[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(3710 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "tes" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1501. Anonyme. L’ESPRIT DE GVERRE DES PARISIENS, CONTRE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_16_36. Référence RIM : M0_1282 ; cote locale : B_10_9. le 2013-02-05 11:05:17.

luy a esté donnée chez vous,
pour distribuer au public : vne autre fois ne vous
laissés pas surprendre car si Monsieur le Duc
d’Orleans n’auoit pas eu trop de bonté, il deuoit
le faire pendre aussi tost, & vous faire demander
pardon des iniures que vous faites escrire à
vostre plume contre l’honneur de S. A. R. que
vous accusés d’auoir fauorisé le passage du Mazarin
en France. Terribilis in ciuitate homo, linguo sus
& temerarius in verbo suo, odibilis erit Eccli. 9.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1502. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1503. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1504. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1505. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1506. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1507. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1508. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1509. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_3_32. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : B_7_39. le 2013-02-05 11:26:29.

rendre compte de vos actions? Quittez donc,
MONSEIGNEVR, ce party si déraisonnable,
sécourez le peuple de paris, & vengez
l’outrage qu’on leur veut faire; abandonnez
vn homme que ses crimes ont fait hayr de tous
les peuples, qui a tasché de faire perir vostre
Altesse au siege de Lerida, la laissant manquer
de tout ce qui lui estoit necessaire pour vne si
haute entreprise; & ainsi vous serez beny
d’vn chacun, & vostre Nom sera en bonne
odeur à tous les Peuples de la France.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1510. Anonyme. L’ESPRIT DV DVC DE CHATILLON APPARV A... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi B_7_39. Référence RIM : M0_1285 ; cote locale : A_3_32. le 2013-02-05 11:29:12.

il
ne se touue personne qui vous oze dire la vérité,
& qui vous rapporte fidellement les Discours
& les Sentimens que j’ay eu à l’article de
ma mort, puisque tous ces flateurs n’osent vous
parler franchement de peur de perdre pour
peu de temps l’honneur de vos bonnes graces,
& qu’ils considérent plus leurs interrests particuliers
que les vostres; j’oseray representer la vérité naifvement à vostre Altesse, puis qu’on
sçait qu’à present ie suis destaché de toute sorte
de passion,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1511. Anonyme. L’ESPRIT DV FEV ROY LOVIS LE IVSTE A LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1286 ; cote locale : B_4_19. Texte édité par Site Admin le 2013-02-05 11:41:52.

MADAME, Ne vous estonnez pas, si ma voix vient maintenant
frapper vos oreilles, puis que la plainte
de tous ceux que ie laissay sujets de vostre Empire,
est venuë iusques dans le sejour des ombres
porter à mon esprit la funeste image des horreurs,
dont vous deffigurez toute la face de l’Estat.
Ne vous offensez pas aussi de voir que ie
trouble vostre repos, puis que vous troublez celuy
de toute la France, & l’obligez à troubler
mesme celuy des morts, par la rigueur des
maux que vous luy faites souffrir. La Iustice

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1512. Anonyme. L’ESPRIT DV FEV ROY LOVIS XIII. A SON FILS... (1652) chez [s. n.] à Paris , 49 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2. Pièce 28 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1287 ; cote locale : B_3_3. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-05 14:39:43.

Cet exemple que ie propose moins afin que
vous l’imitiez, que pour vous obliger d’en detester
la resolution, auroit plus d’horreur, si la mere
de ce Prince Romain auoit eu moins de malice &
de fureur : mais ce qui deuoit obliger son fils à
souffrir toutes ses violences, est qu’il estoit redeuable
à ses soins & à ses crimes, de l’Empire
aussi bien que de la vie : au lieu que vostre Mere
vous ayant donné le dernier de ces biens, s’efforce
de vous rauir l’autre : & ne peut nier qu’elle
ne tende de tout son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1513. Anonyme. L’ESPRIT DV FEV ROY LOVIS XIII. A SON FILS... (1652) chez [s. n.] à Paris , 49 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2. Pièce 28 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1287 ; cote locale : B_3_3. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-05 14:39:43.

mesme au defaut de la chaleur naturelle, qui
manquant en luy le laisse en proye à tant de
maux ? Si Mazarin auoit eu les qualitez d’vn bon
Ministre, ne trouuoit-il pas le chemin tout frayé
pour arriuer aux fins glorieuses, où tendit tousjours
le feu Cardinal ? Qui le fist broncher, s’il eut
eu dessein de marcher sur les pas de ce Politique ?
& ne trouuoit-il pas dans l’Estat toutes les dispositions
necessaires à souffrir le ioug de son Ministere,
s’il eust esté plus modeste ou plus prudent ?
Son interest qui détacha

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1514. Anonyme. L’ESPRIT DV FEV ROY LOVIS XIII. A SON FILS... (1652) chez [s. n.] à Paris , 49 pages. Langue : français. La page de titre est en page 2. Pièce 28 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1287 ; cote locale : B_3_3. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-05 14:39:43.

pro ouibus suis. Cette condition est aussi necessaire
pour le faire iuger tel qu’il entre par la porte,
& non par la bréche, de peur d’estre reputé
larron & voleur. C’est pour dire que comme
Azala, ce fameux Gennois, fauory du grand Tamerlans,
qu’il seruit fidellement iusques à la
mort, auec vne approbation singuliere de tous
ses peuples, il se doit faire aimer égallement, &;
desirer de tout le monde, ne procurer que leur
aduantage en general, & leur bien en particulier;
establir tous ses biens, tous ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1515. Anonyme. L’ESTAT DE LA MARCHE ET LE LIEV OV EST A... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1290 ; cote locale : A_3_27. le 2013-02-05 14:47:34.

L’arriere-garde,
qui demeure sur la frontiere, est
commandée par l’Archiduc Leopold
en personne, & est composée de six mille
fantassins & trois mille Cheuaux. C’est
chose digne de remarque, qu’il se commet
moins de desordre parmy lesdites
trouppes que dans la ville la mieux policée;
& que nos ennemis exercent chez
nous vne discipline militaire; non seulement
plus exacte, que nos trouppes
mesmes, mais plus austere que celle qui
rendit les Romains si recommandables.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1516. Anonyme. L’ESTAT DE LA MARCHE ET LE LIEV OV EST A... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1290 ; cote locale : A_3_27. le 2013-02-05 14:47:34.

L’arriere-garde,
qui demeure sur la frontiere, est
commandée par l’Archiduc Leopold
en personne, & est composée de six mille
fantassins & trois mille Cheuaux. C’est
chose digne de remarque, qu’il se commet
moins de desordre parmy lesdites
trouppes que dans la ville la mieux policée;
& que nos ennemis exercent chez
nous vne discipline militaire; non seulement
plus exacte, que nos trouppes
mesmes, mais plus austere que celle qui
rendit les Romains si recommandables.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1517. Anonyme. L’ESTAT DE LA MARCHE ET LE LIEV OV EST A... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1290 ; cote locale : A_3_27. le 2013-02-05 14:47:34.

L’arriere-garde,
qui demeure sur la frontiere, est
commandée par l’Archiduc Leopold
en personne, & est composée de six mille
fantassins & trois mille Cheuaux. C’est
chose digne de remarque, qu’il se commet
moins de desordre parmy lesdites
trouppes que dans la ville la mieux policée;
& que nos ennemis exercent chez
nous vne discipline militaire; non seulement
plus exacte, que nos trouppes
mesmes, mais plus austere que celle qui
rendit les Romains si recommandables.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1518. Anonyme. L’ESTAT DE LA MARCHE ET LE LIEV OV EST A... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1290 ; cote locale : A_3_27. le 2013-02-05 14:47:34.

