[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(3710 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1201. Anonyme. LE PROPHETE FRANÇOIS, OV LES SENTIMENS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_6_71. Référence RIM : M0_2907 ; cote locale : A_6_78. le 2013-10-20 08:22:57.

de perdre leurs charges, leurs libertez
& mesmes leur vie, ils les contraignent de mettre
la dague dans le sein de leur patrie, & les rendent
ministres de leurs Barbaries & de leurs cruautez.
Que s’il y en à quelqu’vn qui prefere son honneur
& sa conscience à leurs menaces, & qui vueille se
pleindre & faire de tres-humbles remonstrances
au Roy, tout incontinent l’on luy ferme la bouche,
l’on le declare rebelle & criminel, l’on l’exile,
l’on le persecute & l’on le ruine entierement.
Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1202. Anonyme. LE PROPHETE VERITABLE DE MESSIEVRS DE PARIS,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2908 ; cote locale : B_4_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 08:25:24.

veufue d’enfans
& delaissée de vos seruiteurs. L’Espagne ne vous
receura pas: l’Italie ne fera que semblant de vous voir,
& la France nostre bonne Mere ne vous considerera
que pour sa perturbatrice. Songés, songés, grande
Reyne, à cecy, & ne vous plongés pas dans vn semblable
labyrinthe, vostre peuple ayme son Roy & vous
aussi; amenés leur à Paris, ou du moins leur permettre
de l’aller querir, qu’ils puissent viure en paix en vous
obeyssant.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1203. Anonyme. LE PROPHETE VERITABLE DE MESSIEVRS DE PARIS,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2908 ; cote locale : B_4_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 08:25:24.

veufue d’enfans
& delaissée de vos seruiteurs. L’Espagne ne vous
receura pas: l’Italie ne fera que semblant de vous voir,
& la France nostre bonne Mere ne vous considerera
que pour sa perturbatrice. Songés, songés, grande
Reyne, à cecy, & ne vous plongés pas dans vn semblable
labyrinthe, vostre peuple ayme son Roy & vous
aussi; amenés leur à Paris, ou du moins leur permettre
de l’aller querir, qu’ils puissent viure en paix en vous
obeyssant.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1204. Anonyme. LE QVENDIRA-T’ON DE MAZARIN BVRLESQVES. (1649) chez Quenet (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2942 ; cote locale : C_8_39. le 2013-10-20 10:27:33.


Et quand on dit, on nous aime.
On prendra Mazarinon,
S’il est du bruit, que dit-on ?
Que fairoit-on ? on demande,
Et s’il faut prendre, on commande
Sans obeïr promptement,
On se fâche vitement,
On a toûjous fait merveilles,
On a vuide les bouteilles.
On tua des larronneaux,
On a razé des Chasteaux,
Et des Forts plus de cent milles,
On a pris autant de Villes
On a bien pris Charenton,
On y tua Chastillon,
Clanleu & son Compagnon,
Saligni, qu’en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1205. Anonyme. LE QVENDIRA-T’ON DE MAZARIN BVRLESQVES. (1649) chez Quenet (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2942 ; cote locale : C_8_39. le 2013-10-20 10:27:33.

vostre fil à peine,
Puis mangez tout le Lundy,
On vous verra le Mardy
Tout peneux en la boutique
Passer pour nique ou Critique.
Si i’arrache bien ma toux
Monsieur que vous souciez vous,
De Madame si on porte
Vn habit de cette sorte,
Vous en parlerez ainsi,
On l’auoit iadis ainsi
C’est à propos pour bien dire,
Pourueu qu’on nous fasse dire,
A dieu tous on fait en Cour,
On vous donne le bon iour.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1206. Anonyme. LE QVODE DE MESSIEVRS DE COMPIEGNE PRESENTÉ... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Voir aussi B_15_26. Référence RIM : M0_2956 ; cote locale : C_12_51. le 2013-10-20 10:41:08.

Prouinces, en des
affreuses solitudes qui a renuersé les murailles
& detaché les fondemens des Republiques,
qui a reduit des Princes à la chaisne, mis des
familles à la nudité, condamné des enfans à
mort, qui n’auoient pas presque gousté les
douceurs de la vie, & prostitué des filles & des
femmes au des-honneur qui leur estoit mille
fois plus cher, & plus sensible que toute sorte
de supplices.   Enfin Monseigneur, vous auez desia vzé
de toutes ces sortes de manie, nous ne sçauons
quand vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1207. Anonyme. LE QV’ASTV-VEV de la Cour. Ou les contre... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2941 ; cote locale : A_7_11. le 2013-10-20 10:17:39.

rouge et vouloir retourner dans Paris, pour reconnoître la bassesse de sa naissance et demeurer avec sa mère dans la rue de Saint-Honoré. J'ay vu Mr l'évêque d'Alby, abbé de Beaumont, se vouloir défaire de tous ses bénéfices pour conserver Alby, et donner de très-bons préceptes au Roy ; comme le généreux maréchal de Villeroy n'a autre dessein que de ramener le Roy à Paris et de ne plus laisser passer à Lyon aucuns justes qui iroient en Italie. J'ay vu le maréchal de Schomberg jurer hautement la ruine de tout le royaume et son désordre. J'ay vu le maréchal de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1208. Anonyme. LE RAISONNABLE PLAINTIF, SVR LA DERNIERE... (1652) chez Bellé (Jacques) à Paris , 14 pages. Langue : français, latin. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_2969 ; cote locale : B_14_11. le 2013-10-20 15:25:36.

declare, & prend la defense
legitime pour elle mesme, & foule aux pieds le pretendu
droict ciuil, en la mesme sorte que font ces Lyons appriuoisez,
quand ils ont souffert de leurs maistres quelque
grand outrage, qui les met au bout de leur patience, &
de leur docilité. C’est ce qui vient d’arriuer depuis nos
iours dans plusieurs Prouinces de l’Europe. Or il ne faut
point aller à Delphes pour sçauoir qui a posse les Princes
dans ces precipices, & qui leur a bandé les yeux pour
ne les pas apperceuoir Ce sont les infideles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1209. Anonyme. LE RAMEAV ROYAL, OV LE SYMBOLE DE LA PAIX,... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2975 ; cote locale : A_8_32. Texte édité par Site Admin le 2013-10-20 15:30:19.

que vous rendrez
à ce Dieu qui fait son entrée solennelle en Hierusalem,
& au milieu de ses trãsports, il s’écriera: Voicy
celle qui prepare les voyes du Seigneur, suiuons la à
l’odeur des parfums qu’elle répand: courons voir le
petit Salomon sous l’éclat du Diadesme dont sa Mere
l’a couronné, allons rendre nos hommages à ce
ieune Roy, & nos actions de grace à la plus glorieuse
Reine qui fut iamais éleuée sur le throsne de nostre
Monarchie.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1210. Anonyme. LE RAMEAV ROYAL, OV LE SYMBOLE DE LA PAIX,... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2975 ; cote locale : A_8_32. Texte édité par Site Admin le 2013-10-20 15:30:19.

que vous rendrez
à ce Dieu qui fait son entrée solennelle en Hierusalem,
& au milieu de ses trãsports, il s’écriera: Voicy
celle qui prepare les voyes du Seigneur, suiuons la à
l’odeur des parfums qu’elle répand: courons voir le
petit Salomon sous l’éclat du Diadesme dont sa Mere
l’a couronné, allons rendre nos hommages à ce
ieune Roy, & nos actions de grace à la plus glorieuse
Reine qui fut iamais éleuée sur le throsne de nostre
Monarchie.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1211. Anonyme. LE RAMEAV ROYAL, OV LE SYMBOLE DE LA PAIX,... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2975 ; cote locale : A_8_32. Texte édité par Site Admin le 2013-10-20 15:30:19.

que vous rendrez
à ce Dieu qui fait son entrée solennelle en Hierusalem,
& au milieu de ses trãsports, il s’écriera: Voicy
celle qui prepare les voyes du Seigneur, suiuons la à
l’odeur des parfums qu’elle répand: courons voir le
petit Salomon sous l’éclat du Diadesme dont sa Mere
l’a couronné, allons rendre nos hommages à ce
ieune Roy, & nos actions de grace à la plus glorieuse
Reine qui fut iamais éleuée sur le throsne de nostre
Monarchie.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1212. Anonyme. LE RECIT VERITABLE DE LA CHASSE DONNÉE A... (1652) chez Chouqueux (André) à Paris , 6 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M1_194 ; cote locale : B_9_8. le 2013-11-13 12:26:08.

euiter le danger qu’il y auoit, que ces impies sacrileges ne les emportassent,   Auant que Monsieur le Prince partist de Montargis,
Monsieur le Duc de Beaufort prenant quinze
cens Cheuaux à l’eslite, cinq cens Dragons ou Mousquetaires
à cheual & enuiron huict cens fantassins
de son armée, sans bagage, alla droict audit lieu
de la Buissiere, ou les Mazarins faisoient mine de
l’attendre & de combattre ; Mais ils n’eurent pas
le temps de se mettre en ordre, car comme ils virent
que Monsieur de Beaufort

