[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(11314 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Mazarin" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ADVERTISSEMENT A COHON, EVESQVE DE DOL ET DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée à Douai.. Référence RIM : M0_444 ; cote locale : A_2_17. le 2012-12-02 09:15:55.

honteusement de cette belle demeure & de ce beau
sejour: & comme le vice cherche le vice, & qu’vn abyme
attire vn autre abyme, les personnes vertueuses & sages
vous ayant abandonné, vous vous estes jetté entre les bras &
donné entierement à Iules Mazarin, le plus mechant, le plus
fourbe, & le plus criminel personnage de l’Europe, sous pretexte
d’attraper quelque pension, pour aider à subvenir à vos
de bauches ordinaires, & fournir aux frais de vos infames cupiditez.   Et quoy, Mr. Cohon,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. ADVERTISSEMENT A COHON, EVESQVE DE DOL ET DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée à Douai.. Référence RIM : M0_444 ; cote locale : A_2_17. le 2012-12-02 09:15:55.

hors de Paris, n’a point esté au Chastelet comme
les autres Conseillers les Confreres, mais seulement de
puis environ quinze jours s’y est porté avec grand empressement
d’esprit pour donner son avis contre certain Avocat du
Conseil, afin de témoigner aux Mazarinistes le zele ardant
qui l’enflamme à vanger leur party, n’est pas des plus sages,
il chasse de race, aussi son pere est mort comme vn fol furieux;
c’est vostre confidant pour les avis, il alloit comme vn escroc,
de table en table debiter & aprendre des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. ADVERTISSEMENT AVX BOVRGEOIS DE PARIS, POVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_451 ; cote locale : B_11_28. le 2012-12-02 09:18:26.

ADVERTISSEMENT
AVX
BOVRGEOIS
DE PARIS,
POVR LES OBLIGER
à retirer le Roy des mains du
Cardinal Mazarin: Comme estant le plus insigne Magicien
qui ait iamais paru en France.

A. PARIS,

M. DC. LII. ADVERTISSEMENT
AVX
BOVRGEOIS
DE PARIS,
POVR LES OBLIGER A RETIRER
le Roy des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. ADVERTISSEMENT AVX BOVRGEOIS DE PARIS, POVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_451 ; cote locale : B_11_28. le 2012-12-02 09:18:26.

estant le plus insigne Magicien
qui ait iamais paru en France.

A. PARIS,

M. DC. LII. ADVERTISSEMENT
AVX
BOVRGEOIS
DE PARIS,
POVR LES OBLIGER A RETIRER
le Roy des mains du Cardinal Mazarin: Comme estant le plus insigne Magicien qui
ait jamais paru en France. DE tous les crimes dont on
peut accuser vn homme,
il ne s’en rencontre point
de si grand que celuy de la
Magie, & qui le fasse plustost, sans
ressource, precipiter

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. ADVERTISSEMENT AVX BOVRGEOIS DE PARIS, POVR... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_451 ; cote locale : B_11_28. le 2012-12-02 09:18:26.

les Enfers,
puis qu’en déniant à Dieu ses
honneurs & ses hommages, il reconnoist le diable pour son maistre,
qui dez ce monde s’en rend l’absolu
possesseur, comme il n’est que trop
manifeste par vn bon nombre d’histoires.
Le Cardinal Mazarin n’estoit
pas mesme dez sa jeunesse assez
noircy de vices, il ne luy restoit
plus que la Magie, dont il est infecté,
pour le rendre le plus abominable
criminel qui fut iamais au monde.
Ses frequentes communications
& ses intrigues auec celle que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

Et
auiourd’huy que vos dissimulations Françoises ont tyranniquement
occupé la bonté de la Reine, beniste entre les
femmes de nostre temps, & mere de toute benediction)
vous ne preschez plus que l’humilité & l’obeissance. Mais à
qui ? à vous Monsieur le Mazarin. La mesme cause premiere
(qui vous fait aujourd’huy appeller ce Prince rebelle, &
si ardamment crier cette obeïssance & seruice du Roy) est
vôtre profit particulier qui vous faisoit prescher la sedition,
la reuolte, le sang & le meurtre des bons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

roux en Champagne. Que
Messieurs du Mayne & de Longueville n’auoient pas trois
hommes, outre leurs trains ordinaires, plus deux mois
apres qu’ils furent à Soissons, Messieurs de Neuers & de
Boüillon estoient quasi seuls en Champagne, quand vous
monsieur le Mazarin, & autres Rois de l’Escritoire, regnãs
paisiblement en France sur la bourse du Roy, & celle de ses
Subjets (aigrissans la douce humeur & prudente volonté de cette bonne Princesse) l’a voulustes porter aux extremes
rigueurs de toutes sortes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

du feu
Roy) enuoyé querir Monsieur le Comte de Soissons, pour
luy bailler le Gouuernement des affaires, souz l’authorité
de sa Regence ; n’y depuis encore fait le semblable à Monsieur
le Prince de puis son retour. Mais ayant en cela lezé vos fallaces intentions Mazarines,
vous ne tardastes gueres, que persuadant les mesmes
choses que vous discourez, de n’estre expedient à la Reine
de communiquer aux Princes le secret de ses conceptions,
non plus que faisoit le defunct Roy pour les en exclure du
tout & regnant seul faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

point donné d’Arrest contre luy. Toutesfois on a fait marcher
les Suisses & autres gens de guerre, de pied & de cheual
pour l’accabler : Il n’est donc point la cause des ruines
aduenuës en Champagne & païs Soissonnois : Mais vous
seul par vos armes Mazarines dressées contre la maison de
Bourbon, qui est aujourd’huy celle de France, que vous cherchez a exterminer, depuis tant & tant d’années consecutiues.
Il n’y a pas vne seule secte de Religion, ny vne nation
entre les peuples, ou les aggresseurs ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

compte à personne. Ce n’est pas aussi d’elle que la
plainte est faicte : mais de vous, qui causez la necessité. On
ne s’ad dresse point au Roy ny à la Reine, comme vous
dittes, dont l’vn n’a l’aage de disposer, ny l’autre la volonté
d’abuser. Mais à vous, Mazarin, qui trop licentieusement
ordonnez de toutes choses soubs leurs noms. En telle occurrence
de desordres on ne s’est point au temps passé addressé
aux Rois, qui ne veulent iamais que le iuste, mais aux
Gouuerneurs, qui déguisans la verité de toutes sortes de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. ARREST De la Cour de Parlement. Donné en... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_297 ; cote locale : B_7_59. le 2012-03-26 09:25:45.

ARREST De la Cour de Parlement.
Donné en faveur de Monseigneur
le Prince;
CONTRE
LE CARDINAL MAZARIN,
& ses Adherrans.

A PARIS,
Chez NICOLAS VIVENAY, en sa Boutique
au Palais.