L’arriere-garde,
qui demeure sur la frontiere, est
commandée par l’Archiduc Leopold
en personne, & est composée de six mille
fantassins & trois mille Cheuaux. C’est
chose digne de remarque, qu’il se commet
moins de desordre parmy lesdites
trouppes que dans la ville la mieux policée;
& que nos ennemis exercent chez
nous vne discipline militaire; non seulement
plus exacte, que nos trouppes
mesmes, mais plus austere que celle qui
rendit les Romains si recommandables.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1519. Anonyme. L’ESTONNEMENT DE LA COVR, DE L’ESPRIT... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1306 ; cote locale : B_1_15. Texte édité par Site Admin le 2013-02-06 01:39:33.

te mesles-tu, Censeur estonné ?
Iouë à ton ieu de l’esbahy : mesle toy de ta cuisine
& de mettre du safran aux choux : & ne te mesle
point des affaires des Grands : car tu auras taloche
sur les doigts bien serré. Ce n’est pas tout, il n’y aura pas iusqu’aux sales
Sauetiers qui n’en veulent causer & dire leur ratelée. Helas ! mes amis ; qu’on dit bien vray, ce que
le Maistre donne & le Valet pleure ne sont que
larmes perduës, ce ne sont que vains souspirs en
l’air & au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1520. Anonyme. L’ESTROITE ALLIANCE ou la ionction du... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1309 ; cote locale : A_3_25. le 2013-02-06 01:43:02.

genereuses, les recompenses, font bien
plus d’impression que les peines, & les promesses du Prince
animent bien d’aduantage les soldats que ses menaces,
les plus iustes Monarchies, & non pas les plus seueres, ont
esté les plus florissantes, si Dieu a traité quelquefois son
peuple auec rigueur, ça esté contre son inclination, sa douceur
a bien euë plus de pouuoir que sa seuerité, puisque
celle-cy ne luy a peu acquerir toute la Iudée & que celle-là
luy a sousmis tout l’Vnuers; l’vne fait des esclaues, l’autre
des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1521. Anonyme. L’HERACLITE COVRTISAN. Væ, væ, væ,... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi A_3_80. Référence RIM : M0_1621 ; cote locale : C_5_49. Texte édité par Site Admin le 2013-02-06 02:01:41.

j’apprens que la Superbe est la racine de tous maux & la Reine de tous vices. Elle produit la vaine gloire, l’enuie, la
colere, la tristesse, l’auarice, la gourmandie, & paillardise, qui
sont autant de chaisnons par lesquels le mauuais Demon nous
maistrise : Et quelque œuure que l’on se puisse imaginer, si les autres
vices sont excusables & passables, la seule Superbe est odieuse.
Voila le premier traict de crayon, qui a poussé vn saint Pere &
Docteur de l’Eglise à dire, que la Superbe a donné commencement
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1522. Anonyme. L’HERACLITE COVRTISAN. Væ, væ, væ,... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi A_3_80. Référence RIM : M0_1621 ; cote locale : C_5_49. Texte édité par Site Admin le 2013-02-06 02:01:41.

estonnez que ceux qu’ils brauoient
& moquoient. Artabanus dissuadoit par cette remontrance
le Roy Xerxes, de faire la guerre contre les Grecs. Phylisthion
disoit aussi, Que la Fortune se joüoit de l’hóme, l’esleuant
bien haut, pour luy donner vne cheute plus grande & plus rude :
ce qui est beaucoup plus remarquable que la comparaison faite
par saint Ierosme, qui dit, que comme le vin fait tort au beuueur,
lequel estant releué, n’a pied ny esprit qui puisse faire son office
ou deuoir ; & que toute tristesse & réjouïssance

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1523. Anonyme. L’HERACLITE COVRTISAN. Væ, væ, væ,... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Voir aussi C_5_49. Référence RIM : M0_1621 ; cote locale : A_3_80. Texte édité par Site Admin le 2013-02-06 02:03:35.

peu. Ne plus ne moins aussi qu’vn
membre enslé de mal n’est pas bien propre à faire seruice: de
mesme vn Esprit enflé de Superbe & d’Orgueil est mal propre à
tout bien: car il est emporté d’vn desir desordonné d’auoir & de
jouïr de l’honneur que luy mesme deuroit rendre à vn autre: ce
qui est vn defaut fort remarquable en ce que principalement il
heurte la Diuinité, & ne peut se borner ny captiuer dans aucune
regle ou mesure finie. Mais ie dis bien plus, comme ce vice a esté
le premier pour ces Esprits, qui ont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1524. Anonyme. L’HEVREVSE ARIVEE DV ROY. EN SA BONNE... (1649) chez Gasse (Nicolas) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1628 ; cote locale : C_5_51. le 2013-02-06 12:42:40.

iouyr d vne longue & heureuse
vie les ceremonies estant acheuées, & l’Empereur
ayant fin y sa priere il estoit conduit
en son Palais Royal, où l’imperatrice venoit
au deuant luy faire la reuerence à genoux,
& auec des complimens dignes de sa
personne, & de la Maiesté qu’elle saluoit,
luy tesmoignoit la ioye qu’elle auoit de son
heureux retour, deslors ce n’estoient par
toute la ville que festins, que banquets, que
feux d’artifice, que Comedies que danses,
que courses de cheuaux, & mille autres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1525. Anonyme. L’HEVREVSE ET TRIOMPHANTE ARRIVEE DE... (1652) chez Clément (Philippe) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M1_126 ; cote locale : B_7_7. le 2013-02-06 12:48:16.

ET
TRIOMPHANTE
ARRIVEE DE MONSIEVR
LE PRINCE
DANS LA VILLE
DE PARIS.

A PARIS.

Chez Philippes Clement, ruë des Fossez.

M. DC. LII. L’HEVREVSE ET
TRIOMPHANTE<lb/> ARRIVÉE DE MONSIEVR
LE PRINCE
DANS LA VILLE DE
Paris, IE ne doubte point que les Bourgeois de Paris,
ne soient surprins d’estonnement, ou plustost
que la joye n’occuppe d’abord toutes les facultez
de leur ame entendant que celuy qui leur a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1526. Anonyme. L’HEVREVSE ET TRIOMPHANTE ARRIVEE DE... (1652) chez Clément (Philippe) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M1_126 ; cote locale : B_7_7. le 2013-02-06 12:48:16.

ou plustost
que la joye n’occuppe d’abord toutes les facultez
de leur ame entendant que celuy qui leur a gaigné
des Victoires, vient luy-mesme en pesonne pour
leur en faire le recit. Les ennemis de cét Estat,
auoient fait semé le bruit par leurs Emissaires, qu’il
n’y auoit point eu de Combat. Et si l’on ne sçauoit
que c’est vne ruse commune de Cour, de couurir les desaduantages du party Mazarin, plusieurs se
seroient persuadez ce que les Emissaires du Mazarin
ont voulu faire croire, assauoir qu’il n’y a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1527. Anonyme. L’HEVREVSE ET TRIOMPHANTE ARRIVEE DE... (1652) chez Clément (Philippe) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M1_126 ; cote locale : B_7_7. le 2013-02-06 12:48:16.

