | Section]

iamais de fidelité quoy
que nous abandonnions ceux qui nous auoient
employés à leur seruice, s’ils manquent de parole
nous croyons estre degagés de la nostre si bien
que nous n’auons pas beaucoup de subtilité, fort
peu pourtant se peuuent venter de nous auoir
duppez. La meilleure ruse s’est n’auoir point de
ruze. On nous a voulu faire entendre que nous
serions payez, & nous vouloit-on donner pour
argent comptant ces mots Italiens, Pillate patienza,
à quoy nous auons respondu que nous ne


133. Anonyme. PREDICTION DE NOSTRADAMVS SVR LA PERTE DV... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_2842 ; cote locale : A_6_66. le 2014-07-20 08:24:48. [Page 2 Section]

& en faueur dudit Mazarin, y
est mort si soudainement, qu’vn chacun en a esté
estonné, & sa famille toute troublée, comme
porte le Vers. Le dernier Vers menace d’vne Catastrophe
estrange ledit Mazarin, lors qu’il l’aduertit que
les Rouges Rouges duplicatiuement pris, assommeront
le Rouge; c’est à dire, qu’infalliblement ils le perdront. Et desia il est perdu d’honneur,
quand mesme il viuroit encore vn siecle.   Or ne s’en faut il pas estonner, pource que
comme Dieu a reuelé à ses


134. Anonyme. RELATION VERITABLE De ce qui se passa le... (1652 [?]) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 31 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3232 ; cote locale : B_7_33. le 2014-08-14 11:34:49. [Page 14 SubSect | Section]

des Gardes de
M. le Prince de Conty, la Motte Guyonnet, Frementeau,
la Martiniere, le Baron de Migennes,
saint Mars Gentil-homme de la Chambre de M. le
Prince & les autres Domestiques de son Altesse, le
Cheualier de Mercé, Dusesche, Bonnefons, du
Corail, Campan, Dupuy & Siorat Gentils-hommes
de Monsieur de Nemours, ceux de monsieur
de Beaufort, le Capitaine des Gardes du Duc de
la Rochefoucault, du Bourg, & les autres volontaires
la pluspart pied à terre à la reserue de son
Altesse : Ils attaquerent la Barricade auec


135. Anonyme. RESPONSE DV ROY, SERVANT DE REPLIQVE, A LA... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Les pages 41 à 46 répètent le texte des pages 37 à 42. Voir commentaire d'Artois à la Mazarine.. Référence RIM : M0_3441 ; cote locale : B_2_15. le 2014-09-28 10:27:28. [Page 5 SubSect | Section]

qu’il a des affaires. Cela seroit à insinuër
aux esprits foibles, simples & ignorans, qui
ne peuuent pas penetrer la subtilité de semblables
traistres & imposteurs, qui ont bien d’autres
pensées que ce qu’ils font publier par leurs imprimez,
pour dupper la populace : mais les plus
clair-voyans & les personnes d’esprit qui ne sont
portez de passion ny d’interest qu à seruir le Roy
& procurer le repos à l’Estat en iugent bien autrement,
& voyent bien le but où ils tendent, & le


136. Anonyme. SATYRE OV IMPRECATION CONTRE L’ENGIN DV... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3593 ; cote locale : B_12_55. le 2014-09-30 14:24:42. [Page 6 SubSect | Section]

pour qui l’on fait la Garde,
Engin qui meut tous nos tambours
Engin qui nous rend presque sourds,
Engin qui fait cent mille intrigues
Engin qui dissipe nos ligues,
Engin que Belzebuth defend
Engin qui le rend triomphant,
Engin qui ne fut iamais duppe
Engin qui sçait leuer la juppe,
Engin qui connoist son gibier
Engin qui va droit au terrier,
Engin qui se plaist qu’on le touche
Engin qui fait trembler la couche,
Engin qui rend les yeux de feu,
Engin qui triomphe en ce ieu,
Engin


137. Anonyme. TRES-HVMBLE REMONSTRANCE FAITE AV ROY, Par... (1652 [?]) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3823 ; cote locale : B_1_30. le 2014-10-12 09:09:19. [Page 5 SubSect | Section]

engagez, puis qu’il
est leur tout & leur heritage, puis qu’il y va de
son interest, il ne nous est pas possible? nous implorons
pour cela son assistance comme fist Hyeremie,
confundantur qui nos persequuntur, paueant
illi, induc super eos diem afflictionis, & duplici contritioni
contere eos. Criez, dit saye, ne cessez, exaltez
vostre voix comme vn Cleron, & annoncez
à mon peuple leurs meschancetez, & leurs pechez
à la maison de Iacob, SIRE, nous vous reconnoissons
en la personne de Iacob, & Iacob en vostre


138. Aristandre [signé]. LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Ou les... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Signé au colophon. Voir aussi C_3_83. Référence RIM : M0_1836 ; cote locale : A_5_13b. le 2014-05-03 16:22:22. [Page 8 SubSect | Section]

& auec honte,
cependant qu’il s’offre à nous auec esclat & pour la
seule reputation de la Iustice.   Ainsi les Deputez feront la Paix genereusement, afin
de la faire seurement, autrement ils tomberoient dans
le mespris de la Cour, laquelle les auroit duppez, & du
mespris dans l’oppression. Hercule leuoit les yeux au Ciel & reclamoit Iupiter
son pere quand il estoit attaqué des monstres; mais parce
qu’il ne quittoit iamais ny sa peau de Lyon ny sa massuë:
on n’a point ouy dire que le Ciel ait manqué


139. Aristandre [signé]. LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Où les... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Signature au colophon. Voir aussi A_5_13b. Référence RIM : M0_1836 ; cote locale : C_3_83. le 2014-05-03 16:16:39. [Page 8 SubSect | Section]

& auec honte,
cependant qu’il s’offre à nous auec esclat & pour la
seule reputation de la Iustice.   Ainsi les Deputez feront la Paix genereusement, afin
de la faire seurement, autrement ils tomberoient dans
le mespris de la Cour, laquelle les auroit duppez, & du
mespris dans l’oppression. Hercule leuoit les yeux au Ciel & reclamoit Iupiter
son pere quand il estoit attaqué des monstres ; mais parce
qu’il ne quittoit iamais ny sa peau de Lyon ny sa massuë :
on n’a point ouy dire que le Ciel ait


140. B. P. D., H. de. LES VERITABLES SENTIMENS D’ESTAT POVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Moreau mentionne: Paris (messire H. de Barroys, prêtre de Paris).. Référence RIM : M0_3979 ; cote locale : B_16_28. le 2014-10-16 08:12:27. [Page 6 SubSect | Section]

& Seigneurs,
& furent en l’Eglise : & en cette action
au disné assis à la dextre du Roy, les Pairs & autres
laics à la senestre, & a esté ainsi obserué
à tous les autres Sacres & Couronnemens des
Roys, puis que qui bene prœsunt presbiteri duplici
honore digni habeantur, &c. L’histoire parlant de la Seãce des Prelats aux
Estats generaux du Royaume remarque qu’en
ceux de Tours, par le mesme Roy Louys II. le Cardinal Baluë fut assis au costé droict du
Roy, sur vne chaire couuerte de


141. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE GAZETTIER DES-INTERESSÉ, ET LE TESTAMENT... (1649) chez Brunet (Jean); Morlot (Claude) à Paris , 20 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Paris. Signature en page 18. Autre édition que: A_3_72 (partie 1) et C_5_24 (partie 1).. Référence RIM : M0_1466 ; cote locale : E_1_58. le 2014-12-10 12:46:37. [Page 5 SubSect | Section]

ne vendit le sien. Comme il reüssir dans cette nouuelle
trahison, & qu’il creût pouuoir hazarder tout seul, ce
qu’il ne faisoit auparauant qu’en partie, il rencõtra ce qu’il
cherchoit, il fit auec le temps, vn grand nombre de malheureux
& de duppes, & commença dés lors à remplir les Hospitaux
& les Monts de pieté de ses pechez & de ses vsures. Il est
vray que cecy ne succeda pas tout d’vn coup, & qu’il faisoit
quelquefois d’assez grandes pertes pour vn homme à qui le
moindre gain deuoit


142. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE GAZETTIER DES-INTERRESSÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 24 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi A_3_72 (partie 1) et E_1_58 (autre édition).. Référence RIM : M0_1466 ; cote locale : C_5_24. le 2014-12-10 12:40:09. [Page 6 SubSect | Section]

ne vendit le sien.
Comme il reüsit dans cette nouuelle trahison, &
qu’il crût pouuoir hazarder tout seul, ce qu’il ne faisoit
auparauant qu’en partie, il rencontra ce qu’il
cherchoit, il fit auec le temps, vn grands nombre de
mal-heureux & de duppes, & commença des lors à
remplir les Hospitaux & les Monts de pieté de ses pechés
& de ses vsures. Il est vray que cecy ne succeda
pas tout d’vn coup, & qu’il faisoit quelque fois d’assez
grands pertes pour vn homme à qui le moindre gain


143. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE GAZETTIER DES-INTERRESSÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 24 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_5_24 (partie 1) et E_1_58 (autre édition).. Référence RIM : M0_1466 ; cote locale : A_3_72. le 2014-12-10 12:38:53. [Page 6 SubSect | Section]

ne vendit le sien.
Comme il reüssit dans cette nouuelle trahison, &
qu’il crût pouuoir hazarder tout seul, ce qu’il ne faisoit
auparauant qu’en partie, il rencontra ce qu’il
cherchoit, il fit auec le temps, vn grand nombre de
mal heureux & de duppes, & commença dés lors à
remplir les Hospitaux & les Monts de pieté de ses pechés
& de ses vsures. Il est vray que cecy ne succeda
pas tout d’vn coup, & qu’il faisoit quelquefois d’assez
grandes pertes pour vn homme à qui le moindre gain


144. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE MINISTRE D’ESTAT FLAMBÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 17 pages. Langue : français, latin. Signature en page 16.. Référence RIM : M0_2470 ; cote locale : C_4_58. le 2014-12-10 12:41:58. [Page 3 SubSect | Section]


De prosner dessus le destin
D’vn homme qui fait le mutin
Qui se saoule d’vne bouteille,
Qui ne sçait ny Grec ny Latin,
Et qui n’est propre qu’à Marseille.    
D’où diable me vient cette humeur
Mon ame est elle point duppée
Moy qui ne suis qu’vn escrimeur
Suis ie bien deuenu rimeur,
Où ma verue est elle occupée,
Et faut il dans cette rumeur
Ioindre ainsi la plume à l’espée ?    
Page viste, oste moy mon pot,
Il me seruira


145. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE MINISTRE D’ESTAT FLAMBÉ. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 17 pages. Langue : français, latin. Signature en page 16.. Référence RIM : M0_2470 ; cote locale : C_4_58. le 2014-12-10 12:41:58. [Page 12 SubSect | Section]

des cris comme vne enragée,
Et les pages n’ont plus de main
Pour en excroquer la dragée.    
Le credit par vous occuppé
Fait par tout de sanglanses cources,
Tout nostre bon heur est frippé
Nostre cher espoir est duppé
Nos mal-heurs n’ont plus de ressources,
Et nostre heureux sort vsurpé
A fait des balons de nos bources.    
Vous estiez plus ferme qu’vn roc
Quand vous heurtiez quelque personne,
Vous auez inuenté le Hoc
Qui met la


146. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55. [Page 13 SubSect | Section]

l’an 1642. par Me Guillaume Brossier Tresorier de l’Extraordinaire
des Guerres, arresté à Barcelonne le I. de Ianuier
1643. signé Doree, & collationné signé Moreau & Talon ; ledit
estat contenant 70. feuillets, & en la copie collationnee
par le Sieur Dupré Secretaire de la Cour 84. fueillets,
cotté, E. Autre estat de la recepte & despense faite en l’Armée de
Catalogne pendant l’annee 1643. par Me Nicolas le Page
Thresorier de l’Extraordinaire des Guerres arresté par le Sieur
Doree, & collationné


147. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55. [Page 13 SubSect | Section]

faite en l’Armée de
Catalogne pendant l’annee 1643. par Me Nicolas le Page
Thresorier de l’Extraordinaire des Guerres arresté par le Sieur
Doree, & collationné Talon & Moreau. Ledit estat contenant
118. feuillets, & en sa coppie collationnee par le Sieur Dupré
Secretaire de la Cour 78. cotté F. Acte, qui est vn billet seruant de descharge, audit Iean Batiste
Boisot enuers ledit Seigneur Mareschal Duc son Maistre,
pour la somme de sept mille pistoles empruntees le I. de Mars
1643 & renduës le 15. du mesme mois &


148. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55. [Page 14 SubSect | Section]

enuers ledit Seigneur Mareschal Duc son Maistre,
pour la somme de sept mille pistoles empruntees le I. de Mars
1643 & renduës le 15. du mesme mois & an ; signe rectò le Mareschal
de la Mothe, & verso Talon, collationne à l’original par ledit Sieur Dupre, cotté G.   Acte en langue Catalane, contenant quatre feuillets en l’original
du 25. Nouembre 1644. seellé du seau Royal, & signé
par Monsieur de Marca Conseiller ordinaire du Roy en ses Conseils,
Visiteur & Intendant General de Catalogne, & par


149. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55. [Page 14 SubSect | Section]

M. Autre Acte en langue Catalane, extrait des Registes de
Cardonne du mois d’Auil 1643. collationné par ledit François
Nin Contador des creanciers de Cardonne du 24. Nouembre
1644. Lequel Acte original, comme tous les autres escrits en
langue Catalane, ledit sieur Dupré a refusé de collationner
à cause qu’il n’entend pas ladite langue : Pourquoy ledit Boisot
suppliant a requis pour sa descharge, que les actes originaux
soient (en presence de Monsieur le Procureur General) produits
au Greffe de la Cour, en rendant au Procureur


150. La Mothe-Houdancourt (Henri... . QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 84 pages. Langue : français, latin, espagnol. Avec permission et privilège. Partie 4. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_7. le 2014-07-20 10:26:55. [Page 24 SubSect | Section]

que de le causer audit sieur Mareschal, qui ne
peut respondre deuant eux à cause de ses Priuileges. Verité
qui est solidement establie par son premier Factum, & manifestement
prouuée au procez par la conduite de Messieurs de
Marca, Fouquet & Chirat, Commissaires Duputez pour informer
contre luy en Catalogne ; Lesquelles, & principalement
le dernier, ayant esté obligez, suiuant les Constitutions du pais, d’appeller des Iuges de la Prouince pour faire & assister aux
informations, Il ne s’en trouuera aucune qui


151. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56. [Page 5 SubSect | Section]

appartenans à la Republique. Iussus dicere causam, rapporte Tite
Liue en sa 4. Decade liure 8. Sine vlla criminum mentione, Orationem
magnificam de rebus à se gestis est exorsus. Cette plaidoirie
n’ayant esté concluë le premier iour, à cause des Repliques &
Dupliques des Tribuns, & la cause ayant esté remise au lendemain,
cét Illustre Innocent y comparut derechef: mais ennuyé
de telles chicaneries, il ne dit autre chose, sinon; Messieurs, il
me souuient qu’a tel iour qu’auiourd’huy ie deffis dans l’Afrique Hannibal


152. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09. [Page 67 Sub2Sect | SubSect | Section]

plustost tirées de la doctrine de
Machiauel, que de la science de IESVS-CHRIST,
& de ses Apostres. Ie sçay que la vie des mauuais courtisans, est
vne Tragedie perpetuelle, où chacun ioüe son
personnage, où la malice passe pour galanterie,
la duplicité pour gentillesse, le mensonge pour
compliment, & la trahison pour vn trait de bon
esprit. Ie sçay que dans vne cour déreglée, chacun
tasche de supplanter son compagnon, & que
c’est la coustume des Nobles, de bastir leur fortune,
sur les ruines &


153. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09. [Page 76 Sub2Sect | SubSect | Section]

spirituelle, & temporelle,
qu’elle pouuoit esperer, en punition de
quelques desordres commis apres sa conuersion,
& pardonnables à cause des vieilles habitudes
contractées dans le Paganisme, dont la correction
n’est pas facile aux ieunes Princes.   Dupleix
Tom. I de
son Hist.
Gen. p. 112. Grego. lib.
2. cap. 42.
Et Dupleix
Tom. I.
p. 76. l’an
de Iesus-Christ. 511. Ie voudrois pouuoir imprimer dãs les cœurs des
Souuerains, cette belle verité, qui est. Que leur
bon-heur ne


154. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09. [Page 76 Sub2Sect | SubSect | Section]

commis apres sa conuersion,
& pardonnables à cause des vieilles habitudes
contractées dans le Paganisme, dont la correction
n’est pas facile aux ieunes Princes.   Dupleix
Tom. I de
son Hist.
Gen. p. 112. Grego. lib.
2. cap. 42.
Et Dupleix
Tom. I.
p. 76. l’an
de Iesus-Christ. 511. Ie voudrois pouuoir imprimer dãs les cœurs des
Souuerains, cette belle verité, qui est. Que leur
bon-heur ne vient pas seulement de leur espée, &
que leur felicité ne doit pas estre fondée sur


155. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09. [Page 211 Sub2Sect | SubSect | Section]

selon le sentiment des sages, tous
ces fleaux ont esté enuoyés du Ciel, pour purger
l’impureté des Souuerains, & pour nous faire sçauoir
que ces desordres accompagnent l’innocence
des ieunes Princes.   Annal.
Fulden.
Aimon. l 5
c. 41.
Duplex
Tom. I. de
l’Histoi. de
France. Que la Royale Chasteté d’vn ieune Prince,
regle sa Cour, & son Royaume. CHAPITRE XXXVIII. IL faut aduouër que l’eloquence exerce vn
puissant Empire sur les esprits des peuples,


156. La R. [signé]. TRES-HVMBLE REMONTRANCE Faite à Monsieur le... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_3817 ; cote locale : B_7_25. le 2014-10-12 09:22:31. [Page 13 SubSect | Section]

est qu’elle en soit bien pourueuë, sans
armer tout l’vniuers, pour perdre vn nombre
infini de pauures familles innocentes, qui ne
sont nullement cause de vos deplaisirs, ny de
vos disgraces. Ne sçauez vous pas que l’Histoire
de Belle forest & les memoires de Duplessis font
mention de certains arrests qui priuent les Princes
qui ont porté les armes contre le Roy, de la
succession des Royaumes ? Et pour cela Henry
III. apres les premiers Estats de Blois, fit menacer
Henry IIII. & le Prince de Condé vostre
Ayeul de la


157. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise [?] , 8 pages. Langue : français. Datée du 15 octobre 1652 à Mantes et signée en page 5. Voir aussi C_12_21. Référence RIM : M0_2153 ; cote locale : B_5_7. le 2014-06-08 10:38:15. [Page 8 SubSect | Section]

pour la seureté publique: Veritablement
il avouë qu’on aura bien de la peine à
faire consentir Monsieur le Prince aux conditions
qu’on luy propose: Il reconnoist que Monsieur
de Beaufort est vn grand obstacle aux pernicieux
desseins de la Cour, mais apres auoir duppé
Monsieur le Cardinal de Retz (chose facile à
M. l’Abbé Fouquet) il espere que toutes choses
reüssiront selon les bonnes intentions du Cardinal
M. dont les esclaues ne sont point seditieux,
mais qui pourtant iugent plus à propos d’employer
de l’argent


158. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise [?] , 8 pages. Langue : français. Datée du 15 octobre 1652 à Mantes et signée en page 5. Voir aussi B_5_7. Référence RIM : M0_2153 ; cote locale : C_12_21. le 2014-06-08 10:41:11. [Page 8 SubSect | Section]

pour la seureté publique : Veritablement
il avouë qu’on aura bien de la peine à
faire consentir Monsieur le Prince aux conditions
qu’on luy propose : Il reconnoist que Monsieur
de Beaufort est vn grand obstacle aux pernicieux
desseins de la Cour, mais apres auoir duppé
Monsieur le Cardinal de Retz (chose facile à
M. l’Abbé Fouquet) il espere que toutes choses
reüssiront selon les bonnes intentions du Cardinal
M. dont les esclaues ne sont point seditieux,
mais qui pourtant iugent plus à propos d’employer
de l’argent


159. Mazarin, Jules [signé] [faux]. TESTAMENT SOLEMNEL DV CARDINAL MAZARIN PAR... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission. Daté du 29 août 1648 et signé au colophon.. Référence RIM : M0_3766 ; cote locale : A_7_49. le 2014-10-12 04:57:52. [Page 4 SubSect | Section]

que
i’exerce m’oblige à demeurer dans ce triste seiour,
pour supporter le ioug des affaires d’Estat, comme
y ayant esté appellé par sa Majesté dans l’epreuue
& experience qu’elle a euë à mon peu de merite, par l’entremise de feu Armand Duplessis, Cardinal
Duc de Richelieu d’heureuse memoire, qui me
recommanda expressement à la mort à sa Majesté,
& à la quelle il fit recit de ma capacité, de mon merite
& des intelligences que i’auois auec luy, &
que i’auois tousiours participé aux


160. R. [signé]. LETTRE PROPHETIQVE Sur les affaires du... (1652) chez Remy (Pierre) à Paris , 10 pages. Langue : français. Datée du 29 juin 1652 et signée au colophon. Le titre diffère en page 3: "Sur les fourberies du temps".. Référence RIM : M0_2253 ; cote locale : B_5_18. le 2014-06-15 15:29:36. [Page 7 SubSect | Section]

traittez dans leur poche, & des Agens de
tous costez qui en commencent vne douzaine
d’autres. I’ay ouy dire à vn d’eux qui auoit bien
remué en son temps, qu’ils ne font du bruit que
pour s’accommoder, & que c’est le peuple enfin
qui passe pour dupe.   Tout le monde sçait qu’il y a à Melun depuis
plusieurs iours, de certains Vespertillions qui ne se
montrent que la nuit (les ouurages des tenebres sõt
ouurages du Diable)on les voit sur le soir se couler
dans le logis du Maz. & de Seruient. On croit


161. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13. [Page 9 SubSect | Section]

les boettes
de poudre, les pommades, les essences, les huilles,
les sauonnettes, les pastilles & le reste des armes qui
auoient seruy aux conquestes du grand Voiture.
Mais voyez comment on se trompe au choix qu’on
fait des amis : Ces petits fripons qui pensoient duper
le mõde auec leur, larmes feintes, dés qu’ils croyoiẽt
n’estre point apperceus, badinoient auec les choses
qu’ils portoient, l’vn faisoit des grimaces deuant le
miroir, l’autre se bridoit de la bigotere, l’autre tiroit
les poils des sourcils de ses


162. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54. [Page 9 SubSect | Section]

les boettes
de poudre, les pommades, les essences, les huilles,
les sauonnettes, les pastilles & le reste des armes qui
auoient seruy aux conquestes du grand Voiture.
Mais voyez comment on se trompe au choix qu’on
fait des amis : Ces petits fripons qui pensoient duper
le mõde auec leur, larmes feintes, dés qu’ils croyoiẽt
n’estre point apperceus, badinoient auec les choses
qu’ils portoient, l’vn faisoit des grimaces deuant le
miroir, l’autre se bridoit de la bigotere, l’autre tiroit
les poils des sourcils de ses


163. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21. [Page 34 SubSect | Section]

clairement, on sçait parfaictement qu’il n’y a que V. E. & luy,
qui soyez la cause de tous les maux, & de toutes les miseres de
l’Estat. Et ce qui fait l’estonnement de toutes natiõs, que les François
si subtils, si adroits & si genereux se laissent ainsi dupper par deux
personnes de la plus basse lie, & d’vne education si infame. Or comme
vous serez remis sur le chãdelier & hors des attentes des mains,
encore que vous ne le soyez iamais des cœurs ny des langues : Iugez
si tout l’orage de la colere, de la furie