M. DC. LI. ARREST
De la Cour de Parlement,
Donné en faveur de Monseigneur
le Prince; Contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. ARREST De la Cour de Parlement. Donné en... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_297 ; cote locale : B_7_59. le 2012-03-26 09:25:45.

& ses Adherrans.

A PARIS,
Chez NICOLAS VIVENAY, en sa Boutique
au Palais.

M. DC. LI. ARREST
De la Cour de Parlement,
Donné en faveur de Monseigneur
le Prince; Contre
le Cardinal Mazarin, & ses
Adherans. CE IOVR la Cour
toutes les Chambres
assemblées, apres auoir
ouy le recit fait
par Monsieur le Premier
President de ce qui luy a esté
dit & aux autres Deputez de ladite
Cour, de la part du Roy & de la
Reyne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. ARREST De la Cour de Parlement. Donné en... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_297 ; cote locale : B_7_59. le 2012-03-26 09:25:45.

Cependant
à la requeste du Procureur
general sera par les Conseillers Commis
par Arrest du vnziesme Mars
dernier, informé de ce que l’on a traitté d’atenter à la personne dudit
Sieur Prince, au surplus les Arrests
donnez contre le Cardinal Mazarin,
ses parens & Domestiques estrangers,
incessament executez, les nommez
Siron, Berthet & Brachet assignez
en ladite Cour pour estre ouys
par lesdits Conseillers à la requeste
dudit Procureur General sur les voyages
qu’ils ont faits, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT
de Rennes en Bretagne, contre
le nommé Iulles Mazarin, &
ses autheurs & adherans, par lequel
ils sont tous declarez criminels
de leze Majesté, tous
leurs biens acquis & confisquez.

A PARIS,
Chez la Veufve THEOD. PEPINGVÉ, & EST.
MAVCROY, ruë de la Harpe, vis à vis

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

PARIS,
Chez la Veufve THEOD. PEPINGVÉ, & EST.
MAVCROY, ruë de la Harpe, vis à vis
la ruë des Mathurins.

M. DC. XLIX. ARREST DE LA COVR DE
Parlement de Rennes en Bretagne, contre
le nommé Iulles Mazarin, & ses autheurs
& adherans, par lequel ils sont tous declarez
criminels de leze Majesté, tous leurs
biens acquis & confisquez. EXTRAICT DES REGISTRES
de Parlement. CE jourd’huy la Cour, les deux Semestres assemblez,
sur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

REGISTRES
de Parlement. CE jourd’huy la Cour, les deux Semestres assemblez,
sur le rapport fait par le Procureur General
du Roy, de l’enleuement de la personne dudit Seigneur
Roy, la nuict du cinq au sixiesme iour du
present mois & an, par le nommé Iules Mazarin
de nation Italienne, & sur la notorieté de fait des leuées
des Gens de Guerre & deniers en cette Prouince: Veu
aussi les Arrests du Parlement de Paris des huictiesme &
& treiziesme desdits mois & an A declaré & declare
ledit Iules

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

Iules Mazarin
de nation Italienne, & sur la notorieté de fait des leuées
des Gens de Guerre & deniers en cette Prouince: Veu
aussi les Arrests du Parlement de Paris des huictiesme &
& treiziesme desdits mois & an A declaré & declare
ledit Iules Mazarin, ses fauteurs, adherans, criminels
de leze Majesté au premier chef, & perturbateurs du
repos public: Leur fait commandement de garder leur ban
ordonné par ledit Arrest du huitiesme Ianuier, sur peine
de la hart, auec confiscation de tous leurs biens, meubles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

premier chef, & perturbateurs du
repos public: Leur fait commandement de garder leur ban
ordonné par ledit Arrest du huitiesme Ianuier, sur peine
de la hart, auec confiscation de tous leurs biens, meubles
& immeubles, & mesmes les fruits des Benefices dudit
Mazarin: Fait deffenses à toutes personnes, de quelque
estat & qualité qu’ils soient, de leur donner retraite, à peine
de descheance des priuileges de Noblesse, & d’estre declarez
incapables de tenir aucunes dignitez, & Offices
Royaux. ORDONNE qu’à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

descheance des priuileges de Noblesse, & d’estre declarez
incapables de tenir aucunes dignitez, & Offices
Royaux. ORDONNE qu’à la diligence dudit Procureur
General du Roy, il sera informé du diuertissement d’argent en espece ou lingots faits par ledit Mazarin hors du Royaume,
ensemble des leuées des Gens de Guerre, ausquels aucuns
Baillifs & Gouuerneurs ne pourront donner entrée, aide, ou
main forte, sur pareille peine, A permis & permet aux Communes
de leur courir sus au son du toxin: Et a ladite Cour
enjoint

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. ARTICLE PRINCIPAL DV Traité que Madame de... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_400 ; cote locale : A_9_25. le 2012-04-13 10:31:47.

toûjours
dans les malheurs de la guerre, afin
que pendant nos calamitez il puisse profiter
de nos troubles pour assouvir son avarice
insatiable & satisfaire à son ambition déreglée.   Pour détromper les peuples des fausses
impressions que le Cardinal Mazarin
s’efforcera sans doute de jetter dans l’esprit
d’un chacun, touchant le Traité que Madame
de Longueville & Monsieur de Turenne
ont fait avec Sa Majesté Catholique, ils
declarent que tout ce Traité ne consiste
qu’en deux points seulement; la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_38. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_5_29. le 2012-04-13 10:43:09.

ARTICLES
ET CONDITIONS DONT
SON ALTESSE ROYALLE
ET MONSIEVR
LE PRINCE,
Sont conuenus pour l’expulsion
du C. Mazarin hors du
Royaume, en consequence
des Declarations du Roy
& des Arrests des Parlements
de France interuenus
sur icelles.

A PARIS,

M. DC. LII. ARTICLES ET CONDITIONS
dont son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_38. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_5_29. le 2012-04-13 10:43:09.

des Parlements
de France interuenus
sur icelles.

A PARIS,

M. DC. LII. ARTICLES ET CONDITIONS
dont son Altesse Rayalle & Monsieur le
Prince sont conuenus pour l’expulsion du
Cardinal Mazarin hors du Royaume, en
consequence des Declarations du Roy &
des Arrests des Parlements de France interuenus
sur icelle. QVE son Altesse Royale, & Monsieur le
Prince, sont prests de poser les Armes, &
raprocher de la personne de sa Majesté;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_5_29. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_13_38. le 2012-04-13 10:45:10.

ARTICLES
ET CONDITIONS DONT
SON ALTESSE ROYALLE
ET MONSIEVR
LE PRINCE,
Sont conuenus pour l’expulsion
du C. Mazarin hors du
Royaume, en consequence
des Declarations du Roy
& des Arrests des Parlements
de France interuenus
sur icelles.

A PARIS,

M. DC. LII. ARTICLES ET CONDITIONS
dont son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_5_29. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_13_38. le 2012-04-13 10:45:10.

des Parlements
de France interuenus
sur icelles.