tous
les Partisans. Et il n’y a que les incredules qui puissent
reuoquer en doute vne si esclattante Nouuelle.   Monsieur le Prince ayant paru infatigable
dans toute sa conduitte, apres auoir donné la
chasse à ses Ennemis, & laissé quatre mille Mazarins
sur la Place, a voulu venir en personne
pour partager sa joye, où plustost pour la redoubler
auec son Alt. Royalle, & tous les Bourgeois
de Paris. Il enuoya hier Ieudy vn Courrier pour
aduertir son Altesse Royalle de ses approches lequel
arriua vne heure apres Midy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1528. Anonyme. L’HEVREVSE ET TRIOMPHANTE ARRIVEE DE... (1652) chez Clément (Philippe) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M1_126 ; cote locale : B_7_7. le 2013-02-06 12:48:16.

doiuent
auiourd’huy remercier premierement le Dieu des
Armées & des Batailles pour l’heureux succez de
la Victoire, que Monseigneur le Prince à emporté
sur l’ennemy de l’Estat, qu’ils doiuent en faire des
vœux pour la conseruation de son Altesse Royalle
& de Monseigneur le Prince, qu’ils doiuent renouueller
leurs vœux & faire de nouuelles protestations
de viure & de mourir pout leur seruice. Et
que la victoire de ces Grands Princes, leur doit
apporter la Paix, Et la Paix toutte sorte de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1529. Anonyme. L’HEVREVSE ET TRIOMPHANTE ARRIVEE DE... (1652) chez Clément (Philippe) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M1_126 ; cote locale : B_7_7. le 2013-02-06 12:48:16.

faire de nouuelles protestations
de viure & de mourir pout leur seruice. Et
que la victoire de ces Grands Princes, leur doit
apporter la Paix, Et la Paix toutte sorte de prosperité,
ils doiuent receuoir en Triomphe celuy
qui vainquant le plus fier & le plus dangereux ennemy
de l’Estat, la conserué dans son entier pour
le Monarque, & nous doit procurer vn Regne
dont la Gloire, la paix, & la tranquilité ne soit
iamais interrompuës.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1530. Anonyme. L’HOMME EFFRONTÉ OV L’IMPVDENCE DE SON... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français, italien. Voir aussi B_13_61. Référence RIM : M0_1658 ; cote locale : B_14_12. Texte édité par Patrick Rebollar le 2013-02-06 16:11:42. ti li
Matti, li Becchi, li fottuti, mi chiamo Giulio
Mazarino, schernitore della brauezza Francesa.   Quo me Fata.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1531. Anonyme. L’HONNEVR DV MINISTRE ESTRANGER, ENSEVELY... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1662 ; cote locale : A_3_78. le 2013-04-26 15:39:05.

& de plus precieux
que l’honneur pour trois raisons. La premiere c’est par ce qu’il tient ie ne sçay quoy de
l’Eternité, & qu’il fait viure vne personne iuste au delà de
son tombeau, c’est la benediction qui a esté promise aux
gens de bien par la bouche du Prophete quand il dit, In
memoria aterna erit iustus, que leur memoire sera eternelle,
& par ce que Moyse estoit de ce nombre, & qu’estant aymé de Dieu, & des hommes il estoit iuste, l’Escriture
dit que sa memoire sera accompagné d’vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1532. Anonyme. L’HONNEVR DV MINISTRE ESTRANGER, ENSEVELY... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1662 ; cote locale : A_3_78. le 2013-04-26 15:39:05.

homme, il faut
que les bons conuersent auec les bons, pour viure heureux
& en repos, & le contraire n’est permis qu’aux Medecins,
qui seuls ont la liberté de conuerser auec les malades. La troisiesme raison c’est que l’honneur nous donne le
moyen de seruir le prochain. Pour vous la faire conceuoir il faut remarquer qu’il y a
de deux sorte de graces l’vne est iustifiante, & l’autre gratuite. La iustifiante est vn don de Dieu, par laquelle l’homme
luy est rendu agreable. Et la gratuite est vn don de Dieu,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1533. Anonyme. L’HONNEVR DV MINISTRE ESTRANGER, ENSEVELY... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1662 ; cote locale : A_3_78. le 2013-04-26 15:39:05.

la faire conceuoir il faut remarquer qu’il y a
de deux sorte de graces l’vne est iustifiante, & l’autre gratuite. La iustifiante est vn don de Dieu, par laquelle l’homme
luy est rendu agreable. Et la gratuite est vn don de Dieu,
par lequel le mesme homme est rendu capable de seruir le
prochain, ce dernier don se rencontre dans les Magistrats,
dans les Predicateurs, dans les Ministres d’Estat, d’où vient
que le grand Apostre gratifié de ce don disoit autrefois que
l’vsage qu’il en auoit fait pour le salut du prochain, luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1534. Anonyme. L’HONNEVR DV MINISTRE ESTRANGER, ENSEVELY... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1662 ; cote locale : A_3_78. le 2013-04-26 15:39:05.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1535. Anonyme. L’HONNEVR DV MINISTRE ESTRANGER, ENSEVELY... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1662 ; cote locale : A_3_78. le 2013-04-26 15:39:05.

terribles funerailles qui ont fait
pleurer ceux qui les considerent auparauant qu’elles fussent
arriué il y a long-temps, celuy qui en est le subiet deuoit
estre au tombeau, Paris resiouys toy, il tire à la fin les
harpies l’ont accompagnez pendant sa vie, le suiuront apres
sa mort tu seras gueris de toutes ces pestes & dans vne pléine
santé tu iouyras de la presence de ton Roy, à qui tu dois
toute ta vie souhaiter auec vn infinité de couronnes des
eternelles benedictions.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1536. Anonyme. L’HONNEVR DV MINISTRE ESTRANGER, ENSEVELY... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1662 ; cote locale : A_3_78. le 2013-04-26 15:39:05.

terribles funerailles qui ont fait
pleurer ceux qui les considerent auparauant qu’elles fussent
arriué il y a long-temps, celuy qui en est le subiet deuoit
estre au tombeau, Paris resiouys toy, il tire à la fin les
harpies l’ont accompagnez pendant sa vie, le suiuront apres
sa mort tu seras gueris de toutes ces pestes & dans vne pléine
santé tu iouyras de la presence de ton Roy, à qui tu dois
toute ta vie souhaiter auec vn infinité de couronnes des
eternelles benedictions.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1537. Anonyme. L’HONNEVR DV MINISTRE ESTRANGER, ENSEVELY... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1662 ; cote locale : A_3_78. le 2013-04-26 15:39:05.

terribles funerailles qui ont fait
pleurer ceux qui les considerent auparauant qu’elles fussent
arriué il y a long-temps, celuy qui en est le subiet deuoit
estre au tombeau, Paris resiouys toy, il tire à la fin les
harpies l’ont accompagnez pendant sa vie, le suiuront apres
sa mort tu seras gueris de toutes ces pestes & dans vne pléine
santé tu iouyras de la presence de ton Roy, à qui tu dois
toute ta vie souhaiter auec vn infinité de couronnes des
eternelles benedictions.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1538. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

L’HOROSCOPE
DE
IVLES MAZARIN, Naifuement & fidellement expliquée
des Centuries de M. Nostradamus.
tant du passé, present qu’aduenir.</p> Ensemble des Epithetes & Thesme Celeste sur toutes les Lettres
de son Nom & sur-nom. LE POVRTRAICT DE SON PERE.