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1213. Anonyme. LE REPENTIR DE MAZARIN PAR LVI TESMOIGNÉ A... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_8_41. Référence RIM : M0_3352 ; cote locale : C_9_63. le 2013-12-08 07:45:23.

grandeurs, & suis contraint par les tesmoignages
de mes yeux mesme, & par les effects d’vne experience
des desordres que i’ay causé dans l’Estat, de m’en
aller, ie suis deuenu l’object de l’ignominie, & de l’opprobre
de ceux, de qui ie pouuois attendre l’honneur, & le lustre à la reputation de mon nom & de ma conduite, dans le
gouuernement de l’Estat.   I’aduoüe, que le destin n’auoit point d’autres forces
pour m’abaisser ; La France m’estoit redeuable de ses premieres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1214. Anonyme. LE REPENTIR DE MAZARIN PAR LVI TESMOIGNÉ A... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_8_41. Référence RIM : M0_3352 ; cote locale : C_9_63. le 2013-12-08 07:45:23.

ma maison à ses
despens, qu’elle m’a reuestu de la pourpre en se couurant
d’haillons, & les fourdres de Ratican eussent gressé sur ma
reste, si elle n’eust esté à couuert, & à l’ombre de ses lys. Mais à quel propos, Madame, racontay-je toutes ces choses
à la confusion de mon honneur ? Pourquoy me souuiens-je
de tous ces bien-faicts que i’ay si indignement reconnus ?
la France n’est mal-heureuse que pour auoir nourry vn
louueteau qui la deuore, & esleué vn vipere qui la deschire. Que seruent aux François

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1215. Anonyme. LE RESVLTAT DE LA DEPVTATION DES SIX CORPS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3521 ; cote locale : B_5_14. le 2013-12-08 08:04:57.

en Cour pour receuoir son bonnet de
Cardinal soubs pretexte d’vne deputation
du Clergé pour demander la Paix a
sa Majeste est reuenu comme triomphant
se ventant par tout d’auoir changé
les Cypres funestes, en des verdoyantes
Oliues.   Il a fait publier la Paix par toutes les
parroisses & gaigné en suitte quelques
vns des six Corps des Marchãds ausquels
il a fait entendre qu’el auoit obtenu de la
Cour des passeports pour leurs deputez
& que s’ils si acheminoient ils pouroient
amener le Roy,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1216. Anonyme. LE RETOVR DE L’ABONDANCE Dans les Ports... (1649) chez Henault (Mathurin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3527 ; cote locale : C_8_61. le 2013-12-08 11:40:42.


Qu’il n’alla iamais à l’eschole.
Le pauure qui crioit au pain,
En rencontre dessous sa main,
Dés qu’il a tiré quelques doubles
Ce qu’il n’eut peu durant les troubles
Qu’auoit apporté le blocus,
S’il ne tiroit iusqu’aux escus.
Bref chacun trouue sans enuie
Les necessitéz de la vie ;
La presse est cessée en tous lieux
Et l’on apporte à qui mieux mieux ;
Ou si l’on void encor la presse,
C’est le vendeur qui vient sans cesse,
Et non l’acheteur qui la fait,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1217. Anonyme. LE RETOVR ET ACHEMINEMENT DV ROY PRES DE... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_81. Référence RIM : M0_3532 ; cote locale : A_8_13. le 2013-12-08 13:49:25.

encore des esprits broüillons, & factieux
qui n’ont autre dessein que de fomenter la diuision
parmy nous, pour semer des bruits scandaleux
que le Roy garde le souuenir des Barricades, &
de toute la guerre passée, comme si le Roy ou la
Reine auoient des ames malignes, & basses ainsi
que les personnes qui en parlent auec si peu de raison,
non il faut croire que le bien, & le repos des
sujets occupant l’esprit des Souuerains, il n’y a point
de place pour des pensées qui luy sont si contraires,
& que ce sont des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1218. Anonyme. LE REVEILLE-MATIN DE LA FRONDE ROYALLE, SVR... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3537 ; cote locale : B_19_23. le 2013-02-10 15:12:30.

cette action de bassesse si honteuse à la
reputation des vrais gens d’honneur, qu’il a mieux aymé
se despartir genereusement de tous les aduantages, qu’on
luy faisoit esperer, pour l’obliger à vne si indigne soumission,
que de reconnoïstre le Mazarin, que pour vn
Criminel, comme vn Domestique priué de la Reyne, &
non comme vn premier Ministre d’Estat, puis qu’il n’a
pas esté esleu pour tel par les Estats de France, ny approuué
par aucun Parlement du Royaume ! action certes, qui
deuroit seruir de prototype à tous les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1219. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.

que pensant à l’an passé
Vn Requiescant in pacé,,
Vous est vne parole douce,
D’aize Charenton en tremousse,
Et tous les François, ce dit-on,
Tremoussent comme Charenton.
On nous dit toutefois que Brie
(Mais je crois que cest raillerie)
Desirant comme bon Chrestien
Faire à son ennemy du bien,
Depute vne troupe choisie
De sa plus riche Bourgeoisie,
Pour venir supplier le Roy,
Et luy remontrer que Rocroy
Fut vn coup de telle importance
Pour la gloire & bien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1220. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


Qu’il fit pour sauuer le bon Iuge:
Ce bon Iuge est le vieil Broussel,
Dont la ceruelle a tant de sel;
Car lors il se pourroit attendre
A ne voir iamais tente tendre,
Et iamais de camp ordonner,
Si ce n’est pour enuironner
Ou bien Charenton ou Vincennes:
Car pour auoir trop fait des siennes
Il est dedans, & s’y verra
Plus long-temps qu’il ne luy plaira.
Ma foy lors que ie considere
L’autheur d’vne grande misere
Estre le sujet de nos ris,
I’auouë auecque tout

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1221. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


A qui nous peut faire roüer,
Roüer, ou du moins nous reduire
A ne pouuoir aux hommes nuire,
Et nous rongner les doigts si pres,
Que nous ne pourrons par apres
Faire de plus grand mal au monde
Qu’vn chien sans dents qui jappe ou gronde.
Or sus, Messieurs, jappez, grondez,
Tant que vous serez bien gardez
Nous dormirons en asseurance,
Et cependant toute la France
Fera sa farce ces gras jours,
D’Athé pigmé porte-tambours.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1222. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


A qui nous peut faire roüer,
Roüer, ou du moins nous reduire
A ne pouuoir aux hommes nuire,
Et nous rongner les doigts si pres,
Que nous ne pourrons par apres
Faire de plus grand mal au monde
Qu’vn chien sans dents qui jappe ou gronde.
Or sus, Messieurs, jappez, grondez,
Tant que vous serez bien gardez
Nous dormirons en asseurance,
Et cependant toute la France
Fera sa farce ces gras jours,
D’Athé pigmé porte-tambours.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1223. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


A qui nous peut faire roüer,
Roüer, ou du moins nous reduire
A ne pouuoir aux hommes nuire,
Et nous rongner les doigts si pres,
Que nous ne pourrons par apres
Faire de plus grand mal au monde
Qu’vn chien sans dents qui jappe ou gronde.
Or sus, Messieurs, jappez, grondez,
Tant que vous serez bien gardez
Nous dormirons en asseurance,
Et cependant toute la France
Fera sa farce ces gras jours,
D’Athé pigmé porte-tambours.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1224. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


A qui nous peut faire roüer,
Roüer, ou du moins nous reduire
A ne pouuoir aux hommes nuire,
Et nous rongner les doigts si pres,
Que nous ne pourrons par apres
Faire de plus grand mal au monde
Qu’vn chien sans dents qui jappe ou gronde.
Or sus, Messieurs, jappez, grondez,
Tant que vous serez bien gardez
Nous dormirons en asseurance,
Et cependant toute la France
Fera sa farce ces gras jours,
D’Athé pigmé porte-tambours.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1225. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


A qui nous peut faire roüer,
Roüer, ou du moins nous reduire
A ne pouuoir aux hommes nuire,
Et nous rongner les doigts si pres,
Que nous ne pourrons par apres
Faire de plus grand mal au monde
Qu’vn chien sans dents qui jappe ou gronde.
Or sus, Messieurs, jappez, grondez,
Tant que vous serez bien gardez
Nous dormirons en asseurance,
Et cependant toute la France
Fera sa farce ces gras jours,
D’Athé pigmé porte-tambours.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1226. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


A qui nous peut faire roüer,
Roüer, ou du moins nous reduire
A ne pouuoir aux hommes nuire,
Et nous rongner les doigts si pres,
Que nous ne pourrons par apres
Faire de plus grand mal au monde
Qu’vn chien sans dents qui jappe ou gronde.
Or sus, Messieurs, jappez, grondez,
Tant que vous serez bien gardez
Nous dormirons en asseurance,
Et cependant toute la France
Fera sa farce ces gras jours,
D’Athé pigmé porte-tambours.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1227. Anonyme. LE REVERS DV PRINCE DE CONDÉ EN VERS... (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3546 ; cote locale : A_9_8. le 2013-12-09 13:20:25.