A PARIS,

M. DC. LII. ARTICLES ET CONDITIONS
dont son Altesse Royalle & Monsieur le
Prince sont conuenus pour l’expulsion du
Cardinal Mazarin hors du Royaume, en
consequence des Declarations du Roy &
des Arrests des Parlements de France interuenus
sur icelle. QVE son Altesse Royale, & Monsieur le
Prince, sont prests de poser les Armes, &
raprocher de la personne de sa Majesté;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. AVIS AV MARESCHAL DE TVRENNE, SVR SON... (1650) chez Variquet (Pierre) à Paris , 24 pages. Langue : français. Le nom de l'imprimeur est au colophon.. Référence RIM : M0_478 ; cote locale : D_1_32. le 2012-04-13 16:18:20.

si trompeuse, qui quitte
comme le chien de la Fable, tantost l’ombre, tantost la piece,
& ne se sort iamais des termes de courir passionnément
apres ce qu’elle a vne fois delaissé. Il y en a qui vous ont appellé par estonnement la Maistresse
du Cardinal Mazarin, lors qu’il disoit que vostre rare naissance
n’auoit rein de commun, & qu’il falloit pour la production
de tels hommes la conspiration de plusieurs années, & vn amas de ce qu’il y a de meilleur & de plus riche dans les influences
du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 26. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

propres
maux, que mesconnoissants des fatigues &
des peines qu’il prend depuis six mois pour le
public, si vous ne luy tesmoignez dans cette
rencontre les bons desseins que vous auez de
le seconder. Ce grand Prince ayant apris que le Cardinal Mazarin faisoit venir des Trouppes de toutes
parts pour grossir de sorte son Armée, qu’il
peut promptement blocquer Paris, parce
qu’on ne l’y vouloit point receuoir, comme
vous voyez qu’il y marchoit à grands pas, a
estimé qu’il ne pouuoit vous donner des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

que Monsieur le Duc d’Orleans
ne pouuoit abandonner Paris sans danger, il
est d’abord party, courant nuict & iour pour
se venir mettre à la teste de l’Armée que Monsieur
le Duc de Nemours à conduit affin de
s’opposer à ce pernicieux dessein du Cardinal
Mazarin.   Il n’est point necessaire d’exagerer icy toutes
les raisons qui vous doiuent faite contribuer
auec vigueur à la perte de cét Estranger,
vostre propre interest, & la iuste haine que
tous les gens de bien doiuent auoir pour luy,
vous attachent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

France puisse iamais esperer
pour obtenir sa tranquillité si chacun y veut
contribuer selon son pouuoir, voyant que son
Altesse Royalle n’y espargne ny ses amis, ny
son sang, puis qu’il a exposé Mademoiselle
qui a empesché auec tant de courage que le
Cardinal Mazarin ne soit entré dans Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre Ennemy mortel le Cardinal
Mazarin.   Enfin Messieurs, il ne faut point se flatter,
le mal est à l’extremité, il se rendra incurable
si l’on n’y apporte vn souuerain remede, &
n’y en a point de meilleur que de faire comme
font tous ceux qui veulent bien reüssir,
c’est à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_14_31. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_20_47. le 2012-04-13 16:43:22.

Bourgeois qu’il à gaigné par les Festins qu’il
leur a fait, pour s’opposer au bonheur qui
vous arriue par vn resultat de l’Hostel de Ville
conclu par 7. a 8. de ses Factionnaires, cét
horrible dessein eust causé nostre perte entiere
s’il l’eust peu faire reüssir : & il est homme a
en tenter bien d’autres pour faire abandonner
Paris à la discretion du Cardinal Mazarin
son Maistre, si l’on le souffre dans la charge
qu’il possede.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

propres
maux, que mesconnoissants des fatigues &
des peines qu’il prend depuis six mois pour le
public, si vous ne luy tesmoignez dans cette
rencontre les bons desseins que vous auez de
le seconder. Ce grand Prince ayant apris que le Cardinal Mazarin faisoit venir des Trouppes de toutes
parts pour grossir de sorte son Armée, qu’il
peut promptement blocquer Paris, parce
qu’on ne l’y vouloit point receuoir, comme
vous voyez qu’il y marchoit à grands pas, a
estimé qu’il ne pouuoit vous donner des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

que Monsieur le Duc d’Orleans
ne pouuoit abandonner Paris sans danger, il
est d’abord party, courant nuict & iour pour
se venir mettre à la teste de l’Armée que Monsieur
le Duc de Nemours à conduit affin de
s’opposer à ce pernicieux dessein du Cardinal
Mazarin.   Il n’est point necessaire d’exagerer icy toutes
les raisons qui vous doiuent faire contribuer
auec vigueur à la perte de cét Estranger,
vostre propre interest, & la iuste haine que
tous les gens de bien doiuent auoir pour luy,
vous attachent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

France puisse iamais esperer
pour obtenir sa tranquillité si chacun y veut
contribuer selon son pouuoir, voyant que son
Altesse Royalle n’y espargne ny ses amis, ny
son sang, puis qu’il a exposé Mademoiselle
qui a empesché auec tant de courage que le
Cardinal Mazarin ne soit entré dans Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

Orleans.
Monsieur le Prince expose la mesme chose,
& tous deux ensemble, peuuent vous donner
tout ce que vous pouuez souhaitter, pourueu
que vous les asseuriez de la bonne volonté
que vous auez de vous joindre auec
eux contre nostre Ennemy mortel le Cardinal
Mazarin.   Enfin Messieurs, il ne faut point se flatter,
le mal est à l’extremité, il se rendra incurable
si l’on n’y apporte vn souuerain remede, &
n’y en a point de meilleur que de faire comme
font tous ceux qui veulent bien reüssir,
c’est à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. AVIS AVX PARISIENS. (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée. Voir aussi B_20_47. Référence RIM : M0_489 ; cote locale : B_14_31. Texte édité par Site Admin le 2012-04-13 16:40:51.