A PARIS,

M. DC. XLIX. Epithetes sur le nom & surnom de Iules Mazarin. En ses charges

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1539. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

En ses desportemens Vilain En ses gestes Lascif. En sa condition Laquais. Des secrets du Conseil Esuenté. En ses appetits Sensuel. En toutes choses Malicieux. Sur les plus grands Audacieux. En bouffonneries Zany. Aux gens de merites Auare. Des biens du peuple Rapineux. A commander Inhabile. En son parler Nazard. Enigmes sur la vie de Iules Mazarin. L’HOROSCOPE
DE
IVLES MAZARIN, Extraicte & naifuement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1540. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

toutes choses Malicieux. Sur les plus grands Audacieux. En bouffonneries Zany. Aux gens de merites Auare. Des biens du peuple Rapineux. A commander Inhabile. En son parler Nazard. Enigmes sur la vie de Iules Mazarin. n="5"/> L’HOROSCOPE
DE
IVLES MAZARIN, Extraicte & naifuement expliquee des Centuries
de M. Nostradamus. QVOY que l’espée n’empesche la lecture
des Liures traictans des sciences
A strologiques, l’occurrence du temps

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1541. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

point quelque
chose de remarque qui se peut adopter & approprier
aux affaires du temps, lequel ayant attentiuement leu
& releu, enfin i’y trouuay deux Centuries principalles
à ce subject, qui predisent naifuement & entierement
l’Horoscope de Iules Mazarin indigne Cardinal, comme
pareillement les causes des troubles, dans lesquels
la France se trouue maintenant embarassée, non que
ie vueille attribuer iceux troubles prouenir de la fatalité des Astres, mais seulement de la puissance du Createur.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1542. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

QVARANTE-DEVX.  
Quant Innocent tiendra le lieu de Pierre,
Le Nirazam Cicilien (se verra
En grands honneurs) mais apres il cberra,
Dans le bourbier d’vne Ciuille guerre.   Pour la parfaite intelligence de cette Centurie, il est
necessaire d’expliquer chaque vers en son particulier. Quant Innocent tiendra le lieu de Pierre, Ce premier vers nous signifie le temps present désnotté
par le Pontificat du Pape Innocent X à present
seant au Siege Apostolique, duquel S. Pierre a esté le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1543. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.


Dans le bourbier d’vne Ciuille guerre.   Pour la parfaite intelligence de cette Centurie, il est
necessaire d’expliquer chaque vers en son particulier. Quant Innocent tiendra le lieu de Pierre, Ce premier vers nous signifie le temps present désnotté
par le Pontificat du Pape Innocent X à present
seant au Siege Apostolique, duquel S. Pierre a esté le
premier. Le Nirazam Cicilien..... Ce deuxiesme vers nous donne la cognoissance du
surnom & du pays du Iules, car tournant à rebours ce
mot de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1544. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

désnotté
par le Pontificat du Pape Innocent X à present
seant au Siege Apostolique, duquel S. Pierre a esté le
premier. Le Nirazam Cicilien..... Ce deuxiesme vers nous donne la cognoissance du
surnom & du pays du Iules, car tournant à rebours ce
>
mot de Nirazam, vous trouuerez Mazarin sans addition
ny diminution d’aucune lettre, Cicilien n’a besoin
d’explication, nous apprenant le lieu de sa naissance. (se verra
En grands honneurs) Les mots qui sont enclos dans cette parenthese, donnent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1545. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

Le Nirazam Cicilien..... Ce deuxiesme vers nous donne la cognoissance du
surnom & du pays du Iules, car tournant à rebours ce
mot de Nirazam, vous trouuerez Mazarin sans addition
ny diminution d’aucune lettre, Cicilien n’a besoin
d’explication, nous apprenant le lieu de sa naissance. (se verra
En grands honneurs) Les mots qui sont enclos dans cette parenthese, donnent
à cognoistre la puissance qu’il a euë iusques à present
auprés du Roy, de toute la Cour, & pareillement
sur tout le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1546. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

du Iules, car tournant à rebours ce
mot de Nirazam, vous trouuerez Mazarin sans addition
ny diminution d’aucune lettre, Cicilien n’a besoin
d’explication, nous apprenant le lieu de sa naissance. (se verra
En grands honneurs) Les mots qui sont enclos dans cette parenthese, donnent
à cognoistre la puissance qu’il a euë iusques à present
auprés du Roy, de toute la Cour, & pareillement
sur tout le Royaume, ayant tout boulleuersé à sa faitaisie
pour regir tout auec plus d’authorité. Mais apres il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1547. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

sur tout le Royaume, ayant tout boulleuersé à sa faitaisie
pour regir tout auec plus d’authorité. Mais apres il cherra
dans le bourbier d’vne Ciuille guerre. La conclusion de cette Centurie nous faict cognoistre
sa cheute toute éuidente par la guerre qu’il a luy
mesme allumée parmy le Peuple François, mais Dieu
permettra enfin qu’il demeurera dans le bourbier, sans
s’en pouuoir retirer qu’à sa honte & confusion, à la
gloire du Roy, à l’honneur du Parlement, & au profit
de toute la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1548. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

faict cognoistre
sa cheute toute éuidente par la guerre qu’il a luy
mesme allumée parmy le Peuple François, mais Dieu
permettra enfin qu’il demeurera dans le bourbier, sans
s’en pouuoir retirer qu’à sa honte & confusion, à la
gloire du Roy, à l’honneur du Parlement, & au profit
de toute la France. Voilà donc l’explication entiere de la premiere Centurie,
reste maintenant à expliquer & resoudre celle
d’apres qui commence. Lutece en Mars, Senateurs en credit. Dautant que plusieurs qui ignorent le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1549. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Avec portrait de Mazarin en page 4. Voir aussi A_3_82 et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : C_5_54b. le 2013-04-26 16:06:39.

demeurera dans le bourbier, sans
s’en pouuoir retirer qu’à sa honte & confusion, à la
gloire du Roy, à l’honneur du Parlement, & au profit
de toute la France. Voilà donc l’explication entiere de la premiere Centurie,
reste maintenant à expliquer &amp; resoudre celle
d’apres qui commence. Lutece en Mars, Senateurs en credit. Dautant que plusieurs qui ignorent le Latin ne sçauroient
qu’entendre par ce mot de Lutece, il est besoin
qu’ils sçachent que c’est l’ancien nom de Paris, que l’on
nomme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1550. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naifuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_82 et C_5_54b. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : B_12_42. le 2013-04-26 16:12:05.