A qui nous peut faire roüer,
Roüer, ou du moins nous reduire
A ne pouuoir aux hommes nuire,
Et nous rongner les doigts si pres,
Que nous ne pourrons par apres
Faire de plus grand mal au monde
Qu’vn chien sans dents qui jappe ou gronde.
Or sus, Messieurs, jappez, grondez,
Tant que vous serez bien gardez
Nous dormirons en asseurance,
Et cependant toute la France
Fera sa farce ces gras jours,
D’Athé pigmé porte-tambours.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1228. Anonyme. LE ROMAN DES ESPRITS REVENVS A S. GERMAIN.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_86. Sur l'imprimé à Paris.. Référence RIM : M0_3559 ; cote locale : E_1_78. le 2013-12-09 13:51:11.

à
me découurir, ie demanderois à parler à la Reine ; & apres
luy auoir demandé pardon de ma temerité, ie luy conterois
naïfuement toute ma faute, & luy ferois sçauoir toutes les
miseres de Paris, pour la disposer à la compassion, & puis ie
b/>
luy demanderois la grace d’estre mis dehors auec quelque
seureté.   Sur cette confiance, ie leuay vn peu les yeux & ie les vis
qu’ils prenoient place sur les mesmes sieges où i’auois eu
l’honneur de m’asseoir auparauant. I’estois assez pres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1229. Anonyme. LE ROY DES FRONDEVRS. ET COMME CETTE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_88. Référence RIM : M0_3556 ; cote locale : A_8_15. le 2013-12-09 13:57:38.

dangereuses,
quoy que les espées fussent en vsage depuis longues
années. N’est ce pas là vn digne Chef des Frondeurs,
& vn Prince, que nos nouueaux discoureurs
n’oseroient enuisager en façon quelconque. Ie leur
demanderois volontiers s’ils sont plus vaillans & de
meilleure maison que ceux que ie viẽs de dire. Ceux
qui mesprisent cette qualité font bien voir leur ignorance,
& leur malice tout ensemble. La qualité de
Roy des Frondeurs est mille fois plus agreable à Dieu
& aux hommes, que la qualité de Roy des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1230. Anonyme. LE ROY DES FRONDEVRS. ET COMME CETTE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_88. Référence RIM : M0_3556 ; cote locale : A_8_15. le 2013-12-09 13:57:38.

de l’vn se trouue estre le desir de l’autre; & l’authorité
ainsi establie n’est pas sujette aux inconstances de la
fortune: mais il faut aussi que le Prince sçache, que
l’effect ne peut pas estre de plus longue durée que sa
cause. L’amour du Prince cessant, l’amour du peuple
cesse en suite. Cela ne se void que trop en la personne
d’vne Auguste Princesse. Dieu vueille que cela ne soit
pas long temps, & qu’elle reuienne en son premier
lustre.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1231. Anonyme. LE ROY TRIOMPHANT AV MILIEV DV Peuple, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3557 ; cote locale : C_9_87. le 2013-12-09 14:25:29.

en son Zodiaque
lors que tu te reposes, & vn flambeau qui
se consome pour t’éclairer. Mets en oubli tous tes
maux, & imites les Abeilles qui font du miel de toutes
sortes de fleurs, & qu’ainsi que les corps frapez
de la foudre sont exempts de corruption, tu dois t’asseurer
que tes douleurs sont gueries, & que la cicatrices
mesme ne paroissent plus. Fais esclater les ioye
par tes cris & qu’on entende par tout, VN VIVE
LE ROY, qui ne finisse iamais.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1232. Anonyme. LE ROY TRIOMPHANT AV MILIEV DV Peuple, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3557 ; cote locale : C_9_87. le 2013-12-09 14:25:29.

en son Zodiaque
lors que tu te reposes, & vn flambeau qui
se consome pour t’éclairer. Mets en oubli tous tes
maux, & imites les Abeilles qui font du miel de toutes
sortes de fleurs, & qu’ainsi que les corps frapez
de la foudre sont exempts de corruption, tu dois t’asseurer
que tes douleurs sont gueries, & que la cicatrices
mesme ne paroissent plus. Fais esclater les ioye
par tes cris & qu’on entende par tout, VN VIVE
LE ROY, qui ne finisse iamais.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1233. Anonyme. LE ROY TRIOMPHANT AV MILIEV DV Peuple, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3557 ; cote locale : C_9_87. le 2013-12-09 14:25:29.

en son Zodiaque
lors que tu te reposes, & vn flambeau qui
se consome pour t’éclairer. Mets en oubli tous tes
maux, & imites les Abeilles qui font du miel de toutes
sortes de fleurs, & qu’ainsi que les corps frapez
de la foudre sont exempts de corruption, tu dois t’asseurer
que tes douleurs sont gueries, & que la cicatrices
mesme ne paroissent plus. Fais esclater les ioye
par tes cris & qu’on entende par tout, VN VIVE
LE ROY, qui ne finisse iamais.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1234. Anonyme. LE ROY TRIOMPHANT AV MILIEV DV Peuple, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3557 ; cote locale : C_9_87. le 2013-12-09 14:25:29.

en son Zodiaque
lors que tu te reposes, & vn flambeau qui
se consome pour t’éclairer. Mets en oubli tous tes
maux, & imites les Abeilles qui font du miel de toutes
sortes de fleurs, & qu’ainsi que les corps frapez
de la foudre sont exempts de corruption, tu dois t’asseurer
que tes douleurs sont gueries, & que la cicatrices
mesme ne paroissent plus. Fais esclater les ioye
par tes cris & qu’on entende par tout, VN VIVE
LE ROY, qui ne finisse iamais.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1235. Anonyme. LE ROY TRIOMPHANT AV MILIEV DV Peuple, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3557 ; cote locale : C_9_87. le 2013-12-09 14:25:29.

en son Zodiaque
lors que tu te reposes, & vn flambeau qui
se consome pour t’éclairer. Mets en oubli tous tes
maux, & imites les Abeilles qui font du miel de toutes
sortes de fleurs, & qu’ainsi que les corps frapez
de la foudre sont exempts de corruption, tu dois t’asseurer
que tes douleurs sont gueries, & que la cicatrices
mesme ne paroissent plus. Fais esclater les ioye
par tes cris & qu’on entende par tout, VN VIVE
LE ROY, qui ne finisse iamais.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1236. Anonyme. LE ROYAL AV MAZARIN Luy faisant voir par la... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3561 ; cote locale : B_10_4. le 2013-12-09 14:35:15.

LE
ROYAL
AV
MAZARIN Luy faisant voir par la raison & par l’histoire. I. Que l’authorité des Roys sur la vie & sur le bien des
Subjets est fort limitée, à moins qu’elle ne soit
tirannique. II. Que l’authorité des Princes du Sang est essentielle
dans le gouuernement. III. Que l’authorité des autres Parlemens de France,
pour les affaires d’Estat, est inferieure & subordonnée
à celle du Parlement de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1237. Anonyme. LE SALVE REGINA DE MAZARIN ET DES PARTISANS (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3578 ; cote locale : A_7_35. le 2013-12-14 14:22:26.

de bouche,
La satisfaction d’vn pecheur,
Et la componction nous touche
Iusqu’au centre de nostre cœur,
O pia,    
Ces bons Peres qui sont si sages,
Nous ont promis dans nos besoins
La plus grand part de leurs suffrages,
Et nous la part de nos larcins,
O Mater Anna.    
Quand vous direz au Roy, Madame,
Pardonnez à vos Financiers,
Vous verrez que de cœur & d’ame
Ils chanteront tous les premiers.
Amen.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1238. Anonyme. LE SALVE REGINA DE MAZARIN ET DES PARTISANS (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3578 ; cote locale : A_7_35. le 2013-12-14 14:22:26.

de bouche,
La satisfaction d’vn pecheur,
Et la componction nous touche
Iusqu’au centre de nostre cœur,
O pia,    
Ces bons Peres qui sont si sages,
Nous ont promis dans nos besoins
La plus grand part de leurs suffrages,
Et nous la part de nos larcins,
O Mater Anna.    
Quand vous direz au Roy, Madame,
Pardonnez à vos Financiers,
Vous verrez que de cœur & d’ame
Ils chanteront tous les premiers.
Amen.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1239. Anonyme. LE SALVE REGINA DE MAZARIN ET DES PARTISANS (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3578 ; cote locale : A_7_35. le 2013-12-14 14:22:26.

de bouche,
La satisfaction d’vn pecheur,
Et la componction nous touche
Iusqu’au centre de nostre cœur,
O pia,    
Ces bons Peres qui sont si sages,
Nous ont promis dans nos besoins
La plus grand part de leurs suffrages,
Et nous la part de nos larcins,
O Mater Anna.    
Quand vous direz au Roy, Madame,
Pardonnez à vos Financiers,
Vous verrez que de cœur & d’ame
Ils chanteront tous les premiers.
Amen.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1240. Anonyme. LE SECOND AMBASSADEVR DES ESTATS DV... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3602 ; cote locale : A_2_11. le 2013-12-14 14:52:11.