164. Anonyme. TOVCHE Aux Plumes venales & ingrates de... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M4_85 ; cote locale : B_19_15. le 2015-11-03 02:18:40. [Page 3 Section]

mesurer sa plume au niueau du profit,
Et qui blasme hardiment vn homme sans
credit,
Apres auoir flatté sa fortune passée.    
Ainsi fait vn Balsac qui pour cent escus d’or,
Loüeroit dans ses escrits Tabarin & Mondor,
Ainsi fait vn Duplex bourreau de nostre histoire,    
Mais puis que Mazarin n’a ny sou, ny teston,
Pourquoy ne peut-il pas employer le baston ?
Pour dompter ces Coquins qui s’en font tant
à croire.    
Cet insensé Falot que


165. Anonyme. TOVCHE Aux Plumes venales & ingrates de... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M4_85 ; cote locale : B_19_15. le 2015-11-03 02:18:40. [Page 4 Section]

   
Mais puis que Mazarin n’a ny sou, ny teston,
Pourquoy ne peut-il pas employer le baston ?
Pour dompter ces Coquins qui s’en font tant
à croire.    
Cet insensé Falot que Balsac on appelle,
Ce Duplex effronté qui ne rougit de rien,
Scaron le cul de iatte, & Vulson le Rufien,
Reueillent la fureur d’vne Muse fidelle :    
Le meilleur de ces quatre estant â la coupelle,
Ne sera iamais pris pour vn homme de bien,
Mais pour vn


166. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04. [Page 81 SubSect | Section]

sa personne & de ses Trouppes, non seulement elle luy
feroit rendre la vieille Duché de Lorraine, mais encore tous ses Estats :
faisans receuoir l’affront à nos Plenipotentiaires, qu’on pouuoit les accuser
de la continuation de la guerre, & d’vne conduite pleine de duplicité
& de perfidie. Les Plenipotentiaires des Estats qui voyoient vn artifice
succeder à vn autre, n’attendant plus rien de la mauuaise foy du Cardinal
Mazarin signerent leur Traitté. Mais comme ils ne pouuoient nous quitter
sans tenter toutes les voyes de ramener


167. Dubosc-Montandré, Claude [?]. ICON TYRANNI, IN INVECTIVA CONTRA MAZARINVM,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 28 pages. Langue : latin. Voir aussi C_5_56. Référence RIM : M0_1674 ; cote locale : A_4_36. le 2016-08-16 14:30:08. [Page 19 SubSect | Section]

præcidisti neruos bellorum &
subtraxisti copias auxiliares, ratus emersuros nunquam
è periculis hosticis, quos in illa sine viribus
immergebas? quid autem illud erat consilii? an
nos fore putabas ita nesciostuæ mentis interpretes
vt non dignosceremus in duplici te Condæi &
Harcurij capite meditari vindictam Belgarum &
Hispanorum, cum quibus occulto federe cohærebas?
an credebas illud nobis non subolescere consilium,
quo in duobus sperabas te succussurum incumbentem
ipis Gallicę fœlicitatis machinam; vt


168. Gondi, Jean-François Paul /... . LES INTRIGVES DE LA PAIX, ET LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi B_6_41 (partie 2). Voir aussi C_12_3 (partie 1) et C_12_4 (partie 2). Référence RIM : M0_1725 ; cote locale : B_6_40. le 2016-08-11 07:59:49. [Page 8 SubSect | Section]

auoit merité d’entrer en danse auec
ces Messieurs, est iugé propre pour faire les premiers
pas de cette affaire, ou du moins capable
de joüer aux Entractes de la Comedie. Il vient à
Paris, & est assez bien receu de Monsieur, par ce
qu’il y auoit encore des duppes de ce qui s’estoit
passé à Angers : mais comme l’affaire qu’il entreprenoit
estoit au delà de ses forces, il fallut auoir
recours à des moyens plus solides & plus effectifs.
Monsieur n’a point d’interests particuliers sur
lesquels on [illisible]


169. Gondi, Jean-François Paul /... . PREMIERE PARTIE DES INTRIGVES DE LA PAIX ET... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_12_4 (partie 2), B_6_40 (partie 1) et B_6_41 (partie 2). Référence RIM : M0_1725 ; cote locale : C_12_3. le 2016-08-11 08:01:07. [Page 4 SubSect | Section]

Ville d’Angers auoit
merité d’entrer en danse auec ces Messieurs, est iugé propre pour
faire les premiers pas de cette affaire, ou du moins capable de
ioüer aux Entractes de la Comedie. Il vient à Paris, & est assez bien
receu de Mr. parce qu’il y auoit encore des duppes de ce qui s’estoit
passé à Angers : mais comme l’affaire qu’il entreprenoit estoit
au delà de ses forces, il fallut auoit recours à des moyens plus solides
& plus effectifs. Monsieur n’a point d’interest particulier
sur lesquels on puisse le vaincre.


170. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24. [Page 28 SubSect | Section]


Ils estoient prés de la riuiere,
Quand par deuant ou par derriere,
Charon, qui les vit aborder,
(Iugez s’il se prit à gronder)
S’écria renfrogné de rage,
D’où nous vient ce nouueau visage ?
Qui m’ameine ce fanfaron ?
Espere-il dupper Charon ?
Alte là ! tu serois vn diable,
Que si tu branle, ie t’accable.
Cà, çà, qu’on t’entende chanter,
Qui te fait icy presenter ?
Vous pensiez auec vos espades,
Venir faire des gasconnades ?
C’est icy le lieu de la


171. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24. [Page 37 SubSect | Section]

maison,
Reuenoit sot comme vn oyson.    
On y void des Parlementaires,
Et ceux qui broüillent les affaires,
Si par fois & quand il le faut,
Vn Roy veut leuer vn impost.
Entre eux sont quantité de traistres,
Qui sous-main ont duppé leurs maistres,
Les approchant les ont toquez
Les ayant toquez, debusquez,
Ne demandez pas quel supplice,
Se deliure à chaque iniustice :
Quelques-vns roullent vn gros [1 mot ill.],
Et font tousiours Boula[1 lettre ill.]e apres :
Les autres


172. Louis (XIV) de Bourbon... . LETTRE D’AVIS, Ou les sentiments de son... (1650) chez [s. n.] à Paris , 14 pages. Langue : français. Signée et datée au colophon. Référence RIM : M0_1843 ; cote locale : A_9_31. le 2016-08-03 00:33:25. [Page 4 SubSect | Section]

pouuoir, & mesme si inconnües & si attachées aux recompenses
du Cardinal, que i’avois perdu toutes esperances
de jouyr du bien que ie possede; c’est par le
moyen d’vn autre Epaphrodite que ie iouys de ce
bien; mais ce n’est pas vn Epaphrodite duppé par vne
Cleopatre, c’est vn Epaphrodite que le seul zele a
porté à secourir vn Prince, du sang des Bourbons,
i’appelle secours le moyen qu’il m’a facilité pour vous
écrire, & sa fidelité m’est assez connüe, pour luy fier
celle-cy, puisque par son


173. Anonyme. ADVIS IMPORTANT ET NECESSAIRE aux Corps de... (1652) chez Chouqueux (André) à Paris , 24 pages. Langue : français. Avec permission. Dans le Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_522 ; cote locale : B_19_20. le 2017-06-29 14:17:34. [Page 11 SubSect | Section]

y
auoient interest, qui sont les Citoyens, toutes
autres personnes leurs deuant estre suspectes.
D’ailleurs elles ont consideré, que ce droict
d’élection leur estoit d’autant plus necessaire,
que pouuant estre trompées dans le choix de
leurs Magistrats par la duplicité de leur cœur,
elles deuoiẽt auoit le pouuoir de destituer ceux
qui trahiroient leur cause, & manqueroient à
leur deuoir, qu’elles ne pouuoient pretendre ce
droict de destitution s’ils n’auoient celuy d’élection ;
Que ces Magistrats