  La conclusion de cette Centurie nous faict cognoistre
sa cheute toute éuidente par la guerre qu’il a luy
mesme allumée parmy le Peuple François, mais Dieu
permettra enfin qu’il demeurera dans le bourbier, sans
s’en pouuoir retirer qu’à sa honte & confusion, à la
gloire du Roy, à l’honneur du Parlement, & au profit
de toute la France. Voilà donc l’explication entiere de la premiere Centurie,
reste maintenant à expliquer & resoudre celle
d’apres qui commence.  
Lutece en Mars,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1551. Anonyme. L’HOROSCOPE DE IVLES MAZARIN, Naisuement... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_54b et B_12_42. Référence RIM : M0_1665 ; cote locale : A_3_82. le 2013-04-26 16:18:39.

permettra enfin qu’il demeurera dans le bourbier, sans
s’en pouuoir retirer qu’à sa honte & confusion, à la
gloire du Roy, à l’honneur du Parlement, & au profit
de toute la France. Voilà donc l’explication entiere de la premiere Centurie,
reste maintenant à expliquer & resoudre celle
d’apres qui commence. Lutece en Mars, Senateurs en credit. Dautant que plusieurs qui ignorent le Latin ne sçauroient
qu’entendre par ce mot de Lutece, il est besoin
qu’ils sçachent que c’est l’ancien nom de Paris,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1552. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.

rapporte aux tesmoins,
Il y eut attendu la Parque,
Car ce beau Iannin de Monarque
Auoit chaussé dans son cerueau,
Qu’il y mourroit auec son veau,
Ou homme veau, ie m’en raporte,
Lequel vous voudrés, il n’importe :
Mais malgré sa peine &amp; son soing,
Dedale dedans le besoing,
S’aduisa d’vne bonne ruze,
Qui fit voir qu’il n’estoit pas buze :
Voyant que raillerie à part
Il ne chiroit point autre part,
Que dans les lieux du labirinte,
S’il n’executoit vne quinte,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1553. Anonyme. L’INCONNV A LA REYNE. Où elle est... (1652) chez Beley (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1693 ; cote locale : B_16_25. le 2013-06-08 07:07:17.

party se sentant foible,
appella les Allemans à son secours, & l’autre les Romains,
les deux Estrangers firent la Guerre continuellement en
France, l’espace de quatre cens ans : Si les Guerres Ciuiles
continuent, il est à apprehender que le mesme n’arriue, &;
nous verrions renouueller parmy nous, ce qui fait horreur
à la memoire.   Vn excellent Medecin du temps passé, ayant trouué à
vn malade, vn emplastre mis par vn Chirurgien sur la main,
il l’osta, & l’appliqua sur la nucque, qui ne sentoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1554. Anonyme. L’INCONNV A LA REYNE. Où elle est... (1652) chez Beley (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1693 ; cote locale : B_16_25. le 2013-06-08 07:07:17.

vn emplastre mis par vn Chirurgien sur la main,
il l’osta, & l’appliqua sur la nucque, qui ne sentoit aucune
douleur, à dessein que la force du medicament placé en cét
endroit ; Lequel est la source des nerfs qui se distribuent aux
autres parties du corps, se communicquat plus facilement à
la partie blessée. Ainsi Vostre Majesté ne peut se conseruer
elle mesme, sans maintenir toutes ses parties : Bien que vos
sujets soient incomparables à Vostre Grandeur, & que leur
bassesse se considere par Vostre hauteur, & par vos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1555. Anonyme. L’INIVSTE AV THROSNE DE LA FORTVNE, OV LE... (1649) chez Jacquard (Nicolas) à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1695 ; cote locale : C_5_60. le 2013-06-08 07:14:02.

à nous de digérer
la lourde faute que nous avions commise de n’avoir pas
vengence par nos propres mains, lors que ce Scélérat
estoit à notre diposition, & dans l’enceinte de nos murailles.   LE ROY à qui le bas aage n’a pas encor donné
la connoissance des affaires, fut conduit à Sainct
Germain en Laye, ou toute la Cour & celle du Cardinal
arriva en mesme temps : Mais tandis que ce meschant
Homme amasse & faict venir des trouppes Allemandes,
Flamandes, Suisses, Lorraines, amies ou
ennemies pour sa seule

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1556. Anonyme. L’INIVSTICE DES ARMES DE MAZARIN,... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1698 ; cote locale : C_5_61. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-06-08 07:23:10.

d’autant qu’ils esperent en tirer de
l’aduantage, par les recompenses desquelles on flatte ces
esprits bas & mercenaires. Songez y, dis-je, & Dieu vous
fera la grace de dessiller vos yeux, & de vous découurir
les pieges & les embusches qui vous sont dressez, & vous
fera connoistre que vous auez besoin de ses lumieres pour
vous retirer d’vn labyrinthe, dans lequel vn aueuglement
vous alloit precipiter. Ne vous seruez pas de ces mesmes armes qui vous ont
rendu victorieux sur nos Ennemis, contre ceux-lâ

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1557. Anonyme. L’INIVSTICE DES ARMES DE MAZARIN,... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1698 ; cote locale : C_5_61. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-06-08 07:23:10.

vous auez encore les oreilles
ouuertes aux dernieres paroles de vostre indigne parent,
& à celuy que vous auez pû connoistre le plus enclin à
vous rendre seruice, ie vous prie de receuoit celuy-cy, qui
pour estre le dernier, ne laisse pas pourtant d’estre plus
considerable que tous les autres ensemble, puisque c’est
vn conseil salutaire qui doit mettre en repos vostre conscience
& décharger la mienne, qu’vne charité Chrestienne
obligeoit de vous descouurir ses sentimens.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1558. Anonyme. L’INNOCENCE IMMOLEE AVEC LETHIMOLOGIE DE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1701 ; cote locale : C_5_62. le 2013-06-08 08:39:59.

si nous voulons expier la
faute passée cessons de crier, & ne donnons
plus sujet à nos ennemis de nous reprocher
que nous opposons seulement des langues
à leurs armes, mais apprebendamus arma & seutũ,
c’est le moyen de terminer bien tost la guerre,
n’ayant qu’vn ennemy seul à terrasser,
sçachant bien que s’il est en la Compagnie
de quelques vns. Ce n’est pas pour en estre
protegé, puis que tous ont interest en sa
perte, aussi bien qu’ils participent à nos miseres.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1559. Anonyme. L’INQVISITION RECHERCHANT EXACTEMENT CE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_1. Référence RIM : M0_1703 ; cote locale : B_19_58. le 2013-06-08 08:47:15.

efficaces pour arriuer au
terme de tant de desirs : Elle void la Guerre Ciuile
allumee en tous les endroits de la France, elle se
void engagee dans vn party qu’elle a formé, ou il y
va comme elle se figure, de l’authorité Royale, de
son honneur & de tout son bien : outre que son plus
Confident Ministre & quantité de Grands du Royaume
y sont tres particulierement interessez ; mais
qui l’emportera donc, ce doit estre sans doute l’authorité
Royale : Helas ! elle s’aneantit si elle gaigne,
& elle ne sera plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1560. Anonyme. L’INQVISITION RECHERCHANT EXACTEMENT CE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_1. Référence RIM : M0_1703 ; cote locale : B_19_58. le 2013-06-08 08:47:15.

tous les biens de ses Sujets, & qu’elle aura acheué d’exterminer ceux à qui il reste encor pour dernier
de tous les biens, vne vie languissante, qu’ils
ne tiennent plus que pour vn mal intollerable,
Faut il donc qu’elle sauue son honneur par cette
>
Victoire : & comment pourra-t’il subsister auec
vne honte eternelle d’auoir esté la plus cruelle &
la plus inhumaine de toutes les femmes qui furent
amais ; mais il y va de tout son bien. Quel bien aura
t’elle en France, quand personne n’y en aura

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1561. Anonyme. L’INQVISITION RECHERCHANT EXACTEMENT CE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_1. Référence RIM : M0_1703 ; cote locale : B_19_58. le 2013-06-08 08:47:15.