Roy & de vostre Majesté) mais qu’il leur est impossible
de prendre les armes contre les tuteurs du Roy, parce que l’honneur de la Couronne, la
gloire de la France, & le bien public ne le leur permet
pas, & moins encore le bon-heur & l interest
particulier de cette Prouince, qui seroit selon leur
opinion dans la majorité du Roy accablées de
charges imposts, & subsides, en punition du crime
qu’ils auroient commis pendant la minorité de sa
Majesté à qui ils desirent tousiours estre fidelles,
ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1241. Anonyme. LE SECOND AMBASSADEVR DES ESTATS DV... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3602 ; cote locale : A_2_11. le 2013-12-14 14:52:11.

vser de menaces sans perdre en
mesme temps la vie, & les remonstrances que ie
leur faits, ne seruent qu’à allumer dauantage lire
& la haine qu’ils ont conçeu pour vostre Ministre
d’Estat, & esteindre le plus d’affection qu’ils ont
encore pour ma personne, l’vnique moyen & remede
pour le pacifier, despend du congé que l’on
espere que vostre Majesté, pour le plus grand bien
de la France, & pour le repos de son peuple, doit
donner à Mazarin.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1242. Anonyme. LE SECOND AMBASSADEVR DES ESTATS DV... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3602 ; cote locale : A_2_11. le 2013-12-14 14:52:11.

vser de menaces sans perdre en
mesme temps la vie, & les remonstrances que ie
leur faits, ne seruent qu’à allumer dauantage lire
& la haine qu’ils ont conçeu pour vostre Ministre
d’Estat, & esteindre le plus d’affection qu’ils ont
encore pour ma personne, l’vnique moyen & remede
pour le pacifier, despend du congé que l’on
espere que vostre Majesté, pour le plus grand bien
de la France, & pour le repos de son peuple, doit
donner à Mazarin.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1243. Anonyme. LE SECOND BABILLARD DV TEMPS EN VERS... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 2 de 6, de C_2_15_1 à C_2_15_6. Référence RIM : M0_556 ; cote locale : C_2_15_2. le 2013-02-09 02:31:40.

tous ioyeux & bien comptans
Souhaitois chose asseurée
Que la terre arrosée,
De leur sangs fit leur vie finir,
Et plus promptement mourir,
Afin de reuoir la la France
Dans sa plaine reioüissance :
Mais comme pour vray le destin
Ne veut qu’il prenne encore fin,
Permit que deux Gentil homme
De separer ces deux homme
Qui demeurerent bien peneux,
S’entre-regardans bien honteux.
Cependant fait parler de Brie,
Boudeuille y perdit la vie,
Et plusieurs autre Officiers
Qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1244. Anonyme. LE SECOND BABILLARD DV TEMPS EN VERS... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 2 de 6, de C_2_15_1 à C_2_15_6. Référence RIM : M0_556 ; cote locale : C_2_15_2. le 2013-02-09 02:31:40.


Est prisonnier, sans nul defaux :
Mais voulez-vous que ie vous dise
Ce que l’on fait en Normandie,
De Longueuille asseurement
A iuré par son grand serment
Qu’auparauant peu de iournée
Sera icy & son armée
Pour soutenir les Parisiens.
Il veut employer ses moyens,
Et mesme le Duc de Loraine
Nous a mandé chose certaine
Qu’il veut acquerir de l’honneur,
En nous tesmoignant sa valeur :
Il dit que son armée est preste
Pour faire de belle conqueste,
Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1245. Anonyme. LE SECOND COVRIER BOVRDELOIS Apportant la... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 2. Daté (au colophon) du 18 octobre 1649. Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_3 (partie 3) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_2. le 2013-02-09 09:36:13.

Trompette.

ET

Les Articles de la Capitulation faite avec les sieurs
Philouse & Talange commis par le sieur du Haumond
Gouuerneur dudit Chasteau Trompette. 

A PARIS.

M. DC. XLIX. ="3"/> LE SECOND
COVRIER
BOVRDELOIS,
Apportant la deliberation prise au Conseil
de guerre pour l’attaque du
Chasteau Trompette. Monsieur de Sauvebeuf commandera
l’attaque du costé
des Carmes Deschaux, & du
costé des Chartreux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1246. Anonyme. LE SECOND COVRIER BOVRDELOIS Apportant la... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 2. Daté (au colophon) du 18 octobre 1649. Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_3 (partie 3) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_2. le 2013-02-09 09:36:13.

dudit Chasteau, & remettront la place entre
les mains de Monsieur le Marquis de
Sauvebeuf : & pour sauf-conduit, il leur sera
fourny des batteaux pour les conduire iusques
à Rions, ville proche de Cadillac, & escorte necessaire pour la seureté, en fournissant
de part & d’autre d’ostages pour la seureté
du retour des batteaux, escorte & conduitte.   FAIT au camp deuant le Chasteau Trompette
le dix-huictiesme Octobre mil six cens
quarante-neuf.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1247. Anonyme. LE SECOND COVRIER BOVRDELOIS Apportant la... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 2. Daté (au colophon) du 18 octobre 1649. Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_3 (partie 3) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_2. le 2013-02-09 09:36:13.

dudit Chasteau, & remettront la place entre
les mains de Monsieur le Marquis de
Sauvebeuf : & pour sauf-conduit, il leur sera
fourny des batteaux pour les conduire iusques
à Rions, ville proche de Cadillac, & escorte necessaire pour la seureté, en fournissant
de part & d’autre d’ostages pour la seureté
du retour des batteaux, escorte & conduitte.   FAIT au camp deuant le Chasteau Trompette
le dix-huictiesme Octobre mil six cens
quarante-neuf.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1248. Anonyme. LE SECOND COVRIER BOVRDELOIS Apportant la... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Partie 2. Daté (au colophon) du 18 octobre 1649. Voir aussi C_1_44_1 (partie 1), C_1_44_3 (partie 3) et B_6_37. Référence RIM : M0_811 ; cote locale : C_1_44_2. le 2013-02-09 09:36:13.

dudit Chasteau, & remettront la place entre
les mains de Monsieur le Marquis de
Sauvebeuf : & pour sauf-conduit, il leur sera
fourny des batteaux pour les conduire iusques
à Rions, ville proche de Cadillac, & escorte necessaire pour la seureté, en fournissant
de part & d’autre d’ostages pour la seureté
du retour des batteaux, escorte & conduitte.   FAIT au camp deuant le Chasteau Trompette
le dix-huictiesme Octobre mil six cens
quarante-neuf.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1249. Anonyme. LE SECRET DE LA PAIX. A LA REYNE. (1649) chez Hameau (Hyérôme) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission. La permission est imprimée au colophon, datée de Paris le 26 mars 1649.. Référence RIM : M0_3626 ; cote locale : A_7_31. le 2013-12-14 15:46:12.

est interrompu, il n’y a plus dequoi
faire des tributs, les peuples s’accoustument à ne rien payer
& desaprennent la Monarchie. Le Parti qui a commencé
auec assez de sincerité se peut alterer, & on ne peut pas respondre
qu’il n’y puisse auoir auec le temps des mineurs qui
trauailleront sous terre, & qui chercheront la terre sous vn
voile de couleur celeste; Vostre absence nourrit toutes leurs
esperances, & vostre arriuée est capable de les destruire.
Pendant que vous differez, les enuieux s’esueillent, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1250. Anonyme. LE SECRET DE LA PAIX. OV, LA VERITABLE... (1649) chez Hameau (Hyérôme) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission. La permission de la cour est imprimée au colophon, datée de Paris le 26 mars 1649.. Référence RIM : M0_3627 ; cote locale : C_10_3. le 2013-12-15 09:34:05.

les formes, sans autre crime que d’auoir fait trop tard, ce que
la conscience les obligeoit de faire plustost : C’est pour cela
qu’on a formé tant d’ombrages en vostre esprit contre le Parlement,
& qu’on a remué Ciel & Terre pour accabler de
bons Seruiteurs qui se sacrifioient pour le bien de l’Estat, pour
la conseruation du domaine du Roy vostre Fils, pour l’honneur
de vostre conduitte, & pour la reputation de vostre Regence.
Il est tres-aysé de discerner ceux qui sont plus a vous,
ou ceux qui ne suiuent le Roy que pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1251. Anonyme. LE SECRET DE LA PAIX. OV, LA VERITABLE... (1649) chez Hameau (Hyérôme) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission. La permission de la cour est imprimée au colophon, datée de Paris le 26 mars 1649.. Référence RIM : M0_3627 ; cote locale : C_10_3. le 2013-12-15 09:34:05.