Bourgeois qu’il a gaigné par les Festins qu’il
leur a fait, pour s’opposer au bonheur qui
vous arriue par vn resultat de l’Hostel de Ville
conclu par 7. a 8. de ses Factionnaires, cét
horrible dessein eust causé nostre perte entiere
s’il l’eust peu faire reüssir : & il est homme a
en tenter bien d’autres pour faire abandonner
Paris à la discretion du Cardinal Mazarin
son Maistre, si l’on le souffre dans la charge
qu’il possede.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

grands ny
petits qui ne deplorent la fatalité, ou plustost
le damnable Ministere qui plonge tout le
monde dans vn malheur si vniuersel. On ne void neantmoins aucune apparẽce de
Treue à toutes ces disgraces: puis que le Roy
possede & obsede par la faction Mazarine semble
tirer des subiets de triomphe des plus lugubres
euenemens qui arriuent iournellement. Et toutes nos affaires sont dautant plus dignes
de compassion qu’il semble que la
Reyne fasse ses plus cheres delices de toutes
les clameurs que les vols, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

tout les bons & veritables François, apres
s’estre iettez entre les bras de la misericorde
de Dieu, de faire reflection sur les raisons
suiuantes. La premiere qu’il n’y a presques plus de Prouinces
que la guere n’ayt entierement ruinées. Que le Mazarin fait feu violet pour gagner les
enuirons de Paris, pour y renouueler auec volupté
toutes les hostilitez qui s’y commirent au
commencement de l’année 1649. Que pour cét effect il fait tous ses efforts
pour assembler des Troupes pour s’y acheminer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

& que pour dernier
remede, apres que touttes les voyes de l’obeïssance,
du respect, & de la modestie des
Cours Souueraines ont esté inutiles, il soit
par vn Arrest solemnel deffendu à tous les
Peuples, de payer ancuns imposts tant que le
Cardinal Mazarin sera dans le Royaume.
C’est l’vnique remede de ruiner entierement
vn party qui ne tend à autre chose qu’à
desoler pour iamais & sans esperance d’aucune
ressource la plus florissante, la plus glorieuse
& la plus redoutable nation de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

cru que ie n’estois plus en estat de
m’y pouuoir opposer, que pour y succomber, enfin
auec plus de honte. Il n’est plus temps de le dissimuler, SIRE, la
complaisance aveugle que i’ay eu iusques à present
pour la protection, dont Vostre Majesté honore le C.
Mazarin, seroit desormais criminelle; & ie serois entierement
indigne de l’honneur qu’elle me fait de
m’écouter, si dans la plus dangereuse, & la plus importante
crise des affaires de son Estat, ie luy espargnois vne verité, que ie ne puis luy laisser

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

le repos, & de renuerser le plus ferme Estat de Vostre
Monarchie.   Il faut que i’auoüe sincerement à V. M. que ie
m’estois tousiours persuadé qu’il ne me seroit pas trop
difficile, de disposer les Esprits des Parisiens à souffrir
le C. Mazarin, & l’asseurance que i’auois qu’il n’estoit
point d’intrigue, qu’on ne fit iouër par mes ordres,
pour faire plus heureusement reussir ce dessein,
au gré de ses souhaits, me fortifioit d’autant plus dans
cette creance, que plus ie voyois de disposition

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

à la protection de M. le Prince. Quoy que mes pressentimens ne fussent que trop biẽ
fondés, comme il n’a que trop paru dans leur suitte, ie
me resolus neanmoins de ne m’oublier point dans cette
occasion, & de soliciter vigoureusement tout ce que
le C. Mazarin auoit d’amis & de partizans dans Paris,
pour les obliger de suiure leur pointe auec la mesme force & la mesme chaleur qu’ils auoient fait esclatter
par le passé; Et de ne considerer point M. le Prince que
comme vn ennemy qui donnoit plus de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.
& que c’estoit desormais vn crime d’Estat que de s’interesser
dans Paris pour le restablissement d’vn Ministre
dont les armes venoient fraischement d’eschoüer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

d’vne ie ne
sçay quelle impuissance à ne pouuoir plus desormais
estre vaincus.   En effet, Sire, depuis ce changement du Duc de
Lorraine, il a semblé qu’vne l’etargie Politique s’estoit
emparé du party des Princes; & que la faction du C.
Mazarin n’auoit plus qu’à se preualoir de ce bel auantage
pour l’execution de tous ses desseins. Nous auõs
vigoureusement trauaille à nous en preualoir: Nous
auons fait considerer à tous nos amis, qu’il estoit tẽps
de reueiller nos premiers vigueurs, de faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

est à la veille de voir vne desolation qui ne finira
peut estre iamais, qu’auec la perte de tout l’Estat. Ie confesse à V. M. SIRE, que ie n’ay iamais
eu d’autre dessein que celuy de seconder les inclinations
de V. M. pour le restablissement du
C. Mazarin; pendant que les longueurs de la
guerre balançoient presque esgallement les affections
de vos peuples; & qu’on pouuoit esperer
auec quelque sorte de probabilité, qu’on les
feroit à la fin pancher en faueur de celuy que
vous honorez de vostre protection.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

tous vos sujets & sur tout les Parisiens
sont plustost en estat de rompre que de fléchir
pour nous donner cette satisfaction qu’ils
iugent contraire à la tranquillité de l’Estat: le
pense qu’il est à propos de ne s’opiniastter plus à
la protection du C. Mazarin, & de relacher plustost
de cette pretention ou imaginaire ou legitime,
que de s’aheurter à la faire valoir malgré
les resistances generalles de tous vos peuples. Si tous les plus sages politiques ont approuué
la bonté de Henry le Grand sans la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

en obtenir cette
faueur,   C’est contre mes sentimens & contre mes inclinations
particulieres SIRE, que ie sollicite
vostre bonté: V. M. sçait aussi bien que moy les
attachements que la reconnoissance m’oblige
d’auoir pour le restablissement du C. Mazarin;
elle sçait les grandes obligations que i’ay à sa generosité,
& pour lesquelles sans doute ie ne
pourrois point me dispenser de luy desuoüer
iusqu’à la derniere goutte de mon sang. Mais ie
ne me souuiens plus de mes interests particuliers
lors que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

vaincre,
sans temerité; &, si i’oze trancher la parole,
qu’on ne peut point l’attaquer sans injustice.   Ces parolles estonnerent toute la Cour, le
Roy s’en trouua tellement surpris qu’il ne sçauoit
plus à quoy se determiner: la Reyne & le
Mazarin qui auoient esperé vn peu plus de complaisance
du Mareschal de l’Hospital, apres les
effets de generosité qu’ils en auoient ressenty luy
témoignerent aigrement que sa harangue estoit
importune à sa Majesté, & suppliant adroitement
le Roy de considerer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

à ce
bon homme de se taire; enjoignant cependant à
vn Capitaine de Gardes de se saisir au plustost de
sa personne, pour oster à tous les autres, par l’exemple
de cette punition, la hardiesse de parler
sincerement à sa Majesté. Messieurs qui serués le Card. Mazarin, iugez
maintenant de la honte & de l’indignité de vostre
esclauage: vostre liberté n’est seulement pas
soubs les fers de ce Cyclope, il faut mesme que
vostre langue subisse la mesme tirannie, & qu’il
ne nous soit permis de dire, que ce que vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

qu’vn Coquin estranger nous maistrise auec
tant d’empire qu’il ne nous laisse seulement pas
la liberté de dire que vous estes miserables. Rebutez
vous, rebutez vous de cette soumission
qui n’est pas françoise, ayez honte de ployer sous
l’authorité d’vne grandeur bastarde; faites vn
peu de reflection sur ce que vous estes, & pour
ne regarder le Mazarin qu’auec mespris, qu’auec
haine, qu’auec indignation: souuenés vous de
grace que vous estes françois.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.