ieune Roy,
qui luy donne des cõseils capables de le faire regner
sur ses Peuples, & les maintenir contre toutes les
oppressions tyranniques & estrangeres, il nous faut
quelqu’vn à qui confier l’interest du Roy & des
Sujets, leur honneur, leurs fortunes & leurs vies, ny la Reyne, ny le Mazarin, n’en sont capables : apres
auoir abaissé l’authorité Royale comme ils ont fait,
apres auoir mis en proye tout le bien de la France,
comme l’on sçait, & auoir enfin prostitué l’hõneur
du Sceptre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1562. Anonyme. L’INQVISITION RECHERCHANT EXACTEMENT CE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_1. Référence RIM : M0_1703 ; cote locale : B_19_58. le 2013-06-08 08:47:15.

quelques bornes à ses ambitieuses pretensions. Ie
tombe d’accord auec elle qu’il vaut mieux qu’elle
le fasse librement & sans y estre forcée ; mais elle ne
doit plus differer dauantage à prendre vne bonne &
iuste resolution, lors que son honneur le demande,
ainsi que sa conscience l’en presse, & que la vertu
dont elle a tousiours fait tant de parade l’y oblige
tres-absolument : Elle est conuaincuë qu’vne femme
ne peut regner sans trouble en France, que la
continuation de son pouuoir est la ruïne de tout ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1563. Anonyme. L’INQVISITION RECHERCHANT EXACTEMENT CE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_1. Référence RIM : M0_1703 ; cote locale : B_19_58. le 2013-06-08 08:47:15.

par les peuples d’estre aymée, d’estre estimée
vertueuse, enfin si son honneur est dans l’éclat de sa dignité & sa renommée dans la bouche de
tout le monde, si elle a toutes les satisfactions d’esprit
qu’elle peut souhaitter, si la prosperi du Roy
son fils & sa puissance sont au point qu’elle les voudroit
bien voir, & si elle fait tout le bien auquel elle
est obligée en euitant tout le mal qui luy est connu,
que plutost elle ne peut plus faire que du mal quãd
elle ne le voudroit pas, qu’elle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1564. Anonyme. L’INQVISITION RECHERCHANT EXACTEMENT CE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_1. Référence RIM : M0_1703 ; cote locale : B_19_58. le 2013-06-08 08:47:15.

est conuaincu du Crime de leze Majesté,
& que trahissant sa patrie, son honneur, & la
foy publique qui doit à ses compatriotes, il merite
de receuoir le chastiment porté par les Loix, & doit
estre marqué d’infamie à sa posterité. Ce pere du
peuple Romaine n’épargna pas ses propres enfants
en vne pareille occasion, si tost qu’il eut appris qu’il
negotioient sous main pour le retablissement de
Tarquin le superbe, qui auoit esté chassé de Rome,
& declaré l’ennemy de la Republique, il les fit venir
en sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1565. Anonyme. L’INTEREST DES PROVINCES. (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1714 ; cote locale : E_1_26. le 2013-06-08 08:52:00.

allumé cette guerre ciuille, de mettre au hazard leur
honneur, & ioüer à perdre leur authorité pour satisfaire
à leur colere. Ie veux qu’ils n’ayent ny Religion ny conscience ;
car quels sentimens de pieté peuuent compastir
auec la barbarie ? Et qu’y a-il de plus barbare que de
vouloir perdre par la faim tout vn peuple ? d’authoriser
les meurtres, les violemens, les sacrileges, &
ce que les hommes les plus esloignez de la ciuilité
n’oseroient faire, violer la foy promise ? Mais où paroist le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1566. Anonyme. L’INTEREST DES PROVINCES. (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1714 ; cote locale : E_1_26. le 2013-06-08 08:52:00.

à ceux qui ont le gouuernement d’vn Estat, de faire
paroistre aux yeux des sujets la foiblesse de ceux
qui commandent, & la force de ceux qui obeïssent ?
& cependant voila ce qu’ont fait les autheurs
de nos desordres. Ils ont fait venir l’Estranger pour<lb/> estre les tesmoins de nos miseres, & s’enrichir de
nos despoüilles : ils ont opposé à vne ville qui enferme
dans ses murailles 540000. combatans vne
poignée de gens pour les faire mourir de faim. Quel
aueuglement de croire pouuoir reüssir en vne telle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1567. Anonyme. L’INTEREST DES PROVINCES. (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1714 ; cote locale : E_1_26. le 2013-06-08 08:52:00.

entrepris la deffense
des peuples : voir, dis-je, que les Princes & les grands
ont embrassé son party, qu’ils en sont les chefs, &
n’ont fait aucune difficulté de donner pour gage
de leur fidelité tout ce qu’ils auoient de plus cher
dans le monde ; Apres cela soustenir le party d’vn
Estranger, c’est ne se soucier que fort peu de son
authorité & de son honneur.   Ignorez-vous, Partisans du Mazarin, quels que
vous puissiez estre, que tous les bons François ne
soient irritez contre son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1568. Anonyme. L’INTEREST DES PROVINCES. (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1714 ; cote locale : E_1_26. le 2013-06-08 08:52:00.

leurs forces pour exterminer
ces monstres, & pour vn si iuste dessein ils y
doiuent employer leurs vies, leur honneur & leurs
biens : ce sont les deux motifs principaux qui les doiuent
porter à cette genereuse entreprise, à sçauoir l’interest
de la conscience, qui les oblige à prendre la cause
de Dieu, & oster de dessus la terre les ennemis de son
nom, & les athées & les profanes, & celuy de l’Estat
ne les oblige pas moins à deffendre l’authorité du Roy
contre vn Estranger qui la chasse de son throsne,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1569. Anonyme. L’INTEREST DES PROVINCES. (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1714 ; cote locale : E_1_26. le 2013-06-08 08:52:00.

qui ses enfans
& sa famille : Que feront-ils d’vn pays où ils
n’ont rien à perdre, & où ils trouueront beaucoup à
gagner ?   Prenez donc pitié de vous-mesmes, si vous n’auez
point compassion d’autruy, tenez-vous prests pour
joindre vos armes auec les nostres, & cela estant,
vous estes asseurez que nous enuoyerons le Mazarin
& les Mazarinistes hors de France faire vn voyage
en son pays de Sicile, où l’on dit estre l’entrée de
l’Enfer.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1570. Anonyme. L’INTEREST DES PROVINCES. (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1714 ; cote locale : E_1_26. le 2013-06-08 08:52:00.

qui ses enfans
& sa famille : Que feront-ils d’vn pays où ils
n’ont rien à perdre, & où ils trouueront beaucoup à
gagner ?   Prenez donc pitié de vous-mesmes, si vous n’auez
point compassion d’autruy, tenez-vous prests pour
joindre vos armes auec les nostres, & cela estant,
vous estes asseurez que nous enuoyerons le Mazarin
& les Mazarinistes hors de France faire vn voyage
en son pays de Sicile, où l’on dit estre l’entrée de
l’Enfer.

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1571. Anonyme. L’INTERPRETE DV CARACTERE DV ROYALISTE,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1722 ; cote locale : B_17_22. le 2013-06-08 09:19:53.