174. Anonyme. REQVESTE DES PARTISANS PRESENTEE A MESSIEVRS... (1649) chez Guillery (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Dans Choix I de Moreau, mais dans la version de M0_3466.. Référence RIM : M0_3489 ; cote locale : C_8_56. le 2017-06-29 01:06:59. [Page 3 SubSect | Section]

du miserable.
Ioüans à la prime & grand flux
Les droits & gaiges des Esleuz,
Maintenant si gueuse racaille,
Qu’ils n’ont pas vn habit qui vaille,
Et les femmes à tous les Iours
Mettent leurs antiques atours,
A faute de trouuer des dupes
Qui leur baillent nouuelles iupes,
Dont certes, c’est moult grand pitié
Pour eux & leur chere moitié,
Qui va bagues & joyaux vendre,
Pour de la male-faim deffendre
Sa geniture & son mary,
Qui de ce est tres fort


175. Dubosc-Montandré, Claude [?]. ICON TYRANNI IN INVECTIVA CONTRA MAZARINVM... (1649) chez [s. n.] à Paris , 21 pages. Langue : latin. Page de titre en page 2. Voir aussi A_4_36. Référence RIM : M0_1674 ; cote locale : C_5_56. le 2017-04-29 14:11:32. [Page 15 SubSect | Section]

præcedisti neruos bellorum, & substraxisti copias auxiliares, ratus emersuros
nunquam è periculis hosticis, quos in illa sine viribus immergebas ?
quid autem illud erat consilij, an nos fore putabas ita
nescios tuæ mentis interpretes, vt non dignosceremus in duplici
te Condæi & Harcurij, capite meditari vindictam Belgarum
& Hispanorum, cum quibus occulto fœdere cohærebas ?
an credebas illud nobis non subolescere consilium, quo
in duobus sperabas te succussurum incumbentem ipsis Gallicæ
felicitatis machinam ; vt in


Bibliographie de résultats

C. J. [signé] [1649], LA LETTRE D’VN SECRETAIRE DE S. INNOCENT, A. IVLES MAZARIN. , français, latinRéférence RIM : M0_1896. Cote locale : E_1_62.

Cinq Cieux (Souil de) [Quincé, Ludovix de] [1652], DISCOVRS D’ESTAT, SVR L’ABSENCE ET LA CAPTIVITÉ DV ROY. Dans lequel est monstré, Que ceux qui le tiennent esloigné de sa bonne Ville de Paris, sont aussi criminels, que mauuais Politiques. Par Souil de Cinq Cieux. , français, latinRéférence RIM : M0_1109. Cote locale : B_3_24.

Guyet [signé] [1649], ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT ABSOLVTION DE LA CALOMNIEVSE ACCVSATION INTENTEE CONTRE MONSEIGNEVR LE DVC DE BEAVFORT PAR LE CARDINAL MAZARIN. , françaisRéférence RIM : M0_226. Cote locale : B_9_16.

Guyet [signé] [1649], ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, PORTANT ABSOLVTION DE LA CALOMNIEVSE ACCVSATION INTENTEE CONTRE MONSEIGNEVR LE DVC DE BEAVFORT PAR LE CARDINAL MAZARIN. , françaisRéférence RIM : M0_226. Cote locale : E_1_89.

I. A. D. [1649], IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS. PROTECTEVRS DE L’ESTAT. CONSERVATEVRS DES LOIX. ET PERES DV PEVPLE. Tirées des anciennes Ordonnances, & des loix fondamentales du Royaume. DEDIEE AV ROY. Par I. A. D. , français, latinRéférence RIM : M0_1686. Cote locale : C_5_59.

Vaudémont, Charles de / Charles IV, duc de Lorraine [?] [1649], LA DECLARATION DV DVC CHARLES FAITE A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMENT ET AVX BOVRGEOIS DE PARIS, EN FAVEVR DE LA FRANCE. , françaisRéférence RIM : M0_897. Cote locale : B_8_54.

Vaudémont, Charles de / Charles IV, duc de Lorraine [?] [1649], LA DECLARATION DV DVC CHARLES, FAITE A NOSSEIGNEVRS DE PARLEMENT ET AVX BOVRGEOIS DE PARIS, EN FAVEVR DE LA FRANCE. , françaisRéférence RIM : M0_897. Cote locale : A_5_2.

Vaudémont, Charles de / Charles IV, duc de Lorraine [?] [[s. d.]], LA DECLARATION DV DVC DE LORRAINE, Enuoyée a Son Altesse Royale, faite à Messieurs de Parlement, contre Mazarin. , françaisRéférence RIM : M2_52. Cote locale : B_8_55.

Anonyme [1649], LE CELEBRE FESTIN DES MOVCHARDS EN VERS BVRLESQVES. , françaisRéférence RIM : M0_665. Cote locale : C_4_12.

Anonyme [1649], LE COVRIER DE LA COVR, PORTANT LES NOVVELLES de S. Germain, depuis le 15. Mars 1649. iusques au 22. , françaisRéférence RIM : M0_821. Cote locale : C_1_41_1.

Anonyme [1649], LE COVRS DE LA REYNE : OV, LE GRAND PROMENOIR DES PARISIENS. , françaisRéférence RIM : M0_836. Cote locale : C_2_43.

Anonyme [1649], LE DONION DV DROIT NATVREL DIVIN, CONTRE TOVTES LES ATTAQVES des Ennemis de Dieu, & de ses peuples: donnant la Camusade, au Tres-Illustre Grammairien de Samothrace. "REVELATVR IRA DEI DE COELO, super omnem impietatem & iniustitiam hominum eorum, qui veritatem Dei in iniustitia detinent", ad Rom. Cap. I Vers. 18. , français, latinRéférence RIM : M0_1170. Cote locale : C_7_57.

Anonyme [[s. d.]], LE FLAMBEAV D’ESTAT, AVEC LEQVEL TOVS LES PEVPLES DE FRANCE peuuent voir comme ils sont obligez de s’vnir pour l’execution de l’Arrest du 29. Decembre 1651. & de l’Arrest du 23. Iuillet 1652. donnez en Parlement contre Mazarin, toutes les Chambres assemblées. OV L’ON VERRA, I. Que les Arrests d’vn si Auguste Parlement que celuy de Paris doiuent estre inuiolables; principalement quand ils sont donnez pour deliurer l’Estat de la prodigieuse tyrannie où il est. II. Qu’il y va de la gloire de Dieu, de l’honneur du Roy, du salut de la Couronne, du repos public, & du bien vniuersel de tous les peuples de France. III. Qu’il n’est point de François qui ne soit veritablement obligé de respondre vn iour deuant Dieu, de toutes les voleries, meurtres, violences incendies & sacrileges que Mazarin & ses complices font & feront de toutes parts, si on ne les en empesche pas, le pouuant faire. IV. Qu’il n’y a rien de si facile que d’en venir à bout par vn soûleuement general, puis que tous les autres moyens nous ont manqué. V. Et qu’il n’est point de peuple qui n’ait droit de se faire iustice soy-mesmes, quand on refuse de la luy faire. , françaisRéférence RIM : M0_1397. Cote locale : B_11_17.

Anonyme [1652], LE GENEREVX PRINCE AVX PARISIENS, DE MOVRIR POVR LE SERVICE DV ROY, & de ne point souffrir le retour du Cardinal Mazarin. , françaisRéférence RIM : M0_1483. Cote locale : B_13_41.

Anonyme [1652], LE MEDECIN POLITIQVE, QVI DONNE VN souuerain Remede, pour guerir la France malade à l’extremité. Honora medicum propter necessitatem. , françaisRéférence RIM : M0_2439. Cote locale : B_18_6.

Anonyme [1652], LE MERCVRE DE LA COVR, CONTENANT La Harangue des Deputez. La Response du C. M. La Trahison du Duc de Loraine. Le Magazin des Recompenses dudit C. M. Et celuy des Princes. TROISIESME PARTIE. , français, latinRéférence RIM : M0_2452. Cote locale : B_18_3.