Princes pour rempart n’ayant pas vn festu,
De peur d’estre supris, délogent snbito,
Et la necessité fit ceder la vertu.   ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui le nom a si loin retenty,
Dont tant de Mazarins ont le bras ressenty,
Au lieu de nous hair, ayez en memento
Que l’impuissance auoit nostre cœur abbatu,
Nous n’auons pas manqué de vouloir profecto,
Mais la necessité fit ceder la vertu.   AVTRE BALADE.
SVR LA DEMOLITION

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.

pouldre ny plomb, leurs bleds sont consommez,
Le secours vient à tard, sa force est comme nulle,
Et dans l’extremité ces frondeurs renommez,
Vont sortir glorieux sans estre desarmez:
S’ils ont versé du sang, ce n’est pas sans le vendre,
Le Soldat Mazarin s’en est bien apperceu,
Mais les voila dehors, ne pouuant plus attendre,
Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit peu.   ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui l’abord eut surpris Alexandre
A la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58.

Princes pour rempart n’ayant pas vn festu,
De peur d’estre supris, délogent snbito,
Et la necessité fit ceder la vertu.  

ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui le nom a si loin retenty,
Dont tant de Mazarins ont le bras ressenty,
Au lieu de nous haïr, ayez en memento
Que l’impuissance auoit nostre cœur abbatu,
Nous n’auons pas manqué de vouloir profecto,
Mais la necessité fit ceder la vertu.   AVTRE BALADE.
SVR LA DEMOLITION DE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58.

pouldre ny plomb, leurs bleds sont consommez,
Le secours vient à tard, sa force est comme nulle,
Et dans l’extremité ces frondeurs renommez,
Vont sortir glorieux sans estre desarmez :
S’ils ont versé du sang, ce n’est pas sans le vendre,
Le Soldat Mazarin s’en est bien apperceu,
Mais les voila dehors, ne pouuant plus attendre,
Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit peu.  

ENVOY A MONSEIGNEVR
le Prince.  
PRINCE de qui l’abord eut surpris Alexandre
A la haute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Anonyme. BALLADE DV MAZARIN GRAND IOVEVR DE HOC. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_566 ; cote locale : B_13_63a. le 2012-04-20 04:49:56.

BALLADE
DV
MAZARIN
GRAND IOVEVR
DE
HOC.

A PARIS,
Chez IEAN BRVNET, ruë neuue sainct
Louys, au Canon Royal, proche le Palais.

M. DC. XLIX. BALLADE DV MAZARIN, GRAND
ioueur de Hoc.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Anonyme. BALLADE DV MAZARIN GRAND IOVEVR DE HOC. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_566 ; cote locale : B_13_63a. le 2012-04-20 04:49:56.

BALLADE
DV
MAZARIN
GRAND IOVEVR
DE
HOC.

A PARIS,
Chez IEAN BRVNET, ruë neuue sainct
Louys, au Canon Royal, proche le Palais.

M. DC. XLIX. BALLADE DV MAZARIN, GRAND
ioueur de Hoc.  
Enfin il en aura desia le forfait clAC
Et le ieune frondeur aussi ferme qu’vn rOC
Sanglera la croupiere à ce ioüeur de hOC
Dont l’auarice a mis nostre France au bissAC
Les enquestes pour luy sont pires que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

BALLET
DANCÉ
DEVANT LE ROY,
ET LA REINE REGENTE SA MERE.
PAR LE TRIO MAZARINICQVE.
POVR DIRE ADIEV A LA FRANCE. EN VERS BVRLESQVES. Premiere entrée. Mazarin vendeur de Baume. Seconde entrée. Ses deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

BALLET
DANCÉ
DEVANT LE ROY,
ET LA REINE REGENTE SA MERE.
PAR LE TRIO MAZARINICQVE.
POVR DIRE ADIEV A LA FRANCE. EN VERS BVRLESQVES. Premiere entrée. Mazarin vendeur de Baume. Seconde entrée. Ses deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

POVR DIRE ADIEV A LA FRANCE. EN VERS BVRLESQVES. Premiere entrée. Mazarin vendeur de Baume. Seconde entrée. Ses deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce Maquerelle. La cadette Garce. Sixiéme entrée. Les Partisans leueurs de manteaux.

GRAND BALLET. Le Trio Mazarinique representant les figures des sept
Planettes.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce Maquerelle. La cadette Garce. Sixiéme entrée. Les Partisans leueurs de manteaux.

GRAND BALLET. Le Trio Mazarinique representant les figures des sept
Planettes.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vieilles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. BALLET EN VERS BVRLESQVES.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

les figures des sept
Planettes.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vieilles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. BALLET EN VERS BVRLESQVES. ENTREE PREMIERE. Mazarin habillé en vendeur de Baume.  
Messieurs ie vous offre mon Baume,
Le meilleur que dans ce Royaume
Ie puisse iamais debiter,
Ie ne veux pas vous le venter,
Mais faites en l’experience,
Lors admirant ma quinte essence,
Vn chacun

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.


Ainsi ma composition
Est faicte auec perfection
Si quelqu’vn de vous en souhaite
Il faut que maintenant il iette
Son mouchoir auec vn escu
Ou bien qu’il me montre le eu.   SECONDE ENTREE. Les deux Niepces de Mazarin danseuses dessus la corde.  
Nous dansons si bien sur la corde
Que nostre teste aux pieds s’accorde,
Plus viste qu’vn moulin à vent
Nous y courons le plus souuent,
O que c’est vn bel exercice
De practiquer cét artifice,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

procez,
Car nostre Auguste compagnie,
Ne veut pas qu’on le denie,
Aussi bien que les Arracheurs,
Nous parressons des grands prescheurs,
Ceux qui croyent à nos parolles,
Sans doutes sont des testes folles.   QVATRIESME ENTRÉE. Le Mazarin habillé en vendeur d’oublie,  
I’Ay quitté d’estre Basteleur,
Il faut estre trop grand parleur,
Pour bien faire cétte exercice,
I’ay maintenant vn autre office,
Ie vends d’oublies, des cornets,
Et vous seriez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.