2013-06-08 09:19:53

français

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1572. Anonyme. L’INTERPRETE DV CARACTERE DV ROYALISTE,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1722 ; cote locale : B_17_22. le 2013-06-08 09:19:53.

ambition
s’est degradé de la dignité d’Officier de
la Couronne, & de chef de la Iustice de tout le
Royaume, pour tenir son rang dans vne Compagnie
de rebelles, & criminels de leze-Maiesté ;
ce changement est prodigieux & contre
la nature de l’homme, qui n’est distingué d’auec
les brustes que par la raison.   Il estoit desia dans vn âge auancé lors que
par vne deuotion fainte ou veritable : Il s’alla
renfermer dans les Chartreux de Paris, pour
y estre receu à prendre l’habit de Religieux :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1573. Anonyme. L’INTERPRETE DV CARACTERE DV ROYALISTE,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1722 ; cote locale : B_17_22. le 2013-06-08 09:19:53.

  Il fut Conseiller au Parlement, il deuint
Maistre des Requestes, & à la recommandation de son oncle, il fut enuoyé Intendant de
la Iustice en Guyenne aupres du feu Duc d’Espernon,
auquel il inspira les ambitieuses & déreglées
pretentions qui ont passé, comme par
droit hereditaire en la personne de son fils &
successeur au gouuernement de cette Prouince,
laquelle ils ont ruynée, & enfin soustraite de
l’obeïssance du Roy, en voulant sur ces mauuais
principes, y establir trop fortement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1574. Anonyme. L’INTERPRETE DV CARACTERE DV ROYALISTE,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1722 ; cote locale : B_17_22. le 2013-06-08 09:19:53.

de ce Cardinal, & par son alliance, qu’il achepta
tres-cherement en mariant sa fille
aisnée auec vn pauure Gentil-homme de Bretagne
son parent. Ie ne vous diray rien de ses
rapines durant ce regne passé, le decry en a
esté si grand, qu’il y a peu de prsonnes qui
n’en soient suffisamment informez. Mais ie ne puis passer sous silence, I’inoüye
& plus que barbare execution qu’il fit faire au
commencement de l’année six cens quarante
dans la Ville de Rouën, où il auoit esté enuoyé
pour restablir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1575. Anonyme. L’INTERPRETE DV CARACTERE DV ROYALISTE,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1722 ; cote locale : B_17_22. le 2013-06-08 09:19:53.

suffisamment informez. Mais ie ne puis passer sous silence, I’inoüye
& plus que barbare execution qu’il fit faire au
commencement de l’année six cens quarante
dans la Ville de Rouën, où il auoit esté enuoyé
pour restablir par la Iustice l’authorité du<lb/> Roy dans la Prouince de Normandie, que le
feu Mareschal de Gassion auoit nouuellement
subjugée par les armes. Il y auoit quelque
nombre de miserables personnes dans la Conciergerie
du Palais, qui auoient esté pris de
l’authorité du Parlement, comme estans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1576. Anonyme. L’INVENTAIRE DES SOVRCES D’OV LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1731 ; cote locale : B_10_31. le 2013-06-09 09:34:27.
vne soûmission

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1577. Anonyme. L’INVENTAIRE DES SOVRCES D’OV LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1731 ; cote locale : B_10_31. le 2013-06-09 09:34:27.

laquelle venãt à ietter le scrupule dans les consciences
par l’apprehẽsion d’en courir les disgraces
des loix qui sont cõme les decisiõs de l’Eternité,
maintient les peuples dãs le respect inuioble
qui leur est deub, sans permettre iamais que
par vn se dispense de leur obeït, qu’auec le déplaisir
de n’auoir violé la Sainteté : Comme nous
voyons ordinairement que les peuples qui n’õt
point de Religion, n’ont point de Loix, parce
que ne se pouuant pas que les vns se soûmetent
naturellement à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1578. Anonyme. L’INVENTAIRE DES SOVRCES D’OV LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1731 ; cote locale : B_10_31. le 2013-06-09 09:34:27.

mode introduite
par les demons est si pernicieuse à deux
Estats tant Chrestien que Ciuil, qu’il est bien
difficille de iuger, lequel des deux est le plus interessé
à son abolition, puis que ceste nouuelle
façõ de prescher ne tend à autre chose qu’à ruïner
b/>
la simplicité du peuple, en le rendant capable
des cõnoissances des plus esleuées ; desquelles
il n’est pas plutost esclairé qu’il cõmence à se
méconnoistre, & à vouloir mettre le nés dans
tous les affaires qui se passent ; au grand desauantage
de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1579. Anonyme. L’INVENTAIRE DES SOVRCES D’OV LES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1731 ; cote locale : B_10_31. le 2013-06-09 09:34:27.

que cette intelligence se trouuera
dãs les trois Estats que le Clergé ne se meslera
point dans la prophane ; que la Noblesse ne
se raualera point à des choses indignes, & que le
peuple n’aura point l’ambition de s’esleuer au
dessus de la bassesse : toutes les portes des desordres
seront fermées, & les orages ne pourront
iamais bouleuerser la tranquillité des Estats.   Mais seroit il bien possible que cette diuine
paix peut estre auiourd’huy le Paradis de ceste
Monarchie ; puis que ce caos Politique a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1580. Anonyme. L’OBEISSANCE REMONTREE. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2563 ; cote locale : A_6_52. le 2013-06-09 09:45:27.

Obeïssance passant au dessus de toutes ses
craintes, il merita la protection du tout Puissant,
qui ne le garentit pas seulement viuant,
mais permit que sa Vertu trouuast dans vn autre
terre plus de bon-heur qu’il n’en auoit eu
dans la sienne; Bien heureux qui est persecuté;
car d’ordinaire pour punir la rage des hommes
malicieux, ceux qui veulent abismer sont
puissamment eleuez par celuy de qui les euenemens
dependent, rendons luy nos hommages,
& adorons ses Decrets.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1581. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_38. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : A_6_84. le 2013-06-09 09:47:37.

MINISTRE D’ESTAT
DÉCOVVERTE.

A PARIS,
Chez FRANCOIS MVSNIER, au mont
sainct Hilaire. 1649. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE,
ou la honte du Ministre d’Estat découuerte. Qvelque amour que i’aye pour ma Patrie,
il faut auoüer que i’en ay beaucoup plus
pour la verité, c’est ce qui m’a obligé
d’examiner si la haine publique que l’on a concuë
contre le Mazarin est bien fondée, & s’il doit
estre noircy des titres honteux que l’on luy donne.
Il est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1582. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_38. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : A_6_84. le 2013-06-09 09:47:37.

qu’à considerer
les Arrests prononcez contre ce perfide, l’vnion
des Princes & de tous les Parlemens pour m’osler
de ce doute. De sorte que ie ne suis plus en peine
de ce point, puis que des Heros si genereux &
dont la vieille Rome auroit fait ses diuinitez, &
des Senateurs dont la probité est incomparable,
me leuent ce scrupule. Il est bien vray que quelque
soin que i’eusse apporté à estudier toutes les
actions de ce meschant Ministre, ie n’y auois pû
remarquer que de la lascheté & de l’ignorance:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1583. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_38. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : A_6_84. le 2013-06-09 09:47:37.

tesmoignagnes publics par vne palinodie de mon
erreur. I’ay reconnu qu’il n’y auoit rien de bon
en Mazarin; qu’il n’y a que des ordures dans son
berceau, ie veux dire en sa naissance; & que son
enfance a esté vn seminaire de toutes sortes de
fourberies, & de subeilitez dangereuses.   Pour moy ie tiens pour vne maxime infaillible,
que l’on ne doit iamais admettre aux grandeurs,
ceux qui ne sont nays que dans la bassesse & dans
la honte. Les Nobles sont portez aux grandes
actions, par celles de leurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1584. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_38. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : A_6_84. le 2013-06-09 09:47:37.