Dans tous ces troubles ils ont expose leur bien pour conseruer
le vostre, & n’ont tiré autre proffit que la gloire de leur
seruice. Certes il seroit souhaittable qu’il y eust bon nombre
de ces gens là, & moins de ces fauoris, de ces esprits obsesseurs
des Grands, qui apres auoir esté leurs Idolatres se font
leur Idole pour vsurper le sacrifice de leur bien, de leur honneur,
& de leur raison. Ce seroit donc a tort, MADAME,
que vous les priueriez plus long temps de la presence du
Roy, n’ayant rien de plus odieux, ny

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1252. Anonyme. LE SECRET DE LA PAIX. OV, LA VERITABLE... (1649) chez Hameau (Hyérôme) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission. La permission de la cour est imprimée au colophon, datée de Paris le 26 mars 1649.. Référence RIM : M0_3627 ; cote locale : C_10_3. le 2013-12-15 09:34:05.

leur honneur,
& de leur raison. Ce seroit donc a tort, MADAME,
que vous les priueriez plus long temps de la presence du
Roy, n’ayant rien de plus odieux, ny moins merité que le
nom de rebelles.   Mais sans regarder ce qui nous touche, voyez & considerez
vos propres interests, & vous trouuerez qu’il n’y a lieu
où vous soyez auec plus d’honneur ny de seureté que dans
Paris : Il est certain que vostre Personne y est aymée & respectée,
que si le malheur des temps & la rigueur des impositions,
a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1253. Anonyme. LE SECRET DE LA PAIX. OV, LA VERITABLE... (1649) chez Hameau (Hyérôme) à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Avec permission. La permission de la cour est imprimée au colophon, datée de Paris le 26 mars 1649.. Référence RIM : M0_3627 ; cote locale : C_10_3. le 2013-12-15 09:34:05.

Roy vostre Fils, & de Monsieur, vous feroient trouuer
de la seureté parmy les Lyons, & vous douterez qu’il n’y ait
de la veneration pour vous parmy des suiets si respectueux
& si dociles ? 1. Reg. 24. Suet. in
Augusto. Quant a Monsieur le Cardinal Mazarin, Vostre Maiesté
cherit trop ses merites pour luy donner la peine de ce voyage
ou il n’y auroit ny honneur, ny asseurance pour luy, il est aussi
trop auisé pour s’y commettre, il sçait l’vne & l’autre fortune,
il connoist l’humeur des Peuples dont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1254. Anonyme. LE SECRET DE LA RETRAITE DE MONSEIGNEVR LE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3628 ; cote locale : B_7_4. le 2013-12-15 09:48:48.

la Cour
manqua de pretexte pour si opposer.   Cette indissoluble vnion ayant mis Monsieur
le Prince à couuert de toutes les poursuites
de ses ennemys. Ils changerent de batterie ;
& formerent de differends desseins
contre luy bien qu’ils fussent tous disposez à
vne mesme fin. Le party de Madame de Chevreuse ne
butta plus qu’à le rendre suspect en Cour, &
se portoit assez ouuertement dans cette
intrigue : tout leur dessein estoit d’esloigner
Monsieur le Prince de Paris & de luy faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1255. Anonyme. LE SECRET DE LA RETRAITE DE MONSEIGNEVR LE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3628 ; cote locale : B_7_4. le 2013-12-15 09:48:48.

tout
le reussi qu’ils en pouuoient desirer, connoissant
qu’apres son départ ils auroient
tout moyen de le decrediter tout à fait, &
de s’assurer leur pouuoir de ce costè la.   Monsieur le Prince les preuint en demandant
la permission de s’en aller en Guyenne,
auec protestation de se treuuer à
la Majorité du Roy, ce qui luy fut tres facilement
accordé, tant pour la satisfaction
propre que la Reyne en receuoit que pour
celle de ses ennemys qui n’estoient pas sans
apprehension de le voir icy si bien aupres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1256. Anonyme. LE SECRET DE LA RETRAITE DE MONSEIGNEVR LE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3628 ; cote locale : B_7_4. le 2013-12-15 09:48:48.

accordé, tant pour la satisfaction
propre que la Reyne en receuoit que pour
celle de ses ennemys qui n’estoient pas sans
apprehension de le voir icy si bien aupres de
son A. R. Ce fut pour lors que le sieur Seruient
homme capable & hardy crut le temps propre,
pour faire seussir vn dessein qu’ils estoit
forme pour luy seul & qu’il se prometroit de
porter a bout pendant la confusion de toutes
ces intrigues, c’estoit de s’eslablir en la
place de celuy pour lequel il agissoit, & de
conseruer le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1257. Anonyme. LE SECRET DE LA RETRAITE DE MONSEIGNEVR LE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3628 ; cote locale : B_7_4. le 2013-12-15 09:48:48.

à qui le pouuoir de ces trois
donnoit de l’ombrage, & qui découurit la
pretension trop releuée du sieur Seruient,
dont l’ambition n’estoit que trop connuë.
Elle pretendoit par là le retour de Monsieur
de Chasteau-neuf, ou du moins vn ferme
establissement de Monsieur le Coadiuteur
dans le Conseil, & si la fortune luy en disoit
dans le Ministere. Le retour du premier fut
tanté, mais en vain, y ayant trop peu de
temps qu’il auoit esté éloigné : l’establissement
du second fut poussé auec quelque

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1258. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

de l’embaras de toutes les Cours,
n’ay gardé de passion que celle que i’ay pour l’honneur &
l’auantage de la France où ie suis né, quoy que i’y ay peu
vescule suis bien-ayse aussi qu’on voye que nous nous riõs
des broüilleries du monde qui nous faisoient pleurer autrefois,
pour ce que nous n’y sommes plus engagez, &
que vous sçachiez en particulier que ie suis inuariablement,
quelque changement qui arriue dans les affaires. Vostre tres-humble, & tres-obeyssant
seruiteur.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1259. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

qu’il y auroit de r’appeller
vn homme que l’on vient d’exiler, hay & mal
voulu de tous les peuples, & qui fourniroit vn
beau pretexte à ceux qui ne cherchent autre chose,
pour remuër & faire voir les effets de leurs mauuaises
intentions.  >
Pour les seconds, leur mécontentement est encor
moins considerable; car bien qu’aucune raison d’Estat
n’obligeast le Roy d’entreprendre ce voyage,
voulans faire de Paris le sejour perpetuel de la Cour,
ils rendroient en quelque façon la condition du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1260. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

ainsi que quelques-vns ont eu déja
l'audace de publier que sa Majsté entreprend ce voyage,
dont les veritables motifs ne sont autres, que
ceux-cy, d’exempter en premier lieu les peuples des
troubles qu’ils apprehendent, & dont ils sont menassez,
de faire reconnoistre son authorité dans les
lieux soubçonnez de fauoriser le party de ceux dont
personne n’ignore les intentions, & enfin de faire
payer à l’Espagne l’vsure du temps qu’il sera besoin
d’employer à l’execution d’vn dessein si necessaire,
pour la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1261. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

reconnoistre son authorité dans les
lieux soubçonnez de fauoriser le party de ceux dont
personne n’ignore les intentions, & enfin de faire
payer à l’Espagne l’vsure du temps qu’il sera besoin
d’employer à l’execution d’vn dessein si necessaire,
pour la tranquilité publique. La route que Sa Majesté doit tenir de Fontainebleau,
est celle de Bourgongne, où ses troupes la doiuent
venir joindre en bref, pour de cette Prouince
passer dans le Berry.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1262. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

reconnoistre son authorité dans les
lieux soubçonnez de fauoriser le party de ceux dont
personne n’ignore les intentions, & enfin de faire
payer à l’Espagne l’vsure du temps qu’il sera besoin
d’employer à l’execution d’vn dessein si necessaire,
pour la tranquilité publique. La route que Sa Majesté doit tenir de Fontainebleau,
est celle de Bourgongne, où ses troupes la doiuent
venir joindre en bref, pour de cette Prouince
passer dans le Berry.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1263. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

reconnoistre son authorité dans les
lieux soubçonnez de fauoriser le party de ceux dont
personne n’ignore les intentions, & enfin de faire
payer à l’Espagne l’vsure du temps qu’il sera besoin
d’employer à l’execution d’vn dessein si necessaire,
pour la tranquilité publique. La route que Sa Majesté doit tenir de Fontainebleau,
est celle de Bourgongne, où ses troupes la doiuent
venir joindre en bref, pour de cette Prouince
passer dans le Berry.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1264. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

reconnoistre son authorité dans les
lieux soubçonnez de fauoriser le party de ceux dont
personne n’ignore les intentions, & enfin de faire
payer à l’Espagne l’vsure du temps qu’il sera besoin
d’employer à l’execution d’vn dessein si necessaire,
pour la tranquilité publique. La route que Sa Majesté doit tenir de Fontainebleau,
est celle de Bourgongne, où ses troupes la doiuent
venir joindre en bref, pour de cette Prouince
passer dans le Berry.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1265. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

reconnoistre son authorité dans les
lieux soubçonnez de fauoriser le party de ceux dont
personne n’ignore les intentions, & enfin de faire
payer à l’Espagne l’vsure du temps qu’il sera besoin
d’employer à l’execution d’vn dessein si necessaire,
pour la tranquilité publique. La route que Sa Majesté doit tenir de Fontainebleau,
est celle de Bourgongne, où ses troupes la doiuent
venir joindre en bref, pour de cette Prouince
passer dans le Berry.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1266. Anonyme. LE SECRET DV VOYAGE DV ROY, ET DE LA ROVTE... (1651) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3630 ; cote locale : B_1_19. le 2013-12-15 10:00:14.