I’appuye ma grande esperance,
Ie dits que c’est sur la Regence,
Elle a dequoy me maintenir,
Et de me faire paruenir,
Aux plus hautes charges du monde,
C’est où tout mon bon-heur se fonde.   CINQVIESME ENTRÉE. La Niepce aisnée de Mazarin represente vne Maquerelle,
Et la cadette vne Garce.  
Dans cét agreable Ballet,
Nostre personnage est si laid,
Qu’à peine osons-nous le dire,
Vous en creueriez tous de tire,
Sans doute en voyant nos habits,
Tissus de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

qu’on chastie,
Aujourd’huy si seuerement,
La rigueur de nostre tourment,
N’aura pas tousiours la durée,
Nous aurons encor la curée,
Et peut-estre que des demain,
Nous mettrons impots sur le pain.   LE GRAND BALLET. Le Trio Mazarinicque.  
Nous representons en figure,
Sept Astres qui font leur demeure,
Au dessous du grand Firmament,
N’en ayez pas d’estonnement,
Ces sept Astres des sept Planettes,
Disent par leurs langues muettes,
Qu’ils influent sur les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

Le Trio Mazarinicque.  
Nous representons en figure,
Sept Astres qui font leur demeure,
Au dessous du grand Firmament,
N’en ayez pas d’estonnement,
Ces sept Astres des sept Planettes,
Disent par leurs langues muettes,
Qu’ils influent sur les metaux,
Pour qui vous souffrez tant de maux,
Tant que vous en auez en France,
Nous les aurons par violence,
Mais que nous soyons dans le trin,
Du grand Ministre Mazarin.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

en a bien ramenez
De la fierté de leurs pensées,
Des esprits les plus obstinez.
Les folles ardeurs sont passées.    
Tel qui faisoit le depiteux
Contre la Cour, & pour la fronde,
Qui baiseroit le trou honteux
Du plus grand Mazarin du monde.    
Tel qui faisoit de l’arrogant,
Qui prenoit le monde à partie,
A l’heure est plus souple qu’vn gant,
Et ne songe qu’à sa sortie.    
Tel qui parloit pour l’vnion
De toutes les Cours

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

fois
Pour faire vne fois bonne chere,
La mignonne se vent à trois
Pour pouuoir Payer sa Bouchere.    
On ne vent plus morceau de pain,
Qu’auparauant on examine,
Si le grain n’en est pas Lorrain,
Si la fleur n’est point Mazarine.    
Enfin des petits aux plus grands
Le mal se respand dans nos vaines,
Du plus pauure au Duc d’Orleans,
Chacun à la part de ses peines.    
Il n’est pas iusques au Lorrain,
Qui vit aux despens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.

beau Prince
Qui regna iamais sur les cœurs,
Ouy? François montrez vos ardeurs,
Voicy la plus belle iournée,
Du siecle la plus fortunée.    
Sus donc que vos cœurs soient vnis,
Que tous soupçons en soient bannis,
Plus de Mazarins, plus de Fronde,
Qu’on n’entende plus dans le monde
Prononcer ces noms odieux,
Employez vos cœurs & vos yeux
A considerer ce Monarque,
Qui va faire languir la Parque,
En reduisant ses ennemis
Par force ou par crainte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Anonyme. CENSVRE GENERALLE DE TOVS LES LIBELLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_673 ; cote locale : C_1_11. le 2012-04-29 14:59:25.

d’esprit, &
que sçachant qu’vne piece est insolente & satyrique, on infere
aussi-tost qu’elle est bonne par vne brutale consequence. Il me semble que i’entens desia quelques-vns de ces seditieux
me taxer d’estre de la caballe, & m’appeller Mazariniste,
pour me mettre en horreur dans l’esprit du vulguaire,
& l’empescher de reconnoistre mes veritables intentions,
qui ne tendent qu’à les des-abuser de ces illusions
pernicieuses ; quoy que cette iniure n’ayt aucun fondement,
ie suis obligé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Anonyme. CENSVRE GENERALLE DE TOVS LES LIBELLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_673 ; cote locale : C_1_11. le 2012-04-29 14:59:25.

de submission ;
Les honnestes gens desquels ie suis connu, pourront
dire que la faueur ne m’a iamais fait commettre des
lascheté, & que i’ay tousiours proportionné l’estime d’vne
personne à la grandeur de sa seule vertu. Pour ce qui est de
celle du Cardinal Mazarin, ie n’en ay receu ny desplaisir
ny faueur particuliere, & quant il s’est apparamment porté
contraire à ma Patrie, i’ay tesmoigné autant de zele à sa
deffense que l’occasion & la necessité me l’ont pu permettre.
Mais à present que les affaires sont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_1_12.. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : E_1_121. le 2012-04-29 15:14:16.

d’allusions &
d’antitheses, indignes d’estre refutées. Dans la cinquiesme comme vn Prophete de mal-heur,
il menace Paris de maux espouuantables qu’il s’est forgé
dans son imagination sans aucune apparence de fondement,
veu que quand mesme le Cardinal Mazarin auroit
dessein de se vanger de cette Ville, il n’en aura iamais les
occasions qu’il a laissé passer dans vn temps, auquel il estoit
plus obligé de s’en seruir. Il tasche de confirmer cette Prophetie dans la sixiesme,
par vne mauuaise peinture qu’il fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_1_12.. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : E_1_121. le 2012-04-29 15:14:16.

de la Iustice diuine,
sans que l’on puisse iuger ce qu’il pretend par cette remonstrance,
puis qu’il se plaint des maux qui sont desia
passez, & qu’il auroit tort d’en desirer le remede, puis qu’il
les iuge irremediables. Quant à ce qui touche le Cardinal
Mazarin, l’on voit appertement que c’est plutost la haine
que la charité qui anime son zele, en voulant attirer la vengeance
diuine sur sa teste, au lieu d’implorer pour luy sa
misericorde. Les 15. 16. 17. 18. & 19. sont des declamations pleines
d’iniures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_121. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : C_1_12. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 15:25:42.

d’allusions &
d’antitheses, indignes d’estre refutées. Dans la cinquiesme comme vn Prophete de mal-heur,
il menace Paris de maux espouuantables qu’il s’est forgé
dans son imagination sans aucune apparence de fondement,
veu que quand mesme le Cardinal Mazarin auroit
dessein de se vanger de cette Ville, il n’en aura iamais les
occasions qu’il a laissé passer dans vn temps, auquel il estoit
plus obligé de s’en seruir. Il tasche de confirmer cette Prophetie dans la sixiesme,
par vne mauuaise peinture qu’il fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_121. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : C_1_12. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 15:25:42.

de la Iustice diuine,
sans que l’on puisse iuger ce qu’il pretend par cette remonstrance,
puis qu’il se plaint des maux qui sont desia
passez, & qu’il auroit tort d’en desirer le remede, puis qu’il
les iuge irremediables. Quant à ce qui touche le Cardinal
Mazarin, l’on voit appertement que c’est plutost la haine
que la charité qui anime son zele, en voulant attirer la vengeance
diuine sur sa teste, au lieu d’implorer pour luy sa
misericorde. Les 15. 16. 17. 18. & 19. sont des declamations pleines
d’iniures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. Anonyme. CHANTS ROYAVX, SVR L’EMINENCE, ET SVR LES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_684 ; cote locale : C_2_28. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 03:01:26.

a reduits à la mendicité,
Auec raison : puis qu’on a l’imprudence
De supporter auec impunité,
Vn estranger Charcuitier de la France.    
Faut-il, François, souffrir que l’impudence
D’vn estranger ruine vostre grandeur ?
Que Mazarin par son impertinence
(Quoy qu’il ne soit remply que d’ignorance)
Se mesle aussi d’estre vostre Recteur ?
Falloit il donc eslire pour Ministre ?
Vn maladroit ? vn insolent ? vn cuistre ?
Si vous auiez le moindre sentiment,
Vous puniriez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Anonyme. CHANTS ROYAVX, SVR L’EMINENCE, ET SVR LES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_684 ; cote locale : C_2_28. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 03:01:26. & par vostre rigueur
Vous chasserez bien loing son Eminence,
Qui n’ozera se dire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Anonyme. CODICILE TRES-VERITABLE DE IVLES MAZARIN... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_706 ; cote locale : B_12_53. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 05:50:42.