à sa fortune
par leur propre interest qui osast contredire
cette verité. Ne faut il donc pas auoüer que c’est
faillir contre toute sorte de maximes, d’aprocher
d’vn ieune Roy & vertueux des personnes de
cette nature, & que si nostre grand Prince n’estoit
preserué par vne grace speciale, il seroit à
craindre & pour luy & pour nous, que de si pernicieux
Ministres ne corrompissent son esprit?
Quant à moy ie suis du sentiment de celuy qui a
dit, que la pieté, la iustice, & la magnanimité
sont les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1585. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_38. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : A_6_84. le 2013-06-09 09:47:37.

la ville de Paris. Mais
comme ce dessein est horrible le Ciel n’exauce
pas ses vœux, il s’oppose à ses iniustes pretentions,
Dieu a soin des innocens que cét herode voudroit
egorger. Si l’õ a dit de celuy là qu’il valloit mieux
étre son pourceau que son fils on peut dire de celuy-cy
qu’il vaut mieux estre le Ministre de ses voluptez,
ou quelque chose de pire, si l’on veut éuiter
sa fureur. I’aurois beaucoup plus à dire sur ce
suiet; mais i’ay peur de me salir parmy ces ordures,
dont la vie de Mazarin est la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1586. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_6_38. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : A_6_84. le 2013-06-09 09:47:37.

n’exauce
pas ses vœux, il s’oppose à ses iniustes pretentions,
Dieu a soin des innocens que cét herode voudroit
egorger. Si l’õ a dit de celuy là qu’il valloit mieux
étre son pourceau que son fils on peut dire de celuy-cy
qu’il vaut mieux estre le Ministre de ses voluptez,
ou quelque chose de pire, si l’on veut éuiter
sa fureur. I’aurois beaucoup plus à dire sur ce
suiet; mais i’ay peur de me salir parmy ces ordures,
dont la vie de Mazarin est la source inpurement
feconde.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1587. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Voir aussi A_6_84. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : C_6_38. le 2013-06-09 09:51:11.

d’œuure de Phydias estoit vn Satire. Toute l’Europe
se plaint de tes fourbes, la France de tes larcins,
& Rome dit que tu luy as volé le Cardinalat.
Il semble que cette dignité doiue étre desormais
la recompense des l’achetez, & si les Saints Peres
n’vsent de plus de scrupule en la distribution de
cet honneur, ce qui a seruy de reconnoissance aux
actions illustres & de pieté, ne seruira plus qu’aux
valets perfides & ambitieux. I’oserois dire que
c’est vn suiet de scandale, & qui doit attirer les
foudres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1588. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Voir aussi A_6_84. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : C_6_38. le 2013-06-09 09:51:11.

ancienne Rome ny de la nouuelle.
La profane estoit plus conscientieuse, & la sainte
ne peut souffrir ce que tu appreuues. Quoy les
estrangers ne diront ils pas que c’est vne honte à
la France qu’elle souffre vn Ministre qui ne respire
qu’apres le meurtre & le carnage de ceux qui
l’ont reçeu chez eux auec honneur, & que cét insolent
donne des exemples si pernicieux à vn ieune
Monarque ? Tout le mõde crie tout haut que
tu imites les voleurs des grãds chemins qui tuent
ceux à qui ils ont oté la bourse. Pour peur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1589. Anonyme. L’OBIET DE LA HAINE PVBLIQVE OV LA HONTE... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Voir aussi A_6_84. Référence RIM : M0_2564 ; cote locale : C_6_38. le 2013-06-09 09:51:11.

eusses leu les Histoires tu aurois appris que la
clemence est la conseruatrice des Empires, &
qu’il n’y a que les tirans qui se plaisent à voir des
supplices. Vn bel esprit dit fort à propos sur ce suiet
qu’il faut épargner le sang des hommes pour
ce que le grand nombre des supplices n’apporte
pas moins de des-honneur à vn Prince, que fait le
grand nombre de funerailles à vn Medecin. C’est
donc auec raison que l’on mettra desormais le Mazarin
au rang des demons qui ne sont capables
que du mal, & peut estre aussi que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1590. Anonyme. L’OFFICIER DE CE TEMPS DE LA MAISON... (1652) chez [s. n.] à Paris , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2585 ; cote locale : B_3_25. le 2013-06-09 10:03:14.

suis (Graces à
Dieu) poussé d’aucun mescontentement, ny pour
complaire ou seruir autre personne quelconque, ny
pour aucune esperance de profit particulier, ny d’autre
passion vitieuse : afin que sous cette asseurance
vous receussiez ce discours plus agreablement, &amp; en
fissiez vostre meilleur profit : Ie dis vostre profit, parce
que le prenant en bonne part, vous en recueillerez les
premiers fruicts, & vos sujets en iouïront apres vous
abondamment, à la gloire de Dieu, à laquelle chacun
doit tousiours auoir l’intention

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1591. Anonyme. L’OFFICIER DE CE TEMPS DE LA MAISON... (1652) chez [s. n.] à Paris , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2585 ; cote locale : B_3_25. le 2013-06-09 10:03:14.

comme vous
sçauez, apprend à prier Dieu pour les Princes &
Magistrats, mesme pour le mauuais. Les bons Catholiques
ne sont point mutins ny factieux, & ne faut
pas que vous, ny autres Princes legitimement establis
soyez en aucune crainte d’eux : Le Catholique<lb/> est obeyssant & fidelle, la puissance d’vn Prince ne
luy est point ennuyeuse, & pour mourir n’attentera
de s’en retirer Car il sçait qu’en ce faisant il irriteroit
Dieu & se damneroit eternellement.   Mais le Catholique ayme son Dieu parle pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1592. Anonyme. L’OFFICIER DE CE TEMPS DE LA MAISON... (1652) chez [s. n.] à Paris , 40 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2585 ; cote locale : B_3_25. le 2013-06-09 10:03:14.

Dieu, vit en Dieu & pour Dieu. La cause
qui fait parler le Catholique, & son intention, est
charitable, toute spirituelle pleine de droicture, &
ne tend qu’à l’edification. Comme aussi ie ne pretens
autre chose par le present discours : vous iurant tout
/>
amour, fidelité & obeïssance, & ne reconnoissant
autre qui me puisse ny doiue commander és choses
temporelles & caducques que vous & ceux que vous
authorisez. En quoy ie desire perseuerer tant que ie viuray &
en toutes choses qui ne seront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1593. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1594. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1595. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1596. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1597. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1598. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1599. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 1600. Anonyme. L’OMBRE DE MANCHINY A PARVË A MAZARIN. ET... (1652) chez Jacquet (M.) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2589 ; cote locale : B_11_30. le 2013-06-09 10:07:05.

la paix,
& soulager le peuple que vous auez tant
Tyrannisé, vous descendrez aux manoirs
Infernaux, car i’ay oüy prononcer vn
cruel Arrest contre-vous, despechez d’y
remedier, car encore bien que vous estes
en partie la cause des tourmens que i’endure,
si est-ce pourtant que le sang m’oblige
à vous aduertir que vous taschiez
d’euiter ce desordre, ie vous Exorte derechef
en vous laissant de penser à tout ce
que ie vous ay dit.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Premier 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 Dernier