Anonyme [1649], LE MIROIR DES SOVVERAINS OV SE VOID L’ART DE BIEN REGNER, ET QVELLES SONT LES PERSONNES qu’ils doiuent élire pour estre leurs Commensaux, leurs Domestiques, leurs Seruiteurs, leurs Conseillers, & leurs Ministres d’Estat. QVEL EST LE DEVOIR DE TOVS ces diuers esprits; & quelle doit estre leur recompense. , françaisRéférence RIM : M0_2478. Cote locale : C_6_21.

Anonyme [1649], LE PLAISANT RAILLEVR DE LA COVR, Sur les affaires de ce temps; , françaisRéférence RIM : M0_2800. Cote locale : C_9_1.

Anonyme [1649], LE RETORQVEMENT DV FOVDRE DE IVPINET, CONTRE LVY-MESME : par l’eternelle solidité du veritable Donjon du Droict Naturel Diuin : voire contre toutes les nouuelles furies des Demons meridionaux : & futures irruptions des bestes feroces, à cornes, & autres. "Si Deus pro nobis quis contra nos?" Ad Rom. Ch. 8. "Vir qui errauerit à via doctrinæ, in cœtu gigantium commorabitur". Prou. C. 21. v. 16. "Qui fodit foueam, incidet in eam: & qui dissipat sepem, mordebit eum Coluber." Eccl. 10. v. 8. , français, latinRéférence RIM : M0_3526. Cote locale : C_7_59.

Anonyme [1649], LE RETOVR ET RESTABLISSEMENT DES ARTS ET MESTIERS. VERS BVRLESQVES. , françaisRéférence RIM : M0_3533. Cote locale : C_8_60.

Anonyme [1650 [?]], LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR LA HONTEVSE PAIX de Bourdeaux. , françaisRéférence RIM : M0_3537. Cote locale : B_19_23.

Anonyme [1649], LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV L’INTRIGVE MANIFESTÉE. , françaisRéférence RIM : M0_3629. Cote locale : A_7_20.

Anonyme [1649], LE THEOLOGIEN D’ESTAT A LA REYNE. POVR FAIRE DESBOVCHER PARIS. , français, latinRéférence RIM : M0_3770. Cote locale : D_2_8.

Anonyme [1649], LE THEOLOGIEN D’ESTAT A LA REYNE. POVR FAIRE DESBOVCHER PARIS. , français, latinRéférence RIM : M0_3770. Cote locale : A_7_44.

Anonyme [1649], LE THEOLOGIEN D’ESTAT, A LA REYNE. POVR FAIRE DESBOVCHER PARIS. , français, latinRéférence RIM : M0_3770. Cote locale : C_10_29.

Anonyme [1652], LE TOVR BVRLESQVE DV DVC CHARLES. , françaisRéférence RIM : M0_3788. Cote locale : B_8_60.

Anonyme [1651], LES QVARANTE-CINQ FAICTS CRIMINELS DV C. MAZARIN, QVE LES PEVPLES instruits addressent à ceux qui ne le sont point. , françaisRéférence RIM : M0_2931. Cote locale : C_11_17.

Anonyme [1652], L’ANTIDOTE AV VENIN DES LIBELLES DV ROYALISTE, A AGATHON, ET DE LA VERITÉ NVE. , français, latinRéférence RIM : M0_88. Cote locale : B_17_23.

Anonyme [1649], L’ESPAGNE AFFLIGÉE ET EN TROVBLE, DE VOIR LA FRANCE paisible, & exempte du naufrage, où elle pensoit que nos derniers troubles la deuoit faire abimer. , françaisRéférence RIM : M0_1274. Cote locale : A_3_55.

Anonyme [1652], RELATION VERITABLE DE CE QVI S’EST FAIT & passé dans l’audiance donnée à S. Denys, le onziesme Iuillet 1652. A Messieurs les Deputez du Parlement. AVEC LES PROPRES TERMES de la Respose à eux faitte de la part du Roy, par Monsieur le Grande des Sceaux. , français, latinRéférence RIM : M0_3201. Cote locale : B_19_29.

Anonyme [1652], RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX & Negotiations faites à la Cour par les Amis de Monseigneur le Prince, depuis sa retraite en Guyenne, iusqu’à present. , françaisRéférence RIM : M0_3387. Cote locale : C_12_5.

Anonyme [1652], RESPONCE AVX INTRIGVES DE LA PAIX & Negotiations faites à la Cour par les Amis de Monseigneur le Prince, depuis sa retraite en Guyenne, iusqu’à present. , françaisRéférence RIM : M0_3387. Cote locale : B_6_42.

Anonyme [1650], RESPONSE AV LIBELLE INTITVLÉ BONS ADVIS, SVR PLVSIEVRS MAVVAIS ADVIS. , françaisRéférence RIM : M0_3377. Cote locale : B_14_41.

Anonyme [1652], SECONDE PARTIE DV MERCVRE DE LA COVR, CONTENANT LE TESTAMENT du Cardinal Mazarin. A l’arriuée du Duc de Loraine & la leuée du siege d’Estampes. Circumdederunt me dolores mortis, & periculæ inferm inuenerunt me. , français, latinRéférence RIM : M0_2452. Cote locale : B_18_2.

Boyer, Paul / sieur du Petit Puy [?] (P. B. E. [signé]) [1649], L’IMAGE DV SOVVERAIN OV L’ILLVSTRE PORTRAICT DES DIVINITEZ MORTELLES : OV IL EST TRAITÉ Contre l’opinion des Libertins du Siecle. Dedié à sa Majesté par P. B. E. Rex verò lætabitur in Dec, laudabuntur omnes qui iurant in eo; quia obstructum est os loquentium iniqua. , françaisRéférence RIM : M0_1684. Cote locale : C_5_58.

Brousse, Jacques [?] [1649], ADVIS AVX GRANDS DE LA TERRE. Sur le peu d’asseurance qu’ils doiuent auoir en leurs Grandeurs. Dedié aux Conseruateurs de leurs vies. , français, latinRéférence RIM : M0_487. Cote locale : A_2_2.

Du Pelletier, Pierre [1649], LE TRIOMPHE DE LA VERITE SANS MASQVE. Par le SR. DVPELLETIER. , françaisRéférence RIM : M0_3878. Cote locale : A_7_52.

Dubosc-Montandré, Claude [?] [1652], LE SCEPTRE DE FRANCE EN QVENOVILLE Par les Regences des Reynes, faisant voir par de naifues representations d’Histoires. I. Les desordres du pouuoir absolu des femmes en France, par. II. La mauuaise Education des Roys. III. La pernicieuse conduitte de l’Estat. IV. Les horribles factions qui s’y sont esleuées, & qui ont souuent mis cette Monarchie à deux doigts de sa ruine. V. Et le moyen infaillible de remedier à tous ces desordres, si l’on veut s’en seruir efficacement & dans l’vsage des Loix Fondamentales. , français, latin, italienRéférence RIM : M0_3598. Cote locale : B_4_8.

Lemercier,? [?] [1649], LE TOMBEAV GENERAL DE TOVTES LES PIECES DV TEMPS. Ou la sepulture de toutes les fausses Nouuelles. , françaisRéférence RIM : M0_3786. Cote locale : A_7_47.

S. T. F. S. L. S. D. T. [1649], LE POLITIQVE BVRLESQVE DEDIÉ A AMARANTHE. Par S. T. F. S. L. S. D. T. , françaisRéférence RIM : M0_2810. Cote locale : C_8_31.

Anonyme [1652], ADVIS D’VN BOVRGEOIS de Paris, veritablement des-interessé, à ses Confreres, SVR LES AFFAIRES presentes. , françaisRéférence RIM : M0_502. Cote locale : B_17_5.

Anonyme [1652], ADVIS POVR LE TEMPS QVI COVRT. , françaisRéférence RIM : M0_549. Cote locale : B_19_9.

Anonyme [1652], ADVIS, POVR LE TEMPS QVI COVRT. , françaisRéférence RIM : M1_49. Cote locale : B_14_26.

Anonyme [1649], APOLOGIE DV CARDINAL BVRLESQVE. , françaisRéférence RIM : M0_114. Cote locale : C_2_9.