CODICILE
TRES-VERITABLE
DE IVLES
MAZARIN
FAIT PAR LA PERMISSION
DV ROY,
DANS S. GERMAIN EN LAYE.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vielles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. CODICILE

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Anonyme. CODICILE TRES-VERITABLE DE IVLES MAZARIN... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_706 ; cote locale : B_12_53. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 05:50:42.

LA PERMISSION
DV ROY,
DANS S. GERMAIN EN LAYE.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vielles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. CODICILE TRES-VERITABLE
de Iules Mazarin, fait par la permission du Roy
dans Sainct Germain en Laye. CETTE guerre ciuille dont i’esperois
vn succés plus fauorable à mes
desseins, m’oblige auec iuste raison
de songer ou plustost d’examiner
l’estat de ma condition & de ma

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Anonyme. CODICILE TRES-VERITABLE DE IVLES MAZARIN... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_706 ; cote locale : B_12_53. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 05:50:42.

de pierreries, & vn Mars d’argent parseme
d’Emeraudes & de saphyrs; & en second lieu, apres
auoir fait plusieurs legats à mes domestiques &
fauoris, i’auois fait & constitué heritieres vniuerselles
de tous mes biens, Marie & Anthoinette
Mazarin mes deux niepces, & auois esleu pour
executeur de mon testament Monsieur de la Meilleraye
& Monsieur le Chancelier, lesquels i’eslis
aussi pareillement pour executeurs de mon present
Codicille; par lequel ie n’entens point reuocquer
ny annuller mondit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

COMBAT
DONNÉ PAR
les troupes Mazarines,
à l’armée de l’Archiduc
Leopold,
pour l’empécher de
venir à Paris, au secours
de Messieurs
les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines
ont esté defaites
par celle de l’Archiduc
au deça de Cõpiegne.

A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

COMBAT
DONNÉ PAR
les troupes Mazarines,
à l’armée de l’Archiduc
Leopold,
pour l’empécher de
venir à Paris, au secours
de Messieurs
les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines
ont esté defaites
par celle de l’Archiduc
au deça de Cõpiegne.

A PARIS,
Chez PHILIPPE LE FEVRE, proche S. Estienne, 1652. Auec Permission de son Altesse Royale. COMBAT DONNÉ PAR LES

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

ont esté defaites
par celle de l’Archiduc
au deça de Cõpiegne.

A PARIS,
Chez PHILIPPE LE FEVRE, proche S. Estienne, 1652. Auec Permission de son Altesse Royale. COMBAT DONNÉ PAR LES
troupes Mazarines, à l’Armée de
l’Archiduc Leopold, pour l’empécher
de venir à Paris, au secours de
Messieurs les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines ont esté defaites
par celle de l’Archiduc au deça de
Compiegne. L’ON n’a iamais entendu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

1652. Auec Permission de son Altesse Royale. COMBAT DONNÉ PAR LES
troupes Mazarines, à l’Armée de
l’Archiduc Leopold, pour l’empécher
de venir à Paris, au secours de
Messieurs les Princes, ou lesdites
troupes Mazarines ont esté defaites
par celle de l’Archiduc au deça de
Compiegne. L’ON n’a iamais entendu parler
dans les Histoires, que ceux
qui ont eû la iustice de leur costé
ayent succombé sous le faix des
armes, aussi ce qui se voit auiourd’hui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

au deça de
Compiegne. L’ON n’a iamais entendu parler
dans les Histoires, que ceux
qui ont eû la iustice de leur costé
ayent succombé sous le faix des
armes, aussi ce qui se voit auiourd’hui
deuant nos yeux pour l’éloignement
du Cardinal Mazarin, est si iuste & si
necessaire à l’Estat, que Dieu fauorise
par tout les Armes de Messieurs les
Princes, leur faisant acquerir des lauriers que l’Antiquité n’en a iamais fait
esclater de plus illustres & de plus florissans
à tous les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

le salut du peuple &
l’honneur de leur patrie, & ce Prouerbe
qui se dit est si veritable, qu’il est irreprehensible
en toute chose. Que
quiconque est aimé du peuple est aimé
de Dieu, & que quiconque est hay
du peuple est hay de Dieu. Le Cardinal
Mazarin, qui est l’ennemy & le
perturbateur du repos public, n’estant
point secondé du Ciel est tousiours
battu de quelque costé qui se tourne,
& nous en remarquons auiourd’huy
les effects deuant nos yeux auec étonnement,
quant nous considerons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Anonyme. COMBAT DONNÉ PAR les troupes Mazarines, à... (1652) chez Lefèvre (Philippe) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_710 ; cote locale : B_8_24. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 12:03:08.

de
l’Empire Romain, eut bien le courage
de la voir brusler & de dire qu’il n’auoit
iamais veu vn plus beaufeu : Mais
ce seroit estre trop prolixe & trop lõg,
il faut reuenir à nostre combat, pour
vous deduire en peu de mots la defaite
des troupes Mazarines proche la
ville de Compiegne, voulant empescher
l’Archiduc Leopold de venir au
secours de Messieurs les Princes, à
dessein de le defaire, ou de le contraindre
à retourner d’ou il estoit venu.
Vous sçaurez donc, que la Cour qui
est à S. Denys,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

CONDVITE
DV
CARDINAL MAZARIN,
depuis son retour en France, ADRESSEE AVX COMPAGNIES
Souueraines, Maison de Ville, & bons
Bourgeois de Paris.

A PARIS,
De l’Imprimerie de la Veufue I. GVILLEMOT, Imprimeuse
ord, de son Alt. Royale, ruë des Marmouzets,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de Paris.

A PARIS,
De l’Imprimerie de la Veufue I. GVILLEMOT, Imprimeuse
ord, de son Alt. Royale, ruë des Marmouzets, proche
l’Eglise de la Magdeleine.