reconnoistre son authorité dans les
lieux soubçonnez de fauoriser le party de ceux dont
personne n’ignore les intentions, & enfin de faire
payer à l’Espagne l’vsure du temps qu’il sera besoin
d’employer à l’execution d’vn dessein si necessaire,
pour la tranquilité publique. La route que Sa Majesté doit tenir de Fontainebleau,
est celle de Bourgongne, où ses troupes la doiuent
venir joindre en bref, pour de cette Prouince
passer dans le Berry.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1267. Anonyme. LE SECRET Necessaire de sçauoir. Enuoyé à... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_6_44. Référence RIM : M0_3633 ; cote locale : B_7_24. le 2013-12-26 15:47:58.

zele tout ce qu’elle a de tresors
pour chasser le Perturbateur du Repos public, si
ce n’est que nostre Siecle fasse son Panegyrique
plus élegamment que toutes nos paroles? Ie me
prepare pour rendre dans vn autre Ouurage l’honneur
que l’on doit à Mademoiselle.</p> Souuenons-nous que le C. Mazarin est le plus Criminel de tous les hommes, & qu’il ne medite
rien moins que la totale perte de ce Royaume,
quelques raisons que l’on allegue, au contraire. Ie
treuue des ames faciles à surprendre, à qui l’éclat

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1268. Anonyme. LE SECRET Necessaire de sçauoir. Enuoyé à... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_7_24. Référence RIM : M0_3633 ; cote locale : B_6_44. le 2013-12-26 15:50:25.

des Amazones,
en prodigant auec zele tout ce qu’elle a de tresors
pour chasser le Perturbateur du Repos public, si
ce n’est que nostre Siecle fasse son Panegyrique
plus élegamment que toutes nos paroles? Ie me
prepare pour rendre dans vn autre Ouurage l’honneur
que l’on doit à Mademoiselle. Souuenons nous que le C. Mazarin est le plus Criminel de tous les hommes, & qu’il ne medite
rien moins que la totale perte de ce Royaume,
quelques raisons que l’on allegue, au contraire. Ie
treuue des ames faciles à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1269. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, L’ABBREGÉ DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi B_12_63. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : E_1_80. le 2013-12-26 15:58:59.

ordre vous ont assez tesmoigné
& adverty qu’ils ne pouvoient retourner chez eux en
asseurance de leurs personnes, si vostre Maiesté ne
les contentoit de ce qui leur a esté promis, & dont
lettres ont esté escrites & envoyées aux Provinces. Mais tout céla n’a seruy d’aucune chose sur l’inhumanité
de Sesanus contre ses mauvais desseins, vostre
Parlement en fin a pris partie du malheur de la France,
& continuant à l’endroict de vostre Maiesté la fidelité
& devotion dont il a esté de tout temps admiré

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1270. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

le tiers estat est
menacé de fers & de prison, la parolle mesme est
interdicte aux gens de bien qui s’en pourroient pleindre,
& mes-huy la France deuient vne forest sans
Princes, sans hommes, & sans François. Si ta cruauté Sesanus n’est encore assovuie du sang,
& de l’honneur de ceux que tu as fait mourir & mal
traicter pour avoir leur bien & confiscation, si ton
avarice n’est encore bornée des grands tresors que
tu as vollez à sa Majesté & à son peuple, qui te font
seigneur de deux cens mil

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1271. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

  On met la Royne en ceruelle, on ne veut poinct
que ceste assemblée se face, & deslors Sesanus qui
voit ses actions descouvertes, sa vie reconnuë de tout
le monde, qu’on trouue des promesses faictes pour
luy, à la charge d’expedier & faire des arrests du Conseil,
que son honneur est perdu, & que son bien &
sa vie courent risque, destourne l’effect d’vn si avantageux
& honorable dessein, donne l’alarme bien
chaude, & fait sonner le toxin contre vn corps de Iustice,
fidel & tres-obeyssant.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1272. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

legions d’ordinaires prés de leurs
personnes seuls, pour estre maintenus. Vostre Maiesté a veu par la lettre de Monsieur la
Prince & par sa declaration, la tres-humble soubmission
de l’obeyssance qu’il apporte à ce qui est de vos
commandemens, il ne vous demande ny argent, ny
honneur, ny dignitez, ny recompense, ny places fortes,
ny aucunes choses pour son particulier, comme
ses ennemis publies, & que l’on a fait escrire par toute
la France sous le nom de vostre Maiesté, son vnique
but est vostre seruice, & pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1273. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

des hommes, encores ont-ils cét aduantage
de pescher en eau trouble, la vie d’vn homme de
bien doit estre semblable au bastiment de Iulius Drusus,
si ces gens sont si iustes, & s’ils ont bien vescu
qu’apprehendent ils ? vne ame nette ne doit rien
craindre. <p>Scipion l’Africain, l’honneur de son age, Scipion
Lasiatique, Lutilius & Ciceron iettez eux mesme
dans les hazards de la censure, Et pourquoy ces gens
ici ne la souffriront il pas ? Mais Sire, voici ce qui les touche, voici le ver qu’il
leur ronge l’ame,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1274. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

dont il s’est serui en Allemagne
& en Italie, ayant osé bailler des passeports
aux ennemis de cest Estat. Mais qui ne sçait la lascheté
qu’il fist à l’endroict des alliez de la Couronne,
les deniers qu’il a volez à la honte & à la perte de la reputation & de l’honneur de la France, les trahisons
qu’il a commises en tant de lieux, & ce qu’il a fait
depuis son retour, ses pratiques mesmes, & les pensions
qu’il tire tous les ans auec lesquels il a tellement
enflé les voilles de son ambition,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1275. Anonyme. LE SESANVS ROMAIN AV ROY, OV L’ABBREGÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Numérotation erronée des pages 29 et 30, biffée pour corriger à la main. Voir aussi E_1_80. Référence RIM : M0_3667 ; cote locale : B_12_63. le 2013-12-26 16:02:36.

des estrangers ou
les Princes esloignez mal traictez, & courus,
la iustice mesprisée & foullee, la Noblesse
offensée, le peuple ruiné & irrité, les villes
mescontentes & mutinées, les charges millitaires,
celles de iudicatures & des finances
venduës & rauies à l’honneur, à la vertu, au
seruice, au merite, & à la capacité, nos voisins
amis & alliez fort mal affectionnez ; nostre ennemi est dedans vostre Royaume,
voyez Sire, l’Estat ou vous estes, le peu de
moyen que vous auez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1276. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE Catelet par le Comte... (1650) chez Bureau d'adresse à Paris , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Sans doute extraite d'un recueil, la pièce porte le n° 84, une pagination de 737 à 748 et, au colophon, la mention: "À Paris, du Bureau d'Adresse aux Galleries du Louvre, devans S.Thomas, le 17 juin 1650. Avec priv.". Référence RIM : Mx ; cote locale : A_9_19. le 2013-12-27 11:15:04.

qui seroit réduite à la famine, sans vn petit
convoy qui leur est n’aguéres arrivé, & l’espérance
d’vn plus grand qu’ils attendent de
Cambray & de Valencienne. Le Comte Sfondrato commandant vn Corps séparé de l’armée des ennemis, investit le Catelet
le 10 de ce mois, & y mena du canon,
dont il battit la place des le lendemain.   Cette place, qui est à quatre lieuës de Cambray,
trois de S. Quentin & cinq de Péronne,
est sitüée sur la riviére de l’Escaut, qui ne porte

=> Afficher la page


Occurrence 1277. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE Catelet par le Comte... (1650) chez Bureau d'adresse à Paris , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Sans doute extraite d'un recueil, la pièce porte le n° 84, une pagination de 737 à 748 et, au colophon, la mention: "À Paris, du Bureau d'Adresse aux Galleries du Louvre, devans S.Thomas, le 17 juin 1650. Avec priv.". Référence RIM : Mx ; cote locale : A_9_19. le 2013-12-27 11:15:04.

mort que ceux qui ont connu sa vertu
trouvent plus honteuse à ses ennemis qu’à
lui-mesme.   Ayant esté blessé en cette rencontre inopinée,
en laquelle il consulta plus son courage
que sa prudence, & pris à vne journée du lieu
où s’estoit donné le combat, le bruit d’vne si
grande prise attira de ce costé là la plus part de
ses ennemis, qui se pressérent tant à prendre
part en l’honneur de sa conduite, que David
Lesley qui les commandoit n’eut pas peu de
peine à réduire au nombre de 500 ceux qui