Anonyme [1649], APOLOGIE OV DEFFENCE DV CARDINAL MAZARIN. TRADVITE OV IMITEE DE l’Italien de L. , françaisRéférence RIM : M0_117. Cote locale : A_2_5.

Anonyme [1649], APOLOGIE POVR LA DEFFENCE DV CARDINAL MAZARIN. , françaisRéférence RIM : M0_121. Cote locale : C_2_10.

Anonyme [[s. d.]], APOPHTEGMES DE L’ESPRIT DE VERITÉ, CONTRE LES ECCLESIASTIQVES QVI ABANDONNENT LE GOVUERNEMENT Politique des affaires de Dieu ; pour (sous le masque d’vne pieté simulée) vsurper auec plus de facilité le Gouuernement Politique des affaires d’Estat. , français, latinRéférence RIM : M0_132. Cote locale : B_10_13.

Anonyme [1649], ARCHIPRÆSVLIS IN IOANNE FRANCISCO PAVLO GONDÆO, PROPTER IMPVGNATVM MAZARINVM, GERMANVS CHARACTER. ORATIO PANEGYRICA. , latinRéférence RIM : M0_146. Cote locale : A_4_37.

Anonyme [1649], LES AVENTVRES D’VN VALLET DE CHAMBRE ENVOYÉ PAR SON MAISTRE FAIRE COMPLIMENT A VNE DAME de Sainct Germain. , françaisRéférence RIM : M0_443. Cote locale : C_2_14.

Anonyme [1652], LES CONTREVERITEZ DE LA COVR. QVIS VETAT RIDENDO dicere verum. , français, latinRéférence RIM : M0_788. Cote locale : B_17_29.

Anonyme [1649], LES GENEREVX SENTIMENS DV VERITABLE FRANÇOIS, SVR LA CONFERENCE ET PAIX DE RVEL : AVEC Exhortation à tous bons François, de ne point poser les armes, que le Cardinal Mazarin ne soit mort, ou hors du Royaume, conformément à l’Arrest du huictiesme Ianuier, 1649. , françaisRéférence RIM : M0_1491. Cote locale : C_5_30.

Anonyme [1651], LES SERVICES QVE LA MAISON DE CONDÉ A RENDVS A LA FRANCE CONTRE LES CALOMNIES des Partisans du Mazarin. , françaisRéférence RIM : M0_3666. Cote locale : C_11_30.

Anonyme [1650 [?]], LETTRE D’AVIS A MONSEIGNEVR LE DVC DE BEAVFORT. , françaisRéférence RIM : M0_1838. Cote locale : E_1_28.

Anonyme [1649 [?]], LETTRE D’VN MILLORS D’ANGLETERRE, ECRITTE A LA REYNE REGENTE à sainct Germain en Laye. , françaisRéférence RIM : M0_1886. Cote locale : A_5_55.

Anonyme [1649 [?]], LETTRE D’VN MILLORS D’ANGLETERRE, ECRITTE A LA REYNE REGENTE à sainct Germain en Laye. , françaisRéférence RIM : M0_1886. Cote locale : C_3_44.

Anonyme [1649], LETTRE ESCRITE AV CHEVALIER DE LA VALETTE. Soubs le Nom du Peuple de Paris. Auec la responce aux placards qu’il a semez par ladite Ville. , françaisRéférence RIM : M0_2212. Cote locale : A_5_11.

Anonyme [1652], LISTE DES DEPVTEZ DE LA MILICE DE PARIS. , françaisRéférence RIM : M0_2309. Cote locale : B_20_44.

Anonyme [1649], LVMIERES POVR L’HISTOIRE DE CE TEMPS, OV LA REFVTATION DE TOVS les Libelles & Discours faits contre l’authorité Royale durant les Troubles à Paris. Auec les motifs de la stabilité & durée de la Paix, contre l’opinion du vulgaire. Fiat pax in virtute tua, & abundantia in turribus tuis. , français, latinRéférence RIM : M0_2334. Cote locale : C_3_102.

Anonyme [1652], OBSERVATIONS SVR QVELQVES LETTRES ECRITES AV CARDINAL MAZARIN, ET PAR LE CARDINAL MAZARIN. , françaisRéférence RIM : M0_2572. Cote locale : C_12_35a.

Anonyme [1651], OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE COLOGNE. , françaisRéférence RIM : M0_2573. Cote locale : B_20_21.

Anonyme [1651], OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE COLOGNE. , françaisRéférence RIM : M0_2573. Cote locale : B_7_23.

Anonyme [1651], OBSERVATIONS SVR VN DISCOVRS VENV DE COLOGNE. , françaisRéférence RIM : M0_2573. Cote locale : C_11_12.

Anonyme [1652], OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES, Sur vn escrit imprimé au Louure, INTITVLÉ LES SENTIMENS D’VN FIDELLE SVIET DV ROY, Contre l’Arrest du Parlement du 29. Decembre 1651. Par lesquelles l’authorité du Parlement, & la Iustice de son Arrest contre le Mazarin, est plainement deffenduë; & l’imposteur qui le condamne entierement refuté. Par vn bon Ecclesiastique tres-fidelle sujet du Roy. PREMIERE PARTIE. Qui iustificat impium, & qui condemnat iustum; abominabilis est vterque apud Deum; Prouerb. cap. 17. vers. 15. , français, latinRéférence RIM : M0_2574. Cote locale : B_11_23.

Anonyme [1649], ODE SVR DOM IOSEPH DE ILLESCAS PRETENDV ENVOYÉ DE L’ARCHIDVC LEOPOLD. , françaisRéférence RIM : M0_2582. Cote locale : E_1_69.

Anonyme [1649], ODE SVR DOM IOSEPH DE ILLESCAS PRETENDV ENVOYÉ DE L’ARCHIDVC LEOPOLD. , françaisRéférence RIM : M0_2582. Cote locale : C_8_3.

Anonyme [1649], PARIS DEBLOQVÉ, OV LES PASSAGES OVVERTS. EN VERS BVRLESQVES. , françaisRéférence RIM : M0_2692. Cote locale : C_8_17.

Anonyme [1649], POINT D’ARGENT POINT DE SVISSE. , français, latin, italienRéférence RIM : M0_2807. Cote locale : A_6_71.

Anonyme [1649], POINT D’ARGENT POINT DE SVISSE. , français, latin, italienRéférence RIM : M0_2807. Cote locale : C_6_58.

Anonyme [1649 [?]], PREDICTION DE NOSTRADAMVS SVR LA PERTE DV CARDINAL MAZARIN en France. Extraite de la Centurie huitiéme, article neuf. , français, latinRéférence RIM : M0_2842. Cote locale : A_6_66.

Anonyme [1652 [?]], RELATION VERITABLE De ce qui se passa le Mardy deuxiéme de Iuillet, au Combat donné au Fauxbourg saint Anthoine, entre les Trouppes du C. M. commandées par les Mareschaux de Turennes & de la Ferté, & celles de Monsieur le Duc d’Orleans & de Monsieur le Prince. , françaisRéférence RIM : M0_3232. Cote locale : B_7_33.

Anonyme [1652], RESPONSE DV ROY, SERVANT DE REPLIQVE, A LA DERNIERE LETTRE DE SON ALTESSE ROYALE. ARTICLE PAR ARTICLE Les Desseruices que les Mazarins ont rendu à sa Majesté, Le changement qu’ils ont faict en ses Conseils, Auec les Moyens de preuenir leurs mauuais desseins. , françaisRéférence RIM : M0_3441. Cote locale : B_2_15.

Anonyme [1652 [?]], SATYRE OV IMPRECATION CONTRE L’ENGIN DV SVRNOMMÉ MAZARIN, SOVRCE DE TOVS NOS MAVX. , françaisRéférence RIM : M0_3593. Cote locale : B_12_55.

Anonyme [1652 [?]], TRES-HVMBLE REMONSTRANCE FAITE AV ROY, Par Mr. l’Euesque d’Auranches sur les actes d’impieté, sacrilege, volleries, & violements qui se commettent tous les iours és enuirons de la ville de Paris. de puis l’arriuée de sa Majesté à Saint Germain en Laye. , françaisRéférence RIM : M0_3823. Cote locale : B_1_30.