M. DC. LII. CONDVITE DV
Cardinal Mazarin, depuis son
retour en France, Adressée aux Compagnies Souueraines, Maison
de Ville, & bons Bourgeois de Paris. SANS exorde & sans mouuemens, suiuant la
forme de l’Areopage, laissons les figures, &
les amplifications de Rhetorique à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

personnes, familles & biens se peuuent sauuer, si le public
vient à perir; pour faire voir qu’il est dans ce danger, les
Compagnies souueraines, la Maison de Ville, & les bons
Bourgeois de Paris sont suppliez de faire reflexion sur l’estat,
auquel le Cardinal Mazarin a reduit les affaires de la
France depuis qu’il y est retourné; sans mettre en consideration
ce qu’il auoit fait deuant son depart, & qui auoit
donné lieu aux Declarations & Arrests qui l’auoient
banny. Conuaincons-le premierement de pariure &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

la conduite
des affaires, qu’il renonçast à l’entrée dans les Conseils,
ne se meslast point de faire changer ce qui auroit esté
resolu, & obeït à la Declaration du Roy, qui exclut les
Cardinaux du Ministere. Pour faire voir que les protestations du Cardinal Mazarin
n’estoient que des fourberies, dés le premier iour de
son restablissement dans la Cour, il reprit sa place & sa
qualité nouuelle en France de premier Ministre: voulut
tout seul definir toutes choses; renuersa les resolutions prises;
conduisit la Cour là

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

affectant de faire paroistre qu’en
despit de ceux qui ne le vouloient point pour Conseiller,
il estoit Roy de France.   Encores que toutes ces procedures soient de notice publique,
honteuse à nostre Nation, & suffisantes pour condamner
de nouueau le Cardinal Mazarin; nous ne laisserons
pas d’apporter d’autres preuues de la puissance absoluë
qu’il a depuis son retour exercée, non seulement dans
la Cour, mais dans les plus importantes affaires estrangeres,
au grand preiudice de la France. Nous ne produirons
rien qui ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

capable d’émouuoir la Iustice
du Parlement, d’animer le courage de le Noblesse, &
d’exciter les peuples à seconder les bonnes intentions de
Monseigneur le Duc d’Orleans. En premier lieu, nous posons en fait veritable, que la
Cour estant à Blois le Cardinal Mazarin enuoya querir
l’Ambassadeur de Portugal, auec tous les Napolitains
qui estoient à Paris; leur fit donner de l’argent pour payer
leurs gistes & pour faire le voyage. Que l’Ambassadeur
apres vne longue conference auec le Cardinal Mazarin, fut
disposé par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

estant à Blois le Cardinal Mazarin enuoya querir
l’Ambassadeur de Portugal, auec tous les Napolitains
qui estoient à Paris; leur fit donner de l’argent pour payer
leurs gistes & pour faire le voyage. Que l’Ambassadeur
apres vne longue conference auec le Cardinal Mazarin, fut
disposé par luy à s’en aller promptement auec les Napolitains
trouuer le Roy de Portugal, pour luy apporter les
articles suiuans. 1. Que s’il vouloit enuoyer son armée nauale & la joindre
aux vaisseaux François qui se trouuoient sur la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

vne nouuelle reuolte dans le
Royaume de Naples; que le Roy de Portugal en receuroit
tous les aduantages: Que la conqueste de cette Couronne
seroit pour luy; la France ne se reseruant que certains fiefs,
desquels elle pourroit disposer, qui sont ceux que le Cardinal
Mazarin a enuie de mettre dans sa maison. 2. Que la France feroit à perpetuité ligue offensiue & deffensiue
auec le Portugal. 3. Que la France s’obligeroit à ne faire iamais paix auec
l’Espagne, que les Royaumes de Portugal & de Naples ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

plaist, les reflexions suiuantes. 1. Que le feu Roy, conseillé parle Cardinal de Richelieu,
principal promoteur du sousleuement de Portugal, pour
ne rendre point les choses irreconciliables, & ne bannir point la paix pour iamais, cõme veut faire le Cardinal Mazarin;
ne voulut point consentir à la ligue offensiue & deffensiue,
demandées instamment par les Portugais. Que la
Reyne durant sa Regence, quelques poursuites qu’ayent
pû faire les Portugais en l’assemblée de Munster, a tousjours
resisté à cette demande:

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

secondez par ceux de feu Monsieur le Prince; qui
comme sages politiques, preuoyoient que cet article accordé
jetteroit l’Espagne dans vne indignation, qui seroit
suiuie de la rupture de l’assemblée; & quand & quand du
desespoir de la paix, que le Cardinal Mazarin veut bannir
pour iamais, & en suite perpetuer nos miseres.   2. On iugera aussi par cette procedure du Cardinal, qu’il
se moque de nous; lors qu’il nous veut persuader dans ses
lettres, que les Espagnols offrent de traiter la paix auec
luy. 3.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

pour iamais, & en suite perpetuer nos miseres.   2. On iugera aussi par cette procedure du Cardinal, qu’il
se moque de nous; lors qu’il nous veut persuader dans ses
lettres, que les Espagnols offrent de traiter la paix auec
luy. 3. Que le Cardinal Mazarin, qui veut estre employé pour
la conclure, se rend incapable de cette commission. A
quoy nous pouuons adiouster ce que nous sçauons certainement,
que iamais les Espagnols ne feront, ny n’escouteront
aucune proposition; que le Cardinal Mazarin
ne soit, ou hors de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

luy. 3. Que le Cardinal Mazarin, qui veut estre employé pour
la conclure, se rend incapable de cette commission. A
quoy nous pouuons adiouster ce que nous sçauons certainement,
que iamais les Espagnols ne feront, ny n’escouteront
aucune proposition; que le Cardinal Mazarin
ne soit, ou hors de credit en France, ou esloigné de la
France. 4. Qu’aussi tost que ce bon heur nous sera arriué, nous
aurons la paix; & que les Espagnols, qui la desirent, la traiteront
auec des personnes sinceres en leurs paroles, & sages
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

aurons la paix; & que les Espagnols, qui la desirent, la traiteront
auec des personnes sinceres en leurs paroles, & sages
en leur conduite: mais qu’il est fort à craindre si ce bien
s’esloigne; c’est à dire, si nous gardons encore quelque
temps le Cardinal Mazarin; que la conclusion ne soit pas
aduantageuse pour la France, comme elle auroit esté il y a
huit ans, si nous n’eussions point eu, ou creu le Cardinal
Mazarin, qui pour se maintenir en authorité a maintenu la
guerre. 5. Que la paix tant necessaire, ne pouuant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

est fort à craindre si ce bien
s’esloigne; c’est à dire, si nous gardons encore quelque
temps le Cardinal Mazarin; que la conclusion ne soit pas
aduantageuse pour la France, comme elle auroit esté il y a
huit ans, si nous n’eussions point eu, ou creu le Cardinal
Mazarin, qui pour se maintenir en authorité a maintenu la
guerre. 5. Que la paix tant necessaire, ne pouuant iamais estre
auec la ligue offensiue & deffensiue, que le Cardinal Mazarin vient de faire, seul de sa teste, & par authorité souueraine,
il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Dernier