=> Afficher la page


Occurrence 1278. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE Catelet par le Comte... (1650) chez Bureau d'adresse à Paris , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Sans doute extraite d'un recueil, la pièce porte le n° 84, une pagination de 737 à 748 et, au colophon, la mention: "À Paris, du Bureau d'Adresse aux Galleries du Louvre, devans S.Thomas, le 17 juin 1650. Avec priv.". Référence RIM : Mx ; cote locale : A_9_19. le 2013-12-27 11:15:04.

non seulement
d’agir, mais de pâtir: & ayant prononcé
toutes ces paroles d’vn ton de voix aussi
hardi que s’il eust encor harangué ses soldats
en quelque occasion, sa sentence fut leuë,
portant qu’il seroit pendu à vn gibet de trente
pieds de haut, au lieu nomme la Croix d’Edimbourg:
puis, que sa teste seroit séparée de son
corps & exposée à la place d’Edimbourg Tovlebooth;
que ses bras & jambes seroyent encor
coupez & pendus séparément dans les villes
de Glasco, Sterlin, Perthe

=> Afficher la page


Occurrence 1279. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE Catelet par le Comte... (1650) chez Bureau d'adresse à Paris , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Sans doute extraite d'un recueil, la pièce porte le n° 84, une pagination de 737 à 748 et, au colophon, la mention: "À Paris, du Bureau d'Adresse aux Galleries du Louvre, devans S.Thomas, le 17 juin 1650. Avec priv.". Référence RIM : Mx ; cote locale : A_9_19. le 2013-12-27 11:15:04.

qu’il prestoit à ceux qui tesmoignoyent
tant d’affection de se joindre à Sa Majesté Britannique:
& lors qu’il fut pendu, l’on attacha
à son dos sa derniére déclaration, avec
l’histoire des actions dont il avoir esté accusé,
ayant par la voix publique gangné en sa mort
plus de cœurs au Roy de la Grand’Bretagne,
qu’il n’en avoit assujetti pendant sa vie par tous
ses avantages. A paris, du Bureau d’Adresse, aux Galleries du Louvre,
devant S. Thomas, le 17 Iuin 1650.

=> Afficher la page


Occurrence 1280. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE Catelet par le Comte... (1650) chez Bureau d'adresse à Paris , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Sans doute extraite d'un recueil, la pièce porte le n° 84, une pagination de 737 à 748 et, au colophon, la mention: "À Paris, du Bureau d'Adresse aux Galleries du Louvre, devans S.Thomas, le 17 juin 1650. Avec priv.". Référence RIM : Mx ; cote locale : A_9_19. le 2013-12-27 11:15:04.

qu’il prestoit à ceux qui tesmoignoyent
tant d’affection de se joindre à Sa Majesté Britannique:
& lors qu’il fut pendu, l’on attacha
à son dos sa derniére déclaration, avec
l’histoire des actions dont il avoir esté accusé,
ayant par la voix publique gangné en sa mort
plus de cœurs au Roy de la Grand’Bretagne,
qu’il n’en avoit assujetti pendant sa vie par tous
ses avantages. A paris, du Bureau d’Adresse, aux Galleries du Louvre,
devant S. Thomas, le 17 Iuin 1650.

=> Afficher la page


Occurrence 1281. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE Catelet par le Comte... (1650) chez Bureau d'adresse à Paris , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Sans doute extraite d'un recueil, la pièce porte le n° 84, une pagination de 737 à 748 et, au colophon, la mention: "À Paris, du Bureau d'Adresse aux Galleries du Louvre, devans S.Thomas, le 17 juin 1650. Avec priv.". Référence RIM : Mx ; cote locale : A_9_19. le 2013-12-27 11:15:04.

qu’il prestoit à ceux qui tesmoignoyent
tant d’affection de se joindre à Sa Majesté Britannique:
& lors qu’il fut pendu, l’on attacha
à son dos sa derniére déclaration, avec
l’histoire des actions dont il avoir esté accusé,
ayant par la voix publique gangné en sa mort
plus de cœurs au Roy de la Grand’Bretagne,
qu’il n’en avoit assujetti pendant sa vie par tous
ses avantages. A paris, du Bureau d’Adresse, aux Galleries du Louvre,
devant S. Thomas, le 17 Iuin 1650.

=> Afficher la page


Occurrence 1282. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE PONTEAV DE MER: PAR... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège au colophon, ainsi que la mention: "Imprimé à Saint Germain en Laye, le dixième Mars 1649.". Référence RIM : M0_3670 ; cote locale : A_1_20. le 2013-12-27 11:41:54.

ne lui respondoit
pas à son gré, le fit sommer vne seconde fois:
à laquelle sommation ce Gouverneur lui ayant
respondu à coups de mousquet, ledit sieur
de Chamboy logea son infanterie dans le fauxbourg,
& fit ataquer les premières barricades,
mais ce Gouverneur estant sorti avec soixante &
dix soldats du régiment qu’il commançoit à lever,
il leur dit,Compagnons, si vous voulez que
je vous croye capables de servir le Roy, comme vous
me l’avez tous asseuré, il me faut montrer icy ce que
vous sçavez faire:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1283. Anonyme. LE SIEGE MIS DEVANT LE PONTEAV DE MER: PAR... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège au colophon, ainsi que la mention: "Imprimé à Saint Germain en Laye, le dixième Mars 1649.". Référence RIM : M0_3670 ; cote locale : A_1_20. le 2013-12-27 11:41:54.

& de leurs barricades, contraignirent ledit sieur de Chamboy & toute son infanterie & cavalerie,
qui avoit mis pied à terre, à se retirer cõme
auparavant, & ceux cy à remonter sur leurs
chevaux, pour se sauver avec plus de diligence:
>
non sans quelque honte d’avoir fait battre par
des bourgeois, des troupes enrollées, en vn si
grand nombre contre vn régiment non encore
parfait, les prémiers ayans particuliérement
donné des marques de leur fidelité & affection
au service du Roy, & le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1284. Anonyme. LE SILENCE AV BOVT DV DOIGT. (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi A_7_42 (partie 2), C_10_13 (partie 1), C_10_14 (partie 2) et D_1_41 (partie 1). Référence RIM : M0_3674 ; cote locale : A_7_41. le 2013-12-27 16:33:57.

LE
SILENCE
AV BOVT
DV DOIGT. SAINT Augustin fait recit dans sa Cité de Dieu,
d’vne certaine Idole nommée Harpocrate, laquelle
etoit si vniversellement respectée de tous les
Peuples, que de tous costez on venoit au Temple dedié
en son honneur, pour luy offrir des sacrifices, luy
rendre des respects, & luy presenter des offrandes.
Mais ce qui est plus à remarquer, c’est qu’aupres de l’autel,
où reposoit cette mesme Idole, il y avoit la figure
d’vne nommé Hermocrate, qui etoit representé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1285. Anonyme. LE SILENCE AV BOVT DV DOIGT. (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi A_7_41 (partie 1), A_7_42 (partie 2), C_10_13 (partie 1) et C_10_14 (partie 2). Référence RIM : M0_3674 ; cote locale : D_1_41. le 2013-12-27 16:35:23.

Le Silence au bout du doit, SAINCT Augustin fait recit dans sa Cité de
Dieu, d’vne certaine Idole nommé Harpocrate,
laquelle estoit si vniuersellement respectée
de tous les Peuples, que de tous costez on venoit
au Temple dedié en son honneur, pour luy offrir
des sacrifices, luy rendre des respects, & luy presenter
des offrandes. Mais ce qui est plus à remarquer,
c’est qu’aupres de l’autel, ou reposoit cette
mesme Idole, il y auoit la figure d’vn nommé Hermocrate,
qui estoit representé mettant le doigt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1286. Anonyme. LE SIXIESME BABILLARD DV TEMPS. EN VERS.... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 6 de 6, de C_2_15_1 à C_2_15_6. Référence RIM : M0_556 ; cote locale : C_2_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-02-09 02:37:50.

est horrible & odieuse :
Mais quittons, quittons ce discours
Disons les finesses, les tours,
Dont s’auisent de Mazarin,
Les espions soir & matin.
L’vn s’en va habillé en femme,
Sans craindre vergongne ny blâme
Hanter auec honnestes gens
Pour reporter aux Courtisans
Ce que l’on peut faire à Paris.
L’autre iour aupres S. Mery
On en prit vn chose asseurée,
Ayant la langue bien enfilée,
Mieux & par dict, & par faict
Que ne l’auroit vn perroquet

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1287. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

Bourdeaux,
par Michel Millange.