Aristandre [signé] [1649], LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Ou les Conjectures Politiques sur ce qui se passe à Saint Germain. , françaisRéférence RIM : M0_1836. Cote locale : A_5_13b.

Aristandre [signé] [1649], LETTRE D’ARISTANDRE A CLEOBVLE, Où les Conjectures Politiques sur ce qui se passe à Saint Germain. , françaisRéférence RIM : M0_1836. Cote locale : C_3_83.

B. P. D., H. de [1652], LES VERITABLES SENTIMENS D’ESTAT POVR LA PAIX, ET SVR LE SACRE DV ROY LOVYS XIV. LES MARQVES DE SA CONDVITE pour le repos de son Royaume. Par Mre H. De B. P. D. Paris. , français, latinRéférence RIM : M0_3979. Cote locale : B_16_28.

D. B. [signé] / Cyrano de Bergerac, Savinien de [?] [1649], LE GAZETTIER DES-INTERESSÉ, ET LE TESTAMENT DE IVLES MAZARIN , françaisRéférence RIM : M0_1466. Cote locale : E_1_58.

D. B. [signé] / Cyrano de Bergerac, Savinien de [?] [1649], LE GAZETTIER DES-INTERRESSÉ. , françaisRéférence RIM : M0_1466. Cote locale : C_5_24.

D. B. [signé] / Cyrano de Bergerac, Savinien de [?] [1649], LE GAZETTIER DES-INTERRESSÉ. , françaisRéférence RIM : M0_1466. Cote locale : A_3_72.

D. B. [signé] / Cyrano de Bergerac, Savinien de [?] [1649], LE MINISTRE D’ESTAT FLAMBÉ. , français, latinRéférence RIM : M0_2470. Cote locale : C_4_58.

La Mothe-Houdancourt (Henri de) [?] [1649], QVATRIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE PHILIPPES DE LA MOTHE-HOVDANCOVRT DVC DE CARDONNE, & Mareschal de France, CY-DEVANT VICE-ROY ET CAPITAINE General en Catalogne. Auec plusieurs Requestes, Arrests, & autres Actes sur ce interuenus, tant au Conseil, qu’ailleurs. , français, latin, espagnolRéférence RIM : M0_2849. Cote locale : A_4_7.

La Mothe-Houdancourt (Henri de) [?] [1649], SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE PHILIPPES DE LA MOTHE-HOVDANCOVRT DVC DE CARDONNE, & Mareschal de France, CY-DEVANT VICE-ROY ET CAPITAINE General en Catalogne. Auec plusieurs Requestes, Arrests, & autres Actes sur ce interuenus, tant au Conseil, qu’ailleurs. , français, italienRéférence RIM : M0_2849. Cote locale : A_4_5.

La Mère de Dieu, Pierre de (dit Bertius, Abraham) [1647], LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. , français, latinRéférence RIM : Mx. Cote locale : B_1_1.

La R. [signé] [1652], TRES-HVMBLE REMONTRANCE Faite à Monsieur le Prince de Condé, sur les affaires presentes. , françaisRéférence RIM : M0_3817. Cote locale : B_7_25.

Louis (XIV), De Guénégaud [signé] [1652], LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc d’Orleans, par laquelle on void les dispositions que la Cour a pour la Paix. , françaisRéférence RIM : M0_2153. Cote locale : B_5_7.

Louis (XIV), De Guénégaud [signé] [1652], LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc d’Orleans, par laquelle on void les dispositions que la Cour a pour la Paix. , françaisRéférence RIM : M0_2153. Cote locale : C_12_21.

Mazarin, Jules [signé] [faux] [1649], TESTAMENT SOLEMNEL DV CARDINAL MAZARIN PAR LVY FAIT AV TEMPS DES BARICADES, Et trouué depuis sa sortie de Paris, en son Cabinet, datté du 29. Aoust 1648. Auec l’aduertissement de la vente de ses biens &c. suiuant l’Arrest de la Cour du mois precedant. , françaisRéférence RIM : M0_3766. Cote locale : A_7_49.

R. [signé] [1652], LETTRE PROPHETIQVE Sur les affaires du temps. Presentée à Messieurs les Princes. , françaisRéférence RIM : M0_2253. Cote locale : B_5_18.

Sarasin, Jean-François [?] [1649], LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. , français, latin, espagnol, italienRéférence RIM : Mx. Cote locale : A_6_79.

Sarasin, Jean-François [?] [1649], LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. , français, latin, espagnol, italienRéférence RIM : Mx. Cote locale : C_6_60.

Anonyme [1649], LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE GAZETIER, Iouxte la coppie Imprimée à Bruxelles. , françaisRéférence RIM : M0_742. Cote locale : C_1_19.

Anonyme [[s. d.]], TOVCHE Aux Plumes venales & ingrates de ce Temps. , françaisRéférence RIM : M4_85. Cote locale : B_19_15.

Bourbon-Condé, Anne Geneviève de (duchesse de Longueville) [?] [1650 [?]], APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE PAR MADAME DE LONGVEVILLE A MESSIEVRS DV PARLEMENT DE PARIS. , françaisRéférence RIM : M0_126. Cote locale : B_6_48.

Dubosc-Montandré, Claude [?] [1649], ICON TYRANNI, IN INVECTIVA CONTRA MAZARINVM, EXPRESSA ET AVCTA. , latinRéférence RIM : M0_1674. Cote locale : A_4_36.

Gondi, Jean-François Paul / cardinal de Retz [?]; Joly, Guy [?] [1652], LES INTRIGVES DE LA PAIX, ET LES NEGOTIATIONS faites à la Cour par les amis de Monsieur le Prince, depuis sa retraite en Guyenne iusques à present. , françaisRéférence RIM : M0_1725. Cote locale : B_6_40.

Gondi, Jean-François Paul / cardinal de Retz [?]; Joly, Guy [?] [1652], PREMIERE PARTIE DES INTRIGVES DE LA PAIX ET DES NEGOTIATIONS faites à la Cour par les amis de Monsieur le Prince, depuis sa retraite en Guyenne jusques à present. , françaisRéférence RIM : M0_1725. Cote locale : C_12_3.

Laffemas, abbé Laurent de [?] [1649], L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE L’ENEIDE TRAVESTIE, ET DEDIÉE A MADAMOISELLE DE CHEVREVSE. Le tout accommodé à l’Histoire du Temps. , françaisRéférence RIM : M0_1216. Cote locale : C_4_3.

Louis (XIV) de Bourbon [signé] [1650], LETTRE D’AVIS, Ou les sentiments de son Altesse Monseigneur le Prince, à Monsieur le Mareschal de Turennes. , françaisRéférence RIM : M0_1843. Cote locale : A_9_31.

Anonyme [1652], ADVIS IMPORTANT ET NECESSAIRE aux Corps de Ville, Bourgeois & Citoyens de la Ville de Paris, sur la prochaine élection d’vn Preuost des Marchands ; Par lequel, par de grandes & importantes raisons, il leur est monstré que pour le bien & salut de la Ville, il est necessaire de proceder à l’élection d’vn Preuost des Marchands, suiuant les anciens Droicts & Vsages, & comme il à esté pratiqué dans l’élection de Monsieur de Broussel Conseiller en Parlement, sans plus receuoir Ordre ny Lettre de Cachet de la Cour, ny d’vne autre Puissance, comme contraire aux Ordonnances. , françaisRéférence RIM : M0_522. Cote locale : B_19_20.

Anonyme [1649], REQVESTE DES PARTISANS PRESENTEE A MESSIEVRS DV PARLEMENT EN VERS BVRLESQVES. , françaisRéférence RIM : M0_3489. Cote locale : C_8_56.

Dubosc-Montandré, Claude [?] [1649], ICON TYRANNI IN INVECTIVA CONTRA MAZARINVM EXPRESSA. , latinRéférence RIM : M0_1674. Cote locale : C_5_56.


Encore des résultats en groupes de 100
1 2