M. DC. XLIX. LE SOLDAT BORDELOIS OV LA
misere du pays de Gascongne. LES Armes sont justes lors qu’elles sont
necessaires, & le seruice du Roy, le salut
public, la deffence de la Patrie (qui est nostre
mere commune) l’honneur de la Iustice, ne
permettent pas que ie viue en repos, & allument
ces feux genereux qui me sont naturels ;
Ie sorts de la douceur de la Paix, & passe la Garonne,
pour faire executer les ordres &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1288. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

(qui est nostre
mere commune) l’honneur de la Iustice, ne
permettent pas que ie viue en repos, & allument
ces feux genereux qui me sont naturels ;
Ie sorts de la douceur de la Paix, & passe la Garonne,
pour faire executer les ordres & commandemens
du Roy portez par son Commissaire,
& deffendre l’honneur de sa parole & la foy
de son seing. La Guyenne estoit calme, & ceste
Noble Prouince, de laquelle on peut dire auec
plus de verité que de la France, qu’elle est mere
de Mars, estoit tranquille. Le plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1289. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

sans ordre de sa Majesté d’assieger la Ville
Capitale de Guyenne : Et au mesme temps
que l’homme du Roy son Commissaire est arriué
à Cadillac, on a faict saccager tout le pays
d’Entre-deux-Mers, brusler les Esglises, tuer
les Prestres & Curez au pied des Autels, sans
espargner ny sexe, ny aage, ny l’honneur & pudicité
des femmes, ny le sang innocent. I’estois
armé, & pouuois repousser la violence,
& mettre l’ennemy public en estat de souffrir
les maux qu’il nous faisoit : toutefois on me

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1290. Anonyme. LE SOLDAT BOVRDELOIS, OV LA MISERE DV PAIS... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux, par Michel Millange. Titre fautif: "SOLAT" au lieu de "SOLDAT". Partie 1. Voir aussi C_10_16 (partie 2), A_7_39 (partie 1) et A_7_40 (partie 2). Référence RIM : M0_3677 ; cote locale : C_10_15. le 2013-02-11 13:59:24.

l’obeyssance que ie dois au
Roy mon Maistre.   Apres la desolation & le dégast du pays de
Graues : La Garonne a veu ces deux riuages
rougir du sang des pauures paysans ! Glorieux
Lauriers, belles Palmes, qui ont crû dans le
champ de Gradignan : auquel contre la foy
donnée, le droict des armes, la Loy de l’honneur,
on a fait pendre vn homme de bien, deffendant
le lieu duquel son frere est Vicaire : Et
les Autels sur lesquels on immoloit les innocens ;
apres auoir à Camblanes jetté le Corps
de mon DIEV,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1291. Anonyme. LE SOVFLET DE LA FORTVNE, Donné au Prince... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3698 ; cote locale : A_9_39. le 2013-12-27 16:49:54.

tous vifs
Des pauures Innocens, des Vieillards, & des Prestres,    
Venant à y penser mon iugement s’esgare,
Voir qu’vn Prince François ait esté si Barbare
Que de faire des maux indignes à reciter:
Combien de filles a-t’on violées, massacrées?
Combien luy & ses gens ont ils osé porter
Leurs sacrileges mains sur les choses sacrées.    
Ha! combien de lieux saincts, & d’Eglises soüillées,
Dans icelles on voyoit les filles violées
Par le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1292. Anonyme. LE SOVFLET DE LA FORTVNE, Donné au Prince... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3698 ; cote locale : A_9_39. le 2013-12-27 16:49:54.

massacrées?
Combien luy & ses gens ont ils osé porter
Leurs sacrileges mains sur les choses sacrées.    
Ha! combien de lieux saincts, & d’Eglises soüillées,
Dans icelles on voyoit les filles violées
Par le commandement de ce voluptueux,
Qui faisoient de grands maux de minutes en minutes,
Les Turcs auroient esté bien plus respectueux,
Et n’auroient iamais fait ce que faisoient ces brutes.    
Vous braues Orateurs dont la langue faconde
L’auez tant autrefois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1293. Anonyme. LE SOVFLET DE LA FORTVNE, Donné au Prince... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3698 ; cote locale : A_9_39. le 2013-12-27 16:49:54.

d’airain,
Quand on commence bien faut que l’on perseuere,
D’orgueil & vanité il est venu si plain,
Que chacun le nommoit vn Tyran & Seuere.    
Il voit bien à present son esperance vaine,
Puis qu’il est enfermé au Chasteau de Vincenne;
C’est qu’il auoit eu par trop d’ambition:
Condé il ne faut pas que iamais tu pretende
De venir au dessus de ta pretention,
Car ton audace estoit trop hardie & trop grande.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1294. Anonyme. LE SOVFLET DE LA FORTVNE, Donné au Prince... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3698 ; cote locale : A_9_39. le 2013-12-27 16:49:54.

d’airain,
Quand on commence bien faut que l’on perseuere,
D’orgueil & vanité il est venu si plain,
Que chacun le nommoit vn Tyran & Seuere.    
Il voit bien à present son esperance vaine,
Puis qu’il est enfermé au Chasteau de Vincenne;
C’est qu’il auoit eu par trop d’ambition:
Condé il ne faut pas que iamais tu pretende
De venir au dessus de ta pretention,
Car ton audace estoit trop hardie & trop grande.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1295. Anonyme. LE STRATAGESME OV LE POVR ET CONTRE DV... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 28 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3720 ; cote locale : B_12_59. le 2013-12-28 09:29:02.

il arriué :
Ma foy, le Renard s’est sauué,
Vos chiẽs n’ont chassé rien qui vaille,
Bien qu’ils soient d’assez belle taille,
Et ie crains qu’estant si puissant
Il n’en mange enfin plus d’vn cent.
Mais s’il fait mal pour nous en Frãce</l>
Felicitons son Eminence,
Et pour brauer l’ire du sort
Sauuons nous tous au cap de Nort ;
En ce bon pais de Cocagne
Où l’on ne voit à la campagne
Aucunes troupes en amas
Ni coureurs faisants des degats :
Ou Mazarin qui nous accable

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1296. Anonyme. LE STRATAGESME OV LE POVR ET CONTRE DV... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 28 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3720 ; cote locale : B_12_59. le 2013-12-28 09:29:02.


Qu’on vous a dépeint ce mortel
De nulle vertu que ie sçache,
Il n’a fruition, ny tache ;
Et i’ignore aussi les bien faits
Qu’aux pauures François il a faits :
Si ce n’est qu’a sa conscience
Il fait que tout le monde pense,
Et que chacun dans ce tourment
Croit estre au bout du iugement.
D’ailleurs, de trauail il exempte
Maint manœuure qui ne s’en vante,
Et fait que tous les Artisans
Tranchent icy des Courtisans,
Se promenent leuans la teste
Aux iours

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1297. Anonyme. LE SYNDIC DV PEVPLE FRANÇOIS, ESLEV PAR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 38 pages. Langue : français. Avec un "Avis au lecteur" en dernière page.. Référence RIM : M0_3742 ; cote locale : B_11_36. le 2013-12-28 10:13:48.

peuple est Singes des actions de son Roy : ce seroit
vne chose honteuse de blasmer celuy qui
doit seruir d’exemple. La principale chose que vostre Majesté doit
faire pour se maintenir en paix, & se conseruer
en la bonne opinion que son peuple à conceuë
/>
d’elle, est de preter l’oreille à ceux qui luy donneront
des aduis salutaires concernants le bien
du Public, & qui par Conseil s’efforceront de
corriger les deffauts qui se rencontrent au gouuernement
general de vostre Estat : si le malade
refuse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1298. Anonyme. LE SYNDICQ DV PEVPLE ENVOYE AV ROY. Pour... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3741 ; cote locale : B_2_6. le 2013-12-28 10:25:21.

qu’elle banisse d’elle le Cardinal Mazarin
qui est vn boute feu, qui comme Vipere
fera perir ceux dont il tire les biens & la vie, & empesche vostre Maiesté d’octroyer
à vos suiets ce à quoy vous estes oblige par
les Loix Diuines &amp; humaines, de sorte que
tout ce que font son Altesse Royalle, les
Princes & le Parlement, n’est que pour vne
iuste intention, & non pas telle que leurs
calomniateurs vous font entendre: Ne differez
donc plus de l’Elongner, car plus vous
le retenez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1299. Anonyme. LE SYNDICQ DV PEVPLE ENVOYE AV ROY. Pour... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3741 ; cote locale : B_2_6. le 2013-12-28 10:25:21.

tout ce que font son Altesse Royalle, les
Princes & le Parlement, n’est que pour vne
iuste intention, & non pas telle que leurs
calomniateurs vous font entendre: Ne differez
donc plus de l’Elongner, car plus vous
le retenez vostre Estat court vn grand risque,
vous auez tant esté prie pour cét Elongnement,
& moy ie vous en supplie de la
part de tous vos Sujets, dont ie vous suis venu
remonstrer la misere, & au nom desquels
ie vous demande la Paix.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1300. Anonyme. LE SYNDICQ DV PEVPLE ENVOYE AV ROY. Pour... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3741 ; cote locale : B_2_6. le 2013-12-28 10:25:21.

tout ce que font son Altesse Royalle, les
Princes & le Parlement, n’est que pour vne
iuste intention, & non pas telle que leurs
calomniateurs vous font entendre: Ne differez
donc plus de l’Elongner, car plus vous
le retenez vostre Estat court vn grand risque,
vous auez tant esté prie pour cét Elongnement,
& moy ie vous en supplie de la
part de tous vos Sujets, dont ie vous suis venu
remonstrer la misere, & au nom desquels
ie vous demande la Paix.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Premier 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 Dernier